AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Une fin inévitable

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mar 22 Avr 2014 - 16:44

Rappel du premier message :

Shoma était lancé. C'était sans doute l'une des rares fois ou le capitaine des spectres savaient ce qu'il allait faire de A à Z. Ce n'était pas difficile, il faut le reconnaitre. Arturo, allait regretter son geste. Profiter de sa défaite pour essayer de changer, voilà ce qu'il aurait dû faire, au lieu de cela, il persista et mit en rogne plus fort que lui.

Debout au niveau de la lisière de la forêt, Shoma regardait droit devant. Immobile, il ne lâcha pas un mot, pas un jusqu'à que sa nouvelle recrue vienne le retrouver. La jeune femme lui demanda pourquoi il ne l'avait pas attendu et que s'il ne voulait plus d'elle, il devait le lui dire.

Njut avait du cran, même dans son équipage, personne n'osait lui parler ainsi. Lui tenir tête c'était chose récurrente, mais lui parler avec ce ton, elle pouvait s'estimer heureuse qu'il l'avait déjà accepté en tant que compagnon de voyage.

Un sourire léger apparu sur le visage du capitaine, mais il fut quelques peux forcer, car la jeune femme avait très mal choisi son moment pour apparaitre. Si Shoma se trouvait au niveau de la forêt, alors que la dernière position de son équipage se trouve au niveau du port, c'est parce qu'il voulait décharger la boisson qu'il avait dans le corps.

Pisser en paix, voilà ce que cherchait Shoma et la présence de Njut compliqua quelques peux ses projets. La jeune femme avait beau être privé de la vue, cela ne changeait rien pour le principal intéresser qui lui donna comme seul et unique réponse qu'il voulait pisser en paix avant tout.


"Merci"

Soulager de ce poids, Shoma remercia la jeune femme de l'avoir laissé vider sa vessie sans qu'il ne sente son regard, même absent peser sur lui.

Frais comme un gardon, Shoma regarda la jeune pirate. Elle était visiblement déterminée à le suivre au combat. Que pouvait-il dire à part qu'il était d'accord qu'elle participe au combat. Avec tous les hommes qui suivent Arturo, une personne de plus ne serait sans doute pas de refus, d'ailleurs au moment où il tandit le bras à la jeune femme pour donner sa réponse, le reste de son équipage fit son apparition.

Essouffler, Maria portait le jeune Opacho sur sa tête et informa immédiatement son capitaine de ce qu'elle venait d'apprendre. S'il l'avait rencontré quelques minutes plus tôt, Shoma n'aurait pas de dette envers Kidd à l'heure qu'il est, mais qu'importe, pas le temps de réfléchir à autre chose qu'au combat imminent.


Maria -> "Alors tu es au courant pour ton père ?"
"Oui, une personne me l'a dit."
Opacho -> "On fait quoi capitaine ?"
"Comme d'habitude lorsque l'on nous cherches, nous allons exterminer la vermine."
"Maria -> Qui est cette femme ?"
"Elle est l'une des nôtres"


Pas le temps pour les présentations. Le groupe fraichement constitué et néanmoins incomplet allait devoir faire ainsi. Pour la vengeance de leur capitaine, ils allaient devoir se battre comme une véritable équipe et ce même s'ils ne se connaissaient pas tous et que combattre main à main avec leur capitaine était une chose qui ne s'était jamais encore produit.

Derrière Shoma depuis que ce dernier lui sauva la vie, Maria voyait en lui un mener d'homme, le genre de personne qu'il est bon de suivre même si sa vision de la vie était une chimère, mais quoi qu'il advienne, Maria se jura de le suivre. Le combat d'aujourd'hui était pour elle une occasion unique de s'approcher un peu du niveau de l'homme qu'elle a décidé de suivre, pour lui elle se donnerait à fond, pour les ennemis de cet homme, elle ne visait que la mort.

De son côté Opacho voyait Shoma comme un grand-frère et bien que la notion de mal et de bien soit une notion abstraire pour lui, le jeune enfant voyait en ce combat à venir un moyen de prouver qu'il était bien plus qu'une mascotte au sein des Spectres. Bien sûr il n'allait certainement pas jouer un rôle important, pour ne pas dire qu'il ne comptait presque pas dans ce conflit.


"En route pour le port"

http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Jeu 5 Juin 2014 - 20:25

Shoma s'attendait au pire. Il connaissait les capacités de destruction de l'objet que détenait son adversaire. C'était pour ce même objet qu'il l'avait défier une première fois. Pensant qu'il ne l'avait plus en sa possession, Shoma avait pris la décision d'écouter le combat et de passer à autre chose. Aujourd'hui, alors qu'il se trouvait dans une situation où il n'était pas en position de force le voici de nouveau à cet objet, s'il n'avait pas user de ruse, peut-être ne se trouverait-il pas à se défendre plutôt que d'attaquer.

Véritable menteur et chevalier de l'entourloupe, Shoma n'allait pas se plaindre du tour que venait de lui jouer le pirate à la main unique, mais voilà il se serait quand même bien passer de cette surprise d'autant plus que cet objet fut sujet à la discorde entre le capitaine des Spectres et son frère-d'arme.

L'attaque d'Arturo toucha sa cible de pleins fouets, mais voilà ce n'était pas Shoma. Toujours en position de défense derrière son ombre, Shoma entendit un souffle suffisamment puissant pour le repousser en arrière, mais sans vraiment lui causer le moindre mal, c'était plus comme une violente bourrasque.

Quelques secondes après avoir regagné son équilibre, Shoma constata que le gros des dégâts c'était dirigé dans une autre direction, direction où se trouvait en fin de course la jeune Njut. Mal en point, couché dans une maison qui ne tiendrait plus très longtemps à cause des flammes. Il n'en fallut pas plus au capitaine pour comprendre le sens de la dernière phrase d'Arturo avant que le souffle ne le fasse valser ailleurs.

*Toi !*

Devant le sacrifice de sa jeune recrue, Shoma se devait de ne pas laisser filer l'occasion de repartir à l'assaut, mais les déplacements de son vis-à-vis lui fit prendre ses distances plutôt que de foncer tête baisser.

Arturo frappa le vide sans raison. Il devenait sénile ? Déjà ? C'était peut-être un piège ? Voir l'une de ses techniques ? Quoi qu'il en soit Shoma décida de garder en lui pour le moment son attaque afin de voir ce qu'il lui préparait.

Fou le capitaine des Arturo's Pirate ne l'était pas et plutôt que de frapper le vent, son coup toucha une personne, en atteste le sang qui apparu en même temps que la silhouette humaine d'un homme.

Debout au milieu de la zone de combat, un étranger assistait au combat des deux capitaines. Qui était-il ? Non, plus important comment diable se trouvait-il ici sans que personne jusqu'à présent ne réussice à démasquer sa présence. Shoma ne l'avait pas remarqué et si Arturo ne l'avait pas touché, alors il aurait pu rester ici à les observer longtemps.

*Un autre adversaire ?*

Arturo venait de prendre pour cible l'individu qui masquait sa présence, mais cela ne voulait pas pour autant dire que cet homme était un allié de Shoma. Ici, sur Jaya il ne faut faire confiance à personne, car personne n'est l'ami de personne.

Pas le temps de voir le visage de cet homme pour mettre lui collé un nom, un surnom, une prime que ce dernier retrouve son monde invisible et disparut des yeux de Shoma.

