AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


 Micromégas
avatar
Oswald Jenkins
••• Commodore •••
Double Face

♦ Localisation : Grand Line
♦ Équipage : Rhino Storms

Feuille de personnage
Dorikis: 7115
Popularité: -413
Intégrité: -400

Mar 10 Fév 2015 - 17:53


Ça y est.
"Une barque…"
Deux rames…
"Des provisions…"
Grand Line à perte de vue…
"Un manteau…"
Le monde qui s'ouvre à nouveau à nous…
"Des bonnes bottes…"
De nouvelles aventures pour retrouver le fruit tailladant…
"Une boîte d'allumette, des cigarettes, un briquet…"
Un nouveau voyage pour Double Face.
"…et un log pose !"
Euh, ah, zut… j'ai oublié le log pose en fait.
"Quoi ?!"

Le soleil est désormais haut dans le ciel. J'ai quitté le Léviathan durant la nuit, prenant au passage tout ce dont j'aurais besoin… sauf l'élément indispensable à une bonne navigation sur Grand Line…! À peine commencé que déjà le voyage s'annonce plus ardu que prévu, l'air bleu de Grand Line s'étendant à perte de vue face à moi. Il me faudra de gros morceaux de bonne volonté pour rallier la terre ferme, désormais. "Tu l'as dit, idiot…" Oh la ferme… Néanmoins, déjà, malgré ma longue convalescence, je me sens déjà mieux. Déjà, je sens les blessures de Jaya qui s'estompent, atténuées par le baume de l'air frais de l'océan. L'air salé et l'étendu de rien se profilant autour de ma barque, simple îlot au beau milieu du vide. Les meurtrissures de la guerre s'amoindrissent, lorsqu'il n'y a plus rien à des lieux pour nous le rappeler. Mon combat contre Flist et contre Freyga est déjà loin. Lilou aussi.

Lilou… J'aurais peut-être du la prévenir, après tout. Qui sait ce que ce départ hâtif me réserve.

Hein ?

Ça, c'est le son d'un Double Face soudainement alerté par de l'activité à bâbord. Je me penche vers l'eau d'où s'échappent désormais d'énormes bulles remontant à la surface. Des bouillons assez gros pour faire tanguer dangereusement ma petite embarcation, alors que je distingue l'apparition d'une énorme masse à la taille croissante sous l'eau. À peine une journée en mer que déjà les emmerdes me tombent dessus, coup de chance, certains diront. La question, c'est plutôt à quel type de roi des mers Double Face aura-t-il affaire lors de son premier jour en solitaire en haute mer. Déjà j'arme un bras solide en y insufflant le froid typique du fruit… Ah… Rien. Pas un simple frimas pouvant s'immiscer le long de mes articulations pour les durcir. Pas l'ombre d'une arête tranchante le long de mes muscles… Le vide se creuse en moi. C'est dans de tel moment que le manque se fait le pire.

Et pourtant, la masse, elle n'attend pas que je sois fin près au combat pour crever la surface, soulevant une montagne d'eau salée qui me trempe complètement et manque faire chavirer ma barque !

Woooooh !
"Tiens, c'est pas un roi des mers ça…"

Et Dark a bien raison, puisque la chitine du monstre marin s'avère plutôt à être une sombre coque de métal arrondie. Arborant la forme fuselée d'une torpille, métal sombre et mouillé où on distingue quelques hublots sales, c'est un énorme sous-marin qui se dresse face à moi ! Je dois me dévisser le cou pour tenter d'apercevoir le haut de la structure. Ce vaisseau est gigantesque ! Pratiquement aussi gros qu'un cuirassé de la Marine ! Quelle genre d'armée peut bien attendre à l'intérieur… Sûrement pas des gens qui me veulent du bien, dans tous les cas. Ceux là sont bien trop rares sur cet océan.

"J'crois qu'on va avoir la réponse."

Du sommet du bâtiment, j'arrive à entendre le sifflement d'une cabine qu'on dépressurise. L'instant d'après, le fort grincement d'une écoutille d'acier qu'on soulève m'indique que je vais bientôt savoir à qui appartient le sous-marin. Des lourds pas cogne au sommet de la montagne d'acier, de quoi faire trembler la structure-même du bâtiment. Tout d'abord, c'est une silhouette colossale qui se montre à moi. Je n'arrive pas à la distinguer de prime abord, le soleil dans le dos du colosse m'éblouissant. Puis, un rire tonitruant me fait monter le feu aux joues, l'étincelle dans les yeux.

Har har har har ! Ça fait un moment, Double Face ! Har har har !





