AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Retrouvailles sur fond de vérités...

avatar
Howard Prince

♦ Localisation : Dans ton Coeur...
♦ Équipage : Pirates de Prince

Feuille de personnage
Dorikis: 6025
Popularité: -372
Intégrité: -212

Jeu 2 Jan 2014 - 19:16

Debout sur la proue du majestueux Garuda, Howard Prince avait le regard braqué sur l'horizon, ses yeux émeraudes scrutant cette fine ligne, cette limite presque invisible, séparant le monde du firmament, de celui de l'océan. Le visage du pirate manifestait un singulier mélange entre confusion et sévérité, comme si ses pensées naviguaient dans un océan d'incertitude et de questionnement. Il ferma alors un instant ses yeux, son long manteau sombre, posé sur ses épaules telle une cape, claquant bruyamment au rythme du vent... Au bord du navire, il pouvait d'ailleurs sentir l'odeur de l'écume qui caressait son visage de temps à autre... Une sensation que le capitaine des Shinoryuus aimait tout particulièrement... Entendant les deux coquillages de proue bouger sous le navire, afin de modifier la vitesse de ce dernier, Prince fit volte-face et se dirigea alors vers le milieu du pont, où Lion était en pleine conversation avec Mugen et Shinji : la tempête était désormais terminée, le ciel ayant retrouvé son ciel azur, paisible et le soleil, toute sa magnificence...

Passant à côté du mat principal, là où étaient menottés un bon nombre de marines et cet espèce de hors-la-loi, qui parlait de lui comme d'un sauveur et dont les motivations n'étaient toujours pas connus, l'homme au tricorne fut interpellé par un soldat de la justice, un peu plus décoré que les autres :

« Ho... Howard Prince... Saleté de pirate ! Comme oses-tu nous enchaîner, moi et mes hommes ?! Je te promets que lorsque nous pourrons appeler du renfort, toi... toi et tes copains pirates finirez en prison ! »

S'arrêtant devant ce dernier, Prince lui répondit alors, sans le regarder :

« Si mon hospitalité ne te plait pas... Je peux toujours te jeter à la mer... Evidemment, sans oublier de te libérer de tes liens... Qu'en dis-tu ? »

Un simple grommellement incompréhensible sortit de la bouche du marin, avant que le pirate ne reprenne sa marche, observant brièvement le mystérieux type blond, se demandant encore qui il pouvait bien être... Gardant alors un air assez froid tout en arrivant aux côtés de Kan, Prince regarda son compagnon, d'abord silencieusement, avant de lancer vers ce dernier :

« Alors... J'imagine qu'on a pas mal de choses à se raconter... Je ne sais pas comment tu es arrivé jusqu'ici et encore moins pourquoi Sutero n'est pas avec toi... Mais, plus important...»

Il marqua alors une pause, affichant un léger sourire sincère sur son visage, tout en tendant son avant-bras, vers son compagnon :

« ... vraiment heureux de te revoir parmi nous, Lion ! »
avatar
Lion

♦ Équipage : Shinoryuu

Feuille de personnage
Dorikis: 4620
Popularité: -227
Intégrité: -207

Ven 3 Jan 2014 - 18:23

Retrouver ses proches, ses amis, ses frères… Retrouver un peu d’amour après tant de temps de peine, de misère et de violence me réchauffe tellement le cœur ! Ces sourires, cette bonne humeur, cette liberté… Tout ça, m’avait tellement manqué que j’en suis presque ému. Mais bien sûr, je ne le montre pas, comme d’habitude. Ma fierté en prendrait un coup si les autres me voyaient verser une larme. Alors j’intériorise comme d’habitude et garde tout ça en moi en bombant le torse et gardant la tête haute.

Alors que nous nous sommes posés avec tous mes amis, à discuter de tout ce qu’on vient de vivre, Howard Prince, qui comme Red m’avait dit s’est occupé de mes amis jusque-là se joint à nous. Il se contente d’observer, ce qui perturbe le groupe qui écoutait jusque-là Shinji. Il a l’air de vouloir me parler. Alors je m’avance d’un pas vers lui accompagné d’un léger sourire pour voir ce qu’il a à me dire. Ses quelques propos d’accueil me font encore plus sourire. J’apprécie vraiment son initiative et sa façon de faire. Son charisme peut-être ? Voyant qu’il me tend la main voulant garder une certaine distance, je prends l’initiative cette fois-ci, non pas de simplement lui serrer la main, mais de l’enlacer avec mes bras tel de bons vieux amis le feraient. Le relâchant, je tiens toujours fermement sa main et lui dit.

- Merci mon ami ! Merci pour l’accueil et merci d’avoir veillé sur eux pendant que j’étais absent.

Je marque un temps d’arrêts afin de réfléchir à comment résumer tout ce qu’il m’est arrivé à ce brave pirate.