S'il était présent pour la même raison que lui, alors Shoma ne pouvait le laisser la joie de prendre la tête d'Arturo, il était à lui et à lui seul. Qu'importe qu'il soit invisible ou non, il n'y aurait qu'un Spectre pour décoller la tête de cet ordure du reste de son corps.

C'était peut-être parce qu'il était plus bretteur qu'autre chose, Shoma ressenti comme un frisson lui parcourir l'avant-bras. L'appel du sang, de la mort, l'appel de l'épée. Pourquoi ce frisson d'un coup ? C'était peut-être à cause de cet homme qui venait de disparaître ? Pas le temps de jouer aux devinettes, Shoma s'élança contre Arturo. Plus vite il retournait à l'attaque plus vite il viendrait à bout de lui.

Un vent sec et puissant stoppa Shoma dans son assaut. Cette fois ce n'était pas un frisson, mais bien son sang qui coulait qui lui fit comprendre que le frisson précédent n'était pas une alerte pour rien. Après trois centimètres de visage du capitaine des Spectres coupé, ce fut une maison qui se trouvait à quelques mètres de lui qui se fit détruire.

*Une vague d'air invisible ? C'était quoi çà à l'instant ?*

Pour Shoma la venue de cet inconnu venait d'ajouter une nouvelle difficulté à cette situation déjà bien tendu. C'était maintenant un combat à trois contre deux en triangle. Chacun défendait sa vie et dans l'arène, Shoma était celui qui était le moins en forme et avec la dernière attaque d'Arturo, il venait même de perdre son allié.


"Tsssss"



--- --- ---

PNJ

Si vous connaissez le bougre de réputation, vous ne savez rien de lui en tant qu'homme. Son passé vous est inconnu au même titre que la localisation du One Piece et pourtant vous lui faites face. Combattant bien avant vous, Arturo possède un sens du combat complet. Ses sens son en éveil une fois au milieu d'un combat et ce n'est pas parce qu'il ne voit plus son adversaire qu'il tombe facilement dans les attaques lancés contre lui.

S'il ne peut voir son adversaire, il peut utiliser son Haki. Maître en Haki de l'armement, Artuo est capable de rendre son corps totalement noir, le rendant aussi solide, voir même plus que le diamant et frapper plus fort que n'importe quelle géant.

Voici la capacité ayant permis à cet homme au combien rechercher et haï de traverser cette première partie de Grandline comme s'il s'agissait d'une cour de récréation. Vétérans des mers, il est l'une des rares personnes à disposer de pareil capacité de combat.

L'attaque invisible le toucha. Torse, bras, jambes, il reçu bon nombre des projectiles de son adversaire et pourtant il se tenait toujours debout comme si une puissante armure encore plus résistante que celle que portait Masque de Mort l'entourait. Si vous n'étiez pas également des combattant aguerri, vous penserez même que les attaques ne l'on pas toucher, mais vous n'êtes pas des bleues et vous voyez bien qu'il encaissa les coups sans que ceux-ci ne le blesse, voir ne l'entaille.


Arturo -> "Je n'en crois pas mes yeux, alors tu es toujours de ce monde ? Mizukawa Sutero. L'homme invisible en personne, dire que la marine avait eu raison de toi."

Un seul homme sur les mers peut se vanter d'être invisible et manque de bol pour lui la marine réussi à trouver son identité et à lui coller une prime. Le capitaine Mizukawa avec une telle prime et popularité difficile de passer inaperçu, enfin si le fruit de l'invisibilité ça aide, mais devant des types comme Arturo, il est difficile de rester plus longtemps dans l'ombre.

S'il connait le nom de son nouvel adversaire notamment à l'utilisation de cette capacité permettant de disparaitre comme par magie sans pour autant se trouver ailleurs, Arturo pouvait se tromper. Un fruit pouvait changer d'utilisateur si ce dernier périssait, mais rien ne laissait croire qu'il était mort et le peu de temps durant lequel il aperçu son visage suffit pour que cette seule hypothèse devienne certitude.


Arturo -> "Mantle Shoma et maintenant Mizukawa Sutero. Je ne savais pas que vous vous étiez allier, mais cela ne changera rien je vous tuerais tous les deux."

Imbu de lui-même sous cette forme noire, votre adversaire vous laisse même le temps de lui lancer une attaque. Chacun de son côté ? En groupe ? A vous de voir. Rien n'est dit en tout cas qu'il ne tente pas de se défendre où qu'il s'agit d'une manoeuvre afin de contre-attaquer de manière optimale, car bien qu'il sait qu'il affronte deux adversaire il ne sait toujours pas où se cache exactement l'homme invisible.

Arturo ->"Qu'il y ait une ou deux mouches, cela ne changera absolument rien à votre destin."


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Jeska Kamahlsson

♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 5863
Popularité: -363
Intégrité: -346

Sam 7 Juin 2014 - 18:24


Jeska ne savait plus où elle était. Debout? Allongée? Tout ce qu'elle savait, c'est qu'elle souffrait. Atrocement. Cette douleur avait envahi chaque cellule de son être comme pour lui signifier qu'elle en avait trop fait. Oui, son corps lui hurlait un message simple et si évident. Stop. Il fallait qu'elle arrête de vouloir continuer à se battre à tout prix. Elle devait se reposer. Oui, elle en avait largement assez fait. Elle serait certainement félicitée par son capitaine Mantle Shoma pour avoir vaincu Masque de Mort. Elle aurait aussi le doit aux congratulations de son véritable supérieur Oswald Jenkins une fois que tout ça serait fini. Et des distinctions honorifiques. Oui, elle en aurait aussi. Elle décollerait enfin de ce grade de Lieutenant. Dans ce doux rêve, elle se laissait lentement glisser vers l'inconscience.

Ce ne fut que lorsque les flammes lui léchèrent le bout des doigts qu'elle sortit de cette douce torpeur. Aie! Instinctivement, elle se releva, retirant par la même occasion sa main du feu. Toujours par réflexe, elle se suça le bout des doigts comme si ça pouvait apaiser sa chair brûlée. C'est alors qu'elle sentit l'acre odeur de la fumée et la chaleur du feu. Il ne lui fallut pas longtemps pour percuter qu'elle se trouvait dans un endroit en proie aux flammes. Il lui fallait se relever et sortir. Quelle plaie! Son corps la faisait atrocement souffrir. Et malgré tous ses efforts, l'aveugle avait l'impression de tourner au ralenti. Elle percevait bien un courant d'air frais sur sa peau. Grâce à ça, elle savait vers où aller pour se sortir de ce brasier. Mais, à la vitesse à laquelle elle se mouvait, elle avait l'impression de ne jamais parvenir à sortir à temps.

Pourtant, c'est ce qu'elle fit. Elle parvint à trainer sa carcasse hors de la braque en flammes. La douleur était presque insupportable, mais elle voulait vivre. L'air était si frais en dehors de cet enfer qu'un instant, elle se sentit revigorée. L'ange perçut alors le combat à trois entre les supernovas. Elle distinguait clairement les odeurs des belligérants : Mantle, Arturo et ce fameux troisième homme. Ne pouvant toujours pas déterminer s'il s'agissait d'un ami ou d'un ennemi, la jeune femme prit un bout de bois de l'ancienne charpente de la maison en ruines et elle réussit à se faire oublier. Son arme improvisée brulait encore. L'aveugle sentait cette chaleur. Elle passa derrière ceux qui combattaient. Et lorsque Arturo nargua son capitaine, elle bondit dans le dos du pirate manchot et le frappa avec son arme qui tenait plus d'une torche qu'autre chose.

