AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


ı| A la rechercher du malheur |ı [PV Karu Shunjuu]

Seiko Sanzashi
Seiko Sanzashi


Feuille de personnage
Dorikis: 1877
Popularité: -65
Intégrité: -45

Sam 19 Mar 2011 - 15:34

ı| A la rechercher du malheur |ı [PV Karu Shunjuu] 477920karushunjuuship




Une nouvelle aventure allait commencer. Je le savais, et je n'étais pas le seul. Déjà deux-trois jours que nous naviguions sur la mer. Nous ? Qui ça, nous ? Les Karu Shunjuu, un nouvel équipage pirate prêt à tout. Chacun ayant ses objectifs, chacun sa destinée. Cet équipage, formé de la crème des tueurs, mais aussi des plus salops des hommes de ce monde. Aucune humanité, aucune responsabilité. Juste une envie de toujours aller plus loin, et de toujours vouloir plus. Que ce soit le sang, ou le pouvoir. Ces deux choses, étaient des objectifs de la part d'eux. Un capitaine que l'on surnommait de fou, qui aime trancher la tête de ses ennemis. Un homme, tellement dingue, qu'il mange les boyaux de ses ennemis tués. Un autre, qui s'amuse à tuer tous ceux qui seront sur son chemin. Celui-là, semble assez puissant pour battre une armée à lui seul... Et un dernier, un pirate, fait d'acier et de toutes ces choses. Qui ne craint pas la mort. Aucun dans cet équipage ne craint de mourir, ils ne sont pas la proie, ils sont ceux qui vont manger la proie. Mais aujourd'hui, n'est pas une journée normale pour eux. Voilà quelques jours qu'ils sont partis, à bord d'une petite frégate volée, vers une nouvelle ville. Un bateau, c'est ce qu'il leur fallait. Leur objectif était maintenant d'aller sur Grand Line, et un bateau ayant à son bord un log pose avait été vu dans une ville bien connue... Il devrait être plus que bien gardé... Mais ce ne serait pas un problème.

Le plan était parfait, normalement. Ils devaient juste aller à bord du bateau, tuer tout le monde, et ensuite partir avec ce bateau connut également pour sa rapidité. Pas vraiment pour sa puissance de feu... Mais ils verront bien ça sur place. En attendant, le second, Ajito, semblait être introuvable. Peut-être resté sur l'ancienne île ? De toute façon, il n'avait pas accepté l'ordre simple de moi-même. Et il devait en être puni. S'il nous chercherait, il saurait bien où nous trouver, nous feront toujours beaucoup de bruit... Il manquerait aussi quelqu'un d'autre pour cette aventure. Mais lui, était partit avec un radeau il y a quelques heures, chercher de quoi pouvoir se soigner sur la route de tous les périls. Des soins en abondance, et des ustensiles. Cela peut toujours servir. Pour le reste, il avait le feu vert. Mais il devrait les rejoindre en fin de journée, à bord du bateau. Ils l'attendraient pour finir l'opération, et partir ensuite avec leur nouveau bateau.

Une grande journée se profilait donc. Le matin venait d'être annoncé par un simple filet d'or sortant de l'horizon. Le soleil se levait, et une ville pouvait être vue, plus qu'à quelques kilomètres. Le vent soufflait dans la bonne direction pour le moment. Ils étaient portés par le vent, et avançaient de quelques kilomètres par heure. En logique, ils devraient arriver à leur destination dans une petite heure. L'ordre de se préparer avait été lancé, tout le monde se mit à ses petites affaires. Moi, j'affutais mes lames. Je me sentais prêt pour cette nouvelle aventure, dont je serais un des acteurs principaux. Voilà déjà un petit temps que je réfléchissais à tout ce qui se passerait maintenant. J'avais mes idées de combat, et je m'étais assez reposé pour ne pas fatiguer de la journée. Quoi qu'il arrive, ou presque...

~

Les quelques dizaines de minutes passèrent. Nous arrivâmes enfin à la ville voulue. Logue Town. Connue pour sa grande phrase, "là où tout a commencé, et là où tout a terminé". Peut-être, le départ également pour notre équipage, mais ce ne sera jamais la fin, pour ces hommes qui deviendront des légendes. Dont moi. Aucune faille dans notre confiance en nous. Nous vaincrons. La ville était maintenant à quelques dizaines de mètres. Les voiles furent repliées. Nous accostâmes. Enfin, cette ville s'offrait à nous. Son grand clocher, et sa place déjà couverte de monde, alors que le matin venait de s'annoncer. Ils avaient toute la journée devant eux, et ils prendraient leur temps, et leur plaisir. La ville grouillait donc de monde, et ils ne seraient pas repérés sûrement, et pas encore assez connus pour se faire attraper. Heureusement, car maintenant, ils déchargeaient les quelques vivres qu'ils avaient de leur ancien bateau, jusqu'à terre.