- Mizukawa et moi ne sommes plus alliés. J’ai… disons décidé de couper tout contact avec lui. Il m’a toujours attiré des ennuis et a fait de moi un pirate dangereux, que les gens doivent craindre. Hors je ne suis pas cette personne. Et pour ce qui est de mon arrivée… Vous avez sûrement entendu parler du bordel qu’on a foutu à Impel Down avec tous les autres détenus.
- Rolala, mais oui apparemment c’était un bordel pas possible ! Mais comment vous avez fait ?
- Arf… Je vous expliquerais ça plus en détail plus tard, mais pour te mettre l’eau à la bouche mon Mugen, sache que j’ai déclenché l’anarchie dans la prison à l’aide d’Izya, notre ancienne forgeronne et un autre pirate.
- T’es pas sérieux ?! (Shinji)
- Je te jure ! Les gars, vous me connaissez plus que quiconque ici, vous savez bien que je ne mens jamais !
- Aller raconte !
- Hahaha, plus tard, plus tard. Je préfèrerais qu’on discute de notre futur maintenant que nous sommes tous ici réunis. Comme j’ai dit, Mizu et moi c’est fini. Alors j’aimerais qu’on décide de ce qu’on fait. Je sais déjà que vous deux me suivrez jusqu’au bout du monde les gars, mais j’aimerais savoir ce que vous-autres souhaitez faire maintenant que Mizukawa n’est plus là. Allez-vous continuer jusqu’à ce qu’il vous retrouve ? Bien que ça m’étonnerais, vu qu’il est porté disparu. Peut-être mort dans Impel ou je ne sais où…

Ma question s’adresse donc à tout le monde excepté Mugen et Shinji. Les regards se croisent et l’ambiance joyeuse d’il y a quelques minutes disparait pour laisser place au sérieux. Ayant oublié quelque chose, je reprends la parole.

- Maintenant que j’y pense, avant d’arriver ici, j’étais avec Red, l’ancien marine devenu pirate. C’est lui qui m’a dit que Prince s’occupait des Shinoryus ayant survis. J’en déduis donc qu’il était votre capitaine durant tout ce temps, et je te remercie vraiment du fond du cœur Prince d’avoir pris les reines et  veillé sur eux.

Alors dites-moi ce que vous pensez de tout ça, de ce qui vous semble le mieux.



Dernière édition par Lion le Lun 6 Jan 2014 - 1:00, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t2877-fiche-du-lion
avatar
Howard Prince

♦ Localisation : Dans ton Coeur...
♦ Équipage : Pirates de Prince

Feuille de personnage
Dorikis: 6025
Popularité: -372
Intégrité: -212

Dim 5 Jan 2014 - 22:00

Écoutant attentivement les paroles de Lion, Prince tentait d'assimiler toutes les informations, dont certaines paraissaient littéralement sortir d'un conte pour enfant... D'après ses propos, il avait réussi à s'échapper de la grande prison du Gouvernement Mondial Impel Down, cette même prison renommée pour être une enceinte d'où il était impossible de ressortir vivant... Et pourtant, Kan était bien là... Bon sang, qu'avait-il donc vécu pendant tout ce temps, à l'intérieur de ce lieu ? Il avait mentionné le nom d'Izya, l'ancienne forgeronne des Shinos et surtout, une fille que les pirates croyaient morte... Cette dernière lui avait donc prêté main forte pour le sortir de cette situation... Mais alors pourquoi n'était-elle pas revenue avec lui ? Certaines choses restaient encore assez vagues, mais ce qui frappa avant tout Prince, était le passage de Lion, à propos de Mizukawa Sutero : que voulait-il dire par "couper contact" ? Il avait parlé de ça avec tellement de relâchement que le gentleman en resta sans voix quelques instants...

Le trouble, l'incompréhension s'affichèrent donc sur la tête du capitaine pirate, tandis que Yukisame, qui était arrivé à son tour, semblait également un peu perdu... Lion avait donc abandonné Sutero ? Son propre capitaine ?! La joie des retrouvailles sembla disparaître aussi rapidement que les évènements météorologiques de Grand Line et tandis que le reste de l'équipage avait arrêté de parler, le cuistot prit la parole, de manière véhémente :

« Lion... Qu'est-ce que tu veux dire par "couper les contacts" ? Tu... tu rigoles j'espère... Tu sais que c'est de notre capitaine dont tu parles ?! »

Yukisame était clairement touché par l'émotion et avant même que le gamin à la chevelure blanche ne continue, c'est Prince qui prit à son tour la parole :

« Sutero est notre capitaine ! C'est l'homme que nous avons décidé de suivre, Lion ! Izya également... Pourquoi n'est-elle pas revenue avec toi ? Je ne sais pas ce que tu entends lorsque tu dis que vous n'êtes plus alliés, mais il reste celui pour qui nous combattons, mais également celui en qui nous croyions ! »

Shinji et Mugen baissèrent presque la tête en entendant Prince... Rejoignant les propos de l'homme au tricorne, ils restèrent silencieux, tout comme Cassandre d'ailleurs qui, aux commandes du Garuda, gardait le cap vers la prochaine île :

« Je me moque bien qu'est-ce que ce "Red" a pu te dire... Ce qui m'importe est de retrouver Sutero ! »
avatar
Lion

♦ Équipage : Shinoryuu

Feuille de personnage
Dorikis: 4620
Popularité: -227
Intégrité: -207

Lun 6 Jan 2014 - 0:56

Des questions se posent dans leurs têtes et c’est tout à fait normal. Ils ont jusqu’ici mis leurs vies en péril pour Mizukawa. Alors entendre de telles paroles, surtout venant du second même de l’équipage, ça choque. Bon, comment leur expliquer ça… Je l’ai déjà fait, mais il va falloir que je répète certaines choses. Me posant sur une caisse derrière moi, je prends lentement mon souffle et commence.