Il prit feu. Parce que le tissu brûle bien. Et aussi parce que le haki de l'armement n'empêche pas les habits qu'on porte de flamber. Par contre, oui, le coup le chatouilla à peine. Mais ce n'était plus qu'un détail à présent. Transformé en torche humaine, Arturo hurla de douleur. Quant à Jeska, elle essaya de prendre une pose cool (enfin, selon elle).

Hé, abruti! T'as oublié de me compter! On est trois! Trois insectes, certes. Mais comme je l'ai dit à l'autre macchabée, certains insectes piquent!


Soudain, elle eut une sorte de haut le cœur. Sa bouche se remplit de sang et elle bascula en arrière. Le corps de l'ange venait de dire stop. Un arrêt d'urgence pour protéger la santé de l'aveugle contre l'obstination de Jeska. La jeune femme était étendue sur le dos, inconsciente et pâle comme la Mort. Quant à Arturo, il se débarrassa de ses vêtements en feu, se retrouvant torse nu et très en colère!
http://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlssonhttp://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Lun 16 Juin 2014 - 0:12

L'apparition d'une troisième personne venait déséquilibrer. Incapable de dire si cet élément perturbateur était un allié ou non, il ne pouvait agir aussi librement qu'auparavant. Considérer cet homme invisible comme un allié aurait pu être envisageable, mais voilà Shoma se retrouvait entailler par une attaque qu'il n'avait pas vu et qui ne venait pas d'Arturo. Il ne fallait pas être devin pour en deviner l'origine, enfin bref, le doute était permis quant à ces intentions.

Très vite l'identité du fantôme fut révélé. Arturo en savait bien plus que Shoma sur les pirates qui naviguent sur les mers et dont le prénom est à retenir. Mizukawa, ce type n'était pas un inconnu non plus pour Shoma. S'il ne se trompait pas, alors il s'agissait d'un des pirates les plus connues sur Grandline, au même titre qu'Arturo, le Kidd et lui.

Les informations qu'il avait pu lire du journal donnait clairement cet individu perdant lors d'un combat contre quelques agents de la marine. Enfin cela ne datait pas d'hier, mais s'il ne se trompait pas et n'avait pas sauté quelques informations importantes, alors Mizukawa Sutero ne pouvait se balader en toute liberté et encore moins se trouver ici sur Jaya.

Une situation si simple au départ venait de prendre une très grande tournure. Qu'est-ce qui pouvait bien pousser Mizu à faire irruption dans son combat ? Personnellement Shoma ne lui avait rien fait, après, arrivé à le vaincre pourrait lui apporter la gloire. Peut-être en avait-il tout simplement contre Arturo ? Un différent liait peut-être ces deux hommes.

L'ennemi de mon ennemi est mon ami ? Ce proverbe ne marche pas lorsqu'on est un pirate. Si Mizu voulait la tête d'Arturo, il n'a qu'à prendre un ticket et attendre son tour, si jamais second tour il y a, car Shoma n'est pas du genre à partager après que ses hommes se soit fait autant éclater.

*Hun!*

Si Shoma ne savait pas sur qu'elle pied danser, Njut, elle savait très bien ce qu'elle avait à faire. Le pied de guerre voilà sur qu'elle pied dansait la jeune femme et sa réaction fut tout aussi brulante. On à pas le temps à perdre en présentation, on s'occupe de ceux qui nous frappent, puis on pausera les questions après, voilà mot pour mot ce que la jeune femme aurait pu adresser comme message à son capitaine, mais elle n'en fit rien et préféra en placer une direct à l'intention d'Arturo.

Suivant l'exemple de Njut, Shoma laissa de côté les questions inutiles et reprit les devants. Il ne fallait pas passer cette occasion fraichement offerte par la jeune femme. Attaquer, tel devait être le mot d'ordre de Shoma. Il fallait faire un maximum de dégât avant que son adversaire puisse tenter quelques choses d'autre.

Si les intentions de Shoma étaient fixés, il décida d'agir autrement en voyant le corps de la jeune femme répondre de manière assez violent à l'intensité des efforts déployé depuis le début du combat. Il était claire qu'elle n'en pouvait plus et pourtant elle ne lésinait pas sur les attaques.

En venant en aide à Njut, Shoma venait de laisser passer une belle occasion de peut-être s'emparer de la victoire, mais une victoire au prix de la perte d'un camarade n'aurait aucun gout pour Shoma. Ceux qui le suive sont une partie de lui et ce même s'ils sont fraichement arrivée.

Utilisant les bases des techniques de secourisme, Shoma tenta de sauver la jeune femme par un massage cardiaque suivi d'un mouvement que certain pourrait considérer comme assez osez, mais nécessaire. Un bouche à bouche assez énergique afin de redonner à la jeune femme un nouveau souffre, lui donner plus de temps à vivre sur cette terre sauvage.


"Ce n'est pas encore le moment de mourir"

Si Shoma venait de sauver la vie de la jeune femme, il n'avait pas remarqué que le geste de son compagnon, venait de rendre d'Arturo encore plus fou. Presque dénudé, le pirate fonça sur Shoma tel un lion enragé, ne lui laissant même pas le temps de relever Njut. Les deux hommes se frappaient, mais la force déployée par les poings de Shoma n'égalaient pas ceux du pirate à la main unique qui d'ailleurs en profitait pour frapper là où Shoma était blessé.

Plus ils se frappaient et plus ils reculaient. Perdant en puissance, Shoma ne réussi pas à éviter une prise de son adversaire. Maintenu au niveau de la gorge, le corps du capitaine des Spectres s'approchait dangereusement d'une maison en ruine. Une poutre brisée en deux se tenait en biais, Arturo allait empaler son adversaire et en finir une bonne fois avec cette vermine.


Arturo -> "Je vais te tuer en premier, ensuite je vais tuer cette sal*censuré* et enfin je me ferais une joie de tuer ceux que Masque de Mort à oublier las-bas."

Alors qu'il s'approchait de l'arme qui devait le tuer, Shoma lança un dernier sourire à son adversaire. Il l'avait prit de haut sous prétexte qu'il le tenait entre ses mains. Laisser de la distance entre Njut qui se trouvait à l'article de la mort et leur combat tel était l'objectif de Shoma et maintenant qu'il y avait assez d'espace, il pouvait utiliser l'une de ses cartes.

Tel un magicien, Shoma quitta sa place pour se retrouver plusieurs mètres derrière Arturo, tandis que son ombre prit sa place(*). Le fuit des ombres, un pouvoir au combien intéressant quand on sait l'utiliser.

Libre de tout mouvement, Shoma attrapa ses armes laissées exprès planté dans le bois et lança à son tour une attaque. Pied et main liés par l'ombre du pirate, Arturo se trouvait dans une situation délicate.


"Manga ça ! "

Dragon Crush

"On fait moins le malin maintenant ?"

Essoufflé et fatiguer, Shoma planta de nouveau ses lames jumelles avant de regarder derrière lui. Normalement la vie de Njut n'était plus en danger, mais après un tel déploiement d'énergie elle devait être suivie de près par un médecin. Si son combat était fini, Shoma se serait déplacé jusqu'à sa position et l'aurais directement prise en charge, mais devant le bruit qui s'échappait de la zone d'impact, Shoma savait que le combat était loin d'être fini.




