AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


La lumière du jour... Elle brûle.

avatar
Ivan De Cimitiero
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Localisation : Grand Line

Feuille de personnage
Dorikis: 5422
Popularité: -548
Intégrité: 181

Mer 4 Fév 2015 - 19:27

Mes membres sont de moins en moins engourdies. Anesthésiste général se dissipe petit à petit. Les pirates qui ont tenté de me transformer en femme ont pris la mer tout comme la marine. Tout le monde me croit mort. A vrai dire, je ne pensais pas pouvoir respirer après ce qui s'est passé. Il fait nuit noir et je n'ai pas l'impression que la lune souhaite montrer le bout de son nez. Me tourne-t-elle le dos à son tour? Cela ne serrait même pas une surprise. Ma mission est un échec total. Je dois ma vie à je ne sais qui. Nous sommes dans une chambre sans éclairage. Lui est sur un fauteuil près de la fenêtre à regarder l'extérieur. Pour ma part je suis allongé sur un lit. Comme d'habitude...

L'individu ne porte plus de masque. Faut croire que me cacher son identité n'est pas nécessaire. De toute façon c'est la première fois que je vois cet individu.  


Il est là, le dos bien droit. Il se lève et marche doucement vers ma personne. Ses vêtements sont impeccables. Pas un pli et d'une blancheur à faire rêver les mamans. Un silence s'installe.

Ivan De Cimitiero je présume.

Oui c'est bien moi et vous êtes?

Votre sauveur.

Pourquoi n'est-il pas sûr que je sois Ivan? Serait-il le genre de personne qui sauve n'importe qui et n'importe où. Juste pour jouer à l'homme héroïque? Il n'en a absolument pas l'air et lorsque je me redresse pour paraître un peu plus poli je ressent un étrange rebondissement. Mes pectoraux ne sont pas si dérangeants d'habitude. Je mets ma main droite dessus et trouve que c'est moue. Que se passe-t-il ? Je me regarde et !!! Tellement surpris que je tombe du lit tout paniqué. Ce n'est pas moi! Je suis mort ou je fais un cauchemar. J'ai besoin d'un miroir et vite. Mon sauveur me regarde sans émotion. Il est là comme un arbre.

Vous devriez vous calmer. Oui vous avez de la poitrine et des longs cheveux. Par bonheur je suis arrivé avant qu'il termine. Vous pouvez constaté que votre organe génital est toujours à sa place.

Il se fout de moi. Je suis de nature calme mais sur ce coup... Je me lève et fonce dans la salle de bain. J'allume ce qui sert de lumière et .... Je le crois pas ! Je suis un Okama...
http://www.onepiece-requiem.net/t10966-ivan-fiche
avatar
Ivan De Cimitiero
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Localisation : Grand Line

Feuille de personnage
Dorikis: 5422
Popularité: -548
Intégrité: 181

Mer 4 Fév 2015 - 21:23

Non non non. Je retire mon t-shirt et vois deux choses, deux problèmes qui n'ont rien à faire là. Même mon visage n'est plus le même ! J'ai celui d'Amalie... Dans la peau de sa cible ça fait bizarre. Faut que je me calme. Je dois me calmer.

Tout le monde te croit mort. Tué par un assassin de la révolution.

Mort? Un assassin? Aurais-tu l'amabilité de m'expliquer ce qui se passe ?!

L'agent du CP3 explique qu'un chirurgien a fait des changements d'identité pour me faire passer pour un criminel. Un pirate a pris ma place en tant qu'Ivan et c'est même un coup de chance ?! Car un révolutionnaire l'a poignardé. Décidément, il s'en passe des choses lorsqu'on est inconscient. Le plus beau dans tout ça c'est que personne ne sait qu'il y a eu un changement d'Ivan sauf Yamashita et les pirates. Mais j'y crois pas. Les révolutionnaires ont tenté de me tué !

Vous trouvez ça normal qu'un assassin de la révolution tente de me tuer?

L'agent a parfaitement étudié mon dossier et connait assez bien ma psychologie. Alors il adapte ses réponses de façon à ce qu'il obtient de moi ce qu'il veut.