- Ecoutez… Je sais que c’est difficile à admettre, mais le capitaine que nous avons suivis jusqu’ici n’as pas de pitié. J’ai vécu beaucoup de choses avec lui ces dernières années et quand je repense à tout ce que j’ai dû faire, tout ça parce que Mizukawa m’a guidé... Je ne me reconnais pas. Non, je regrette beaucoup de choses.

Grâce à lui je suis devenu fort, oui. Mais je suis surtout devenu un truand, un assassin, un bandit sans cœur !


Tout le monde m’écoute attentivement et je ne sais pas ce que chacun pense. Alors je continue avec l’espoir de faire changer de mes nakamas.

- Vous en avez vécu vous aussi des choses, et je sais que vous n’avez pas toujours apprécié, tout comme moi. Quand je vous regarde, je ne vois pas de méchanceté en vous les gars. Vous ne tuez pas par plaisir.

Yukisame prend alors la parole.

- Kan ! Mizukawa a toujours combattu pour la liberté. Il nous a toujours aidés à vivre libres !
- Oui Yuki. Il a combattu pour la liberté… Mais sa façon de faire n’est pas bonne. Je l’ai vu brûler des villages remplis d’innocent par pure plaisir. Sans raison ! Je l’ai vu tuer des gens, les torturer… Je n'appelle pas la liberté ! Il n'as pas la même vision que nous...

Mais alors pourquoi l’as-tu suivi jusque-là me diriez-vous ?! Eh bien… Je pense que c’est parce que je n’avais pas assez de courage pour prendre ma vie en main. Vous connaissez tous mon passé et c’est pourquoi, je me suis contenté de le suivre pour survivre. C’est un vrai meneur d’hommes ! Tellement qu’il m’a mené en prison avec lui. Vous auriez dût le voir pendant notre jugement… Immature... Au lieu de la fermer, il a préféré raconter n'importe quoi. Il a même utilisé le Haki des rois pour assommer toute la salle.


- Le Haki des rois ?
- Ouais, le Haki des rois. Il nous a tous assommé. Et le pire dans tout ça, c'est qu'il a demandé à devenir Shishibukai !

C’est là que j’ai compris que je ne devais plus le suivre… Mais il était déjà trop tard. Si nous en sommes là aujourd’hui, c’est à cause de ses conneries, de son incapacité à réfléchir avant d’agir. Il part au quart de tour et vie sans vraiment savoir où il va. C’est pour ça que je suis revenu. C’est pour vous, pour que vous compreniez que continuer à porter son drapeau ne vous mènera nul-part. Avant il voulait être capitaine pirate et nous vous avons tous deux recruté.
Mais aujourd'hui, il vise la place de Shishi et n'en a plus rien à cirer de nous.


Je ne sais pas si j’ai été convaincant, mais ce dont je suis sûr, c’est que j’ai laissé mon cœur parler. Ils veulent retrouver Sutero et moi non.

- Et Izya ?
- Izya… Elle est partie avec Tahar. J’ai cru comprendre qu’il est son père.
- Izya ? La fille de Tahar Tahgel ? Mais c’est pas possible, c’est un ange !
- Je n’en sais pas plus que vous. C’est que j’ai cru entendre pendant qu’on s’échappait. et elle a décidé de ne plus suivre Mizukawa elle aussi.

Tout le monde est pensif, certains se regardent, d’autres fixent le sol… Et moi j’attends. J’attends de voir ce qu’ils vont me répondre.

- Essayez de comprendre, s’il vous plait… Je me suis attaché à chacun d’entre vous et je n’ai pas envie de vous laisser mourir pour ça… Pour lui ! Faites-moi confiance ! Je sais qu’il ne reviendra pas.

http://www.onepiece-requiem.net/t2877-fiche-du-lion
avatar
Howard Prince

♦ Localisation : Dans ton Coeur...
♦ Équipage : Pirates de Prince

Feuille de personnage
Dorikis: 6025
Popularité: -372
Intégrité: -212

Mar 7 Jan 2014 - 18:01

Les yeux d'Howard Prince s'ouvrirent en grand, tandis que ses pupilles devinrent transparentes, au moment même où Lion prononça le mot de "Shishibukaï"... Il était d'ailleurs possible de discerner deux petites gouttes de sueurs, coulant à l'extérieur de sa joue droite, signifiant à elles seules dans quel état de trouble venait d'être englobé le pirate. Oui, malgré son silence, ce dernier cherchait toujours des explications à l'intérieur de son esprit, afin de mettre de la lumière, ou même un peu de cohérence dans les propos de Kan... Il y avait surement une explication. Ses pensées s'emmêlèrent alors dans une tempête de questions, alors qu'il essayait toujours de se rassurer, pensant tantôt que Lion devait probablement mentir, puis tantôt que ce dernier allait rigoler en expliquant que tout ceci n'était qu'une mauvaise blague... Des pensées bien naïves, mais qui, durant quelques secondes, sortirent le capitaine pirate de cette rêverie cauchemardesque, avant de le réveiller avec l'image de ce miroir se brisant sur le sol. Même si tout le passage concernant le véritable visage de Sutero, notamment sur les villages enflammés et autres meurtres d'innocents, semblait un peu gros, peut-être d'ailleurs par le simple fait que Prince ne le connaissait absolument pas ainsi, une seule chose se grava dans sa tête : sa demande pour être Shishibukaï, ou en d'autres termes, un chien du gouvernement. Oui, un homme dont les idéaux étaient la liberté et les rêves, n'aurait jamais demandé un post de Corsaire et cela, même si sa propre vie en dépendait.