#Doppelganger Shadow -> (*)
Spoiler:
 

#Dragon Crush
Spoiler:
 



--- --- ---

PNJ

Comme un bleu, voilà comment Arturo se fit avoir. Il n'avait pas pensé un seul instant se faire manipuler par Shoma et pourtant quand il vit que ce dernier changea de place avec cette matière noire il était déjà trop tard. Esquiver ou parer étaient deux actions qu'il aurait aimés pouvoir faire, mais le dragon que venait de lui envoyer Shoma combiné à la prise de son ombre ne lui laissèrent pas le choix.

Beaucoup de destruction pour un simple combat. Ce genre de combat était l'apanage des grands, mais aussi grand soient ces hommes, l'un devait s'avouer vaincu. Quelqu'un devait perdre, mais ce ne serait certainement pas Arturo. Touché, bléser malgré son Haki, bléser malgré sa protection intégrale.

La violence de l'attaque de Shma combiné à la restriction de ses mouvements et des tous les débris en tout genre avait eu raison de son invulnérabilité. Des décombres enflammé, Arturo en sorti vivant, mais pas moins amoché. Lui aussi se retrouvait avec un objet dans le corps, comme si son armure avait été perforé par une barre de fer.


Arturo ->"Bande de petites merdes vous commencez vraiment à me taper sur les nerfs."

Sous l'effet de la colère, Arturo ne jouait que le même disque. Il était en colère et tout le comprenaient. C'était peut-être parce qu'il était à bout de nerf qu'il ne sentait pas son sang couler à la suite de sa blessure et quand il comprit qu'il n'était plus si invulnérable que cela, il vit rouge.

Rouge sang, Rouge feu, Rouge extermination.

Attrapant son dial avec son inique main, le capitaine pirate se préparait à jouer la dernière partition. Shoma n'allait pas être le premier à mourir, non, il allait plutôt assister à la mort de ses hommes en premier comme châtiment de ses actes.

Cette fois c'était Opacho et Maria qui se trouvaient dans sa ligne de mire.



http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Jeska Kamahlsson

♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 5863
Popularité: -363
Intégrité: -346

Lun 16 Juin 2014 - 18:55


Il y a les gens qui rêvent en technicolor. Ceux qui rêvent en noir et blanc. Et puis, il y a Jeska. Qui songe en nuances de noir. Pas d'images, que des sons, des odeurs et des sensations. Actuellement, elle rêvait du moment le plus agréable de sa courte existence. Elle revivait la nuit d'amour qu'elle avait passée avec Phoenix à l'époque où ce dernier pouvait encore se regarder dans une glace sans se faire peur.

C'est alors qu'elle eut l'impression qu'une troisième personne se joignait à la partie. Hé! Non! Stop! L'ange n'était pas ce genre de fille! Allez oust! Du balai! Elle comprit alors que le nouvel arrivant la tirait hors des bras de Phoenix (et de Morphée par la même occasion -hé, y'a combien d'hommes dans les rêves bleus de Jeska?). La jeune femme voulait continuer à profiter de son songe, mais c'était trop tard. la voilà de retour dans la triste réalité.

Elle était sur cette fichue Jaya qui sentait la mort, les excréments et la pisse. Mais aussi la poudre à canon et le brûlé. Mais, il y avait une dernière fragrance qui trainait dans l'air. Celle de Mantle Shoma. Elle le sentait sur elle. Ses lèvres qui se pressaient contre les siennes pour mieux lui souffler de l'air dans les poumons. Une quinte de toux plus tard, elle chassa son capitaine d'un geste maladroit de la main. Apparemment, il lui murmura un truc avant de partir, mais l'ange, encore groggy, ne comprit pas très bien. Ce devaient être des paroles d'encouragement. Ouais, ça lui ressemblait bien.

Alors qu'elle se relevait péniblement, l'aveugle reprit conscience de ce qui l'entourait. Son corps, endolori, continuait de la faire souffrir, mais elle voulait continuer à se battre. Seulement, une fois debout, elle était incapable de bouger. Elle tenta bien de mettre un pied devant l'autre. Mais elle se retrouva vite à genoux. Des larmes d'impuissance perlaient sur ses joues. Elle voulut hurler sa frustration, mais même ça, elle en était incapable.

C'est alors qu'elle sentit qu'Arturo se dirigeait vers les deux compagnons de Mantle. Il fallait qu'elle fasse quelque chose. Elle avança à quatre pattes comme le ferait un bébé. Mais, même si elle n'était qu'à quelques mètres du manchot, elle ne pourrait arriver à temps pour s'interposer. Elle se décida alors à ramasser un gros caillou et à le lancer. Sans force et sa précision, le projectile manqua lamentablement sa cible. Elle en balança plusieurs, mais aucun n'atteint sa cible. Cependant, elle ne se découragea pas, et continua de jeter tout ce qui lui passait par la main, tout en psalmodiant.

Laisse les tranquille!

L'aveugle répétait cette phrase sans cesse. Tout en continuant sa vaine offensive. Puis, à force d'essayer, elle réussit à atteindre cet homme. Sur le coup, il se détourna des deux petits pour regarder qui osait le canarder avec du gravier. Il vit Jeska. Et il changea d'avis, il allait la tuer en premier. Celle qui avait occis son second, qui lui avait mis le feu. Elle allait payer. D'autant plus qu'elle était vraiment pathétique cette fille. N'écoutant plus que sa colère, le supernova se jeta sur la soldate infiltrée, dial en avant, pour en finir une fois pour toute avec cette empêcheuse de tourner en rond.



Dernière édition par Jeska Kamahlsson le Mer 18 Juin 2014 - 23:18, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlssonhttp://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mar 17 Juin 2014 - 8:31

Jouer les indestructibles devant Shoma et Mizu n'étaient certainement pas la meilleure chose à faire pour Arturo. Certes son Haki de l'Armement lui octroyait une armure très résistante, mais force est de constater que recevoir de pleins fouets toutes les attaques du capitaine invisible ne l'aida pas à conserver cette protection bien longtemps. Pouvait-il faire autre chose que d'encaisser les coups ? Après tout voir ce qui n'était pas visible n'était pas donné à tout le monde.

Quoi qu'il en soit cela profita à Shoma qui réussi à lui porter le premier coup d'envergure. Maintenant il ne devait pas se reposer sur ses lauriers et finir le travail au plus vite, car il n'y avait pas que sa vie en jeu.

S'attaquer à ses hommes déjà hors compétition ? Arturo perdait la tête, jamais Shoma ne lui laisserait agir ainsi. Avant même qu'il ne parvienne à atteindre les corps d'Opacho et Maria, Shoma aurait entraver son chemin. Comment ? Il ne savait pas encore étant donné qu'il se trouvait trop loin vis-à-vis du capitaine à la main unique, mais trouver une solution n'était pas une option, mais bien une obligation pour lui.

Changer de place avec son ombre lui permettrait déjà de gagner du terrain. Il pourrait se rapprocher d'Arturo suffisamment prêt pour le stopper, mais la probabilité qu'il ne le stoppe avant qu'il n'atteigne ses hommes restent faible. C'était brouillon dans sa tête. Se battre tout en s'occupant des autres, ce n'était pas sa spécialité. Shoma était plus un combattant pure, celui qui se bat et qui ne ce souci pas des conséquences. Ce n'est qu'une fois le combat terminé qu'il se pose des questions, hors aujourd'hui ce n'était pas le cas, aujourd'hui il y avait trop d'enjeu.

