AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


La Débâcle - Mission extraction

avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Ven 7 Nov 2014 - 23:17

Sujet lié au début du rp ci-dessous.
La Débâcle - Fin du brasier



La Débâcle - Fin du brasier a écrit:
Comme tout bon tacticien, Shoma avait prévu une planque au cas où quelque chose tournait mal. Ils leur fallait un lieu ou se replier si jamais Flist les trahissait où si la situation fait qu'ils n'aient d'autre choix que de battre en retraite. C'est donc à la hâte que le capitaine des Spectres gagna ce point stratégique et y découvris les siens.

Mizu avait très bien remplis son rôle. Tout le monde était saint et sauf. Façon de parler. Shoma examina chaque membre de son équipage. Le poison commençait à faire effet. Ce n'était pour le moment pas mortel, mais il allait devoir trouver un moyen de leur donner un antidote, mais comment faire, le Sanbi se trouve de l'autre côté de l'île. Même s'il parvenait à rejoindre le Sanbi, il n'allait peut-être pas réussir à revenir à temps.

Les choix de Shoma étaient peu nombreux et ce fut à ce moment que son Den Den privé ce mit à sonner. C'était Roger. Cela faisait plaisir d'entendre sa voix, mais le moment était tout de même mal choisi. N'ayant pas le temps de taper la discussion, Shoma lui dit ce qu'il en était et surprise, son ancien second lui dit qu'il avait récupéré le Sanbi et qu'il allait l'attendre en haute mer.

L'homme n'avait pas perdu son temps. Certes Shoma lui avait dit qu'il comptait prendre le navire de Flist, mais de là à avancer plus vite que la musique n'arrangeait pas du tout son capitaine. Visiblement le frère d'arme de Shoma ne voulait plus de Jaya et tenait à sa place abord. Ok, pas de souci, le mal était déjà fait.

Il ne restait plus qu'une seule solution, trouver un moyen de monter abord de la Lépreuse maintenant et sans plus tarder. Un tel navire devait certainement avoir de quoi soigner les blessures et les empoisonnements et puis dans le pire des cas il n'avait qu'à rejoindre le Sanbi en mer pour disposer de son matériel.

"Je vais aller récupérer la Lépreuse tout seul. Pendant ce temps je veux que vous m'attendiez tous à ce point. Une fois le navire en ma possession je ferais en sorte de venir vous chercher. Il va nous falloir des bras pour naviguer avec ce navire, donc essayer d'emmener avec vous le plus de monde possible."

Maria -> "Imagine il y a des soldats de la marine ?"

"Tampis nous n'avons pas le choix, cette garce de Njut nous à griller notre joker on ne peut pas se permettre de s'éterniser ici. On prend le navire et on se barre. S'il le faut nous nous occuperons des autres plus tard."

Opacho ->"Bonne chance capitaine."

"On se revoit tous d'ici 30min maximum"



Shoma était maintenant partie et il ne reste plus que vous. Vous pour vous soutenir, vous pour trouver un moyen d'atteindre le point d'extraction. Si votre capitaine croit en vous, nul doute que vous allez devoir croire en vous également, car le point désigné n'était pas à la porter de tous.

Avec la puissance de feu du navire de Flist, vous allez devoir montrer de quoi vous êtes fait, car une grande traversée de Jaya vous attends.


avatar
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3670
Popularité: -123
Intégrité: -93

Mar 11 Nov 2014 - 0:23

Et voilà. Dans la merde, une fois de plus. Ça commençait à devenir lassant, son capitaine n'était pas sympas, il aurais pût prévenir la fillette ... Depuis le début, Luka suivait Mizu comme son hombre, l'enfant plutôt discrète, se contenter d'observer, de réfléchir, et d'essayer de décrypter le caractère de se qui semblait être devenus c'est nouveaux camarades. Si elle avait était d'abord choquer pas la décision de son capitaine (se mettre sous les ordres d'un autre, il plaisante ?) elle l'avais suivi une fois de plus, après tout il devait avoir ces raisons. Par contre que cela reste bien clair, dans l'esprits de Luka, Mizu rester l'ordre premier. Ce Shoma avait beau être, statistiquement , son nouveau capitaine, il devrait lui montrer qu'il en était digne ! Et c'est peu dire qu'il était mal, voir très mal, partit!

Déjà des le départ la jeune fille avait était réticente, quelque chose ne lui plaisait pas chez lui. Mais à ce stade elle ne pronostiquer rien, bénéfice du doute. Mais depuis quelques heures, il ne faisait que descendre dans son estime.
D'abord sont plan ne lui plaisait pas...elle n'avait rien dit, Mizu voulait entré dans cet équipage.
Ensuite ses façon ne Luis plaisait pas, n'avait il aucun remord a tuer tous se qui bouge ? Elle n'avait pourtant rien dit, Mizu voulait entré dans cet équipage.
Et enfin LE PERSONNAGE LUI MÊME NE LUI PLAISAIT PAS, c'était qui ce mec pour décider de raser un ville putain ! N'avait il aucun sens de la vie? Était il tellement con qu'il voulait prouver sa supériorité ! Merde quoi! Mais elle ne disait rien pour SON FOUTU CAPITAINE PRENOMER MIZUKAWA! Par ce qu'il voulait entrée dans cet équipage et que Luka avait accepter sa décision! Et sa lui mettait les nerfs en pelotes ! Manquer plus qu'il soit médecin ce Shoma et il avait tout gagner !

Si la jeune fille comprenais la situation, elle, Mizu et les deux autres devait traverser la ville pour rejoindre Shoma qui voler un navire, le tout avec deux empoisonnés...super.
Luka sa laissa tombée sur une des chaises présente dans la pièce. Bien heureusement, elle avait échapper au poison, elle avait très vite reconnu un gaz toxique et c'était protéger la bouche au cas où et des lors elle avait anticiper le deuxième coup, deux ou trois gouttes lui était tomber sur l'épaule mais ce n'était rien de grave, un poison de plus ou de moins...merci à c'est reflex d'aveugle...

Pour le moment, Mizu l'inquiéter. Cela faisait plusieurs semaine qu'il était ailleurs il tomber régulièrement malade et malgré se faible participations aux combats des derniers jours Luka le sentais fatigué. Les deux autres n'était pas en super forme, il faudrait éviter à tout pris de les faire combattre...même courir n'était pas recommander dans leur état. Pour la première fois depuis son arriver chez les reds spectres Luka pris la parole, elle était bien décider à prendre les choses en main, et à les faire bien pour que son capitaine atteigne sont but: intégrer l'équipage !

-Mizu, laisse moi me charger de cette mission et repose toi. Je serait capable de nous faire traversés alors ne te prend pas la tête et suis moi. Décrits moi l'endroit ou nous devons le retrouvé, j'ai fais le tour de l'île plusieurs fois ces dernier jours, je saurais me repérée et connais une grande partie par cœur.

Mizukawa déplia une carte, et posa sont doigt dessus,

-Nous somme ici.

Il fit glisser sont doigt sur la carte,

-et nous allons là

-un trentaine de centimètres, environ...plusieurs kilomètres...

Son ancien capitaine lui précisa alors les point cardinaux et quelques endroits clé à traversé, au bout de quelque minutes, la fillette avait déjà son chemin principal en tête et quelques détours en cas de présences inconvenantes. Les deux autres avaient regardés la scène, et Luka pouvait percevoir une pointe de surprise chez eux, s'ils pensait qu'elle n'était là que pour décorer, ils se trompaient ! L'un des principales atouts de Luka était son apparence lié à son jeune âge, on la penser faible et quand elle commencer à agir elle crée souvent cet effet de surprise, pratique !
La fillette se dirigea vers la sortie,

-Mizu, je vais passer devant, repérer nos ennemis sera facile alors reste en arrière avec...Maria et Opacho...c'est ça? Je préfèrerait que tu reste invisible aussi, en cas de soucis on gardera un atout, et la force de notre duo est le fait que je puisse te "voire" même invisible!  

Mizu acquiesce, il est vrai que Luka a un très bon sens de la stratégie, il a confiance en elle. Tout deux aide Maria et Opacho a se lever, ils avaient l'air de tenir le coup.
Tous les quartes sortirent de leur refuge et prirent la position indiquée, Luka partie dans les ruelles, en tête, suivi des deux compagnons de Shoma puis de Mizu invisible. Les capacités de la fillettes étaient le pilier du plan, éviter le plus d'ennemis qui ralentiraient leur course était sa mission, elle devait aussi se préparer à se battre pour défendre ceux de derrières et pour avancer le plus vite possible. Elle réussirait et ils atteindraient tous le point de ralliement, Luka en était capable.

L'échiquier était en place, la partie pouvait enfin commencer !
Invité
Invité


Mer 12 Nov 2014 - 16:09


Je préfère jouer aux dames, y'a moins de coups à jouer et plus à sauter. T'as pigé ? Sauter une dame ! Ahou ! Encore cette toux de misère. Je suis légèrement malade, mais pas absent. On ne tue pas le célèbre Mizukawa B. Sutero d'un coup de crayon à effacer. Heureusement que je peux faire entièrement confiance à Luka, je lui rigole de face et lui dit que le voyage se passera sans aucun soucis. Nous sommes des pirates au coeur et aux mains forgé d'un acier capable de trancher le membre d'un adversaire et nous sommes capables de vaincre une armée par la force de nos esprits.