Et me voilà, enfin, à cette ville. Deux ports, l'autre bateau devrait se trouver de l'autre côté de l'île. Mais tout d'abord, donner mon ordre.

-Quartier libre jusqu'à midi. Quand les cloches sonnent, on se retrouve à l'autre port, là où il y a notre prochain bateau. Ne faites pas les cons, il y a beaucoup de marines ici. Essayez de prendre des vivres pour notre voyage, et tout ce que vous aurez besoin ensuite. Je ne compte pas ratez l'occasion d'avoir ce bateau, nous l'aurons donc. Aucune hésitation pour moi. A tout à l'heure.

Il n'était que 9 heures du matin. 5 heures pour prendre du temps, sans faire trop de grabuges. Cela devrait aller. Je pris les devants, et prenant deux anciens sacs de nourriture -presque vides- et commença à marcher devant moi. Je savais qu'ils feraient ce que j'avais dis, j'étais déjà pressé que la cloche de la ville sonne douze fois...



Yukiji Alucard
Yukiji Alucard
PNJ
Pride
♠♠ Capitaine Corsaire ♠♠

♦ Localisation : Inconnue
♦ Équipage : Solo

Feuille de personnage
Dorikis: XxX
Popularité: -550
Intégrité: 150

Mar 22 Mar 2011 - 21:29

Une nouvelle page ce tournait sur les flots des Blues. Un équipage voguait vers leur rêve, vers leur idéal. La mer était douce et saine. Le vent lui était fort et rythmé. Les voiles bombaient vers le pont du navire. Le ciel était d'un bleu azur et la chaleur de cette belle journée envenimait les sens de notre jeune pirate. Debout sur le pont du navire, il humait à grande inspiration l'odeur des vagues qui ricochaient sur la coque de l'embarcation. L'odeur était chargée de sel et d'écume. L'air y était donc agréable pour notre jeune homme. Enfin il n'était pas si jeune du haut de ses vingt-huit ans. Pour certain il était même bien trop âgée, alors que pour d'autre il caractérisait, cette tranche d'âge, comme le fleuron d'une vie; en d'autre terme « l'âgé mûre ». Al' n'y pensait pas trop et préférait s'intéresser à ses lectures ou l'astronomie. Étant un génie dans son genre, notre jeune pirate s'attardait souvent à des longues heures d'études. Celles-ci étaient souvent prises durant les différents voyages qu'il avait depuis lors exécuté ou tout simplement fait. Bien sûr, il ne perdait jamais le gouvernail et la boussole de vue. C'était un professionnel, il ne faisait pas partit des amateurs. La navigation le passionnait depuis déjà son plus jeune âge, voir même depuis son enfance. Mais actuellement, il s'adonne à des nouvelles occupations tel que la cartographie ou l'astronomie. Un vrai cerveau sur patte dans certains domaines, il n'en est pas un homme: il comporte de ce faite des points faibles. Ça plus grande faiblesse intellectuelle se trouve être l'écriture, ou plus précisément l'orthographe. Bref passons, ces derniers temps notre jeune pirate s'octroyait quelques heures chaque jour pour la fomentation d'un trajet. Il était donc en train d'établir un trajet idéal sur une carte. Il était en train de planifier leur unique chance de rejoindre Grand Line sain et sauf. Une seule erreur leur serait fatale, il ne fallait pas prendre cela à la légère.

