AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


 Deux poissons au pays des moutons
avatar
Amphitryon

♦ Localisation : West Blue
♦ Équipage : Equipage du Roux

Feuille de personnage
Dorikis: 1454
Popularité: -33
Intégrité: -30

Jeu 26 Fév 2015 - 22:52

Comme toujours je me fou toujours dans la merde. A peine arrivé sur une île regorgeant de mouton j'arrivé à m'attirer des ennuis. Un pirate raciste comme jamais veux ma tête. Je pensais intégrer son équipage comme un bon pirate. Dommage, je vais devoir le tuer de mes propres mains.

Ce capitaine Eliot Harry se sent trop supérieur par rapport à moi. Il décide donc de m'envoyer ses larbins  pour tenter de me capturer. Il croit vraiment aux miracles celui ci. Son aventure va se terminer sur cette île. En attendant je dois me débarrasser de ses hommes.

Ils sont cinq à me tomber dessus. J'esquive le coup de poing du premier et lui en remet un dans le ventre. Assez fort pour qu'il en vienne à vomir ce qu'il avait dans l'estomac. Ensuite je prends un coup de bâton dans le dos, puis on me donne un coup d'estoc. Par le plus pur de tous les réflexes je parviens à esquiver. Un coup de poing chacun et ils se retrouvent à terre quasiment inconscient. Je les soulèves chacun d'une seule main et place leurs têtes dans mes mains.

Soshark

La puissance de ma poigne suffit à faire exploser leur crâne. De sang partout, des bouts de cervelles et d'os jonchent le sol et se sont collé à moi. Je relâche la pression de ma poigne et les deux corps sans tête et surtout sans vie s'effondre. L'avant dernier des hommes me fonce dessus comme un bourrin. Je me concentre et utilise le karaté des hommes poissons.

Samehada Shoutei

Je fais un pas de coté et avec la paume de ma main je le repousse sur le mur d'un bâtiment juste à coté de nous. Le pauvre traverse le mur fait de bois et retombe inerte, surement évanouit. Là, j'aperçois une femme poisson. Malheureusement je ne suis pas le seul à la voir. Le capitaine pirate raciste ne la pas loupé.

>Vous allez mourir tous les deux ! Je vais vous tuer, vous êtes inférieurs et ne méritez pas de vivre!

Des paroles cru et pleine de haine. Son dernier homme de main à trop peur pour m'affronter. Il déguerpit et laisse ainsi son capitaine seul avec un femme et un gros.

>J'arrive Harry ! Tu vas y laisser la vie désolé.

Le combat va faire rage, le vrai combat car ses hommes de mains étaient plutôt un échauffement.



Techniques:
 
http://www.onepiece-requiem.net/t13532-amphitryon
avatar
Moon Aynn


Feuille de personnage
Dorikis: 500
Popularité: 5
Intégrité: 5

Dim 1 Mar 2015 - 16:22

Haaa GrandLine, que c'est bon d'être là … ha bah nan pas du tout. On oublie les îles des grands pirates, l'odeur de l'aventure et la sensation d'être grande. On retrouve les vieux matelots bourré l'odeur du mouton qui pu et bienvenue à Tanuki. Qu'est-ce que je fous là ? Je vous frappes maintenant ou pas ? Juste une petite erreur de navigation. Oui bon bah ça va je suis bonne en commerce moi pas en ballade maritime excusez moi ! Bref, maintenant que j'y suis je décide de me balader dans le village au décors montagneux.

Se faire constamment observer par ces boules de poils à quatre pattes, commence à m'agacer sérieusement. L'intelligence n'est pas quelques chose que je perçois dans chacun de leurs regards, mais c'est plutôt le vide et leur façon de mâcher cette herbe fraîche qui me fait penser que j'ai là fasse à moi l'animal le plus idiot que j'ai jamais rencontrer. Quoique, j'ai vu des humains et certains hommes-poissons qui s'en sortaient pas mal non plus.

Je décide donc de passer mon temps dans un bar pour rattraper les choses et également dans l'idée de me détendre car les moutons font monter mes nerfs à blocs. J'en ai marre de leurs regards vers moi. Je marche donc dans les rues pavés de Tanuki et tombe enfin sur ce qui reste d'un bar. D'après ce que j'ai compris c'est également le seul dans cette ville. Quand tu l'observes, tu comprends très vite que cette ville n'est pas faite pour boire un coup et que dans ce cas elle n'est effectivement pas faite pour toi.