Le petit prince, jamais ne me lâchera. Il est capable de tonner sa lumière aveuglante pour faire s'évanouir les plus faibles de mon chemin. J'en fais bonne usage et ne le révèle qu'en cas d'extrême nécessité. Et ma chère Luka, je vais t'avouer une autre chose, j'ai un passé d'inventeur et il est facile pour moi de fabriquer une coque ovale dans laquelle nous nous y abriterons de manière à rendre la coque invisible par mon pouvoir. Ainsi nous serons en quelque sorte protégé de manière visuelle, mais les plus gros caids de la marines peuvent nous repérer grâce à l'empathie. Pouvoir que je ne connais que très peu. Tant pis, mon katana noir n'en fera qu'une bouchée; tenez le coup Maria et Opacho ! On vous sauvera d'une mort certaine, je vous en fait la promesse !

Je ne peux plus supporter d'autres pertes dans mes rangs. J'ai longuement été affecté par cela. Perdre Luka me serait fatale et je ne pourrais plus vivre.

Je me dois d'être leur protecteur et de suivre aveuglement Luka dans cette mission commando.

Je prie pour que le Dieu d'Adrienne Ramba puisse m'entendre. O très haut ! Guide nos pas vers la lumière et pardonne nous nos fautes, que ta volonté soit faites et que nul mal nous arrive en chemin. Ameno !

avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mer 12 Nov 2014 - 18:45

Jaya est désormais un champ de mine et un champ de ruine. Depuis que la Lépreuse crache son fiel ça et là dans la ville, depuis le discours de Flist en l'honneur du chaos et de la destruction, faire cinq mètres n'est plus synonyme de survie. Puisqu'il s'agit de ça, ici. Survivre en Enfer. Autant dire que la tâche ne s'avère pas aussi aisée, dans la mêlée de gens en tout genre qui tombent et qui combattent pour le bon plaisir d'un Homme qui ne croit que trop bien en l'espèce humaine. Flist Gonz a mis le feu à une mèche très longue, collée à une bombe massive. Il a su parlé en ce qu'il y a de plus sombres en chacun pour perpétrer son massacre... Et vous, vous trouvez au milieu de tout ça, avec un objectif tout autre que la majorité des pirates en présence. Dans cette débauche animale, vous êtes peut-être les plus sains d'esprits.

Et vous avez déjà un trajet tout fixé en tête, avec des objectifs clairs. Dans le dédale de rues et de ruelles détruites, entre les bâtiments effondrés et les cadavres explosés, votre route se trace progressivement. Des choix s'imposent naturellement à vous, des choix pas des plus stratégiques, jusqu'à celui-ci...

Vous vous trouvez désormais devant un embranchement qui vous laisse indécis :
- D'un côté, une avenue longue, droite, visible, et qui se montre honnête avec vous. Les boulets de canons qui creusent des tranchées et les éclats de bois ne laissent aucun doute quant à ce qu'il s'y déroule. L'endroit est miné, piégé, mais le chemin jusqu'à votre objectif est raccourcis également. Sauf qu'on ne peut pas faire trois pas sans se retrouver avec une bombe sous la botte, ou un pirate sur les bras...
- De l'autre, des ruelles étroites qui ont le mérite d'être discrètes, de vous permettre des cachettes et d'éviter certains affrontements, sauf qu'il rallonge votre voyage et pourrait vous faire arriver en retard au lieu de rendez vous. De plus, rien n'assure forcément votre sécurité : La Lépreuse canarde toujours inlassablement, et un boulet peut tomber qu'importe le moment.

Et la montre continue toujours de tourner.

Surprise:
 
avatar
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3670
Popularité: -123
Intégrité: -93

Jeu 13 Nov 2014 - 0:41

Deux chemins ? Tiens...Luka avais beau connaître les endroits, elle ne s'en rappeler pas. Fallait dire aussi que la moitiés tomber en ruine alors...mais là elle devait faire un choix et pas des plus simple. Son choix pourrais blesser ses camarades si ce n'est plus...dans une ville où la mort règne en maître, la moindre erreur peut être fatale. De plus Luka avait du mal à se concentrée, les cris de désespoir de cette île étaient entrain de lui tourner la tête. La sensation des vies qui s'éteignent, des présences qui disparaisse dans une explosion allais finir par la rendre folle. Elle n'avais qu'une envie, abandonnée tous se qu'elle faisait et se blottir dans un coin en attendent que sa passe...ou s'arracher la tête pour tout faire cesser, au choix.
La fillette perdais patience, à droite ou à gauche ? Le long ou le court? Visible ou invisible ? Noir ou blanc ? Mort ou vie ? L'enfant trembla, qui lui certifier qu'elle n'avait pas le choix entre mort et mort? Qui pouvait lui prouver que les deux chemins n'étaient pas mauvais? Que chacun de ces choix ne seraient pas faux ? La tête de Luka ressembler un peu au paysage autour d'elle. Elle ne savais même plus où elle en était, qu'elle était son pourcentage de chance ? 1/2?

Les bruits d'une toux la rappelèrent a l'ordre, Opacho n'allait pas bien. Avec tout sa elle avais perdu sa surveillance sur les alentours et sur les trois autres. L'état de santé de Maria et surtout celui d'Opacho s'aggraver, il ni avait plus de temps à perdre...de plus ils avaient un rendez vous, elle devait se décider.
Elle souffla un coup, ces conditions l'épuiser psychologiquement. Pourquoi hésiter elle après tout? Elle l'enfant des ruelles sombres? L'enfant qui passe dans les foules sans qu'on ne la remarque ? Elle avait toujours emprunté les ruelles, si elle devait faire un choix, il se porté sur les ruelles. Elle devait faire confiance à son instinct et celui si lui hurlait depuis tout à l'heure de faire comme d'habitude. Elle ne pouvait pas prévoir se qui se passerais. Relevant la tête, Luka était décidée se serait les ruelles étroites et sombres, elle ne devait pas avoir de regrets, ils s'en sortiraient.

Après l'attente ils s'engouffrèrent dans les ruelles. Pas un chats, personnes n'était assez fou pour passer par ici. Il firent plusieurs mètre avant que Luka ne confirme: personne dans son champ. Maria et Opacho sortir de la protection que leur offrait Mizu, dans les ruelles ce n'était pas pratique. Par contre jusque ici cette idée avait dût leur sauvée la vie plusieurs fois, Luka passée inaperçue et grâce à Mizu eux aussi avait pût disparaître, c'était un quatuor invisible qui avait traversé une partie de la ville.
La fillette avait était hyper concentrée pendant tous ce morceau de traversée pour essayer de "voir" le plus loin possible, du coup pour le moment c'était son capitaine...euh ancien capitaine, qui avait pris la tête. Dans des ruelles comme celles-ci, ils ne pouvaient se faire attaquer par un grand groupe et Luka pouvait ainsi se reposer jusqu'à la fin du dédale ou elle reprendrais son post d'éclaireur. Dans l'ordre Mizu était en premier suivi de Maria, Opacho et Luka marcher l'un à coter de l'autre.

Ce ne fut qu'après cinq minutes que l'enfer commença. Dans un éclats sourd, les bâtiments derrière eux commencèrent à exploser. Des boulets tombés dans leur secteur. Sans que personne n'est eu à le dire le petit groupe se mis a courir, les pierre frôler les tête, les secousse manquer de les faire tombés. Luka était entrain de déchiqueté ces pieds nus, elle ne faisait même plus gaffe ou elle les posaient. Elle ne quittait pas le chemin, rester concentrer sur les boulets et l'état de ces compagnons. C'était bien plus facile pour elle de voir tout le monde. Ce fut la première a remarquer que Opacho perdait le rythme et dans la seconde qui suivait perdais l'équilibre suite à une explosion. Le poison se répandait plus vite dans un si petit corps. Sans même y réfléchir Luka fit demi tour et pris Opacho, mauvais calcul. Elle essaya de rattraper les deux de devant qui venait à peine de remarquer quand elle sentit des pierre la frôler. L'immeuble a juste à coter s'effondré. Soufflés ils traversèrent la vitre du bâtiment d'en face, la fillette protéger le petit le plus qu'elle pouvait elle sentit la terre trembler, les objets et les pierre tombaient tout autour d'eux. Elle crus entendre qu'on les appelé mais le vacarme était tels qu'elle n'en était pas sûre.

