AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Les Spectres vs Les pirates d'Arturo

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Jeu 30 Jan 2014 - 19:42

Rappel du premier message :

De retour à son navire, Shoma eut un sourire aux lèvres. Cela faisait très longtemps qu'il n'avait pas vu ce monstre qu'est Sanbi. Peu de monde à travers les mers pouvaient se vanter d'avoir une telle créature comme navire, si du moins il y en avait d'autre mis à part les spectres. Cette hypothèse parait peu probable, mais sait-on jamais. Quoi qu'il en soit la vu de son navire évoqua au capitaine pirate quelques bons souvenir. C'était il y a plusieurs années, à l'époque il venait à peine d'écumer les mers et avait trouvé une jeune femme superbe, Yasmeen.

C'était avec elle qu'il réussi à prendre Sanbi au nez et à la barbe de la marine. Il fallait les voir, ils formaient un tandem de choc, personne ne leur arrivait à la cheville. C'était la belle époque, mais ce temps était maintenant révolu, Yasmeen n'était plus des spectres, d'ailleurs elle ne donnait plus de nouvelle, sans doute était-elle plus heureuse dans sa nouvelle vie, au moins le Sanbi lui était revenu et naviguait toujours sous pavillon Spectre.

Nostalgie quand tu nous tiens. Qui aurait pensé que le simple fait de revoir une tortue pouvait provoquer chez ce terrifiant capitaine pirate autant de bon souvenir.

Mais ce temps était maintenant loin de lui et la réalité le prouva. Roger expliqua à Shoma qu'il avait effectué quelques modifications sur le navire, en effet Sanbi n'était plus un navire, mais devenu un cheval qui pousse un navire. Comment une telle idée avait-il pu germer dans la tête de Roger, en plus le navire que Sanbi tractait était dans un état presque lamentable, comment pouvait-il être fier de cette chose.


"Roger va falloir qu'on parle"

Sanbi ne pouvait pas rester dans cet état, maintenant que Shoma était revenu, les choses allaient changer. Au grand jamais un roi de mer navire ne deviendrait un vulgaire cheval de carrosse.

Pas le temps de mettre les points sur les I à Roger que celui-ci court en arrière comme un fou qui venait de perdre quelques choses d'important. Ce qu'il avait à lui dire à propos de son navire étant capital, Shoma décida de le suivre, mais contrairement à lui il n'allait pas s'épuiser à lui courir après.


"Maria, Opacho, occupez vous des vivres et de ce qu'il y a sur l'autre navire à partir de maintenant nous vivrons sur le Sanbi. Je reviens tout à l'heure avec de quoi préparer une grosse fête."

C'est ainsi que Shoma suivi seul Roger jusqu'à l'hôtel détruit par les spectres plus tôt. Sur place Shoma demanda à Roger la raison qui le poussa à revenir sur ses pas. Le dicton, un assassin revient toujours sur le lieu de son crime était souvent vrai, mais cette fois il n'y avait pas eu meurtre, du moins pas des mains de Roger, alors pourquoi revenir ici et si rapidement ?

http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mar 25 Fév 2014 - 0:49

Shoma venait de sortir une phrase classe. Il le sentait, il venait de passer en quelques secondes pour un mec cool, un pirate au-dessus des autres, un mec qui en dégage. Ce n'était pas donné à tous de pouvoir se la jouer ainsi et s'il y avait des yeux discrets qui observaient leur combat ainsi que des oreilles perdues à tous hasard, alors ils venaient de tout gagner. Rien que cette phrase représentait 10% de sa victoire.

C'était dans ce genre de moment que Shoma aimait être sous les feux des projecteurs. C'était son heure de gloire, non seulement il prouvait qu'il pouvait tenir tête à un pirate réputé plus cruel et dangereux que lui, mais en plus il arrivait à ce la jouer. Ajouter à cela qu'il était beau garçon et voilà comment changer en quelques instants sa réputation ou du moins essayer de l'arranger.

Le plan semblait rôder, prêt à être mis en pratique, mais voilà quand deux grands noms s'affrontaient la peur prenait le dessus et chaque personne extérieure au conflit décide qu'il est temps de sauver les meubles, ce qui ruina complètement le moment de gloire du capitaine des spectres.

