AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


À l'aube d'une nouvelle aventure ! [Atlas D. Misushy]

Daiki
Daiki

♦ Localisation : North Blue - Boréa
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 1715
Popularité: +11
Intégrité: 5

Ven 27 Juin 2014 - 14:57


Le soleil, qui réchauffait la peau. Le vent, qui caressait les cheveux. La sensation de liberté, qui avait envahi l'âme de Daiki. Notre jeune héros était en train de vivre un rêve les yeux ouverts. Le jeune homme aux yeux rouges se trouvait sur un bateau, qui faisait les trajets d'île en île. Le garçon venait de quitter son île natal, là où il avait grandi, là où il avait vécu jusqu'au jour d'aujourd'hui. Or, il avait un rêve, celui de voyager, de découvrir le monde dans lequel il vivait. Il avait décidé de tout laisser derrière lui et de réaliser son rêve. Désormais il se trouvait sur ce fameux bateau, qui allait l'emmener loin de son enfance. Il ne savait pas qu'elle allait être la prochaine étape, mais il descendra et il commencera à explorer. Il n'avait rien avec lui. Il possédait très peu d'argent et un simple sac à dos, avec des provisions pour vivre pendant quelques jours, mais il ne se souciait pas de ça, il trouvera un moyen pour se nourrir.

Terre en vue ! C'est ce qu'il s'était dit intérieurement lorsqu'il vit une île. Le navire semblait accoster pour faire descendre une partie des voyageurs. La manoeuvre dura un moment. Daiki se réjouissait de poser pied sur le sol, il allait fouler une terre inconnue, regorgeant de mystères, de secrets, qui n'attendait que lui. L'ancre avait été jetée et le bateau s'immobilisa. Le petit pont fut déployé et voilà que les premières personnes descendirent de l'embarcation. Le jeune homme à la casquette se mit en fil et avança gentiment, sans bousculer. Son coeur battait la chamade, il était excité à l'idée de découvrir une autre île que Suna Land. Enfin, il posa pied sur la terre ferme. Il resta planté là, regardant tout autour, comme un petit enfant, qui venait de voir le monde pour la première fois.

Après ce petit moment, intense en émotion, Daiki se décida d'emboiter le pas pour se diriger au coeur de l'île. Notre jeune héros avait écouté les paroles des passagers et d'après ce qu'il avait compris, il se trouvait sur l'Ile du Karate. Il y avait énormément de panneau, mais le garçon ne savait pas lire. Ses parents n'avaient pas les moyens pour lui payer les fournitures scolaires ou bien tout simplement l'inscription dans l'établissement. Daiki avait étudié dans la rue, les personnages âgées lui contaient des histoires, lui apprenaient plein de choses sur la vie, lui faisaient part de leurs expériences. On appelait ça, l'école de la rue et le jeune homme aux yeux rouges adorait ça. Il était très curieux et il aimait les histoires des petits vieux.

Le voyageur se trouvait au beau milieu de dojos, les un plus incroyable que les autres. On y travaillait l'Art du Combat. Certaines personnes avaient des physiques vraiment impressionnants, comparé à notre jeune héros. Lui, qui était tout fin. Le garçon à la casquette regardait à droite, à gauche, mais pas devant lui. Il fonça contre un mur ou du moins, c'était ce qu'il pensait. Il avait fini sa course contre une personne, qui avait la dureté d'un mur. L'homme était imposant. Il était mat et ses muscles sortaient de partout. Il possédait une chevelure blonde. Daiki était tombé en arrière, après avoir percuté l'imposant individu.

• Je suis navré Monsieur... Je ne vous avais pas vus...

Dit-il en se frottant la partie du visage, qui avait percuté le dos de l'homme. Difficile à croire qu'il n'avait vu un tel individu, il était immense, il faisait presque deux fois notre jeune héros. Comment allait réagir l'homme de couleur ? Daiki espérait seulement ne pas s'être mis dans de sales draps.



Dernière édition par Daiki le Ven 11 Juil 2014 - 15:50, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t11451-daiki-o-presentation-ohttp://www.onepiece-requiem.net/t11604-fiche-technique-o-daiki
Atlas D. Misushy
Atlas D. Misushy


Feuille de personnage
Dorikis: 700
Popularité: 16
Intégrité: 10

Mar 1 Juil 2014 - 12:54

Je me dirait pour la première fois depuis des années en direction du Dojo familial, quelque chose qui a pas eu lieu depuis environ six ans.

