AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Projet N : La bataille du roi des mers

Tora Tsubomi
Tora Tsubomi


Feuille de personnage
Dorikis: 1840
Popularité: -55
Intégrité: -35

Jeu 17 Juil 2014 - 20:11

Quesque je fous dans cette galère !!! Mon état d’esprit depuis un bon moment maintenant et encore, c’est beaucoup réduire la situation. J’veux dire, je suis pêcheur moi et là, c’est juste une guerre totale entre la piraterie et la marine. Certes j’ai quelques minis petits ennuis avec la justice en ce moment, mais là ça va carrément trop loin. Dans cette atmosphère de rage et de sang, sans possibilité de fuite, tout ce qui me reste c’est sauver ma peau en protégeant ce drôle de bateau sur lequel je suis monté. Son équipage a l’air pas mal barge dans son genre, mais ils ont réussi à monter jusque là-haut sans casse donc chance ou talent, ils semblent un bon ticket de survie. Vu la folie qu'était cette ascension d'ailleurs, je pense pas ça à la légère. Jamais vu un truc aussi dingue ce courant marin ascendant, de cette vitesse en plus. Du coup ouaip, j'y crois bien à ce bateau, j'ai ce sentiment qu'il ira loin. Puis c’est grâce à leur capitaine que j’ai pu m’échapper apparemment alors autant pas jouer les ingrats et filer un coup de main. Harpon en main je repousse les assauts sur notre bord comme je peux, même si c’est pas évident avec tout ce monde et ces balles qui sifflent de partout. Quoi que pour le moment on a échappé à l’énorme bonhomme bizarre qui tire des rayons lasers de partout, c’est déjà ça. Lui c’est clair que je veux pas le voir venir par ici, encore heureux que son jumeau soit au fond des eaux.

- Vouus… Ne. Passerez ! Pas !!

Wild swing cinglant, je rebalance un énième groupe à la mer et tente de reprendre une nouvelle énième fois mon souffle avant le suivant. Encore heureux que je suis pas tout seul au moins. Ils y tiennent à ce bateau visiblement les mouettes, le capitaine pirate local les a bien agacés faut dire apparemment, même si moi j’ai jamais entendu parler de lui. Mais bon ça fait un moment que j’étais enfermé aussi alors les actualités récentes…

- Vous allez payer pour vos crimes, maudits pirates ! Préparez-vous à nourrir les poissons.

Dans le feu de la bataille, un nouveau groupe un peu mieux organisé que le reste de la piétaille vu jusqu’à présent nous menace d’un des canons qu’ils ont réussi à récupérer et orienté vers nous. Ils le chargent, oriente l’engin de destruction vers notre bateau en évitant de tirer sur les copains et allument la torche. Boum !

- Ca t’apprendra à vouloir m’apprendre mon boulot !

Non mais le mec qui parle de nourrir les poissons quoi, je suis sûr qu’il a jamais pêché de sa vie… Hmm ? Raté un truc ? Ah oui le boum ça venait de chez nous, pas de chez eux. On a une espèce de gamine à bord un peu bizarre qu’a l’air vachement doué niveau artillerie. Du coup on a tiré au canon avant eux héhé. Juste le temps de manœuvrer l’engin et c’était bon, faut dire que les mouettes avaient arrêtés de charger comme des dingues pour pas se faire dégommer aussi, du coup on avait pas mal les mains libres pour la manœuvre héhé. Envoyant une bonne tape amicale dans le dos de la petite, je souris content de notre joli coup qui me redonne de l’énergie. Va bien nous falloir ça avant d’accueillir la prochaine vague héhé. Sauf que la prochaine flopée d’oiseau à casquette se fait un peu attendre. Ca à l’air de se réorganiser sur la terre ferme.

- Alors les filles, vous venez plus jouez !?

Petite boutade auquel aucun marine ne répond vraiment, tous semblant continuer ce qu’ils font. Ca confirme ma pensée, ils s’organisent et de plus en plus. Ca veut dire qu’une autorité est arrivé dans cette partie paumée du champ de bataille ça, c’est pas bon. Les choses sérieuses vont commencer !