Pourquoi ça vous surprend? Leur groupe est l'imperfection incarner. Ils sont capables de libérer des prisonniers pour le bien de la liberté. Ils sont contre le gouvernement mondial et pourtant il croit ce que disent les journaux. Aucun d'eux ne sait ce qu'il s'est passé. Vous auriez très bien pu être menacé pour faire cela et j'en passe.

Vous avez raison. Pourquoi aurais-je de l'estime envers ces personnes. Ils ont trahi ma famille et l'ont laissée périr. Mais ne pensez pas que j'apprécie le gouvernement. Vous ne valez pas mieux. Vous avez tué mon père et tenter de me tuer aussi.

A quoi bon rêver de paix si chacun la souhaite dans son coin? Vous comme votre père vouliez établir la paix à votre manière. Le problème est là sous vos yeux. Vos idéaux sont différent des grands de ce monde. Plus vous montez en puissance plus vous augmenter les conflits. A quel prix? Un semblant de justice plus parfait que celui existant. Pourquoi n'admettez-vous pas que vous êtes dans l'erreur.

Je vous préviens. Un mot de plus et je ne répondrais plus de rien.

Ouvrez les yeux. Que proclame le monde? Que disent les civils? Les marines et les révolutionnaires? Vous êtes une personne dangereuse sans honneurs. Un criminel qui use de vil stratège pour arriver à ses fins. N'avez-vous pas admis une partie de vos torts en rejoignant la marine? Pour que ce monde connaisse une ère de paix parfaite il ne doit en rester qu'un. Qu'une puissance. Elle est certes imparfaite mais n'est-ce pas normal? L'homme n'est-il pas imparfait? C'est pourquoi nous devons redoubler d'efforts pour l'améliorer.

Je n'ai pas de leçon à recevoir de vous. Sérieusement pour qui vous prenez vous? Un donneur de leçons... Que connaissez-vous de moi? Rien. Absolument rien. Alors laissez-moi vous dire que le monde à tort. Le gouvernement à tort. Vous avez tous tort. Le monde est bien plus complexe qu'une simple vision manichéenne. Ce que vous faites c'est éliminer ceux qui sont sur votre chemin. Ou plutôt ceux qui sont différents. Ceux qui voient le monde d'une autre façon.

Il y a des lois et ceux qui ne les respect pas en subissent les conséquences. Si tout le monde monte son groupe armé, les conflits éclateraient partout. Puis, il est facile d'accuser. Une petite erreur d'un soldat et vous mettez tout le monde dans le même panier. Pourquoi le CP3 existe alors? Expliquez-moi? J'ai du mal à le concevoir avec une vision manichéenne. Je vais vous le dire. Nous sommes là pour surveiller la marine. Nous nous assurons du bon fonctionnement de l'institution de la marine. Puis il y a même un cipher pol qui surveille les agents du gouvernement. Bien sur qu'il y a des erreurs faites dans ce monde mais n'est-ce pas la nature humaine?

Cet individu à réponse à tout. Ou plutôt, il semble déjà savoir où se diriger. Comme s'il savait quelle seront les prochaines questions. Comme s'il sait parfaitement mes questions et à préalablement travailler les réponses.

Ne me prenez pas pour ennemi. Nous sommes alliés. Je vais même faire en sorte de rendre votre vie plus agréable.

Je n'ai pas de leçon à recevoir de vous. Est-ce clair ! Vous ne savez pas ce que c'est de voir des hommes mourir à cause d'un mauvais calcule, une mauvaise stratégie. Vous ne savez probablement pas ce que ça fait de ne pas pouvoir se regarder dans la glace. D'avoir donné de l'espoir à des milliers d'hommes et de les abandonner à un triste sort. Les trahir !

Vous pensez avoir la plus grande souffrance sur vos épaules... A l'age de neuf ans j'ai assassiné mon propre père. Nous étions révolutionnaires et j'ai compris que le monde qu'il souhaitait ne viendra jamais avec ces méthodes. Le monde parfait. La paix dont vous rêvez. J'ai tué mon propre père. Savez-vous ce que ça fait? Depuis ce jour j'ai jurée d'être parfait et de tout faire pour que ce jour béni arrive. Regardez les probabilités d’obtenir cela. Le gouvernement mondial est la seule solution.

