AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


 Joyeux noël ... ou pas !
avatar
Soul
• Sergent d'élite •


Feuille de personnage
Dorikis: 3435
Popularité: 10
Intégrité: 0

Mer 17 Sep 2014 - 17:15


Quel bonheur de retrouver les planches grinçantes d'un bateau de la Marine. Le vent caressant mes joues, je reprends goût à ces sensations. Pareil, cette odeur que dégageait le bois du bateau enfin je l'a retrouve à l'identique. Les marins qui s'active pour tenir le cap vers une destination qui m'est inconnu doivent se marrer en regard mon visage niais d'enfant qui ouvre son cadeau. En parlant des hommes, je suis assez étonné de leur implication suite aux ordres assez crues à mon goût d'Arya.

Elle est forte ça se voit, je suis comme en admiration devant elle. C'est bon de retrouver la femme au pouvoir, j'ai toujours approuvé ça dans la Marine. Ce que je suis maintenant : un marine. Ce que je vais faire : j'en sais rien. Ce que je vais devenir : j'en sais rien, mais à vrai dire je m'en fou carrément je suis là et c'est le principal. Va falloir maintenant se faire discret, être un homme d'arrière plan, secondaire … se forger une nouvelle identité puis grandir et devenir grand ! C'est pas une question de pouvoir, plutôt de prestige … j'ai toujours eu envie d'avoir une statue à mon effigie, une histoire avec mon nom pour celui du héros … être reconnue pour quelque chose quoi.

Au final j'ai failli être reconnu … reconnu pour être un traite, mais c'est une mésentente avec le Gouvernement Mondial. Il à certainement mal jugé la situation … Je ne peux plus lui en vouloir ça arrive à tout le monde non ?!

Bref c'est du passé maintenant je vais devoir me forger un présent. Disons même qu'il commence bien … trop bien ! Depuis quelques temps Arya semble dix milles fois plus sérieuse que sur Drum. Certainement l'effet Kaiser ! Elle nous demande de nous mettre en ligne pour un rapport, mais pourquoi précisément ?

« Allez tous en ligne j'ai à vous causé ! »

« OUI COMMANDANTE ARYA ! »


Ils se tutoient tous ici ?! M'enfin, des bons soldats ces gars !

« Bien ! Saluez bien le nouveau, nous avons désormais le Sergent d’élite Soul parmi nous. »

Tient un nouveau sergent …
Soul …
Euh wait … ?

« Sauf erreur, Commandante Peon, je ne suis pas Sergent …  »

« Si tu l'est ne discutes pas, on se rejoins dans mon bureau tout de suite. Les autres au boulot, merci de votre attention ce sera tout ! »


Ses ordres sont précis et si crû à la fois. Elle est comme un mère tyrannique avec eux, mais leurs relations semble si fusionnel elle doit avoir ce truc qui fait qu'elle est là à ce grade aujourd'hui. Mais à quoi je pense moi ! Je viens d'être appelé Sergent d'élite comme ça pour une raison qu'il m'est inconnu ! Merde je comprends rien, puis les autres ils vont s'imaginer des trucs, de plus ma couverture va être extrêmement dur à cacher. Merde merde merde merde …

De toute façon je dois quand même aller dans son bureau si j'y vais pas je suis réellement grillé ! Je me rends doucement fasse à la porte du bureau, je frappe et la porte s’entrouvre en grinçant.

Je frisonne tel un film d'horreur.
http://www.onepiece-requiem.net/t1448-mashida-taiten-dobutsu-no-kenri-termin http://www.onepiece-requiem.net/t9586-soul-silver
avatar
Soul
• Sergent d'élite •


Feuille de personnage
Dorikis: 3435
Popularité: 10
Intégrité: 0

Ven 17 Juin 2016 - 11:41



« Ho c'est toi, pas trop tôt ?! T'es vachement lent quand même ? »

« Non, mais euh ... commandante Péon … C'est que … Je ne savais où se trouvait votre bureau, voilà pourquoi. »

« Tu te fous de moi là, rassures moi ?! »

« Non, du tout je ne permettrais certainement pas. Excusez-moi … enfin excuses moi. »


C'est assez gênant sur le coup de se tutoyer ainsi dès le début, mais c'est un ordre donc j'applique. En même je suis tout émoustiller de recevoir des ordres c'est bien confirmatif du fait que je suis de retour dans cette très chère Marine. Heu pas dans marine hun … enfin dans la Marine quoi … fin' vous m'aviez compris !?

« Bon, Soul je te dois des explications sur cette grosse promotion. Désolé tout à l'heure c'était un peu violent, mais avant éclaire moi parce que ça me tracasse … Soul c'est vraiment ton prénom ? »

Ho non pas la question du prénom. C'est la panique, trouve un truc vite ... euh ...

« Silver ! …..... Mon prénom c'est Silver ! Soul ce n'est que mon nom de famille en faite. »

« Silver ? T'a une peau légèrement foncée et les cheveux plus noirs que noir et tu t'appelles Silver ? … Pouwaaaahahaha tes parents ils sont énormes. »

« Peut-être, ça je ne pourrais jamais vraiment savoir.»
Petite mélancolie.

