AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment : -54%
Tondeuse à barbe Babyliss Designer SH500E
Voir le deal
59.99 €

[Fiche d'île] République de Goa

Game Master
Game Master
Fondateur
Juge arbitre


Feuille de personnage
Dorikis: 0
Popularité: 0
Intégrité: 0

Sam 22 Fév 2014 - 12:30

République de Goa
East Blue


Population & Particularités


Le Royaume de Goa a longtemps été le plus puissant et l'un des plus anciens de tous les états d'East Blue. Sa population était forte de plusieurs millions de personnes et ses forces militaires nombreuses et bien armées. Sa Noblesse était si riche qu'on les confondait parfois avec les dragons célestes de Marijoa. Et comme de juste, la masse grouillante du petit peuple y était férocement opprimée, depuis le bidonville géant du Grey Terminal jusqu'aux rues sordides d'Edge Town.

Et puis il y a eu le soulèvement. Menées par l'As de la Révolution Rafaelo Auditore, les populations du Grey Terminal ont pris les armes. Exclus, criminels, révolutionnaires, tous ont pris d'assaut les murailles de la ville et se sont déversés sur Goa, massacrant sans distinctions bourgeois, militaires et nobles. Et bien que l'intervention armée de la Marine ait fini par sauver la ville de la destruction, aujourd’hui le royaume de Goa n'est plus qu'un champ de ruines où les survivants encore sous le choc tentent sans grand succès de recommencer à vivre.

  • La République de Goa:
    Depuis l'élimination de la quasi totalité de la famille Royale de Goa, la situation dans la ville est devenue compliquée. Très rapidement les principaux acteurs de la bataille se sont disputés comme des chiffonniers pour s'assurer du contrôle des ruines du royaume. D'un côté le commandant Mendoza, fort du soutien des dernières forces armées de la ville et féroce partisan des vieilles traditions. De l'autre, Lord Servo Vendetta, noble progressiste secrètement affilié à la révolution et désireux de balayer toutes les anciennes coutumes pour le bien du peuple. Et entre les deux, Eirikr Von Azazel, seul survivant de la famille royale et le vice-amiral Fenyang, sauveur de la ville.
    Incapables de s'assurer assez de soutien pour s'emparer du pouvoir, les deux factions finirent néanmoins par s'accorder sur deux points. D'abord la famille royale avait perdu toute crédibilité, et ensuite en l'absence d'une faction assez forte pour s'imposer il convenait de demander l'arbitrage du GM et de son représentant local, le vice-amiral Fenyang. Le Prince Eirikr fut donc déchu de ses titres avant d'être expédié à Marijoa pour y finir ses jours pendant que Fenyang était nommé Gouverneur et flanqué de Mendoza et de Lord Vendetta en adjoints.
    Depuis la situation est stable. Le vice-amiral applique à la lettre les lois du GM avec l'appui de Vendetta et le plus souvent au grand désespoir de Mendoza qui voit chaque jour s'effriter les droits de la noblesse. Et qui se venge comme il peut en soutenant la traque des révolutionnaires impliqués dans le soulèvement que le vice-amiral a mis à prix et que Vendetta ne peut pas toujours protéger.

  • La ville haute:
    Autrefois siège de la Noblesse et de la famille Royale, la ville haute a été relativement peu touchée par les combats, mais sa population a été décimée. Prés de deux nobles sur trois ont péri et le coin ressemble donc à un vrai désert où se terrent les survivants. Et la décision de l'amiral Fenyang d'offrir à n'importe qui le droit de se reloger dans les bâtisses abandonnées n'a pas aidé les nobles à se sentir mieux.

  • Le centre ville:
    Le centre ville n'a jamais mieux mérité son nom qu'aujourd'hui. La ville haute est déserte, la ville basse est en ruines, et la majeure partie des habitants se concentre désormais au centre. Sous la surveillance et avec l'aide active de la marine, on s'active ici à rebâtir tout ce qui permettra de relancer la cité : ports, arsenaux, marchés, maisons.