*Ahaha, j'aurais dû m'enregistrer, merde j'avais trop la classe*

Chose incroyable, Arturo décida de coopérer avec Shoma. Que se passait-il ? Shoma l'avait-il mal jugé ? Non, impossible, il venait de détruire une bâtisse d'un coup de bras et tua les malheureuses personnes qui tombèrent nez à nez avec lui. Un coup monté ? Cette hypothèse n'était pas à prendre à la légère. Ce type est un pirate et les entourloupes chez ces individus sont monnaie courante. Ce n'était pas au vieux singe qu'on apprend à faire des grimaces.

*Tu penses vraiment que je vais tomber dans le panneau ?*

Shoma n'était pas dupe, il savait qu'Arturo mentait et n'allait pas lui donner le dial aussi facilement. Il cachait forcément quelque chose, c'était évident, pourquoi d'un coup donner cet objet, alors qu'il cherchait à le recharger. Bon pourquoi ne pas faire semblant d'y croire un peu, après tout il venait de sortir l'objet de toutes les convoitises de sa cache, donc pourquoi ne pas entrer ne serais-ce qu'un peu dans son jeu.

*Quoi!*

Enf****. En****. Con****. Un long panel de juron rongeait Shoma au moment où le pied d'Arturo réduit en miette les espoirs de Shoma de récupérer le coquillage de Roger. Il venait d'engager le combat pour ce dial, jouait les braves pour ce dial et était prêt à vaincre pour ce dial. Maintenant que le dial n'était plus, Shoma se retrouvait dans une belle merde. Cette fois-ci il n'était plus le pirate cool, il n'avait plus de moment de gloire, il n'avait plus rien.


"Bon, bon, bon"

Le choc de la destruction du dial ne dura que quelques secondes. Non pourquoi il avait fait cela. Ne réfléchit-il pas ? Voilà ce qui passa à vitesse grand V dans la tête du capitaine pirate, mais une fois ce court laps de temps fini, Shoma ne se demanda qu'une chose. Comment Roger allait-il réagir en apprenant que son dial n'était plus qu'un amas de morceaux ne servant plus à rien. Après tout peut-être l'aurait-il obtenu s'il n'avait pas interféré avec son plan. Bref, ce n'était pas bien grave il verrait avec lui directement.

"Ben s'il n'y a plus de dial, je n'ai plus rien à faire ici."

C'était simple, claire, c'était du Shoma. Maintenant qu'il ne pouvait obtenir ce pourquoi il se battait il n'avait plus de raisons de se battre et sans raison de se battre, sans récompense pourquoi se blesser d'autant plus qu'il n'y avait personne pour relater plus tard sa victoire future. Continuer de se blesser pour rien était inutile, autant retrouver Roger et laisser l'abruti à la main unique dans ses délires sombres de vol de chaussette.

"Garde tes chaussettes, j'ai ce qu'il me faut."

Entre sa décision de ne plus se battre et de retrouver son compagnon et sa phrase sur la chaussette d'Arturo, Shoma faisait preuve d'une attitude si désinvolte que peu de personnes au monde aurait réussi à garder leur calme. Ce n'était pas donné à tous de fermer les yeux sur un type qui se fou royalement d'être à l'origine d'un conflit, puis qui décide de s'en aller comme si rien ne s'était passé.

"Où te trouves-tu Roger ?"

Montant sur le toit de l'établissement de jeu, Shoma cherchait son compagnon.

"Voler ses chaussettes qu'il me dit, vraiment ces fous.... aucun respect."



http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Gold Roger

♦ Équipage : Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 3605
Popularité: -245
Intégrité: -169

Mar 25 Fév 2014 - 13:00

Il n’est pas si stupide malgré cette tête d’ahuri. Boaf. De toute façon vue comment se passe les choses…

-Merci pour la bibine l’ami. On aurait formé une belle équipe. Ne marque rien sur la tombe. Ouai’p rien. Après tout qui va me pleurer ?  Ma famille ? Pff…

La main dans la poche et le blond sort deux photos. Celle de ses filles.

