AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


 Rouge Rubis
avatar
Scarlet Verrci
••• Agent du CP8 •••

♦ Localisation : Partout et nulle-part à la fois
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 1327
Popularité: 10
Intégrité: 20

Mar 21 Oct 2014 - 1:13

Deux semaines de voyage et le trajet jusqu'au quartier général n'est toujours pas fini. Comme chaque jour depuis leur entraînement sur le banc de sable, Scarlet et Annabella continuaient à mettre en pratique les techniques du Rokushiki qu'elles avaient eu tant de mal à maîtriser. La scientifique ne se déplaçait à présent plus qu'à l'aide du Geppou lorsque le lieu dans lequel elle se trouvait le permettait. La sensation de liberté que lui procurait le fait de pouvoir marcher dans les airs était grisante, et Alice adorait voler dans les bras de sa mère adoptive entre deux séances de test ou de soins. Depuis peu, Scarlet avait réussi à stabiliser le génome mutant contenu dans le sang de sa protégée et avait réussi à ralentir la progression de la mutation. Ainsi, l'horrible cicatrice du dos de la fillette avait cessé de suppurer et semblait même commencer à cicatriser, mais ses yeux demeuraient irrémédiablement jaunes et sa peau aussi pâle que le jour de leur rencontre. Kaito continue de se murer dans le silence, Annabella, elle, psychote et passe son temps à causer avec son écureuil.
Rien de bien inhabituel en somme. Sauf que le train-train habituel finit par laisser la place à l'imprévu, comme si la troupe n'avait pas le droit à un repos bien mérité avant de reprendre du service. Une attaque. En pleine séance d'injections en plus, alors qu'Alice était sanglée au lit. Ces sangles n'étaient à vrai dire d'aucune utilité car la gamine ne mouftait pas malgré les injections dont les aiguilles aurait fait hurler de douleur le plus insensible des hommes. Non, les sangles servaient juste à lui rappeler de ne pas quitter la pièce avec une aiguille plantée dans le corps, comme cela était déja arrivé une fois, ce qui avait apparemment troublé Kaito quand il la vit gambader sur le pont du navire avec une aiguille d'une douzaine de centimètres plantée dans le dos, l'air de rien.
Alors que la vigie sonna l'alerte, Kaito et Annabella étaient d'ors et déjà sur le pont du navire, prêts à en découdre avec l'équipage du navire pirate, Scarlet ne sortit que quelques instants la tête de sa salle de tests improvisée pour voir ce qu'il retournait de la situation avant de retourner à son travail. Les deux autres étaient des agents bien plus qualifiés qu'elle, et le traitement d'Alice nécessitait sa présence, celui-ci entrant dans une phase critique. Une bonne heure passa, agrémentée de hurlements divers, de bruits d'impacts et autres joyeusetés. Des cris incompréhensibles, suivis de deux bruits aquatiques comme lorsque l'on jette un objet lourd à la mer. Puis d'un coup, la porte du laboratoire vola tandis qu'un homme à l'aspect repoussant pénétra à l'intérieur.
http://www.onepiece-requiem.net/t10664-scarlet-la-rose-des-abysses http://www.onepiece-requiem.net/t10888-london-bridge-is-falling-
avatar
Scarlet Verrci
••• Agent du CP8 •••

♦ Localisation : Partout et nulle-part à la fois
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 1327
Popularité: 10
Intégrité: 20

Mer 22 Oct 2014 - 0:20

"CAPITAINE, IL EN RESTE ENCORE DEUX ICI!" beugla l'homme.
Celui-ci ne remarqua pas immédiatement ce qui se passait dans la salle et resta éberlué quelques instants avant de réaliser.
"HE, QU'EST CE QUI SE PASSE ICI? VOUS FAITES QUOI A CETTE GAMINE?"
Scarlet se figea, l'espace d'un instant. Que faisait donc ce rustre à bord du navire? Kaitô et Annabella étaient censés les battre. Un frisson glacial parcouru l'échine de la rousse.
"Qui êtes vous? Et que faites-vous ici? Ce vaisseau appartient au gouvernement mondial, vous n'avez rien à faire i..."
Scarlet ne termina pas sa phrase, le colosse lui décocha une telle gifle qu'elle vola à travers la pièce avant même d'avoir pu utiliser le Tekkai. Elle n'eut le temps que d'entre-apercevoir Alice qui se détachait en hurlant du lit, arrachant câbles et sangles, avant de se précipiter au chevet de sa mère adoptive.