Mais Alucard n'était pas qu'un simple navigateur, il faisait partit du monde de la piraterie et pas des moindres. Actuellement il était l'ennemi publique numéro un, activement recherché par la marine, il n'avait de ce faite pas une grande marge de manœuvre. Chacun de ses passages dans les îles de Blues furent marqués au fer rouge, cela lui valut une prime. Activement recherché avec une prime sur sa tête, Al' ne pouvait pas se déplacer librement. Il était un ennemi pour ses collègues, mais également un bon élément. Il était l'être qui allait rapidement faire monter le prestige de l'équipage et ainsi la crainte que pourra générer les Karu Shunjuu. Logue Town était leur future destination, une ville pas comme les autres. Surnommée la ville « là où tout a commencé, et là où tout a terminé », Al' ne serait pas à l'aise dans cette contrée. Non pas à cause de sa renommée, mais plus tôt à cause de son activité. La population est dense sur cette île, de plus la marine y est fortement présente. Al' grinçait des dents rien qu'à cette idée, la marine serait un obstacle de taille sur cette nouvelle aventure. Devrait-il quitter l'équipage pour leur permettre de continuer plus loin ? Bien sûr que non ! Il ne les lâcherait pas, pas avant d'avoir atteint de Grand Line et de l'avoir vaincu en duel.



-Quartier libre jusqu'à midi. Quand les cloches sonnent, on se retrouve à l'autre port, là où il y a notre prochain bateau. Ne faites pas les cons, il y a beaucoup de marines ici. Essayez de prendre des vivres pour notre voyage, et tout ce que vous aurez besoin ensuite. Je ne compte pas ratez l'occasion d'avoir ce bateau, nous l'aurons donc. Aucune hésitation pour moi. A tout à l'heure.


Al' émergea de la cabine de pilotage du navire, il avait le sourire aux lèvres.


J'ai quelques courses à faire ! Je vous dis à midi au point de rendez vous.


Il sauta par dessus le pont et se dirigea vers la foule ambiante. Une fois à l'intérieur de celle-ci, il masqua sa présence à l'intérieur. Il se déplaçait tel un poisson dans l'eau, direction le centre ville. La marine était déjà présente, sa capuche lui serait fortement utile.
http://www.onepiece-requiem.net/t118-yukiji-alucard-une-vie-un-but-un-hommeterminehttp://oprannexe.onepiece-forum.com/t773-yukiji-alucard-pride
Invité
Invité


Ven 25 Mar 2011 - 17:20

Zero n'avait rien dit durant tout le trajet, aucun commentaire, aucune objection. Il s'était contenté d'un simple hochement de tête lorsqu'on lui donna ses instructions. Pendant le voyage, il était resté à l'intérieur, écrivant nerveusement quelques notes sans aucun sens sur une feuille de papier, des horreurs pondues par son esprit tordu, le rêve d'une humanité détruite par la machine... le projet fou qu'avait eu Vegapunk il y a de cela bien des années.
5 heures de pause sans rien foutre. Voilà ce que Seiko lui ordonnait... grumpf. Lorsque les trois se séparèrent pour voguer dans Logue Town, il prit le réflexe de se cacher dans les rues. Il savait qu'il avait un casier ici, notamment pour avoir déserté la Marine, de plus il était probable que les autorités aient fait le rapprochement entre lui et le meurtre du marine Juste. Ce serait con de se faire attraper pour ce genre de conneries, surtout qu'il avait enfin trouvés les mecs assez timbrés pour l'accepter et l'emmener sur Grand Line. Rester à savoir s'ils seraient assez compétents pour eux ne pas se faire chopper par l'armée.

Bah, il verrait bien. Il était assez confiant au vu du massacre qu'ils avaient fait à Maze Town... au pire, il les lâcherait comme des merdes et se trouverait un autre équipage. Mais ça l'emmerderait de devoir en arriver à ce genre d'éventualités.
Il marcha dans les rues silencieuses et sombres sans incident particulier. Il fit juste la rencontre de deux clowns, un homme et une femme nommées James et Jessie, membres d'un prétendu Gang Fusée. L'altercation se fit de cette manière : Les trois sont dans la même ruelle, Zero bouscule un des deux et...


« Halte-là ! Comment oses-tu bousculer James, bras droit du grand Giov- »
« Ta gueule. »

James aurait besoin d'un rendez-vous chez le dentiste pour régler ses problèmes de dent en moins.
Le reste des cinq heures ne fut qu'errance parmi les recoins sombres de Logue Town, et lorsque l'horloge sonnait les douzes coups de midi, il se dirigea vers l'autre port...
Seiko Sanzashi
Seiko Sanzashi


Feuille de personnage
Dorikis: 1877
Popularité: -65
Intégrité: -45

Dim 27 Mar 2011 - 15:46

Et pendant les 5 heures qui suivirent,je ne fis pas grand chose. Je pris quelques provisions, alla affûter son sabre... Personne ne me provoqua, ni me toucha. J'en avais décidé ainsi. Je ne voulais pas combattre, ni rien. Je voulais juste faire passer le temps sans m'en occuper. Car le plus important serait maintenant d'aller sur ce foutu bateau. Ce foutu même bateau qui les emmènerait sur la route de tous les périls... Faudrait déjà trouver des infos sur lui... Oui, pendant les 3 heures qui restaient, j'allais faire ça, mais pas encore me faire voir au port.