Pas le temps, pas de solution, Shoma changea de place une fois de plus avec son ombre se rapprochant de la position de ses hommes et de celle d'Arturo. Cette fois-ci il allait être celui qui défend Maria, alors que d'ordinaire c'était le contraire.

Comme un idiot, Shoma chercha son adversaire dans la direction ou se trouvait ses hommes, car c'était par là qu'il se dirigeait, mais au final il n'y était plus. Arturo n'avait plus le sens des priorités, il voulait tuer tout le monde, peut-être en même temps, peut-être au cas par cas en fonction de son état de colère, c'est ainsi que pour la troisième fois il changea de cible et décida d'en finir avec Njut.

Prit à contre-pied, un peu comme un gardien de but qui n'avait pas prit la bonne décision quant à la direction choisie par l'attaquant ayant obtenu un penalty, Shoma se retrouvait prit de court avant une marge de manoeuvre encore plus mince. Le but semblait acquis, Arturo allait alourdir le score.

C'était à prévoir étant donné la position de chacun sur l'échiquier. Shoma ne réussi pas à protéger Njut de l'attaque d'Arturo. Dial suffisamment proche pour être activé et venir à bout de la jeune femme, Shoma ne put qu'assister à la mise à mort de la jeune femme. Sa bouche grande ouverte laissait s'échapper un son qui n'arriva sans doute pas jusqu'au oreille de la jeune femme.

Plus de doute possible, elle allait déguster, mais malgré ça, Shoma ne devait pas laisser cette opportunité durant laquelle son adversaire lui donne le dos passer. Son ombre était revenu à lui, il lui donna la forme d'un disque et le fit tourner vite, très vite avec tout ce qu'il avait de rage en lui. Au moment de lancer son attaque, les deux hommes étaient identiques en tout point, leur niveau de monstruosité dépassaient celui d'une personne ordinaire, ils tueraient n'importe qui à cet instant du regard.

Revenons à l'attaque de Shoma. Son ombre en forme de disque tournait si vite qu'il était maintenant capable de trancher tout sur sa route. Tout obstacle, tout objet, tout ce qui n'était pas plus résistant que le diamant pouvait se faire sectionner en deux.

Ombre circulaire

Tel un athlète de lancer de disque, Shoma projeta son ombre. Njut était-elle encore en vie ? Shoma n'y pensait pas, il ne pensait à rien d'autre qu'à la mort. De qui ? Devinez. L'on pouvait entendre l'ombre arriver au loin tant sa vitesse de rotation était grande et fendait l'air à chaque mouvement.

Ne pouvant plus se permettre d'ignorer Shoma plus longtemps, Arturo se tourna, mais il était déjà trop tard, l'ombre du capitaine était lancé, mieux encore il était déjà sur lui. Défendre avec le dial qu'il tenait aurait été très utile, du moins s'il n'avait pas épuisé toute sa force.

Se servir de la force de l'attaque de Shoma afin de le recharger, fut une idée que pensa utiliser Arturo, mais l'ombre du capitaine Spectres ne lui en laissa nullement l'occasion. Plus l'ombre tournait et plus il endommageait le dial. Un bruit de scie circulaire se faisait entendre, puis ce fut la cassure. Le dial, objet de toutes les convoitise fut brisé sous l'effet de la technique de l'ombre circulaire.

En utilisant le dial combiné au Haki et je ne sais quelle chance, Arturo ne perdit pas sa main, mais uniquement deux doigts et du sang en abondance. Le bougre était encore debout, mais exténué. Shoma n'était pas en meilleur état que lui. Si victoire il y avait, alors cela allait se jouer sur une dernière offensive.

Sabre en main, Shoma fonça avec énergie sur son vis-à-vis. Retirant de sa chaussure une dague, Arturo suivit l'exemple de Shoma. Une dernière ruée sur l'ennemi ? Un dernier assaut qui devait sceller ce combat de supernovas ? L'un deux allait gagner, l'autre perdre et disparaitre.

Deux sabres et un bretteur d'exception contre une dague et un maître en haki de l'armement, un combat entre deux brutes, un combat qui se termina avec une des lames de Shoma qui pourfend le vent et l'autre le bassin d'Arturo, tandis que la dague pleine de Haki manqua de perforer le foie de Shoma et l'ouvrir en deux tel un simple livre.


"Tu ne veux pas mourir ?"

Arturo -> "Si tu mourrais en premier ?"



#Ombre circulaire
Spoiler:
 




--- --- ---

PNJ

Aucun point vitaux n'étaient touchés et ce dans les deux camps, mais les dégâts étaient importants. Si Arturo ne pouvait presque plus rien faire, il en était de même pour Shoma. Deux lions malade et sans dent, voilà à quoi étaient réduit les deux hommes.

C'était maintenant l'instant décisif, si Mizu était un allié, il allait pouvoir voler la victoire à Shoma sans que celui-ci n'intervienne, s'il était un ennemi, c'était la victoire d'Arturo qu'il pouvait voler. Dans les deux situations, les deux hommes se retrouvaient à la merci du premier venu.

Reculant et se libérant de la lame du capitaine des spectres, Arturo mis une distance entre lui et Shoma. Il marchait très lentement et avec beaucoup de mal. Son regard montrait qu'il n'était toujours pas résigné à perdre, comme s'il avait une dernière carte dans sa manche.

Son bras lui faisait extrêmement souffrir, c'était dut au contre-coups de l'utilisation répétée du dial. Cet objet était très utile, mais demandait beaucoup de puissance dans le bras ainsi qu'une grande résistance, résistance qu'il n'avait plus en ce moment.


Arturo -> "Tu. Tu me forces à renoncer à ma fierté, Shoma."

Du sang sort de la bouche d'Arturo à chaque mot qu'il prononce, il est fatigué et se retrouve même dans l'obligation de retirer son armure intégrale afin de pouvoir bouger plus facilement.

Arturo -> "Au final je vais devoir l'utiliser."

Sans l'ombre d'un doute il se dirige vers le corps de l'officier, comme si son salut se trouvait de ce côté. Il avançait sans même regarder derrière lui, car il le sait Shoma est incapable de le poursuivre, incapable de bouger, il ne reste plus que lui et lui seul sortira vivant de cet affrontement comme il là dit mainte et mainte fois.

Arturo -> "La victoire est mienne. Hahaha"

--- --- ---



Incapable de bouger comme Arturo, Shoma pouvait néanmoins toujours se défendre, c'est sans doute pour cela que le pirate à la main unique opta pour prendre du recul plutôt que de se jeter sur lui. L'allonge de deux sabre est nettement supérieur à celle d'une simple dague.

Shoma ne pouvait compter sur son corps pour gagner, alors il utilisa son fruit pour lui donner la victoire. Glisser son ombre à l'intérieur de Njut, voilà ce qu'il fit. Si elle était morte, alors elle se relèverait sous la forme d'une marionnette contrôlée par Shoma, si elle ne l'était pas, alors, bah alors se serait bien la première fois et il verrait ce que cela donnait.