  • La Ville Basse:
    La ville basse, comme le Grey Terminal, a énormément souffert des combats, à cause de la proximité des murailles, c'est ici que les milices de la ville se sont défendues le plus férocement, allant jusqu’à démolir des maisons pour bloquer les routes des attaquants. Le coin est donc complètement en ruine, et la marine privilégiant la reconstruction du centre ville on continue à démolir les maisons de la ville basse pour reconstruire celle du centre.

  • La célébration:
    De par son statut d'antique royaume, Goa est très lié aux Tenryubito de Marijoa. Et il ne s'en est fallu que de très peu que la famille régnant actuellement sur Goa ne fasse partie des 20 familles de Dragons Céleste. Pour maintenir intacte cette amitié, un Dragon Céleste se rend chaque année de Marijoa jusqu’à Goa pour y rencontrer les nobles locaux. C'est l'occasion d'une longue semaine de fête où les nobles locaux font assaut de richesses et d'extravagances pour attirer l’œil du Saint envoyé dans l'espoir de bénéficier de ses faveurs, ou d'une place de serviteur dans le saint des saints de Marijoa.
    Pour les autres, la semaine de la célébration se passe le plus souvent dans la peur des exigences parfois proche de la démence que peuvent formuler les Dragons Célestes en vacance. On se souvient encore du jour du Grand Brasier où l'un d'eux fit incendier Grey Terminal et ses occupants. Ou de la grande chasse au porc où le noble fit déguiser en cochon puis libérer tous les gens détenus dans les prisons pour pouvoir les chasser dans les rues de la ville.
    Bref, une fête à ne manquer sous aucun prétexte.
    La célébration est évidemment morte avec la noblesse de Goa. Plus un dragon céleste ne viendra dans une zone aussi dangereuse...

  • Le reste de l'ile :

  • Grey Terminal:
    Grey Terminal est le dépotoir de la grande cité de Goa qui y déverse tous ses déchets. Avant la révolte c'était un gigantesque bidonville qui se trouvait de l'autre côté du Mont Corbo au pied des murs de la ville. Des dizaines de milliers de pauvres types vivaient là dans le dénuement le plus complet. Jusqu’à ce qu'ils finissent par prendre les armes pour s'emparer de la ville qu'on leur avait toujours refusée. Mais le soulèvement a fait long feu et avant de débarquer en ville la marine a déversé une pluie d'acier sur la décharge, forçant les insurgés à abandonner le pillage de Goa pour revenir sauver leurs proches et fuir avec eux dans les montagnes. Aujourd'hui Grey Terminal n'est plus qu'une immense plaine carbonisée et déserte. Juste une fosse commune où se mélangent enfin les cadavres des esclaves et de leurs bourreaux.

  • Mont Corbo:
    Situé derrière le village de Fushia, le Mont Corbo est une montagne réputée très dangereuse, aussi bien pour les bêtes sauvages qui y vivent que pour les bandes de brigands qui en ont fait leur repaire. Depuis la purification du Terminal par les canons de la marine, le Mont Corbo est devenu le refuge de tous ceux qui ont échappé à l'incendie. Des villages de fortune sont apparus un peu partout, souvent bâtis dans des grottes ou dans les arbres pour échapper aux monstres. Et les ancien citadins et brigands s'adaptent comme ils peuvent à cette nouvelle vie dans la forêt.

  • Maison de Vacances Gouvernemental
    Loin du centre de la République de Goa, sur le chemin qui mène à Fuschia, cette maison de vacances aux allures de Manoir est entretenu par bon nombre de salarié travaillant directement pour le Gouvernement Mondial. Ainsi, lorsqu'un représentant de celui ci souhaite pouvoir venir se reposer à l'abri des regards indiscret, il peut venir dans cette demeure et y trouver tout le confort dont une personne de ce rang à besoin.
    En vérité, cette maison est surtout un QG pour le Cipher Pol afin de centraliser les actions sur East Blue, et notamment sur l'île de Dawn.
    Ajouté par Alcéa

