AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


 [FB] Après la bataille...
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Armada
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 6846
Popularité: -730
Intégrité: -565

Mar 12 Aoû - 13:26

Il a été dur de regrouper mes hommes pendant et après la bataille pour anéantir le Projet N. J'ai perdu beaucoup de nakamas, mais le pire c'est que certains ont disparu. Impossible de savoir où ils sont dans les décombres. Et je ne suis pas la seule dans ce cas, beaucoup de capitaines n'ont plus d'effectif ou n'ont plus de navire. J'accepte de prendre à mon bord ceux qui ont le plus souffert et qui veulent se rendre sur Armada. Et parmis les infortunés pirates, j'ai récupéré Reyson D. Anstis.

Cela fait quelques heures qu'on a quitté le Cap des Jumeaux. Mon navire a subi pas mal d'avaries durant la bataille, mais il peut encore naviguer. On ne peut pas le réparer, il faut attendre qu'on soit sur Armada pour avoir le materiel nécessaire. J'ai de la chance, ça aurait pu être pire. J'espère qu'on ne rencontera pas de problème jusqu'à ce qu'on arrive à destination. Je n'aimerai pas voir une flotte de la Marine pour nous arrêter ou rencontrer un monstre marin. J'ai beaucoup donné pour détruire la basse Nasse.

Depuis notre départ, je n'entends que des lamentations. Les pirates pleurent leurs défunts compagnons amèrement. Je n'ai jamais vu autant de morts sur un champ de bataille. Même à Whiskey Peak, il n'y en a jamais eu autant. Est-ce que çà va me chambouler dans mon futur? Je me pose la question. Je suis pourtant solide, mais je sens qu'au fond de moi, çà me tord l'estomac.

J'ai besoin de me changer les idées. Ne faisant plus attention à qui que ce soit, je retourne en direction de ma cabine. Je tombe en chemin sur Reyson. Je m'arrête deux secondes, le temps de réfléchir un peu. Finalement, je l'interpelle.

Yeh Resyon, j'ai à te parler. Rejoins-moi dans ma cabine, on sera plus tranquille pour bavarder.

~~ Page 1 ~~

D'après les testaments de la Reine des Masques, dit Hathor.
©odage by Hathor



Dernière édition par Aoi D. Nakajima le Dim 19 Oct - 1:08, édité 2 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validation http://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
avatar
Reyson D. Anstis

♦ Équipage : Les Anciens Saigneurs, et derrière Red pour le moment

Feuille de personnage
Dorikis: 8160
Popularité: -647
Intégrité: -535

Lun 1 Sep - 12:50


Encore une bataille où l’on compte les pertes de chaque côté. Comme quoi, malgré ce temps passé en prison, le monde n’a pas du tout changé, et on trouvera toujours des raisons pour réitérer ces affrontements. Je ne critique absolument pas la nature humaine. J’en suis et j’ai moi-même mes propres raisons de participer à ce frisson, cette lutte où Dame la Mort nous caresse tendrement la joue.

Une fois encore j’ai survécu. Mais bien que mes jambes ne tremblent pas, ce n’était pas une partie de plaisir. Le lieu surtout. Un décor penché, bancal, avec une mer déchainée comme alternative au combat. Combien de fois verrais-je encore ces grandes montagnes ? Je suis du côté de Grand Line à présent, et ce n’est pas dans mes projets de retourner sur l’autre versant.

Alors que la structure s’effondrait, j’avais bondi sur le premier navire qui m’était donné de voir, espérant qu’il tiendrait le coup. Il s’avérait être celui d’Aoi. Qu’importe, j’aurais très bien pu rejoindre un cuirassé de la marine, la seule différence aurait été l’heure du repos. Je ne dis pas que je m’en suis sorti indemne, mais probablement en meilleur santé que bien d’autres.

J’étais là, penché sur la rambarde à observer l’eau devenue calme. Quelques remous de tant en tant, quelques poissons parfois. Pas de roi des mers en vue, pas de mauvais présages. Je me remémorai les visages des soldats que j’ai tués, sans aucun regret. Il y avait des morts de chaque côté. Bien sûr c’est tragique, mais ils m’ont offert bien pire que la mort. Plus aucune pitié ne m’habite à leur égard. Juste un remord : je ne suis pas parvenu à faire taire ce bureaucrate, Yamamoto. Mais peut-être que l’explosion de l’infrastructure avait eu raison de lui ? Peut-être…

La maîtresse de navire vint m’interpeler, m’invitant à la rejoindre dans sa cabine. Peut-être cherche-t-elle la chaleur d’un homme pour se consoler de ses pertes ? Bien que pas intéressé par cela, ma curiosité me poussa à la suivre. Elle semblait être plutôt célèbre. Peut-être l’était-elle devenue durant mon absence ? Et puis son pouvoir est des plus destructeurs, autant l’avoir de son côté. Prenant Shusui qui était également posée contre la rambarde, je la suivais, silencieux jusqu’à pénétrer dans la pièce. Une question me brûlait les lèvres.

« Comment sais-tu où se trouve Armada ? »

Une flotte qui devient connue de par les mers, mais pas sa localisation. Red lui avait-il donné le moyen de trouver la ville flottante ? En tout cas, je ne l’y avais jamais croisé. Mais faut dire que je n’avais pas tout visité non plus.  
http://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marine http://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Armada
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 6846
Popularité: -730
Intégrité: -565

Lun 1 Sep - 14:45

Je suis étonnée qu'entre sabreurs, Kusanagi et Reyson ne se sont pas encore parlé. Il faut dire que mon invité est un épéiste hors paire, je suis sûr qu'il dépasse mon nakama en terme de puissance brute. Et dire qu'il utilise qu'une lame alors que mon "boucher" en possède trois pour se battre. Comme quoi, ce n'est pas le nombre d'arme qui fait la différence... Enfin bon, je n'ai pas fait venir Reyson dans ma cabine pour parler de ses talents.

