AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Nim's Island

avatar
Liloutre B. Jacob
Loutre Queen

♦ Localisation : Grand Line
♦ Équipage : Attrape-rêve

Feuille de personnage
Dorikis: 10079
Popularité: -855
Intégrité: -700

Sam 12 Avr 2014 - 17:04



Soleil de plomb sur tête déjà trop chaude cachée sous un vêtement en daim. De long cheveux bruns tombent dans mon décolleté beaucoup trop ouvert à mon goût. La boue à peine séchée salie mes bottes en cuir lassées jusqu'aux genoux. J'avance à pas assurée dans le centre ville où règne le joug du terrible Flist Gonz, avec l'impression d'être sur le dos de Jaya, la catin des mers de Grand Line. Terre de meurtriers et de prostituées, qui brasse des assassins et des putains à tour de bras. Je tire sur ma capuche pour éviter qu'on ne croise mon regard, évitant soigneusement de plonger dans ceux des affamés de chairs et de sangs. J'ai l'impression d'être ici un gibier de choix, de n'avoir qu'à tendre la main pour cueillir toutes les opportunités du monde. Mais l'odeur d'hémoglobine pourrie et d'excréments me font garder en mémoire que jamais, ô grand jamais, je ne veux faire partie de cette vermine grouillante se nourrissant des boyaux putrides des malheurs de la petite terre.

Mon déguisement fait mouche, je fais partie de cette compagnie d'escrocs

Main gantée sur le sabre à ma ceinture, je finis par me planter devant l'entrée du bar qui pue l'alcool et le vomi. Des éclats de voix émanent de celui-ci, des chants grivois accompagnent les menaces et le bruit des verres qui se brisent sur le sol. On rit, on crie, on pleure, on prie. Jaya la catin rassemble des foules lugubres se complaisant dans la misère. J'y rentre, droite comme un piquet et l'air trop droite pour être de ce milieu. Le visage caché, j'avance vers une table vide, évitant les mains baladeuses qui reconnaissent un postérieur féminin comme un sixième sens en éveil. Des doigts craquent et les bruits d'os brisés empêchent les suivants de retenter la manoeuvre.
J'arrive bien vite au fond de la pièce pour me poser, dos au mur, sur un tabouret mité et dégoutant, comme s'il était la marque de fabrique de l'île. Les rires et les chants ne cessent pas dans cette taverne bondée de pirates en tout genre se comptant des récits de batailles et de guerres mal achevées, de conflits sans intérêts, de trésors par encore dévoilés. Un soupir m'échappe tandis que mes yeux s'aventurent sur la serveuse des lieux. Grande, peu vêtu, de longs cheveux noirs-bleutés tombant jusque dans le milieu du dos, elle se retourne pour venir jusqu'à moi.

Politesses élémentaires, elle me demande assurée ma commande. Et je lâche d'une voix suave en la regardant si intensément que je pourrais lui bruler la peau :

Votre meilleure bouteille de vin.

Et elle peut entendre le claquement du cuir quand je frappe un coup sur ma cuisse, l'invitant à y prendre place :

Et un peu de compagnie...

Des sifflements se font entendre, ceux des chiens trop heureux d'avoir du spectacle et de quoi se rincer l'oeil. Mais je décroche mon sabre et le pose bien en évidence sur la table. La menace est entendue, comme le regard assassin et froid que je lance à mes vis-à-vis un poil trop entreprenant à mon goût.