-Elles sont belles avoue. Elles doivent me haïr. J’aimerais les revoir. Je préfère arrêter la piraterie, me ranger et avoir ma petite famille plutôt que de continuer sur cette lancer. Mourir bêtement comme un chien.

Tout est vrai. Ce sont les dernières paroles d’un homme qui va mourir. Rien que la vérité. Le dernier verre d’alcool n’est même pas terminé. Un verre de plus ou de moins, ça ne va pas changer grand-chose.

-On va faire ça dehors si ça ne te dérange pas. Je préfère mourir à l’air libre plutôt qu’entre quatre murs. Ça me représenterait. Une mort libre et être enfermé. Le résumé de ma vie.

Les hommes sortent doucement. Masque de mort aide même le blond à marcher jusqu’à la sortie. Une fois à l’extérieur les hommes se mettent face à face.

-Allez, fait moi honneur.

Les hommes sont à une distance de dix mètres et se lancent à toute vitesse. La dernière action, les dernières forces de Gold Roger.
La quatrième dimension.

Spoiler:
 

Juste avant l’impact, le blond recul à toute vitesse ce qui surprend le catcheur. Mais ce dernier reste sur ses appuis, la main tendu pour saisir sa cible. Rapide, encore plus rapide que le petit pirate. Mais Roger ne se laisse pas avoir si facilement. Son corps le fait souffrir, mais pour le dernier face à face de sa vie. Le dernier affrontement, il ne peut pas abandonner si facilement.  Une technique surprenante, il effectue Fantôme en marche arrière.

Spoiler:
 
Un combo impressionnant, personne ne devrait pouvoir l’arrêter. Sauf que masque de mort est grand. Très grand. Il entoure le fou avec ses immenses bras. Aucune issu.


-Désolé, tu vas mourir maintenant.

C’est la fin pour notre pirate du nom de Gold Roger. Ses folles aventures s’achèvent logiquement par un mensonge qui n’a pas marché. Son corps n’est pas en état d’effectuer une autre action.

Une Ombre ! Une ombre apparait entre les deux hommes comme un mur qui arrête net masque de mort tandis que le blond tombe en arrière, roule sur quelques mètres. Exténué, il regard ce qui se passe. Sa vue se brouille. Un visage au loin et aperçu. Un sauveur pour le pirate.


-Petit frère ?


Puis il s’évanouit. Dans sa chute sa tête a frappé le sol. Le voilà inerte à la merci de son bourreau. Est-ce la dernière image de son existence ?


http://www.onepiece-requiem.net/t12463-ah-t-es-la
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Ven 28 Fév 2014 - 16:46

C'était peut-être l'attitude adoptée par Shoma ou sa dernière phrase, mais Arturo n'en revenait pas. Son sang bouillonnait déjà en sachant qu'un pirate de la trempe de Shoma ait tenté de le tuer. Ses membres tout entiers ne demandaient qu'une seule chose, se recouvrir du sang de son adversaire, l'éviscérer, lui faire regrette amèrement son cran et plus encore son manque de respect. Car en plus d'être culotté, Shoma lui manquait cruellement de respect. Comment pouvait-il aussi vite se désintéresser de lui après l'avoir mis en rogne.

"Je le savais. Je le savais. J'aurais dû te tuer le premier jour que je t'ai vu. Il n'y aura aucun retour en arrière."

Tel un taureau devant un matador, Arturo ne pris même pas le temps de savoir si cette manoeuvre était un piège de la part du capitaine des spectres ou une véritable manoeuvre pour stopper le combat qu'il avait lui-même commencer et fonça tête baissée sur son adversaire. Sa dague chargée en Haki de l'armement, le pirate à la main unique lança son projectile sur la maison où Shoma se trouvait. Une fois la lame en contact avec le bois de l'édifice le tout s'écroula tel un château de carte.

-- -- --

De son côté, pour Shoma l'affrontement était fini. Au diable les blessures, le sang, la défaite ou la victoire, il ne souhaitait qu'une chose, mettre la main sur Roger et rejoindre le reste de son équipage. Pour le retrouvailles, Shoma avait prévu une grosse fête, alcool, viande et musique toute la nuit, mais voilà si Roger mourir où venait à se retrouver démuni, il serait vraiment embarrassé, car tout était un peu de sa faute.