Lorsque la rousse s'éveilla, elle était seule, menottée et ferrée sur le plancher humide d'une cale. Celle-ci mit quelques instants avant de retrouver ses esprits tandis que sa tête bourdonnait encore à cause de la claque. Le temps passa, de temps à autres un rat passait et essayait de grignoter un bout de dentelle de la robe pourpre qu'elle portait quand soudain le roulement de vagues sous la coque sembla s'atténuer. Le navire ralentissait. Deux yeux jaunes s'illuminèrent alors dans l'ombre d'une cellule voisine.
"On est arrivées, maman Scarlet. Vite, il faut partir, vite!" murmura la voix fluette d'Alice.
La petite allait bien, c'était déjà ça, mais quelque chose perturbait encore Scarlet. Comment ces pirates s'étaient-ils débarassés de membres expérimentés du Cipher Pol comme Kaito et Sweetsong aussi facilement? La chose lui parut effrayante, car elle même n'avait aucune chance de survie contre ces forbans en cas de combat direct. Une seule chose était à faire, se cacher, et fuir, peu importe où le navire avait accosté. Heureusement, les chaînes qui entravaient la rousse étaient faites pour retenir des prisonniers de force commune, la frêle apparence de la Lady avait encore une fois joué en sa faveur. Elle brisa facilement ses liens métalliques et pris sa fille dans ses bras, elle-même n'ayant pas été ligotée. En serrant sa fille, Scarlet s'assura qu'aucune aiguille ne se trouve encore fichée dans la peau de la fillette. Heureusement, rien ne vint heurter les doigts de la rousse.
Alice tira alors sa mère par la main, et la guida à travers les barreaux de la cellules, qu'elle tordit comme s'il n'était faits que de carton. Décidément, ce syndrôme n'avait pas que des effets négatifs.
http://www.onepiece-requiem.net/t10664-scarlet-la-rose-des-abysses http://www.onepiece-requiem.net/t10888-london-bridge-is-falling-
avatar
Scarlet Verrci
••• Agent du CP8 •••

♦ Localisation : Partout et nulle-part à la fois
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 1327
Popularité: 10
Intégrité: 20

Lun 27 Oct 2014 - 1:45

Comme l'avait dit Alice, les deux prisonnières devaient au plus vite s'échapper du navire. Fort heureusement, la plupart des pirates semblaient déjà avoir débarqué sur... sur quoi déjà? Scarlet ne reconnut pas l'endroit où avait été amarré le navire qui la transportait, à vrai dire il faisait nuit noire et malgré les nombreuses torches éclairant les lieux, il était impossible d'identifier l'endroit. De même qu'elle semblait la seule rescapée de l'équipage du navire... L'endroit auquel était attaché le navire était des plus invraisemblable, composé d'enchevêtrements de bois, cordes qui reliaient entre eux d'innombrables navires, formant ainsi un gigantesque îlot flottant. Mais la rousse était bien trop nerveuse pour s'extasier devant l’impressionnante architecture de cet étrange endroit. Tout d'abord, elle devait récupérer ses biens personnels, hors de question de laisser quoi que ce soit ici. D'un simple coup de Geppou, Scarlet s'élança du pont et atterrit devant la porte menant aux cabines. A pas feutrés, celle-ci se dirigea vers sa propre chambre et commença à rassembler ses affaires, le strict minimum, à savoir son Cracordéon, ses instruments chirurgicaux et des vêtements de rechange. Ce fut néanmoins avec un profond pincement au coeur qu'elle dût se résoudre à abandonner la majeure partie de sa garde-robe afin de prendre les quelques possession qu'Alice ne pût se résoudre à abandonner. Le tout calé dans une malle de taille moyenne, son Cracordéon dans le dos et Alice sur ses épaules, la Lady retourna sur le pont du navire et descendit comme une fleur sur l'étrange îlot d'un coup de Geppou. Scarlet atterrit au beau milieu d'une place déserte, elle aussi. La rousse commençait à croire que quelque chose était arrivé à ses ravisseurs mais elle entendit soudainement un bruit d'explosion en provenance du ciel nocturne. Un feu d'artifice... La nouvelle année était déjà là? Ca expliquait pas mal de choses, dont la disparition mystérieuse des pirates.  Le teint pâle, la démarche mal assurée à cause du poids de ses bagages, la rousse se rendit compte qu'elle n'aurait guère le choix que de se mêler à la foule et de se procurer de quoi contacter le quartier général du Cipher Pol...