_________________

When I'm weak, then I'm strong.
http://www.onepiece-requiem.net/t2202-http://www.onepiece-requiem.net/t3945-fiche-technique-de-lilou#4
avatar
Jeska Kamahlsson

♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 5863
Popularité: -363
Intégrité: -346

Sam 12 Avr 2014 - 18:54


Lilou avait fait illusion que quelque secondes aux yeux de l'aveugle. Il faut dire que si l'ange n'avait pas compensé sa cécité par ses autres sens, elle serait sans doute elle aussi tombée dans le panneau. Seulement, malgré tout les subterfuges du monde, on ne pouvait masquer son odeur corporelle. La bricol'girl des Rhinos sentait l'huile de moteur, la limaille de fer et le brûlis. Cette fragrance si particulière était comme une empreinte digitale. Unique. Seulement, elle ne pouvait rien en laisser paraître. Parce que si Jeska était privé du sens de la vue, elle ne manquait pas de bon sens. Elle devinait aisément qu'une personne comme Lilou ne se pointerait pas ici sans un déguisement. Ce qui voulait dire qu'elle aussi était sous couverte. Laisser transparaitre sa joie ou sa surprise serait faire courir un risque inconsidéré à sa supérieure. Elle se contenta donc de prendre la commande.

Elle voulait la meilleure bouteille de vin du coin. Du rouge en plus. C'était tant mieux, parce que quitte à ce qu'elle boive avec de l'alcool avec quelqu'un, autant que le flacon plaise aux deux personnes. Elle fila donc dans la réserve chercher le meilleur cru de ce rade. Finalement, après quelques minutes de reniflage de bouteilles afin de déterminer laquelle serait le mieux, elle s'en alla rejoindre sa cliente, la quille de rouge dans la main droite et un tabouret dans la gauche. Elle posa la fiole sur la table et disposa son siège en face de celui de Lilou. Puis elle repartit chercher des verres. De beaux ballons, pas des verres à alcool ou des choppes de bière. Non, un verre spécialement adapté à la dégustation d'un grand cru. On aurait pu croire que Njut Sköllsson (la fausse identité de Jeska) mettait les petits plats dans les grands pour cette cliente. Mais en fait, la raison était plus égoïste. L'aveugle, en grande amatrice de vins, voulait savourer dans des conditions optimales.

La voilà donc en train de sortir un tire-bouchon et d'extirper avec grand soin le liège. Elle versa lentement le liquide dans son verre qu'elle porta à ses narines. Brièvement, elle huma le bouquet du vin. Aucun défaut. Très bien. Elle versa une généreuse goulée à Lilou, puis elle remplit son gobelet. Ce ne fut qu'une fois tout ceci fini qu'elle se laissa aller à s'asseoir.

Alors, on trinque à quoi, belle inconnue?

Hé oui, chose rare, afin de ne pas passer pour une aveugle; Jeska gardait les yeux ouverts, ce qui était une chose assez rare pour être notée. Quant au toast, elle cherchait juste à ce que son interlocutrice et camarade de picole lui confirme son identité.

http://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlssonhttp://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
avatar
Liloutre B. Jacob
Loutre Queen

♦ Localisation : Grand Line
♦ Équipage : Attrape-rêve

Feuille de personnage
Dorikis: 10079
Popularité: -855
Intégrité: -700

Sam 12 Avr 2014 - 19:45

La jeune femme va et vient dans le bar après ma commande. Elle circule entre les tables avec une habilité déconcertante quand on a son handicap. Elle disparait même un temps, me laissant avec la faune déchainé de l’île aux pirates, animant toujours la pièce d’éclats de rires goguenards. J’attends patiemment, doigts tapotant sur la table rythmant mon souffle. Mes yeux cachés par ma capuche sondent ces regards grossiers et ces sourires édentés. Finalement, la brune revient en marchant d’un pas léger. Bouteille à la main, verres dans l’autre, elle hume, sert et lève déjà son verre et s’adressant à moi.

Je lui fais un sourire, petit, qui creuse une fossette à l’une de mes joues :

A Jaya.

Les deux verres s’entrechoquent délicatement, donnant un petit son étrangement mélodieux pour l’endroit où nous nous trouvons. Je porte le bord à mes lèvres et me permets une gorgée. Le vin est bon. Je ne suis pas spécialement une grande fanatique de l’alcool, mais celui-ci se laisse savourer. Sans quitter l’ange des yeux, je me penche un peu vers elle. Coude sur la table, je l’invite d’un raclement de gorge à en faire de même pour que la conversation reste entre nous.

