AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Rencontre fortuite

Kaetsuro D. Shinji
Kaetsuro D. Shinji

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : Vous le saurez ...

Feuille de personnage
Dorikis: 5637
Popularité: +545
Intégrité: -349

Ven 18 Mar 2011 - 15:08

Nous devons remonter le temps de 10 mois pour conter l'histoire qui va suivre. Shinji était déjà à l'époque un peu connu pour ses multiples aventures à travers le monde entier. Il avait décidé de s'arrêter quelques temps sur une île paisible de North Blue, l'océan ou il avait fait le moins parler de lui. Il était arrivé par un navire marchand 3 jours plus tôt. Ce dernier l'avait récupéré à Inari pour l'emmener ici. Une ligne de commerce existait entre ces deux îles actives de l'océan. Il avait eut le temps de prendre ses marques, arrivé la première nuit dans une auberge au hasard, il se rendit compte le lendemain que des lieux bien plus chaleureux et moins chers existaient. Il avait donc finit par élire domicile dans un petite auberge ou il prenait le temps de noter sur son carnet les impressions que ses dernière aventures lui avaient laissé. Autrement dit, il flânait loin du tumulte en prenant du bon temps. Il jouissait du fait que toutes ses aventures l'avaient laissé à l'abri des regards de la marine qui ne devait même pas connaitre son existence. Il avait réussit jusqu'ici à toujours tirer son épingle du jeu intelligemment sans être ennuyé d'aucunes manières.

Il se baladait dans les rues de la ville quand il sentit qu'on le suivait d'un pas régulier. Il aperçut même un type se baisser d'un coup sur un toit alors qu'il jetait un regard distrait au hasard dans sa direction. Tout ceci semblait bien étrange. un homme passa à côté de lui et il eut une sensation froide à la main. Cet homme était un marine et ce qui pesait avec froideur sur son poignet n'était autre que des menottes.

-Vous êtes en état d'arrestation Fansui. Veuillez nous suivre sans faire d'histoire, vous êtes cerné.
-Comment ça en état d'arrestation ? Qu'ai-je fais ? Rétorqua indigné le blondinet.
-Je m'attendais à avoir à faire à votre légendaire fourberie mais désormais, nous vous tenons. Saisissez le ! A ces mots 3 marines lui sautèrent dessus pour le forcer à mettre la deuxième menotte.
-Ne résistez pas ou votre sanction sera triplée, vous le savez bien, ne faites pas l'idiot.
Nigawarai, incrédule se laissa avoir. Il fut plaqué au sol et on termina de lui passer ces fichues menottes. Il fut violemment redressé.
-Adjudant !
-Oui Mon lieutenant Colonel ?
-Dites aux 50 marines de l'île que l'unité de 30 hommes envoyée en renfort et commandée par moi a accomplit sa mission. Le pyromane Fansui a enfin été arrêté. Il devra être transféré dans les quartiers de la marine de Manshon puis dans la prison du Q.G de North Blue c'est bien clair ? Nous avons assez d'ennuis comme ça ces derniers temps dans notre bel Océan. Le Q.G qui est surmené sera heureux d'apprendre qu'un homme dont la prime s'élève à 11.000.000 be berrys a été capturé sans faire plus de victimes dans nos rangs.
-Très bien mon Capitaine ! Répondit l'autre en tournant les talons et en arrêtant son geste militaire.
-Vous faites erreur, je ne suis pas ce Fansui ! Mon nom est Kaetsuro D. Shinji ! Je n'ai rien fait que ne vaille la prison !
-Allons, gardez un peu de dignité, après ce que vous avez fait subir à la marine, vous n'espériez pas vous en tirer à si bon compte. Ou est passé votre bravoure et votre toupet ? Depuis tout ce temps que je vous coure après, je pensais qu'au moment de votre fin vous vous montreriez plus courageux. Emmenez le.

20 hommes l'escortaient. Ce n'était pas un peu exagéré ? Il faillit bondir pour s'en prendre à ses détracteurs mais il réfléchit un instant alors qu'on le tirait pour qu'il avance. S'il s'attaquait à eux, la marine allait le rechercher. Il devait attendre que l'adjudant envoi son rapport pour qu'il puisse esquinter du marine en laissant cela sur le dos de celui qu'ils étaient censés avoir capturé. Il ne devait pas compromettre sa couverture et se retrouver mis à prix pour une affaire aussi idiote. Il fallait donc qu'il garde son sang froid. L'adjudant appellerait certainement le Q.G depuis la base de Manshon, Shinji devait attendre. Il avait commis une erreur en disant haut et fort son nom. Il aurait dut réfléchir plus vite mais ce qui est fait est fait. Il devait improviser avec cette erreur. Enfin, il s'en sortirait comme toujours, sans se faire trop remarquer ...


Dernière édition par Kaetsuro D. Shinji le Mar 5 Avr 2011 - 12:29, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t439-termine-kaetsuro-shinjihttp://www.onepiece-requiem.net/t442-fiche-de-kaetsuro
Timuthé N. Tempiesta
Timuthé N. Tempiesta

♦ Localisation : Dans ses chaussures
♦ Équipage : Gun an Gun's

Feuille de personnage
Dorikis: 3100
Popularité: -411
Intégrité: -369

Lun 21 Mar 2011 - 9:32

Le gamin regardait son nouveau héros avec un regard plein d'admiration. Le "grand frère" avait réparé sa voiture sans difficulté, en fait même, il l'avait amélioré, maintenant quand il la posait au sol, elle roulait toute seule. Le réparateur sourit en voyant le petit garçon courir derrière son jouet. C'était tellement mignon, un jouet qui marchait, et le possesseur de ce jouet qui se montrait heureux.

Timuthé Tempiesta, car oui, il s'agissait bien de lui, se rassit sur son banc, et, après avoir saluer de la tête le garçonnet, il consacra à nouveau son attention au mécanisme du perroquet qu'il construisait. Bien sur il n'en était qu'au début, et tout le système qui plus tard permettrait d'envoyer de la nitroglycérine n'était encore qu'un simple projet, mais, le mafieux à la cigarette éternelle tenait à profiter de ce temps nuageux pour travailler dehors sans tenté le sort de niveau 6 transformation en écrevisse trop cuite. Mine de rien ça a pas que des avantages d'être albinos.

Alors qu'il attaquait le mécanisme de battement des ailes, TnT fut interrompus par un souc qu'il n'aimait guère, un souc qu'il n'avait pas provoqué. Des menaces, des protestations, des justifications, des marines, des menottes... Pour un peu, notre jeune homme aurait presque cru qu'il assistait à une partie de jambe en l'air dans les bureaux de son frangin. Cela dit, en y regardant de plus prêt, il y manquait un truc, quelque chose qui collait pas...

A oui, les marines étaient des hommes et tout le monde avait des vêtements!

*Dommage*

En fait, notre garçon super-intelligent se rendit compte que, devant ses yeux, se déroulaient une magnifique scène digne d'une bande dessinée destinée aux adolescents. En effet, la marine faisait ENCORE une fois preuve d'injustice. C'était quand même beau, 20 marines tous bigleux et pas capables de faire la différence entre un criminel dont les photos placardaient la ville et un glandu qui se fait une petite promenade. Et puis dans une île où la mafia régnaient en maître, il était surprenant que ces attardés n'aient pas compris qu'on ne s'attaque pas comme ça à un des membres les plus éminents de celle-ci, au milieu d'une rue bondée.

Et oui, Fansui était de la pègre, en fait, c'était même un très bon ami de notre mafieux préféré, enfin, si tenté que la notion d'amitié ai une signification à ses yeux.

Cela dit à l'heure actuelle il s'en fichait royalement, d'autant plus qu'il se doutait bien que jamais le pyroman sus-nommé ne serait assez bête pour se promener seul et sans armes en plein jour alors qu'il avait une prime. Pour l'instant notre jeune Tempiesta aspirait à une chose : rendre service au malheureux civil, qui était au final dans une situation pas virile du tout.

Toujours avec son perroquet dans la main, sa cigarette dans la bouche, le jeune homme se leva et suivit gentiment les marins et leur prisonnier. Son attention était principalement dirigée vers son perroquet et sa construction, mais bon, au final, il levait assez régulièrement la tête pour ne pas avoir de problèmes en rentrant dans un quidam, ou bien en perdant la trace des hommes en uniforme, ça faisait pas sérieux.

Il fallait d'ailleurs rendre honneur à la myopie taupinesque des 20 marins qui ne remarquèrent pas l'albinos en costard qui les suivait, avec 5 poupées russes à la ceinture, une veste débraillée, et assez de bandages pour avoir l'air d'une momie évadée de son tombeau. Quelques gouttes de pluie commençaient à tomber dans les rues, faisant grogner le mafieux. La pluie c'était pas cool, ça éteignait les mèches...