Kira et moi étions tendu de savoir la réaction de maître Fu quand il nous verrait, la seul chose que l'on savait c'est que l'on allait en prendre pour notre grade. Car Fu n'aime pas rester sans nouvelle sa seul chose a laquelle on s'attend avec Kira c'est un entrainement intensif de vingt-quatre heures non-stop. Sa promet on marchait en direction du temple du vent, et on s'arrêtait dans une rue car notre île natal avait bien changer depuis. Je discutait avec Kira en lui montrant du doigt "ah tu vu c'était pas la avant sa, puis sa aussi !"
quand tous a coup j'entendit une voix en en contre bas ( oui il est au sol donc ).

Je suis navré Monsieur... Je ne vous avais pas vus...

"Ne t'excuse pas gamin, sa n'est pas comme si je fessait deux mètre trente pour deux-cents kilo !" je regardait sont regard c'était surement parce qu'il venait arriver et qu'il était émerveiller de voir de nouvelle chose, vu sa tête c'est un gamin qui vient de partir de chez lui, et j'en ai vu des gamin pour dire ! " t'en fait pas gamin on oublie faut juste que prochaine tu regarde devant toi et pas a coté, sais tous !"

je lui t'en la main pour aidez a ce relever et e vois Kira qui le regard avec sont regard habituel elle se met a courir vers lui et j'ai juste le temps de la chopper par l'arrière de son col, elle se met a courir en l'air car je la soulève

"Non mais Kira laisse le tranquille le pauvre"

Je décide donc de la reposer et elle se tourne pour me bouder, sais juste une question de minute avant que s'arrête.

"Bon je suis ravi de t'avoir rencontrer gamin, mais j'ai une épreuve qui m'attend, pardon qui nous attend, Ah! je me suis même pas présenter, je suis Atlas et toi ? "
http://www.onepiece-requiem.net/t11402-l-ancetre-est-dans-la-placehttp://www.onepiece-requiem.net/t11474-atlas-d-misushy
Daiki
Daiki

♦ Localisation : North Blue - Boréa
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 1715
Popularité: +11
Intégrité: 5

Mer 2 Juil 2014 - 12:11


Le géant rassura notre jeune héros, il n’y avait pas besoin de s’excuser. Cependant, il lui conseilla, la prochaine fois, de regarder devant lui, au lieu de regarder à gauche ou à droite. Un simple conseil ou bien, y avait-il une sorte de menace là derrière ? Du genre, si tu me rentres à nouveau dedans, je t’éclate. Quoi qu’il en soit, Daiki allait dorénavant faire attention, il avait eu la chance de tomber sur quelqu’un de raisonnable. Le gamin aux yeux rouges ne devait pas oublier qu’il était dans un monde spécial et qu’on pouvait le tuer pour s’y peu. L’homme à la peau mat aida le voyageur à se relever et sans hésiter notre jeune héros saisit la main pour se remettre sur pied.

Soudainement, une femme, qui se tenait aux côtés de l’imposant homme, se dirigea avec un pas décidé sur Daiki. Heureusement, le moustachu l’attrapa par le col et la souleva, quelle force… Ce dernier lui demanda de laisser tranquille le garçon à la casquette, comme quoi, il y avait vraiment des fous dans ce monde, elle voulait le frapper, car il avait foncé contre son ami ? Elle était complètement sonnée cette femme. Enfin bref, le grand homme se disait ravi d’avoir rencontré notre jeune héros, mais il avait une épreuve à passer. Du coup, cela intrigua le gamin, quel genre d’épreuve pouvait bien passer un tel homme, il ne fallait pas louper ça. Alors que l’explorateur était perdu dans ses pensées, l’homme de couleur se présenta, il se nommait Atlas.


• Enchanté, moi je m’appelle Daiki. J’ai une question, ça ne vous dérange pas si je viens assister à votre épreuve ? Si le public y est autorisé bien sûr. Je dois vous dire que vous m’avez impressionné, rien qu’en soulevant votre compagne, alors j’avoue que cette épreuve m’intrigue…

Le jeune homme aux yeux rouges espérait de tout cœur pouvoir participer à cet événement. Si Atlas acceptait la requête du jeunot, alors Daiki devra marcher aux côtés de celle qui avait voulu le frapper tout à l’heure, mais ce n’était pas grave, tant qu’il était vers le moustachu, rien ne pouvait lui arriver, car il semblait avoir un bon cœur et un cerveau, pas comme cette femme.
http://www.onepiece-requiem.net/t11451-daiki-o-presentation-ohttp://www.onepiece-requiem.net/t11604-fiche-technique-o-daiki
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mar 26 Aoû 2014 - 17:43

HRP:
 

- Mais qui voilà ! Atlas !