Dis-moi chérie...

Je murmure à peine pour qu’elle seule m’entende. Voix douce toujours, suave, j’ai encore le goût du vin en bouche qui chatouille mon palais.

Parle-moi de cette île d’ordure sur laquelle j’ai échoué.

Jeska comprendra ce que je lui demande. Des banalités d’usages comme des informations qu’elle voudrait me transmettre. C’est elle qui m’a fait débarqué ici, tantôt. Comme elle m’a fait sortir de mon lit inconfortable sur Serenity par un coup de denden passé par un mousse-messager-en-infiltration. L’heure est presque grave. Elle a en tout cas des doutes ou des questions. Et je suis là pour y répondre.

Ai-je des choses à savoir avant de tourner le dos à cette catin des mers ?

Je reprends mon verre et bois une gorgée à nouveau.

_________________

When I'm weak, then I'm strong.
http://www.onepiece-requiem.net/t2202-http://www.onepiece-requiem.net/t3945-fiche-technique-de-lilou#4
avatar
Jeska Kamahlsson

♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 5863
Popularité: -363
Intégrité: -346

Dim 13 Avr 2014 - 0:44


Leurs visages étaient proches. Si proches que l'ange sentait aussi bien l'haleine et les embruns d'alcool qu'exhalait la rousse que la caresse de son souffle contre sa peau. Mais pour échanger des messes basses sans prêtre ni église, c'était la meilleure configuration. Alors l'aveugle ne se fit pas prier.

Il y a pas mal de choses à savoir. Dans un premier temps, il semblerait que la Sorcière des Glaces soit tombée. La personne dont on a parlé dans le journal la dernière fois serait le coupable. De son côté, Flist recrute en masse. La rumeur dit que ce serait pour en finir définitivement avec l'autre côté.

C'étaient les dernières niouzes de Jaya. Elle embraya aussitôt sur des infos plus pratiques. En une journée, elle avait amassé une quantité non négligeable d'infos aussi diverses que variées. Ça allait des personnalités notables de l'île, jusqu'aux horaires des tours de garde. C'était impressionnant le nombre de choses que Jeska avait entendu la veille. Mais ça, ce n'était pas la raison pour laquelle elle avait dérangé Lilou. Non, ce qui la tracassait vraiment allait suivre après une bonne grosse gorgée de ce nectar de vin de North Blue.

J'ai croisé Smile. Il... est allé voir Flist un peu trop vite à mon goût. Dans la soirée il est retourné ici, et a tué toutes les serveuses brunes du bar. Moi, j'étais en pause, j'y ai échappé que par un coup de chance monumental. Mais j'ai peur que Smile ait grillé volontairement ou pas ma couverture. Parce que de ce que j'ai appris, il a fait ça sous l'ordre direct du crochet. De plus, j'ai été approchée par un certain Mantle Shoma. Il a voulu me recruter dans ses Red Spectres, mais j'ai refusé. Si j'intègre un équipage de pirates maintenant, je vous prive d'informations précieuses pour la suite. Seulement, il m'a plus ou moins percé aussi à jour. Enfin, dans le sens où il sait que je ne suis pas une serveuse. Tout ça pour dire que je ne pense pas passer la nuit. J'en suis navrée, mais je devais de transmettre ce que je sais au plus vite.

Rien ne trahissait sur le visage de l'ange ce qu'elle ressentait. Depuis qu'elle était ici, il portait une sorte de masque. Un peu comme lorsqu'elle jouait au poker. Elle faisait de "l'acting". Elle rentrait dans un rôle. Et rien ne saurait l'en dévier. Oui, elle était bonne actrice quand elle le voulait. Comme elle le disait souvent, elle mentait mieux que certains disaient la vérité. En l’occurrence, elle ne racontait pas de bobards à la rousse. Mais elle devait déployer beaucoup d'efforts pour que son corps ne trahisse pas son émoi. Elle savait qu'elle allait mourir. Et certainement pas d'une "belle" mort pour peu qu'une telle chose existe. Enfin, si pour l'aveugle, une mort digne d'être chantée était un beau décès.