La soif prend le dessus, donc je rentre dans le bâtiment tout miteux. Premièrement : c'est une des seules constructions faites de bois dans un périmètre de quatre kilomètre. Maintenant le pire. Deuxièmement : Uniquement des gros porcs bourrés sont membres de la communauté du «  Bar chez Behh Lah ». Je crois savoir qui est Behh Lah. Derrière le bar une femme, toute de graisse … euh ... de violet vêtue sert la boisson à ces poivrots préférés. Au final je ne suis pas certains que je vais rester longtemps ici. Je ne vais même pas boire mais par contre … ça urge là !


- Hum, Bonjour ! Excusez-moi.
- Il t’arrive quoi la poisson là. Qu'est-ce que tu veux ?

Ha charmante en plus !

- Je cherche juste des toilettes, est-ce qu'il y en a ici ?
- HEE HOO ! Déjà les chiottes c'est quand tu consommes un truc, alors tu prends un truc ou tu jartes ton gros cul de là, merci !

Mauvaise réponse ! Dans un élan de rapidité sortie de nul part, j'arrive à passer ma main derrière sa nuque et lui écraser la figure contre son bar. Je l'a maintient ainsi et lui glisse dans la seule oreille de disponible.

- Alors maintenant ma grosse tu vas gentiment me dire où sont les toilettes et moi je vais rien consommer pour y aller compris ?
- O...O...Ok ! C'est là … là … là-bas !

Elle me montre une porte insalubre au fond du bar.

- Bah voilà, tu vois quand tu veux !? Merci bien !

Cette fois-ci je la relâche pour de bon. Les hommes du bars sont juste trop beurrés pour faire quoique ce soit pour protéger leur approvisionneuse à bières. Je me dirige donc vers cette fameuse porte qui n'attend plus que moi.

C'est à ma plus grande surprise que je tombe sur un long couloir. Au bout de celui-ci effectivement une porte était arboré du célèbre logo des toilettes pour femme. Je ne vois pas celui des hommes et cela m'inquiète un peu. M'enfin passons car l'envie et à son apogée. Je commence à m'avancer, mais je ne m'attendais certainement pas à ça …

Un homme complètement inerte vient de traverser le mur de bois sur ma droite. Je ne comprends pas tout. Un trou énorme s'est formé dans ce mur, le plus étonnant et de voir que tout ne s'écroule pas en vue de l'état de tout ce bâtiment. De l'autre coté du trou béant on peut voir deux groupes qui s'affrontent, d'un coté le groupe de cette homme brun frêle qui semble malgré tout dirigé son groupe d'une main très autoritaire, si vous me suivez ?! De l'autre il y'a cette homme-poisson qui se bat seul, mais je vois qu'il à déjà les mains très ensanglantés.

- Vous allez mourir tous les deux ! Je vais vous tuer, vous êtes inférieurs et ne méritez pas de vivre!

Houlaa ! Hé ho je viens d'arriver, j'ai rien demandé moi je veux juste aller pisser moi !!! Attends …

- Attends excuses moi ? Est-ce que tu viens de dire inférieur ? Genre inférieur comme dans infer et ieur ? Mais va mourir !

Encore un de ces humains raciste, je les reconnais très bien maintenant, c'est pas comme-ci on y avait le droit quasiment tous les jours. L'énervement m'emporte et je sens maintenant le vent froid se frotter à mes joues chaudes de colère. J'en ai assez qu'on nous traites de moins que rien, heureusement la race humaine n'est pas toujours comme ça. D'un bond, je me lance vers ce fameux brun qui s'en prenait à mon acolyte Homme-poisson. C'était sans compter sur l'un de ces sbires, le plus petit et plus gros pour venir se mettre entre nous deux.

Pas le temps de freiner, alors je me dis que le nain va magnifiquement s'envoler et rouler comme une boule de billard, mais pas du tout ! Je fais un vol plané direction aux pieds de mon ami dont je ne connais pas le nom, mais qui semble défendre la même cause que moi. Alors que je me relève comme une merde à coté de lui, je me présente.

- Haa Salut ! Moi c'est Moon. Moon Aynn précisément, mais on s'en fou ! Enfin bref, juste une chose ! Le gros il est à moi !

Je lui fais un grand sourire laissant apparaître ma mâchoire très requinesque !


Dernière édition par Moon Aynn le Lun 2 Mar 2015 - 22:13, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t13141-nage-petit-poisson-bon-tu-nages-oui-ou-non
avatar
Amphitryon

♦ Localisation : West Blue
♦ Équipage : Equipage du Roux

Feuille de personnage
Dorikis: 1454
Popularité: -33
Intégrité: -30

Dim 1 Mar 2015 - 18:26

> Moi c'est Amphitryon. Faisons les regretter leurs propos.

Le petit gros semble solide. Il a envoyé valdinguer ma coéquipière d'un jour. Ces types sont peut être plus fort qu'il n'ont l'air. Je sais maintenant qu'il faut se méfier des apparences. Surtout depuis mon combat contre l'homme au fruit du démon sur Shell Town.