Un homme tout aussi grand et baraqué que le Atlas sort d'on-ne-sait-où. Il a la peau claire, une mèche dorée et une moustache tout aussi reluisante. Mais à peine un pantalon. Il est fier de ses muscles, il contracte.

Etrange personnage:
 

- Regarde un peu à quel point je me suis développé depuis ton départ !

Il prend diverses poses plus ou moins ridicules montrant à quel point son corps est puissant.

- Grâce à ça, je suis devenu le second du Maître ! Moi, Louis Strongbody ! Surnommé dorénavant, "Le Puissant" !

On sent que ce n'est pas le mauvais bougre, il est fier d'être ce qu'il est, c'est tout.

- Tu sais ce que le Maître te réserve, à toi et tes camarades. Ca va pas être tranquille. Allez, suis-moi ! Vous, ça ira plus vite si j'vous porte.

Sans attendre de réponse, il attrape le jeune à casquette et la fille par un bras chacun, et les hisse sur ses épaules. Ils protestent, peut-être. Non pas que leur ravisseur improvisé écoute beaucoup. Etant très grand, et Atlas aussi, les deux autres faisaient nains, donc d'après Louis, ils seraient trop lents. Il tourne au coin d'une rue, puis d'une autre. Ils passent un mur d'enceinte rouge. Encore quelques mètres à travers une allée entourée de lanternes éteintes, et il se fixe. Devant un Dojo.

- Attendez-moi là.

Enfin, il repose à terre ses "invités". Et il rentre à l'intérieur, laissant le trio poireauter seuls dehors. On peut entendre des voix provenant du dojo.

- Quoi ? Ici ?

Quelqu'un revient. C'est Louis.

- Euh... le Maître est... Aaaargh !

Strongbody fait un vol plané par dessus les trois compères et s'écrase lourdement derrière eux.

- Le Maître est... prévenu.

Un pied se tient dans la pénombre. Ce pied qui a fait valser le corps gigantesque du "Puissant". Le reste du corps se dévoile ensuite. C'est une homme noir, bandeau à l'oeil et coupe style afro. Il se tient droit, regarde tour à tour les trois personnes devant lui.

- Atlas...

Maître Misushy:
 
Atlas D. Misushy
Atlas D. Misushy


Feuille de personnage
Dorikis: 700
Popularité: 16
Intégrité: 10

Jeu 4 Sep 2014 - 10:07

nous marchons en direction du dojo en compagnie du gamin avec Kira, quand tous a coup j'entend une voix qui ne mets pas inconnu (je me retourne au même moment).

- Mais qui voilà ! Atlas !

Mais c'est Louis comment vas-tu depuis le temps ?!!!!

- Grâce à ça, je suis devenu le second du Maître ! Moi, Louis Strongbody ! Surnommé dorénavant, "Le Puissant" !

Oui, j'étais au courant car avant mon départ du Dojo, le vieux m'avait dit que si je ne reprenait pas la suite pour le dojo, il te désignerait comme maître plus tard

- Tu sais ce que le Maître te réserve, à toi et tes camarades. Ca va pas être tranquille.

Oui je m'en doute fortement sa fait déjà quelque temps que je me suis absenter et le faite de ne pas donner de nouvelle du tout sa ne lui plaît pas, je vais surement en prendre pour mon grade.

Nous marchions dans ma ville natal, je ne laissait qu'un léger sourire sur mon visage histoire de montrer que j'étais quand même contant de revenir par ici, Kira me paraissait aussi heureuse que moi elle qui n'a pas vu ses parents depuis notre départ, puis revoir Ptit Louis, comment il sait assagit et grandit, savoir aussi que sais lui le prochain maître sur la liste me fait plaisir, je me dit que au moins le vieux a trouver quelqu'un de bien. Des gens nous dise bonjours sur le chemin, des gens que je n'avait pas vu depuis un baille.

Salut Atlas, te revoilà dans le coin ...... A Gamin quoi de beau depuis le temps que tu est parti....... (quelqu'un tire sur mon panthalon) Mr Atlas, Mr Atlas vous pourrez me raconter une de vos histoires, s'il vous plait ?