Tu n'es pas le seul à posséder une Vive Card, Reyson. Je me suis installée sur Armada avant de venir anéantir le Projet N. D'ailleurs, mon quartier se nomme les Précieuses pour tout te dire.

On sens de la fierté dans ma dernière phrase. J'ai souris naturellement sans me rendre compte. Le simple fait d'énoncer le nom de ma zone me rend heureuse. Il faut dire que c'est la seule chose de bien que j'ai réussi à faire depuis que je suis arrivée sur Grand Line.

J'ouvre et je tiens la porte pour laisser entrer Reyson dans ma cabine. La salle est presque à l'identique à celle qui se trouvait sur l'Inferno, mon ancien navire. On pénètre dans un petit vestibule où sont rangés mes bottines, mon manteau et autres vêtements pour sortir. On voit mon lit sur le fond de la pièce. Et au centre se trouve un bureau plein de cartes et de fiches de primes qui traînent. D'habitude, je suis ordonnée, mais depuis que j'ai perdu mes enfants, j'ai tendance à me laisser-aller. Heureusement que je ne suis pas devenu alcoolique. Je fais signe à mon invité de prendre une chaise et de s'asseoir. Je me dirige vers le bar et je commence à chercher une bouteille. Je n'ai pas encore perdu les bonnes manières.

Un petit rafraîchissement?

Après m'être servi, je m'installe confortablement sur mon lit avec les pieds sur une table basse. Je suis chez moi, je ne vois pas pourquoi ça choquerait quelqu'un que je sois sans gêne. Je regarde alors attentivement le visage et les mimiques de Reyson. Est-il mal à l'aise avec moi ou est-il indifférent à mes attitudes? Il est plus primé que moi, mais il faut dire qu'il a fait de grandes choses avant même que mon équipage se lance sur Grand Line, avant même que je fasses du concret sur les Blues. Il reste pour moi un Saigneur des Mers.

Reyson. Est-ce tu peux prendre le gros classeur rouge qui dépasse sur le meuble derrière toi et le mettre sur le bureau? Si tu te demandes ce que c'est, ouvres-le.

Il s'agit de fiches avec toutes sortes de notes. Elles concernent les Saigneurs des Mers. Évidemment, Tahar Tahgel est en première page, suivi de Jack Calhugan et des autres membres de son équipage. Ça parle de leur aventure et de leur haut-fait, etc... Bien sûr, les documents sont un peu vieux. J'avais de la haine à l'époque contre Tahar et sa flotte, mais avec le temps, j'ai perdu cette rancune. Depuis quelque peu, je préfère éviter de me faire des ennemis pirates, car je veux devenir Impératrice. Et c'est mieux d'avoir le plus possible d'alliés.

Parle-moi de toi à Impel Down. Si tu ne veux pas, je comprendrais. Raconte-moi plutôt ta rencontre avec le Capitaine Red. Comment ça se fait que tu le suis loyalement?

En posant ces questions, je me surprend en train de chatouiller ma moustache. Diable, il faut absolument me retirer cette horreur, je commence à avoir des mimiques de garçon!

~~ Page 2 ~~

D'après les testaments de la Reine des Masques, dit Hathor.
©odage by Hathor

http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validation http://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
avatar
Reyson D. Anstis

♦ Équipage : Les Anciens Saigneurs, et derrière Red pour le moment

Feuille de personnage
Dorikis: 8160
Popularité: -647
Intégrité: -535

Lun 1 Sep - 16:13


Alors c’était donc ça. Aoi possède un quartier là-bas, ce qui fait d’elle l’une des Capitaines d’Armada. Je me disais aussi que ma part du butin mensuel avait diminuée…

« Les Précieuses ? Tu devrais faire un tour à Mascarade, tu as déjà le profil pour te fondre dans la masse. »

Légère boutade pour diminuer la pression, si toute fois il y en a une. Je faisais évidemment allusion à sa moustache. Dans mon quartier, ils choisissent tous l’apparence qu’ils souhaitent, forme à renouveler évidemment, pour que ces habitants gardent le besoin de m’avoir sauf. Cependant, elle n’y sera pas forcément très bien vu : les fraudeurs de mon quartier devienne des femmes à moustache jusqu’au prochain changement d’apparence. Mais il s’agit néanmoins de la meilleure planque des primés à la retraite : si leur visage ne colle plus avec l’affiche, on ne risque pas de les déranger pour ça.

Quant à la pression, elle ne semblait en souffrir d’aucune sorte, comme si elle me faisait confiance. Ou bien n’avait-elle rien à craindre de moi ? Jusqu’à un certain point, elle a raison : je ne peux rien faire face aux logias. Mais en mer, et sur un navire, je peux au moins proclamer l’égalité pour éviter d’être le vaincu. Surtout que son magma avec tout le bois environnant…

Ce n’est pas que je ne me fie pas à elle, simple méfiance. Ma naïveté m’a coûté jusqu’à Impel, et je ne réitérerais plus jamais ce genre d’erreur. Aussi, quand elle offrit à boire, que j’acceptais volontiers, j’attendis qu’elle en boive la première gorgée. Malgré tout, je reniflais d’abord le liquide, au cas où elle pouvait simplement carboniser un poison quelconque au sein de son corps. Je ne me résolus qu’à une gorgée, histoire de me rincer le gosier et de savoir si elle comptait oui ou non m’empoisonner. Mais aucune différence notable dans mon organisme. Bon point pour la dame qui prend ses aises aisément. Elle ne semblait pas avoir essuyé beaucoup d’échec jusqu’à présent… J’étais pareil auparavant.