Manger l'ombre de Shoma, c'était ce qu'avait à faire Njut. Dans son état il était plutôt question de se laisser glisser au fond de la gorge de la jeune femme que d'ingurgitation.




http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Jeska Kamahlsson

♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 5863
Popularité: -363
Intégrité: -346

Mer 18 Juin 2014 - 23:44


Pour la deuxième fois de la journée, Jeska gouta la désagréable sensation que procure un coup de dial. Cette fois-ci, elle dut encaisser un choc au visage. Et si elle crut naïvement que la douleur de se prendre une onde de choc dans le bide ne pouvait être égalée, elle réalisa qu'elle se trompait. Elle eut l'impression l'espace d'un instant qu'on réduisait son cerveau à la taille d'une bille et qu'on la jetait violemment contre l'arrière de son crâne. Puis l'instant d'après cette bille reprenait sa tailler normale si brutalement qu'elle crut que sa tête allait exploser.

Mais elle ne tomba pas. Elle resta à genoux comme une sorte de pantin ridicule auquel on aurait coupé les fils. Seul le sang qui perlait de ses oreilles, de ses yeux, de ses narines et de sa bouche pouvait signaler qu'on parlait ici d'un être vivant. Finalement, la jeune femme sentit son corps basculer sur le coté. Ironiquement, elle avait tellement forcé sur son corps que celui-ci ne la protégea pas en la laissant sombrer dans l'inconscience. Elle sentait tout. La douleur principalement. Malheureusement, elle était bien trop faible pour hurler ou pleurer.

Elle pouvait juste rester là, comme un caillou, à attendre que tout ça se termine. Et qu'on la soigne enfin. Et surtout qu'on la laisse se reposer. Parce que là, elle n'en pouvait plus. Elle était bien au delà du bout du rouleau.

C'est à ce moment là que l'aveugle éprouva la pire sensation de son existence. Quelque chose rentrait en elle. Par la bouche. Plusieurs fois elle en eut des haut-le-cœur. Elle ne pouvait même pas se débattre contre cette agression d'un genre nouveau. Tout d'un coup, elle se mit à douter. Elle sentait que la chose se diluait en elle. Et qu'elle perdait petit à petit le contrôle de son propre corps. Très vite, il ne lui répondit plus du tout.

Elle comprit bien vite qu'une sorte de parasite s'était insinué en elle. Seulement, au lieu de profiter de son corps, il le renforçait. L'ange sentit une énergie nouvelle lui parcourir les veines. Sa fatigue se mit à fondre comme neige au soleil. Lentement, elle compris qu'elle pouvait se relever. Ses muscles était toujours aussi douloureux. Et la jeune femme dut serrer les dents pour ne pas gémir. Elle ne savait pas que ce boost de puissance n'était que temporaire. Et surtout, elle ignorait que ce "cadeau" venait de son capitaine.

Mais l'aveugle ne se fit pas prier. Elle fonça sur Arturo pour le frapper avant qu'il ne fasse plus de mal qu'il en avait déjà fait. Seulement, l'infiltrée alla si vite qu'elle en fut surprise par sa propre célérité. Au lieu de s'arrêter devant sa cible et de le frapper, elle le télescopa si violemment que le manchot fut projeté dans les airs. Oui, lui aussi ne s'attendait pas à ce que Njut soit capable de se mouvoir aussi vite. Durant son vol plané, le supernova laissa échapper un objet. Lorsqu'il heurta le sol, Jeska réalisa qu'il devait sans doute s'agir d'un petit coffre de bois avec quelque chose dedans.

Elle ne savait pas ce dont il s'agissait, mais une chose était sûre, quoi que ce soit, elle ne laisserait pas utiliser cette chose contre ses amis. Elle se précipita sur la boîte juste avant que les trois doigts avides d'Arturo ne se referment dessus.

Le pirate était totalement focalisé sur l'ange et le fait qu'elle lui ait piqué sa carte maîtresse. Il s'agissait d'un fruit du démon. Il se le gardait sous le coude pour se sortir d'une situation comme celle-ci. Malheureusement pour lui, il perdait son dernier atout, et surtout, le fil du combat. Trop occupé à fixer Jeska et ce coffret, il avait tout simplement perdu Mantle de vue, s'exposant à une attaque.

http://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlssonhttp://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Ven 20 Juin 2014 - 8:05

L'action de Shoma marchait. Il n'y avait pas d'autre alternative. Cela devait marcher. C'était une première pour lui, une nouvelle découverte de l'utilisation de son fruit. Il n'y avait pas que les morts que les ombres infectaient. Maintenant il savait que même sur les êtres vivants il pouvait utiliser les capacités du Kage Kage No Mi. D'un oeil faible, mais observateur, Shoma observa son ombre donner assez de tonus et d'énergie à une jeune femme à la limite de l'inconscience il y a de cela quelques minutes.

Pour l'avoir affronter, Shoma pouvait jauger Njut et dire si elle était dans son état normal ou pas et pour l'avoir en grande partie détruite il en était de même pour Arturo et pourtant cette chose, car là il s'agissait de tout sauf de la petite Njut du début qui arrivait à peine à blesser le Supernovas, cette chose n'y allait pas de main morte à chacun de ses coups.

Si son corps tombait en pièce avant l'absorption de l'ombre de son capitaine, il n'en était rien à présent. Njut retrouva toute sa vitesse, peut-être même plus encore. Niveau force la comparaison entre celle d'avant et maintenant était assez considérable, Shoma avait du mal à croire qu'un homme tel qu'Arturo, même dans sa situation actuelle puisse être jeté comme une vulgaire pierre.

Si l'ombre de Shoma octroyait à sa subordonné force, rapidité et bien d'autre atout offensif, Shoma observait également que la jeune femme avait du mal à se servir de cette même force, sans doute parce que son ombre tente de s'extirper de son corps. La faute à un Shoma trop faible ? Peut-être parce que ce n'est pas son utilisation première ? Shoma allait devoir chercher dans ce sens plus tard, quand le moment de trouver une nouvelle utilisation de son fruit sera venu.

*Je dois me lever*

Devant un Njut plus forte que jamais, Shoma ne pouvait jouer les assister. En tant que capitaine il devait être celui qui montre la voie à suivre, celle où il est interdit de baisser les bras. Un pirate comme lui se doit d'aller de l'avant et pour ce faire il ne pouvait se permettre de rester à terre comme un vaincu.

Si son corps lui faisait souffrir le martyr il devait le supporter. Si son corps ne répondait plus, il devait trouver un moyen pour que jusqu'à que son adversaire tombe il ait assez de répondant. Si sa vie était en danger, alors il devait braver la mort pour l'honneur de ceux et celle ayant combattu à ces côtés dans ce brasier. Si la victoire cherchait un nom, alors il devait être celui des Spectres.

*C'est peut-être trop demander à mon corps. Je suis trop faible pour me lever.*

Trop lourd, le corps de Shoma ne lui accorda pas sa dernière volonté. Il était trop épuisé, trop affaibli, éreinter, vider, une accumulation de choses qui faisait que le capitaine Shoma n'en pouvait plus. Se maintenir dans un état conscient afin de maintenir son ombre était déjà une action qui puisait dans ses dernière ressources.

L'action décisive, le coup final, Shoma aurait aimé être celui qui décide de l'issue du combat, mais à terre il ne pouvait rien faire. Si Jeska attendait le dénouement des mains de Shoma, alors elle allait devoir attendre. Jusqu'à quand, allez savoir.

Quand son corps venait de lui dire non, que ce n'était pas possible, une force s'agrippa au capitaine et se mit à le lever du sol maculé de sang de cette île. Deux mains à droite, deux à gauche. Pensant tomber entre les mains ennemis, Shoma lança un regard vif dans les deux directions, mais ne tomba pas sur les hommes d'Arturo, mais sur des visages familiers.


"Vous!"

