AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Vaincre sans convaincre n'est rien.

avatar
Kakashi Oriki

♦ Localisation : West Blue (pour le moment)
♦ Équipage : Red Spectres

Feuille de personnage
Dorikis: 510
Popularité: 0
Intégrité: 0

Ven 12 Déc 2014 - 21:12

Tellement de souvenir remonte, tellement de choses l'ont construit, il ne sait plus ou tourner la tête quand il réfléchit. Kakashi. Aujourd'hui, il retourne quelque dix années en arrière, à l'époque, il s’entraînait plus de dix heures par jour, à tel point qu'il en avait des cloques sur les mains et les pieds, mais il le savait, s'il voulait devenir le meilleur, il fallait devenir meilleur. Il avait cinq maîtres d'arts martiaux différents, il apprenait le kung-fu, l'aïkido, le karaté, le taekwondo et le judo, optimisant ainsi toutes les parties de son corps, chaque art lui prenait 2 heures par jour et il mêlait le tout avec de la gym et de l'escalade. Du haut de ses douze ans, Kakashi était une boule d'énergie, bien que dormant seulement 6 heures par jour, il était toujours prêt au lever du jour et toujours couché à 22 heures, il aimait ses entraînements, et chaque coup lui donnait envie d'en donnait un autre. Il s’entraînait tout le temps avec les autres enfants sélectionnés lors des deux dernières sélections, ainsi qu'avec ceux des deux précédentes sélections, variant ainsi les affrontements, il ne l'avait jamais dit auparavant mais dans la famille Oriki, beaucoup étaient très forts, et à l'époque, beaucoup étaient bien plus fort que lui, mais il avait sa fierté, alors il ne l'avait jamais révélé.

"À droite"

Il stoppa un coup et enfonça sa paume dans le thorax de son adversaire qui s'écroula à terre, le souffle coupé par le coup bien placé, mais Kakashi avait abaissé sa garde, et c'est le pied de son second adversaire qui l'envoya valsé, Kakashi se releva en colère :

- TU M'AS ATTAQUER DANS LE DOS TRAÎTRE
- T'AVAIS QU'A PAS BAISSER TA GARDE

Une bagarre se déclencha alors, et le maître prit les deux protagonistes à part et leur distribua une trentaine de fessées devant tout le monde, fesse à l'air, leur faisant répété "Je ne me bat pas avec mon frère". Kakashi sourit, c'était la belle époque, même si à ce moment précis, il pensait plutôt le contraire. Personne ne l'a jamais dit, car le Shogun avait passé cette information sous silence, mais Kakashi avait été, pendant 5 ans, l'enfant le plus perturbateur, en proie à sa rage naturelle, il ne pouvait faire autrement que se mettre en colère à chaque coup qu'il considérait comme injuste. Et à cette époque, ce genre de dispute arrivait tous les jours, et il écopait de deux heures d'entrainement supplémentaires dans le noir, devant apprendre à esquiver même en étant aveugle, bien entendu, il se faisait littéralement écraser sous les coups de ses adversaires, et passé sa nuit à gémir. Le lendemain il était couvert de bleue et d'écorchure, mais il faisait comme ses amis, c'était ce qui impressionnait le plus les instructeurs, et c'est ce qui faisait que tous ses amis le respectaient, car il était le plus acharné et le plus fort des jeunes de son âge, mais Yasu et Bragg lui collaient au train et le battait parfois, entachant sa réputation.

- OI, SENSEI
- Bonjour les enfants, aujourd'hui, nous allons apprendre deux coups différents, le 720 middle kick et le Super Kick, ses techniques sont aussi impressionnantes que puissantes, ce n'est donc pas du tape à l’œil pour faire le beau devant les filles, ce sont des techniques redoutables, est-ce que je suis clair ?
- OUI, SENSEI
- Bon tous en place je vais vous apprendre.

Kakashi connaissait le 360 middle kick, technique qui consistait à faire un tour sur soi-même afin de donner plus d'amplitude et de puissance à son coup, il avait mis 2 ans à l'apprendre, combien de temps cela lui prendrait-il pour apprendre le 720 ? Il ne savait pas, mais si cela lui permettrait de battre ses adversaires alors il l'apprendrait, et le Super Kick c'était quoi . Il n'en avait alors aucune idée.
Pendant toute une matinée, Kakashi s'entraîna au 720 mais il ne parvenait qu'à faire des 360, ce qui commença rapidement à l'énerver, il enchaîna les 360 jusqu'à l'épuisement ce qui lui valut une correction sévère de la part du maître.