Son nez lui indiqua enfin qu'ils étaient là où il voulait aller, le grand marché au poisson de Manshon. C'était une place magnifique en tout point. Le sol rugueux et primitif était recouvert de multiples cailloux durs, gros et tranchants à souhait, au point que la plupart des marchand de la place avaient les pieds en sang. On entendait les doux hurlement des pêcheurs vantant les mérites des magnifiques poulpes frais péchés la semaine dernière qui se mélangeaient aux tendre disputes familiales sur le fait qu'il valait mieux le thon que la morue. Le vent portait une magnifique fragrance, située entre le pet de vache et la cervelle humaine en décomposition. Enfin, on pouvait voir tout ces pêcheurs si virils avec leur torse velu trempé de sueur qu'il n'était pas sans évoquer le pelage d'un bison lorsqu'il sort d'une eau marécageuse et couverte d'algues.

Quelque part, la nature était belle...

Mais trêve d'émerveillement, il y avait un infortuné à aider. Tim se retourna donc et tendit son perroquet à une petite vieille assise sur un banc, puis éleva la voix, une voix habituée à se faire entendre parmi les explosions, et attira l'attention de tous.

Mon dieu, c'est LUI ! Mesdames et Messieurs, c'est Fansui le pyroman entouré par les marines ! Ce meurtrier prépare encore un mauvais coup, et il va encore réussir à s'échapper si on fait rien ! Ne le laissé pas s'en tirer encore une fois ! Vengez vos familles ! Que cette journée soit une journée rouge, avant que le soleil ne se lève ! A MOOOOOOOOOOORT !

Tout ce discours avait bien sur été prononcé en pointant le pauvre Shinji (dont TnT connaissait le nom vu qu'il avait entendu la conversation) du doigt. Les soldats ne bronchèrent même pas. Après tout, sur les primes, il y avait écrit mort ou vif, et certains d'entre eux avaient également perdu un membre de leur famille à cause du pyroan. Ce n'était que justice qu'il se fasse tuer, et eux, ils représentaient la justice absolue.

Tandis que la foule commençait déjà à attraper pierres, bâton, chaises, barre de fer, couteau, hachoir, Hareng, enfin, tout ce qui était nécessaire à un tabassage de criminel enchainer, Timuthé se dressa, fier d'avoir fait une bonne action. Et oui, se faire arrêter sur une méprise sans se défendre, c'était moche et pas viril. Par contre, devoir survivre à une horde de civils en colère alors qu'on a des menottes, ça par contre, c'est un truc de machoman, d'autant plus que les soldats s'éloignèrent précautionneusement du prisonnier pour le laisser à la foule abusée.

Le garçon en profita pour se retourner et pété une jambe de la mémé qui tenait son perroquet. C'était qu'il y tenait à son jouet, il voulait pas qu'elle parte avec. Et puis, une une jambe de mémé qui fait de l'ostéoporose, c'est tellement beau quand c'est en deux morceaux.

Une fois ce détails réglé, TnT se retourna vers l'attroupement. La pluie tombait drue maintenant, et ses cheveux commençait à se plaqués sur son crâne. Malheureusement pour Shinji cela ne suffisait pas à calmer la foule.

Les hurlements retentirent, hurlant les noms des victimes du pyromane qu'était sensé être l'homme menotté. D'ailleurs on entendait également beaucoup de détails concernant la manière dont les dites-victimes étaient mortes. Tant des détails sanglants et poétiques. Le premier jeté de pierres humides s'éleva dans les airs. Chacune luisait d'une multitude de couleur grâce aux diverses sources de lumières du marché et à la pluie. Une multitude d'arc-en-ciel meurtriers et tranchants qui s'abattait sur un homme qui était très diminué...

Tout cela soutira une petite larme à notre viril man, même s'il ne l'avouerais jamais.

Ya pas à dire, c'est quand même magnifique une lapidation...
Kaetsuro D. Shinji
Kaetsuro D. Shinji

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : Vous le saurez ...

Feuille de personnage
Dorikis: 5637
Popularité: +545
Intégrité: -349

Lun 21 Mar 2011 - 19:42

Shinji qui se faisait embarquer préparait son plan de fuite en silence. Il cogitait longuement sur le nombre de soldats sur l'île, comment passer à l'auberge récupérer ses affaires puis retourner au port pour prendre le premier navire ou le détourner si nécessaire quand tout à coup, un voie le sortie de ses fantasmes.

Mon dieu, c'est LUI ! Mesdames et
Messieurs, c'est Fansui le pyroman entouré par les marines ! Ce meurtrier prépare encore un mauvais coup, et il va encore réussir à s'échapper si on fait rien ! Ne le laissé pas s'en tirer encore une fois ! Vengez vos familles ! Que cette journée soit une journée rouge, avant que le soleil ne se lève ! A MOOOOOOOOOOORT !


Cette voie avait prononcé tous ces mots avec une force qui imposa tous les civils alentours à l'écoute. C'était un jeune homme aux cheveux blancs et ... Pas le temps de l'ausculter, ses revendications amenèrent les marines qui escortaient Shinji à s'éloigner. Pour la première fois, le pirate aurait voulu rester prêt d'eux car toute la population avait les yeux rivés sur sa frêle carcasse. Les bouchers du marché continuaient à aiguiser leurs grands couteaux en le regardant comme un bout de viande bon marché, les vendeurs de poisson firent tourner leurs machettes avec agilité, de costauds passants retroussaient leurs manches, d'autres partaient en courant non pas par peur d'être mêlé à tout ça mais certainement pour aller récupérer le fusil dans le salon ... bref, le tableau n'avait rien d'une cérémonie de mariage représentant les invités à l'église tous tournés vers la mariée qui vient de faire son entrée.

Une première machette vola tournoyante, elle produit un bruit froid lorsqu'elle passa près de l'oreille de Kaetsuro qui perdit quelques mèches fines. Il avait posé ses yeux sur ses cheveux tombants et quand il les releva, la foule lui sautait dessus. Un homme tenta de lui placer un coup de poing, il esquiva sur le côté. Un autre voulue lui sauter, dessus, il esquiva de l'autre coté. Une femme alla jusqu'à le balayer à raz du sol mais il sauta à temps ce qui lui permit de voir une hache de bucheron cherchant à le trancher en deux mais il eut tout juste le temps de se baisser. Ce qu'il ne put esquiver, c'était cet enfant qui lui avait saisit la jambe et qui le mordait maintenant au mollet. Nigawarai dégouté, secoua sa jambe si fort que le mioche s'envola au dessus de la foule dans un crie aigu. Ils étaient tous enragés et quand Shinji dut esquiver un canard en plastique suivit d'un dentier luisant, il comprit que les quelques pierres qu'il avait reçut juste avant n'étaient rien.

A force de reculer en esquivant les assauts tordus de tous ces gens, le blond chuta en arrière en tentant sa chance en les suppliant de le croire, il n'avait rien à voir avec tout ça ! Mais comme il fallait s'y attendre, sa seule réponse fut le coup d'une grand mère avec une épée gigantesque qu'il arrêta entre ses deux pieds. Sa situation devint trop dangereuse. Il décida donc de repousser la lame et de se projeter en avant pour retomber sus ses jambes. Il écarta ses attaquants les plus proches en tournant sur lui même pour envoyer sa jambe sur eux ce qui les fit tous reculer. Il prit ensuite appuis pour sauter sur le toit le plus proche. Une fois sur les tuiles, il courut, toujours les mains liées, en esquivant une nuée de pierres de toutes tailles puis des sceaux, des fourches, des couteaux, des haches, quelques balles le ratèrent, le dentier avait été ramassé et lancé à nouveau, un membre en plastique et, un second membre plastifié ... Il dut esquiver tout et n'importe quoi en courant droit devant lui mais il finit par chuter de l'autre coté, tombant dans la rue parallèle. Il aurait put y penser plus tôt.

Il poursuivit sa route droit devant lui quand la foule s'interposa au carrefour. Il fit demi tour en se promettant de mettre la main sur ce gars qui devait lui ressembler et sur ce petit trouble fête qui avait lancé ces enragés à sa poursuite. Il y avait une certaine probabilité pour qu'il ait fait ça pour que Shinji puisse échapper à la marine sans prévoir cet élan de haine mais cela paraissait peu plausible. Nigawarai courait à en perdre haleine quand en jetant un coup d'oeil sur sa gauche, il passa devant une fenêtre qui lui avait renvoyé son reflet de manière inquiétante. En effet, son visage était paisible calme et avec un sourire plus terrifiant que d'habitude. C'était étrange. Il aurait juré qu'à ce moment précis, la panique était évidente dans ses yeux. Il comprit pourquoi la foule le poursuivait sans relâche. Il l'exaspérait avec cette tronche qui vous dit merde et semble consciente de rien. Non, attendez, ce n'est pas ça. Nigawarai venait de comprendre, il était simplement passé devant ce foutu pyromane qui était la cause de toute cette grotesque situation. il devait mémoriser l'emplacement de cette maison ou il était passé.