Tout d'abord, aller dans un bar. Le premier en vue, se trouve qu'à quelques mètres. J'avance, et entre dans le bâtiment fait de poutres et d'acier rouillé. Ça à l'air l'endroit parfait aux petites infos intéressantes. En entrant, l'ambiance semblait être de plus calmes. Aucun malheur ne devait frappé cette petite auberge. Ni bonheur même... Rien ne se passait jamais sûrement ici. Mais bon, je n'avais pas envie de m'occuper de ça. J'avance, sans faire trop de bruit avec mes pieds. Je ne suis pas là pour me faire remarquer, je préfère rester calmement à juste parler.

Je m'approche du bar. Le serveur me demande ce que je veux. Un whisky fera l'affaire. Il m'aidera à me réveiller. Il est 9 heures du matin, mais personne n'a l'air de s'étonner. C'est donc un bar de soûlards aussi... Que pensent-ils eux ? Ba, aucune importance. Une petite question au barman, je lui demande s'il sait où se trouverait quelqu'un qui aurait des informations sur le bateau qui se trouverait au port du nord de la ville. Il fallait chercher donc... Et le barman répondit, en jetant un œil à une table du bar. Elle n'était pas reculée, elle semblait même une des plus joyeuses.

Dessus, un gars chantait, et jouait de la musique. On ne le remarquait que si l'on le regardait. C'était assez spécial, à la fois ouvert, mais fermé. Une pièce pour remercier le barman, et j'étais déjà repartis à la recherche de savoir. Je m'approche de la table, il s'arrête. Il me regarde, ne sourit plus. Il voit bien à ma tête que je ne suis pas là pour dire que sa musique est belle. Je n'ai aucune opinion dessus, donc peu importe. Je ne lui demande pas mon nom, mais je lui pose un autre question, que j'avais sur le bout de la langue.

-Bon alors, il paraîtrait que tu sais des trucs sur le bateau qui aurait à son bord un log pose. Tu pourrais me dire des petites choses dessus ? J'aimerais aller y faire un tour avec des potes...

Il me fit un signe de main, et je le suivis. Je ne savais pas si je pouvais avoir confiance, mais je n'avais pas envie de trop y penser. Je mis mes mais sur mes sabres. Mais arrivés derrière le bâtiment, une petite terrasse s'offrait à nous. Nous parlâmes pendant les deux heures qui suivirent. Il était un ancien navigateur, qui savait faire beaucoup de chose. Il me parla tout d'abord du bateau, mais ensuite de l'art de naviguer... C'était intéressant. Mais après ces deux heures, quelques pièces lui furent données. Il le valait bien. Je devais maintenant me dépêcher pour arriver jusqu'au bateau.

Enfin arrivé, j'étais dix minutes en avance. Je préparais déjà ce que j'allais dire aux deux autres. J'avais assez d'informations pour que tout se passe, presque sans problèmes. Il y aurait toujours quelque chose qui ne se passerait pas comme prévu. M'enfin... Une petite pensée pour Shippû, espérons qu'il fasse vite pendant ce temps-là. Espérons qu'il ait le temps de revenir avant que nous soyons partis. M'enfin, les dix minutes étaient passées. Aucune explosion dans la ville, parfait. Zero arriva et Alucard aussi. Comme prévu, parfait. Presque tous les deux à l'heure parfaite.

Bon, le plan.

-Ça va enfin vraiment commencer. J'ai trouvé quelques informations, tout d'abord, le bateau est bien gardé aujourd'hui, il a été préparé pour son inauguration de demain. Ce qui est embêtant, c'est qu'évidemment il est bien défendu. Il est contrôlé par la marine sinon. Le plan, c'est d'entrer tout d'abord avec les quelques vivres que j'ai là, en essayant de passer incognito. Dans la salle de contrôle, se trouve une alarme. Si je la déclenche, et je m'en chargerais, toutes les personnes dans le bateau sortiront, mais la milice de la ville arrivera. Ce sera plus facile alors que des marines. En attendant, vous deux, occupez-vous des marines qui sont déjà dans le bateau, et de tous ceux qui nous gêneraient. Ça vous va ? Et ensuite, Alucard tu viendras à la salle aussi pour faire démarrer le bateau. Zero, tu t'occuperas de la milice, et moi je viendrais en renfort. Ensuite, espérons que Shippû soit là, et on se barre avec le bateau, direction Grand Line. C'est un gros plan, mais normalement tout devrait marcher.