Aoi mentionna un classeur rouge. Oui, elle était vraiment sereine, à moins que ce ne soit de la comédie. Alors qu’elle était assise sur son lit, j’allais récupérer l’objet du meuble en y posant Shusui pour me libérer les mains et en même temps indiquer que je n’avais pas d’intention belliqueuse. Revenant au bureau, je me mettais à feuilleter son contenu. Un classeur spécialement dédié à mon ancien équipage ? Devrais-je me sentir honoré ? Sauf qu’il y a deux types de personnes qui agissent ainsi : les fans mais aussi les assassins.

« Navré mais je n’ai aucun classeur sur toi. Peut-être aurais-je dû afin de comprendre ton intérêt pour nous ? »

Cette rencontre était fortuite, donc elle ne cherchait pas à entrer en contact avec les Saigneurs. Ou en tout cas pas tout de suite. Il y avait même des informations sur moi : voilà comment elle savait que j’étais capable de lui ôter toute douleur durant l’affrontement. Je laissais le classeur ouvert sur la page de Jack en grimaçant brièvement. Capitaine corsaire… Traître.

La demoiselle à la moustache continua son interrogation. Comme quoi, il n’y avait pas tout dans son classeur. Pourtant, ses questions ne portaient pas sur les Saigneurs, plutôt sur la suite, et sur Impel Down.

« Froid. »

C’est tout ce qu’elle obtiendra comme information de là-bas, je ne tenais pas à me remémorer plus. Je jetais un petit coup d’œil à mon poignet où se trouvait un bracelet fabriqué par Izya : preuve que nous sommes après l’évasion de la prison. Ce n’était donc pas de nouveau un gardien voulant se payer ma tête à l’aide d’une cyborg. Je lâchais un soupir en m’approchant d’elle d’un pas lent.

« Red… Disons que nous avons un marché. Je lui loue mes services en échange de sa protection dans une rencontre future. »

Face à face avec Jack. A ma connaissance, il n’avait rien fait pour nous sortir de là, alors autant prendre ses précautions avant de se rendre à son encontre. Mais ça, Aoi n’avait pas besoin de le savoir. D’ailleurs, elle n’avait rien besoin de savoir. Alors pourquoi m’interrogeait-elle tant ? A son niveau, je m’assis à ses côtés. Si elle avait droit à un lit bien douillé, pourquoi pas moi ?

« Mais pourquoi toutes ces questions et informations sur Red et les Saigneurs ? On n’enquête jamais sans raison… »

Sans prévenir, je me penchais vers elle et lui volai un bref baiser. Je me reculais très vite pour étudier les traits de son visage. Elle semblait surprise, réaction humaine et non mécanique. Fiou, ce n’était pas une cyborg. Mes traits se détendirent légèrement.

« Désolé, simple précaution. »
http://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marine http://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Armada
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 6846
Popularité: -730
Intégrité: -565

Lun 1 Sep - 19:01

Ce classeur représente le passé, Reyson. Notre rencontre est une aubaine pour se connaître un peu plus et savoir plus sur notre patron. Il me semble que Mascara est à côté de mon quartier. Je me disais bien que des femmes à barbe ce n'était pas naturel. Et après tout, Red reste pas moins le Capitaine d'Armada. Normal que je veux savoir un peu plus sur lui. Contrairement à toi, je ne l'ai jamais côtoyé. J'ai du me contenter d'un appel escargophonique...

Red a été Marine. Il pourrait bien retourner sa veste encore une fois. Non pas que je me méfie de lui, je préfère avoir un avis auprès d'une personne qui la suivi après la chute d'Impel Down. C'est mieux que se référer auprès des journaux, n'est-ce pas?

J'étais comme lui dans ma jeunesse. J'avais travaillé pour le Gouvernement Mondial quelques temps, mais j'avais fini par le trahir. La piraterie me semblait plus prometteur. Je sentais que j'avais plus à faire en vivant de pillages. Ça fait plus de 20 ans que je suis dans le métier. Red, ça ne fait que quelques mois... Et le pire dans tout ça, c'est qu'il est plus primé, plus populaire et plus fort que moi. T'as pas un peu peur de lui? Il faut dire qu'il inspire la crainte. Comment peux-tu le suivre avec autant d'assurance? C'est un ami pour toi? Ou plus que ça peut-être? Je ne suis qu'une Libre Pirate pour lui je pense.

Je bois une gorgé de mon verre lentement pour pouvoir passer plus de temps avec toi. Je te regarde dans les yeux pendant un bref instant. Tu es jeune, beau et plein de vitalité. Qu'est-ce qui t'as poussé dans la piraterie? Je suis curieuse. Si tu ne veux pas parler de Red, je comprendrais. On peut très bien parler de nous deux. Après tout, on est destiné à faire de grandes choses tous les deux. T'as bien un .D dans ton nom, tout comme moi. Tu serais parfait dans mon équipage. Ça stimulerait les sabreurs qui m'accompagnent.

Instinctivement, je porte ma main sur la joue que tu as baisé. Tu n'as pas peur de moi on dirait. Chercherais-tu le plaisir d'un soir? Dans ce cas, je suis ton homme. Ou  plutôt, ta femme.

Dis-moi, Reyson. Que comptes-tu faire après Armada? Te venger des Saigneurs? Te venger du Gouvernement Mondial?