  • Fushia:
    Situé juste au-delà des monts Corbo, le village de Fuschia est un charmant petit bled de pêcheurs sans histoires, où il fait bon vivre. Le coin compte environ 2000 habitants et malgré sa faible population et le voisinage du royaume de Goa on peut y trouver une petite garnison de marines assignée dans le coin à l'époque où le légendaire Monkey D Luffy faisait trembler le gouvernement mondial, et qu'aucun bureaucrate n'a pensé à supprimer depuis.
    Depuis le soulèvement de Goa, la population de Fushia a plus que triplé. Fuyant la ville, une véritable horde de réfugiés est venue s'installer dans le coin dans un vaste village de tentes monté par la population qui se démène pour nourrir cet afflux de pauvres gens. Et bien qu'ayant reçu des renforts depuis le QG d'East Blue, la marine locale a de plus en plus de mal à maintenir l'ordre dans le coin.

Forces de l'ordre et respect de la loi


  • L'armée de Goa:
    L'armée de Goa a payé le prix fort lors du soulèvement. Les hommes de la Garde Royale se sont battus jusqu'à la mort et ont été entièrement massacrés. La milice a subi de très lourdes pertes et a été dissoute, les rares survivants ayant jeté leurs uniformes pour éviter de se faire lyncher par leurs anciens ennemis. En fait, seule la marine Royale a réussi à se sortir indemne de la bataille grâce à un exercice en mer habilement préparé par son commandant au moment où le soulèvement était lancé. Rebaptisée Marine de Goa, elle continue à surveiller le port de Goa et l'une des deux forteresses qui en protège l'entrée. Et s’engueule régulièrement avec la marine qui régente la ville tout en acceptant difficilement de ne plus avoir d'esclaves pour faire avancer sa flotte de galères.

  • La force d'occupation de la marine:
    Dirigée par le vice-amiral Fenyang, Gouverneur par intérim de la république de Goa, la flotte qui a mis fin à la guerre est maintenant chargée de s'assurer que les combats ne reprennent pas et que le royaume se remette debout. C'est donc près de trois mille marines qui patrouillent tous les jours dans les ruines, désamorcent les conflits, et aident à rebâtir la ville et à s'occuper de ceux qui ont tout perdu. Troupes personnelles de l'amiral Fenyang, les soldats de la force d'occupation sont des hommes efficaces, expérimentés, et qui appliquent à la lettre les lois du GM à tout le monde. Souvent au grand désespoir des nobles survivants qui ont encore un peu de mal à se faire à la fin du royaume.

Historique & Évènements récents


 ► [1623] L'année du Chat :
Le chasseur de primes Sören Hurlevent provoque un esclandre dans la ville haute de Goa. Les détails sont flous mais la rumeur parle d'esclaves, de vol de galère et d'un duel avec le commandant de la marine de Goa. Difficile de démêler le vrai du faux mais une chose est sûre, le commandant Mendoza offre cinquante millions pour la peau du chasseur. Une sacré somme.
  Événement joué ici par Sören Hurlevent

 ► [1625] La révolte de Goa :
Rafaelo Di Auditore, As de la Révolution, a monté un coup d'état contre le Royaume de Goa, rassemblant sous son Égide Bô, Roi des Ordures, un bon millier d'esclaves qui finirent en pâtée ainsi que l'Homme-Chien avant de tuer ce dernier lors d'une dispute pour le partage des gains finaux.
Cette attaque massive, épaulée par des assassins de la révolution, s'est soldée par la prise de la ville qui finit incendiée sous les assauts conjoints des différents groupes ainsi que sous le soulèvement du peuple, dont le vent de la révolte fut initié par les soins de Rafaelo. Toute la famille royale fut assassinée, la ville brûlée. Et Rafaelo, l'As de la Révolution, y fut ensuite laissé pour mort.
  Événement joué ici, ici , ici , ici , ici , ici , ici , ici , ici , ici , ici , ici, ici et ici par
Rafaelo Di Auditore



Personnalités importantes


La garnison de Goa
Lien cliquable :


Les dirigeants de Goa
Lien cliquable:


Les révoltés de Grey Terminal
Lien cliquable:

Page 1 sur 1