AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Fruit de l'Imaginaire

Cameron Edward
Cameron Edward

♦ Localisation : Drum

Feuille de personnage
Dorikis: 1000
Popularité: -5
Intégrité: 0

Lun 10 Nov 2014 - 0:50

Bonjour,
Je viens soumettre à votre jugement la proposition d’un fdd dont j’ai eu l’idée par quelques nuits d’insomnies :

Nom du fruit : Fruit de l’imaginaire

Catégorie du fruit : Puissant (ou Supérieur ?)

Type de fruit : Paracémia

Effets du fruit : Ce fruit du démon permet à l’utilisateur de donner l’illusion de matérialisation d’un univers imaginaire.

Ce fruit permet différentes techniques d’utilisation selon le degré de maîtrise de son utilisateur. Pour la plupart, afin d’activer son pouvoir,  l’utilisateur doit parvenir à capter le regard de sa victime pendant plusieurs secondes (une durée qui peut se raccourcir au fur et à mesure que l’utilisateur devient expérimenté), notamment pour les techniques suivantes :

- Sa capacité première de plonger la « victime » - qui peut être consentante – dans une illusion où se reflète le fruit de son imagination, un univers sorti de son propre imaginaire tiré de son subconscient. La victime y est enfermée jusqu’à ce qu’elle réalise qu’il ne s’agit que d’une illusion et décide de s’en libérer. Ce n’est pas l’utilisateur qui choisit cet univers auquel par le biais de cette technique, il n’a pas accès lui-même. Le corps et le cerveau sont partiellement déconnectés de telle façon que la victime piégée ne peut plus ressentir la moindre souffrance réelle. Par contre, si elle est persuadée d’être blessée dans son imagination, elle en souffrira. Pis, selon le contenu de l’univers et/ou la durée de « l’hypnose » qui ne prend fin que par la volonté de la victime, les liaisons cérébrales engendrées peuvent être graves, irréversibles voire fatales (telle la rupture d’un anévrisme), mais également sur le reste de l’organisme car la personne ne s’alimente plus non plus.

- L’utilisateur peut également donner l’illusion à l’esprit de sa victime, non pas d’être plongé dans un univers, mais d’être une autre personne (un bandit, un enfant, un vieillard…), voire même un animal, dont il rêverait souvent d’être. La victime se mettra alors agir en tant que telle, dans la vie, jusqu’à ce que les effets de l’envoûtement s’estompent. Cette technique a une durée d’efficacité variable dans le temps selon le profil psychologique de la victime : si elle se complaît dans son délire, elle peut aussi être très forte physique mais fragile mentalement… etc. Contrairement à la technique précédente, celle-ci n’a guère de répercutions au-delà d’une éventuelle démence. La victime ressent la douleur réelle mais sans se libérer de l’illusion pour autant grâce à ce biais.

- L’échange d'imaginaire : le principe est semblable à l’utilisation première du fruit à la différence que cette fois-ci, il y aura au minimum deux victimes plongés dans l’imaginaire l’une de l’autre. Pour activer ce pouvoir, l’utilisateur doit toujours capturer le regard d’au moins une personne pendant plusieurs secondes  et inter-changera avec l’univers de la dernière personne qu’il aura touché. La portée de cet échange peut également développer son emprise sur de plus en plus de personne en même temps, au fil de l’évolution de l’utilisateur.

- Enfin, le pouvoir ultime de ce fruit est celui de l’imaginaire contrôlé : l’utilisateur plonge sa victime dans un univers dont il est cette fois-ci le seul maitre, créateur et chef d’orchestre. Les seules limites de sa création sont celles de son imagination. Tout ce qui s’y produit est le fruit de la volonté du possesseur du fruit. Plus l’utilisateur est habile et plus il peut entraîner des personnes dans son illusion que seule la « victime » principale et initiale sera en mesure de rompre si elle décèle sa nature et souhaite s’en extraire. Il peut éventuellement se « matérialiser » lui-même au sein de cet univers. Nul échange de regard n’est nécessaire pour cette technique, juste un contact même bref, et le maintien d’une certaine proximité avec la victime. Cette technique est celle qui a le plus d’emprise sur l’esprit et dont il est le plus difficile de s’extraire. Puisque l’utilisateur a alors accès à l’illusion de sa cible, il peut éventuellement ficeler celle-ci de manière à obtenir des informations de la part de l’illusionné.
(Et si l’utilisateur devient particulièrement puissant (au moins plus de 5000D), la portée  de l’imaginaire contrôlé peut décuplée presque à l’infini et devenir de plus en plus redoutable. C’est la seule qui peut permettre à l’utilisateur de tuer intentionnellement sa cible en le rendant fou ou en parvenant à le persuader qu’il meurt d’une blessure ou autre.)