Faisant volte-face, Prince serra le poing tout en fermant les yeux : il n'y avait aucun moyen de douter des paroles de Lion... C'était un homme honnête et ça, il en était certain... Une partie de lui n'arrivait toujours pas à s'y faire, lui qui avait juré de suivre Sutero... Il s'était trompé sur sa personne, se sentant désormais souillé, comme si sa propre confiance, son âme, venait d'être poignardée.

Frappant nerveusement le mât principal du Garuda, Prince ré-ouvrit les yeux, avant de regarder de nouveau Lion, les autres étant toujours silencieux :

« J'ai douté de ton discours, de tes propos... Tout cela semble tellement absurde et insensé... Mais en tout cas, une chose est sure : si Sutero a quant à lui choisit d'être un chien du Gouvernement, en osant mettre de côté les idéaux pour lesquels nous l'avons tous suivi, qu'il en soit ainsi... Cependant et même si j'ose encore espérer qu'il a prit cette décision avec un but qui irait dans notre intérêt...»

L'homme au tricorne sortit alors Yubashiri de son fourreau et leva la lame vers le ciel, cette dernière brillant majestueusement au contact des rayons du soleil :

« ... S'il est encore de ce monde et qu'il ose un jour se mettre en travers de notre route... Ce n'est pas son Haki des Rois qui nous arrêtera... »

Les autres pirates restèrent silencieux probablement touchés et déçus par cette nouvelle... Néanmoins, il fallait désormais avancer. Et maintenant Lion était revenu, la place de Capitaine lui revenait de droit, étant le second officiel de l'équipage. Affichant un léger sourire, Prince lança vers ce dernier, de la façon la plus sincère possible :

« Sutero n'étant plus parmi nous, j'imagine que désormais, la place de capitaine te reviens, Kan. »
avatar
Lion

♦ Équipage : Shinoryuu

Feuille de personnage
Dorikis: 4620
Popularité: -227
Intégrité: -207

Jeu 9 Jan 2014 - 12:03

La place du capitaine… Oui, bien sûr que j’y ai réfléchis avant même d’arriver ici. Mais je n’arrive pas à me projeter, à me voir capitaine d’un navire. Je ne connais pas assez ce monde et n’a pas la conviction, la motivation suffisante, l’ambition qui va convaincre ces hommes de me suivre en mer. Alors voyant que les regards sont braqués sur moi, je prends la parole.

- En effet Prince. La place de capitaine me revient… Mais je ne peux pas accepter ce poste.
- Quoi tu veux t’arrêter là et nous abandonner toi aussi ?
- Non Cassandre, ce n’est pas ce à quoi je pensais. Vous me connaissez bien pour quelques-uns et savez bien que je sais très bien gérer les hommes d’un équipage. Que vous avez toujours pu compter sur moi. Mais… Je n’ai pas la force de guider des hommes, pas l’ambition qu’un capitaine se doit d’avoir.


Ils sont peut-être déçu ou peut-être qu’ils réfléchissent juste. En tout cas, ils attendent que je finisse et il faut que je propose quelque chose. Alors j’observe à nouveau chacun des membres ici présents. Yukisame… Un des plus anciens, mais qui comme moi, n’as pas la personnalité pour devenir capitaine. Mes deux amis Shin’ et Mug’, pas possible non plus. Ils préfèrent suivre le groupe en étant juste des participants. Cassandre… Pas possible non plus, trop impulsive, pas assez mature. Alors il nous reste plus qu’une personne. Celle qui est déjà temporairement au poste… Howard Prince. Charismatique, mystérieux, déterminé… Voilà les mots clés qui me viennent lorsque j’observe cet homme. Pour moi, c’est la seul personne ici qui est capable de mener le groupe, mais encore faudrait-il que les membres approuvent.

- Ecoutez… J’ai bien réfléchis et… La seul personne ici présente qui est capable de prendre les reines…

M’avançant doucement au milieu du groupe pour m’écarter d’Howard Prince, je m’arrête en plein milieu et pivote sur moi-même et désigne l’homme que je souhaite voir remplacer Mizukawa.

- C’est Prince !

Les questions se posent dans les têtes, c’est sûr. Ce mec est le dernier à être arrivé dans cet équipage, mais pourtant je l’ai choisi. Alors je retourne en arrière, toujours lentement, puis pose ma main sur son épaule.