...

Il faut des hommes comme nous. Des élus qui se dévouent corps et âme à cette utopie. Je sais que c'est ce dont vous avez toujours rêvé. Le rêve de mon père et du votre. Nous ne sommes pas éternelles. Aujourd'hui l'ange de la mort vous a épargné. Le temps nous est compté c'est pourquoi nous devons agir parfaitement, efficacement.

Qu'est-ce qui ne va pas chez moi? Pourquoi je fais tout de travers...

Vous avez des capacités remarquables. Malheureusement vous vous en servez pas toujours de la meilleure des façons. Vous êtes un homme qui à besoin d'affection. Je vous conseille de trouver une femme, de fonder une famille. Cela vous aidera mentalement. Je suppose que vous l'avez constaté vous même. Parfois vous ne savez plus dans quelle direction aller. Cela résoudra parfaitement le problème. Pour ce qui est des missions. Vous connaissez la mafia mieux que tout le monde. Faite tout simplement comme eux. On ne peut jamais atteindre le boss. Faite en sorte qu'on ne sait pas qui vous êtes et qu'on ne puisse jamais vous atteindre. Puis cela se couple parfaitement avec vos talents de sniper.

Que dois-je faire seigneur? ...

J'ai du mal à l'admettre mais ce type est fort. Mon père me disait aussi que la vie sur le devant de la scène n'était pas pour moi. Que je suis le genre de personne à avoir une famille et vivre simplement. Si je fais un point sur mon histoire. Tout aller parfaitement bien tant que j'étais un petit inconnu. Lorsque je suis devenu populaire je n'ai pas su gérer la pression et j'ai faits n'importe quoi sur bien des plans...

Vous allez terminer votre mission en détruisant Amalie et sa flotte. Cela vous permet d’effacer votre existence aux yeux du monde. Je me charge de récupérer votre visage et vos armes. Ils seront la récompense de votre mission. La vie dans l'ombre vous ira vous verrez. Ne vous en faites pas pour votre apparence, des chirurgiens bien plus compétents travail pour nous.

C'est exactement ça. Le chemin qu’emprunter Ivan n'était tout simplement pas le bon. Il y a des hommes qui sont mieux dans l'ombre que dans la lumière du jour.
http://www.onepiece-requiem.net/t10966-ivan-fiche
avatar
Ivan De Cimitiero
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Localisation : Grand Line

Feuille de personnage
Dorikis: 5422
Popularité: -548
Intégrité: 181

Jeu 5 Fév 2015 - 13:02

Vous pensez tout de même pas qu'Ivan a si peu de réparti? En réalité il ne cherche même plus à communiquer avec Yamashita depuis un petit moment. Ses dernières phrases n'avaient pas vraiment de destinateur.


En toute honnêteté, je n'ai absolument rien à dire à l'agent. Rien à justifier. Pas envie de débattre. Pas envie de parler à une personne si mécanique.  Tué son père pour réaliser une utopie... Un pauvre fou. J'admets qu'il a raison sur un point. Je suis un mauvais garçon. J'écoute pas les enseignements de mon père ni de mon oncle. Je fais tout à ma sauce et au diable les conséquences. Pourquoi continuer à me mentir? Si j'étais réellement un homme bon je n'aurais pas tout ce monde qui voudrait me tuer. Même si j'ai été piégé par moments, le reste de mes actions aurait dû me laver et au contraire... Je m'enfonce petit à petit dans les ténèbres.

Je la connais cette voix. Je l'entends parfaitement. Au départ elle n'existait pas. Puis c'était inaudible. Ensuite avec tout ce temps passé sur las camp c'est devenu un murmure. La vie continue et maintenant je l'entends parfaitement. Ma moral, ma vertu s'efface petit à petit... Ma part d'ombre a peu de moral et de vertu. Ce qu'abandonne ma lumière ma part d'ombre le perpétue. Trop exposée au plaisir de la chair, ma part d'ombre pourrait éteindre ma lumière, ma part d'ombre déteste lever le drapeau blanc, si ce n'est pour t'étouffer avec et le tremper dans ton sang. Ma part d'ombre pourrait déraper, frapper, s'armer, armer, une arme à feu faire feu et la décharger. Mes ennemis ignorent de quoi elle est capable.