Ce n'est pas qu'elle ignorait les risques inhérents à sa vie de soldate. En fait, c'était plus le contraire. Elle savait qu'elle périrait par les armes au service de la Justice. Mais, aussi vite, sans avoir rien fait de vraiment significatif. C'était dur à avaler. Ce sentiment d'inachevé lui enserrait le cœur, et un peu de sa détresse avait du transparaitre dans sa voix. De légers tressaillements, des silences un peu plus longs qu'à l'accoutumée entre ses phrases. Autant de petits signes presque insignifiants qui révélaient son désordre intérieur.

Comme pour se donner une contenance, elle en vida un autre (de contenant). Elle réalisa soudain la candeur de sa démarche. Elle se pissait dessus à l'idée de mourir, et elle espérait, au fond d'elle que Lilou puisse arranger toute la situation. Un peu comme elle avait fait avec Plud sur Navarrone. Elle était tellement pathétique qu'elle se retint d'en rire. L'aveugle se sentait tellement idiote. Maintenant, elle espérait juste éviter de se faire passer un savon tant elle se trouvait misérable.

http://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlssonhttp://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
avatar
Liloutre B. Jacob
Loutre Queen

♦ Localisation : Grand Line
♦ Équipage : Attrape-rêve

Feuille de personnage
Dorikis: 10079
Popularité: -855
Intégrité: -700

Dim 13 Avr 2014 - 1:35


Bordel...

Je repose soudainement mon verre sur la table en bois crasseuse. Regard sombre, je passe la langue sur mes lèvres pour tenter de me calmer... Les nouvelles de Jeska ne m'enchantent pas et je comprends pourquoi maintenant elle a pensé nécessaire de me sortir de mon sous-marin. Une veine palpite à gorge, nerveuse et vive. Je lui dis d'une voix aigre :

Sad Smile est intenable. C'était couru d'avance qu'il allait enchainer les conneries...

Je prends une grande inspiration. Je trouve ça révoltant qu'il ait foncé dans le tas comme un demeuré. Je ne comprends pas pourquoi il tente de se saboter lui-même et d'embarquer tout le monde dans sa chute. Je n'ai qu'une envie : lui coller une volée monumentale pour lui apprendre à s'écarter du droit chemin. Pourquoi être aller voir Flist ? Qu'est-ce qui a bien pu passer par sa tête de linotte ? Je peste un temps, me reconcentrant sur le problème principal. Smile est un problème, mais un moindre comparé à ce que risque Jeska. Je prends le temps de réfléchir et de tisser les fils pour lui assurer une sortie sûre :

Met toi sous la coupe de Mantle Shoma pour qu'il te protège... Il est, certes, un criminel recherché, mais il tient à ses membres d'équipage. Et on peut lui accorder ça. A ses côtés, ta vie est sauve... On ne peut pas se permettre de t'extraire de l'opération tant que les autres y sont encore. Ça deviendrait trop risqué pour eux si les amis de Flist remarquent ton absence... Même si ça l'est autant pour toi.

Toujours murmurée, ma main tâte la poignée du sabre que j'ai posé sur la table. Je regoûte le vin comme pour faire passer la nouvelle qui me laisse une sensation amère dans la gorge. Révoltée. C'est le mot.

J'en suis désolée.

Je marque une pause, m'arrêtant soudainement. L'opération toujours en tête :

Ou...

Replongeant les yeux dans ceux blancs de Jeska, je me penche un peu plus à son oreille comme pour qu'on soit encore plus dans le secret elle et moi :

Tu intègres l'équipage de Mantle Shoma et tu joues en parallèle avec Flist. Gonz a besoin d'hommes forts dans sa bataille, et Shoma est un homme fort. En lui promettant une embauche de ce genre, il est possible que tu consolides ta position aux côtés du bonhomme. Et il te suffira te continuer à laisser trainer des oreilles par-ci par-là par la suite et d'être une formidable entremetteuse... C'est un jeu dangereux. Et si tu ne veux pas y jouer, je comprendrais tout à fait. Mais je préfère te savoir vivante et avec Shoma que simplement morte.