J'avance pour mater Harry, le pirate raciste quand la seconde de l'équipage décide de se manifester.

> Harry, je m'occupe du gros ! dit-elle pour se faire mousser devant son capitaine.

> Tu es sur Hana ? Bon alors tue le vite.

Les fous. Ils ne savent pas ce qu'il les attend. Mon sang est en train de bouillir. Je ne suis pas le genre à taper sur les femmes mais si elles insistent c'est son problème. Je marche doucement mais surement. De toute ma hauteur je la surplombe. Puis soudain elle accélère. Elle fond sur moi avec son arme étrange. D'un coup circulaire elle tente de me briser les côtes. J'esquive mais pas assez rapidement pour esquiver celui qui me frappe la mâchoire. Quelques dents à moi tombent par terre. Heureusement que j'ai des antécédents de requin. Presque aussi tôt elles repoussent. Cela n'a fait qu'accroître ma colère.

C'est à moi d'attaquer. Un coup de poing qu'elle esquive puis un autre qu'elle bloque avec son bâton. Je tape plus rapidement que fort. J'essaie surtout de la déstabiliser mais rien n'y fait. Il faut que je sorte un coup de pied dont je ne me pensais moi même incapable pour l'envoyer valdinguer.

La lutte s'annonce bien, très bien même. Je peux reprendre mon souffle pendant qu'Hana se relève et qu'elle tente de garder la face devant son capitaine.

Je ne lui laisse pas le temps de respirer plus longtemps. Encore un assaut. Elle s'en sort plutôt bien. Malheureusement elle n'est pas une combattante. Elle ne varie pas assez ses gestes. Je donne un coup de poing pour qu'elle esquive et c'est ce qu'elle fait. Elle se déporte et tente de me donner un coup de bâton dans le dos. Son arme est brandit et à ce moment mon coude la percute. Si fort qu'elle retombe 5 mètres plus loin. Une côte ou deux surement brisées elle se tord de douleur par terre.

Je lance un large sourire à Harry. Ma bouche saigne beaucoup alors je me lèche pour m'essuyer. Cela accentue encore l'effet sanguinaire que j'extériorise. Harry commence à avancer pour me tuer de ses propres mains quand sa seconde se relève.

> Capitaine je n'ai pas fini avec ce monstre !

> Aller viens me tuer Hana, j'attends que ça !

La provoque, rien de mieux pour pousser à bout les gens. Ils en deviennent tellement fou que leurs facultés au combat tombent à zéro. C'est d'ailleurs ce que mon mystérieux adversaire de Shell Town avait réussit à faire contre moi. Il m'avait rendu impuissant et aveugle par mon amour propre
.
http://www.onepiece-requiem.net/t13532-amphitryon
avatar
Moon Aynn


Feuille de personnage
Dorikis: 500
Popularité: 5
Intégrité: 5

Lun 2 Mar 2015 - 22:09

Jamais vu une personne aussi étrange que le gros nain vert. Gros, pas besoin d'expliquer le pourquoi du comment. Nain, pareil je pense que vous avez compris. Vert, c'est à cause de ces cheveux de la même couleur et au passage ça coiffure est tout aussi étrange que le personnage. J'ai cru entendre un certain « Gimbo », certainement son petit prénom ou un surnom bref ne pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué. Qui sait j'ai peut être fasse à moi le fils du célèbre acteur bodybuildé Arnold Scharsen-Zeger !

J'y crois pas trop malgré tout, mais dans ce premier coup que je me suis plus ou moins mis moi même, j'ai senti une grande résistance chez Gimbo. Celui-ci sourit sans cesse, c'est assez agaçant mais j'ai peur pour lui qu'il ne va pas stimulé ses lèvres éternellement. Je me m'est en position pour combattre. Le gros ne bouge pas toujours souriant. On dirait bien qu'il cherche à m’énerver et ça marche.

- Hé ho. Allez viens bouge toi le gros !

Touché coulé !

- GRRRRR ! JE NE SUIS PAS GROS !

Pfff MOUHAHAHA ! Nan pas du tout, la preuve ! Gimbo tente de courir vers moi complètement dans un état second d’énervement, mais sa vitesse est plus que ridicule. On croirait regarder une scène au ralenti, j'essaye donc de le prendre de vitesse. J'arrive parfaitement à me glisser derrière lui et lui assainir un violent coup de pied latéral. J'ai comme oublié ça résistance ! Mon coup à littéralement rebondi sur son corps graisseux. Imaginez la scène.

C'est une barrière infranchissable. La muraille de Chine... Hun où ça ? Ha nan la Muraille Nikki ! Ho laissez tomber. En tout cas je ne vais pas pouvoir le frapper ce mec est intouchable. Disons que ça capacité à encaisser les coups est juste énorme. Aurait fallu que je sois dix milles fois plus forte.