Plusieurs heures après son débarquement, Scarlet finit par arriver dans le quartier des Précieuses, selon l'écriteau tape-à-l'oeil qui en signalait l'entrée. La rousse commençait à être épuisée, de même qu'Alice. En écoutant ça et là les conversations des passants qui ne la dévisageaient pas, elle découvrit qu'elle se trouvait sur une île nommée Armada, sans pour autant en savoir plus. Mais dans ce quartier huppé, la rousse avait bon espoir de trouver de quoi contacter le QG. Elle finit par tomber sur une boutique clinquante nommée Pulu Pulu Korp, et dont la devanture semblable à un gros escargophone ne laissait pas douter quand à la catégorie des bien y étant vendus...
http://www.onepiece-requiem.net/t10664-scarlet-la-rose-des-abysses http://www.onepiece-requiem.net/t10888-london-bridge-is-falling-
avatar
Scarlet Verrci
••• Agent du CP8 •••

♦ Localisation : Partout et nulle-part à la fois
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 1327
Popularité: 10
Intégrité: 20

Dim 2 Nov 2014 - 18:18

La bourse bien plus légère, Scarlet ressortit de l'échoppe de la Pulu Korp, avec un lot d'escargophone dans la valise. Après avoir longtemps négocié avec le vendeur, celui-ci finit par céder à la rousse son dernier pack "Espion en herbe" comprenant un escargophone blanc et un autre noir. C'était le moyen le plus sûr de contacter le QG sans risquer que quelqu'un n'écoute la conversation, précaution qui avait quand même coûté deux millions de berrys à Scarlet...
Après avoir loué une chambre bon marché dans un des nombreux hôtels du quartier, Scarlet put enfin se reposer un peu et faire le point de la situation tout en prenant un bon bain chaud, accompagnée d'Alice qui elle aussi avait bien besoin de se décrasser.




La douceur et les parfums entêtants de la mousse avaient beau être très agréables, la rousse n'arrivait pas à se détendre. Les évènements se bousculaient dans sa tête, à la manière des bulles de savon qu'Alice s'amusait à faire voler au même moment. Sans même sortir de l'eau, Scarlet mit en marche son escargophone blanc et composa le numéro du QG. Après quelques instants passés avec la réceptionniste, la rousse finit enfin par obtenir le directeur du Cipher Pol 8 en personne, Ao Novas.
Après lui avoir fait un rapide rapport de la situation, Scarlet attendit une quelconque réaction de la part du directeur, qui à vrai dire s'était tut dès que celle-ci eût prononcé le nom du lieu où elle se trouvait.

"Agent Verrci, voici vos nouvelles instructions. Vous êtes désormais un agent sous couverture, vous serez chargée d'espionner l'une des plus grandes menaces régnant actuellement sur Grand Line. Intégrez par quelque moyen que ce soit l'équipage de Red, traître au gouvernement mondial, dont la prime dépasse actuellement les 470 millions de berrys. Rapportez nous tous les faits et gestes de sa part ou de ses sbires, que vous les jugiez intéressants ou non."

Scarlet resta interdite quelques instants. 470 millions. Ce Red ne devait vraiment pas être un enfant de coeur. Qu'est ce qui pouvait bien pousser le directeur à lui confier une mission si dangereuse alors qu'elle était bien loin d'être assez forte pour neutraliser ce pirate? La rousse n'eut pas le temps de réfléchir plus longtemps que le directeur continua.

"Afin de nous transmettre vos rapports dans la plus grande discrétion, vous entrerez en contact avec l'un de nos agents dormants sur Armada, il devrait également vous aider à intégrer l'équipage de Red. Son nom est Johanna Starling, un agent du CP5. Elle est en ce moment même infiltrée au sein de la guilde des Usuriers."

La communication se termina peu de temps après. Scarlet allait devoir rester quelques temps sur Armada apparemment, le plus dur étant de réussir à trouver cette Starling sans éveiller les soupçons. Et ensuite rien de moins que de réussir à berner un capitaine pirate hautement primé, ancien membre du CP5  et haut gradé dans la marine. Déjà Scarlet sentait que cette mission ne serait pas une partie de plaisir. La rousse s'immergea complètement dans son bain. Non, décidément, rien n'était simple dans sa vie.
http://www.onepiece-requiem.net/t10664-scarlet-la-rose-des-abysses http://www.onepiece-requiem.net/t10888-london-bridge-is-falling-
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1