Me redressant un temps, croisant les jambes, je prends une énième gorgée pour finir mon verre et l'invite à me resservir.

Si tu croises Sad Smile... Tu lui diras que si Gonz ne le tue pas, je m'en chargerai.

_________________

When I'm weak, then I'm strong.


Dernière édition par Lilou B. Jacob le Mar 15 Avr 2014 - 13:04, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t2202-http://www.onepiece-requiem.net/t3945-fiche-technique-de-lilou#4
avatar
Jeska Kamahlsson

♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 5863
Popularité: -363
Intégrité: -346

Dim 13 Avr 2014 - 15:05


L'ange essayait à présent de reprendre son calme. Son visage, pourtant restait toujours neutre. Comme imperméable à la tempête qui s'abattait sous son crâne. Elle écoutait les options que Lilou lui présentait. En gros, ça se résumait à rejoindre les Red Spectres et attendre que ça la situation se tasse ou alors, rejoindre les pirates de Mantle Shoma et essayer de jouer sur les deux tableaux. Dans tous les cas, elle se devait de rejoindre le maître des ombres afin qu'elle mette ses fesses en sécurité. Car morte, elle ne servirait plus à rien. Seulement, autant la perspective de côtoyer des pirates au quotidien en tant que serveuse ne l'enchantait guère, autant rejoindre un équipage de forbans la révoltait au plus profond de son être. Chacune des cellules de son corps rejetait l'idée même, mais elle n'avait pas le choix. Entre finir sa vie dans une ruelle malodorante de Jaya et passer de l'autre coté de la barrière le choix était rapide. Elle allait devenir une pirate.

Elle entend alors Lilou poser son verre sur la table. Ce qui la sort de ses pensées. Machinalement, elle ré-remplit les godets et en boit une longue gorgée. mazette! Ce vin est rudement bon! Momentanément, l'ange oublie sa peur. Comme souvent dans sa vie, elle était obligée de faire un choix plus par défaut que par réelle conviction, mais en l’occurrence, se laisser mourir était tellement hors de propos que ce serait stupide de considérer ça comme une option. L'aveugle n'avait donc d'autre choix que de se laisser porter par un courant qu'elle n'avait pas encore la force d'infléchir à sa volonté. Elle sourit à sa chef.

Gardez votre colère écraser ces vermines lorsque nous passeront à l'action. Quant à moi, je vais donc... rejoindre Mantle.


Aussi cocasse que cela puisse paraître, Jeska avait une vision très manichéenne des choses. Soit on était noir, soit on était blanc. Les nuances de gris ne lui parlaient pas. Et elle se souvenait clairement de ce qu'elle avait pensé lorsque Phoenix lui avait proposé de devenir pirate il y a quelques années de cela. L'aveugle avait alors pensé que ce serait un aller sans retour, et de ce fait, elle avait refusé, malgré tout l'amour qu'elle portait au jeune homme. Et là, elle se retrouvait face au même choix, et avec les mêmes craintes. Elle avait la même sensation que lorsqu'on a les pieds au bord d'un précipice.

Ainsi, Jeska avait peur que de croquer dans la vie de pirate soit comme de croquer dans la pomme du jardin d'Eden. La Lieutenant craignait d'être séduite par la vie facile et de ne pas être capable de revenir en arrière. Oui, si elle se compromettait en devenant pirate, rien ne lui garantissait qu'elle puisse de nouveau servir sous le drapeau de la Marine.

Miss, j'ai peur d'avoir à faire des choses. Des choses qui feront que je ne serais plus jamais la même personne après ça. J'ai aussi peur que ma famille me tourne le dos si je m'enfonce trop profondément dans la fange. Je crains vraiment d'aller trop loin, et de ne pas être capable de m'en sortir seule. Mais je ferais mon maximum, je vous le promets, je ne décevrai pas les attentes que vous avez placées en moi.