Courir, c'était une solution mais elle ne le menait nul part. Il devait rejoindre la marine et leur demander de l'arrêter. Il aurait aimé aller au port pour partir directement mais il devait se débarrasser de ses liens avant et pour ce faire, sa seule option restait la marine.
http://www.onepiece-requiem.net/t439-termine-kaetsuro-shinjihttp://www.onepiece-requiem.net/t442-fiche-de-kaetsuro
Timuthé N. Tempiesta
Timuthé N. Tempiesta

♦ Localisation : Dans ses chaussures
♦ Équipage : Gun an Gun's

Feuille de personnage
Dorikis: 3100
Popularité: -411
Intégrité: -369

Jeu 24 Mar 2011 - 15:38

Ému et trempé, TnT contemplait sans broncher la scène qui se déroulait devant ses yeux. S'il y avait une chose qu'il admirait, c'était la capacité de destruction de l'homme, et face à lui, il en avait le plus parfait exemple. Alors qu'il pleuvait à seau et que le tonnerre commençait à gronder, la population n'avait qu'une idée en tête : tuer le pirates qui tentait tant bien que mal de s'en tirer. D'ailleurs... Il essayait quand même pas d'échapper à cette foule furieuse sans leur infligé le moindre dégâts ?

Ça c'était vraiment... Intolérable! Le jeune homme s'était donner du mal pour voir le prisonnier malgré lui se faire tabasser, ou au moins, le voir exploser des hordes d'adversaires alors qu'il était handicapé ; et voilà comment cet espèce d'intolérant le remerciait ! En esquivant bêtement ! C'était une honte ! Un scandale ! Encore pire qu'avoir pendu un homme par ses testicules en lui chantant des musiques québécoises !

Comme vous l'avez compris, cela fit rentrer TnT dans une certaine fureur. Cette fureur fut telle qu'il décida qu'il veillerait à ce que le jeune homme aussi incorrect ne sorte de cette ville de la seule manière valable pour un ennemi du ras droit de la mafia de North Blue : édenté, et avec le moins de sang possible dans l'organisme.

C'est alors que Tempiesta entendit un salut derrière lui. La voix était reconnaissable parmi des centaines : Billy le roulant. Ce garçon et sa "Full Metal Jacket" était probablement un des meilleurs skateurs de North Blue, et accessoirement, un des hommes de mains sous l'autorité permanente de Timuthé, c'est à dire un des membres de la pègre les plus timbrés et destructeurs que portait North Blue. Le frère de Don Carbo-pizza sourit méchamment, son acolyte arrivait à pique...

Tandis que le dénommé Shinji se relevait et bravait comme il le pouvait les dangers qui lui faisait fasse, l'albinos tendit la main gauche sur le côté. Son homme de main n'avait pas besoin d'ordre pour comprendre, si tenté qu'il eut put avec les cris, les plaintes de la petite vieille et le bruit de la pluie. Très vite, le jeune Tempiesta sentit un qu'un poids venait d'être posé dans sa main. S'il n'avait pas le talent de son camarade, son adresse et sa vivacité avaient toujours fait de lui un excellent skateur, et cela allait lui être très utile.

Celui qui était maintenant devenu la cible à affronter pour notre explosif amis sauta sur les toits et s'élança... Ainsi, en plus d'être chevaleresque, il était lâche et acrobate. Décidément, ce garçon multipliait les défauts et l'invirilité. Quelle chance il avait eut d'avoir sur son chemin le MEC, le vrai, avec un grand C...
D'ailleurs, il était rapide ! Il allait falloir agir vite. Avec de la chance le combat qu'il allait peut être en résulter serait tout aussi viril.

Récupère mon perroquet et réunis tout le monde au point de rendez-vous. Il faut que j'ai une conversation avec Fansui...

Sans prendre le temps d'être sur que son collègue avait bien compris, TnT s'élança droit devant lui, le skate toujours à la main. Son cerveau tournait à toute allure pour évaluer toutes les possibilités qui allaient se présenter devant lui. La pluie battait, les gens maudissaient le fuyard, et un vent glaciale commença à souffler. Pour le mafieux qui ne pourrait utiliser qu'un très faible nombre de ses explosifs, tout cela était synonyme de virilité.

Il tendit un bras, et dans sa course attrapa une canne qui avait été posée dans le but manifeste d'avoir les deux mains libres pour le tabassage. Quelqu'un aurait du mal à rentrer chez lui ce soir...

Voilà la ruelle qu'il voulait ! D'un bond, TNT s'éleva au dessus des tonneaux remplis de poulpe qui lui barraient le chemin. Durant son ascension, il fit rouler le skate sur le mur lisse de la maison sur sa gauche. Il redescendit, et envoya la planche dont les roues tournaient à grande vitesse au sol. Lorsque ses pieds touchèrent le bois, l'élan du à la vitesse du garçon et à celle des roues propulsa le mafieux. Maintenant, il allait assez vite pour rattraper la cible. Restait le problème de la localisation.

C'est sans cessé de réfléchir que le jeune homme commença à enchainer figures et sauts pour gagner de la vitesse dans ce dédale de rue qu'il connaissait si bien.

Un virage à gauche : Ollie 180°, prise d'appuis sur le mur, 360° Hellflip, One-Wheel Manual.

Il fallait raisonner, malgré le froid mordant et l'eau qui aspergeait les pieds du garçon. L'adversaire était enchainé, il avait donc le choix entre le forgeron ou la base de la marine comme destination. S'il était hors la loi, il aurait choisit le forgeron. Mais, il avait manifestement une âme de chevalier, et donc pas de hors la loi, il devait être partit vers la base de la marine.

Un cul de sac : No comply sur la gauche, prise d'appuis sur le mur, christ air, Ver Pallant sur le mur de droite, Mafia Grind sur le rebord du toit, 360° Kamikazes, Wheeling slide sur un étal de marchand.

Vu le chemin que son adversaire avait prit pour fuir, le plus logique était qu'il prenne la rue des patrouilles. Entre la pluie et les flashs lumineux indiquant que l'orage était juste au dessus de la ville, il était fort probable que cette rue soit déserte à l'heure actuelle, le cadre idéal pour un combat. Vue la vitesse de sa cible quand elle était partie TnT se rendait compte qu'il avait juste le temps, mais à une condition : passer par l'allée des bladers...
Il prit son virage à pleine vitesse, aspergeant d'eau deux passants et s'élança.

Mode COMBO : Boneless "par-dessus le blader", ZigZag Nose Manual, Kickflip sur la gauche, Wally Nosegrab "par-dessus les bancs", 360° "vol de caleçon trempé et explosage de nez à la canne", Spinnig "Sur le casque du grand pas beau", TNT flip "sans la planche", "coup de pied dans la planche"

Alors que le pieds de Tempiesta propulsait son ancien moyen de transport droit vers le visage de Shinji, qui dans un timing parfait rentrait dans son champ de vision, TnT se permit un petit cri discret comme on les aime, et qui ne pourrait qu'indiquer à son adversaire qu'il était là. De toute façon, les autres adversaires potentiels de la zone, à savoir les bladers dont il venait de traverser le quartier étaient soit Ko, soit à poils sous la flotte, donc ne représentaient plus une menace.

Shinji, sur ta droite!

Oui, la planche arrivait sur le côté gauche de l'ancien prisonnier, et du coup le faire se tourner sur la gauche lui ferait se prendre la planche dans le crâne, mais bon TnT était trempé jusqu'à la moelle, ne pouvait pas utiliser ses bombes, et était armé d'une canne et d'un caleçon mouillé, alors même pour affronter un adversaire dont les mains étaient attachées, il ne comptait pas faire de cadeau.

Au final, entre l'orage, le froid les handicaps et les "armes", ce combat s'annonçait être un des plus virils que Timuthé avait mené. D'autant plus qu'il savait que tout ses collègues, dont le fameux Fansui, étaient dans la planque que seuls les mafieux connaissaient, et donc, qu'il était sûr que personne n'interviendrait sur son combat.
Kaetsuro D. Shinji
Kaetsuro D. Shinji

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : Vous le saurez ...

Feuille de personnage
Dorikis: 5637
Popularité: +545
Intégrité: -349

Jeu 24 Mar 2011 - 16:35

Alors qu'il courait comme un dératé pour échapper à la fureur de cette foule enragée, Shinji sentit le ciel gronder au dessus de sa tête. Il pensait avoir énormément transpiré après avoir subit toute cette pression mais ce n'était pas du tout le cas puisqu'en réalité, il pleuvait des cordes depuis un certain temps. Le garçon enchainé dérapa sur le pavé devenu glissant ce qui interrompit son allure. Il commençait à se fatiguer mais il voyait au bout de la rue le Q.G de la marine de l'île. Il accéléra donc pour mettre un terme à cette entrave gênante sur ses poignets. Lui qui était venue se reposer, il galérait sous la pluie, essoufflé comme un bœuf après avoir été confondu par la marine, arrêté puis attaqué par toute la population. Tout se déroulait précisément comme dans un cauchemar.