C'était Maria et Opacho. Les deux compagnons de Shoma s'étaient relevés et bien que leur état étaient plus ou moins proche de tous les protagonistes, ils étaient venus jusqu'à leur capitaine afin de lui prêter main forte.

Maria -> "Je t'avais dit qu'ont étaient toujours de la partie."
Opacho -> "Tou..toujours"

Le collectif de Shoma lui souriait, même s'il était faible, même s'il ne pouvait plus tenir sur ses jambes de lui-même, Shoma pouvait compter sur les siens pour aller de l'avant. Ils étaient unis et c'était leur force contrairement à Arturo qui constata que le vent venait de souffler en sa défaveur.



--- --- ---

PNJ

S'il se sentait petit d'avoir été autant blesser des mains de Shoma, Arturo l'est encore plus après avoir valdingué comme un chiffon entre les mains de Njut, être qu'il considérait comme inférieur à son capitaine.

Comment ? Pourquoi ? Mil et une questions défilaient dans sa tête. Ce n'était pas possible. Pourquoi leur force de caractère n'était pas brisé. Toute la confiance d'Arturo le quittait.

Pousser dans ses retranchements, il alla même jusqu'à tenter de manger ce fruit du démon qu'il gardait depuis déjà quelques temps. Pourquoi ne l'avait-il pas encore manger ? Tout simplement parce que son autosuffisance lui laisser croire qu'il n'avait pas besoin d'une malédiction pour être le numéro un. Tout simplement parce qu'il était assez fort ainsi, mais également parce qu'il était stupide.

Un fruit du démon peut-être une force si le fruit est puissant, mais comment savoir si celui-ci était puissant si l'on ne prend pas le risque de le manger ? C'était maintenant trop tard pour lui, entre les mains de Jeska il allait devoir le récupérer s'il voulait savoir.


Arturo -> "Rend le moi."

Ne pouvait pas abandonner Arturo mit toute la puissance de ses jambes à contribution. Il devait récupérer le coffre quel qu'en soit le prix. Le bougre était presque à plaindre. Son Haki disparu complètement, il sacrifia sa défense pour la vitesse, pour récupérer son bien.

Arturo -> "Rend le moi."


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Invité
Invité


Dim 22 Juin 2014 - 1:09


Fatale erreur que de baisser sa garde quand on a un adversaire de taille en face to face. Mizukawa est bien mon prénom, cela signifie que tu vas vivre ta vie, sans aucun soucis, philosophie. Et oui l'ami, je ne suis pas un ennemi, je suis bien pire.

Ton pire cauchemars...

Et là, je pense à cet Arturo qui livre bataille contre un Shoma bien rusé, rusé comme un renard. Pendant tout ce temps, je suis resté en retrait, bien invisible et en dehors du combat. Manquerait plus que de perdre à nouveaux mes mains en fer forgé. Des mains d'un métal qui devient peu à peu plus obscure, une couche de ténèbres, bien noires. Haki de l'armement maîtrisé et prêt à être utilisé pour contrer Arturo, qui je le rappelle, m'a traité d'insecte.

Un insecte !

Mais je suis MizuTank !!

Je ne suis pas mizupan, mizulide ou bien mizulusion... ça me reste en travers de la gorge et je tousse pour calmer mon mal. Une toux qui réveille la maigre foule. Preuve que je suis bien là, là où l'on m'y attend le moins...

Juste derrière Arturo.

Prêt à le trancher en diagonal...
avatar
Jeska Kamahlsson

♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 5863
Popularité: -363
Intégrité: -346

Dim 22 Juin 2014 - 22:58


Même pas en rêve mon gars!

Tels furent les mots de Jeska à l'encontre d'Arturo. Jouant son rôle de pirate, elle savait que ce que les bandits des mers voulaient, ils le prenaient. Elle lui avait pris ce coffre, un peu par chance, certes, mais, maintenant, ce bien était sien. Ainsi que tout ce qu'il contenait. Et si le supernova voulait récupérer son fruit du démon, il devrait l'arracher des mains de l'ange.

Et c'est de que ce satané manchot comptait bien faire. Il se rua sur l'aveugle avec toute l’énergie du désespoir. Il alla vite, mais fut stoppé en pleine course par le fameux troisième homme. Njut l'avait oublié celui-là! Elle lui devait une fière chandelle. Parce qu'elle aurait été bien incapable de bloquer ou d'esquiver l'attaque. Sentant l'échec de l'offensive de son ennemi, la jeune Lieutenant se sentit suffisamment confiante pour narguer son adversaire.

C'est ce qu'il y a la dedans que tu veux? Hein? Hé bé non, c'est à moi, maintenant!

Était-ce l'ivresse d'une victoire toute proche, ou alors un excès de confiance dû au gain de puissance qu'elle venait d'obtenir en assimilant l'ombre de Shoma, mais Jeska semblait bien loin de la personne qu'elle était d'habitude. Elle savait qu'il fallait se méfier d'un tigre blessé. D'autant plus avec une prime en centaine de millions de Berrys.

Elle aurait du porter le coup de grâce. Mais à cause du temps qu'elle perdit en vaines provocations, elle laissa le temps à son adversaire de se jeter de nouveau sur elle. Prise par surprise, elle se fit embarquer par la ruade d'Arturo dans une sorte de roulé boulé qui se termina avec le manchot sur l'aveugle. Pesant de tout son poids sur la gorge de la jeune femme avec son avant bras, le vrai pirate essayer de tuer l'infiltrée. Et dans ce duel d'infirmes, c'était celui qui était dessus qui avait... le dessus. La malheureuse Jeska se débattait comme une diablesse, enflammant ses mains avec le ghostfire pour blesser son adversaire, mais rien n'y faisait. Si elle avait pu bénéficier de l'effet de surprise avant, ce n'était plus le cas maintenant. Malgré le gain de puissance qu'elle avait eu, elle demeurait moins forte que lui. Elle ne pouvait plus respirer. L'aveugle sentait que tout tournait autour d'elle. Lentement, elle sombrait vers l'inconscience.

Puis soudain, elle frappa le manchot au visage avec le coffret qu'elle avait piqué à ce dernier. Sous la puissance du choc, la boite explosa, révélant aux yeux de tous ce qui peuvent voir son contenu. Pour Arturo, le fruit était plus important que tout. Même la mort de Jeska. Délaissant cette dernière, il se précipita sur son bien, avide de le récupérer. Quant à l'ange, trop faible à présent pour conserver en elle l'ombre d'un homme comme Shoma, elle eut un terrible haut le cœur, et puis, ce fut comme si elle vomissait. Et plus la jeune femme expulsait cette chose, plus ses forces la quittaient. A ce rythme, elle allait de nouveau finir inconsciente.

Seulement, elle ne pouvait pas se permettre de rester plantée là comme une cruche. Elle devait empêcher le pirate de mettre la main sur le contenu du coffre. D'un bond, elle tenta de plaquer Arturo sur le sol. Mais son saut fut trop court. Cependant, elle réussit tout de même à le déséquilibrer en lui fauchant une jambe avec sa main droite. Victime d'un bête croche pied, le supernova se retrouva au sol, face contre terre. L'ange en profita pour se relever et doubler son adversaire.

Mais c'était sans compter sur la pugnacité du manchot qui n'en resta pas là. A son tour, il déséquilibra l'aveugle. Il usa de la même fourberie que cette dernière d'ailleurs, et avec le même succès. Tout deux au sol à présent, ils se livraient une lutte acharnée afin de ramper le plus vite possible vers le fruit défendu. Et à ce petit jeu, ce fut la fille avec deux bras qui gagna. D'un court cheveux, certes, mais il était plus simple de se hisser à la force de bras lorsqu'on en possédait deux.