- On dirait qu’on va passer au niveau supérieur. J’espère que vous êtes prêts les…

Euh, ah oui tiens je sais même pas comment il s’appelle cet équipage.
http://www.onepiece-requiem.net/t8318-tora-tsubomi-c-est-icihttp://www.onepiece-requiem.net/t8466-la-fiche-a-tora
Kurogane Shinobu
Kurogane Shinobu


Feuille de personnage
Dorikis: 1660
Popularité: -88
Intégrité: -80

Dim 20 Juil 2014 - 13:50


Il y a peu, ils étaient en bas. et maintenant, ils étaient en haut. L'ascension de la Reverse Mountain avait été un moment de pure terreur pour le petit brin de femme. Il faut dire que voir autant de navire sombrer si vite dans l'oubli, ça avait de quoi traumatiser une personne aussi impressionnable que Kuro. D'autant plus que la stratégie de la Marine était vraiment sournoise. Des mines et des charges explosives sur les parois. C'était vraiment lâche. Digne d'un oiseau. D'ailleurs, les ennemis ne se battaient-ils pas sous le pavillon de la mouette? Et voilà, tout prenait sens! Les marines étaient de mèche avec les oiseaux, les ennemis jurés de la mini-musicienne. Convaincue que les braves porteurs d'uniforme blanc étaient des sbires des infâmes volatiles, la pistolera se préparait à en découdre.

Seulement, la montée l'avait bien secouée. Et surtout le freinage dans l’espèce de structure bizarre qu'ils appelaient Nasse. Il lui fallut donc un peu de temps pour reprendre ses esprits. Durant cet intervalle de temps où ma sniper était incapable d'aider (certainement parce qu'elle était en train de rendre son petit déjeuner), un nouveau personnage vint lui sauver la mise. Il avait les cheveux rouges. C'était très étrange. Mais bon, il semblait savoir se battre, donc il ferait un parfait garde de Kuro pendant que cette dernière chargeait le canon. Ce qui se révélait être assez difficile vu que tout le monde était parti ailleurs, laissant la brave petite le soin de s'occuper seule de l'artillerie.

Hissant péniblement le boulet à la force de ses petits bras maigrelets, elle le fit glisser au fond du tube qu'elle avait préalablement bien chargé en poudre. Puis Kuro se hâta d'allumer la mèche et boum! Le tir était presque parfait. De ce fait, il neutralisait définitivement la menace qui planait sur le navire et le jeune homme aux cheveux de feu qui aidait la musicienne.

Victoire! De courte durée, certes, mais suffisante pour faire reculer l'assaillant. Les marines y réfléchiront à deux fois avant de tenter quoi que ce soit contre le Roi des Mers. Et voilà que le type se rapproche de Kuro et... non, il n'a pas osé! Eh, bien si! Il envoie une bonne tape dans le dos de notre héroïne légale et il lui sourit! Mais, mais... il n'a pas vu l'état de crasse dans lequel étaient ses mains? Toucher la pistolera avec des paluches souillées! Quelle horreur!

"Hé! Espèce de mâle autruche! T'es pas bien dedans ta tête? Tu touches Kuro avec tes mains pleines de doigts tout crasseux! Inadmettable!"

Elle aurait bien continué à insulter ce goujat, mais quelque chose de plus important capta son attention. Les renforts arrivaient. Bon sang, cela aurait-il une fin? Le jeune homme nargua ses adversaires, puis il demanda à Kuro si elle était prête. Pour seule réponse, il eut le droit à une petite tape sur l'arrière du crâne que le petit brin de femme dut effectuer en sautant du fait de leur écart de taille.

"Hé, t'as quoi dedans tes œils! C'est pas des filles! Ce sont des gars! Sauf lui ptêt..."
"Je suis un homme!"
"Kuro s'en fiche! T'es un poto à Adell? Ou t'es avec eux? Exactement! Viens avec Kuro! On va tirer des mouettes!"

Elle dégaina alors ses deux revolvers et partit à l'assaut, non sans avoir auparavant hurlé son cri de guerre...

"Mort aux oiseaux! Yahaaaaaaaa!"

http://www.onepiece-requiem.net/t9849-kuro-confusion-savonhttp://www.onepiece-requiem.net/t15540-les-kuronneries
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Lun 21 Juil 2014 - 18:36

Dans la bataille, deux sabres tranchent avec une efficacité redoutable. L’un est plus rapide que l’autre, plus précis. Mais l’autre est plus fougueux. Au milieu des pirates, le sous-lieutenant Bava fauche les pirates sans montrer le moindre plaisir. Derrière lui, son père vient à bout d’un capitaine de seconde zone sans montrer le moindre signe de satisfaction. Car leur regard balaye déjà les environs lorsque les corps tombent. Ils cherchent leur cible. Il le cherche.