Kaetsuro avait reprit le bon rythme quand un crie l'arrêta.
Shinji, sur ta droite!
Comme il était vif d'esprit, le réflexe normal d'un humain aurait été de regarder d'abord en direction de la voix qui venait le surprendre. Mais le cerveau du blond avait déjà digéré les paroles et donna l'obligation aux muscle de tourner la tête vers la zone signalée comme un danger. Une magnifique palissade ornée de pots de fleurs aux couleurs chatoyantes dans cette grisaille, rendait harmonieuse la présence du petit jardin bien entretenu devant cette maisonnette à la façade pourtant un peu délabrée. La fenêtre ... Il n'y avait aucun danger. En faites si, mais de l'autre côté. Nigawarai reçut un coup vif dans l'arrière du crane. Il fut poussé un peu sur le côté avant de voir un skate tombé à ses côté. Il aurait voulu se frotter la zone touchée avec ses mains mais elles étaient toujours prisonnières. Il leva son regard sur ce nouveau venue qui touchait le sol, 2 secondes après son skate qu'il avait manifestement envoyé dans la tête de l'astronome perdu.

Sa stupeur fut conséquente quand il reconnut le faux j'ton qui avait ameuté tout le centre ville contre lui. Il l'analysa en moins d'une seconde pour ne pas l'oublier et l'imprimer dans sa boite crânienne avant de prendre la parole.

-Dis moi, je vais finir par croire que tu en as après moi. Ton petit manège m'a bien divertit mais te rencontrer ici, après avoir reçut ton jouet dans la tête, sa me donne une espèce d'indescriptible envie de t'enfoncer mes godasses dans ta face d'albinos.

un large sourire arpenta le visage de Shinji en repoussant ses joues. Il sauta sur lui même en ne faisant qu'un demi tour pour reprendre appuis et frapper dans l'autre sens ce gars qui le dérangeait de manière évidente. Il mit du coeur à sa frappe. Le jeune homme savait pourtant bien que les simples humains avaient peu de chance de survivre à sa jambe mais pour celui ci c'était cadeau, les semelles du prochain roi des pirates dans la gueule en guise d'autographe indélébile.

-T'en fais pas dit le pirate en frappant. T'auras de belles histoires à raconter sur le comment du pourquoi tu t'es fait défigurer Haha !

Il avait beau être pressé, retrouver ce blanc bec et son sosie étaient aussi des priorités. Il tenait là une occasion en or, dans cette rue déserte ou sa cible venait directement à sa rencontre.
http://www.onepiece-requiem.net/t439-termine-kaetsuro-shinjihttp://www.onepiece-requiem.net/t442-fiche-de-kaetsuro
Timuthé N. Tempiesta
Timuthé N. Tempiesta

♦ Localisation : Dans ses chaussures
♦ Équipage : Gun an Gun's

Feuille de personnage
Dorikis: 3100
Popularité: -411
Intégrité: -369

Sam 26 Mar 2011 - 20:38

L'ennemi avait fait une erreur...

Lorsque l'on affronte un combattant comme TNT, il ne faut jamais prendre le temps de discuter. Le jeune homme profita en effet de ce temps mort pour se remettre sur ses pieds, et amorcer le mouvement qui allait lui sauver la vie.

Son cerveau se brancha en mode combat. Plus rien d'autre ne comptait. L'eau qui coulait sur son corps n'était plus qu'un détail négligeable. Sa chaire de poule disparut, le tonnerre n'étais plus qu'un bruit de fond. Même les cris d'alertes que poussait le monsieur sans caleçon un peu plus loin ne pouvait le déconcentrer. Chaque information arrivant à ses sens était analysée.

Un saut, une rotation, un coup. L'ennemi était vif, beaucoup plus rapide que le mafieux, et probablement plus fort. Cependant, le pied n'allait pas atteindre le visage du garçon.

En effet, le visage était toujours ce que ciblaient la plupart des gens, et le premier point que protégeait Tnt. Alors que son adversaire avait sauté, le jeune homme avait déjà commencé à lever sa canne, qui resterait verticale pour encore quelques dixièmes de seconde. Lorsque le pied d'appuis toucha le sol, le poignet pivota, la canne s'éleva dans la direction opposée à ce pied.

Telle était la règle numéro 15 de TnT : Au combat, toujours regarder les membres de son adversaire.

Un autre pied se leva, mais ce n'était pas celui du menotté. Le bras droit de la pègre se préparait lui aussi à donner un coup de pied. Cependant, ce coup de pieds n'était pas un simple coup de semonce. C'était beau de lancer le combat, mais pour les combattants de rues comme l'était le garçon, il n'y a qu'une réelle règle qui faisait loi : Si tu laisse une chance à ton adversaire de rendre tes coups, tu ne te relèvera pas.

Un choc électrique se fit sentir le long du bras tenant la canne.

Le coup de pieds était arrivé plus vite que prévu, la canne n'était pas assez penchée. Le message était clair dans le bras : Shinji était beaucoup plus fort que TnT. D'ailleurs, l'angle de la canne avait sauver le garçon. Une parade classique l'aurait fracasser, et la canne n'aurait pas tenu. En effet, Tempiesta n'avait pas parer le coup, juste dévié. Profitant de la force déployer verticalement pour élever le pied jusqu'à son visage, le garçon avait juste apporter un surplus de force au coup, ce qui fit passer le pieds juste au-dessus de sa tête.

La canne se fissura légèrement.

Plus bas, un coup de pied partit avec une cible bien précise : la jambe encore posée au sol. Ce n'était pas un coup rotatif, qui aurait fauché la jambe et fait chuter l'adversaire. C'était un coup fait en ligne droite, un coup investit de toute la puissance que pouvait donner le garçon, un coup fait pour briser. La rotule était un des os les plus fragiles du corps humains, et tout le poids de Shinji reposait sur elle. Vu l'angle, vu la force donnée, si l'articulation était touchée, la jambe serait brisée.

Bien sur, la plupart du temps, ce genre de coup ne menait à rien car ils étaient téléphonés. Mais avec son élan, avec son arrogance qui le faisait parler en un tel moment, et surtout avec un pied beaucoup trop haut pour se rabaisser à temps, comment Shinji allait-il esquiver? D'ailleurs, pouvait-il esquiver?

Un peu plus loin, un blader tout nu hurlait. Les rideau s'ouvraient pour voir ce qu'il se passait.

Les nuages s'illuminèrent. Un grondement titanesque retentit, masquant tout autre son. Un flash lumineux éclaira un visage au sourire carnassier, un visage au regard rouge, un visage encadré de cheveux blancs trempés.

Tel était le point faible de tout ceux qui se battent avec les jambes. Détruisez celle qui leur sert d'appuis et ils perdent la clé de voute de tout leur édifice guerrier. Pulvériser leur genou, et ils ne seront plus une menace pour quiconque. Neutralisez le contrefort, et l'édifice s'effondre...

L'ennemi avait fait une erreur
Kaetsuro D. Shinji
Kaetsuro D. Shinji

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : Vous le saurez ...

Feuille de personnage
Dorikis: 5637
Popularité: +545
Intégrité: -349

Sam 26 Mar 2011 - 23:31

Shinji visualisait déjà l'effet de son coup de pied sur ce pauvre jeune homme trop arrogant pour ne pas finir en charpie. Il se dit au dernier moment que le défigurer détruirait sa vie, et que malgré ses efforts, il n'avait fait que créer quelques troubles à Kaetsuro qui nécessitait bien plus de hargne à se faire mettre en mauvaise posture. Il fut rapidement désorienté car malgré son geste effectué dans le but de désorienter son opposant, couplé à la vitesse d'exécution acquise avec de longs entrainements, une canne s'était interposée de manière idéale entre lui et sa cible. Elle avait dévia ce coup pourtant presque parfait au dessus de l'albinos qui déjà changeait son regard en un masque de fierté.

Le sourire de Nigawarai s'estompa. Il avait fait le choix de garder un appuis. Cela permettait de pousser sur la frappe et de gagner en précision en échange de quoi, la défense autour de cet appuis était abandonnée. Le pirate le savait parfaitement et il avait fait ce choix en pensant avoir à faire à un humain un peu entrainé mais ce n'était pas le cas. Ses réflexes expliquaient son assurance et sa désinvolture. Il n'avait absolument rien de commun. En plus de sa condition physique, il semblait très au courant des règles d'arts martial. Il visait déjà et sans hésitation la seule faille que présentait la posture du blond et ce juste après s'être joué de son attaqué précédente. Une fraction de seconde le navigateur avait pensé à renforcer son appuis pour arrêter net la frappe du jeune homme mais son instinct lui dicta de ne pas reproduire la même erreur qu'il venait de faire juste quelques secondes plus tôt.

Il ne pouvait plus se permettre de le sous estimer. Il avait lancé son pied qui passait au dessus de cet adversaire qui lançait sa jambe telle une lance vers celle qui le portait. Tout simplement, il bascula son poids vers l'avant et cette jambe propulsée pour que son appuis devienne aussi mou et instable que possible. L'attaque le frappa donc, ce qui le fit tomber en avant. Le skateur passa en dessous de la carcasse du pirate qui chutait volontairement. Enfin l'astronome effectua une roulade pour s'écarter de son adversaire.

Il fallait avouer que malgré son intervention, Shinji avait mal. Il ne s'attendait pas à trouver un adversaire si vivace sur une telle île.

-Désolé, tu es trop dangereux pour que je laisse ce combat s'éterniser. Disparais...