« Ho je vois ! Excuses moi. Bon revenons au faite, tu dois tout d'abord savoir que bien évidemment sur ce bateau JE suis celle qui dirige. Je ne m'inquiète pas on est d'accord de toutes façons. Sauf que au dessus moi, il y a l'amiral Shiro Fuuryuko »

L'Ami... Fuuryuk... Ho non ! Mon dieu, mais dans qu'elle pétrin je me suis fourré. L'amiral qui veut ma mort et qui, s'il me trouve, m’exécute immédiatement, est mon propre chef. Là, je ne me sens pas vraiment bien. Je tire sur mon col afin de mieux respirer, je ne me rends pas vraiment compte, mais il y a certainement une goutte de sueur et de panique qui doit couler sur mon visage. Chaque bruit autour de nous me fait peur, je ne suis vraiment pas bien du tout.

« Donc voilà, je l'ai informé, tout à l'heure, par Den Den Mushi de tout ce qu'il s'est passé sur Drum et lorsque je t'ai décris physiquement, il à eu une drôle de réaction. Pour une raison que j'ignore encore il me demande toujours à quoi ressemble les personnes que je recrute, m'enfin. Je n'ai pas très bien compris sa réaction, mais c'est surtout lorsque j'ai évoqué ta cicatrice là sur ton œil. Je l'ai entendu faire un drôle de bruit puis après un petit temps il m'a précisément dit, je cite :  »

Citation :
« Huum je vois, donc tu a dis qu'il se débrouillait très bien Arya ?! Soit, s'il en est ainsi je te demande de le nommer Sergent d'élite, il dirigera une petite troupe d'homme … On verra si il a vraiment ça dans le sang, voyons de quoi il est capable [...] »

C'est le malaise. C'est quoi un piège ? Un test ? Je ne comprends plus. Je ne connais pas assez l'Amiral pour savoir si ma mort approche ou pas. Je ne demande qu'à faire parti de la Marine. Je vais faire profil bas, mais je ne ferais pas deux fois l'erreur. Arya me regarde très étonné par ma réaction qui est proche de l'effroi, mais apparemment elle n'est pas au courant de tout je dois continuer dans cette idée là.

« Mais c'est trop d'honneur. Wouaah, c'est comme qui dirait un grand saut de le bain assez direct, mais je suis prêt à prouver que je peux être un grand marine. Merci à vous de me faire confiance. »

« Écoutes moi je ne fais qu’obéir, mais moi j'y crois de ce que j'ai vu. Je lui ai dit aussi qu'on ressentait dans ta voix cette envie. Nous c'est tout ce que l'on recherche : la passion et des Marines de qualités. Donc voilà maintenant tu sais qu'on t'attends au tournant on veut voir de quoi tu est capable. Sur ceux c'est tout pour moi … Tu peux rejoindre tes gars sur le pont. Un conseil : intègre le groupe, aide les aux débuts, ils seront à toi ensuite. Hop ! Rompez Sergent d'élite Soul. »


Je repars avec le sourire, du moins à l’extérieur. Je suis entre joie et crispation, j'ai l'impression de revenir aux premiers jours dans la marine. C'est pas quelque chose d'inconnu, mais pourtant. Allez j'ai quand même été Lieutenant-Colonel, je ne vais pas me laisser intimider par un poste de Sergent. Après c'est vrai que je ne connais pas la Marine d'élite, il va falloir que j'apprenne à la connaître mieux que ça. Je salue dans les règles la Commandante puis lui tourne le dos, mais il semble qu'elle est un dernier truc à me dire.

« Haaa oui une dernière chose. Notre destination finale c'est Marie Joa. Une fois là-bas tu pourras discuter un peu avec l'Amiral pour faire connaissance, il sera présent. En attendant on y est pas, tu a le temps de te préparer psychologiquement haha. C'est tout pour moi. Bon courage ! »

Je ne suis même pas retourné pour l'écouter, à partir de Marie Joa je me suis figé. Je sais très bien que l'Amiral est là-bas, je l'ai su avant. Impossible de bouger mes membres, cette nouvelle m'a totalement paralysé de haut en bas et de bas en haut. Mon cœur est proche de s’arrêter et mon cerveau, lui, est quasiment en train de disjoncter. J'arrive tant bien que mal à remettre un pied devant l'autre, mais c'est terrible. Le vent qui me fouette la tronche sur le pont et les quelques gouttes d'eau de mer qui s'écrasent sur mon visage suite au fracas contre la coque des vagues, ni font rien de plus. Je suis absent, plus de ce monde. Mon esprit est mort, comme aspiré loin de mon corps par cette phrase, je n'étais pas prêt.

Les nuits vont êtres longues.

http://www.onepiece-requiem.net/t1448-mashida-taiten-dobutsu-no-kenri-termin http://www.onepiece-requiem.net/t9586-soul-silver
Page 1 sur 1