Elle se sentit ragaillardie. Elle avait pris sa décision, elle allait le faire. Tant pis pour les conséquences. Jeska ne savait pas encore si elle pouvait faire confiance aux Rhinos. Et ce devait être la même dans l'autre sens. Ce serait d'une certaine façon leur baptême du feu. Maintenant, il fallait clore la discussion. Et vu leur proximité, une séparation en tout bien tout honneur serait des plus suspectes. Car à l'heure actuelle, elle passaient soit pour des comploteuses, soit pour des ...

Jeska avança son visage de seulement quelques centimètres et inclina légèrement sa tête sur le coté. Ce fut suffisant pour que leurs lèvres ne s'effleurent. L'aveugle sentit un infime mouvement de recul de la part de sa supérieure. De sa main libre, l'aveugle empêcha ce réflexe bien naturel de s'exprimer. La serveuse avança encore d'avantage, cette fois-ci, elle sentait clairement leurs lèvres se presser les unes contre les autres. leur texture était si douce... Rendue audacieuse par l'alcool, elle se hasarda même à en savourer le goût. Elle se doutait que la volcanique rousse ne le lui pardonnerait pas. Lilou allait la tuer. Puis la ressusciter, pour mieux la tuer encore! Alors, elle osa jouer son va-tout. Elle insinua sa langue dans la bouche de sa chef. Quitte à prendre cher, autant le mériter! La voilà en train d'échanger un baiser de cinéma avec une autre femme. C'était bien plus doux qu'avec Phoenix. Enfin, après quelques longues et suaves secondes, elle cessa son étreinte. Et retourna à sa place comme si de rien n'était. Sauf qu'elle se préparait à se faire cogner sauvagement. Après tout, Jeska savait de qui Lilou était capable! C'était mieux d'anticiper un minimum!
http://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlssonhttp://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
avatar
Liloutre B. Jacob
Loutre Queen

♦ Localisation : Grand Line
♦ Équipage : Attrape-rêve

Feuille de personnage
Dorikis: 10079
Popularité: -855
Intégrité: -700

Lun 14 Avr 2014 - 19:33

Jeska ne me laisse pas le temps de répondre. Je la vois déjà se pencher vers moi et m'embrasser langoureusement en m'évitant toutes possibilités de retraits. Heureusement que j'ai une capuche sur ma tête, sinon les pirates autour auraient vu des yeux assassins tenter d'annihiler par la pensée l'ange que je trouvais très (trop) entreprenante. J'avais l'étrange et désagréable impression, de surcroit, qu'elle en profitait un peu trop à mon goût. Lorsqu'elle se sépare de moi, le visage légèrement empourpré, j'ai le temps de planté mes yeux dans les siens et de lui répondre par un léger sourire malicieux.

Mh...

Étrangement détendue, je ne bouge pas d'un pouce. Déjà des murmures s'élèvent derrière nous des quelques voyeurs s'étant rincer l'oeil. Mais avant de partir, j'ai des choses à conclure, j'ai à répondre aux craintes justifiées dont elle m'a fait part avant de trop bien jouer son rôle :

Tu as raison d'avoir peur. C'est justement ce qui te maintiendra en vie et vigilante.

Ma voix n'a pas changé d'avant. Elle reste douce et suave. Mais il y a une facétie qu'on ne saurait dire bonne ou mauvaise qui teinte dans mon regard. Jeska ne la voit pas, certes, mais elle doit la sentir parce qu'elle me connait au moins de réputation pour savoir que se frotter à moi n'est pas synonyme de vivre longtemps et toujours en pleine santé. Oswald Jenkins en a déjà témoigné sous ses yeux. Mais je reste concentrée sur l'essentiel :

J'ai grandi avec des mercenaires et des pirates. J'ai côtoyer cette violence, cette fausse facilité d'exister. Vivre de ses désirs n'a rien de simple, détrompe-toi. Et savoir les assumer comme tel n'est pas chose aisée. On finit vite par régresser au rang de Monstre Omnivore qui ne sait plus sur quoi lorgner. Tu apprécieras sans doute certains des pirates que tu fréquenteras. Tu détesteras certain de tes supérieurs. Mais il faut savoir être proche de ses amis et de ses ennemis encore plus. Pour des raisons qui ne te semblent pas forcément évidentes aujourd'hui, mais qui t'apparaitront comme limpide un jour.