Pour comprendre l'assurance et le choix des mots du pirate à ce moment là, il faut retourner au moment de sa chute et plus précisément à celui de sa roulade. En effet, il avait laissé pendant sa roulade partir sa jambe gauche en arrière, créant un courant d'air tranchant des plus dangereux. La position de son opposant à ce moment là n'avait put permettre d'esquive ou de blocage aux vues de la puissance et de la vitesse de cette technique qui sans contestes devait être la meilleur qu'avait réussit à maitriser Kaetsuro à ce jour.

L'utilisation d'un tel recours en début de combat prouvait très bien l'incapacité du blond à garder son sang froid et son inexpérience face à un adversaire trop entreprenant. Il usait alors directement de ses meilleurs atouts de peur d'être pris de cours trop rapidement. une réelle confiance en lui et en ses capacités auraient dus lui permettre d'en finir sans employer de tels moyens.
http://www.onepiece-requiem.net/t439-termine-kaetsuro-shinjihttp://www.onepiece-requiem.net/t442-fiche-de-kaetsuro
Timuthé N. Tempiesta
Timuthé N. Tempiesta

♦ Localisation : Dans ses chaussures
♦ Équipage : Gun an Gun's

Feuille de personnage
Dorikis: 3100
Popularité: -411
Intégrité: -369

Sam 2 Avr 2011 - 10:07

Un bond, c'était prévisible...

Le jeune garçon riait intérieurement de la prévisibilité de son adversaire. Vu la distance, il essaierait d'en profiter pour le frapper en touchant le sol. C'était un karatéka comme les autres, un karatéka qui n'avait que la force et la vitesse. Il allait gouter à la tornade, l'agilité et l'intelligence...

En effet, même s'il était Beaucoup plus rapide que TnT, Shinji diminuait énormément sa vitesse en bondissant, ce qui laissait le temps à son adversaire le temps d'appliquer son plan. Et oui, Timuthé n'agissait pas en fonction de ce qu'il voyait, mais selon un des multiples schéma pré-construis qu'il avait dans la tête, ce qui lui permettait de réagir bien plus vite que la moyenne.

Dans les maisons alentours, beaucoup de gens commençait à ouvrir la fenêtre pour guetter le combat qui se déroulait. Certains se dirigèrent même vers la sortie de leur maison, probablement pour ameuté la marine, malgré l'orage qui faisait rage. La réputation du jeune Tempiesta n'était pas à refaire, qu'il perde ou qu'il gagne, il le faisait toujours de manière impressionnante, il était le trapezista incendiaro.

TnT sentit le coup qu'il faisait taper contre une jambe n'offrant que peu de résistance. Tout se passait comme prévu dans un de ses multiples plans. Son pied ne s'arrêta pas, et tandis que Shinji passait par-dessus sa tête, il prenait appuis sur la même jambe qui avais frappé pour bondir en arrière. Le duo s'élança dans une magnifique figure qui aurait put être celle de deux artistes de cirque si elle n'était destinée à semer la mort.

Le blond roulait, le blanc s'envolait.

Tandis que Shinji faisait une roulade qui aspergea d'eau les environs, TnT s'envola. Ce n'était pas un simple saut, mais une magnifique figure gymnastique, un geste super-technique, je laisse donc la main à Thierry et Roland pour commenter ça.

Et oui Thierry, parfaitement, nous avons là une splendide triple vrille départ au sol, effectuée avec une dextérité mémorable. Tout à fait Roland, et le pire c'est qu'il a réussit à lâcher la canne qu'il avait à la main juste au bon moment du saut. Regardez la trajectoire de l'objet en bois qui va se fracasser sur le mur un peu plus loin et se briser en deux. Ça fait deux magnifiques armes perçante si jamais il s'avère que le garçon ai besoin de ce genre de ruse.

Oh attendez Thierry regarder ça, en tournoyant, notre gymnaste si prometteur c'est positionner de telle manière qu'il va atterrir sur les épaules de son partenaire. Quelle confiance magnifique vis-à-vis d'une personne qui a lancer une lame d'air dans le vide juste à la position qu'occupait Tempiesta quelques secondes plus tôt. En effet Roland, il est d'ailleurs probable que TnT ne sache jamais qu'il a faillit y passé, vous ne trouvez pas que c'est beau le sport?

Ahem...

Bon maintenant que vous avez compris, revenons au combat. Timuthé dans son mouvement aérien s'était mis de telle manière qu'en effet, il allait surement atterrir sur les épaules du moulin à parole, juste à la fin de sa prise de parole. Il n'était pas sur que celui-ci ai le temps de réagir, mais dans tous les cas, le plan était prévu.

S'il arrivait sur les épaules, le garçon croiserait les jambes, bloquant ainsi la carotide de sa cible et effectuerait une deuxième vrille pour tordre la nuque du karateka, ce qui le neutraliserait pour quelques temps, sans pour autant le tuer. Si l'adversaire esquivait, TnT saurait profiter de la proximité de son adversaire, proximité qui le gênait dans ses coups de pieds, et qui diminuait l'impact de la vitesse...

Hrp/ Petite note si jamais tu trouve pas de moyen non Gb pour esquiver. TnT ne tuera pas Shinji (même en bloquant la carotide ou en lui tordant la nuque), dans le pire des cas, il le mettra juste KO (j'ai un petit projet, vu qu'à l'heure actuelle il n'y en a que TnT qui sache où tu peux trouver Fansui et qui te sois accessible)/Hrp
Kaetsuro D. Shinji
Kaetsuro D. Shinji

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : Vous le saurez ...

Feuille de personnage
Dorikis: 5637
Popularité: +545
Intégrité: -349

Mar 5 Avr 2011 - 13:06

La roulade avait été mal adroite, et la lame de vent était partie de travers pour la simple et bonne raison qu'avec les mains menottées, Shinji malgré ses talents de combattant ne pouvait utiliser pleinement sa puissance ou son agilité. Il entendit son attaque s'encastrer dans la façade d'une des maisons d'en face ce qui lui fit immédiatement comprendre que son adversaire l'avait bien évitée. Il se re-stabilisa comme il put suite à sa pirouette mais les bras dans le dos lui firent à moitié perdre l'équilibre quand il se retrouva debout. Le fait que son opposant albinos se positionne debout sur ses épaules à ce moment là n'arrangea rien à l'affaire.

Le blond chuta donc en arrière d'autant plus que le poids de ce corps debout sur lui le poussa plus rapidement vers le sol. Des jambes vinrent lui saisirent le coup au milieu de cette chute inattendue et commencèrent à le compresser au moment ou le duo s'écrasa au sol. ce n'était pas tant la pression du coup raté de son opposant qui lui fit mal mais plus tôt cette chute pourtant amortie par ce dernier. Il semblait évident qu'il avait commencé à tordre le coup de Kaetsuro mais il n'avait eut le temps de finir, que le sol lui avait heurté le dos de plein fouet.

C'était un adversaire coriace et dangereux. Il avait saisit les méthodes du blondinet en un rien de temps et en un seul échange, il avait déterminé la meilleure manière de l'approcher à savoir, laisser le moins de distance entre eux puisque Nigawarai était un combattant à semi distance pour placer avec le plus d'ampleur ses coups de pieds.

Le pirate se dégagea en profitant du choc qui lui permit de s'extirper de l'étreinte de cet adversaire gênant. Il s'en était allé sur le côté gauche et au moment ou il allait se relever, l'un de ses genoux retomba à terre. Sa nuque et tout le haut de son dos le brulait atrocement. Cette saleté l'avait déjà bien entamé. Sans la chute il aurait certainement vu sa nuque se briser. Quelle chance d'en avoir réchappé mais quel malheur d'avoir à faire à un type aussi dangereux et porté sur l'offensive alors que pour la première fois de sa vie Shinji se retrouvait entravé par des menottes !

La douleur se fit de plus en plus forte. Le fait que le skateur dégénéré était tombé sur le dos était un avantage mais cela ne l'avait certainement pas autant atteint que l'astronome qui tremblait de douleur et d'inquiétude. Un geste trop vif le briserait à coups sures. Il fallait l'admettre, ce gars était réellement doué. Non pas doté d'une force insurmontable mais avant tout fin stratège et entreprenant soldat.

La pluie battante s'abattait sur son visage comme sur la pavé de la rue comme le désespoir s'abattait sur son esprit. Froid et féroce, il le tenait, déferlant exactement comme ces gouttes glacées qui ne cessent de s'accentuer. Kaetsuro n'imaginait pas qu'un adversaire si redoutable lui tomberait dessus sur cette île et à un moment pareil. Surpris par la suite de coïncidences étranges qui s'abattait sur lui en si peu de temps, il finit par retomber sur le côté, définitivement dépassé mentalement et physiquement par tous ces évènements si soudains. La vie parfois vous accable sans prévenir et il n'est pas toujours autorisé de faire face. L'échec fait partie de l'expérience qui permet aux hommes de grandir et bien souvent, aux pirates de mourir ...
http://www.onepiece-requiem.net/t439-termine-kaetsuro-shinjihttp://www.onepiece-requiem.net/t442-fiche-de-kaetsuro
Timuthé N. Tempiesta
Timuthé N. Tempiesta

♦ Localisation : Dans ses chaussures
♦ Équipage : Gun an Gun's

Feuille de personnage
Dorikis: 3100
Popularité: -411
Intégrité: -369

Mar 19 Avr 2011 - 11:14

Les tintements d'une chaine.