Pourquoi avait elle fais demi tours? Après tous, elle ne le connaissait pas vraiment... Elle était entrain de jouer sa vie! En sortirais ils tous d'eux vivants? Leurs chances de rejoindre les deux autres serait peut êtres réduites à néant et ils resteraient coincée sur cette île ! Avais elle fait le mauvais choix? En réalité, tous se qui la préoccupait était de savoir si Opacho allait bien. Pourquoi, elle ne savais pas. Cette chute pouvait lui briser une jambe ou lui faire perdre connaissance, si Opacho allait bien elle serais contente. Elle avait pût tentée quelque chose pour sauvais la vie d'un compagnon et s'était le plus important. S'ils s'en sortaient tous les deux vivant, elle se sentirais digne d'être dans un équipage. S'ils s'en sortaient vivant elle pourrait se dire : j'ai pris des risques et cela a payer. Elle pourrait se sentir digne d'être une pirate, elle pourrait se sentir digne d'être une reds spectres.
avatar
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3670
Popularité: -123
Intégrité: -93

Lun 24 Nov 2014 - 22:41

L'enfant papillonna les paupières. Où était elle ? Elle se redressa sur le coude, elle avait mal à la tête. Les souvenirs de ce qui c'était passer lui revinrent. Elle avait mal partout et l'air était irrespirable, de la poussière volée tout autour et ce déposée dans sa gorge. Depuis quand dormais elle ? Pas longtemps si elle se fiait à la quantité de poussières dans l'air et aux bruits de pierre qui s'affaisse. Où était Opacho? Luka paniqua. Elle y voyais très mal, la fatigue et ces pieds endommagés l'empêcher de "voir" très loin, sa se profilais mal.  Elle se trouvais encore sous les décombres, il fallait sortir, trouvait le gamin et sortir avant que le reste de bâtiments ne leur tombe dessus. Elle se mît à quatre pattes et avança, Opacho n'était en réalités pas loin, il avait du glisser quand Luka avait heurter le sol. Elle le pris par les épaules et mis sa tête sur ces genoux. Il avait le visage brûlant, signe que le poison se répandait plus vite que prévu...mais il ne semblait pas avoir était gravement blesser pas la chute de bâtiments, quelques coupures et de beaux hématomes tout au plus. Il fallut quelques minutes à l'enfant pour les sortir tous les deux de dessous, une fois dehors, elle coucha Opacho et essaya de se relever.

Quand elle se releva, elle serra les dents, sa cheville droite lui faisait mal. Elle passa ces mains dessus, effectua quelques pressions, sa ne sembler pas casser. Elle essaya de marcher, puis se ravisa. Sa cheville devait avoir une jolie couleur...Elle s'assise a coter du jeune garçon, essuyant d'un revers le sang coulant de sa bouche, elle avait dût se mordre la joue. Elle continua de regarder si elle était blesser. Rien ne sembler trop amoché, une chance! Il ni avait que son épaule, pourtant Luka ne sentait pas d'ouverture sous ces doigts. Il faudrait qu'elle surveille.
Opacho sembler se réveiller.

-est-ce que tout va bien ? Je suis désoler de te presser Opacho mais on doit y aller, sinon on risque de rater le rendez-vous avec Mantle.  

L'enfant sembler avoir compris et hocha la tête. Il était encore sonner. Luka l'aida à se relever. Il fit quelques pas chancelants et la fillette compris qu'il ne devait pas y voir très clair. Elle lui proposa sont bras comme appuis qu'il s'empressa d'accepter. La gamine se forcer à marcher le plus normalement possible, pour ne pas affoler Opacho, se qui ne l'empêchait pas de tirer de belles grimaces de temps à autres.

Enfin, elle disait à Opacho qu'il fallait y aller mais...par où ? Le champ de vision de Luka était réduit de plus de moitié et les bâtiments autours tous effondrés, comment savoir par où ils devaient partir ? Luka était totalement désorientée...elle ferma les paupières pour réfléchir. Ils allait se dirigeaient vers la mer. Cela risquer de rallonger leur trajet puisque il faudrait longer les côtes mais c'était un des seuls endroits qu'elle  pouvait rejoindre sans utiliser trop d'énergie, l'habitude sûrement. De la mer elle arriverais sûrement à rejoindre le lieu de rendez-vous. Elle espérer que Mizu lui fasse confiance. Si c'était le cas il était sûrement en marche avec Maria et ils les attendraient, il ne partirais pas sans elle, elle en était certaine. Il se mire en route, se cachant derrière des murs effondrés pour échapper à des pirates qui passaient.

Après plusieurs minutes de marche qui les rapprochez de l'eau, Luka stoppa Opacho. Un groupe de deux pirates monter la garde et bloquer le passage. Pas le choix pour perdre le moins de temps il fallait s'en débarrasser.

-Reste là, je reviens.

Luka sortit de sa cachette, laissant Opacho. Il ne fallut pas beaucoup de temps aux pirates pour la remarquer.

-Cette gamine, elle était avec Shoma le traître !

-Ce n'est qu'une gamine blesser, abattons là vite fait, sa en fera une de moins.  

Que de paroles réjouissantes...au moins, Luka n'aurais pas de remords s'ils venaient tous deux a mourir. Elle se jeta sur le premier, taillada une jambe et un bras. Sa cheville ne lui permettait pas d'être aussi précise qu'elle ne le voudrais et elle ne pût viser les points vitaux. Celui ci tomba tout de même à genoux en hurlant. Elle profita de la confusions qui régnait chez son binôme pour le mettre K.O en un seul coup. Elle sauta, pris appuis sur son épaule et abattis le pommeau de sa dague dans la nuque. Mort ou pas, elle s'en fichais. Une fois celui-ci à terre elle fit de même avec le premier. S'ils avaient de la chance ils se réveilleraient dans quelques heures. S'ils n'en avait pas il ne se réveilleraient pas.
Elle sentit qu'elle avait du sang sur les mains, sûrement dût à sa première attaque. Elle rangea ça dague, ces mains commencer a trembler, elle fatiguer. A se rythme elle se demanda si elle tiendrais jusqu'au bout, avec Opacho a protéger...

Elle retourna voir le garçon. Opacho se releva en la voyant revenir. Il demanda si tout aller bien, elle lui répondit par un sourire qui s'effaça en quelques secondes. Quelqu'un approchait. Elle se mis en position de combat. Prête à attraper sa dague, elle attendait. S'il leur voulais du mal, elle le tuerais. S'il faisait un mouvement douteux, elle le tuerais. S'il devenait potentiellement dangereux, elle le tuerais. Comme la plupart des gens de l'île voulais leurs mort et que la personne en face n'était pas Mizu, c'était donc un potentiel ennemi.
avatar
Phoenix D. Juusei
Le Phénix

♦ Localisation : Grand Line 4eme Voie- Kikai no Shima
♦ Équipage : Ex-Capitaine 1re flotte des Red Spectre | Futur Corsaire

Feuille de personnage
Dorikis: 6060
Popularité: -307
Intégrité: -312

Mar 25 Nov 2014 - 19:07

La Débâcle - Mission Extraction


Tout droit venu de Reverse Mountain, le phénix retrouve la terre qu'il avait quitté auparavant. Faut dire qu'il en a baver pour revenir ici? Il a réussit à chopper la trans' pour l'emmener jusque Jaya mais ça n'a pas été du luxe. Le genre de malade qui vient te coller tout le trajet, les gamins qui chialent sans arrêt fin bref, un enfer ! Sauver la montagne des méchants du gouvernement venu juste pour construire un contrôle dessus, mon cul ouais. L'ashmatique s'est prit un coup à la tête puis basta. Y avait plus personne pour combattre. Mais ça lui a permi de revoir de vieille connaissance. Notamment Aoi D. Nakajima, qui au passage l'avait castrer lors de leur première entrevue. Il faut dire que ce bon vieux Juusei l'avait prise pour une prostituée. Mais bon, vous auriez dû voir comment elle s'était habillée, vous auriez éré d'accord avec lui. Même si ce crétin a voulu la tuer sur un coup de tête. Fin bref, encore une histoire qui ne met pas cet abrutit sur un pied d'estale. Il y avait aussi Kusanagi. Un gars avec qui Juusei s'est marré à piller la baraque d'un vieux riche. C'était cool... Mais la chance a fait qu'il ne combatterais pas plus de 10 minutes lors de cet assaut. Ou il a peut être fait ça fiotte en s'évanouissant devant un pacifista en priant pour ne pas qu'il le repère ? Dans tous les cas, c'est qu'une pauvre merde.

Mais le voilà de retour sur l'île au pirate, le repère des empereurs, la où il s'est fait recruter par un certain Gold Roger. Connait pas. Mais son capitaine si, Mantle Shoma. Une terreur d'après les rumeurs. Mais bon, c'est des rumeurs hein ! Faut pas déconner. En parlant de c't'animal faudrait peut être le retrouver. Ce Roger lui avait préciser de se dépêcher à son retour de Reverse car le train n'attendait pas la saint glinglin. Mais comment peut il savoir actuellement où se trouve qui ? Aucune vive-card, aucun log pour les retrouver sur la prochaine île même si il ne sait pas où ils vont. Que faire mis à part chercher ? Bah chercher ... Et vu la gueule du bled actuellement, ça allait pas être de la tarte. Des décombras partout, des cadavres jonchant le sol un peu plus loin et pas mal d'autres trucs qui le font halluciner.

« MAIS Y A EU LA GUERRE ICI OU QUOI ????!!! »

Soudain, un mec à moitié mort se réveil par la gueulante.

« Oui un peu ... »

Puis il retombe dans le coma.