La vie est faite de nuances de gris. Je ne l'oublie jamais. Repoussant mon verre de la main, je me permets de préciser.

Mais si tu crains trop, envoie une bouteille à la mer. Je reviendrai t'aider.

Je cherche ma bourse à ma ceinture et la balance négligemment sur la table crasseuse ou nous discutons toujours.

C'est pour la consommation. Le baiser se paiera plus tard.

_________________

When I'm weak, then I'm strong.
http://www.onepiece-requiem.net/t2202-http://www.onepiece-requiem.net/t3945-fiche-technique-de-lilou#4
avatar
Jeska Kamahlsson

♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 5863
Popularité: -363
Intégrité: -346

Mer 16 Avr 2014 - 18:53


Étrangement, l'ange s'attendait à se faire taper dessus. Mais le châtiment tant craint ne vint pas. A la place, sa supérieure lui adressa quelques paroles qui se voulaient à la fois réconfortantes et stimulantes. Et sans avoir besoin de lire entre les lignes, il y avait aussi quelques conseils précieux. En fait la seule menace qui fit réfléchir Jeska était celle qui concernait le paiement. Alors que les pièces tintaient sur la table. L'aveugle s'imaginait sur le Léviathan, en train de se faire fouetter devant tout le monde par une Lilou qui sentait fort le cuir et la domination. Elle secoua vivement la tête comme pour chasser cette drôle d'idée. La serveuse ramassa l'argent, les verres et ramena le tout en cuisine.

Un fois à l'abri du regard des clients dans les cuisines, elle se demanda si elle n'aurait pas dû exprimer d'une façon où d'une autre sa gratitude envers la rouquine. Mais si elle l'avait fait, ça aurait paru suspect. Enfin, la meilleure façon de lui dire merci serait sans doute de revenir sur le Léviathan en vie, auréolée de gloire après la réussite de la mission. Mais pour cela, elle allait devoir se faire engager par Mantle Shoma. Ça ne serait pas trop difficile. Après tout, le maître des ombres lui avait généreusement laissé la porte ouverte la veille. Si elle revenait vers lui, il ne devrait logiquement pas l'envoyer sur les roses.

Le seul souci, c'était la détermination. Arriverait-elle à cohabiter avec des hors-la-loi? A commettre des crimes? Tout ça pour être crédible? Elle l'ignorait. D'une certaine façon, pour elle, ce serait le test de sa volonté en tant que soldate. Si elle arrivait à pousser son abnégation jusqu'à passer de l'autre côté de la frontière, s'y fondre, puis revenir, elle saurait alors que sa détermination était sans faille. Mais l’hypothèse plus que probable d'un échec la terrifiait. Elle avait bâti toute sa vie dans le but d'être une vraie bonne soldate de la Marine. Que ferait-t-elle si...

Elle fila comme une balle aux toilettes se rincer la figure. L'eau froide lui remit les idées en place. Certes, l'ange pouvait échouer, mais, si elle partait vaincue, elle n'y arriverait jamais. Il fallait donc qu'elle "oublie" le risque, et qu'elle ose. Après tout, elle allait rentrer dans la piraterie. Un monde sans limites s'ouvrait à elle. C'est alors que l'avertissement de Lilou lui revint en mémoire. Elle ne devait pas oublier qui elle était et ne pas céder à la facilité. Elle enchaîna une profonde inspiration avec une longue expiration. Elle allait mieux. Elle pouvait retourner en salle faire son boulot. Et suivre les ordres.


http://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlssonhttp://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1