- Tu es un idiot, et un idiot qui fait exprès de l'être qui plus est, contrôle ta colère, ou ne remet plus les pieds à mes entrainements
- JE NE COMPRENDS PAS SENSEI, JE FAIS TOUT COMME VOUS L'DITE ET JE N'Y ARRIVE PAS POURQUOI ? POURQUOI ? POURQUOI ! sur ce dernier pourquoi, il frappa un rondin de bois qui alla se briser contre le mur d'enceinte du dojo d'entrainement.

Il reçut une gifle rapide et puissante qui fit siffler l'air.

- Tu veux savoir pourquoi ? Parce que tu entends mais tu n'écoutes pas, tu tournoies méthodiquement, pas avec ton cœur et ton esprit, c'est ce qui fait que tu ne réussis pas, et que tu ne réussiras jamais si tu continues. Pour dépasser tes limites, il faut franchir un mur, comme quand tu escalades, mais ce mur-là est long et semé d’embûche, alors affrontent les difficultés en prenant ton temps, choisi les bonnes prises, et grimpe.

C'est sur ses paroles qu'il laissa Kakashi, qui pleurait alors de chaudes larmes, car la gifle du maître était aussi claquante qu'un coup de fouet. Cependant, il avait écouté son discours, et ne l'avait pas seulement entendu, il savait ce qu'il avait à faire.

C'est la semaine suivant cette discussion que les premières améliorations concernant le 720 apparurent, puisque Kakashi commençait petit à petit à agrandir ses tours, et une semaine plus tard, il réussit son premier 480, et ressortit de la séance avec un mal de tête incroyable. Le vendredi de cette même semaine, il combattit un adversaire de renom, Juko, tous les coups étaient permis, son adversaire enchaînait des coups puissants et rapides sans montrer le moindre signe de fatigue.

"Il est fort ce type humm"

Kakashi était sur la défensive et passait son temps à esquiver les coups de son adversaire, cherchant le meilleur moyen de le battre, au bout d'un certain temps, Kakashi se prit un coup qui le projeta à terre, et lui décrocha une dent, déclenchant presque immédiatement les acclamations de la foule, la colère montait, mais il n'en ferait rien, il ne se laisserait pas engloutir, il n'y avait pas de raison suffisante, il n'avait pas besoin de cette force. Il se releva en essuyant sa bouche, il devait vaincre et convaincre, montrer à tous que même quand l'adversaire paraît supérieur, même quand il est plus rapide et plus fort, il était possible de le vaincre, avec de la volonté et de l'écoute, vaincre et convaincre.

"RAHHHHHHHHHHHHH"

720 réussi, en plein dans le ventre de son adversaire, sous les regards admiratif de ses compagnons, rageur de ses amis qui le jalousait, et celui, fier, de son maître. Ce jour-là fut une des réussites les plus importantes de Kakashi, celle qui lui donnerait sa confiance en ses capacités, cela dit, le combat se finit par une défaite et il ne put pas recommencer ce "prodige" avant plusieurs années, coup de chance ? Qui sait. Quoi qu'il en soit, il avait réussi ce coup-là, et il devait cela à son maître, depuis ce jour, Kakashi s’entraîne tous les jours avec la même philosophie "Vaincre et convaincre."

Le Super Kick quant à lui, n'était en réalité pas si difficile que ça à maîtriser, puisqu'il fallait concentrer toute sa force dans ses hanches et ses jambes, afin de transformer ses dernières en "lance", ce coup allait devenir le Devil Kick de Kakashi quelques années plus tard, coup qui fera une partie de sa renommée, cela dit, bien que plus simple que le 720, le Super Kick exigea de longues années d'entrainement à Kakashi, qui se brisa la jambe à trois reprises en pensant pouvoir briser le mur d'enceinte du dojo impérial, large de plus de 3 mètres, au final, il ne réussit jamais à l'enfoncer, et il se fit disputer à chaque fois, se faisant frapper trois fois sur sa jambe cassée, et étant mis à l'arrêt forcé pendant deux semaines, chose qu'il détestait par-dessus tout.

Fin du RP Taekwondo.
Page 1 sur 1