Qu'importe, il devait retrouver de Roger de n'importe quelle manière. La meilleure piste qu'il ai pour le moment, c'est de retourner au bar dans le quel il avait taper la discute avec ce dernier. Ce qui va être très difficile car il ne se rappelle plus du chemin. Dans tous les cas, faut rentrer dans la ville.

Emboitant de pas de la plus grande des convictions, il se met à chercher. Cette ville est tombé dans un bordel pas possible et Juusei y remarque pas mal de détrqué voulant faire leur propre loi. Certains prendront un coup pour les calmer, d'autres ne les mériteront même pas. Les rues sont encore plus sombre qu'auparavant et le sol encore plus crade. Les pavès ne ressemblent plus à rien, les batissent sont salies par la poudre à canon ou ... ah nan, du sang. Les rues sont pratiquement désertes et le peu de malheureux qui s'y aventours seul se font bouffer par plus fort qu'eux. Le surnommée Banshee reste donc sur ses gardes. C'pas l'moment de staper contre des gars. LE temps presse et il doit trouver son capitaine qu'il ne connait toujours pas au plus vite.

Traversant les rues, il n'écoute que le son des vagues s'éclatant contre le récif à quelques centaines de mètres de lui. Pas un chat. Ni un humain d'ailleurs. Si il voulait boire personne ne pouvait venir à son service. C'est pitoyable. Mais alors qu'il cherche tranquillement, il entend un abrutit gueuler tout fort dans la rue qu'une gamine traine actuellement avec ce "traitre" de Shoma. Doit pas en avoir beaucoup des types qui s'appellent Shoma dans l'coin. A moins qu'on est atterit dans la partie de Grand Line où se concentre le plus grand nombre d'individu s'appelant Shoma. Peut être pas. Pendant qu'il se pose tout un tas de questions inutiles, ses oreilles lui disent que deux connards viennent de se faire baiser en beauté. Pas une gamine ! Quelle bande de looser. Allant à l'encontre de celle-ci, il compte bien sur son aide pour retrouver de Shoma.

La fumé dégagée par le feu se trouvant à une maison de lui, le masque au regard de la gamine. Elle est assise aux côtés d'une personne mourrante. Certainement son ami. A l'approche du phénix, l'enfant se relève et brandit son cur-dent en sa direction. Pas de quoi avoir peur, ce n'est que lui.

« Petite, je poserais ça si j'étais à ta place, tu risques de te blesser. J'ai entendue dire que tu trainais avec Shoma ? Dis moi où il se trouve. »

Pour une fois, il a pas donné son nom bêtement à une inconnue. C'est bien Juusei, t'apprend vite !
http://www.onepiece-requiem.net/t3581-juusei-d-phoenix-la-renaissance-du-volatile-a-validerhttp://www.onepiece-requiem.net/t3798-fiche-de-phoenix-d-juusei
avatar
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3670
Popularité: -123
Intégrité: -93

Mar 25 Nov 2014 - 21:54

Il as pas l'air méchant...mais Luka ne se fit pas aux apparence, bah tiens ! Elle en est l'exemple même, tout le monde lui demande de posais les armes...malheureusement pour la plupart, la sous estimer fut fatale. C'est vrai, elle ne possède pas le gros sabre qui découpe tout, mais elle prend soin de sa dague et avec un bon angle et un peu de force, sa peu couper un bras. C'est vrai, elle as pas l'apparence imposante non plus, elle ne l'auras sans doute jamais...
Enfin, au lieu de passer un savon au mec d'enfasse, elle allait profiter de ces préjugés.

Il était à environ 3 mètres, Opacho lui était juste à coter de Luka. Si le petite aveugle pensait qu'il n'avait pas l'air méchant, ce n'est pas pour autant qu'elle ne s'en méfiait pas ! Au contraire, elle ne savait absolument pas se que se mec voulais et le pourcentage de chance qu'il leur veulent du bien était en dessous des 50%, bien trop bas. Sa solution: fuire. Il était déjà deux fois plus puissant qu'elle environ et pas amocher alors qu'elle était blesser et fatigué. Son corps ne pouvait pas supporter beaucoup à cause de son jeune âge.

Luka sentait de la fumée, elle estimait que le nuage devait s'arrêter à peu près ou ce trouver l'homme et à l'odeur forte qu'elle dégagée, qu'on ne devait pas voir a plus de 2 mètres devant soi. C'était sa chance pour partir. Elle ne donnerait pas d'information sur Shoma et elle était presser, pas de temps à perdre avec un combat dont elle était quasi sur de perdre ! Dans la fumée c'est elle qui était avantagée puisque elle ne voyais pas avec ces yeux. Pas le temps de réfléchir plus, le temps tourne et leur chemin n'est pas terminé.
D'un mouvement rapide elle attrape Opacho et le met sur son épaule, elle fonce vers l'inconnu. Qu'il se défende ou pas importe peu, elle la dit plus tôt, elle ne se battrais pas. A quelques centimètres de lui avant même qu'il ne réagisse elle pivote d'un mouvement souple pour l'éviter et s'enfonce dans la fumée. Celle ci lui brûle les poumons et elle cache sa bouche et son nez avec sa manche.

Elle court et profite de sa petite taille pour passer sous des décombres et essayer de fuir le garçon. Il n'est plus dans son champs, elle ne sait pas si il les poursuit ou pas... Sa cheville lui fait un mal de chien et elle entend les os de tant en tant, à se rythme là, sa cheville va se briser d'ici peu de temps. Elle n'a pourtant pas le temps de s'en soucié, Opacho est de plus en plus mal et elle devait le ramener à Mantle. Une pensée vint tout de même détendre son esprits quelques secondes, sa façon de penser lui rappeler le lapin dans l'histoire de la jeune Alice, il courais en disant qu'il n'avait pas le temps, c'était un des prisonnier qui lui avait raconter cette histoire, comme la plupart qu'elle connaissait ! Elle souris légèrement avant de sauter par dessus une poutre, son petit paquet sur l'épaule. Elle se rattrapa comme elle pût à l'arrivée et continua à courir, le point positif était qu'elle se rapprocher plus vite du point de rendez-vous!

Elle passa sous un bâtiment effondré, et sa jupe se déchira sur plusieurs centimètres du côter gauche  en s'accrochant à un reste de meuble, l'enfant pesta en continuant son chemin:

-tssss...pas le temps!
avatar
Phoenix D. Juusei
Le Phénix

♦ Localisation : Grand Line 4eme Voie- Kikai no Shima
♦ Équipage : Ex-Capitaine 1re flotte des Red Spectre | Futur Corsaire

Feuille de personnage
Dorikis: 6060
Popularité: -307
Intégrité: -312

Mer 26 Nov 2014 - 18:48

La p'tiote a l'air effrayée. Ou plutôt fatiguée. En y regardant de plus prêt, elle semble s'être battu. Mais pas qu'avec les deux gusses allongés derrière elle complétement K.O. . L'ashmatique vient de lui poser une question, mais son regard méfiant semble lui faire comprendre qu'aucunes réponses ne sortira de sa bouche. Enfin, c'est ce que ses yeux dénués de vision semble lui dire. C'est embétant. Comment faire pour lui soutirer des informations sans lui faire de mal ? Ce n'est qu'une enfant. Et Dieu sait que l'homme déteste ça. C'est en défendant une jeune fille du prénom de Jeska, qu'il montra son côté protecteur contre la violence faites à ces têtes blondes. Et aujourd'hui, Jeska est sa femme. Comme quoi ... Mais il ne se mariera pas avec cette jeune fille actuellement en face de lui. Ou ce serait bizarre...et illégale. Mais surtout bizarre.

Le feu qui dégage de la fumée juste à côté de le lui le gêne. Ca pique les yeux. D'ailleurs, la p'tite en a profiter pour fuire pendant qu'il se gratta les yeux, c'est malin tiens. Même si elle n'a pas du le voir avec ce dernier nuage qui s'est ramené sur eux. A t-elle penser qu'il l'a verrait et l'attraperait ? Peut être. En tout cas, le corps de son ami a aussi disparu. Où peut elle courir comme ça ? Il n'y a qu'une seule solution pour le savoir.

Lorsque le nuage se dissipe, le phénix prend en chasse cette petite souris. Elle sait où se trouve son futur-actuel capitaine dont il ne connait pas le visage et elle est actuellement sa seule piste pour le trouver. Alors chopper la première occasion d'atteindre son but n'est pas la plus mauvaise des idées. Pour une fois qu'il réfléchit ...

Juusei grimpe sur un toit, le yeux scruptant l'horizon. Il n'y a aucun bruit sauf un. Des pas allant à vifs allures. Ceux d'un enfant. Mais pas assez rapide, surement dû à une trop grosse charge sur le dos ? Il savait vers oèu elle se dirigeait. Le port. Se faufilant, sautant tout e nvolant de toit en toit, il la rattrappe sans trop de difficulté puis descend à son niveau courant à ses côtés. Son regard est fuyard. A t-elle peur de l'homme ? Peut être, il s'en fiche.