J'avais oublier que ma famille était connu dans le coi et que quand j'étais petit, je n'était pas le plus sage donc tous le monde me connait bien. nous finissons par enfin arriver au niveau du dojo.

- Attendez-moi là.

Nous attendions Louis et surement l'arriver du vieux.

Daiki prépare toi a un acceuil plutôt froid(je le regard en souriant)

- Euh... le Maître est... Aaaargh !

- Le Maître est... prévenu.


Je viens de voir un colosse de plus de deux mètres voler et s'écraser au sol, (gloop). sa s'en pas très bon sa ! j'ai des sueur froide et les mains moite.

- Atlas ...


Euh Daiki je te presente mon père Fuken D. Misushy

Il s'avance vers moi avec se que je reconnait très bien la petite veine sur sa tempe qui montre qu'il est en colère.
http://www.onepiece-requiem.net/t11402-l-ancetre-est-dans-la-placehttp://www.onepiece-requiem.net/t11474-atlas-d-misushy
Daiki
Daiki

♦ Localisation : North Blue - Boréa
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 1715
Popularité: +11
Intégrité: 5

Mer 10 Sep 2014 - 14:41


Daiki attendait avec impatience la réponse d’Atlas. Cependant, une étrange personne fit son apparition, prenant tout le monde a dépourvu. L’inconnu semblait connaître Atlas, vu qu’il l’appela par son prénom. Notre jeune héros se retourna et put admirer l’immense homme. Il était super balèze. Ils mangeaient quoi sur cette île pour développer autant de muscles ? Se demanda le gamin aux yeux rouges. Bon, ils étaient certes musclés, mais ils n’avaient aucun style. Ils se baladaient tous à torse nu ou quoi ? Enfin bref, Hanchin’ essayait de comprendre ce qui était en train de se passer.

L’homme à la mèche blonde s’appelait Louis et était un ami ou une connaissance d’Atlas. Le blondinet raconta sa petite vie, qu’il était devenu le second du Maître et que désormais on l’appelait Le Puissant. Super… Et à nouveau, l’épreuve fut citée, mais de quoi s’agissait-il et de quels camarades parlait-il !? Daiki le comprit, lorsque que Louis le souleva, pour le mettre sur son épaule et commencer à marcher en direction du Dojo.


• Eh ! Tu fais quoi ! Lâche-moi !!! Dit-il, mais ses paroles étaient passées dans l’oreille d’un sourd…

L’enfant originaire de Suna Land venait de s’embarquer dans une drôle d’aventure, mais ce n’était pas plus mal, vu qu’il cherchait justement des péripéties. Le trajet ne dura que quelques minutes et Daiki put remarquer la gloire qu’Atlas avait en dans le village. Tout le monde le connaissait, c’était assez impressionnant. Des murs rouges se dessinèrent à l’horizon et nos héros pénétrèrent à l’intérieur. C’était là que se trouvait le fameux Dojo. Le Puissant demanda à ses invités d’attendre ici et finalement, il reposa Daiki. Louis entra dans le Dojo, alors que le trio attendait à l’extérieur.

• Euh… c’est qui le maître ? Et c’est quoi cette histoire d’épreuve ?...

Demanda-t-il avant d’entendre des voix provenant de l’intérieur de l’établissement. Soudainement, Le Puissant revint, le maître avait été averti, mais il eut à peine le temps de finir, qu’il vola par-dessus les trois invités. Daiki regarda la scène avec stupeur, il n’en revenait pas.

• Ouahhhhh ! C’est quoi ce bordel !?

Dit-il tout paniqué. Une silhouette pouvait être aperçu dans l’ombre. Il s’agissait du maître, celui qui venait d’envoyer Louis dans les airs. L’homme se montra à la lumière du jour. Il était tout aussi grand et musclé que le voisin de l’enfant. L’inconnu prononça le nom d’Atlas, Hanchin’ se retourna vers celui-ci et sa nouvelle connaissance lui annonça qu’il s’agissait de son père.