HA HA HA HA !

Ce côté obscure me fascine. Oui je l'entends et ses plans sont démoniaque, sans le moindre scrupule. Mes plans ! La lumière me répugne. Si douce, si apaisante. Ahh non. A l'époque c'était ainsi. Maintenant elle me brûle, me réveil en sursaut. Elle m’empêche d'agir comme je l'entends. Je n'en ai plus besoin. Face à l'humain je n'en ai pas besoin. Qui dois-je rendre fier après tout? Mon père? Ma mère? Ils sont et resteront morts. Par contre si on laisse ma part d'ombre me suggérer ses solutions.

Rire d'Ivan

Une injustice si vrai. Je la vois! Elle est là devant mes yeux. La balance de la justice. Jamais équilibré. Elle penche toujours d'un côté ou de l'autre. Va te faire voir. Tu es incapable de remplir ton rôle de balance. L'équilibre n'existe pas et je n'en ai plus besoin. Je vais sourire bêtement à la vengeance.

How Yama. Qu'elle a été ta sensation lorsque tu as tué ton bon à rien de père. Hein? C'est ce qu'il est non? Un gosse de neuf ans lui donne une leçon de vie. Ton premier meurtre était si beau. Rien de tel que de tuer son père pour entrouvrir la porte à l'anarchie.

Je préfère qu'on ne parle plus de mon père. Je vous demanderais de rester courtois.

Allez partage ton expérience ! Un meurtre parfait. Faut vraiment être le dernier des imbéciles pour se faire tuer par un gamin.

Je comprends votre colère et reconnais avoir eu tort en parlant de votre père.

Vraiment ? Pourtant tu n'es qu'un menteur. Tout ça n'est que stratagème. Ton plan parfait tombe à l'eau tu sais pourquoi? Tu veux que je te dise pourquoi ?  ... Je ne dirais rien. J'ai pas besoin de ton aide ni de tes conseils. T'es aussi inutile que ton père. Devenir parfait? Alors que l'homme né imparfait. Tu te mens sur ta propre nature humaine . Voilà que j'parle avec un abruti qui c'est contredit dans chacune de ses phrase HIHIHAHAHAHAAAA ! Hey Yama, tu vas pas pleurer hein? De toute façon ton père pourrait pas te consoler... T'en fais pas, j'vais la finir ma mission. Mais comme on dit, tel père tel fils.

Yamashita reste de marbre. Toujours debout droit comme un I. Les données qu'il reçut sont erronée. Ma part d'ombre gouverne sans partage et je met mon doigt volontairement là où ça fait mal. Aura-t-il le culot de me menacé? Ou alors, il a volontairement toucher la corde sensible pour me faire réagir de la sorte. Pour que j'efface mes questionnements sur mes actes. Le fameux est-ce bien ou non. Si c'est réellement son but, faut avouer qu'il est finalement arrivé à ses fins.

Je note dans votre dossier... Non-respect de la hiérarchie. Je vais ajouter pas mal d'autre chose. Un manque total de sang froid et de stratégie. Un orgueil démesuré. Je sais absolument quoi faire et sans mentir. Je n'oublie pas que vous voulez volontairement laisser des criminels fuir. Redevenir un simple matelot vous fera le plus grand bien.

Tu peux me mettre autant de bâton dans les roues, pour ta gouverne je ne suis plus en chaise roulante alors ça ne me fait rien. Bang.

Je fais comme si ma main est un pistolet et je simule un tir dans sa tête.

Fou le camp maintenant.

Il ne touchera pas à mon grade. Manque plus que ça. Qu'il le fasse ! Je monterais les marches jusqu'à atteindre le sommet. Je laisserais les types dans son genre dans mon sillage. Tu veux que je joue au maffieux? Attends-toi à ce que les hommes sur ma route meurent les uns après les autres. Je te mets en tête de liste.
http://www.onepiece-requiem.net/t10966-ivan-fiche
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1