- Croyez-moi, je ne suis peut-être pas capable de remplacer un capitaine, mais je sais reconnaitre ceux qui peuvent en devenir des bons. Prince nous a montré à plusieurs reprises qu’il était prêt à donner sa vie pour l’équipage. Déjà lorsqu’il nous a rejoints, je savais qu’il n’allait pas rester simple moussaillon. Il a les traits d’un leadeur !

Alors qu’en dites-vous et qu’en dis-tu Prince ?

http://www.onepiece-requiem.net/t2877-fiche-du-lion
avatar
Senkei

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : C'est compliqué

Feuille de personnage
Dorikis: 3760
Popularité: -109
Intégrité: -82

Jeu 9 Jan 2014 - 21:57

- Si personne ne veut de la place, moi je la prends.

Tout le monde se retourna pour voir qui avait prononcé ces mots. C’était moi. Je m’étais défait des chaînes pas assez serrées qui me retenaient au mât en me glissant entre elles et le mât. J’avais bien évidemment resserré l’ensemble ensuite pour que les marines eux ne bougent pas. Les pirates me dévisageaient, l’air décontenancé, alors que je devais passer à leurs yeux pour un fou. Mais j’avais un plan bien clair en tête. Le navire de ces pirates était le seul qui avait résisté à la bataille et la tempête plus tôt. Moi j’étais là, pirate solitaire, bien connu de la marine depuis peu, sans navire, sans Log Pose et ni même la moindre compétence en navigation qui aurait pu me servir à utiliser ces deux objets si je les avais possédés. Je n’avais pas non plus l’envie de me soumettre à un équipage, du moins pas un que je n’aurais choisi avec un but commun au mien. Je tentai le tout pour le tout, semer la confusion dans leurs esprits, créer un trouble sur le navire. Je devais, dans le pire des cas, parvenir à me faire conduire par ces mecs jusqu’à la prochaine île où j’aurais plus de chances de rebondir qu’au milieu de la mer. 

- Il est vrai que vous êtes plutôt forts…

Je massai ma joue encore douloureuse par les coups que m’avait porté Kan Kazumi. 

- … mais vous manquez encore de plusieurs choses essentielles. Notamment de leadership. Alors si aucun d’entre vous ne peut assumer ce rôle, je me propose. Senkei de Water Seven, spécialiste du Nitoryu, je vous guiderai à travers les difficultés de ce monde jusqu’à …

Merde ! Quel pouvait donc être leur objectif de pirate ? Je ne n’en avais pas moi-même, si ce n’est d’explorer le monde et me battre contre de rudes gaillards, mais eux ? Je marquai une pause dans mon discours, observant un peu ces gars. Ils avaient l’air de pirates assez basiques.

- mmh notre objectif commun… le One Piece ? 

Je n’avais évidemment aucune envie de m’encombrer d’un équipage entier et encore moins de m’entourer de cet enfoiré de Kazumi, mais j’étais désormais sur Grand Line et sans navire je n’irais pas loin. Il me faudrait également m’assurer de conserver leur navigateur pour m’assurer d’arriver en vie à chaque étape de mon périple.

Je tournais sur le pont, comme le général d’une armée faisant la revue des troupes tout en faisant un discours de motivation à ces hommes. Je récupérai au passage mes deux rapières, posées négligemment dans un coin du navire au moment où m’y avait attaché. Passant à côté de Prince, et dans l’élan de toute mon arrogance et du rôle de pirate super fort que j’interprétais pour obtenir ce que je voulais, je lui subtilisai son tricorne et l’enfilai. 

Me dirigeant désormais vers la barre du navire, je m’éloignai en leur tournant le dos et en reprenant mon discours :

- Peu importe ce que certains d’entre vous pensent, j’ai réellement sauvé votre navire de la tempête. Décider de me suivre, c’est décider de suivre le prochain Seigneur des Pirates et bénéficier de ma protection permanente.

Tu parles, dès que j’en aurais l’occasion je les jetterais tous à la mer, à part le navigateur.

- Je vous promets un avenir rempli d’aventures extraordinaires ! Des trésors incroyables ! Des bastons épiques ! Et à la fin, le trésor des trésors : le One P…

Je m’étais retourné vers eux pendant ma dernière phrase. Ils étaient tous en position d’attaque. Poings, sabres et pistolets pointés vers moi, je m’interrompis. J’enlevai alors le tricorne de Prince et en lui rendant, je murmurai : 

- Enfin si ça ne vous convient pas, vous pouvez juste me déposer à la prochaine île… s’il vous plaît ?
http://www.onepiece-requiem.net/t9692-senkeihttp://www.onepiece-requiem.net/t9784-senkei
avatar
Howard Prince

♦ Localisation : Dans ton Coeur...
♦ Équipage : Pirates de Prince

Feuille de personnage
Dorikis: 6025
Popularité: -372
Intégrité: -212

Sam 11 Jan 2014 - 14:51

Tandis que son tricorne avait quitté sa tête pour se retrouver sur celle de ce Senkei, Prince lui, avait fermé les yeux, presque inconsciemment... Depuis que ce type avait ouvert la bouche, l'agacement avait petit à petit envahit l'homme aux yeux émeraudes, dont la patience était ici mise à rude épreuve. Luttant pour éviter de sortir son pistolet à silex et coller une balle dans l'épaule du blondinet, il entendit derrière lui divers cliquetis métalliques, ses compagnons, probablement prêts à faire taire cet inconnu plus que détestable... Plaçant une main sur le côté pour signifier à ces derniers de ne rien faire, Howard s'approcha à son tour de l'individu, les dents serrées et le regard niché dans l'ombre... Un regard sévère, glacial qui, d'ailleurs, laissa bouche bée quelques soldats de la marine sur lesquels plusieurs gouttes de sueurs témoignaient de la crainte qui les avait gagné.