• J’espère que vous vous entendez bien avec votre père et que nous sommes les bienvenues…

Discrètement, le gamin à la casquette effectuait des pas latéraux pour se cacher derrière l’homme de couleur, il ne voulait pas subir le même sort que Louis…
http://www.onepiece-requiem.net/t11451-daiki-o-presentation-ohttp://www.onepiece-requiem.net/t11604-fiche-technique-o-daiki
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mer 17 Sep 2014 - 13:31

Monsieur Père s'avança, jusqu'à arriver devant son fils. Mais ce fut Kira qui réagit la première en se postant à sa gauche avec un sourire moqueur

- On est prêts pour l'épreuve vieil homme !

On aurait dit qu'elle n'avait pas vu Louis voler quelques instants plus tôt.

- On est devenus plus forts, ce sera pas aussi facile de mmmmmh....

Fuken venait de mettre sa main sur la bouche de la demoiselle avec une rapidité déconcertante, et sans quitter son fils des yeux. Clairement, elle ne l'intéressait pas. Mais c'était sans compter sur la persévérance de la cyborg, qui avait retiré la main pour ouvrir la bouche encore une fois.

- Silence.

Fuken n'avait pas haussé la voix, mais il l'avait regardée. C'était ferme. Sans appel. Les mots étaient restés coincés dans la gorge de Kira qui ne pouvait rien faire d'autre que d'obéir. On sentait son malaise. Elle n'osait plus moufter. Le Maître reporta alors son attention sur Atlas.

- Mon fils. Sers-moi la main comme un homme.

Ce qu'ils firent. Mais Fuken tira fort le bras d'Atlas vers lui, pour le soulever et le faire tomber lourdement deux mètres plus loin.

- Maître ! C'est votre fils !

Fuken lui jeta le regard qui disait "Tais-toi, je sais ce que je fais !". Encore une fois, il n'y avait rien à répondre. C'est alors que ses yeux se posèrent sur un jeune homme à casquette, qui s'était planqué derrière Atlas.

- Et toi, qui es-tu ? Un ami de ce bon à rien ? Dans ce cas, vous passerez l'épreuve ensemble. Allez vous préparer.

Et d'un doigt majestueux, désigna le Dojo.


Dernière édition par PNJ Requiem le Lun 10 Nov 2014 - 13:14, édité 1 fois
Atlas D. Misushy
Atlas D. Misushy


Feuille de personnage
Dorikis: 700
Popularité: 16
Intégrité: 10

Jeu 25 Sep 2014 - 8:26

Kira comme a son habitude ouvre toujours au mauvais moment, mais je pense que la seul personne que je connaisse capable de la faire taire sois bien le vieux.

- Mon fils. Sers-moi la main comme un homme.

je lui tend la main, et me retrouve éjecter derrière lui, heureusement pour moi mon postérieur a amorti le choc. Il dit quelque mot a Daiki qui le fixe sans même rien dire, mais son regard en dit long au final, malheureusement pour lui Daiki devra participer a entraînement, je ne sais pas si sa condition physique lui permettra de subir que qui nous attend.
En parlant de ce qui nous attend, je me relève, me dépoussière, et attend Daiki et Kira pour allez dans le dojo, Kira par devant car elle connaît la route.

Dit moi gamin ? Sais tu vraiment ce dans quoi tu t'engage car la on en as pour un moment et tu risque dit laisser de ta personne.

Pendant que l'on ce change, je me prépare mentalement. je me met en positon de méditation et rassemble mes pensées, mais tous ceci est perturber lorsque Kira rentre dans le vestiaire.

OH KIRA ICI SAIS CHER LES HOMMES ALORS TU SORT ! ( le doigt tendu vers la porte de sorti )

Elle me regard avec la tête pencher puis sort en marmonnant.

J'oubliais presque que je n'avais pas donner au gamin sa tenu pour qu'il puisse ce changer, il attendait toujours, quel erreur de ma part, je prend une tenu correspondant a ces mensurations et lui donne.

Une fois changer nous nous dirigeons enfin vers le tapis du dojo, je regard le petit et Kira, qui pour sa par tremble et a l'air tendu.