C'est en pensant avoir trouvé l'objet de sa recherche que Shoma chuta d'un coup. Il ne fallait pas chercher le coupable, cette attaque était signé Arturo One-hand. Ce type n'avait aucune retenue et ce même quand le combat était fini. La maison où se trouvait Shoma s'écroula laissant ainsi Shoma à la merci du fou, fou qui en profita d'ailleurs pour s'élever dans les airs et de sa seule main frappa Shoma en plein ventre l'envoyant s'écraser dans une autre maison non loin.

-- --

L'or de sa descente vers les décombres de la maison de jeu, Shoma n'avait même pas eu le temps de préparer une contre-attaque ou même un mouvement afin de bien se réceptionner au sol que son visage croisa celui d'Arturo. Les deux hommes étaient si proche que l'on pouvait croire qu'ils allaient s'embrasser, mais au lieu d'une accolade amicale c'est un poing chargé en haki qui jeta un Shoma surprit comme une pierre que l'on lance au loin sans forcer.

Au moment où Shoma remarqua qu'il était trop tard pour lui pour éviter l'attaque du pirate dans sa tête c'était la guerre. Un panel d'insulte fusa en quelques secondes à l'encontre de cet homme qui l'avait pris en traite.

Quand le poing d'Arturo lui infligea une cuisante leçon de vie, le regard du capitaine des spectres disparus le temps d'un instant. Blanc, ce fut la seule couleur affichée par ses yeux quand son estomac devint aussi compresser qu'une orange presse. Du sang et de la salive quitta ses entrailles et sa gorge afin d'arroser le visage d'Arturo. Son cerveau se mit en mode sans échec avant de se mettre en off, hors service.

-- -- --

A plusieurs mètres de ce combat de titan qui semble être à sens unique se déroulait un autre combat ou du moins une exécution. Roger n'avait pas réussi à tenir bien longtemps face à Masque de mort. Le bourreau venait encore de frapper. C'était souvent le même scénario avec ses adversaires. Pensant qu'il était gros et faible, ils le prenaient de haut, mais au final c'était lui qui se retrouvait debout tandis que ceux qui l'ouvraient mordaient la poussière et devenait poussière.

Cette fois, c'était au tour du second des spectres de comprendre que l'habit ne fait pas le moine et que malgré sa corpulence Masque de mort lui était supérieur.

Roger était fini et sa fin proche, mais voilà son frère avait déployé son ombre afin de lui venir en aide et bien qu'elle n'arriva qu'à la fin l'ombre de Shoma fit en sorte que le coup de grâce n'atteint pas la bête sauvage des spectres. Quoi que tentait Masque de mort, ses attaques finissait par s'écraser contre un mur d'ombre opaque et qui ne cessait de se reformer qu'importe les attaques contre elle.







Dernière édition par Mantle Shoma le Ven 28 Fév 2014 - 20:05, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Gold Roger

♦ Équipage : Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 3605
Popularité: -245
Intégrité: -169

Ven 28 Fév 2014 - 19:54

Hi hi hi hi

Hum ?

Hihihi

-Sophie laisse ta sœur un peu tranquille. Tonton Edward a des choses à te dire.

-Oui mère.

Ouinnnn, ouinnn

Dans un salon, la femme de Roger est assise à côté d’un berceau. Elle coud sur du tissu le nom du père de ses enfants. Sa petite-fille du nom de Sophie est pleine d’énergie. C’est normal, à huit ans tout le monde est comme ça. Alors, la douce Euphemia se retrouve seul avec son bébé et la prend dans ses bras un instant. Quand soudain un homme défonce la porte. Son visage, on ne le voit pas. Mais la noble est effrayée et tiens fermement sa fille.

Des cris, du sang.

ROGEEEEER !!

Arrête… Arrêter … Arrête !!!

Le pirate se place devant sa femme pour la protéger, mais ce n’est qu’un fantôme qui ne peut qu’assister à la scène. Fou de rage, les cris se dissipent petit à petit et c’est des bruits de coup qui les remplace.

Les coups de masque de mort qui t’entent de perforer l’ombre de Shoma qui protège le blond.