« Ohé.. petit.. Tu devrais peut-être arrêter maintenant... »

« Tu es peut-être courageux, mais là... C'est Howard Prince quand même... »

Un murmure s'échappa de la bouche du blondinet au moment où il tendait le tricorne vers Prince qui, lentement, plaça une main dessus, pour l'attraper... Un murmure qui s'effaça bien vite de l'esprit du pirate dont la jambe s'arma puissamment, avant de frapper le torse de Senkei, qui fut propulsé quelques mètres plus loin, avant de finir sa course dans un tas de caisses en bois.

Mugen se gratta alors la tête, avant de lancer à la fois amusé et désolé :

« Hum... C'est vrai que c'était à prévoir... Toucher le tricorne de Prince, comme ça... Même moi je n'aurais pas osé personnellement. »

« Héhé, tiens, faudrait que j'essaie de lui prendre également un de ces quatre... »

« Tss t'es vraiment trop bête Shinji... »

Cassandre souffla, presque de dépit, avant de prendre part à la conversation :

« Vous êtes vraiment débiles tous les deux... Mais peut-être pas autant que ce type qui vient de voler... Lui, il en tiens une couche quand même. »

Marchant presque tranquillement vers la poussière brunâtre qui se dissipait petit à petit, Prince replaça son tricorne sur sa tête avant de sortir son pistolet à silex qu'il braqua à quelques millimètres du crane de ce type de Water Seven :

« Je crois que tu n'as pas bien compris où tu avais mis les pieds l'ami... Tu es sur un navire pirate et je connais deux trois gars moins patients que moi qui t'auraient déjà envoyé dans l'autre monde... En tout cas, tu es peut-être un beau parleur, mais niveau crédibilité, tu as encore du mal à être convaincant... »

Marquant un moment de silence, Prince retira son arme du front de Senkei, avant de reculer d'un pas :

« J'imagine que tu dois être moins bavard lorsqu'il s'agit de dire la vérité... ce qui est bien dommage. »

Yukisame arriva à son tour et, sans faire dans la dentelle, plaqua Senkei sur le ventre, avant d'attacher les mains de ce dernier, dans son dos.

« Attachez-moi ce type par les pieds, à la proue du Garuda... Peut-être que l'eau de mer lui donnera des idées pour être un peu plus... "persuasif", au moins jusqu'à la prochaine île. »

Rangeant son pistolet à silex dans son ceinturon, Prince sourit légèrement en entendant ses hommes s'occuper de ce baratineur. Passant alors à côté de Kan, ce dernier plongea ses yeux dans les siens, tout en plaçant une main sur son épaule :

« Si c'est ce que vous souhaitez et que vous avez confiance en moi... »

Ne s’attardant pas, il prit la direction de sa cabine, là où des documents concernant la prochaine île l'attendaient toujours...


Dernière édition par Howard Prince le Dim 12 Jan 2014 - 22:27, édité 1 fois
avatar
Senkei

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : C'est compliqué

Feuille de personnage
Dorikis: 3760
Popularité: -109
Intégrité: -82

Sam 11 Jan 2014 - 20:39

C’est la première fois que je vois la mer sous cet angle… à l’envers. Suspendu pieds et mains liés à une cordage qui me retient, tête en bas à la figure de proue. Mes deux rapières ont été accrochés elles-aussi à quelques mètres de moi.

Le navire suit désormais la direction que le Log Pose leur a indiquée et nous naviguons à vive allure vers cette destination inconnue. Je bois la tasse au rythme irrégulier des vagues. Au moins, je suis en route vers la prochaine île. Je ne sais pas quel traitement il me réserve là-bas mais si ils avaient voulu me tuer, ils auraient déjà pu le faire. Ils ont certainement prévu de relâcher une fois là-bas… je ne comprends pas ce traitement pour autant. 

Bon, ok mon intention première était de voler ce navire. Mais je l’ai quand même sauvé. Même si j’admets avoir pris des risques avec leurs vies. Après tout, on a rien sans rien.  Et puis ce Kan

Kazumi, si il sait pas nager, que fait-il en haute mer ? Il a qu’à retourner à la terre ferme. Y’a des bandits qui réussissent leur carrière sans jamais quitter leur île natale. Je suppose que ça pourrait être pire. Ma tête pourrait être accrochée à une pique à l’arrière du navire, servant d’exemple aux éventuels pirates qui auraient l’intention de s’attaquer à eux que l’équipage de Prince, de Lion, ou de qui que ce soit qui finisse par prendre les commandes de ce foutu bateau, quelles sont les risques. 