Daiki ? Si tu as des questions avant que sa commence pose les moi maintenant car une fois lancer on aura pas beaucoup de temps pour discuter.
http://www.onepiece-requiem.net/t11402-l-ancetre-est-dans-la-placehttp://www.onepiece-requiem.net/t11474-atlas-d-misushy
Daiki
Daiki

♦ Localisation : North Blue - Boréa
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 1715
Popularité: +11
Intégrité: 5

Mer 1 Oct 2014 - 14:54


Le maître Fuu en avait après tout le monde et à présent, c'était au tour de notre jeune héros. Il venait de foudroyer Kiira du regard et avait fait voler son fils. Qu'allait-il arriver à Daiki ? L'enfant originaire de Suna Land ne savait pas où se mettre, il faisait face à cette montagne de muscle et il savait qu'il pouvait mourir si le maître du Dojo le faisait voler comme Louis ou Atlas. Les jambes de Hanchin' commencèrent à trembler, pourvu qu'il l'ignore, pensa le gamin aux yeux rouges, mais non, le maître Misushy lui adressa la parole. Le petit voyageur était un ami d'Atlas ? Non, enfin, pas vraiment, il venait de se connaître, mais à voir, le maître des lieux s'en fichait un peu, car pour lui, Daiki allait passer l'éprouve avec Atlas.

Sans dire un mot, le gamin se dirigea contre le Dojo. Il ne voulait surtout pas contrarier le père d'Atlas et c'était normal, il ne voulait pas mourir, en tout cas pas maintenant. Entretemps, Atlas s'était relevé et semblait attendre notre jeune héros pour l'accompagner à l'intérieur de l'établissement. L'homme de couleur prit la parole et expliqua à Daiki qu'il pouvait y laisser la vie. L'enfant à la casquette se crispa et tourna gentiment sa tête en direction de son voisin. Était-il sérieux ? Oui, il en avait l'air.


• Je pense que votre père m'épargnera, non ? Il verra bien que je ne sais pas me battre...

Dit-il l'air peureux. Les deux hommes entrèrent dans les vestiaires. Le plus musclé des deux se changea et médita. Le voyageur se posa sur un banc et attendit que l'heure de la sentence ait lieu. Soudainement, la porte s'ouvrit et là, pendant un instant, le coeur de notre jeune héros s'arrêta, mais il s'agissait de Kiira. Il relâcha un souffle de soulagement. Atlas renvoya la demoiselle et après avoir regardé Daiki, il chercha une tenue et la lui donna. Le civil resta en silence et se changea, dans quel pétrin s'était-il mis ? C'était la question qu'il n'arrêtait pas de se poser intérieurement. Une fois changé, il suivit son ami et ils sortirent des vestiaires pour se diriger au centre du Dojo, là où aura lieu l'épreuve.

• Je n'ai pas de questions, mais je ne sais pas me battre, donc, dites-moi ce que je dois faire pour éviter de mourir.

C'était l'unique chose qu'il voulait savoir. Il ne comptait pas essayer de battre le maître du Dojo, mais de tout simplement sortir vivant de cette épreuve, dont le contenu était encore un mystère...
http://www.onepiece-requiem.net/t11451-daiki-o-presentation-ohttp://www.onepiece-requiem.net/t11604-fiche-technique-o-daiki
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mer 15 Oct 2014 - 23:26

- Euh... C'est bon ? Le Maître attend.

Louis venait de passer la tête dans le vestiaire, sa mèche blonde au garde-à-vous. Effectivement, le Maître attendait, impassible, bien droit au milieu de son dojo. Il ne réagit pas en voyant arriver le duo. Il se contenta de les suivre du regard.

- Bien, j'espère que vous êtes prêts. Pour revenir comme une fleur, Atlas, tu vas subir le Diabolique Entraînement Infernal de la Mort... version B. Ton camarade aussi évidemment.

Fuken ne tint pas compte de la stupeur sur le visage de Daiki. En revanche, Louis avait à redire.

- Mais, Maître ! Personne ne l'a encore testé hormis vous !

- On peut pas lui faire passer le Diabolique Entraînement Infernal de la Mort version A ! Il le connait depuis qu'il est petit. Ce sera une bonne occasion de voir ce qu'il vaut.

- Qui ?

- L'entraînement. Et Atlas aussi par la même occasion.

Fuken reporta son attention sur les challengers. Il claqua des doigts et 10 hommes sortirent de nulle part, encerclant Daiki et Atlas. Les types portaient tous la même tenue noire, des pieds à la tête. Une cagoule ne laissait voir que leurs yeux.

- Echauffement, combat à mains nues. Commencez !

Et les hommes du dojo se jetèrent sur le trio.


Dernière édition par PNJ Requiem le Lun 10 Nov 2014 - 13:14, édité 2 fois
Atlas D. Misushy
Atlas D. Misushy


Feuille de personnage
Dorikis: 700
Popularité: 16
Intégrité: 10

Ven 24 Oct 2014 - 16:50

Sa y est ça commence ! Bon on est deux sur trois a savoir ce battre. Le gamin a quelque truc a apprendre.