Ben ça, pour une rencontre…

http://www.onepiece-requiem.net/t3227-oswald-double-face-jenkins-t-as-un-probleme-avec-lui http://www.onepiece-requiem.net/t3486-fiche-de-double-face
avatar
Oswald Jenkins
••• Commodore •••
Double Face

♦ Localisation : Grand Line
♦ Équipage : Rhino Storms

Feuille de personnage
Dorikis: 7115
Popularité: -413
Intégrité: -400

Mer 11 Fév 2015 - 3:41

STOROJEVOÏ !

MIDNIGHT BLAST !

Son colossal glaive cingle l'air, mon poing crève l'espace. Dans une gerbe de flammes et d'air comprimé, mon poing percute sa lame avec une puissance incommensurable, creusant d'imposantes vagues à même la mer. Sous mes pieds, la coque du submersible gémit et se plie, incapable de supporter la pression du plat de l'épée de Staline contre mon poing. Je grogne, à bout de souffle et le bras engourdi, puis insuffle une solide gorgée de haki dans mon poing qui se recouvre d'une couche luisante de pure volonté. Il n'est pas moins malin que moi, mon vieux rival, et sa lame se barde de haki à son tour, dans un bourdonnement dérangeant. Je sens mon bras défaillir sous l'épée rougie de Staline, si bien que dans un effort ultime, je rugis tout en déviant son arme vers le ciel.

RAAAH !

Le bras et le colossal trancheur de Staline retombe lourdement contre le sommet du sous-marin, dans un profond tintement. Tous les deux haletants, mes poings exhalant des nuages de vapeur, nos regards se toisent alors que nos sourires, carnassiers, se retrouvent. Dans le ciel, le soleil a bougé, oui, de plusieurs parallèles. Ça fait un moment qu'on se bat déjà, résultat d'un besoin de compétition trop longtemps retenu qui nous a poussé au réflexe de la violence. Ça fait si longtemps que j'ai envie de lui remettre mon poing en pleine figure, ça fait si longtemps qu'il rêve de pouvoir m'écraser à nouveau.

"On s'est fait plaisir, héhé."

…Bon… et si tu m'disais c'qui t'amène ?
Har har… j'te rappelle que t'as envoyé mon frère en prison, blanc bec.
Et ça t'pousse à braver les océans pour m'retrouver ? Tant qu'ça ?
Non, pas du tout har har… Mais je me disais bien que tu devais t'occuper d'le livrer au Gouvernement… et j'te trouve tout seul, au beau milieu d'Grand Line…
Ouais, bon, on a pas toujours c'qu'on veut. J'ai perdu mon fruit et j'le cherche, en fait.
Ton fruit d'moustique coupant ?
Crève.
Toi d'abord, har har !

Un ange passe, durant lequel Staline s'assoit sur son submersible et pose son arme à ses côtés. Toujours le souffle court, je m'approche et prend place près de lui. Pourquoi pas.

Donc t'as déserté ?
Hein ? Moi ?! Non !
Bah si, har har ! Qu'est-ce que tu ferais ici sinon, moustique ?
…Merde… on peut dire ça comme ça alors… ouais, j'ai un peu déserté.
Et donc, t'as enfin fini par écouter mes frères ?
Qu'est-ce que tu veux dire ?
Tu viens rejoindre la Cause ? Har har har har !

Ah, le voilà, le fin mot de l'histoire.
http://www.onepiece-requiem.net/t3227-oswald-double-face-jenkins-t-as-un-probleme-avec-lui http://www.onepiece-requiem.net/t3486-fiche-de-double-face
avatar
Oswald Jenkins
••• Commodore •••
Double Face

♦ Localisation : Grand Line
♦ Équipage : Rhino Storms

Feuille de personnage
Dorikis: 7115
Popularité: -413
Intégrité: -400

Sam 14 Fév 2015 - 20:16


Ils ont été plusieurs à t'en parler non ? À chaque fois tu les as écouté attentivement…
… Et à chaque fois je me suis posé la question…

D'abord Rafaelo, l'instigateur de mon doute. L'homme qui a éveillé en moi la hargne de mes pires démons, mais aussi celui qui a soufflé sur les braises de la révolte qui se consumaient au fond de mes tripes. C'est bien là que ça doit se développer, l'instinct de rébellion ; au fond des tripes. Dans tes entrailles qui te crient un truc qu'on m'a pourtant cent fois répété. Qu'est-ce que tu fous là ? Dans la Marine ? Est-ce que t'es vraiment ce genre de guerrier là ? Un homme qui se renie et qui agit comme une bête tenue en laisse par des idéaux qui ne sont pas les siens ? Est-ce que je suis vraiment de la trempe de ceux qu'on ne nomme que trop bien des "chiens du gouvernement" ? Karl "Marx" Houdenlovth n'était pas de cet avis, le jour où je l'ai arrêté. Lui aussi croyait que chez le Gouvernement, je n'étais qu'un monstre qui se révélait ou se révèlerait trop dangereux pour le reste du Monde. Les deux ont tenté de me convaincre, puis Freyga, le frère de Staline…

C'est peut-être le moment où jamais, moustique. C'est le moment où tu décides si t'as vie est celle d'une bête servile ou celle d'un héros.