Le corps est à bout, mais sa volonté est à son sommet. Comme s’il vient de vivre ce qui s’est passé il y a peu sur Goa.


-Bouge… Allez bouge….

Ses membres tremblent, son corps refuse de réagir… Mais finalement, il réussit à se redresser tandis que l’ombre se décale légèrement et se transforme en mur droit laissant un trou pour que les deux hommes se voient. Le regard rempli de haine de l’homme vaincu doit surprendre. C’est la première fois depuis le début de l’affrontement qu’il regarde de cette façon. Cependant, il semblerait que le pirate regard loin, très loin.  Mais pas un mot. Il se met à marcher en direction du port tandis que l’ombre est toujours là pour le protéger. Ses pas sont lents. Il avance doucement très doucement. A l’horizon il croit voir sa famille qui l’appel. Chaque pas est un supplice.

Une goutte

Deux gouttes

Un vrai fleuve jaillit des yeux du pirate.

-J’arrive Euphi.

Un bras en avant comme pour saisir la main de sa femme.

http://www.onepiece-requiem.net/t12463-ah-t-es-la
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Dim 2 Mar 2014 - 1:38

Il n'était pas si mauvais ce pirate. Il n'avait pas volé sa prime. C'était donc cela une attaque d'une personne valant 175.000.000 B. Une attaque capable de jeter un adversaire puissant comme une feuille, le rendre aussi sale que de la merde. C'était donc cela qui avait rendu Arturo aussi craint de tous. C'était bien. Bien, juste bien, pas excellent, pas extraordinaire, juste bien.

Cette attaque avait bien touché sa cible de pleins fouets. Elle avait bien fait mouche et jeter Shoma. Il avait bien craché sang et salive, ses yeux avaient bien tourné dans sa tête et oui il ne bougeait plus et ne donnait plus aucun signe de vie. Les morceaux de bois qui tombent, les poutres qui se fendent et les résidents de la maison qui avait vu Shoma s'encastrer étaient les seuls encore en mouvement.

Plus un mot du capitaine des Spectres, il semblait inactif. Un seul coup bien placé semblait avoir eu raison de lui. A trop se mettre sur un piédestal le voici réduit au silence.

*Quel con*

Voilà que le cerveau de Shoma se remit en route. L'attaque d'Arturo avait beau contenir une partie de sa rage contre lui, cela ne suffisait pas. Il avait de la force, mais quand on combat une personne comme Sloth, on en ressort forcément plus puissant et plus résistant. Une attaque de ce genre ne marchait plus. Il fallait sortir le grand jeu pour le mettre à terre définitivement.

*Hum. Si je joue le mort peut-être qu'il pensera qu'il m'a vaincu.*

L'idée de Shoma n'était pas mauvaise. S'il sortait des décombres de cette maison, il se retrouverait dans l'obligation de combattre une nouvelle fois. Son ombre étant éloignée de sa position en changeant de place avec elle, il se retrouverait dans un lieu neutre loin de ce fou qui ne souhaite plus que sa mort.

*Ciao censuré *

Doppelganger Shadow

En moins de temps qu'il n'en faut pour comprendre ce qui se passe, Shoma et son ombre changèrent de place. L'un se retrouva dans les décombres, tandis que l'autre faisait face à un Masque de mort prêt à lui lancer un coup de poing.


"Wow"

D'un mouvement digne des plus grands artistes martial, Shoma se pencha en arrière, pliant ainsi son corps laissant le poing de son adversaire passé à quelques centimètres de son visage. Le poing de Masque de mort était si près que le capitaine des spectres pouvait sentir le sang encore frais de Roger sur les vêtements du bourreau.

"Doucement la brute"

Même s'il avait réussi à esquiver l'attaque, Shoma se retrouvait dans une position délicate. En déséquilibre, il était sur le poing de tomber sur les fesses. Tête en arrière, Shoma remarqua un homme qui s'en allait lentement et semblait souffrir à chaque pas qu'il effectuait. *Roger ?* Pas de doute possible c'était son compagnon. Fini de jouer, Shoma agrippa la manche de son adversaire afin de se retenir, puis d'un mouvement de hanche tourna son corps et envoya un coup de pied en direction de la tête du gros loubard.