~~ Page 3 ~~

D'après les testaments de la Reine des Masques, dit Hathor.
©odage by Hathor

http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validation http://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
avatar
Reyson D. Anstis

♦ Équipage : Les Anciens Saigneurs, et derrière Red pour le moment

Feuille de personnage
Dorikis: 8160
Popularité: -647
Intégrité: -535

Lun 1 Sep - 23:50


Red a été marine. C’est bien vrai, une vérité inéluctable qui avait soulevé bien des questions. Surtout qu’à priori, ce n’était pas vraiment par choix qu’il avait emprunté cette voie. De multiples raisons de douter de lui. J’avais moi-même des interrogations. Mais mon ancien capitaine semblait lui faire confiance, suffisamment pour lui laisser sa fille en tout cas. Et puis, son comportement ne collait pas avec un agent double. Heureusement tu me diras, surtout si s’en est un. Mais à moins qu’il ne soit à l’affut d’une occasion, il ne semble pas planifier un retour dans la marine. Corsaire à la limite, en leur pressant la main ? Ca collerait davantage au personnage.

N’empêche que je comprends tout à fait ta méfiance, vu que j’étais passé par là moi aussi. Red demeure une personne mystérieuse : je connais très peu de lui. De son histoire en tout cas, mais son caractère se dévoile petit à petit. Cependant, si tu vas du côté de la suspicion, vas-y à fond. Il y a des pistes que tu oublies de prendre en compte. A moins que tu ne caches ce fait ?

« Red a été marine, et je suis Red. Du moins, je suis Reyson, pas de subterfuge de ce côté, mais je suis… sa voie à présent. S’il y a une combine, je pourrais très bien être dedans, non ? »

Ou bien le fait de n’être qu’un sbire m’ôte toute valeur ? J’en serais bien déçu. Mais tu continues de m’interroger, sur mes projets cette fois. Peut-être suis-je tout de même sur ta liste de suspects ? Je ne montre pourtant aucune peur. Dans ce monde, celui qui montre sa peur se faire croquer. J’ai bien dit montre, et non éprouve. Car celui qui ne la ressent plus n’est rien d’autre qu’une tête brûlée qu’on soufflera très vite. Ton magma m’effraie, mais le lieu fait de bois où nous nous trouvons me donne un sentiment de sécurité, comme si tu n’oserais rien tenter ici.

« Après Armada ? Cela dépendra d’où je me trouverais, d’où me mènera la vie. Si je veux me venger des Saigneurs ? Certainement pas, j’en fais partie. Mais des saigneurs peut-être. Tu n’entends pas de différence, mais je t’assure qu’il y en a bien une. Un avant Tahar et un après Jack. A moins qu’il n’ait de bonnes raisons… »

D’où la nécessité d’une rencontre, pour éviter de le juger trop vite. Mais il faut avouer que la défense démarre avec un handicap.

« Pour ce qui est du gouvernement mondial, c’est une histoire personnelle. De famille même. »

Pas besoin de chercher plus loin. Quand on perd tous ses repères, on veut le faire payer à celui qui nous les a ôtés. Ce passage à Impel Down n’a fait que me réconforter dans mon but. Peut-être ne nous tuent-ils pas pour ne pas nous ressembler ? Mais ils nous offrent pire que la mort. Dame la Mort est symbole de pitié là-bas. Une pitié chaleureuse et bienveillante comparée à cet enfer.

« Et toi ? Pourquoi rejoindre Armada, et même pourquoi la piraterie ? »

Ton corps ne semblait pas porter beaucoup de marques. Peut-être grâce à ton fruit du démon ? Mais une femme de cette carrure avait sans doute d’autres choix que cette voie-là. Puis un dialogue c’est donnant donnant, pourquoi devrais-je être le seul à répondre aux questions ?
http://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marine http://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Armada
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 6846
Popularité: -730
Intégrité: -565

Mer 3 Sep - 17:33

Je ne suis pas suspicieuse, je me mets juste un peu plus au parfum histoire de mieux comprendre avec qui je suis. De quel pirate tu parles? Ceux d'Armada? Je m'informe sur ceux que j'ai besoin de m'informer, simplement.

Dis-moi Reyson que sais-tu de la mort? Tu penses que c'est une récompense? Tu penses la connaître plus que moi pour l'avoir frôlé? Je pourrais te dire beaucoup de choses là-dessus, mais je n'aime pas en parler. La mort, c'est pour les faibles, ceux qui ne sont rien. Et j'ai vu le faucheur à l'œuvre beaucoup trop de fois, aussi bien par ma main que par un autre. Le monde dans lequel on vit est cruel et sans pitié. Si tu as survécu, c'est que tu es destiné à accomplir de grandes œuvres. Et les gens comme toi, sont la bienvenue dans mon monde.

Si tu remarques bien, mon corps est quand même porté par beaucoup de marques. Certaines sont discrètes, d'autres voyantes. J'ai bien vécue, mais je ne suis pas encore au bout. Il me reste du chemin. La fin n'est pas pour maintenant. J'ai peut-être un visage sans cicatrice, mais je peux te dire que je me suis mangée de belles baignes, mais j'ai une entaille au cœur qui me fait terriblement mal. Des Julius Ledger, des Mogaba, des Rydd Steiner et d'autres encore m'ont bien tabassé, mais je me suis toujours relevée. Je fais tout pour rester vivante. Comme toi. Et je sais que je suis destinée à être Impératrice. Tu veux savoir pourquoi je me suis lancée dans la piraterie, très bien, je vais te le dire.