« Hey tu vas où comme ça ? Attends, j'veux juste te parler, je ne te veux aucun mal ! »

Qu'il lui balance sur un ton calme et à peine essouflé alors qu'ils courent toujours. Mais cette peste ne veut pas s'arreter et est bie ndécider à fuire. Une seule solution... D'un simple doigt, il lui touche l'épaule. Il sait d'ors et déjà qu'elle sera obligé de s'arrêter. Car la toucher simplement c'est bien; mais lui transmettre les effets de son fruit du démon, c'est mieux. Ses jambes vont s'en mêler et elle va tomber. Ce qui se produit. N'ayant pas le choix de la menacer, il sort un de ses revolvers et le pointe entre ses deux yeux.

« Désolé tu ne me laisse pas le choix. Je ne te veux aucun mal, je veux juste te parler et savoir où se trouve Mantle Shoma. Je suis un membre de son équipage. J'ai été recruter par Gold Roger, il n'y a pas si longtemps que ça. Et je cherche à les retrouver. Donc si tu es d'accord pour me dire où il se trouve, ça m'arrangerait. Si tu sais pas, c'est pas grave je partirais. Mais j'ai comme un petit doute. Ce qui est sûr c'est que je ne te veux aucun mal alors si tu me parle, je rangerais mon arme tout en me promettant que tu ne fera rien d'idiot. Ai-je ta parole ? »
http://www.onepiece-requiem.net/t3581-juusei-d-phoenix-la-renaissance-du-volatile-a-validerhttp://www.onepiece-requiem.net/t3798-fiche-de-phoenix-d-juusei
avatar
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3670
Popularité: -123
Intégrité: -93

Jeu 27 Nov 2014 - 22:45

Luka sentait le métal frroid près de son front. Elle leva un visage plutôt hargneux, ce mec l'agacer et elle compter le lui montrer ! Enfin au vu de la réaction qu'elle ressentit, sa devait surtout être ces orbes vides d'émotions qui avaient dût le choqué. Sa ne faisait qu'un de plus après tout.
Donc ce jeune homme simpatique voulais rejoindre un capitaine, Shoma ( ce nouveau capitaine ne marquer toujours pas de bons points) et savais que Luka le rejoignée donc il voulais qu'elle lui donne l'information.
Était elle supposer le croire ? C'est vrai qu'il avait sortit le nom de Roger, et Luka savait que Roger était dans l'équipage: Shoma avait ressus un appel de sa part ! Mais cet homme pouvais trés bien être renseigner et seulement vouloir leur position pour les tués. En temp de crise l'enfant savais qu'elle ne pouvais faire confiance a personne. Ce n'est pas avec de gentille promesse qu'il l'a mettrais en confiance. Il pouvais trés bien pensait que de soutirais les informations d'une enfant serait plus facile.

Luka en voulais à cet inconnu pour plusieurs choses: d'une, il la retardais, et ces temps si le temps était precieux. Deuxièmement...elle n'aimais tout silplement pas les inconnus. Et enfin troisièmement quand il avait utiliser sa technique bizzare, elle c'était briser la cheville en tombant. Bah, fallait sans douter que sa arriverais mais il venais de réduire ces chances d'arriver à l'heure au rendez-vous et part la même occasion rendu incertaine bien des choses comme la survie d'Opacho. Elle était tellement énervé qu'elle avait envie d'en pleurer. De plus sa faisait vraiment mal! Sa cheville devait virée violet aubergine... Enfin, de toute façon pour le moment elle ne pouvais qu'espérer que la situation s'arrange et était obligée de parler à cet inconnu. Elle lâcha d'une petite voix où mêler une petite pointe d'agressivité

-tsss...baisse ton arme. Je veux bien écouter mais sache que je ne te répondrais peut être pas. Par contre je demande deux choses: que tu reste à au moins deux mètres de nous et que je rejoigne mon compagnon qui est derrière. Par les temps qui cours, je préfère prendre des précautions. Aprés tout sa ne devrait pas trop te dérangerais,  dans mon état, même en partant sans mon compagnon, tu me rattraperais vite.

L'homme ne sembla pas contre, les faits était là: il était dans une position favorable même avec les demandes de la filette. Mais Luka était pluds a l'aise ainsi. Du peu qu'elle avait sentit il avait fallut a l'homme un contact phisique pour que sa technique marche, si elle avait de la chance, il ne pourrait pas les atteindrent avec celle ci s'ils étaient éloignés.
L'homme s'éloigna de deux mètres comme demandé. La petite aveugle s'assise et essaya de se lever, elle posa son pied nus sur le sol puis ne put retenir une grimace, Dieu de Dieu sa fait mal! Elle boitilla lamentablement jusqu'à Opacho qui était réveillé mais pas totalement bien conscient. Elle se laissa péniblement tomber à côté de lui, contrôla sa température en posant son front contre le sien, trop chaud. Elle se mordit la lèvre inférieure elle continua et passa ces mains sur ces articulations principal pour être sur qu'il n'est pas était blessé. L'inconnu n'intervenait pas, les observait il ?  Aucunes idées. Aprés environ une minute Luka était prête a écouter l'autre. Elle se tourna vers lui et leva la tête.

-Alors que veux tu vraiment? Sache que je ne peut pas te croire si tu ne m'apporte pas plus de preuves que tu est bien dans l'équipage de Mantle. Ce n'est pas en prononçant le nom de Roger que je vais te faire confiance et malheureusement pour toi le capitaine ne nous a rien dit a ton sujet. Sache que je n'est pas beaucoup de temp.

Le ton légèrement sec, elle essaya de paraître hautaine, elle vouais a tout pris cacher qu'elle était en ce moment même sans défense et sur le point de craquer.
avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Sam 29 Nov 2014 - 21:06




Vous pensez qu'il est temps de discuter et d'échanger vos numéros de denden ? Sérieusement ? La situation n'est pas assez inquiétante pour vous ? Avec un camarade blessé et empoisonné, et un champ de mine devant vos yeux ? La montre est censée vous presser tous les deux puisque vous avez un rendez-vous urgent à ne pas manquer...

De toute façon, il n'y a pas que la montre qui vous presse. Car une deuxième salve de boulet de canon s'abat sur Jaya, aussi destructrice et intrusive que les autres fois. Les boulets rasent les quelques bâtiments et éclatent les murs sous votre nez. Ils creusent le sol violemment comme pour en faire des tranchées. Et au milieu de tout ça, les hurlements des pirates et de leurs victimes n'aident pas à rester totalement focalisé sur une discussion « calme »...

En plus des boulets et des explosions, un groupe de pirates vous tombe sur la figure pour une raison relativement arbitraire puisque le chef n'aime pas la tronche de Phoenix (phobie des masques à gaz) et trouve Luka drôlement à son goût.
avatar
Phoenix D. Juusei
Le Phénix

♦ Localisation : Grand Line 4eme Voie- Kikai no Shima
♦ Équipage : Ex-Capitaine 1re flotte des Red Spectre | Futur Corsaire

Feuille de personnage
Dorikis: 6060
Popularité: -307
Intégrité: -312

Mer 3 Déc 2014 - 19:22

L'arme semble lui donner raison de ne pas faire de bétise. Sur un ton froid et agacé, la gamine demande au phénix de baisser son arme. Ce qu'il fit pour éviter tout mal entendu, et surtout, pour se la mettre dans la poche. Dans tous les cas, si elle souhaite l'attaqué, elle serait trop faible pour lui infliger la moindre blessure. Pauvre enfant ...
Elle accepte d'écouter mais ne promet peut être pas de réponse ?
Quelle sale petite peste.
Elle souhaite avoir une distance minimum de deux mètres avec le pirate ?
Quelle petite futé.
Elle exige de pouvoir rejoindre son compagnon souffrant derrière elle ?
Quelle petite .....

« Ok. »

Les nerfs à bloque, il n'a pas d'autre choix si il veut chopper cette foutu information. Mais si elle ne l'aide pas, il s'occupera d'elle personnellement avant de reprendre ses recherches. Le poing serré, il laisse des signes qui ne trompent pas. Il a les nerfs. En plus de ça, elle lui cherche des noises. Elle ne croit pas Juusei sur le fait qu'il fasse parti de l'équipage de Mantle et encore moins qu'il connaisse le dit Roger. Mais bon dieu, quelle petite emmerdeuse !

« Ecoute, soit tu me dis où se trouve mon capitaine, soit je me débarasse de vous deux. Je perds assez de temps comme ça. Si j'avais voulu vous tuer, sache que vous seriez déjà mort entrain d'vous faire bouffer par les chiens de Jaya. Mais vu que tu ne semble pas me croire, je vais te raconter une histoire. Il y a quelques temps je me trouvais sur cette île. J'me suis taper avec un dénommé Gold Roger. Ce dernier a surement capté le potentiel que je pouvais dégager puis il m'a demander de rejoindre l'équipage de Shoma. A l'époque, ils n'étaient que deux. Puis alors que j'allais partir avec lui, j'ai eu un empechement et je suis retourner sur Reverse Mountain afin d'arreter la marine de construire un barrage nuisant à la circulation des pirates depuis les quatre mers pour Grand Line. Roger m'a dit qu'ils m'attendraient. Et aujourd'hui je suis là. Que tu me crois ou pas ne change rien. Soit tu me dis où se trouve Shoma, soit je vous tue tous les deux. A toi de choisir... »

Que va t-elle  faire ? Aucunes idées. Mais elle a intérêt à réfléchir vite et à ne pas revasser. En plus de ça la ville commence à s'agiter.