Agile comme un acrobate, le bourreau de Roger réussi à esquiver le pied de Shoma. Pas mal, mais ce n'était pas assez, car après son coup de pied, Shoma avait réussie à se remettre debout et enchaîna avec un coup de sabre. Un seul sabre, une seul attaque rectiligne. Rien de bien méchant, un simple mouvement qui termina dans le vent bien loin du corps de Masque de mort.


"Votre combat ce termine ici et maintenant. Ce n'est pas aujourd'hui qu'un homme de mon équipage tombera."

Shoma avait tout dit et s'était montré très explicite. S'il voulait encore en découdre, alors il lui ferait face et cette fois il lui montrerait qu'il était d'un tout autre niveau que Roger.

*Attend moi mon vieil ami, laisse-moi soulager ta douleur.*

Donnant le dos à son second adversaire de la journée, Shoma marcha en direction de son second afin de l'aider dans sa marche et ainsi rejoindre plus rapidement le reste de leur équipage. Cette longue et pénible semblait toucher à sa fin. Shoma était le grand perdant de son combat contre Arturo, Roger lui avait également perdu contre Masque de mort, mais tout est bien qui fini bien. Ils étaient encore en vie, que demander de plus.


Masque de mort : "Personne ne partira ici!"

L'interruption de son combat par le capitaine de spectres ne signifiait rien pour Masque de mort. Il s'était mis en tête d'en finir avec Roger et n'en dérogerait pas. La brute ne se demanda pas comment il avait réussi à éviter son capitaine, non, il n'avait qu'une chose en tête les vaincre.

Accélérant tel un buffle chargeant sa cible, Masque de mort prépara son attaque. Les deux hommes allaient recevoir un lariat version XXL. Puissance, rapidité, un attaque aussi puissante qu'un boulet de canon en plein visage, autant dire que leur chance de quitter ce quartier étaient minces.


"Vous êtes borné dans cet équipage."

Shoma se retourna, planta ses sabres dans le sol d'un lancé puissant puis sauta. Son mouvement lui permit de passer au-dessus de forcené qui ne pouvait que constater qu'il venait de faire une erreur de calcul. Shoma ne pris même pas la peine de contre-attaquer avec violence. Une fois au sol, il laissa son adversaire se prendre dans la chaîne reliant ses deux sabres.

Déséquilibré, Masque de mort ne représentait plus un danger. C'est à ce moment que Shoma en profita pour le frapper dans les jambes. Un coup assez puissant pour le jeter au sol et le stopper dans sa manoeuvre de regagner l'équilibre. Allongé, dos contre terre, le catcheur ne représentait plus un danger d'autant plus que Shoma avait ramassé ses sabres et pointait l'une de ses lames au niveau de son visage.



"Maintenant c'est fini pour de bon."





#Doppelganger Shadow
Spoiler:
 
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Gold Roger

♦ Équipage : Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 3605
Popularité: -245
Intégrité: -169

Lun 3 Mar 2014 - 14:24

Shoma aide son ‘grand frère’ à marcher. Il le soulève presque entièrement, mais le fou ne flanche pas. Ses jambes avancent, tentent d’avancer. Les larmes ne s’arrêtent pas de couler. Son bras ne cherche même pas à essuyer tout ça. Il pleure et alors ? Peu importe l’avis des autres, peu importe les réactions, comme toujours, il se moque de tout le reste. Le jeu qu’est ce monde ne l’amuse plus tout à coup. Son regard balaye les environs comme s’il cherchait quelque chose en particulier. Puis un regard lancé à son petit frère. Comme si notre homme est surpris de le voir là, en train de l’aider. Comme si Shoma vient juste d’apparaitre.

Les sourcils se froncent et avec une réaction d’effrayé il retire son bras autour du cou du capitaine des spectres et recul d’un coup et tombe. A terre il continue de reculer comme il peut. La peur, il ne la connait pas tellement, mais elle le domine parfaitement. Plus la force de reculé davantage, ses bras se placent devant pour se protéger.


-Je ne t’ai rien fait, laisse-moi. Pourquoi me tortures-tu ainsi. Tu me sauves pour me torturer puis tu me sauve de nouveau pour continuer la torture. Pourquoi t’acharnes-tu sur moi ?!!

