AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-78%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
23.95 € 110 €
Voir le deal

[Log:5] The End of everything.

Akira
Akira

♦ Équipage : Team Rocket !

Feuille de personnage
Dorikis: 1810
Popularité: 70
Intégrité: 18

Mar 28 Jan 2014 - 10:29

#0 : Ciao. (Unique log)

Une vingtaine de jours sans voir la terre ferme. Une vingtaine de jours à essuyer des tempêtes qui t’arrivent dessus quand tu t’y attends le moins, une vingtaine de jours à mater le bleu d’l’ocean qui finit par te donner mal au crâne. Une vingtaine de jours à partager ta chambre avec une détraquée, à manger la même bouffe qui va en s’amenuisant. Une vingtaine de jours de non sommeil digne de ce nom. Et pour finir en beauté, un monstre géant qui m’attaque, et une semaine et des poussières à récurer le plancher du rafiot. Grand Line s’était montrée au-delà de mes attentes. Mais je l’avais fait. Putain, je l’avais fait. Je la voyais, cette petite parcelle de terre, qui ne faisait que grandir.

Je serais bientôt sur la deuxième ile de Grand Line.

***

  • Lapinjour, étrangers !


  • Ah euh ouais, Lapinjour, comme vous dites…


La personne qui était venue s’adresser à nous, ayant vue une certaine incompréhension de notre part, ajouta d’un sourire légérement taquin :

  • Chien vous êtes sur l’ile de l’absurde, comme vous pouvez vous en douter ! Notre loi actuelle nous indique que nous devons commencer nos phrases avec un nom d’animal. Mais heureusement cela ne s’applique pas aux étrangers de séjour ici.


Putain, il avait bien choisi son Pose, le papy…

  • Pandacontre, une toute nouvelle vient d’être décrétée à propos des nouveaux venus. Pouvons nous voir par le biais de quel Pose vous avez rejoint notre ile ?


Pourquoi je le sentais mal ?

Le papy remonta sa manche, dévoilant le précieux Eternal Log qui nous était plus d’une grande utilité.

  • Renard j’vois. Selon la nouvelle loi X3876-bis, toute personne arrivant ici par le biais d’un Eternal Pose gagne le droit de troquer son pose contre un nouveau.


  • Ah c’est une bonne nouvelle ça !


  • Tortue c’pendant, vous avez aussi pour obligation de lever les voiles la journée même, et de laisser un de vos membres d’équipage ici.


  • QUOI ?


  • Elephant dois-je préciser que la loi n’est pas négociable, et l’offre inrefusable ?


  • Putain mais où est-ce qu’on a atterri ? Dit-il en ponctuant sa phrase d’un facepalm.


  • Chat à l’ile de l’absurde, monsieur.


  • Mais j’vais t’refaire la gueule toi.


  • Cochon j’vous conseille pas, monsieur.


Il fit un pas de côté, exhibant une bonne cinquantaine de mercenaires, armes sorties, prêts à intervenir au moindre signal.

  • Rat je précise que depuis le début de la journée, tous ceux qui ont refusé se sont retrouvés en case prison.


  • J’vais t’faire ravaler tes dents moi !


Il y’eut un son sourd.

  • Ca sert à rien, Fubuki.


Ma main était venue rattraper celle de Fubuki avec un peu de facilité avant qu’il n’atteigne le garde.

  • On finira en prison pour rien. Je suis la personne en meilleur état d’entre nous, et pourtant regarde moi. On pourra pas tous se les faire.


Le monstre n’avait épargné personne, et les blessures n’étaient pas encore tout à fait ressoudées.

  • J’vais rester ici.


  • Mec, c’est pas le moment de déconner.


  • J’suis sérieux. Vous vous connaissez depuis bien longtemps. Vous avez plus besoin de vous mutuellement que moi. Z’êtes une petite famille, et même si j’aime bien en faire partie, je suis sûr qu’à la longue vous vous y ferez. Et puis, rien ne nous dit que l’Eternal que vous allez chopper ne sera pas pour la prochaine ile. Je pourrais toujours me débrouiller pour vous rejoindre.


  • T’as intérêt surtout, sinon j’viens t’chercher à la nage et j’te botte les fesses.


  • ET MERDE !


Le papy montrait un Pose avec dessus une étiquette. « Dead End ». Une toute autre voie.

Rin me sauta dessus, en sanglotant. Merci de me gêner dans les pires moment de ma vie, merci, vraiment.

  • T’inquèt petite, je suis sûr qu’on se reverra sur Shabondy !


Et un ton plus bas :

  • Tu pourras même me raconter ton histoire.


***

Le Kuri s’éloignait, vers de nouveaux horizons. Comme une boule au cœur me tenait, malgré les adieux. Ou peut-être étais-ce à cause des adieux.

  • Et merde.

  • Mew.


J’regarde à ma droite. Y’a grumpy me fixe.

  • Au moins t’es là toi, grumpy. Quoi ? MAIS… MAIS T’ES PAS CENSE ETRE LA ! HE MAIS REVENEZ ! REVENEZ !


Trop tard, le navire voguait déjà vers de nouveaux horizons. Pour la première fois depuis que je l’avais rencontré, Grumpy affichait un sourire satisfait.

Enflure de chat.





























Page 1 sur 1