-Ce n’est pas en t’occupant du menu fretin que tu vas devenir lieutenant.
-Je sais, père.

Le grade de lieutenant est très symbolique pour le duo. C’est à ce grade que l’actuel Colonel Bava a tué son frère devenu pirate. Et comme la malédiction des Bava continuent de vivre dans sa descendance, il y a quelque part en ce monde un Bava qui salit le nom de leur famille dans le rouge sanglant de la piraterie. Un pirate récemment primé à quatorze millions de Berrys. Une somme qui a le don de fâcher le paternel des Bava, car c’est une somme de trop à ses yeux. Il aurait déjà dû tomber. Yose Bave n’aurait pas dit le contraire. Depuis qu’il connait la réputation de forban de son frère, il ne rêve que de mettre un terme à son rêve parmi les rebuts de la société. Là où il a trouvé la reconnaissance, il trouvera les raisons de sa perte.

-Souviens toi, Yose. Il est peut-être là.

Au milieu d’une telle bataille, sa présence ne serait pas si étrange que ça. Et c’est à sa recherche que le duo de marines parcourt le champ de bataille.

-Il faut prendre de la hauteur, père.
-Oui et non, fils. Il faut plutôt s’illustrer de telles sortes qu’il ait vent de notre présence ici.

Leurs regards se croisent, puis se dirigent vers l’un des navires non loin. Un pirate plutôt inconnu, mais qui aurait été vu en compagnie du célèbre traitre Red. Avec la présence des pirates d’Armada du côté de Grandline, son inexistence ne peut pas être qu’un hasard de circonstances. Il semble être un leader. Et alors que son équipage repart à la charge, les deux Bava se fondent parmi les marines.

-Montre-moi que tu le maitrises mieux.
-Oui, père.

Entre ces mains désarmées, le fils utilise son fruit du démon pour apparaitre des pétales de fleurs qu’il projette sur la masse de marine, formant un camouflage du plus bel effet. Surgissant en tête, le colonel s’extirpe du nuage floral pour trancher les premiers pirates avant de s’avancer vers une gamine armée de deux pistolets. Surgissant à ses côtés, Yose lancent plusieurs séries de pétales aiguisés venir trancher les peaux aux endroits stratégiques : sous les sourcils pour aveugler par le sang, sur les doigts pour affaiblir les prises sur les armes. Et alors que son père engage, le sous-lieutenant engage ses adversaires à l’aide de deux kunais aussi pourpres que ses pétales.
Tora Tsubomi
Tora Tsubomi


Feuille de personnage
Dorikis: 1840
Popularité: -55
Intégrité: -35

Mar 22 Juil 2014 - 20:39

Hmm ma première impression des membres de ce bateau était qu'ils avaient l'air un peu barge. Mais dans le cas de cette fille on dirait même qu'il lui manque plusieurs cases, voir plusieurs étages. On est que deux et elle veut qu'on charge ? Certes y a aussi plein de pirates, mais ils m'ont pas forcement l'air fiable... Entre les sanguinaires les fuyards et les paumés, on a pas hérité de l'élite de la piraterie dans le coin à première vue. Puis bon déjà, compter sur des pirates je me suis pas encore fait à l'idée, déjà que j'ai tendance à vouloir me débrouiller seul en temps normal. 'fin bon suivons les méthodes locales (sont plus habitués à se battre avec la marine que moi après tout) et fions nous à l'instinct féminin ! Même si elle a des cases en moins. Hmm j'vais quand même la garder à l'œil, au cas où...

- Euh, moi je suis juste en cavale, pas un marine. Adell c'était le rouquin excité ou le clodo ?

Oui hein j'ai pas encore retenu qui était qui. Sauf qu'au lieu de me répondre elle continue de flinguer à tout va, une vraie fanatique. Presque flippante. C'est toujours un peu flippant les filles en même temps remarque. On sait jamais comment réagir avec elles... Euh je m'éloigne... Par contre si on sait jamais comment trop se comporter avec les filles, il y a des attitudes que tout le monde sait qu'il ne faut pas avoir. Du genre leur sauter dessus avec un sabre ! Pas tout à fait compris ce que les marines ont fait avec les pétale de fleur, mais j'y réfléchirais plus tard. Temps de cogner !

- Ou que tu crois aller toi !