Est-ce que tu connais la Reine des Masques? On parlait d'elle à une certaine époque. Eh bien c'est moi. J'étais née pour être actrice, j'étais faite pour gagner les sommets dans le monde du show-biz, mais ça n'a pas marché. J'ai toujours su que les affaires étaient meilleures dans les Méfaits. Et choisir entre un pirate ou être de la mafia, j'ai vite fait mon choix. J'avais besoin d'être reconnue, d'être populaire et d'avoir un monde à mes pieds...

Je vide mon sac, pas la peine de se retenir. Que veux-tu que ça me fasse si tu répètes à tout le monde? Je sais que tu ne feras pas, car ce n'est pas ton genre. Je reprends une gorgée tout en te regardant. Je te vois venir, alors je termine mon discours.

Prends-moi pour une tarée qui a les yeux plus grands que son ventre si tu veux, mais saches que j'atteindrais mes objectifs un jour ou l'autre. Je le sais. Sinon, ma vie n'a aucun sens.

Pa contre, t'as pas besoin de savoir que je suis fragile de l'intérieur, que j'ai perdu mes enfants, que j'éprouve des remords et de la tristesse. Oui, j'ai besoin d'être forte et de continuer mon cheminement tortueux pour pouvoir vivre et voir le bout de mon objectif. Grand Line c'est la loi du plus fort, mais ça tu le sais déjà.

Tu te demandais peut-être pourquoi je me posais tant de questions à ton sujet, n'est-ce pas? Tu rends des services à Red, mais tu n'es pas vraiment à sa botte, tu es un Libre Pirate. Je me trompes? Alors, pourquoi tu n'intégrerais pas mon équipage? En échange de t'aider dans ta quête, tu peux m'aider à accomplir le mien.

Si tu ne veux pas, je comprends, je ne t'oblige pas. Tu préfères peut-être reste comme ça, simple connaissance. Seulement, avec moi, tu peux faire de grande-choses. Red s'occupe à ses petites affaires et si tu peux y participer, c'est bonus. Alors qu'avec moi, c'est bien différent.

Sinon, il y a cette moustache qui m'irrite. Quand est-ce que tu me l'enlèves? Je voulais tuer ce loup autant que toi. Yamamoto Kogaku me doit un duel, il a fait quelque-chose à l'époque que je n'ai pas du tout apprécié. Alors, il n'y a pas de raison que je garde ça encore longtemps. J'ai une réputation à tenir!

~~ Page 4 ~~

D'après les testaments de la Reine des Masques, dit Hathor.
©odage by Hathor

http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validation http://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
avatar
Reyson D. Anstis

♦ Équipage : Les Anciens Saigneurs, et derrière Red pour le moment

Feuille de personnage
Dorikis: 8160
Popularité: -647
Intégrité: -535

Mer 3 Sep - 19:13


Pour la moustache, il aurait fallu réussir ton coup et abattre le loup. Tu n’as pas bien rempli ta part du marché, je n’avais pas à être irréprochable non plus. Mais bon, faut l’avouer que même si tu l’avais eu, il est probable que tu aurais quand même eu la moustache. Que veux-tu, certaines habitudes ont la vie dure. C’est un peu ma marque de fabrique. Mais sinon y a un truc sympa qui s’appelle le rasoir. Je dois t’apprendre ? C’est peut-être un peu trop viril pour toi peut-être…

Tu sembles avoir la grosse tête à tes dires. Destinée à de grandes choses… Tu crois donc au destin ? Dans ce cas, pourquoi se battre si la suite est déjà écrite ? Il n’y a que des hypothèses, et tes choix les transforment peu à peu en certitude. N’empêche que tu n’as aucune raison… sentimentale. Aucune vengeance. Sinon contre la vie ? Un simple désir personnel d’être connue… Sauf que là, c’est la reconnaissance par la crainte. Est-ce vraiment ce que tu voulais ?

« As-tu été abandonnée par tes parents pour poursuivre une marque de reconnaissance à n’importe quel prix ? »

Mon image m’importe guère, vu que je n’ai personne à impressionner, aucun proche qui peut me critiquer. C’était peut-être pour cela que je ne comprenais pas ses raisons ? Les personnes dont je souhaitais la reconnaissance n’existent plus. Non, je ne souhaitais pas la reconnaissance, juste une connaissance… Les mots père et mère sont tout ce que j’ai, à part quelques récits du maire qui s’était occupé de moi, jusqu’à ce que son tour n’arrive. Un vieil homme strict mais aimable, à sa manière. Malgré toutes ses réprimandes, il m’arrive de ressentir un manque parfois. Mais ce manque s’exprime bien souvent dans la fougue des coups que j’assène à mes ennemis. Chacun sa façon d’exprimer sa rancœur.  

« Donc si je te tue, ici et maintenant, ta vie n’aura aucun sens ? »

Comme si tu accepterais la mort lorsqu’elle en aura. L’instinct de survie est une donnée inhérente à la plupart des pirates, sinon on irait voir la marine les menottes aux poings. Tout pirate a déjà ressenti ce frisson du combat, cette sensation de pouvoir tout perdre à cause d’un mauvais geste. Un seul. Le pirate est un parieur, un fou, un survivant. Et si j’ai survécu à Impel Down, c’est bien que j’en fais partie.

C’est d’ailleurs peut-être pour cette donnée que tu souhaites m’intégrer dans ton équipage ? Cela ne fera qu’apporter plus de couleur à ton pavillon, c’est certain.