A ce moment précis, c’est la seule question et la seul esolution dans l’esprit de Roger.
http://www.onepiece-requiem.net/t12463-ah-t-es-la
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mar 4 Mar 2014 - 2:02

Masque de mort était à terre. Le bougre venait de tomber à cause d'une action très simple. Un enfant aurait pu éviter ce genre de bêtise, mais c'était aussi cela un combat. Un rien pouvait entrer en compte et faire pencher la balance dans un côté comme de l'autre. La prochaine fois peut-être ferait-il plus attention aux mouvements et gestes de son adversaire avant de foncer tête baissée.

Soumis à la volonté du capitaine des spectres, Masque de mort ne montrait aucun signe de peur. S'il devait mourir aujourd'hui, alors il accepterait son destin. Bien qu'en position de se défaire d'une épine dans son pied, Shoma pris la décision osé de ne pas éliminer le second d'Arturo. Pourquoi le laissé en vie, alors que lui était sur le point de faire disparaitre son second, Shoma n'avait aucune réponse à cette question, mais il n'avait pas non plus de raison de planter sa lame à l'intérieur de son corps. Les hostilités étaient finies, donc plus besoin d'effusion de sang.


"Retourne près de ton capitaine et dit lui que les spectres ont perdus. Un jour mon second te retrouvera et cette fois-ci c'est toi qui mordra la poussière."

Sa phrase terminer, Shoma retira son pied du ventre du bourreau, rangea ses sabres, puis rejoignit la position de Roger.

"Je suis la maintenant."

Alors qu'il arrive au niveau de son frère, Shoma vit ce dernier effectuer une drôle de manoeuvre. Il l'avait bien reconnu ou du moins c'est ce qui semblait paraître et pourtant Roger se mit à reculer. Plutôt que d'accepter son aide, il le fuyait et quand son corps arriva à un certain stade où fuir lui était impossible, il se mit à lui cracher à la figure des paroles presque similaires au discours de Lilith et Valentino quelques mois plus tôt.

Pour une personne qui se disait être le frère de Shoma, prononcer ces paroles avaient un certain caractère blessant. Shoma ne pouvait faire comme s'il n'avait rien entendu, après l'épisode de la séparation avec les deux premiers membres de son équipage, les paroles de Roger sonnèrent comme une bombe bien plus puissant que n'importe lequel des coups que pouvait lui porter la sorcière Sloth, actuellement son ennemi numéro 1.

*Pour le moment le plus important est de te soigner.*

Profitant de l'incapacité de Roger à se mouvoir, Shoma fit quelques pas dans sa direction, puis le frappa d'un coup de poing dans le torse. L'attaque de son frère n'avait rien à voir avec celle de Masque de mort, elle contenait moins de puissance, mais compte tenu de son état physique, c'était largement suffisant pour le mettre K.O.


"Nous parlerons une fois que tu seras de nouveau sur pied en attendant repose toi, je m'occupe du reste."

Roger out, Shoma attrapa son corps et le traîna par les épaules. Bien qu'il était en forme, son frère n'était pas tout léger et le porter serait encore plus problématique. Quelques mètres plus loin, l'ombre du capitaine arriva enfin. De nouveau en possession de son ombre, Shoma l'utilisa afin de facilité l'acheminement de son patient. Posséder un tel fruit est très pratique dans ce genre de circonstance. Pas besoin de se forcer, il suffit de laisser l'ombre faire tout le travail.

Pensant que cette histoire était déjà derrière lui, Shoma se concentrait déjà sur son diagnostic. Il avait un homme à soigner et à remettre sur pied. C'était maintenant au tour du docteur d'entrer en jeu, mais contre toute attente un homme décida que l'affrontement ne devait pas se finir ainsi.

Sortie de je ne sais où, le pirate à la main unique arriva tel un missile du ciel et barra la route du docteur.


Arturo -> "Personne ne m'échappe. Ce combat ne sera fini qu'une fois que je t'aurais tué Mantle Shoma."

Déterminé dans sa vengeance, Arturo pris les devants et fonça sur sa proie. Voyant qu'il n'avait pas d'échappatoire, Shoma fit de même. Roger fut déposé délicatement au sol et l'ombre regagna sa véritable place.