Il avaient tous raison, ceux que t'as capturé. Tu le sais depuis trop longtemps qu'ils ont raison. Tu es fier du massacre de Jaya ? De Drum ?
… Mais les Rhinos Storms…
Je ne les vois pas ici, pourtant, hahar.

Fébrilement, le regard perdu dans le bleu du ciel, je cherche une cigarette dans ma poche. Je l'allume puis expire une grande bouffée. Staline, lui, s'étire en grommelant. J'ai l'impression de me trouver à la croisée de deux chemins. Deux chemins qui chacun me semblent imprévisibles et incertains. Peu importe sur lequel je pense m'engager, ce sont de mauvais points qui s'affichent à moi, le sentiment d'être un imposteur au sein de la Marine, l'impression de laisser des amis derrière pour la Révolution… Je sais que dans les deux camps, les impressions quant à moi sont mitigées. Je suis une épine dans le pied de la Révolution depuis longtemps, je suis un leader imprévisible et sur lequel l'État Major ne peut pas compter, lorsqu'il est question du Léviathan.

Tu sais quoi, moustique ? Peu importe le choix que tu feras, on pourra au moins s'accorder sur une chose.
Ah bon ?
T'as buté assez d'guerriers d'Erbaff pour en avoir la trempe. T'as mon respect, har har ! Et probablement celui des autres aussi !
Bon, super, c'est déjà ça. J'suis admis dans le club VIP des géants de Grand Line. Quoi d'mieux ?
Har har har har har har !

Son rire fait vibrer les fondations du colossal sous-marin.. Il se calme un peu, avant de poser une main titanesque dans mon dos, en se penchant vers moi.

Tu t'es peut-être perdu sur Grand Line facilement, mais laisse moi te dire ce vers quoi tu t'es rapproché, moustique.

Il pointe un endroit à l'horizon, rien qui puisse m'indiquer quelque chose de spécial. Il se met à se la jouer grand sage mystérieux lui aussi. Ça, mais avec un énorme sourire déterminé encadré de sa barbe bien taillée.  

Le courant Taraï.
Ah sérieux ?
"Pas mal du tout, pour quelqu'un sans log pose et avec un sens de l'orientation merdique."
Et mes frères que t'as capturé, tu sais où ils vont une fois que tu les as buté ?

À Impel Down, j'imagine, mais la prison a été détruite.
Har har ! Le Gouvernement n'a pas chômé dernièrement, et laisse moi te dire que l'enfer a déjà été reconstruit.
http://www.onepiece-requiem.net/t3227-oswald-double-face-jenkins-t-as-un-probleme-avec-lui http://www.onepiece-requiem.net/t3486-fiche-de-double-face
avatar
Oswald Jenkins
••• Commodore •••
Double Face

♦ Localisation : Grand Line
♦ Équipage : Rhino Storms

Feuille de personnage
Dorikis: 7115
Popularité: -413
Intégrité: -400

Sam 14 Fév 2015 - 20:45


Déjà ? On ne nous a rien dit, aux hauts officiers.
Ceux d'en haut veulent probablement garder ça secret pour le moment, mais il existe bien une nouvelle prison ! Ça s'appelle le Jotunheim.
Le Jotunheim…

Une énorme forteresse de glace mouvante se promenant sur le Courant Taraï. Un endroit d'où il est pratiquement impossible de s'échapper, bardé de canons et à la sécurité phénoménale. Un endroit où la température est si basse qu'elle en est inhumaine. Un mouroir où on envoie les criminels crever lentement, prisonniers de la glace et du blizzard. Ce sont des informateurs qui ont fait remonter l'information jusqu'à Staline, des infiltrés à même le Gouvernement qui ont été témoins de la renaissance de cet Impel Down flottant. Et c'est là qu'auraient été envoyés Mrax et Lénine, suite à ma capture de ceux-ci sur Alabasta.