J'impose un stop au gars au grand chapeau. Utiliser une technique de camouflage pour attaquer une fille, franchement c'est d'un minable ! Je vais te l'éclater celui-là ça va pas trainer. Je force et le repousse, enchaînant une estoc au torse qu'il évite, avançant vers moi pour me trancher à la verticale. Je recule juste à temps et on continue ainsi notre petit échange de politesse. Histoire de faire connaissance et apprendre à se connaître. C'est qu'il est pas mauvais d'ailleurs en fait. Ca me fout d'autant plus en rogne d'ailleurs. S'il est si balèze il avait largement assez de cible potentiel pour viser quelqu'un d'autre qu'une gamine. Sauf qu'à abuser des politesses, j'en ai fini par trop ignorer ces pétales à la gomme.

Quand l'autre marine en a fait apparaître un grand nombre, j'ai trouvé ça zarb mais sans plus. Je fais bien sortir tout un tas de fil de mes manches quand je veux (même si je l'ai pas encore fait pour le moment). Pour ça que j'ai pas trop cogité et j'ai réagi vite à l'attaque de l'autre bretteur. Par contre je m'attendais vraiment pas à ce que ces pétales puissent continuer de bouger encore après. Et je m'attendais encore moins à ce qu'ils soient tranchants.

- Arrrgh !! C'est quoi ce bordel !

En retrait et observant le spectacle habitué, mon adversaire me regarde me faire harceler par ces drôles de machins rouges m'assaillir. On peut pas dire qu'ils font très mal, mais c'est putain d'emmerdant. La vague passée je me retrouve couvert de petites coupures par ci par là que ça soit aux mains, bras, visages. Y a même un pétale qui m'a frôlé l'œil ! C'est que ça saigne en plus, bien chiant pour mon œil gauche. Déjà une cicatrice à l'arcade, pas besoin d'une deuxième. Je sais pas où est passé celui qui m'a fait ça, mais si je le choppe je l'éclate.

- Entre toi qui vise les filles et l'autre avec ses pétales à la gomme. Z'etes de belles enflures les mecs. Au moins les marines d'avant ils se battaient comme des hommes.

Oh que ça m'agace, pas que je perds mon sang-froid pour autant. Mais je suis quand même bien ronchon maintenant, va pas trop falloir m'asticoter si vous voulez conserver vos dents. Pas que de bases je sois contre les petites tactiques vu que j'en utilise avec mes fils aussi, mais on va dire que je suis mauvais perdant. Ca va chauffer ! ... Mais d'abord, elle est passée ou l'ennemie des piafs ? J'ai les mains prises donc je peux pas grand chose pour elle si elle a besoin, mais ça me titille dans un coin de ma caboche quand même.
http://www.onepiece-requiem.net/t8318-tora-tsubomi-c-est-icihttp://www.onepiece-requiem.net/t8466-la-fiche-a-tora
Kurogane Shinobu
Kurogane Shinobu


Feuille de personnage
Dorikis: 1660
Popularité: -88
Intégrité: -80

Sam 26 Juil 2014 - 18:22


Kuro fonce tête baissée. Enfin, pas vraiment, parce que viser en regardant ses pieds, ça n'a jamais été des plus efficace. Le détonations retentissent tandis que les victimes tombent. Le petit brin de femme, malgré son apparence fêle et chétive, sait se battre efficacement. Les tirs de la pistolera faisaient mouche, traçant un sillon sanglant dans les rangs des sbires de la Mouette. Quand soudain, quelque chose changea. Mais elle ne le remarqua pas, tant elle était en train de se laisser emporter par sa frénésie guerrière. La musicienne prit conscience du danger que lorsque Tora s’interposa.

Elle voulut remercier son sauveur en logeant un peu de plomb dans le sabreur ennemi. Pas de bol, un autre gusse lui avait envoyé des espèces de trucs mauves super mignons. Au lieu de s'enquérir d'un danger potentiel, Kuro s'émerveillait devant la beauté de l'attaque adverse. Cruelle erreur! Cet errements lui coûta de belles et saignantes coupures au niveau des mains et des arcades sourcilières. Elle avait du mal à présent à actionner les gâchettes de ses jouets favoris. Et surtout, avant de faire feu, il fallait absolument qu'elle s'essuie avec une manche. Ce qui rendait ses assauts des plus prévisibles, en plus de créer une grande ouverture pour son adversaire.

"Hé! C'est pas du jeu, t'es pas sensé attaquer Kuro! 'spèce de brute!"