Telle fut la première chose que perçu Fansui le pyromane en reprenant conscience. Ce tintement si clair semblait tout proche. Il n'était pas in-envisageable que la plus proche des chaînes soit à peine à un ou deux mettre de son visage. Un peu plus loin, il entendit une personne tousser. Il y avait quelques chuchotements. Que c'était-il passé ?

La pénombre l'entourait.

Ce fut ce qu'il perçut tout de suite en ouvrant difficilement les yeux. Il faisait sombre, le bâtiment n'étant éclairé que par quelques rares lanternes. A vu d'œil, il était dans un hangar. Il y avait une chaise vide face à lui. A gauche de cette chaise, un petit brasero dans lequel luisait un poignard, une pince et une scie. Ces trois objets étaient chauffé au rouge.

Autour de lui, une bonne vingtaine de mafieux discutaient. Il les connaissaient tous, pour avoir travaillé plus ou moins en collaboration avec eux sous les ordres de TnT Tempiesta. Heng Lao, celui qui égorge, Misutame, celui qui traque, Don Leonard, celui qui effraie, le mystérieux trio de la main sanglante, ils étaient tous là, tous étaient les meilleurs combattants et les plus fidèles du bras droit de la mafia. Tous sauf lui, Fansui, celui qui brule...

Il tourna la tête et aperçu les chaînes. il en avait deux attachées aux chevilles, et deux attachées au poignet. Ses coudes étaient en l'air, et il ne pouvait absolument plus bouger.

La douleur se fit sentir dans ses épaules.

Sa position était tout sauf naturelle, et au cours du temps, cela se traduisait par la douleur. Il essaya de bouger, mais les chaînes étaient trop tendues, et trop serrées autour de ses articulations. Il avait mal à la tête.

Il se souvenait maintenant. Ses anciens camarades l'avaient attaqué assommés et attachés ici. Sa position, ses chaines, et le regroupement de tout ces hommes, il savait ce que cela voulait dire : TnT avait découvert sa trahison, et il lui ferait payer.

La porte du hangar s'ouvrit.

Le jeune garçon albinos rentra dans la pièce, avec un corps inerte aux long cheveux blonds. Il était trempé, et manifestement, venait une fois de plus de se battre.

Timuthé Tempiesta posa le corps de Kaetsuro D. Shinji sur la chaise et se tourna vers Fansui. 5 mafieux connaissant parfaitement la procédure à appliquer se déplacèrent et enchainèrent sur la chaise l'homme que venait d'apporter leur patron, 3 d'entre eux ne cessant jamais de le braqué, pour être sûr qu'il ne tente rien de stupide.

L'apprenti parrain quand à lui alluma tranquillement une cigarette en empruntant à un de ses hommes une boite d'allumette. Il s'approcha ensuite de Fansui. Le pyromane commençait à avoir peur. Certes il avait subit de nombreuses tortures, mais il connaissait la sauvagerie du jeune Tempiesta, il savait qu'il préfèrerait bientôt la mort à ce qu'il allait subir.

Pour ne pas avoir à subir le regard courroucé de son supérieur, il s'attela à contempler le blond enchainer à la chaise face à lui. Il lui ressemblait comme deux gouttes d'eau, la seule réelle différence, c'était la cicatrice qu'il avait sur le cou, et que l'autre n'avais pas, ainsi que leur tenue. L'autre commençait à bouger. Ignorant volontairement les mains de Tempiesta qui se posaient sur ses coudes, il étudia avec grand soin chaque partie de l'anatomie de Shinji, don il ne connaitrait jamais le nom, d'ailleurs.

5 pistolets étaient braqués sur l'homme, et les 15 autres mafieux étaient tous assez puissant pour qu'il n'ai aucune chance de s'en sortir en essayant de s'échapper.

TnT exerça tout son poids sur les bras de son ancien confrère. Deux craquements sinistres se firent entendre.

La douleur était immense. Fansui n'avait pas besoin de regarder pour savoir que ses coudes avaient été brisés. Il imaginait sans peine l'angle improbable et dégoutant que formaient maintenant ses bras. Pour l'instant, il refusait de crier. Il préféra se mordre la lèvre. Même s'il avait peur, il préférait ne pas pas donner la satisfaction de hurler à TnT.

Tandis qu'une larme coulait sur ses joues, et que son corps descendait doucement, étirant ses bras et lui faisant souffrir le martyr, il regarda dans le dos de Timuthé son alter-égo qui ne devrait probablement pas tarder à se réveiller. De tout son cœur, il espérait que celui-ci se manifeste et attire l'attention sur lui. Il sentait déjà l'attention de son patron se porter sur ses genoux...
Kaetsuro D. Shinji
Kaetsuro D. Shinji

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : Vous le saurez ...

Feuille de personnage
Dorikis: 5637
Popularité: +545
Intégrité: -349

Mer 20 Avr 2011 - 16:50

Quand Shinji se réveilla sur sa chaise, il ne comprit pas tout de suite. Vous savez il faut au moins 5 minutes pour que les idées reviennent une fois que le cerveau a été mis en veille et seulement 25 minutes après il est réellement repartit. Comptez pour le cerveau d'un blond ... Malgré tout, il fallait reconnaitre que se voir ligoté dans une pièce sombre au réveil, c'était un peu étrange, Kaetsuro conclut qu'il était face à un miroir puisqu'il vit qu'il ne pouvait pas bouger car il était enchainé comme son reflet. Lui était à terre, tandis que le navigateur lui était assis sur une chaise. Mince alors mais ... Ce Fansui qu'il recherchait pour la méprise qu'il avait occasionné était juste devant ses yeux ! Mais il était das la même posture que Nigawarai. Un massacre de blond était il organisé sur cette île ?

Peu importe le pirate devait se libérer mais en tournant la tête il comprit qu'ils n'étaient pas seul, une poignée de types avec des airs peu commodes braquaient leurs armes et leurs cigares sur le duo jumeau. Ce jeune skateur ... Il l'aurait vaincue ? Non ce n'était pas possible. Shinji était bien trop habile pour ... Il sentit ses menottes dans son dos ce qui lui rappela tout dans les détails. Son arrestation, son combat, il l'avait bel et bien perdu. Cet albinos insupportable l'avait surprit. il ne s'attendait plus à trouver des types de sa trempe sur des îles reculées des Océans Blues depuis longtemps.

Il avait négligemment baissé sa vigilance et ce type en avait tiré profit. Et puis il fallait l'avouer. Il n'était pas ce qu'il se faisait de plus costaud mais il avait du répondant dans ses coups et une agilité digne de celle déployée par Shinji dans ses plus beaux combats. Il n'aurait pas dut le sous estimer et combattre des gars aussi dangereux que lui avec les mains menottées était réellement une erreur d'appréciation.

Le sportif arriva justement dans la pièce. Il semblait être l'un des chefs de ce groupe qui ressemblait de près à une mafia bien organisée. Alors cet albinos était un chef mafieux ? Franchement certains jours Kaetsuro avait le don de tout faire de travers et de tomber sur les meilleurs aux pires moments. Le violent personnage s'en était prit au Pyroman. En un instant il lui avait pété les deux bras. L'astronome avait observé attentivement ses yeux. Il causait des souffrances à ce type sans sourciller.

Il sentait craquer tous ses os dans ses mains sans broncher. Son âme froide ne ressentait rien. Cette étrange sensation d 'avoir à faire à une machine élastique revint au blond qui analysait cet ennemi improbable avec gravité. Un peu surpris par cette violence soudaine il aurait voulut aider celui qui l'avait fichu dans ce pétrin. il le cherchait pour lui coller la dérouillée de sa vie et c'était ce mec étrange qui les corrigeaient tous les 2. Cela n'avait pas de sens, il fallait rétablir cette situation devenue saugrenue en sortant sa cible de là et en réglant ses affaires avec lui après avoir décalqué ce jeune prétentieux sans coeur.

Nigawarai tenta désespérément de se défaire de ses liens par la force mais ils étaient trop serrés. Un bruit de Revolver que l'on charge le calma dans son élan de bravoure. Il réussit malgré tout à se lever tant bien que mal. Ces types étaient sous les ordres du tortureur. Tant qu'il ne donnait pas d'ordres le pirate ne serrait pas blessé et au moindre son de sa voix il bondirait pour éviter les balles. Mais après ? Il se leva quand même en demandant à son cerveau de ne pas trop s'activer. Réfléchir dans ce genre de situation est la pire des solutions. Il avança mal adroitement après avoir affaiblis ses liens qui lui donnaient un peu de moue, juste assez pour se déplacer la chaise sur ses fesses et tout recroquevillé. Après 4 ou 5 pas il arriva devant l'un des mafieux. Celui qui avait l'air le moins sympa évidemment. Il leva sa tête de guignol en souriant bêtement :

-Bon et bien c'était sympa, ma grand mère doit m'attendre vue l'heure qu'il est, je ne veux pas vous déranger plus longtemps, je vous empreinte aussi votre chaise hein, vous êtes sym ...