On dit que là-bas, ils cryogénisent les prisonniers pour tester des expériences sur eux, quand ils sont sans défenses.
Tss… C'est ridicule.
C'est pire qu'à Impel Down, y parait. Pas moyen que mes frères survivent là-dedans, har har ! Ils sont bien trop faibles ! C'est aussi un peu pour ça que j'suis dans les environs, moustique.
Tu veux t'attaquer à une prison du Gouvernement ? Avec quelle armée ?
Har har har ! Tu me sous-estimes encore, blanc bec ! Rien peut empêcher un géant d'Erbaff de sauver ses compatriotes, tu le sais autant que moi, t'as toujours fait pareil.
T'as bien raison…

Moi aussi, je pourrais briser tous les icebergs du monde pour sauver ceux qui me sont chers. Je n'oserais imaginer ma famille prisonnière de scientifiques véreux les enfermant à tout jamais dans des cubes de glace, ce serait horrible. Juste l'idée de voir Lilou entre les mains de tels rats me fait serrer les poings… Lilou…

Seulement, aucune chance que je trouve moi-même la prison avant d'avoir cherché un bon moment… Il bouge sans arrêt, ce foutu glaçon.
T'es peut-être une grosse brute épaisse, mais t'as quand même un bon fond, Staline…
Et toi ? Tu penses que t'es quoi ? Har har…
Je sais pas, mais je pense surtout que si par miracle tu trouves la prison, ce serait du beau gaspillage que de te voir t'y faire tuer tout seul…
Alors ? Qu'est-ce que t'en dis, tu viens avec moi ? Har har…

Je relève la tête vers lui, il me sourit encore avec cette franchise digne des géants. Ce regard où brille la flamme du sacrifice, du combat jamais achevé. On est tous un peu comme ça, nous, en lutte avec le Monde. Et que le monde prenne garde, diraient quelques héros des dernières années. Peut-être que c'est mon tour, à moi aussi, de prouver au monde qu'il serait peut-être temps qu'il fasse attention. De montrer au Gouvernement que les chaines qui me retiennent se sont corrodées. J'imagine que c'est toujours mieux d'être le premier à frapper…

Alors, moustique, envie de venir essayer, juste une fois, de comprendre ce que ça fait d'être un vrai justicier ?
Et après on se tapera sur la gueule ? Héhé…
Har har har ! Ouais ! Après on se tapera sur la gueule…
http://www.onepiece-requiem.net/t3227-oswald-double-face-jenkins-t-as-un-probleme-avec-lui http://www.onepiece-requiem.net/t3486-fiche-de-double-face
avatar
Oswald Jenkins
••• Commodore •••
Double Face

♦ Localisation : Grand Line
♦ Équipage : Rhino Storms

Feuille de personnage
Dorikis: 7115
Popularité: -413
Intégrité: -400

Sam 14 Fév 2015 - 20:57


Pulupulupulupulu…
QG d'Enies Lobby.
Ici le Commodore Oswald Jenkins.
Oh ! Commodore Double Face.
J'ai capturé le célèbre criminel Hyoga "Staline" Hijiro suite à un combat avec lui en haute mer. Je demande à ce qu'il soit immédiatement transféré au Jotunheim ! J'ai réussi à le retrouver en me lançant sur ses traces en faisant la chasse à l'information.
Transféré au… ah… hm… hm… d'acccord. Vous avez dit Staline ?
Affirmatif. Je demande à connaître les coordonnées exactes du Jotunheim pour pouvoir m'assurer du transfert de ce dangereux criminel qui a de trop nombreuses fois échappé à la Marine.
Euh, oui, oui, le Jotunheim. Il se trouve à 33 degrés de latitude au nord de Marineford…
[…]
Merci des informations, Staline sera bientôt transféré au Jotunheim, n'hésitez pas à nous annoncer.
Euhm, oui… ahem… comment il savait pour le Jotunheim…
Fin de transmission.
Terminé.
Clac.



Dis Alceste, tu sais comment il savait pour le Jotunheim, 'me semblait que les infos avaient pas encore été filtrées aux officiers supérieurs… Y'avait que les amiraux au courant, aux dernières nouvelles…
Ouais bizarre.
Surveille les communications du Commodore et retrace moi cet appel, c'est louche.
…Impossible, il a probablement un den den de ligne sécurisée.
Mais… pourquoi il a ça ? C'est un vieux modèle de la PPK ça non ?
Je croyais que les Rhinos Storms avaient été envoyés en vacances sur Kamabakka par l'amiral Furyuuko… Et lui, on a pas reçu un rapport comme quoi il était dans le coma ?
J'appelle Marineford, c'est décidément pas normal.
http://www.onepiece-requiem.net/t3227-oswald-double-face-jenkins-t-as-un-probleme-avec-lui http://www.onepiece-requiem.net/t3486-fiche-de-double-face
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1