« Je suis un Libre Pirate, en effet. Mais je demeure néanmoins attaché aux premiers Saigneurs, et j’aurais bien du mal à adopter une autre couleur. Aussi, les saigneurs nous ont trahis, et qu’est-ce qui me dit que ton équipage vaut mieux ? Plus qu’un homme de couleur, je préfère être un pirate de liens. Des liens avec Tahar, avec ceux qui étaient à Impel Down avec moi, avec Red, … La confiance ne se choisit pas, elle se gagne à travers les combats. »

Tu ne m’as même rien dit sur les projets de ton équipage. Comment veux-tu que j’accepte sans recevoir toutes les cartes ? Engager est un terme bien trop grand, et j’ai suffisamment donné. Je suis un Libre Capitaine, alors pourquoi m’enchaîner à un contrat alors que la liberté me sied si bien ? Surtout qu’après mon emprisonnement, je chéris bien plus ce statut qu’auparavant.

« Ne te méprends pas, je n’ai rien contre toi ou contre ton équipage. Si j’y trouve mon intérêt, je suis enclin à t’offrir mes services. Mais ce sera comme égal à égal, de Libre Capitaine à Libre Capitaine, et non comme l’un de tes sbires. »

Sbire, un terme qui peut être plutôt péjoratif, mais l’image y est. Tu ne seras pas mon capitaine, mais tu peux aisément devenir un compagnon d’arme. La balle est dans ton camp.
http://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marine http://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Armada
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 6846
Popularité: -730
Intégrité: -565

Jeu 4 Sep - 18:56

Le rasoir c'est pour les hommes et éventuellement pour les jambes des femmes à la rigueur. Je ne réponds pas à ta petite provocation moqueuse, Reyson. Tu es un rigolo, je t'aime bien, mais il vaut mieux savoir calmer les jeux parfois. Une autre fois on pourra se battre si tu veux. Amicalement, j'entends. Je ne veux pas terminer cette entretien avec un ennemi supplémentaire. J'ai assez de Démons sur le dos comme ça et toi aussi je pense.

Tu sais, c'est moi qui t'es portée secours quand tu fonçais tête baissée dans le piège de Wilson Moore au sommet de Reverse Mountain. Je t'ai sauvé la vie, donc quelque part, tu m'en doit bien une. Ça mérite même le retrait de cette affreuse moustache. Question confiance, je pense que tu peux retirer tes doutes sur moi et mon équipage, Reyson. Tu n'as rien à craindre de moi. Je t'ai pas accueilli sur mon Avernus pour te tuer froidement par derrière, ça ne rime à rien. Juste à attirer la colère de Red sur moi, peut-être...

Cela dit, tu marques un point. Je comprends ta réticence, c'est tout à fait normal. Je m'attendais à ce que tu refuses. La confiance est une arme. Avoir des alliés sans être sûr qu'ils te sont fidèle est dangereux, voir mortel. Car on ne sait jamais s'ils retourneront leur veste contre toi un jour. Mais avoir des amis prêts à t'aider quand t'es dans le besoin, c'est une force. C'est malheureusement aussi une faiblesse quand elle est mal géré. M'as-tu déjà vu trahir mes nakamas? Ou as-tu déjà vu mes nakamas me trahir? Non. On est soudé. On partage nos joies et nos malheurs ensemble.

Tu as raison. Je suis entièrement d'accord avec toi. On n'est jamais vraiment sûr de rien dans ce monde cruel. Alors tu as confiance en Red? Tu as passé plus de temps avec lui il faut dire. Quant à moi, je ne l'ai même pas encore rencontré pour de vrai...

Je comprends que tu as peur de perdre ta liberté, c'est normal. Ça montre que tu n'es pas un pirate ordinaire prêt à suivre bêtement n'importe qui. Je t'admire déjà plus.

Tu me disais que je n'ai pas de raison sentimentale, pas de venge en tête ou de but précis? Regarde dans les autres classeurs. Il y a des types qui m'ont ridiculisé, qui m'ont mortellement blessé, qui m'ont volé ou qui s'en sont pris à mon équipage. Être Impératrice n'est qu'un accomplissement, une réussite. J'ai aussi d'autres projets en tête disons un peu plus intime. Renouer les liens avec mon père adoptif, par exemple. Tu veux avoir toutes les cartes? Il n'y a pas que moi qui vit de ses rêves, mes nakamas aussi ont le droit d'atteindre leur but. On va poursuivre notre route sur Grand Line et accomplir ensemble nos objectifs, et plus encore, montrer au Gouvernement Mondial que nous ne sommes pas un équipage de rigolos.

Il n'y a pas de problème, Reyson. D'égal à égal, c'est parfait. T'avoir comme compagnon d'arme est tout aussi bénéfique pour nous deux, surtout que nos quartiers sont juste à côté.

Maintenant, on peut dire que nous sommes allié, non? Après tout, nous sommes tous les deux des Libres Pirates d'Armada. Nous sommes des frères. Et entre frangin, on partage parfois des choses et des causes communes. Et je vais t'en proposer une afin de clore cette discussion fraternelle, qu'en dis-tu?

Justement, je prévoyais d'attaquer prochainement un navire plein de ressources et d'or pour les Dragons Célestes. Et comme c'est du gros gibier, peut-être que tu serais intéressé de participer à cette opération périlleuse. Il faut des hommes de courage et de force pour mener à bien cette attaque. Ça ne va pas être de la tarte, mais le butin est considérable. Il y a de quoi être plus riche que Red en une seule fois, héhéhé. Alors, ça te tente?

Sans attendre une réponse venant de toi, je lève mon verre vers toi en toute gaieté.

Alors, santé!

Et il en faut de la santé si on veut continuer notre route sur Grand Line. Je suis bien contente qu'après toutes ses années je sois pleine de vitalité et sans problème quelconque. Je tombe très peu malade, sauf peut-être en hiver ou quand je suis sur North Blue...