BOUM! BOUM! BOUM ! BOUM! BOUM! BOUM ! BOUM! BOUM! BOUM ! BOUM! BOUM! BOUM !

Depuis la mer, des canons fusillent l'île et plus particulièrement la ville. Les explosions se rapprochent et font flancher les batiments alentours. Le sol se creuse sous les détonations et les débris éclatent sur les passants. Les oreilles sifflantes, Juusei met son bras au niveau de son front tout en se baissant; l'instinct défensif.
Dans un élan de peur, l'abrutit regarde là où se trouve la gamine. Car en deux secondes elle pouvait s'échapper. "J'peux pas bouger tu vois bien ... !" Mon cul ouais. Mais elle est toujours là. Sur un ton calme mais inquiet, il se retourne vers elle.

« Ca va ? »

Elle aquiesce.

« Bordel mais c'était quoi ça ?! »

Quand soudain, un groupe de pirate les prend à revers. Ils ont tous l'air plus con que les autres. En valent t-ils vraiment la peine ? Surement pas. Le temps presse déjà comme ça.

« Désolé les mecs, mais j'ai vraiment pas de temps là. J'suis déjà occupé. »

L'un d'entre eux, lui gueule dessus, l'obligeant à le fixer. Comme si il était sa chienne. Mais Juusei n'aime pas qu'on s'adresse à lui de la sorte. Ils n'ont aucunes armes à feu, simpelment des sabres. ALors ça peut se tenter. Sortant l'un de ses six flingues, il lui colle une balle en pleine tronche.

« T'AS DIT QUOI ???! »

Alors que les autres situés derrière la gamine arrivent, elle tente de riposter mais elle est trop faible pour se débattre. Et son acolyte semble bien dans le pétrin pour faire quoi que ce soit. Par la crosse, il file un coup de corde au premier, puis tape dans les genoux du deuxième. Déjà deux hommes à terre. Deux balles pour les terminer suffisent. les autres se sont arrêter de courir à quelques mètres de la gamine et de l'homme au masque. L'un d'eux, se démarque, surement le chef.

« Hey ! T'es un homme mort ! »
« Mais j'a irien fais, j'me suis juste défendue ! »
« J'aime pas ton masque, c'est tout ! »
« C'est complétement stupide comme raison pour buter un mec !!!! »
« Ouaip. »
« Et tu t'en fous ? »
« Ouaip. »

Mais c'est qui ce mec ... ?

Spoiler:
 
http://www.onepiece-requiem.net/t3581-juusei-d-phoenix-la-renaissance-du-volatile-a-validerhttp://www.onepiece-requiem.net/t3798-fiche-de-phoenix-d-juusei
avatar
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3670
Popularité: -123
Intégrité: -93

Jeu 4 Déc 2014 - 22:08

La bagarre aller commencer, Luka était tendue, elle ne pouvais pas combattre. Le type de tout à l'heure avais sauvé Opacho et elle des deux pirates qui arrivaient par derrière. La petite ne semblait pas se tromper: il ne leurs voulait réellement aucun mal. Ou sinon il était trés fort pour cacher ces intentions. Ce que Luka identifia comme le chef de la bande était entrain de beugler sur le jeune homme, encore un crétin qui parle plus fort que tout le monde par ce qu'il est le plus gradé. Il avance des arguments stupide, le tout pour provoquer la bagarre. Mais alors qu'il semble s'approcher, il aperçoit Luka et l'interpelle:

-hey! Qu'est ce que tu fait la petite? C'est lui qui t'embête ? Tu veux que je lui casse la figure ? Rha...je peux pas résister aux petite bouille comme toi ! Si tu avais était plus grande je t'aurais enlever et je...

-Capitaine...on vous a déjà dit que vous passiez pour un pedophile quand vous faisiez ça...vos propos sont mal compris et...

-LA FERME! Tu la trouve pas trop migneonne ! J'ai envie de lui pincer les joues tellement elle est choux ! En plus avec ces longs cheveux blancs, on dirais un petit ange tu trouve pas ? Ah...je fond!

-ou...oui capitaine...bien sure...

Luka entend des pas, l'homme s'approche. Est il totalement fou? En tout cas sa a l'air d'avoirs refroidis le garcon au masque. La filette réfléchit a toute hallure, comment tirer la situation à son avantage ? Le fait que le capitaine ai l'air de faire peur à son équipage aidez bien Luka, si elle l'avais dans la poche personne ne dirais rien ! Une idée venait de germer dans son esprit...une bonne idée même !  Si leur futur hypothétique nouveau compagnon ne vendait pas la mèche ! C'était partit pour une petite tirade a la Mandore...L'enfant pris sa voix la plus clair et un petit air affolée.

-Qui...qui êtes vous?

La fillette leva ces mains au niveau de son visage et fis une mimique enfantine qui signalée qu'elle aller pleurer, mais aussi qui avait pour bute de montrer ces beaux yeux au pirate.

-Mais...tu est aveugle ? Pauvre enfant ! Tu a de si jolie yeux...non, non, ne pleure pas je te veux pas de mal à toi !

-C'est...c'est vrai monsieur le pirate ?

-mais oui, mais oui! Regarde hop: je range mon fusil. Tu vois ? Qu'est ce que tu fais la toute seule? Ce mâchant garcon était entrain de t'embêter ? Dit le moi et je le fais partir !

Hehe, il avais bien mordu le poisson...enfin sa l'embêter d'être aussi fausse a Luka mais quand il s'agit de sauvée un compagnon elle ferais son possible, ces prochaines paroles devaient achevées se capitaine !
La petite commenca a pleurer et força legerement sur sa voix pour que tous les pirates entendent ce qu'elle disait:

-ouuiiinnnn! Pourquoi vous embêter mon grand frère ! Vous êtes méchant !! Snif...snif on doit retrouver papa de l'autre côté de la forêt sinon il va partir sans nous...et puis..et puis...je devais attendre mon grand frére pour qu'on parte tout les trois mais ya eu une explosion et je peut plus marché ! Et mon petit frère il est tréééés trééés malade alors mon grand frère il devait le porter mais il peut pas nous porter tous les deux et je suis la seule a qui papa il a dit où on devaient aller mais je veux pas laissée mon petit frére et puis, et puis...les pirates il nous ont fais peur! Faut pas en vouloir à mon grand frére par ce que il voulais nous aidez...et...et...

De grosse larme de crocodile coulez le long de ces joues, si au debut elle pleurer exprès, là ces larmes coulaient réellement, la frustration, le stress, tout partait dans ces larmes. Elle avais déballer une fausse vie assez vite comme l'aurais peut être fais une enfant de son âge...elle ne savais pas vraiment...elle espérez juste avoir était convaiquante!
Les pirates c'était tous tut, le capitaine devant Luka s'affoler. L'enfant savais que l'inconnu avait compris qu'elle jouait le sinoche mais elle espérez qu'il comprenait le sens qu'elle y cacher...papa était enfait Mantle, le reste tout devait être clair, il n'avais pas de temps ou le bateau partirais sans eux, son compagnon était malade, bien sure elle savait où aller et elle savait qu'il les aider.

-pleure...pleure pas comme sa...je lui ferais rien promis! Aller arrête de pleurer. Comment tu t'appelle? Aller si tu veux je peut t'aidez alors fais moi un beau sourire !

La fillette leva son visage légèrement rougis,

-c'est vrai?

-Yep! J'ai des bras super fort ! Alors je vais pouvoir te porter jusqu'à ton lieux de rendez vous !

Luka offrit un de ces plus beaux faux sourire

-merci! Je m'appelles Luka! Luka Mantahoslem!

Un petit anagramme de Mantle Shoma, si son compagnon était un de ces intelligents il comprendrais, sinon ce n'était pas bien grave.
Le pirate souleva la fillette, la portant comme une princesse. Il donna des ordres et son bras droit pris Opacho. Il commencèrent a prendre un raccourci vers la forêt. Pendant se temps Luka décrivit le lieu de rendez vous et par chance les pirates était natifs d'ici et connaissaient l'île par cœur, il n'avais eu aucun mal à indentifiez le lieu et si dirigez en courant. Le capitaine faisait des pitreries pour faire rire la fillette et celle ci se pris au jeux. L'équipage semblaient content de voir leur capitaine heureux. Luka s'adressa a son "Frére"

-Ta vu grand frére ? Enfait les pirates il sont gentils ! Et même qu'on va arrivé à l'heure pour rejoindre papa!