Informations complémentaires : L’imaginaire peut parfois être étroitement lié aux souvenirs selon les personnes. Les illusions faussent totalement la notion du temps qui varie selon les personnes, mais plus il se produit d’événements dans l’imaginaire dans un laps de temps réel court et plus le cerveau risque d’en subir des lésions, à l’égal d’une illusion qui perdurerait pendant plusieurs jours du réel.


Limites : Tout d’abord, le pouvoir de ce fruit n’est guère offensif. Certes, il peut engendrer des dommages neurologiques et rend sa victime dans l’incapacité de se battre, mais l’utilisateur ne peut plus lui porter le moindre coup non plus durant l’illusion. Il s’agit plus d’un pouvoir de diversion qui peut permettre de gagner du temps et/ou de s’enfuir. De même que si un tiers se trouvait dans les parages, il lui ne serait pas forcément profitable de s’en prendre à une personne plongée dans l’illusion. En effet,  tuer une personne devenue vulnérable sous l’emprise de ce fruit est fortement déconseillé, car l’imaginaire ainsi brisé viendra s’ancrer dans l’esprit du meurtrier, et selon la folie de la victime, une telle infiltration dans un cerveau étranger peut également engendrer la rupture d’un anévrisme ou plus simplement, un sommeil éternellement hanté sans plus un seul instant de répit.  Cependant, puisque la cible se trouve déconnectée de la réalité, son « envoûtement » peut par exemple permettre de la capturer aisément. En résumé les effets du fruit tendent principalement à engendrer la démence, et éventuellement obtenir des informations souvent secrètes, mais dont la véracité n’est pas toujours assurée non plus.
D’ailleurs, le pouvoir de ce fruit présente un certain nombre d’autres limites :

- La nécessité de croiser le regard d’un adversaire pendant plusieurs secondes représente déjà un premier handicap dans l’utilisation des pouvoirs du fruit en situation de combat.

- Une personne à l’esprit sain et heureuse devrait réussir assez facilement à se défaire de l’illusion (ce n’est peut-être pas une affaire de D pour le coup)

- L’utilisateur lui-même ne peut plus briser une illusion une fois lancée (excepté pour l’imaginaire contrôlé). Seule la victime peut décider d’en sortir, alors avant d’en faire usage sur un ami juste pour lui redonner un peu de baume au cœur par exemple, il faut bien y réfléchir, histoire qu’il ne préfère pas finalement rester enfermé dans son imaginaire.

- L’utilisateur n’a jamais accès au subconscient de sa cible, celui-ci s’exprime uniquement dans la tête de la personne sous l’emprise du pouvoir.

- Lors de l’usage de l’imaginaire contrôlé, l’utilisateur devient vulnérable à toute attaque extérieure puisqu’il doit rester extrêmement concentré et se mouvoir le moins possible en restant à proximité de sa victime. Du moins au début, quand il aura appris à optimiser l’utilisation de ce pouvoir, il pourra gagner en mobilité et en opacité dans l’illusion.

- Un utilisateur avec une faible imagination et un esprit trop rationnel risque d’être limité dans l’usage des pouvoirs du fruit. Il ne peut atteindre l’imaginaire contrôlé qui est la carte maîtresse.

- Enfin, chez un utilisateur à la psychologie trop instable, le pouvoir du fruit pourrait bien finir par se retourner contre lui, par le biais de son sommeil, soit en le faisant sombrer dans la folie, soit en l’y enfermant dans son propre imaginaire.


(Petite parenthèse juste pour dire « pourquoi ce fdd » : bien sûr, je l’envisage pour mon personnage, même s’il est indéniable que son pouvoir ne correspond pas à son tempérament puisqu’elle aurait plutôt des tendances meurtrières, et dans ma logique c’est justement pour ça que je trouverais intéressant qu’elle ait un fruit qui à la base ne lui rendrait pas trop service. Le possesseur n'est pas forcément très avantagé par ses pouvoirs pour se battre, mais il peut être utile pour ses éventuels camarades/partenaires/alliés. De plus, je pense que ce type de pouvoir offre une matière assez importante à rp aussi bien pour le possesseur que pour ses éventuels cibles. Explorer le monde imaginaire de chacun des personnages peut être une chose intéressante, voire amusante parfois.)