Amphitryon de son coté s'en sort pas mal du tout. La jeune demoiselle semble malgré tout se relever à chaque coup qu'il lui assène. Il semblerait qu'elle soit tout aussi coriace que l'homme poisson est sanguinaire. J'ai la goutte de sueur qui coule le long de ma tempe droite, mais je ne suis pas la seule apparemment. C'est Eliot Harry qui à une suer sévère. Nous voir défendre notre honneur, perdu à ces yeux, l’énerve encore plus. Le visage crispé il n'arrive même plus à donner ces ordres.

- BORDEL ! Mais … qu'est-ce que … vous branlez quoi ? Défoncez moi ces vermines … J'EN PEUX PLUS !

Hahaha pas content le racistounet. Bon, je dois me concentrer  sur le petit homme aux cheveux verts coiffés d'une drôle de façon. Même si le soleil est insupportable, je suis assez terrestre comme femme poisson alors je pense pouvoir l'emporter sur le gros plein de soupe. Haha ça graisse se retournera contre lui. D'ailleurs il luit déjà, c'est pourquoi ça me laisse penser que j'ai une chance de pouvoir tenter quelque chose. Son sourire est de retour, mais j'ai confiance en mon idée je sais que je peux y arriver.

Aujourd'hui la pluie n'est pas des nôtres alors profitons de cette lumière pour montrer ce que l'on peut faire.

http://www.onepiece-requiem.net/t13141-nage-petit-poisson-bon-tu-nages-oui-ou-non
avatar
Amphitryon

♦ Localisation : West Blue
♦ Équipage : Equipage du Roux

Feuille de personnage
Dorikis: 1454
Popularité: -33
Intégrité: -30

Lun 2 Mar 2015 - 22:51

Je vois que ma semblable à du mal avec son petit gros. Il est l'homme le plus lent que je n'ai jamais vu mais il encaisse comme personne. Je ne sais pas si elle va pouvoir percer cette défense. M'enfin ça m'a pas l'air gagné d'avance. De mon coté, Hana est prête à me tuer. Elle se rue sur moi et avec une habile feinte parvient à m'éclater la pommette. Je saigne et plus le sang coule plus j'ai envie de lui exploser le crâne. Je commence petit à petit à perdre le contrôle de moi même c'est horrible. Je vais repartir dans les même travers qu'à Shell Town.

Alors, je reprends mon souffle. J'esquive quelques coups et en prend un au même endroit que le précédent. Dès lors j'ai le visage ensanglanté. Dans un dernier élan de lucidité je trouve la solution. Il faut que je change d'adversaire. En réalité, je me retiens un peu du fait que mon opposant soit une fille. Il faut que ça tourne sinon on va être bien mal.

Alors je cours vers Moon et m'arrête juste devant elle en fasse de l'homme-boule.

> Désolé mais on change d'adversaire puis ensuite on s'occupe du capitaine !

N'attendant aucune réponse je fonce sur le petit gros. Il ne tente aucune attaque. Voyant une opportunité il se prend un coup de genoux dans le foie. Rien n'y fait et mon genoux est expulsé vers l'arrière. Intéressant, donc les coups sont quasiment inefficace?

Je lui envoie un coup de poing monumentale en pleine face et l'envoie rouler 5 mètres plus loin. Celui ci, je crois qu'il l'a sentit passer. Malheureusement pour moi c'est un échec. Malgré que son nez soit surement brisé il est encore debout et à l'air encore d'attaque (plutôt de défense). Il court sur moi, ou plutôt marche vite, et me donne un coup de poing. Je le dévie et recule de plusieurs mètres.

Si les coups normaux ne lui font rien alors les coups qui tranchent ou qui transpercent ça doit pas être la même. Je rentre dans le bar par le trou que j'avais fait tout à l'heure en balançant un homme du pirate. Là, je prend une bouteille d'eau qui était sur le comptoir. Mon arme la plus puissante. J'enlève le bouchon et sous le regard ahurit du petit gros m'asperge le bras droit d'eau.

Sous son air interrogatoire je prépare sa mort, le pauvre.

Yabusame !!!

Une dizaine de flèches d'eau foncent sur le petit gros. Trop rapide pour qu'il n'esquive, trop transperçant pour que son corps gras ne l'en protège il tombe à la renverse. Le ventre ensanglanté il se tord de douleur. D'ailleurs il met du sang de partout. Je le laisse se relever et reprendre sa respiration. C'est décidé, je vais savourer leur mort à tous!


technique:
 
http://www.onepiece-requiem.net/t13532-amphitryon
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1