Le tout d'un sourire angelique~
avatar
Phoenix D. Juusei
Le Phénix

♦ Localisation : Grand Line 4eme Voie- Kikai no Shima
♦ Équipage : Ex-Capitaine 1re flotte des Red Spectre | Futur Corsaire

Feuille de personnage
Dorikis: 6060
Popularité: -307
Intégrité: -312

Ven 5 Déc 2014 - 12:10

Cette gamine est forte, très forte. Elle est arrivé à dompter ce vieux débile afin qu'il l'aide à retourner voir son "papa". j'sais pas c'est qui mais si il peut nous sortir de là sans que Juusei en fasse qu'à sa tête et tue tout le monde, ce serait déjà ça de gagner. En plus, celui qui semble être le capitaine à l'air intéressé par la petite. Comme si il souhaite l'adopter pour pouvoir l'emmener à l'école, lui faire des tresses et toutes ces choses que l'on fait avec sa fille. Pour Juusei, c'en est trop. Ce malade veut lui piquer la personne qui sait où se trouve Shoma et il ne la lui laissera pas. Alors qu'il avance doucement vers le pirate qui demandait à cette gamine si l'asthmatique l'embetait, cette petite fûtée fait mine d'être perdu. Et que le prénommé Opacho et lui, font partis de sa famille; les frères.

*Mais qu'est ce qu'elle raconte ?? J'suis pas son grand frère ! Faut qu'elle arrête sa comédie. Elle arrête pas de chialer, en plus elle parle en même temps alors sa morve lui coule dans la bouche. C'est dégueulasse un enfant... Ah mais j'ai compris, elle se sert de lui pour qu'il la porte et nous escorte jusqu'au point de rendez-vous. Pas bête la guèpe!*

« Oui s'il vous plait, si on ne se dépêche pas, mon petit frère va mourir et je m'inquiète pour la jambe de ma soeur... » Un discours sage et concit de la part d'un mec avec un masque à aide respiratoire ? Pas très convainquant tout ça.

« Toi tu la ferme et ne me regarde surtout pas avec ton masque !!!!! TU..ME..FAIS..PEEEEEEUUUUUUR ! »
« Heu...D'accord. »

Si seulement Juusei avait la moindre occasion de lui faire avaler sa langue, il la prendrait sans hésitation. Mais si il les tue tous maintenant, il n'y aura plus personne pour porter ces deux nigos. Et le phénix a beau être grand et musclé, il ne se voit pas les porter tous les deux; la flemme.

D'un regard froid et d'un ton presque menaçant, il regard le capi'chef.

« Allons-y, on va être en retard. »
« J't'ai dit de ne pas me regarder !!!!! MOOOONSTRE ! »

Dans sa tête, il l'avait tuer déjà 22 fois, de toutes les manières possibles.

La fillette semble heureuse ou n'est-ce qu'une facette de sa personnalité ? Cette gamine est le diable incarné ! Mais Juusei aime ça.  Si grâce à elle, il retrouve Shoma; alors il la remerciera.
Opacho sur les épaules d'un autre, il semblerait que le plan de la gamine fonctionne. Mais lorsqu'elle annonça son nom, Juusei comprit alors ... C'est un garçon en fait ! Luka ! C'est pas un nom qu'on donne à une gamine ! Très forte..très très forte !

Les feuillages commencent à se dissiper, le groupe de pirate nous ammène dans une crique très reculer de la ville à l'abrit des regards. Etait-ce ici que se trouvait Shoma ? Aucunes idées. Juusei à l'arrière du groupe demande

« On est arrivé ? »

Par pitié, faites que la gamine..ou ce gamin ou je ne sais quoi dise oui ... Juusei en a plus que marre de rester trainer sur cette île et sa patience a des limites !
http://www.onepiece-requiem.net/t3581-juusei-d-phoenix-la-renaissance-du-volatile-a-validerhttp://www.onepiece-requiem.net/t3798-fiche-de-phoenix-d-juusei
Invité
Invité


Dim 7 Déc 2014 - 12:05



Je suis arrivé le premier sur le lieu de rendez-vous en compagnie de Maria qui s'en sort assez malgré sa douleur à cause du poison. J'ai pu combattre les groupes de pirates rencontrés sur notre chemin et ce, sans trop de difficulté. J'ai eu peur pour Maria surtout lorsque la salve de boulets a manqué de nous percuter de plein fouet. J'ai pu compter sur le facteur chance inespéré ou notre ange pour nous sauver les miches.

En route, j'aperçois un petit groupe de pirate avec eux un dénommé Smile dont le sourire et le regard me fait penser à un certain Lion, mon ancien second chez les Shinoryuu. Vite amusé par ces pitreries, je décide de prendre ce petit groupe sous mon aile. Tous me reconnaissent sans exception et ne demande qu'à être sous les ordres du capitaine des Shinoryuu, c'est pris par la surprise et l'angoument de la situation que j'accepte, je n'ose pas leur avouer que je ne suis plus capitaine, même si je crois qu'ils le savent, en tout les cas, je les ralierai à la cause de Shoma.

Bref, je n'attends plus que Luka et Opacho, je les ai perdu de vue en chemin mais je suis sûr qu'ils s'en sortiront et qu'ils me rejoindront, j'en suis confiant, j'ai confiance en Luka et c'est dans cette pensée positive que j'aperçois un groupe qui s'approche de nous. Ennemis ? ! Je détonne une vague de Haki royale lorsque j'aperçois un homme au masque de fer. Que voulez-vous, je ne sais que faire ! Le groupe vivra l'Enfer afin de préserver la vie de Maria contre ces infâmes... Tous tombent sauf le gus au masque de fer qui semble résister, c'est là que je décide de réapparaître et d'affirmer ma présence par ma voix enrouée.

- MIZUKAWA SUTERO est mon nom, pirate des red spectre et toi à quoi tu joues ?

- Si t'approches en traitre, je n'hésiterai pas à user de mon katana pour te trancher en deux, et ceci ne sont pas de vaines palabres, mais des phrases sensées !

C'est à la fin de cette phrase que j'aperçois à terre et sous le choc du fluide, Luka et le petit Opacho ! Qu'ai-je fais ? Puis j'esquisse d'un pas léger vers eux tout en ignorant l'homme au masque pour ainsi réveiller ma nakama.

- Luka ! Luka ! Réveille-toi ! C'est moi Mizu, ton papa Mizu, réveille-toi, je t'en prie, réveille-toi ! Crié-je d'une voix mi-étouffé
avatar
Phoenix D. Juusei
Le Phénix

♦ Localisation : Grand Line 4eme Voie- Kikai no Shima
♦ Équipage : Ex-Capitaine 1re flotte des Red Spectre | Futur Corsaire

Feuille de personnage
Dorikis: 6060
Popularité: -307
Intégrité: -312

Dim 7 Déc 2014 - 15:56

« Petite répond moi. Aller ouvre les yeux ! »

Elle respire encore mais pour une raison qui dépasse le pirate, elle vient de tomber dans les pommes. Un blond vient d'apparaitre devant eux et comme par hasard dès qu'ils l'ont vu bon nombre du groupe de Juusei sont tombés par terre. Pour ne pas dire tout le groupe. Seul l'asthmatique a gardé les deux pieds sur le sol. Même si lorsqu'il a ressentit une aura se propulser vers lui, sa tête s'est mise soudainement à tourner l'obligeant à poser un genoux à terre. La gamine, ce opacho et tous les débiles qui l'accompagnes restent inertes.

« Hey ! Qu'est ce que tu leur a fait ? »

Quand soudain il se présente sur un ton calme mais sérieux.

« Mizukaquoi ? Je joue à quoi ? J'comprends rien à c'que tu racontes ! Mais tu dis être des Red Spectres ? » Lui dit Juusei en le prenant par le col « Où est Mantle Shoma ?! J'dois le rejoindre pour partir de cette île ! J'ai été recruté par Gold Roger sauf que cette gamine ne me croit pas ! Dit moi où se trouve Shoma ! »

Il ne semble pas blaguer sur le fait qu'il soit des Red Spectres. Le plus étrange c'est comment Juusei se démerde pour retrouver ce Shoma. Alors qu'il ne le connait même pas. Mais bon, l'absurde et l'illogique sont les deux surnoms du phénix. Alors à quoi bon chercher à comprendre. L'homme au masque le tien par le col alors que son interlocuteur venait de le menacer par son katana. Mais vous savez comment il est. Rien à foutre, quand il veut quelque chose, il fait tout pour l'avoir. Quitte à passer outre les dangers qui lui font fasse. Mais le prénommé Mizukaquoi n'en avait rien à faire, il fut troubler par la petite et son compagnon évanouient sur le sol.
Luka, c'est papa Mizu qu'il dit. Alors c'est donc lui le père ? Mais si il fait partit des Red Spectres, ça veut dire que la gamine aussi ! Pour une fois qu'il ne s'était pas trompé ...
Celui qui semblait vouloir en découdre était soudainemlent devenu calme et inquiet pour la gamine.