"Il est temps que je te montre qui de nous deux est le plus fort."

Comme lors de son attaque précédent, Arturo lança son arme tel une projectile. Une fois de plus celui-ci devint noir, preuve qu'il était chargé en haki, mais avec une trajectoire rectiligne, Shoma n'eut aucun mal à l'éviter. D'un saut le capitaine des spectres pris de la hauteur évitant ainsi l'empalement.

Arturo -> "Dans les airs tu ne pourras pas éviter ça."

Sorti de sa manche, une autre arme fit son apparition. Une autre arme de jet pour un autre lancé ? Non. Plutôt que de lancer son arme comme une flèche ou une balle, Arturo lança une autre attaque éclaire, la même que celle utilisée plus tôt.

Tel un tourbillon, Arturo s'éleva dans le ciel. Fendant sur sa proie tel un aigle, il ne lui laisserait aucune chance de s'en sortir. Au moment de l'impact, c'était la mort assurée. Le démon de Grandline, l'ombre de Tahar comme on l'appelait allait encore frapper.


Arturo -> "Ton erreur a été de me sous-estimer, maintenant disparait."

"Tu ne comprendras donc jamais."


Alors que l'impact était imminent, Shoma changea de place avec son ombre. C'était l'une des capacités de son fruit du démon. Avec une certaine aisance, il pouvait éviter les contact physique. Ce pouvoir était très plaisant, mais ce qui l'était encore plus était une autre capacité qu'offrait le Kage Kage no Mie, interférer avec les ombres dans le but de frapper directement leur possesseur.

Kage Kage Break


Arturo ->"Que..."

D'un coup, l'attaque d'Arturo se stoppa et le pirate tomba au sol. Tel un déchet, celui qui souhaitait la mort de Shoma le regardait depuis le sol salle et poussiéreux de Jaya. Shoma s'en était pris directement à lui en enfonçant son sabre dans son ombre. L'attaque d'Arturo étant basé sur une vitesse folle et imprévisible, Shoma ne vit que son ombre passée ce qui ne lui permit pas de cibler un point précis.

C'était la roulette russe, il avait peut-être touché un point vital, peut-être pas ce sera la chance de son adversaire qui fera s'il resterait en vie ou non. Quoi qu'il en soit Arturo se retrouvait par terre et semblait incapable de se relever pour terminer ce qu'il avait commencé.


"Je suis le maître des ombres. Je suis celui ayant mangé le Kage Kage no Mi, je peux manipuler n'importe quelle ombre. Rappelle-t'en la prochaine fois."

Une telle attaque avait demandé des années d'expérience à Shoma pour la maîtriser. Ce n'était pas donné à tous de pourvoir contrôler aussi bien un fruit maudit et aujourd'hui c'était bien cette expérience au combat et la maîtrise de son fruit qui lui permit de surclasser Arturo. Le combat étant fini, Shoma retourna auprès de Roger et continua son chemin.

Arturo -> "Je te ferais la peau tu m'entends. Tu ne quitteras pas cette île vivant. Me laisser en vie est ta plus grande erreur."

"Tu as de la chance d'être encore de ce monde, ton entêtement à failli te couter la vie et pourtant tu persistes dans cette voie."

Arturo -> "Cette Ile sera votre tombeau. Ahahahahha Ahahhaaha"

Ces dingues comment pouvait-on être aussi stupide. Alors même qu'il se retrouvait incapable de bouger Arturo continuait de menacer son opposant, n'avait-il aucun respect pour sa propre vie ? Qu'importe un fou reste un fou, s'il venait à se remettre de ses blessures et voulait prendre sa revanche, Shoma l'attendrait de pied ferme.

Maintenant que le boss de fin n'était plus, Shoma allait devoir raconter cette folle histoire à Maria, bien sûr il allait devoir modifier quelques passages afin de se faire passer pour le bon dans cette histoire et bien sûr elle ne voudra jamais le croire. Encore un jour dans la peau d'une légende en devenir qui prend fin.






# Kage Kage Break
Spoiler:
 

http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Contenu sponsorisé



Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2