AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


[Fiche de boutique] Ecole publique de Troop Erdu

avatar
Clotho

♦ Localisation : Railway Citywork (Nouveau Monde)

Feuille de personnage
Dorikis: 8566
Popularité: -1200
Intégrité: - 979

Ven 5 Déc 2014 - 14:38

École publique de Troop Erdu



Clotho vient de Troop Erdu. Tahar Tahgel vient de Troop erdu. Pourtant, personne ne connaît l'île. Et pour cause, les habitants ne tolèrent pas trop les intrus. Bon, un peu plus depuis que le commerce de la visite des lieux de Tahar a été mis en place. Mais lorsque l'on demande à Clotho d'où il vient, il hésite à répondre. Pourquoi ? Parce que si personne ne connaît l'île, c'est parce que la grande majorité des gens là bas sont des rustres sans aucune éducation et détestent les étrangers. Clotho a donc décidé d'y remédier. Mais comment ? Comment contrer l’illettrisme ? Comment diminuer la connerie humaine ? Un remède simple. Clotho créé de toute pièce une école primaire, afin que chacun puisse avoir accès à l'éducation, sache lire, écrire et ait un minimum de connaissances. Le côté humain, l'envie d'aider les autres est et restera la base de l'entreprise. Mais en cherchant un peu plus profondément dans les raisons du marin, on se rend compte que faire construire et ouvrir une école pour aider les plus démunis, ça fait toujours bien sur un CV quand on veut postuler au titre d'amiral en chef de la marine.

Clotho aurait voulu faire quelque chose de grand, quelque chose de gravé dans l'Histoire des mémoires d'hommes. Mais les habitants de l'île ne sont pas facilement apprivoisables. Il a déjà du négocier pour que les Nekke appuient sa demande face aux récalcitrants de l'île.  Il a passé des heures dans des conversations escargophoniques avec Red Nekke pour trouver un accord satisfaisant. Après lui avoir expliqué, montré, démontré et argumenter que c'était pour le bien de l'île. Résultat, pour l'instant, l'instrument de l'éducation est gratuite pour les habitants de l'île qui voudraient y aller, adultes comme enfants. Il leur sera fourni un enseignement rudimentaire, pour l'instant et l'apprentissage des compétences de base (lecture, écriture). Inutile de leur apprendre à compter, Red sait déjà le faire parfaitement. 3 personnes qui viennent visiter la statue de Tahar, 10 000 par personne, on obtient 50 000B, tarif d'ami, avec en prime, un regard menaçant et une hache géante dans la main du type si on ose le contredire.

Si l'île n'est qu'une merde gigantesque, soyons franc, cela ne devrait plus trop durer. Située entre le lac et le boiset, près du Bled, on trouve désormais quelques murs. Clotho a décidé d'installer le bâtiment ici pour plusieurs raisons : la vue du soleil se levant et se couchant sur le lac, les activités aquatiques/nautiques, les sorties scolaires … Les pierres exportées d'une île lointaine au nom faisant rêver trônent et forment une école. Presque tout ce qui forme l'école est importé, l'île n'ayant que le bois à disposition. Une partie de la forêt a donc été rasé pour créer des tables, des chaises, des crayons à papier ... Même si l'école est toute petite, c'est déjà une victoire en soi. Toute personne résidant sur l'île peut s'y inscrire, ouverte depuis le 01/01/1626.


Locaux :
2 Salles de classe :
Des salles adaptées aux besoins. Les tables sont pour deux personnes. Des chaises ordinaires, un tableau blanc avec feutres, murs et sol en bois. Pas d'étagère, pas trop de place. Capacité maximale de vingt élèves par classe.

Réfectoire : Deux petites tables ont été installées pour faire tenir, de chaque côté, six personnes. Ce qui donne une capacité de 24 élèves. Et ce n'est pas de trop, puisque les parents participent aussi. Les professeurs ont leur table particulière, plus loin, avec une capacité de dix personnes au total.

Cour : La cour de récré est un grand espace ouvert, de 400m2, donnant sur le lac. Cela permet aux élèves de se détendre, de voir la nature, d'apprécier le paysage … Le sol reste actuellement fait de terre, et devient donc de la boue lorsqu'il pleut.

Toilettes : Un seul toilettes non mixtes a été installé près du réfectoire.

Administration : C'est là qu'il faut venir régler les repas, venir vérifier les absences … Un tout petit bâtiment, avec deux bureaux, celui du directeur de la secrétaire.

Actuellement, aucun accès handicapé n'a été installé.


Personnel :
Mr Gérard de la Courbadière (directeur) : Un directeur d'école primaire doit être stable, droit, bien dans ses basket, aimé des gens, avec un sens de la diplomatie développée, un instinct de préservation hors du commun, et une envie d'aider au dessus de tout. Mr de la Courbadière répond bien à ces critères. Lui qui a passé des années à enseigné dans des écoles sur West Blue, qui a rencontré Clotho lors d'un de ses voyages et a démontré un sens tactique hors pair, s'est vu attribuer la fonction de directeur de l'établissement. Avec un homme tel que lui, les rails sont posés, et la direction est assurée d'être la bonne. Malgré ses cinquante années au compteur, monsieur de la Courbadière se sent aussi jeune qu'un adolescent. Ses lunettes en forme de demie-lunes lui tombant sur le nez lui donne un air sage. Tandis que les sillons creusés sur son visage, par son âge, ne font que rajouter du charisme au personnage. Un homme bon, sage, et attentionné. Un de ceux dont le modèle est éclusé depuis des siècles. Une personne dans laquelle Clotho a entièrement confiance, et qui ne la trahira jamais. Il a eut pour rôle de trouver les autres personnes afin de former le personnel de l'établissement.

Charlie et Réno (professeurs) : Charlie est prof d'histoire, géographie, et de littérature. Réno est prof de sciences, mathématiques et de vie réelle/citoyenne.

Pascale (cantinière) : Chargée de préparer les repas pour les élèves et le corps enseignant, ainsi que le personnel, elle travaille sans relâche, depuis 8h du matin jusqu'à 15h, tous les jours d'ouverture.

Clémentine Pacha (secrétaire) : Chargée du "budget" de l'établissement, des classes, elle ne manque pas de travail. C'est à elle que l'on paie les frais d'inscription, la cantine, les extras …

George (agent de surface et homme d'entretien) : Un tableau qui ne retient pas le crayon ? Il vous répare ça. Un robinet qui fuit ? Il est déjà en train de s'en occuper. Une douche bouchée ? Allez vérifier … Des toilettes à déboucher ? Hé oh, tu es où ? Merde, dispar … Ah non, il était parti chercher la serpillière qui sert de cheveux à Tahar Taghel. Il aurait adoré être habillé en rouge, mais depuis la trahison d'un certain sous-amiral et d'un homme poisson, le rouge a été banni de l'établissement. Essayez de trouver un stylo rouge et on en reparle ...
http://www.onepiece-requiem.net/t8191-clotho-tas-natak-en-attente-du-test-rphttp://www.onepiece-requiem.net/t8326-fiche-de-clotho-tas-natak#
Page 1 sur 1