Si tu te sens pas de dormir avec le reste de mon équipage ou au milieu des autres pirates qu'on héberge, ma porte t'es ouverte. Ma cabine est plus spécieuse.

~~ Page 5 ~~

D'après les testaments de la Reine des Masques, dit Hathor.
©odage by Hathor

http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validation http://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
avatar
Reyson D. Anstis

♦ Équipage : Les Anciens Saigneurs, et derrière Red pour le moment

Feuille de personnage
Dorikis: 8160
Popularité: -647
Intégrité: -535

Jeu 4 Sep - 23:24


Tu m’as peut-être sauvé la vie, mais n’était-ce pas grâce à mes hormones que tu as pu continuer la bataille à ton aise ? Quelque part, on peut dire que mon propre sauvetage me revient.

« Disons que Red aurait déjà pu se débarrasser de moi à plusieurs reprises s’il le voulait. Et malgré le fait que mon pouvoir n’est pas toujours très accommodant, il me supporte plutôt bien. Encore plus : emprisonné par du granit marin, il continue de compter sur moi. Je ne fais que lui renvoyer la pareille. »

Je connais l’homme, mais pas l’histoire. Cependant, s’il lui arrive de me trahir, un corps de femme et une moustache ne suffiront pas à le faire payer. Trahison, espoirs brisés, j’ai donné. Même à Impel les gardiens se jouent de nous. J’espère juste que ce Jack a de bonnes raisons, car il ignore ce que nous avons enduré là-bas. Je ne suis peut-être pas l’enfer, mais mes hormones peuvent servir de drogue de torture, elles ne sont pas que là pour faire jolie ou pour soigner. Bien que je n’utilise pas très souvent cet aspect de mes pouvoirs. Mais pour les traitres, je peux faire des exceptions. Et même si je ne peux toucher le magma pour l’instant, un jour viendra. Tiens le toi pour dit, au cas où…

Vous êtes soudés, pour le moment. Nous l’étions aussi à notre arrivée sur cette mer. Nous l’étions jusqu’à ce qu’un ennemi plus fort que notre capitaine surgisse et nous affronte. Ton équipage a-t-il déjà essuyé une défaite ? Le mien un seul, mais c’était la défaite de trop. Tout repose sur le capitaine. Sitôt qu’il flanche, tout s’écroule. Comprends-tu cela ?

Notamment dans ton prochain projet. Un capitaine doit faire deux fois plus attention qu’un simple membre d’équipage. Dépouiller un navire destiné aux Dragons Célestes… Il est vrai que ce n’est pas encore inscrit dans mon CV ça.

« L’argent a perdu de sa valeur à mes yeux lors de mon emprisonnement. Mais je ne dis pas non à ma part pour autant. Juste que si ça n’avait pas été les Dragons Célestes, ça m’intéresserait déjà moins. »

Le gouvernement se plie toujours en quatre pour satisfaire leurs caprices. Alors si on en énerve quelques-uns, ça ne pourra pas laisser le gouvernement indifférent. Une idée des plus alléchantes.

« Cependant, as-tu pensé aux conséquences ? Ils sont prêts à envoyer un amiral si tu touches à l’un d’entre eux. Est-ce sûr qu’il n’y en a pas un à bord ? Mais avant tout, il me faudra m’entretenir avec Red au sujet de ses projets. Je choisirais en fonction, à moins de réussir à rallier les deux ? Ce serait encore mieux. »

Si Red compte s’attaquer directement à un point stratégique du gouvernement ou de la marine, il gagnera sans doute la manche. Mais si les deux objectifs sont sur le même chemin, il n’y aura même pas à se poser de questions. Sauf pour la question d’un possible amiral, évidemment. Mais de toute façon, je ne peux être plus recherché que je ne le suis déjà. Ayant échappé à l’enfer, je crains que ce ne soit la mort la prochaine fois.

Trinquons ensemble, tu as raison. Mais je te laisse encore une fois goûter d’abord avant de m’y mettre à mon tour. Ce que je n’aurais pas donné pour une gorgée à l’époque… Heureusement, j’avais repris l’habitude de l’alcool. La reprise fut ardue au début. Mais je suis de retour pour les concours de beuveries à présent, et toujours avec mes hormones en soutien pour les durs à cuire, ou plutôt à boire.

En tout cas, tu sembles vraiment faire un effort pour me sortir du lot. Me proposer ta cabine ? Tu me considères bien comme un égal. Ca me plaît, tu marques des points. D’un rapide coup d’œil, j’examinais la pièce. Puis je pointais un coin de la pièce du doigt.

« Ca m’ira très bien là-bas. »

Assis par terre, dos au mur. Qu’importe. Après avoir dormi dans le froid éternel, tu peux dormir partout. Mais c’est surtout le coin : personne ne pouvant venir par derrière. Dormir avec Shusui entre mes doigts. Appelle ça prudence ou méfiance, la frontière étant bien mince, mais c’est un truc que j’ai appris à Impel Down.