« Hey ! Tu sais pas où est Shoma ? Faut qu'on se casse d'ici ça craint à max. Si on se prend encore une rafale de boulet dans la gueule, j'donne pas cher pour ta gamine. Je lui ai déjà sauver la vie une fois, j'compte par recommencer. Surtout sur cette île craignosse. »
http://www.onepiece-requiem.net/t3581-juusei-d-phoenix-la-renaissance-du-volatile-a-validerhttp://www.onepiece-requiem.net/t3798-fiche-de-phoenix-d-juusei
avatar
Smile


Feuille de personnage
Dorikis: 2370
Popularité: -182
Intégrité: -25

Dim 7 Déc 2014 - 19:42


En fait, Smile ne comprenait pas tout se qui se déroulait devant ses yeux, il avait déjà pris un énorme risque en partant de la lépreuse pour visiter les alentour et voir de ses propres yeux le point d’extraction dont avait parlé quelques gars à bord du navire. Puis, il était ensuite tombé par chance sur se Mizu, une personne forte qu’il avait tout de suite apprécié et qui s’était avérée être un homme de Shoma également ! Prenant les rênes de son petit groupe, il l’avait escorté jusqu’à tomber sur eux. Il l’appelait le fantôme sans lui dire, une façon bien à lui de s’amuser alors que la situation n’aurait pas dut le permettre, dès leur rencontre il avait montré ses capacités démoniaques, un utilisateur de fruit interdit et pas n’importe lequel ! Celui de l’invisibilité ! Jaloux, Smile s’était dit qu’il croquerait donc dans le premier fruit qu’il verrait afin de lui aussi obtenir un pouvoir aussi cool!

Faisant tomber tout le monde à terre de sa seule présence écrasante, Mizutank se présenta toujours en jouant avec sa capacité unique qui le rendait parfois visible, parfois non. Smile éprouva encore une fois se sentiment qu’il avait ressenti auprès de Shoma, ses pirates étaient forts, très fort ! Il voulait les suivre et devenir comme eux !

Puis l’homme au masque commença à poser diverse question, comme pris de folie ou de panique devant la dure épreuve qu’il venait de vivre sur cette ile alors que son nouvel ami se propulsait sur une jeune fille aux cheveux blancs. Mais cette incompréhension était normale, après tout il venait de tous les envoyer au sol et s’était probablement assez pour les désorienter un bon moment, une chance pour eux qu’il ait été de leur côté, sinon le blondinet n’aurait pas donné cher de leur peau.

Smile toujours aussi nonchalant qu’à son habitude s’approchât de Juusei et s’accroupit directement en face de lui en tailleur avec son éternel sourire fendu jusqu’aux oreilles, puis il commença à le toiser comme s’il n’était qu’un sous-fifre de la lépreuse.

- Moi je sais, je suis au courant ! J’étais avec le capitaine Shoma, hum, je dirais environ dix minutes que je ne l’ai pas vue avec les travers de porc ! Shoma est toujours sur la lépreuse à moins de dix minutes d’ici ! Et je suis Smile ! Vous venez avec nous ? Mizu semble bien vous aimer alors j’crois que oui !

Quelle question, à cette simple phrase, il avait vue le bonheur sur le visage de tous ses gens, car oui sans le savoir il venait de trouver les derniers retardataires qui manquaient au groupe. Ainsi ils pourraient retourner en arrière et rejoindre le navire d’ici moins de temps qu’il ne leur en avait fallu pour venir ici. Une vraie chance d’être tombé sur eux aussi rapidement.

Pointant derrière lui, Smile rajouta :

- Je peux vous montrer si vous voulez ! Vous aller voir c’est un super bateau, mais il n’a pas d’échelle !

Tout sourire, Smile se releva aussitôt en tendant sa main à l’homme masqué.
http://www.onepiece-requiem.net/t7133-smiley-smile-pour-vous-faire-sourirehttp://www.onepiece-requiem.net/t7889-la-fiche-de-smile
avatar
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3670
Popularité: -123
Intégrité: -93

Dim 7 Déc 2014 - 22:46

Il fait noir.
Il y a encore quelque minutes, la fillette rigoler avec le capitaine pirate mais alors qu'ils arrivaient au lieu de rendez vous, que Luka avait sentit la présence bien connu de son capitaine et avait commencer un mouvement pour lui signaler sa présence, elle avait sentit son aura si puissante qui faisait s'évanouir quiquonque n'était pas assez fort. Habituellement, Luka si était faite et n'était que légèrement déranger mais cette fois si, à bout de force, elle l'avais sentit passer. L'attaque l'avais totalement désorienter et alors qu'elle essayer de se reconnecter à la réalité, elle se sentie chutée: le capitaine qui la portée n'avais pas tenue. La fillette avais heurtée violement le sol et elle était tombée dans les ténèbres.

Il fait noir.
Pourtant, le noir elle y était habituée depuis le temps, quoique? Quand on à pas toujours était aveugle, et qu'on se souvient de la couleur du ciel, le monde sombre dans lequel on est confinée continu et continura a nous terrifier.
L'enfant se leva, elle rêvais, elle le savais. Elle pouvais voir sa main. Luka commenca a marcher, tout était sombre, il ni avait pas de plafond, pas de murs, rien. Pourtant l'enfant se sentait observer et des frissons lui parcoururent le dos. Elle se retourna et tomba nez à nez avec un silhouette blanche. Une femme, avec de long cheveux. Luka la connaissait, mais qui était-ce ? Cette femme faisait partie des moments dont elle ne se souvenais malheureusement plus. Pourtant une question lui brûlait les lèvres, était-ce...

-Maman...?

La silhouette disparut d'un coup. Des bruits se firent entendres. La fillette paniqua, des centaines d'yeux la fixait.

-elle est de retour...elle est parmi nous....cela faisait longtemps...elle l'attendait...

Luka trembler, des voix chuchotaient des bribes de phrases par-ci par-à. L'enfant se mit a courir, les mains sur les oreilles.

-La ferme, la ferme, la ferme !

Une présence bien connue s'affirma et la fillette leva la tête pour découvrir le visage d'une personne bien connue et biens détestée , Mandore. Son visage sourillant, cet air faux...

-Eh bien ma petite Luka? Tu as peur ?

-Non! Je...

-Je t'avais dit que tu n'était pas assez forte pour partir seule

-C'est faux! Je n'ai besoin de personne, et encore moins de vous !

-Pourquoi met tu tant de distance Luka? Tu le sais au fond, tu me reviendra: tu m'appartient!

-C'EST FAUX !!

Luka se sentit chutée en arrière , tout en retombant dans les ténèbres, elle entendit le rire de Mandore.

L'enfant se réveilla de nouveau, elle rêvais encore? Cette fois ce fut un paysage plus habituel. Les ruines enflammées qu'elle voyais si souvent. Elle se leva, marcha, comme à chaque fois. Mais cette fois, une fois arriver sur la place, ce ne fut ni Mandore, ni la petite fille mais toutes ces rencontres qui se trouvais de l'autre coté. Mizukawa au milieu, il lui sourit de l'autre côté en lui faisant signe de les rejoindres. La fillettes se sentit heureuse mais son sourire s'effaça vite, une masse noir se dresser derrière eux, menaçant de les engloutir. Luka voulut crier mais sa voix s'étouffa dans sa gorge. Elle courut vers eux mais ces jambes se dérobèrent, elle chutée a nouveau, c'était la fin du cauchemards. Pourtant elle ne pouvais s'empêcher d'être inquiéte pour ces amis qui lui souriaient encore avant de se faire engloutir.

L'enfant se réveilla dans un sursaut. Ouvrant ces paupières dans une respiration profonde. Les douleurs de la réalité étaient revenues et elle grimaça. Mizukawa était avec elle. Elle le sentait, inquiet. Dans le fleau de question de son capitaine, elle compris qu'ils avaient dut s'arrêter  au cause de son sommeil perturbé alors qu'ils étaient tous en route vers le bateau de Shoma. Luka lui adressa un sourir s'insère et pris parole de sa petite voix cristalline et fatiguée.

-Mizu, Aprés les boulets, les écroulements et les pirates se n'est pas un cauchemard qui va me tuée. Surtout quand c'est mon propre capitaine qui m'attaque !

Elle ne put s'empêcher de pouffer, puis d'éclater de rire devant la réaction enfantine de Mizukawa qui regréttait amèrement. Celui ci fut contaminer par le rire clair de l'enfant et tout deux partirent dans un de ces rires dont ils avaient le secret. Ce rire qui détend l'atmosphère et qui fait sourire toute personne à proximité. Ils faisaient la pair tout les deux.
Luka sentait que le groupe s'était agrandis, en plus de l'homme masquer, un autre homme sortais du lot, qui était-ce? Aprés tout l'enfant s'en fichais. Une seule chose la dérangée. Son sourire disparut et elle pris un air sérieux. Faisant signe a Mizukawa d'approcher la tête celui ci s'exécuta. Elle posa son front sur le sien, il avais de la fièvre, encore. La fillette se fâcha, grondant ce " crétin qui ne peut pas restait tranquille deux secondes alors qu'il est malade" dixit elle même.

Apres ces émotions, le petit groupe arriva en quelques minutes au bateau. Luka, fatiguée, etait restée dans les bras de Mizukawa et n'avais pas reparler a l'homme masqué, elle lui demanderais son nom plus tard, au moins pour arrêter de l'appelé mentalement comme sa! Alors que tout le monde s'émerveillait de la bête qui allais leur servir de bateau, Luka s'amusa a s'imaginée a quoi il ressemblait. Elle le saurait bientôt, une fois qu'elle pourrait se balader dessus.
En attendant, sa mission était réussite. Tout le monde était là, en plus ou moins bonne état, mais là et encore vivant ! Dans quelques minutes, ils rejoindraient leurs capitaine, m'étant fin à cet horrible traversée.
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1