Pour le moment fait ce que tu peux et Kira et moi allons nous debrouiller pour te couvrir.

On se mets en position, un signe de tête a Kira, un sourire a Daiki pour lui montrer que l'on est avec lui.
Voila la première parti de l'épreuve, je pense que le vieux me sous estime, un sourire en coin, je reste sans bouger le premier vien me décocher une droite, j'attrape son point et lui tourne le bras pour lui mettre dans le dos pour le bloquer, un deuxième arrive et me sert du premier pour encaisser le coup et lui décocher un coup de boule, celui que je tenait prend un coup dans la nuque pour imobilisé.
Un sourire sur le visage les mains tendu.

Dit moi Papy tu me sous estime, qu'attentu pour commencer vraiment. Et puis ou son les jumeaux ? C'est pas eux tes disciples préferer.

Parlons moin et concentrons nous, j'en est sonné deux et Kira pareil, mais il en reste six, puis Daiki n'a pas montré de quoi il était capable. Voilà les autres, je décide d'arreter de jouer. Le suivant ce pointe je donne un coup a l'arrêt dans l'estomac a mon adversaire. Quand tous a coup je suis saisis et imobilisé les bras dans le dos un autre arrive devant moi avec un bâton, il me donne un coup dans le ventre. Putin j'aurais du resté vigilant, je jete un coup d'oeil et Kira est trop occupé pour venir m'aidé, il va me redonner un coup.
Je le désarme avec un coup de pied, le bâton vol et tombe au pied de Daiki, mon adversaire m'enchaine avec des coups de poings, putin ça sent pas bon.

Daiki ! C'est le moment de te bouger, de voir ce que tu vaux. J'ai besoin d'un coup de main.

Au moment ou je fini ma phrase, deux des ninjas ce dirige sur Daiki. Je continu de prendre des coups sa sent vraiment mauvais, Kira est au sol imobilisé. C'est le moment de nous montrer ce que tu vaux gamin !
http://www.onepiece-requiem.net/t11402-l-ancetre-est-dans-la-placehttp://www.onepiece-requiem.net/t11474-atlas-d-misushy
Daiki
Daiki

♦ Localisation : North Blue - Boréa
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 1715
Popularité: +11
Intégrité: 5

Mer 29 Oct 2014 - 14:01


Le Diabolique Entrainement Infernal de la Mort version B !? C'était quoi cette chose ? Daiki tendit son oreille, afin d'écouter la conversation entre Louis et Fuken. Personne n'avait encore testé cet examen. Atlas, Kira et notre jeune héros allaient être les premiers. L'enfant était tout sauf rassuré par cette nouvelle. Il espérait sincèrement qu'Atlas et que Kira soient vraiment forts. Daiki devait se contenter de survivre et de fuir à ses assaillants. Il pourrait peut-être faire semblant de tomber dans les pommes et ainsi il sera déclaré hors-jeu pour le combat. C'était une solution, il verra comment allait se dérouler le combat avant d'utiliser cette stratégie.

Il était temps de s'échauffer d'après le maître du Dojo. Cependant, son échauffement était tout de même bizarre. Dix hommes firent leur apparition dans la salle. Ils encerclaient le trio et attendaient le signal pour débuter la danse. Combat à mains nues, voici l'échauffement de Fuken. Notre jeune héros ne s'était jamais battu auparavant et là, il devait affronter dix hommes connaissance les arts martiaux, super ! Heureusement qu'Atlas était présent. Enfin, c'était un peu de sa faute s'il fut embarqué dans cette épreuve complètement stupide.

Le petit voyageur avait peur et ça se voyait, il reculait de plus en plus jusqu'à qu'il tomba dos à dos avec son ami. Ce dernier lui conseilla de faire ce qu'il pouvait, mais lui et Kira allaient tout faire pour le couvrir. Daiki acquiesça et se mit en garde. L'homme de couleur se regarda avec sa compagne et le combat débuta. En moins de deux, Atlas avait mis au tapis deux adversaires avec une violence sans précédent. Il nargua son père, mais le gamin aux yeux rouges n'avait pas le temps d'écouter leur conversation, que deux opposants lui fonçaient dessus. Que faire ? Simple... Fuir. Daiki prit ses jambes à son cou et couru dans la salle, tout en évitant de se faire attraper par les deux combattants.