Mais apparemment la peine de mort n’est pas en vigueur dans cet équipage, tant mieux pour moi. Tant mieux aussi pour ces soldats toujours enchainés au pont du navire et qui attendent de savoir quel sort on leur réserve.

Le sang commence à me monter à la tête. Je commence à me balancer, peut-être que si j’arrive à atteindre mes épées, j’arriverais à couper mes liens et à me libérer. De plus en plus d’élan, de plus en plus proche de mes épées, jusqu’à ce … 

BAM ! 

Ma tête frappe le bois à pleine vitesse, attiré par la liberté qui m’attends si je parviens à atteindre mes épées, je m’assome dans la coque emporté contre elle dans mon élan. Je me mords la lèvre inférieur pour me retenir de crier. Mais pu….. ça fait mal. 

Après quelques minutes de repos pour laisser disparaître la douleur, je recommence, mais en faisant plus attention à mes mouvements. Au bout de quelques longues minutes, j’atteind mon objectif. Je sors légèrement Espada de son fourreau avec les dents et commence à couper les liens qui me retiennent les mains, avant de m’occuper de libérer mes pieds. Une fois que c’est fait, je m'assois sous la figure de proue. 

Bon ok, je ne risque plus la noyade et l’excès de sang dans le cerveau. Mais je ne vais quand même pas passer toute la traversée, assis ici … ce n’est pas très confortable. 

Tiens ? les ailerons du navire s’ouvre et voilà que le navire perd progressivement de sa vitesse jusqu’à l’arrêt complet. Quelqu’un a t-il vu que je me suis détaché ? Je me fais le plus petit possible sous la proue et tend l’oreille, essayant d’entendre ce qu’il se passe à bord.
http://www.onepiece-requiem.net/t9692-senkeihttp://www.onepiece-requiem.net/t9784-senkei
avatar
Lion

♦ Équipage : Shinoryuu

Feuille de personnage
Dorikis: 4620
Popularité: -227
Intégrité: -207

Lun 13 Jan 2014 - 12:23

Ce type… Il commence à me les briser grave ! Si Prince n’intervenait pas, je pense qu’il serait passé par-dessus bord. Ouais il m’emmerde et je n’attends qu’une chose, qu’il me tombe sous la main. On va le déposer sur la prochaine île avec les bleus, je pense qu’on en serait débarrassé une bonne fois pour toute. Bref, Prince est venu me voir il y a quelques minutes, m’a parlé… Comme s’il acceptait de prendre les commandes, mais rien ne s’est officialisé pour le moment, car il s’est barré dans ses compartiments. Tout ce beau monde s’agite de trop sur notre navire. Les marines ne sont pas contents, le blondinet est accroché à l’arrière et mes nakamas un peu tendus.

- Eh Kazumi !

Le chef de la marine m’appelle. Je le regard un sourcil levé pour voir ce qu’il veut. Je vois Yukisame nous observé et prêt à intervenir si jamais les soit disant représentants de la loi tente quoi que ce soit.

- Qu’est-ce que vous comptez faire de nous ?

Hmmm, comment vais-je pouvoir détendre l’atmosphère ? C’est mon retour, alors j’ai ma petite idée pour amuser la galerie. M’approchant du groupe en uniformes blanc et bleu, j’active mon pouvoir et m’assoie entre nos invités en passant les bras par-dessus les épaules de ces derniers. D’un côté le chef, de l’autre un homme à lui et les sers contre moi.

- Vous savez quoi les gars ? Vous manquez cruellement de style chez la marine. Qu’est-ce que c’est que ces vêtements ? Ces couleurs froides ? Ce symbole qui date de la préhistoire ?
- Ehhh ohh, qu’est-ce que tu fous là. Ne parle pas comme ça de la marine ! Nos couleurs, c’est notre fierté ! Alors…
- ALOOOOORS nous allons commencer par vous apprendre à porter de vrais couleurs ! Comment dit-on rose en anglais déjà Yuki ?
- Pink !
- Ahhh Pink, c’est bien ça ! Alors commençons par changer votre blue par du Pink !

Utilisant mes nouveaux pouvoirs, je commence à changer les couleurs vestimentaires des deux hommes que je touche. A la du bleu tout moche, du rose fluo qui prends bien l’œil ! Puis à la place du blanc, du rose très très claire, disons couleur crème.

- Ahhhh, parrrfaiiit !! J’adoooorre… Vraiment, vous êtes très très classe monsieur ! Puis-je vous demandez le nom de votre teinturier ?
- KAZUMIIII... Arrête tes conneries, qu’est-ce que tu fous baka !!

Ridicule ou pas crédible, choisissez celui que vous voulez, mais ce qui commence à devenir intéressant, c’est les rires que j’entends dans ce groupe où je me suis assis. Des rires retenus de certains marines qui se mordent les lèvres, prêt à exploser de rire en voyant l’état de leur chef. Mes camarades eux rigole bien comme il le faut. Tant mieux, c’était le but.

- Oy arrête ça putain, remets-moi mes couleurs normales !

Quelques marines n’en peuvent plus et éclatent de rire.

- NE RIEZ PAS !

Puis ils s’arrêtent immédiatement voyant combien leur chef est furax.

- Ohhhh mais laisse les s’amuser un peu ! C’est pas comme s’ils n’allaient pas y avoir droit eux aussi !