D'ailleurs ce dernier ne se fit pas prier pour essayer d'occire le petit brin de femme. Fort heureusement pour elle, elle restait vive et alerte, malgré ses blessure. Ainsi, Kuro réussit l'exploit de ne pas se faire blesser d'avantage malgré les pétales et les coups que lui envoyait le sous-lieutenant. Seulement, elle n'arrivait pas à se dégager une fenêtre de tir. Dès qu'elle essayait de le viser, elle devait éponger le sang sur ses paupières, ce qui laissait le temps au vil ennemi de sortir de la ligne de mire. Au bout de trois passe d'armes, le soldat prit l'initiative et profita du moment où la musicienne s'essuyait le visage pour lui envoyer un puissant coup de pied dans le vente.

Pliée en deux et le souffle coupé, le petit bout de femme tomba à genoux. C'est alors, qu'elle vit que le canon qu'elle avait utilisé quelques instants plus tôt n'était qu'à quelques pas. Le Lieutenant se prépara à achever son adversaire. Mais dans un réflexe, la pistolera roula sur le coté. Esquivant par la même le sort funeste que lui resservait son ennemi. Mais ce fourbe était rapide, il continua de harceler Kuro. Seulement, imperceptiblement, c'était bien la femme-enfant qui dirigeait son adversaire vers le canon, et surtout le petit baril de poudre qui se trouvait à côté. Dès que Yose fut à proximité des explosifs, la jeune femme s'essuya les yeux et se prépara à tirer. Seulement, comme les canons de ses armes ne pointaient pas en sa direction, le dernier n'esquiva pas.

Ce fut son erreur.

Kuro put lire l'incompréhension sur le visage du marine lorsque l'explosion souffla le malheureux. La snipeur espérait sincèrement que ça suffirait à lui assurer la victoire.

http://www.onepiece-requiem.net/t9849-kuro-confusion-savonhttp://www.onepiece-requiem.net/t15540-les-kuronneries
Tora Tsubomi
Tora Tsubomi


Feuille de personnage
Dorikis: 1840
Popularité: -55
Intégrité: -35

Sam 2 Aoû 2014 - 20:57

Bon alors je vais pas dire que je suis dans la merde, mais je dois admettre que ça y ressemble un peu quand même. Rien à voir avec le gars que j'avais affronté à Shell Town, lui son sabre il sait vraiment s'en servir. A coté moi je suis juste pêcheur à la base, harponner un poisson ça passe mais percer la garde de ce type. Euh ... Va me falloir une idée vite fait et une bonne de préférence, histoire de changer un peu. Sauf qu'en attendant ce plan génial, bah je continue d'être dans la merde. Ce gars qui c'est même pas présenté (lui qu'à débarqué c'est à lui de le faire non mais) est rapide malgré ses airs de vieillards et il hésite pas à insister sur mon coté gauche avec mon œil saignant. Je suis de plus en plus sur la défensive bordel. Le combat va totalement à son rythme ! Mais le pire dans tout ça c'est...

- Où est-ce que tu regardes encore !

Le mec quoi, je rame comme un porc à essayer de reprendre le dessus et lui il se permet de regarder ailleurs. Sauf que malgré ça il réussit encore à esquiver mon attaque facilement, il m'a vu venir. Je suis si prévisible que ça ? Différence d'expérience j'imagine. Résultat il continue de jeter des coups d'œil à notre bateau. Ca aussi ça m'inquiète je dois dire, surtout que la petite y est il me semble. Je lui filerais bien un coup de main, mais je peux pas, pas pour le moment. Monsieur le colonel aussi a l'air de ronger son frein remarque (comme ça que quelques soldats l'ont appelé en l'encourageant). Finalement je suis peut-être pas aussi simple à gérer que ça hahaha. Ou alors il se force à laisser faire son collègue là-haut et à ne pas intervenir. ... Je vais garder ma première idée. Et là, c'est le drame.

*BOUM*

Le bateau qui explose ! Enfin non une partie du bateau qui fait boum ! Plutôt non, personne n'a tiré sur le bateau au canon. C'est quoi qu'à fait boum alors ? Bah comme d'habitude la réponse me tombe du ciel. En l'occurrence c'est un sous-lieutenant fumant qui fait un vol plané depuis le bateau sur le quai et pour être précis, sur ma gueule.