Normalement, cela devrait aller. Je leur laissais le chouette bouleau, mais pour aller jusqu'à la salle de contrôle, je pourrais tout aussi bien tuer quelques personnes. Bon allez, je me lance, je prends un des trois sacs posés par terre, je le place derrière ma tête, et avance en marchant tout calmement. Espérons que les deux autres fassent comme moi. Je passe sans problème, il faut dire que j'ai caché mes armes, et que j'ai caché mon visage derrière le sac. Je regarde le plan du bateau. Il n'est pas très dedans, il a juste une grande longueur.

Mais oui... Je n'avais pas pris le temps de regarder le bateau. Je le verrais bien en ressortissant, maintenant, objectif salle de contrôle...
Yukiji Alucard
Yukiji Alucard
PNJ
Pride
♠♠ Capitaine Corsaire ♠♠

♦ Localisation : Inconnue
♦ Équipage : Solo

Feuille de personnage
Dorikis: XxX
Popularité: -550
Intégrité: 150

Mer 30 Mar 2011 - 17:13

Al' avait cette fois-ci aucune envie de meurtre. Son chemin de rédemption serait très long, mais actuellement il était temps d'utiliser plus son cerveau que ses muscles. Cela était certes plus facile à dire qu'à faire, mais que ne tente rien n'a rien ! Il avançait doucement dans la ville. Une capuche sur la tête, afin que la marine ne puisse le reconnaitre. Ayant une prime sur sa tête, notre jeune pirate ne pouvait s'exhiber n'importe où. Enfin tout cela dépendait, s'il avait envie ou non de finir sa vie en prison. L'air était frai et s'engouffrait dans son col. Ses armes étaient dissimilées sous sa longue veste noire, il ne fallait aucune attirer l'attention. La marine était très présente dans Logue Town. Ville célèbre pour la piraterie, ce fut ici que le Roi des pirates fut exécutée. Mais aujourd'hui, les pirates étaient rare dans les alentours. Il semblerait que l'âge d'or commence tout doucement à perdre de sa splendeur. Al' souria, il savait pertinemment que lui et ses compagnons allaient remontrer au monde la puissance de la piraterie.

Arrivé à un croisement, une troupe de marine passa à quelques mètres de notre jeune homme. Al' changea rapidement de direction et entra dans le premier lieu qu'il vit. Pour pas changer ce fut un bar, on dirait que Alucard avait le chic pour tomber dans se genre d'endroit. La salle était pleine, presque plus de place pour notre jeune héros des bassecours. Il avait le choix entre un table trop éclairée et la compagnie d'une autre personne. Al' opta directement pour l'inconnu, il n'avait pas le choix s'il désirait rester discret. Il se déplaça jusqu'à la table, tira la chaise et pris place. La personne se retourna, s'était une jeune demoiselle. Elle avait un teint très pâle et de courts cheveux bruns. Ses yeux verdâtres miroitaient dans le noir et son odeur corporelle enivrait les sens de notre jeune pirate. Al' souria et lui fit un signe de la tête, avant d'appeler un serveur pour prendre de quoi ce rafraichir. Un homme habillé de noir et blanc, arriva à hauteur de la table. Al' choisit un simple jus d'orange, alors que la femme prit un whisky sec. Alucard souria doucement, il venait de se faire battre par une simple femme. Certes, il aurait bien put la suivre sur la voie de l'alcool, mais une fois saoul il risquerait de faire trop de conneries. Il ne pouvait pas perdre le contrôle de sa personne, au risque de massacrer toutes les personnes présentes dans la salle.

La jeune demoiselle n'arrêtait pas d'observer notre jeune pirate. Celui-ci quant à lui esquivait de son mieux son regard, il n'était pas très à l'aise avec la gente féminine. Pourtant quand la main de celle-ci vient sur ses cuisses, il comprit rapidement de quoi il en retournait. Son visage devint blanc, le sang quitta sa face pour se retrouver dans une partie bien plus intime de son intimité. La femme souria de ses belles dents et but son breuvage d'une traite. Al' était dans de beaux draps, il ne pouvait jamais être tranquille. La femme prit alors la parole.