Commence alors le spectacle ! Je m’amuse à changer les couleurs de chacun et remplace le logo de la marine par un représentant les Okamas !


Plus aucun marine ne rigolent à présent, par contre mes nakamas eux sont morts de rire !

Les gens finissent de rire pendant que les marines eux, pètent des câbles. C’est alors que je reviens sur un point très important, le choix du capitaine.

- Bon les amis, je n’ai pas eu vos réponses tout à l’heure. Est-ce que vous êtes d’accord avec moi pour faire de Prince notre nouveau capitaine ?

Chacun redeviens un peu plus sérieux, puis Yukisame commence par répondre le premier.

- Je pense que tu as tout dit tout à l’heure Kan. Prince est digne de confiance et même si j’aurais préféré que tu sois capitaine… Je te fais confiance et donne mon accord.
- Si Yuki est d’accord, moi aussi !
- Du coup, tu connais déjà notre réponse ! On te suit fréro !
- Et sans hésitation !
*CLACK* (High five)
- Bon. J’annonce donc officiellement qu’Howard Prince est... notre nouveau capitaine ! Je pense qu'il est d'accord avec ça...

HIP HIP HIP ?


Des cris de joie retentissent alors sur le navire qui s’approche petit à petit d’une île au loin. Ile sur laquelle on va relâcher nos belles danseuses rose et l’autre énergumène suspendu à l’arrière. Une fois arrivé et après petite discussion, Prince donne son premier ordre, déposer tous les invités sur l’îlot. Yukisame va donc chercher notre invité qui s’est apparemment détaché de sa corde. Hmmm, va falloir le chercher maintenant. L’équipage s’active et chacun cherche de son côté.

- LA-BAASS !!  

Tous les regards se tournent alors vers Cassandre qui vient de trouver notre cible qui est à apparemment à une dizaine de mètres de moi, en train de grimper par la coque du navire.  Je cours alors de toutes mes forces pour le réceptionner, mais lorsque je passe la tête, un coup d’épée arrive. J’active tout de suite mon fruit et la lame passe à travers mon coup. J’attrape fermement cette enflure par la gorge et le plaque sur le pont. Le choc est tel qu'il lâche son épée. J'en profite alors pour lui faire une clé de bras afin de l'immobiliser.

....

Enfin tranquille, l’équipage mets les voiles et nous reprenons la mer à la recherche de la prochaine île.
http://www.onepiece-requiem.net/t2877-fiche-du-lion
avatar
Senkei

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : C'est compliqué

Feuille de personnage
Dorikis: 3760
Popularité: -109
Intégrité: -82

Mar 14 Jan 2014 - 23:38

Du pain sec, de l’eau et une cellule de deux mètres sur deux à la cale. Je n’en demandais pas forcément plus quand je leur ai demandé de m’emmener sur la prochaine île, bien que de les entendre festoyer pour fêter leur nouveau capitaine a tendance à m’énerver un peu quand je pense aux délicieux plats qu’ils doivent être en train de déguster.

Bien heureusement leur navire est fait de bois. J’ai cassé une petite planche de la cloison séparant ma cellule du reste de la cale et j’ai désormais tout l’espace nécessaire pour m’entrainer. Il me faudrait juste être vigilant au moindre bruit et filer en vitesse me renfermer dans ma cellule si jamais quelqu’un descendait.

J’ai à disposition tous le matériel nécessaire pour un entrainement en bonne et due forme. Barils de poudre de cinquante kilos pour la musculation, poutres du plafond de la cale pour les tractions, mes épées pour travailler mes techniques du Nitoryu. Ajoutez à ça des heures de méditation. Renforcer l’esprit, renforcer le corps.

Evidemment je ne pourrais toujours pas toucher cet enfoiré de Kan Kazumi. Si ce type ne sait pas nager, c’est qu’il a en fait le pouvoir d’un fruit du démon. Un logia. Heureusement les logias ont tous leur point faible. Maintenant, il me reste à trouver comment faire chauffer une épée à cent degrés pour sécher l’encre et pouvoir le toucher. La route sera peut-être longue jusqu’à la prochaine île. J’aurais le temps de trouver une solution…  

Je vais devenir plus fort. Dans quel but ? Les choses se sont enchaînées tellement vite depuis que j’ai franchi Grand Line que j’en ai oublié mes objectifs principaux sur cette mer. Revoir ma sœur et mettre mon épée au service d’un capitaine que je serais fier de représenter. J’avais d’ailleurs pensé à Adam Turner qui a franchi Grand Line avant moi que j’ai connu sur les blues il y a quelques années en arrière et qui reste le seul pirate en qui je peux avoir confiance aujourd’hui. Les épreuves que nous avons traversées ensemble l’ont prouvé. Je suis un soldat, un grand-frère. Celui qui protège. Même si pour l’instant je n’ai pas encore trouvé à quelle cause offrir ma lame et ma vie.


Si je m’en sors vivant, et même si j’ignore complètement où il se trouve sur Grand Line, je partirais à sa recherche.
http://www.onepiece-requiem.net/t9692-senkeihttp://www.onepiece-requiem.net/t9784-senkei
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1