- Gyaaah !
- Yose !
*BaM*

Arf ça fait mal, il est lourd ce con. Puis il sort d'où ! Enfin si ça je sais du bateau mais euh comment. Pas le temps de continuer cette série de question à réponse évidente hélas, que mon adversaire jusqu'à présent calme se jette sur moi avec une soudaine motivation évidente. Touche pas à mon fils qu'il dit, mais je lui ai rien fait moi ! Sauf que comme la marine c'est bien connu étouffe les protestations, bah il m'écoute pas et tente de me planter son sabre entre les deux yeux. Une fois, deux fois, trois fois. Je continue de me tordre le cou dans tout les sens, immobilisé par le fils bava toujours groggy après son vol plané. Comme je suis pas fan à l'idée d'avoir un torticolis et que j'ai pas envie de jouer à ça pendant des heures, je choppe le crane du k.o pour m'en servir de bouclier. Pas fair-play, mais c'est lui qui c'est ramené sans être invité après tout. Ah il rigole moins maintenant hein. Il se la pète plus genre je me promène. Maintenant qu'il s'est immobilisé un instant, j'en profite pour hisser le fils bava en plaçant mes pieds dans son dos, pour le propulser droit sur le père. A son tour de se retrouver plaquer au sol par ce poids humain.

- Hahaha ! Chacun son tour !

Les pirates 1, les Bava 0. Plus qu'à me relever et à me remettre en garde, tandis que le colonel reprend ses esprits et se relève l'air contrarié. Le fils aussi commence à se relever mais bien plus doucement. Hmm, il est pas d'attaque à revenir à la baston quand même... Le rythme du père a été cassé et je me sens bien de reprendre le dessus, mais deux contre un ça ferait un peu beaucoup.
http://www.onepiece-requiem.net/t8318-tora-tsubomi-c-est-icihttp://www.onepiece-requiem.net/t8466-la-fiche-a-tora
Kurogane Shinobu
Kurogane Shinobu


Feuille de personnage
Dorikis: 1660
Popularité: -88
Intégrité: -80

Lun 4 Aoû 2014 - 19:21


Ca avait fait boum. Et généralement, les gens qui explosent, ils se dispersent en petits confettis rouges et collants. Mais pas lui. Ce type, il s'était protégé avec les petits trucs mauves qu'il ne cessait d'envoyer sur Kuro. Ce n'était pas du jeu! Il ne pouvait pas se protéger comme ça! Il trichait ostensiblement, et aucun arbitrage divin venait le sanctionner. Et inutile de dire que ça mettait la mini-musicienne hors d'elle! Sur le pont fumant du Rois des mers, elle s'agitait en criant des choses fort peu aimables sur son adversaire, sa mère et le reste de sa famille!

Bon, il devenait évident que si la plus ravissante des pistolera voulait achever son adversaire, il fallait qu'elle aille de l'autre côté. Sur le quai en somme. Ledit endroit qui se situait à bien trois mètres du bastingage du navire pirate. N'écoutant que les petites voix dans sa tête, Kuro recula jusqu'à la balustrade opposée, prit son élan. Se prépara à bondir dans les airs et ....

Elle freina!

Trois mètres, c'est rudement loin! Pas totalement folle la guêpe, la snipeur réalisait non sans mal que cette prouesse physique était bien au delà de ce qu'elle pouvait faire. Un coup d’œil à droite. Puis un autre à gauche. Et voilà comment on localise un moyen sûr pour traverser. Une passerelle posée par les soldats de la Marine.

Bang! Bang! Bang!

Trois coups de feu pour dégager le passage et voilà le petit brin de femme en train de traverser le pont de fortune. Les passerelles c'était bien. Ça évitait aux Kuro de faire des bonds de folie et de se rompre les os. En contrepartie, on perdait un temps précieux. Mais une vie ça vaut bien quelques détours!

Malheureusement, ça eut pour conséquence de retarder l'arrivé de notre héroïne. Trop tard donc pour finir un adversaire à terre. Mais pour sortir un compagnon du pétrin, là, elle était parfaitement dans le timing! En effet, au moment où la petite famille Marine va passer à l'attaque, deux tirs les forcent à la parade. Un avec ses pétales, l'autre avec son sabre. Et hop! La voilà enfin à la hauteur de son allié.

"Bon, serait temps que tu te battes sérieusement! Parce que là, Kuro va pas pouvoir tout faire toute seule!"

Dit Kuro en restant courageusement derrière le jeune homme.

http://www.onepiece-requiem.net/t9849-kuro-confusion-savonhttp://www.onepiece-requiem.net/t15540-les-kuronneries
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1