J'ai une chambre dans les locaux, viens avec moi !

Al' rougit doucement, puis un choc vient se former dans sa poitrine. L'odeur du sang ennivra ses narines, un voile rouge masqua sa vision. Il avait envie de meurtre, s'il montait à l'étage cette jeune femme ne reviendrait plus jamais à cette table. Il reprit sa concentration et déclina l'offre de la dame. Il ne pouvait faire cela étant donné qu'il attendait un compagnon pour un rendez-vous. La jeune femme était comblée:

Ce n'est pas si grave, à trois c'est mieux.

Elle prit alors Al' par le bras, celui-ci lui ôta rapidement sa prise. La jeune femme émit un petit son de peur et toute la salle ce stoppa immédiatement. Al' prit alors ses jambes à son cou et quitta rapidement les lieux. A sa sortie frénétique de l'auberge, une patrouille l'attendait dans la ruelle. On se demandait parfois s'il le faisait exprès ou non de s'attirer des ennuis. Il continua à courir dans n'importe qu'elle direction certes, mais s'était tout ce qu'il pouvait faire pour l'instant. La patrouille était composée de quatre jeune marin, ils avaient donc un bon cardio et Al' n'arrivait pas à les semer. Puis à un certain moment il vit un échaffaut sur un habitation. Celui-ci se précipita dessus, afin de monter en hauteur. L'escouade le suivait de près, il devait se dépêcher de les semer sinon il ne pourrait être à l'heure pour le rendez-vous. Ainsi il eut une idée, il continua de toit en toit jusqu'à une impasse. A cet instant les hommes se mirent en position et lui ordonna de se rendre. Al' dégaina alors son arme, oui il dégaina son épée mais munit de son fourreau. Les quatre marins prirent également leur épée et foncèrent sur lui. Al' commença alors à se défendre et faire des vrilles dans tous les sens. Il esquivait puis attaquait, mais il était en infériorité numérique. Il n'avait pas l'avantage, pourtant au fur et à mesure du combat les marins semblaient se fatiguer. Al' avait un bon entrainement et il gagna ce combat par l'usure. Bien sûr personne ne fut tué, mais il n'avait pas eut le choix de leur cogner dessus. Bas il fallait bien les mettres dans un bon état pour qu'ils ne puissent suivre notre jeune pirate. Al' partit alors vers le point de rendez-vous, il était pile à l'heure. Zéro était également là. Seiko donna directement ses directives.


-Ça va enfin vraiment commencer. J'ai trouvé quelques informations, tout d'abord, le bateau est bien gardé aujourd'hui, il a été préparé pour son inauguration de demain. Ce qui est embêtant, c'est qu'évidemment il est bien défendu. Il est contrôlé par la marine sinon. Le plan, c'est d'entrer tout d'abord avec les quelques vivres que j'ai là, en essayant de passer incognito. Dans la salle de contrôle, se trouve une alarme. Si je la déclenche, et je m'en chargerais, toutes les personnes dans le bateau sortiront, mais la milice de la ville arrivera. Ce sera plus facile alors que des marines. En attendant, vous deux, occupez-vous des marines qui sont déjà dans le bateau, et de tous ceux qui nous gêneraient. Ça vous va ? Et ensuite, Alucard tu viendras à la salle aussi pour faire démarrer le bateau. Zero, tu t'occuperas de la milice, et moi je viendrais en renfort. Ensuite, espérons que Shippû soit là, et on se barre avec le bateau, direction Grand Line. C'est un gros plan, mais normalement tout devrait marcher.


Ils partirent tous en direction du navire, Seiko disparut du reste du groupe. Le binôme se dirigea ensuite sur le pont, Al' dégaina ses armes il était temps de faire le ménage.
http://www.onepiece-requiem.net/t118-yukiji-alucard-une-vie-un-but-un-hommeterminehttp://oprannexe.onepiece-forum.com/t773-yukiji-alucard-pride
Seiko Sanzashi
Seiko Sanzashi


Feuille de personnage
Dorikis: 1877
Popularité: -65
Intégrité: -45

Dim 10 Avr 2011 - 18:46

Le sujet va s'arrêter ici. Voir ici pour plus d'infos : http://www.onepiece-requiem.net/t537-karu-shunjuu .
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1