« Par ailleurs, aurais-tu des vêtements à ma taille ? Ceux-ci commencent vraiment à tomber en lambeaux… »

La tenue de prisonnier. Rafistolée plusieurs fois déjà, je ne pouvais me résoudre à l’enlever. C’était ma seconde peau, mon seul abri face à la neige, mon seul ami. Avais-je passé un cap ? Ou bien était-ce car je ne pouvais vraiment plus les porter ? Mais je garderais un bout, une manche, que j’attacherais autour de mon bras pour ne pas oublier. Jamais oublier ce qu’ils m’ont fait. Jusqu’à ce que je leur ferais payer…
http://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marine http://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Armada
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 6846
Popularité: -730
Intégrité: -565

Ven 5 Sep - 2:03

Oh oui, j'ai malheureusement connu quelques défaites, Reyson. J'imagine que t'avais pas le journal à Impel Down, mais la Team Rocket, un équipage de Chasseurs de Primes complètement loufoques, avait réussi à capturer mon équipage au complet au Cap des Jumeaux. C'est une honte abominable quand j'y pense! Ils m'ont livré à un cuirassé Marine qui allait droit vers ta prison. Seulement, avec mon savoir-faire, j'ai libéré mes nakamas, j'ai livré bataille contre deux cent soldats et un agent du Ciphel Pol 5 surpuissant. J'ai failli mourir, cette nuit-là. J'ai rasé Whiskey Peak de mes mains pour plus qu'on me prenne pour une moins que rien de la part du Gouvernement Mondial, mais plus encore à la B.N.A. et ces maudits rasoirs... Tiens, en parlant de rasoir. Toujours pas décidé à me retirer cette moustache?

Puis, il y a eu aussi l'affrontement contre les Titans des Mers... J'aurais pu mourir dix fois contre eux, mais j'ai survécu et à un prix fort. Mes enfants ne sont plus là... Puis, je ne te parle même pas de mes échecs honteuses sur les Blues... Heureusement que maintenant c'est différent. Grace à toi, à moi, à Wilson Moore et à d'autres, le Gouvernement Mondial réfléchira à deux fois avant de faire des Projets contre nous les pirates.

Tu parles à une Capitaine Pirate, Resyon. Et qui plus est, une calculatrice, une femme intelligente et maline. Je sais pertinemment que tout repose sur le leader, tu ne m'apprends rien. Après tout, c'est le Capitaine la tête pensante d'un équipage, n'est-ce pas? Figure-toi que j'ai été Capitaine avant même que tu te sois lancé dans la piraterie.

Ne t'inquiète pas pour moi, Reyson. Je sais bien que les conséquences pourront être terribles pour mon équipage, mais je suis prête à courir le risque. Puis, ce n'est pas ma première attaque en haute mer, j'ai de l'expériences pour ce genre de situation.

As-tu vu un Amiral aussi près? Arrête-moi si je me trompe, mais il me semble que Red en a affronté un, non? Je lui demanderai se que ça fait si j'arrive à le croiser sur Armada. D'ailleurs, tu pourrais arranger un rendez-vous avec lui? Se serait sympa. L'évasion d'Impel Down, ça du être quelque-chose... Si je ne m'étais pas libérée par moi-même quand mon équipage s'est fait capturer par la Team Rocket, peut-être qu'on se serait retrouvé tous deux à Impel Down? Qui sait? En tout cas, ma cabine est mieux que la cellule, c'est sûr.

Tu ne vas quand même pas dormir sur le sol rigide. Il y a deux matelas sous le mien. Mes...

J'hésite à te révéler une histoire de ma vie privée, celle qui concerne mes enfants. Depuis toujours je gardais leur existence pour secret. Même dans leur mort, je n'aime pas parler d'eux. Puis, ça me rend nostalgique, limite de la dépression. J'essaie de les oublier, de les laisser aller. Mais ce n'est pas facile, surtout si je commence à sortir des objets qui leur appartenaient... Finalement, je tiens bon. Tu ne le répéteras à personne que j'ai eu des gosses autrefois, n'est-ce pas?

Mes enfants s'en servaient quand il fallait dormir. Ils dormaient à côté de moi. Parfois, ma fille venait dans mon lit... Bref, tu seras installé plus confortablement.

Je te rassures, j'ai appris aussi à être prudente, même dans les bras de Morphée. Je ne te l'ai pas dit, car tu n'as pas vraiment besoin de savoir ça. Je n'ai pas connu mes parents. Un homme que je croyais bon, m'a recueilli et élevé pour mon bien. Je lui dois tout. Il m'a beaucoup enseigné pour que j'ai de la culture générale et il m'a formé à me battre. C'est de lui que je sais faire attention à beaucoup de choses. D'ailleurs, c'est aussi lui qui m'a appris à jouer la comédie. Et depuis, je garde toujours sur moi une garde-robe variée afin d'être prête à jouer n'importe quoi. Tu as de la chance, j'ai aussi évidemment des tenus pour homme. Je t'en fais cadeau si tu veux, ça me coûte rien.

Regarde ce placard. Choisi ce que tu veux à droite. À moins que tu as besoin de tenu de femme également? Dans ce cas, faudra voir ça ensemble.

Pareil au niveau des chaussures, prends ce qui t'intéresse sauf mes bottines noires. Je me lève et je pose mon verre sur mon bureau. Je ne veux pas te mettre à la porte, mais dès que tu as terminé de faire les soldes, je ne dirais pas non à un peu de repos. La bataille au sommet de Reverse Mountain a été épuisante, même avec avec la force que tu m'as donné avec ton pouvoir.

Je vais te laisser tranquille quand tu auras terminé. Si tu as besoin de quoique ce soit, n'hésite pas à passer me voir. C'est valable aussi sur Armada, mon ami. Il est temps pour moi de me reposer un peu. Ça été un plaisir de t'avoir parlé un peu. On pourra continuer notre discussion demain ou n'importe quel jour.

Ça m'a fait du bien de parler avec toi. Je ne croise pas tous les jours des gens de ton niveau. Même Kusanagi n'est pas aussi fort que toi. Je te suis reconnaissante et je te remercie d'avoir dialogué avec moi. Je te laisse réfléchir et voir avec Red pour le projet contre les Dragons Célestes.

~~ Page 6 ~~

D'après les testaments de la Reine des Masques, dit Hathor.
©odage by Hathor

http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validation http://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1