Soudainement, un bâton vient entraver la route de notre jeune héros. Ce dernier regarda la provenance du bout de bois et il vit son ami se faire malmener. Atlas l'interpella et lui demanda un coup de main. Bizarrement, Daiki s'empara du bâton et fonça courageusement à l'encontre de son coéquipier. Il chargea le coup et le laissa partir. Le bout de bois s'écrasa contre la face de l'ennemi. Le bâton se brisa et l'adversaire tomba au sol. Il en restait un derrière Atlas, alors notre jeune héros glissa entre les jambes de son ami et celle de son adversaire, pour finalement au passage, donner un coup de pied dans les testicules. Il s'agissait d'un coup-bas, mais Hanchin en avait le droit, vu qu'il ne savait pas se battre. L'adversaire s'effondra au sol se tenant les parties basses. Incroyablement, l'enfant originaire de Suna Land avait réussi à sauver son ami, mais ce n'était qu'un coup de chance.


• Je pense que nous devrions aller aider Kira.

Dit-il, alors qu'un ennemi était en train de lui foncer dessus, mais il ne pouvait pas le voir, vu qu'il arrivait par derrière. C'était au tour d'Atlas de lui filer un coup de main... ou pas.
http://www.onepiece-requiem.net/t11451-daiki-o-presentation-ohttp://www.onepiece-requiem.net/t11604-fiche-technique-o-daiki
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Lun 10 Nov 2014 - 13:57

En un éclair, Fuken s'interposa. Il attrapa au poignet celui qui menaçait Daiki. Ce n'était pas sans raison que le Maître s'était déplacé. L'agresseur tenait un petit couteau dissimulé. Ce dernier était complètement immobilisé. Ni Atlas ni personne n'avait eu le temps de voir ou de bouger. Et pourtant, maintenant, tous les regards étaient tournés vers la scène. Même Kira et ses opposants avaient cessés de se battre. Le bruit des combats avait laissé place au silence.

- Nato, il me semblait avoir dit sans armes.

Avant que le dénommé Nato ait pu répondre ou faire quoi que ce soit, Fuken lui donna un coup de poing dans le ventre qui le plia en deux, suivit d'un coup de pied retourné qui envoya l'individu à travers la salle et le projeta dehors. Le Maître le suivit à l'extérieur, rejoins par tous ceux présents. Il toisait le type à terre, recroquevillé de douleur.

- Le coup du bâton, c'était toi aussi. Je n'ai rien dit pour ça, parce que ça me permettait d'évaluer les challengers face à une situation imprévue. Mais une lame... c'est le déshonneur !

- Sale... vieux...

Certains disciples voulurent se jeter sur Nato pour cette injure, mais Fuken les arrêta d'un geste de la main.

- Tu n'as jamais pu te débarrasser de ta rancoeur. Déjà quand je pensais confier la succession à Atlas, et également quand j'ai nommé Louis en tant que Second. C'est ce genre de choses qui ont fait que tu n'as jamais fait parti de mes choix. Ce que tu as voulu faire aujourd'hui est pire que tout. Tu es banni. Quitte ce lieu et n'y reviens jamais.

Sans attendre de réponse, Fuken tourna les talons et rentra à l'intérieur, écartant de son chemin l'attroupement rien que par sa présence. Certains jetèrent un dernier coup d'oeil à Nato, puis rentrèrent aussi.

Le Maître se tenait au centre de la zone de combat. Un silence gênant s'était installé.


- Atlas, viens ici.

Quand le fils fut devant le père, le regard du dernier restait sévère.

- Tu as amené un jeune homme qui ne sait pas se battre pour qu'il subisse avec toi ton juste châtiment ? Que Kira soit là, je comprends, mais lui ? Il est clair qu'il n'a pas de formation, même basique.

Bien que la vérité fut un poil plus compliquée, les paroles de Fuken ne prêtaient pas à contestation. Et sans lâcher Atlas des yeux...

- Petit, viens ici.

Ce fut seulement lorsque Daiki arriva près des deux Misushy que le père consentit à tourner les yeux vers lui.

- Pour pardonner l'imprudence de mon fils, nous allons te fournir un entraînement de base. Que tu puisses ressortir d'ici en ayant compris quelques trucs.

Il tourna de nouveau la tête vers son fils.

- Et c'est Atlas qui va s'en charger. J'espère que tu te souviens de ce que tu as appris gamin.
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1