Il alla s'écraser au sol de tout son long puisque le bois de la chaise céda sous sa chute bruyante. Le colosse en costume n'était pas très joueur. Il l'avait repoussé sèchement vers la ou il aurait dut rester depuis le départ. Allongé contre sa chaise à la quelle il manquait maintenant les deux pieds arrières, le blond fit un bilan concret avant de se rendre définitivement compte de la profondeur des emmerdes dans lesquelles il venait de s'empêtrer.
http://www.onepiece-requiem.net/t439-termine-kaetsuro-shinjihttp://www.onepiece-requiem.net/t442-fiche-de-kaetsuro
Timuthé N. Tempiesta
Timuthé N. Tempiesta

♦ Localisation : Dans ses chaussures
♦ Équipage : Gun an Gun's

Feuille de personnage
Dorikis: 3100
Popularité: -411
Intégrité: -369

Mer 27 Avr 2011 - 16:58

La souffrance...

Telle était en un mot le meilleur résumé de ce que ressentait Fansui. Son propre poids le tirait en effet vers le bas, tirant sur ses bras qui n'était arrachés que grâce à ses muscles. Sa vue se troublait tandis que ses yeux s'humidifiait. Il regardait toujours l'inconnu face à lui. Il ne devait pas voir le prochain coup qui allait surement lui briser les genoux!

TnT s'arrêta dans son élan. Le blondinet attaché avait tenté de faire son malin. C'était un très mauvais plan, mais au moins, cela accorderais à Fansui un léger répit. Son ancien patron, confiant dans l'efficacité de ses hommes à neutraliser son ennemis en avait cependant décidé autrement. Alors que la chaise se faisait fracasser par le fameux colosse indispensable dans tout groupe de mafieux, le pyroman sentit une odeur de brulé, accompagné d'une augmentation de la chaleur au niveau de son genou gauche.

La curiosité triompha.

Après un bref regard sur le sourire sadique de Tempiesta, il regarda son genou, puis paniqua. En effet, le tueur venait de mettre le feu à son pantalon. Le feu se répandait lentement, mais surement, et déjà la douleur se faisait sentir sur le genou. LE bras droit de Don Carbopizza était-il donc sans cœur? Il venait de condamné purement et simplement Fansui à mourir, brulé vif, sans pouvoir faire quoi que ce soit à part assisté lui même à sa mort.

La victime ferma les yeux et se concentra pour ne pas fondre en larme. Il devait refusé de montrer ça souffrance à TnT, qui s'appliqua à mettre une boite à musique dans le pantalon de Shinji. Contrairement à la situation, la musique était douce. En fait, elle aurait très bien put servir de berceuse pour un enfant. Si seulement elle n'avait pas appartenu à un des plus redoutable mafieux de North Blue...

Kaetsuro, quand la musique s'arrêtera, la boite explosera, idem si tu bouge. Si tu tiens à avoir un jour de la descendance, soit sage, et réponds à ce que je te demande, et si possible en ne trainant pas !

Luttant contre la douleur qui lui détruisait le genou, Fansui leva les yeux, et les rouvrit, pour voir ce qu'il se passait. Il vit son reflet avec une étrange forme carrée dans le pantalon. Timuthé ne bluffait pas ! Timuthé ne bluffait jamais !

La chair s'enflamma...

Tandis que chacun de ses nerfs hurlait le danger pour son corps, le criminel devait lutté pour rester conscient. Les larmes coulaient d'elles-même sur ses joues. Instinctivement, il tenta de se débattre. Une nouvelle douleur lui rappela l'état de ses bras. Refusant toujours de crier, il leva les yeux vers son tortionnaire, qui s'était retourné vers lui.

TnT affichait un immense sourire. En tueur compétant, Fansui sut reconnaitre le coup de maître que venait de réussir le jeune albynos. D'une part, son silence et le temps qu'il mettait à poser sa question serait une attente horrible pour Shinji, qui ne pouvait rien faire d'autre que prendre conscience du danger pour sa vie que représentait chaque seconde de silence. D'autre part, face à Shinji, il voyait un homme dont la jambe était en train de bruler, et il pouvait même entendre un léger rire de Timuthé.

Un homme dans cette situation ne pouvait que paniquer ! Un homme paniqué était un homme dont la langue se déliait bien plus vite !

Après avoir tiré un coup sur sa cigarette, TnT tendit la main. Un homme glauque s'approcha de lui, un homme couvert de percings et de chaines. Cet homme lui apportait le couteau chauffé au rouge. Fansui, qui sentait maintenant bruler son tibia et sa cuisse vit s'approcher son adversaire. Son cerveau ne mit pas longtemps à imaginer ce qui lui était réservé, et en anticipant, il se mordit la lèvre de toutes ses forces.

Il sentit dans sa bouche le gout du sang.

Une chaleur insoutenable se fit sentir sur son ventre. Cette chaleur était combinée avec l'impression qu'on lui tranchait l'estomac. Ses bras cassés, sa jambe enflammée, plus rien n'avait d'importance. Il ne voulait plus souffrir, il voulait mourir.

Il hurla.

TnT décida que c'était le moment idéal pour poser sa première question à Shinji. Il la posa sur le ton de la conversation, comme s'il faisait quelque chose de normal. Fansui n'avait aucun mal, malgré la douleur a voir que seuls les troupes d'élites de Tempiesta, ceux qui braquaient Shinji, n'était pas effrayés par ce qu'ils voyaient.

Serais-tu prêt à accepter une dette envers moi, un service à me rendre quand j'en aurais besoin, en échange de ta liberté, et de la prime qu'il a sur la tête?


La lame s'éloigna de son estomac. Hélas pour lui, Fansui n'éprouvait qu'un très faible soulagement, il savait que ce n'était que pour éviter qu'il ne tombe dans les pommes que son ancien supérieur s'était arrêté. Cela dit il sentait toujours les flammes, il sentait toujours la cassure de ses bras, et surtout, il savait très bien que le bras droit de TnT qui se plongeait dans ses entrailles n'était pas dans son ventre pour un simple touché rectale...

Il n'y avait pas de doute, quelque soit sa réponse, Shinji serait marqué à jamais par les fais auxquels il assistait, et il n'oublierais jamais Timuthé N. Tempiesta.
Kaetsuro D. Shinji
Kaetsuro D. Shinji

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : Vous le saurez ...

Feuille de personnage
Dorikis: 5637
Popularité: +545
Intégrité: -349

Mer 27 Avr 2011 - 17:49

Shinji à terre eut un instant le tournis. Il était dans cette pièce renfermée depuis un moment et cela commençait à sentir le brulé par dessus le marché. Il tourna la tête vers son clone et vit qu'il commençait à prendre feu. Ce gamin allait beaucoup trop loin pour les moeurs du pirate qui ne put s'empêcher d'être touché à la vie de son propre visage crispé sous les assauts d'une souffrance aigue. Le tortionnaire diabolique s'était approché de Nigawarai à terre qui eut un sursaut en arrière en le voyant qui se penchait sur lui. Un sursaut qui traduisait la crainte du blond puisque sa chaise termina de s'ébrécher en désolidarisant le dossier du siège. L'albinos plongea une simple boite à musique dont la douce mélodie devenait rapidement inquiétante dans ce genre de situations.

-Kaetsuro, quand la musique s'arrêtera, la boite explosera, idem si tu bouge. Si tu tiens à avoir un jour de la descendance, soit sage, et réponds à ce que je te demande, et si possible en ne trainant pas !


Sur ce, l'ambitieux skatteur tendit la main et un type franchement décalé vint y placer un couteau prêt à l'utilisation. Le silence imposé par celui qu'ils avaient appelé Timuthé N. Tempiesta fit malheureusement glousser Nigawarai qui comprit que s'il attendait si longtemps c'était pour que la musique faiblisse et qu'il n'ait à poser qu'une seule fois sa question manque de temps. Ce jeune mafieux avait du talent et employait une inhumaine férocité dans chacun de ses actes et toutes ses idées semblaient animées par une haine oppressante et un indéniable besoin de domination. Le feu se répandait sur la jambe de Fansui qui céda à la panique et craqua sous la pression de sa douleur certainement devenue insupportable depuis déjà plusieurs longues secondes. Le tortionnaire démoniaque reprit après un long silence des plus habiles :

-Serais-tu prêt à accepter une dette envers moi, un service à me rendre quand j'en aurais besoin, en échange de ta liberté, et de la prime qu'il a sur la tête?

Il n'avait aucunes issues, ce Timuthé lui en offrait une seule et unique. Sa descendance remise en cause, il s'oublia un instant avant de se ressaisir mais ... Le tic tac dans son pantalon se faisait de plus en plus long et le tic s'espaçait à chaque fois un peu plus du tac ce qui signifiait que la mélodie allait toucher à sa fin en même temps qu'à la fin de Shinji.

