AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


L'équipage du Chapeau de Paille

Invité
Invité


Mer 4 Mar 2015 - 23:53

Salut, petite fournée de pnj d'utilité publique (events par exemple, et un peu pour ma trame personnelle, mais vous inquiétez pas, c'est à des années lumières d'être des pnj accompagnateurs !). D'avance merci ! ^^


Monkey D. Salud
Le Chapeau de Paille.




Mon secret? Mon secret, c’est que je n’ai jamais rêvé d’être comme Luffy, non. J'ai rêvé d'être ce que Luffy rêvait d'être.



Pour connaître l’homme, il suffit de savoir comment il est enfermé... Descendons, là où personne ne viendrait voir, il y toujours a une petite trappe. Ouvrez la trappe, et vous entrerez dans une salle creusée à même le fond marin, dotée d’un sas pourvu des technologies les plus poussées que tout les Docteurs Vegapunk à travers l’histoire ont pu créer pour enfermer l’homme le plus dangereux de l’histoire du Gouvernement Mondial.

Maintenant, supposons que vous réussissiez, par je ne sais quel moyen transcendant, d’obtenir l’accès à cette porte. D’obtenir de ce dispositif qu’il s’ouvre, donnant alors l’alerte maximale dans toutes les bases environnantes, et activant un dispositif d’alerte dans la poche de chacun des Amiraux.

Si vous arrivez à passer outre les 10 Pacifistas █.0 gardant l’entrée ; et si vous parvenez à détruire les 5 Pacifistas braqués sur le prisonnier avant qu’ils ne le tuent : félicitations, vous venez de commettre l’un des crimes les plus graves de ce dernier siècle : Vous avez libéré le pirate au Chapeau de Paille.


Des rumeurs folles courent au sujet de son existence, mais voici la plus connue, et probablement la plus communément acceptée par les historiens : Monkey D. Salud est la preuve vivante qu’il y avait quelque chose de plus de caché dans ce symbole historique de la piraterie qu’était le chapeau de paille de Gold Roger. Offert ensuite à Shanks, puis à Luffy, le chapeau disparut dans de circonstances inconnues, avant d'être retrouvé par un orphelin anonyme de Grey Terminal au bord de la plage. Soudainement doté d’une envie folle de se documenter sur la vie des anciens détenteurs du Chapeau de Paille, il commença à en adopter les traits de caractère, imitant jusqu’au comportement de son dernier détenteur, Monkey D. Luffy. Doté du même courage, et des mêmes valeurs, il était également doté d’une chose que même le grand héros n’avait pas : des qualités d’analyses stratégiques digne du plus grand des amiraux en chef. Cachant cette qualité avec le plus grand soin, il fit croire que ses victoires étaient dues soit à une chance parfaitement fortuite, où la qualité de ses nakamas qui reprenaient les noms de code de l’équipage légendaire du Chapeau de Paille (sans en reprendre le sexe, mais de moins en moins de personne le savent). Ayant quitté East Blue, il navigua sur Grand Line, faisant fi de tout les dangers, bravant les tempêtes et les officiers de la marine, prodiguant le bien suivant sa vision... Allant jusqu’à atteindre Raftel, le premier depuis 80 ans.




En réalité, la vraie, Salud était le fils adoptif d'un dragon céleste auto-exilé recherché mondialement (pour éviter de dévoiler des secrets, à la manière de l'affaire Doflamingo). A la mort de ce dernier, il hérita de son carnet personnel (contenant certains des secrets en question), ainsi que le véritable chapeau de Paille, que l'ex-Dragon Céleste avait récupéré sur l'ultime champ de bataille de Luffy. Le prétexte de sa redécouverte de Raftel, bien enflé par les récits de taverne et l'oeuvre de nom de code 'