AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Je noierai mon chagrin dans du jus d'orange!

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Blanche de la Rive

♦ Localisation : Sur GL Alabasta
♦ Équipage : Seule pour l'instant

Feuille de personnage
Dorikis: 1664
Popularité: -23
Intégrité: -8

Sam 25 Oct 2014 - 15:44

Rappel du premier message :

Un coup d'oeil à droite, un coup d'oeil à gauche, pas grand chose d'autre que la mer et son doux roulis. Les vague viennent s'échouée doucement contre la coque du transporteur dans un son si familier qu'il en devient insupportable. La brise qui soulèvent mes cheveux fins et qui taquinent ma nuque. Les poils qui se dressent et le coeur qui se serre. J'inspire une grande bouffée d'air qui me paraît putride et la vie me semble bien fade. Pourquoi voyager? Je ne suis rien, je ne suis plus personne. Il n'y a personne là-bas qui m'attend, il n'y a personne qui sourira en me voyant enfin arriver, personne qui froncera les sourcils en voyant les plaies sur mes coudes. Plus personne pour panser mes plaies. Ce n'est bien sûr pas comme si j'avais besoin de quelqu'un pour prendre soins de moi. Mais je l'avoue, j'ai besoin de gens qui auraient pleuré ma mort. Je tape du talon de mes bottines de cuir sur le planché du pont du bateau. Je suis seule. Je n'ai pas vu le temps se gâté, une tempête? Non, pas avant que nous n'arrivions, mais ça, seuls les gens qui ont passé du temps en mer peuvent le voire. Les autres passagers ne sont pas des habitués apparemment.

J'attrape ma petite valise rigide et noir, je m'assoie dans un geste gracieux et un soupir fatigué. Je vieillis. Oui, j'ai trente deux ans, bien que ça ne se voit pas. J'ouvre la valise, quelques robes des bas des affaires utiles, mes Berrys et enfin, mes aiguilles, mes plantes, mes poisons. Je tire bien sur mes gants de cuir noir et commence à enduire des aiguilles de poison, je les cache un peu partout sur moi. Ma robe, d'un bleu nuit est d'une élégance qui, étonne la plupart quand ils apprennent que je suis une pirate. Enfin, une ancienne pirate. Je prépare quelques tisanes et d'autre plantes médicinales, je ne suis pas bonne qu'au meurtre je soigne autant que je tue. Je ferme les yeux un instant, je ferme ma mallette, me relève, lisse ma robe et regarde à l'horizon. J'apperçois déjà la terre ferme. Dommage. Ce voyage a été bien court.

L'amarrage se fait sans problème j'attends que les passagers descendent tous, je descends à leur suite. Le talon de mes bottes claquent sur le paver. Je ne sais que faire je regarde un instant les gens s'éparpiller, c'est jour de marché semblerait-il. Les marchands lancent des regards aussi inquiets que mauvais au ciel nuageux. Je décide donc d'aller trouver un endroit sec ou dormir. Et boire, oui, je vais boire c'est bien ça. Je me ballade un bon moment, en fait, jusqu'à ce que le jour commence à tomber.
J'ouvre la porte d'une taverne. Les odeurs m'assaillent, putride et nauséabonde. Tout ce dont j'ai besoin quoi. J'observe un peu le tas d'hormones qui flottent comme un nuage de mauvais augure au dessus de la pièce et me dirige vers le comptoir pour commander.

"Excusez-moi, une chope de bière. S'il vous plaît"

Vous avez vu?! J'ai dit s'il vous plaît et j'ai été gentille?! Vous êtes témoin?! Et bien cet homme, gras et mal rasé (et je ne vous parle même pas de son hygiène) me ria au nez de façon insolente et inadmissible.

-Mais bien sûr! Aller rentre chez toi gamine!

"J'ai de l'argent, j'ai l'âge! Servez-moi à boire!"

Peu convainquant peut être...

-L'âge? Tu as quoi, quinze ans à tout cassé? aller rentré chez toi!

Je me lève. Trop c'est trop, une lame glisse dans ma main et je la plante violemment entre les doigt des l'homme qui s'oppose à moi.

"Je suis très loins d'avoir quinze ans, et j'ai les nerfs, alors servez moi à boire ou ce n'est pas dans la table que ce couteau finira."
http://www.onepiece-requiem.net/t11434-blanche-de-la-rivehttp://www.onepiece-requiem.net/t11527-blanche-de-la-rive
avatar
Blanche de la Rive

♦ Localisation : Sur GL Alabasta
♦ Équipage : Seule pour l'instant

Feuille de personnage
Dorikis: 1664
Popularité: -23
Intégrité: -8

Mar 28 Oct 2014 - 13:30

Je me releève m'enroule dans le linge et sort avec une robe complètement rouge de honte. Je suis une idiote, une pure idiote. Mais qu'est-ce qu'il m'arrive? Je me mets sur le côté je jette le linge dans la grotte afin de ne pas le salir? j'enfile mes vêtmeent,s chaussures et je me donne une violente baffe qui aura sans doute fait rougir ma joue. Je souffle un bon coup et rentre de nouveau dans la grotte.

-Vous ne m'avez pas répondu. Que contenez la fiole que vous avez jetée dans la taverne.

Je m'assoie une distance respectable de l'handicapé et enfile mes gants noir de cuir. Je commence à enduir quelques aiguilles et balle de pistolets de substance toxiques. Je m'étais déjà excuser, je ne le referai pas. Il voulait savoir ce qu'il y avait dans la fiole? J'étais sûre qu'il n'en avait pas réellement envie.

"Dans cette fiole il y avait une substance avec laquelle vous n'avez aucune envie d'être en contact."

Ou alors il était fou. Il l'était sans doute à vouloir protéger une inconnue comme il l'a fait, mais quel abrutis. il aurait mieux fait de rester à sa place après tout, tout ceci ne serait pas arriver. Je soupirais.

"Allongez-vous, ce sera mieux pour vos côtes, je vais aller chercher votre ami, pour qu'il veille sur vous, et je vais m'en aller, ça vaut bien mieux pour tout le monde."

Faux. C'était bien mieux pour lui. La présence humaine j'en avais besoin. Cela faisait trop longtemps que j'airais seule. Mais ceci n'était pas une raison. J'avais fait des choses qui n'étaient pas respectables. Pa digne de qui je suis et pas digne de mon éducation. Mais merde quoi. Un médecin n'est pas sensé faire ça. Je rangeais mes armes sur moi, les cachant de nouveau et fermai ma mallette. Je me levais sans lui accorder une regard.
http://www.onepiece-requiem.net/t11434-blanche-de-la-rivehttp://www.onepiece-requiem.net/t11527-blanche-de-la-rive
avatar
Ivan De Cimitiero
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Localisation : Grand Line

Feuille de personnage
Dorikis: 5422
Popularité: -548
Intégrité: 181

Mar 28 Oct 2014 - 13:50

La relation entre les personnages change radicalement tout comme l'ambiance.

-Vous mentez. Mais votre mensonge n'est pas loin de la vérité si vous saviez… Donnez-moi une bonne raison de laisser partir une criminelle ? Une tueuse à gages..

Ce n'est pas une blague. Ivan est sérieux et comme d'habitude il fera son possible pour ce qu'il pense être juste.
http://www.onepiece-requiem.net/t10966-ivan-fiche
avatar
Blanche de la Rive

♦ Localisation : Sur GL Alabasta
♦ Équipage : Seule pour l'instant

Feuille de personnage
Dorikis: 1664
Popularité: -23
Intégrité: -8

Mar 28 Oct 2014 - 14:00

Je me fige. Comment sait-il que je mens? Je tourne la tête vers lui mon regard n'a plus rien d'amical.

"Justement, j'aimerai bien savoir ce qui vous donne le droit de juger si mes paroles sont mensonges ou vérités. Et ce qui m'empêcherait de vous tuer sur le champs. Et je pense que vous n'avez aucune envie de rester avec une criminelle comme moi."

Je regarde l'handicapé, il n'est plsu amical mais il est humain. Je serais bien rester mais les situations sont trop étranges.

"Je ne pense pas qu'un saint homme sans soucis se serait interposé comme vous l'avez fait. Vous n'êtes pas blanc comme neige n'est-ce pas?"
http://www.onepiece-requiem.net/t11434-blanche-de-la-rivehttp://www.onepiece-requiem.net/t11527-blanche-de-la-rive
avatar
Ivan De Cimitiero
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Localisation : Grand Line

Feuille de personnage
Dorikis: 5422
Popularité: -548
Intégrité: 181

Mar 28 Oct 2014 - 14:19

Le visage de l'ange ne reflète plus aucune émotion. Sa main droite se saisit de son arme à feu. Elle reste cela dit cacher à la vue de Blanche.

-Je n'ai jamais tué. Depuis tout petit la vie m'enlève les personnes que j'aime. Alors les personnes qui n'hésitent pas à hotter la vie pour des futilités ne méritent pas d'être libres. Elles doivent être jugées et enfermées.

Tu te demande qu'est-ce qui me permet de juger tes paroles? Tout simplement parce que j'ai les aptitudes pour. Peut importe tes paroles… Je suis l'ange du jugement. Je connais la vérité.

Même si vous jouez les durs. Je suis convaincu que vous ne parviendrez pas à me tué. Ce que vous avez ressenti à mon égard vous a troublé. Vous ne comprenez pas plus que moi les émotions qui ont surgi.

Je vois une lueur d'espoir en vous.


Ivan lui tend la main et lui offre un sourire par la même occasion.

-Faite moi confiance, vous pouvez changer ces mauvaises habitudes. J'ai rencontré une meurtrière. Puis j'ai découvert une femme. Maintenant tu remets ta carapace de meurtrière. Brise cette carapace et je t'aiderais. Brise là.

Pour le moment il n'y a aucune menace. Il veut croire en l'Homme. L'ange lui tend une perche. Sans doute la première et la dernière.
http://www.onepiece-requiem.net/t10966-ivan-fiche
avatar
Blanche de la Rive

♦ Localisation : Sur GL Alabasta
♦ Équipage : Seule pour l'instant

Feuille de personnage
Dorikis: 1664
Popularité: -23
Intégrité: -8

Mar 28 Oct 2014 - 14:37

-Je n'ai jamais tué. Depuis tout petit la vie m'enlève les personnes que j'aime. Alors les personnes qui n'hésitent pas à hotter la vie pour des futilités ne méritent pas d'être libres. Elles doivent être jugées et enfermées.

Tu te demande qu'est-ce qui me permet de juger tes paroles? Tout simplement parce que j'ai les aptitudes pour. Peut importe tes paroles… Je suis l'ange du jugement. Je connais la vérité.

Même si vous jouez les durs. Je suis convaincu que vous ne parviendrez pas à me tué. Ce que vous avez ressenti à mon égard vous a troublé. Vous ne comprenez pas plus que moi les émotions qui ont surgi.

Je vois une lueur d'espoir en vous.


Je regarde sa main tendue. Une main tendue. C'est peu pour certain mais pour moi c'est assez improbable. De l'espoir? Non, je ne le tuerai pas parce qu'il est l'espoir. Il faut de sgens comme lui dans le monde mais j'ai bien peur d'être perdue. Néanmoins je ne peux pas refuser une main tendue. Je glisse mes doigts ganté dans les siens et m'assoie dans un soupir.

"J'ai bien peur qu'il n'y ait pas grand chose à sauver chez moi mais si vous voulez essayez allez-y"

Je me mis a genou devant lui et relevais les yeux dans les siens sachant très bien que j'ai de très grands yeux. J'avais toujours mes doigts dans les siens mais ça ne paraissait pas dérangeant à ce moment.

http://www.onepiece-requiem.net/t11434-blanche-de-la-rivehttp://www.onepiece-requiem.net/t11527-blanche-de-la-rive
avatar
Ivan De Cimitiero
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Localisation : Grand Line

Feuille de personnage
Dorikis: 5422
Popularité: -548
Intégrité: 181

Mar 28 Oct 2014 - 15:13

Non ce n'est pas dérangeant. C'est même ce qu'Ivan souhaitait au fond de lui. Ses yeux se plongent dans ceux de la tueuse à gages. Les rôles finissent même par s'inverser. C'est l'handicapé qui avance son visage vers Blanche et lui donne un baiser sur la joue.

-J'aimerais rester avec vous. Voyageons ensemble. Je vous aiderais. Je n'en ai pas l'air mais j'ai probablement les capacités pour contenir vos mauvaises habitudes. Si vous voulez vraiment changer, vous y arriverez.

Trêve de bavardage. Le regard de l'handicapé n'est pas celui d'un héros, d'un sauveur ou même d'un guide. Il la désire. L'ange est tombé sous le charme d'une criminelle. C'est étrange. Ne dit 'on pas que les opposer s'attire ?

-Il fait de plus en plus froid. Nous pouvons passer la nuit côte à côte pour nous réchauffer mutuellement.

Le justicier à roulette passe sa main dans les cheveux de Blanche et lui caresse la joue. Maintenant il se rallonge avec difficulté et tire la femme vers lui.
http://www.onepiece-requiem.net/t10966-ivan-fiche
avatar
Blanche de la Rive

♦ Localisation : Sur GL Alabasta
♦ Équipage : Seule pour l'instant

Feuille de personnage
Dorikis: 1664
Popularité: -23
Intégrité: -8

Mar 28 Oct 2014 - 15:39

Voyager ensemble? Savait-il qu'elle était rechercher? Certes non.

-Il fait de plus en plus froid. Nous pouvons passer la nuit côte à côte pour nous réchauffer mutuellement.

Il m'attire contre lui ça doit faire mal... Je me relève et m'éloigne de lui.

"Hum... Il faut peut être que je t'explique qui je suis avant de prendre une telle décision car tu ne sais pas tout..."

Voir beaucoup de chose à dire. Je cherchais une poudre dans ma malle que je jetais sur le feux qui s'intensifia.

"Je m'appelle Blanche de la Rive et j'ai trente-deux-ans..."

Je vois son air étonné mais décide de continuer.

"Je suis née noble, et je suis toujours noble, c'est simple, je suis juste une lady. J'avoue que je ne sais pas vraiment dans quels genres d'affaires mon père trempait, il n'était jamais chez moi, j'ai jamais eu ni frère ni soeur, j'avais des cours a domicile et j'avais une serre. J'ai toujours été passionée par les plantes et sans me vanté je pense que j'en connais plus que quiconque sur plantes et poisons en tout genre. J'avais quinze ans quand la marine m'a kidnappé pour attiré mon père. Ils ont tué toute ma famille. Je ne sais toujours pas pourquoi. J'étais perdue, j'ai été recueillis dans un équipage de pirate. Je suis une pirate. Mais il y a quelques mois de cela. Mon vraie travail à bord était médecin et empoisonneuse. Je ne suis tueuse que pour le besoin depuis qu'ils sont morts... Ils ont été tué par un homme possédant un fruit du démon qui fait rajeunir les gens. Je pense qu'il me prenait pour morte, sinon je le serais sûrement."

Oui, j'en avais beaucoup dit, mais il voulait voyagé avec moi, il devait savoir à quoi s'attendre. Et puis, c'est quelqu'un qui m'a tendu la main alors même que j'ai menacé de le tuer et que j'ai tuer plusieurs personne devant lui.

http://www.onepiece-requiem.net/t11434-blanche-de-la-rivehttp://www.onepiece-requiem.net/t11527-blanche-de-la-rive
avatar
Ivan De Cimitiero
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Localisation : Grand Line

Feuille de personnage
Dorikis: 5422
Popularité: -548
Intégrité: 181

Mar 28 Oct 2014 - 16:10

Dangereux. C'est très dangereux ce que fait Blanche. Ivan se montre gentil avec une criminelle pour une seule raison qu'il ne comprend pas d'ailleurs. Tomber sur le charme de cette femme. Non il n'est pas plus surpris que ça d'entendre qu'elle a trente deux ans. Il a été surpris lorsqu'il a entendu qu'elle est plus vieille que lui. Maintenant on lui fournit juste l'explication.

-Je vois… Donc tu as choisi les ténèbres de plein gré…

Trop d'informations… C'est sans doute la première fois et la dernière qu'Ivan tombe sous le charme de quelqu'un. La perche qu'il lui a tendue a été brisée. Cet fois c'est trop.

-Alors écoute attentivement mes paroles. Tu as tué des personnes dont tu ignores tout. Tu n'es rien d'autre qu'une noble gâté qui a vécu dans le luxe. Tu n'as pas cherché à comprendre pourquoi la marine à tué ta famille. Tu as tournée de dos au gouvernement à cause de cela non? Un cas classique. Puis ta nouvelle famille de pirate est morte aussi alors tu fais seulement ceux qu'ils t'ont appris. Tué. Tueuse pour le besoin. Dans quel monde vie tu? C'est à cause d'individu comme toi que ce monde ne tourne pas rond. D'individu si fragile qui se perde dans le meurtre.

Tu as tué des innocents ! DES INNOCENTS SONT MORTS DE TA MAIN ! Alors le fait que tu veux changer ou non ne me regardes même plus. Je n'ai que faire de tes vaines paroles. Tu dois faire face à la réalité.

Blanche de la Rive. Vous êtes coupable de pirateries et de meurtres prémédité. Vous n'avez pas d'autre échappatoire que d'expier vos erreurs. Vous allez être enfermées. Vous allez rejoindre la prison et vos jours au trou finiront peut être par remettre vos idées en place.


L'ange termine son petit discours en sortant un flingue et en visant Blanche.

-Je ne tolérerais aucun mouvement suspect de votre part. Je n'hésiterais pas à tirer pour vous empêchez de commettre davantage de turpitude. Veuillez lâcher vos armes et les poussez vers moi.

Si seulement elle l'avait fait tomber amoureux. Si seulement elle était manipulatrice. Elle aurait pu avoir à ses pieds un homme dont l'influence grandira de façon exponentielle.
http://www.onepiece-requiem.net/t10966-ivan-fiche
avatar
Blanche de la Rive

♦ Localisation : Sur GL Alabasta
♦ Équipage : Seule pour l'instant

Feuille de personnage
Dorikis: 1664
Popularité: -23
Intégrité: -8

Mar 28 Oct 2014 - 16:29


Je soupire. J'aurais dû m'en douter. Je ferme les yeux et place un doigt juste sous ma poitrine à gauche. Je ne rouvre pas les yeux car je vais pleuré et il est hors de question que je pleure devant cette homme.

"S'il e plaît de me tuer alors que tu ne l'as encore jamais fait, fais-le tu débarrasseras le monde d'un des fléaux. Sache néanmoins que j'ai un instant cru pouvoir être quelqu'un de bien. Vas-y tire juste au dessus de mon doigt"

J'étais sincère. Je n'avais plus rien. J'avais certes été rapide, je n'avais pas chercher à comprendre le pourquoi du comment mais je savais que les gens que je tuais n'étaient pas des saints.

"Je n'ai jamais. Jamais, tuer d'innocents, du moins jamais intentionnellement."

Tout ceci est pure vérité. Je ne tuerai pas cet homme, et s'il lui plaisait de me tuer qu'il le fasse. J'étais sans doute folle mais ses paroles venaient de m'achever pour de bon. Tomber sous le charme d'un homme et... Non. Jamais plus. Je ne devais pas me dire que j'avais pu tomber sous son charme. Trop tard, je baisse la tête mes cheveux cachent mon visage un larme unique roule sur ma joue. Il ne la verra pas. Pitié il ne la verra pas. Cette larme serait la seule, s'il décidait de me tuer, c'était sûr et s'il décidait de m'épargner aussi. Plus jamais je ne pleurerai pour quelqu'un.

C'était de ma faute, j'avais eu tort de croire encore que j'étais quelqu'un qu'on voudrait sauver même en sachant qui je suis au plus profond de moi. Mais quelle idiote. Je lève la tête et le fixe dans les yeux.

"Vas-y tire."
http://www.onepiece-requiem.net/t11434-blanche-de-la-rivehttp://www.onepiece-requiem.net/t11527-blanche-de-la-rive
avatar
Ivan De Cimitiero
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Localisation : Grand Line

Feuille de personnage
Dorikis: 5422
Popularité: -548
Intégrité: 181

Mar 28 Oct 2014 - 17:16

Ivan rabaisse son arme. Que doit-il faire? Qu'est ce qui est juste, injuste. Il met même le flingue sur sa tempe et donne quelques coups pour se concentrer et réfléchir.

*Je n'ai jamais. Jamais tué d'innocent. Du moins jamais intentionnellement. *

Cette même phrase peut sortir aussi des lèvres de l'handicapé. Pourtant ce n'est pas lui qui l'a dit. Où est la différence entre les deux? Peut être qu'ils ont plus de points communs que prévus.

-Tu te considère comme un fléau… Si tu n'es pas satisfaite de toi, alors fait en sorte de t'améliorer. Tu as une expérience. Apprends de ça. Il semblerait que je sois mal placé pour t'arrêter.

Je ne vais pas tirer. Sauf si cela est utile pour sauver quelqu'un.

Fait ce qui te semble être juste
.


Ivan balance phrase par phrase. Ses paroles ne sont pas fluides. Il y a quelques secondes d'attente entre chaque phrase.

-Je ne tuerais jamais une personne comme toi !

Je.. je..

Désoler.


L'ange rabaisse sa tête et évite le regarde de Blanche.

-J'ai fait une erreur et je m'en excuse. Je ne suis pas parfait. Tu n'es pas parfaite. Tout le monde fait des erreurs. Je t'ai jugé hâtivement… Je sais que tu dis vrai lorsque tu parles dès tes tueries. Comment puis-je améliorer ce monde si je ne suis même pas capable de redonner de l'espoir à une personne… Je ne suis même pas capable d'aider une personne.

Etrangement je vous apprécie. Je ne sais pas pourquoi. Vous me troublez. Comme si j'étais incapable de raisonner correctement en votre présence. Comme si tout mon être était déboussolé.

Désoler…

http://www.onepiece-requiem.net/t10966-ivan-fiche
avatar
Blanche de la Rive

♦ Localisation : Sur GL Alabasta
♦ Équipage : Seule pour l'instant

Feuille de personnage
Dorikis: 1664
Popularité: -23
Intégrité: -8

Mar 28 Oct 2014 - 17:46


-Je ne tuerais jamais une personne comme toi !

Je reste bouche bée. Il est sérieux? Alors qu'il vient de dire le contraire? Mais je suis qui? Une personne comme moi? Mais comment? Je suis quelqu'un de mauvais, il vient de le dire alors pourquoi tout à coup...

Il parle de monde et d'espoir...

"Etrangement je vous apprécie. Je ne sais pas pourquoi. Vous me troublez. Comme si j'étais incapable de raisonner correctement en votre présence. Comme si tout mon être était déboussolé."

Je baisse les bras et le regarde un peu perdue. Il m'apprécie? J'ai un sourire malgré moi.

"Je suis qui je suis. Depuis bien longtemps. J'ai tué, mais j'ai sauvé. Je suis peut être une noble trop gâtée. Mais je ne sais pas qui être d'autre et puis s'il n'y avait personne de mauvais, il n'y aurait personne de bon, tout cela est abstrait. Vouloir sauver les gens c'est bien, quand on sait de quoi on veut les sauver. Je n'ai peut être besoin d'être sauver du moins pas à la façon dont tu l'entends. "

J'ai envie de le prendre dans mes bras. Je crois que je suis vraiment une grande malade. Je tombe sous le charme d'un homme qui me pointait avec un pistolet quelques instants plus tôt. J'ai envie de dormir. C'est idiot mais c'est comme ça. Le feux crépite et c'est bientôt la seule source de chaleur. Je n'ai pas une température corporelle très élevée enfin je suis humaine, mais j'ai tendance à être gelée. Ce qui explique aussi entre autre pourquoi je m'habille beaucoup et que je ne me trimbale pas le nombril à l'air.

"Je vous apprécie aussi. C'est d'ailleurs très étrange je n'aime personne et il en faut beaucoup pour que j'accorde ma confiance, vous êtes bel et bien un ange je pense."

Je passais de vous à tu sans aucune cohérence. Je fronçais les sorucils et me donnais une baffe. Ce qui était idiot, j'avais presque oublie que je n'étais pas seule.

http://www.onepiece-requiem.net/t11434-blanche-de-la-rivehttp://www.onepiece-requiem.net/t11527-blanche-de-la-rive
avatar
Ivan De Cimitiero
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Localisation : Grand Line

Feuille de personnage
Dorikis: 5422
Popularité: -548
Intégrité: 181

Mar 28 Oct 2014 - 18:06

Une situation agaçante. Qui n'a rien de banal. L'amour? Non non non. Les sentiments faussent le jugement. Comment peut-il prétendre juger le monde si la première venue le fait chavirer? Hors de question de s'aventurer dans ce genre de relation. Le père d'Ivan souhaite que son fils ait une vie comme tout le monde avec femme et enfants. Mais l'handicapé ne peut. S'il doit faire un choix entre le bonheur présent, futur et passé c'est sans aucun doute qu'il choisit le passé. Son enfance avec sa mère. Son adolescence avec son père. Sa vie s'est achevée à la mort de ses parents. Aujourd'hui ce n'est plus qu'une attente de la mort. En attendant ce jour béni, il continue de combattre sur le sentier de son père.

*J'ai une tâche à accomplir. Un objectif. Rien d'autre.*

-Je n'ai plus rien à faire ici.

Ivan rampe avec difficulté jusqu'à sa chaise et n'accepte aucune aide de la part de Blanche. Il escalade en souffrance et fini par retrouver son siège. Son tissu sur la tête et le voilà prêt à quitter ce lieu.

-Si vous avez l'intention de quitter ce lieu aussi, il serait préférable d'éteindre le feu avant. Je vous souhaite une agréable soirée.

Le voilà qu'il se dirige vers la ville. La forêt ne lui fait pas peur. Après son entrainement sur l'archipel vert, ce ne sont pas quelque racine qui risque de l'empêcher d'avancer.
http://www.onepiece-requiem.net/t10966-ivan-fiche
avatar
Blanche de la Rive

♦ Localisation : Sur GL Alabasta
♦ Équipage : Seule pour l'instant

Feuille de personnage
Dorikis: 1664
Popularité: -23
Intégrité: -8

Mar 28 Oct 2014 - 18:36

Quel retournement de situation... Et puis quoi? Je reste là à ne rien faire? C'est ce que je fis, dans un premier temps du moins. Oh et puis mince j'en ai marre qu'on me prenne pour une idiote. Il ne veut rien écouter? Pas mon soucis mais j'étais son médecin en partie du moins. Je sortie des plantes de ma mallette me levais et laissais le feux tel quel. Je me mis à sa suite ayant pris toutes mes affaires je m'en allais aussi. Mon coeur se sert. J'avais cru un instant que j'avais retrouver des compagnons. Je l'atteins bientôt.

"Eh Ivan, ouais je sais t'en as rien a balancer et t'es un fier dans le genre mais prends ça, si tu as mal, fais en une infusions avec deux feuilles de chaque pendant dix minutes, ah! et un petit conseil, évite de trop bouger, Je pense que Yatsu comprendra ça et t'aidera, ce serait ennuyeux que ta côte bouge de nouveau, je serais pas là pour la remettre... Je suis bête! Il y a beaucoup d'autres médecins! Bonne chance pour la suite!"

Les derniers mots meurent dans ma gorge alors que celle-ci se serre, je pose les plantes sur ses genoux et m'éloigne rapidement. Non plus jamais je ne ferai confiance. Non plus jamais je ne dirais tu à quelqu'un si facilement. Plus jamais je ne trouverai personne avec qui avancer.

"Au fait, Yatsu c'est un bon, tu m'as dit que tu perdais souvent les gens que tu aimes, fait en sorte de ne pas le perdre c'est quelqu'un sur qui tu peux compter. Je pense."

Je soupire et fait un sourire qui n'a rien de naturel. Tout sera artifice à partir de maintenant. Je lui fais un petit signe de la main et m'éloigne.
http://www.onepiece-requiem.net/t11434-blanche-de-la-rivehttp://www.onepiece-requiem.net/t11527-blanche-de-la-rive
avatar
Ivan De Cimitiero
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Localisation : Grand Line

Feuille de personnage
Dorikis: 5422
Popularité: -548
Intégrité: 181

Mar 28 Oct 2014 - 19:08

L'ange la laisse partir sans rien dire. A quoi bon lui balancer quelques paroles. Comme une machine sans coeur, il continue d'avancer. Une machine ne doit pas être troublée. Elle fait ce pourquoi elle a été conçue rien de plus... De plus Yastu ce n'est qu'un vendeur d'armes. Serte le blond souhaite payer sa dette, mais une fois que cela sera fait l'handicapé se retrouva tout seul. Rien ni personne ne peut combler le vide dans le coeur de l'ectoplasme à roulette. Ce monde n'est plus le sien depuis longtemps et pourtant il se bat comme le plus féroce des lions pour ce qu'il croit être juste.

Ce soir il ne fera qu'un seul vœux. Ivan espère ne plus revoir Blanche si celle-ci tourne mal. Le chemin qu'il emprunte est semé d’embûche. C'est d'autant plus difficile à les franchir seul et en chaise roulante.

Le vent glacial rend les déplacements encore plus compliqué que prévu. Mais il avance. Toujours. Ce n'est pas le genre de personne à regarder son objectif et à avancer en le fixant. Lui regarde en arrière et recul en espérant tomber sur l'objectif. Des fois il lance quelque coup d'oeil sur la ligne d'arrivée histoire de régler le cap.
http://www.onepiece-requiem.net/t10966-ivan-fiche
Contenu sponsorisé



Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2