-Je serais prêt à tout pour que tu m'enlèves ce machin du slope, fais ce que tu veux de la tête de fantôme mais sors moi de ton merdier et c'est indéniable, j'aurais un sacrée dette envers toi. Une dette que je règlerais sois en sure.

Nigawarai crut qu'il allait vomir. Quand s'était il oublié à ce point ? A quand remontait la dernière fois où il avait eut si peur ? Il ne saurait le dire mais il n'était plus l'homme qu'il s'était acharné à devenir. En venant ici sur cette île pour voyager tranquillement il avait atterrit dans le plus dramatique merdier de sa jeune existence. Il ferma les yeux et sentit la fin du compte à rebours.

-Tu te doutes bien que j'aurais plus d'une dette envers toi ...

Finit il par dire en serrant les dents.
http://www.onepiece-requiem.net/t439-termine-kaetsuro-shinjihttp://www.onepiece-requiem.net/t442-fiche-de-kaetsuro
Timuthé N. Tempiesta
Timuthé N. Tempiesta

♦ Localisation : Dans ses chaussures
♦ Équipage : Gun an Gun's

Feuille de personnage
Dorikis: 3100
Popularité: -411
Intégrité: -369

Mer 27 Avr 2011 - 23:09

Fansui entendit la réponse du malheureux sur la chaise, sans vraiment s'en rendre compte. Il se fichait de tout ce qui l'entourait, il voulait mourir. Hélas, il savait que son ancien patron ne lui offrirait jamais ce plaisir. TnT voulais faire de lui un exemple pour tout ceux qui suivraient sous ses ordres. On ne trahissait pas Timuthé, soit on lui obéissait, soit on mourrait de la manière la plus horrible qui puisse être inventée par l'esprit du créateur de jouets.

D'ailleurs, il sentit une étrange odeur lui remonter dans le nez. Il mit peut de temps à se rendre compte de ce qu'il se passait. En effet, en descendant les yeux, il aperçu l'albynos s'éloigner de lui. Du sang coulait le long de son bras droit. C'était comme s'il avait retiré les entrailles d'un poulet encore vivant. Alors qu'il commençait à peine à comprendre qu'il sentit le feu le dévoré de l'intérieur, après avoir calciné ses intestins pendouillant.

Encore une fois il hurla.

S'il était destiné à rejoindre les enfers, cela serait un soulagement par rapport à ce qu'il vivait maintenant. Le feu le consumait de l'intérieur. Il hurlait. Bientôt, il savait qu'il ne le pourrait plus, ses cordes vocales seraient détruites. Son cerveau serait le dernier organe détruit... Plus jamais il ne se plaindrait d'avoir des brulures d'estomac !

Tandis que Fansui hurlait, et se faisait consumé, TnT récupéra avec une désinvolture déconcertante la boite à musique dans le pantalon de son autre victime. Le bruit caractéristique de plusieurs mafieux vomissant se fit entendre, manifestement, il y avait des êtres faibles parmi le groupe. Le jeune garçon, lui, souriait, manifestement, ce n'était pas la première fois qu'il faisait ça, et manifestement, il méritait sa place de bras droit de la pègre, malgré sa puissance limité par rapport aux autres hommes. Il jeta ensuite la boite dans la direction de la troche humaine, juste là où son ventre était béant.

La musique s'arrêta.

La boite explosa.

Fansui fit de même.

Le silence qui s'ensuivit ne dura pas longtemps. TnT, qui déjà se dirigeait vers une tignasse blonde à moitié calciné au sol estima en effet qu'il était temps de bien montré à quel point il serait dangereux pour tous de le trahir.

J'ai toujours trouvé qu'il pétait le feu!

Il se pencha, et attrapa un étrange objet couvert de sang. Se retournant ensuite, vers Shinji, il fit un signe de tête pour que 3 hommes le libère, les autres continuant à le braqué, enfin, ceux qui n'avaient pas été choqués par la mort de Fansui. Pendant que les chaînes était ouvertes, et que le pirate était libéré de ses liens, notre tueur préféré expliqua plus précisément ce qu'il attendait de l'homme.

Un jour, je te rappellerais cette promesse que tu as fait. Ce jour là, tu devras suivre mes instructions, et me rendre le service que je te demanderais, quel qu'il soit. Si tu essaies de me trahir, Ce qu'il vient d'arriver sera un moment de bonheur intense par rapport à ce que je te réserve! Ne l'oublie jamais. N'oublie jamais mon nom, celui de TnT Tempiesta!

Ah, et ramène ça aux marines, ils devraient te récompenser.


TnT balança négligemment une tête calcinée à laquelle était rester un morceau de colonne vertébrale. C'était le visage à moitié brulé de Fansui, sa face figée à jamais dans une expression de terreur intense. Pour Shinji, c'était le moment de prendre congé, et il était évident que s'en prendre à une telle bande de tueur ne serait pas intéressant pour lui.

La totalité du groupe sortit peu de temps après lui, puis se dispersa. En fait, il disparu même de Manshon...

Après ce jour, plus jamais personne ne tenta de tenir tête à TnT Tempiesta dans la pègre. Même parmi les civils, tout le monde parla des événements qui avaient eut lieu. Dans la mafia comme à l'extérieur de la mafia, tous craignaient le nom de cet homme sans cœur, tous craignaient la sauvagerie du poseur de bombe. Tous craignaient Timuthé N. Tempiesta.

Hrp/Bon voilà, c'est finit pour moi, je te laisse t'amuser à récupéré la prime de Fansui si ça t'amuse et clore, je file aux récompenses/Hrp
Kaetsuro D. Shinji
Kaetsuro D. Shinji

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : Vous le saurez ...

Feuille de personnage
Dorikis: 5637
Popularité: +545
Intégrité: -349

Mer 27 Avr 2011 - 23:41

La sauvagerie de Tempiesta laissait incrédule Shinji qui observait les évènements avec un profond dégout. L'odeur insupportable qui englobait la pièce n'était autre que la combustion des entrailles du pyromane incendié de l'intérieur. Le chef de ce groupe de tortionnaires retira rapidement et avec désinvolture l'objet qui constituait toutes les craintes de Kaetsuro de son pantalon pour le jeter précisément dans les entrailles ouvertes de sa victime qui explosa presque instantanément au moment où la musique s'arrêta devant son air terrifié. La scène laissa Nigawarai sans mots et figé dans sa stupeur.

Il fut libéré par 3 mafieux et redressé comme un sac devant l'albinos :

-Un jour, je te rappellerais cette promesse que tu as fait. Ce jour là, tu devras suivre mes instructions, et me rendre le service que je te demanderais, quel qu'il soit. Si tu essaies de me trahir, Ce qu'il vient d'arriver sera un moment de bonheur intense par rapport à ce que je te réserve! Ne l'oublie jamais. N'oublie jamais mon nom, celui de TnT Tempiesta!

Ah, et ramène ça aux marines, ils devraient te récompenser.


Il jeta à ses pieds la tête décrochée du corps de sa cible. Le Blondinet la ramassa mécaniquement et observa son visage mort. Cela constituait bien plus qu'une démonstration de force, c'était un avertissement des plus clairs. Il lui jetait à la figure la tête qu'il aurait une fois mort. Le pirate leva les yeux vers l'albinos. Il plongea son regard tout en souriant du fait qu'il n'avait pas osé lever les yeux vers le démon qui s'était imposé à lui depuis qu'il était dans cette pièce. Cette fois ci il plongea son regard dans les yeux du mafieux qui semblait assez fier de lui.

-J'étais à ta merci et tu m'as épargné. Cette dette je ne l'oublierais pas et je n'oublierais pas le reste non plus. Timuthé N. Tempiesta.

Sur ces mots il partit en trainant sa tête par les cheveux blonds qui l'avaient encadrée du temps de son vivant. Il sortit comme une machine sans réfléchir. Toujours avec les menottes que la marine lui avait passées par erreur. Il allait devoir se rendre là bas et déposer la tête de son clone coupée pour prouver son innocence. S'il était primé, ce serait une maigre compensation pour ce qu'il venait de subir.

Il avançait comme s'il venait de débarquer. ignorant les menaces des gens et leurs peurs soudaines quand ils voyaient la tête qu'il trainait. Arrivé à l'entrée de la petite base de la marine un inspecteur vint à sa rencontre pour constater que la tête du vrai Fansui était à ses pieds et que l'autre menotté était un innocent. Il fut libéré et sans écouter la moindre excuse, ramassa son argent avant de se diriger vers le port. 1 an s'est écoulé depuis ces évènements, 7 pour Shinji qui n'a pourtant rien oublié. Les différentes mafias de North Blue lui ont causées toutes sortes de problèmes mais ce TnT lui l'avait traumatisé et dérangé dans sa tranquillité pour lui imposer des horreurs inhumaines. S'il avait murit, le cerveau lui, avait imprimé d'effroyables images. Il reverrait ce Timuthé, remplirait sa dette et plus tard, après un tour du monde triomphale, tout North Blue se verra débarrassé des mafias qui se partagent ce magnifique Océan.
http://www.onepiece-requiem.net/t439-termine-kaetsuro-shinjihttp://www.onepiece-requiem.net/t442-fiche-de-kaetsuro
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1