Merci d’avance pour votre réponse (quelle qu’elle soit), et si besoin, je rajouterais éventuellement quelques paliers de D pour l’usage de certaines techniques grâce au pouvoir du fruit.
http://www.onepiece-requiem.net/t12286-cameron-edwardhttp://www.onepiece-requiem.net/t12381-la-boite-a-cookies-recomp
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 9677
Popularité: 849
Intégrité: -628

Ven 14 Nov 2014 - 21:10

Nyoup !

Alors alors... Désolé du retard, déjà j'avais pas trop de temps ces temps ci et en plus ton pavé m'a fait peur... ^^'

Maiiis, j'ai tout lu. J'ai pas forcement tout compris en détails, mais tout lu.
Et donc, tu t'en doutes peut être déjà, mais en l'état, la description est beaaaaaaucoup trop longue ^^. Du coup, on va tenter de simplifier ça.

Mais avant, faut que j'arrive à bien voir ce que tu as en tête.
Et je vais commencer par une question : Lorsque l'utilisateur utilise son pouvoir contre une cible, la cible est elle plongée dans le sommeil ?
Il m'a semblé que oui avec ta première utilisation et la remarque sur le fait que la personne ne s'alimente plus, mais la seconde m'a fait pensé que non... Bref. Toi, tu vois ça comment ?

Ensuite, selon ta réponse, j'aurai bien envie de te proposer des choses différentes :

- oui, il dort. Du coup, ne serait-ce pas plutôt un fruit du rêve ? Où l'utilisateur enfermerait les gens dans leurs rêves en influençant la tournure de ceux ci ? Par exemple, lorsque le contact est fait, l'utilisateur choisi une émotion/sentiment et le rêve de la cible est centré sur cette émotion/sentiment ? Donc plus l'utilisateur connait la cible et plus il connait ses point faible et donc pourra choisir l'émotion qui aura le plus d'impact sur lui ? Et à ça on peut rajouter le fait qu'en plaçant ses mains sur la tête de la cible soumise à son pouvoir, l'utilisateur peut influencer le rêve. Du coup, de tes trois idées, ce qu'on perd le plus est la deuxième idée (changement de "rôle"). Mais après, si la cible a dans son passé tu quelqu'un mais s'es reconverti, avec la bonne émotion on doit pouvoir le faire replonger.

-Non, il ne dort pas. Du coup, il bouge toujours mais avance dans un univers transformé selon son imaginaire.
Et la encore, deux autres solutions :
1/Soit il n'y a que la cible de l'utilisateur qui voit le monde en différent et ce serait de l'hypnose. Dans ce cas, le faire se prendre pour quelqu'un d'autre marcherait plutôt bien ainsi que le faire avancer dans un univers connue de l'utilisateur du fruit et non de la cible (donc ton utilisation n°1 serait biaisé dans cette version)
2/Soit c'est le décors qui change au gré des envie de l'utilisateur, à voir si on part sur un "pour tout le monde" ou juste pour des cibles disons "marquées" (à voir comment elles seraient marquées ; je pense que je partirai plutôt la dessus), et u coup, ce serait plus le fruit de l'illusion. Parce que les objets ne changerait pas vraiment, seuls leurs images pour les cibles concernées changeraient. Genre faire passer un oursin pour une boule de coton.

Bref, je détaille pas plus les idées. Je te laisse me dire ce que toi tu préfères, et si aucune de celle là ne te plait ou ne t'inspire, je t'invite alors a essayer de simplifier ton idée de fruit.
Parce que là, dans l'idée, c'est sympa. Mais le domaine d'action diffère selon tes trois utilisations. Du coup, ce serait cool d'essayer d'uniformiser ça.

Voilà voilà !

Peluuuche
http://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Pludto
Pludto
Howl's Moving Castle
•• Lieutenant ••

♦ Localisation : Navarone
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 4
Popularité: 103
Intégrité: 130

Dim 4 Jan 2015 - 14:09

Plop

Toujours d'actualité ?
http://www.onepiece-requiem.net/t2255-toujours-pas-six-pieds-sous-terretermine-memehttp://www.onepiece-requiem.net/t2303-fiche-du-vieux-pludbus
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1