Coiffant son ennemi sur le poteau, l'infiltrée saisit enfin la fameuse arme. C'était quelque chose de globalement sphérique, avec beaucoup d'aspérités. Une petite tige aussi. Et une odeur sucrée. Jeska ne réalisait pas encore qu'elle tenait dans ses mains un fruit du démon, mais elle savait une chose, elle ne pouvait pas le laisser à Arturo. Alors, elle se décida à avaler la chose, au moins là, ce fichu pirate fou aurait quelque difficultés à récupérer son arme. Sans hésiter, elle fourra donc ce truc dans sa bouche. Puis, elle tenta de l'ingérer. Eurk, ça avait un goût horrible. Et puis, quelle idée de vouloir gober un truc aussi gros! Elle manqua de s'étouffer avec.

Furieux de voir son atout lui passer sous le nez, Arturo se jeta sur l'ange. Pris de court, Jeska fut plaquée au sol et se retrouva, le souffle coupé, sous un adversaire furieux qui la martelait de coups de poing.

Capitaine... fais quelque chose!

Put-elle lancer entre deux volées de bois vert.
http://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlssonhttp://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Jeu 26 Juin 2014 - 13:11

Plus Shoma regardait Arturo et plus il voyait à quel point ce dernier devenait pathétique devant sa fin certaine. Son coffre était devenu l'objet de ses désirs, oubliant complètement le reste. Grosse erreur, qu'il ne tarda pas à payer. Un coup dans le dos, un coup assez puissant, un coup qui ferait rendre l'âme à bon nombre de personne.

Mizu, l'homme invisible, l'allié de fortune de Shoma. Incapable de le trouver, Shoma l'avait presque oublié celui-là. Pourquoi n'intervenait-il que maintenant ? C'est un détail à souligner, ce type est assez étrange, mais au vu de la situation, Shoma ne pouvait se permettre de cracher sur de l'aide, même extérieur, même venant d'un autre capitaine pirate.

En y regardant de plus près se mettre à deux pour vaincre une personne que l'on jugeait au début de ce combat du même calibre que soit est un peu une honte, mais dans le cas présent, pour sauver l'un de ses camarades, Shoma n'allait pas lui en vouloir quitte à se faire voler la vedette, quitte à ce qu'on attribue la mort du pirate à la main unique à un autre.

Ce combat, c'était la victoire du collectif sur l'individualité, c'était la victoire de son groupe, ce n'était pas la victoire de Mantle Shoma, mais celle des SPectres.

Victoire, ce mot était doux et sonnait bien dans les oreilles de chacun, mais le bougre n'était pas près à se laisser tuer et malgré l'attaque de l'homme invisible, Arturo persistait à être de ce monde, n'abandonnant pas son idée de récupérer son bien.

Un combat de chien errant éclata (une fois de plus) entre Arturo et Njut. C'était un peu triste à voir. Un fier capitaine réduit à combattre comme un mendiant ne voulant pas laisser sa pièce fraichement acquise à un autre.

Profitant de leur inattention Shoma et les siens approchèrent jusqu'à atteindre leur niveau. Devant l'ombre des compagnons de la jeune femme, Arturo lança un regard dans leur direction, mais n'eut rien le temps de faire, un coup de pied en pleine face le jeta aussitôt au sol.

Libre de l'emprise du pirate, Njut pouvait enfin savourer la fraicheur de l'air de Jaya comme avant.

Ne pouvant rien faire et à bout de force, Arturo se tenait là, le regard vers Shoma et les siens avec toujours ce même sourire narquois. C'était plus fort que lui, même dans la défaite il ne pouvait accepter son infériorité. Demander la mort ? Pour lui c'était impossible, tout en souriant il envoya Shoma et les siens balader avec quelques jurons et un rire tout aussi diabolique.

Il n'y avait plus qu'une chose à faire, tuer cette vermine et s'en était fini de tout ceci. Shoma porta un regard sur son père. Ce n'était qu'une fois mort et son bourreau au sol que Shoma le considéra comme tel, mais aussi vite que cette pensée se propagea en lui, aussi vite elle s'éteint.

Attrapant le pistolet de Maria, Shoma s'apprêta à finir le travail. Son regard se posa sur celui de son sa future victime. Un long silence se posa, plus personne ne parlait, tous attendaient de voir ce que Shoma allait choisir de faire, bien que c'était une évidence.

Clouer une bonne fois pour toute, ce clown dangereux, voilà ce que tous voulaient voir et pourtant. Chose inexplicable, Shoma décida de ne pas tuer Arturo, préférant baisser son arme et lui laisser la vie sauf.

Pourquoi ? Peut-être parce que ce n'était pas lui qui l'avait vaincu. Peut-être parce que Mizu interféra avec son combat et que battre un adversaire à trois contre un n'était pas quelque chose qu'il voulait. Peut-être parce qu'il savait que de toutes les manière l'homme pour lequel il s'était battu était en quelques sortes déjà mort et qu'il lui avait dit de partir au plus vite de cette île. Les raisons qui font que Shoma se montra clément étaient encore obscur, mais personne ne chercha à comprendre pourquoi, ils savaient tous que leur capitaine ne faisait que rarement preuve de zèle et de suffisance dans ses décisions.

D'un mouvement de main, Shoma releva Njut et lui accola un petit poing sur la tête comme pour la féliciter de son épreuve du feu réussi, mais très vite il comprit que la jeune femme ne pouvait se tenir d'elle-même sur ses pieds, mais qu'elle dégageait quelque chose de nouveau, quelque chose de pas très bon pour sa santé.

Laissant cet énigme que représente le type de fruit et le pouvoir qu'elle venait d'obtenir, Shoma proposa à ses hommes de récupérer le corps de l'officier mort avant de repartir au niveau de leur quartier général.

Une fois le corps entre leur main, Shoma se tourna et y invita Mizu. Membre de ce carré vainqueur, il était lui aussi invité, bien qu'une fois encore il ne savait où ce dernier se trouvait. Peut-être était-il même déjà parti ou se trouvait tout simplement devant lui. Ce pouvoir est un véritable casse-tête.


--- --- ---

PNJ

Trop fatiguer pour faire quoi que ce soit, Arturo restait à terre. Il était vaincu, pour la seconde fois. Il venait de tout perdre, ses hommes, son fruit, sa réputation, il ne lui restait rien. Le laisser en vie pour la seconde fois, c'était la seconde erreur de Shoma.

Si tout guerrier qui se doit se sentirait déshonoré d'avoir vu sa vie épargner par son adversaire, Arturo pensait tout le contraire, c'était une chance pour lui de se refaire et de revenir plus tard. Certes pas maintenant, mais il finira bien par croise de nouveau la route des Spectres de Mantle Shoma.

Difficilement, le pirate à la main unique réussi à quitter ce brasier. Il le savait tout le monde sur cette île allaient être au courant de sa débâcle. Toutes les vermines en quête de réputation allaient peut-être essayer de le tuer soit pour sa prime soit pour le prestige. Il le savait, il allait devoir se faire tout petit, plus petit qu'un cafard, plus petit qu'un moustique sur cette île ou la mort arrive très vite.


--- --- ---



http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Contenu sponsorisé



Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2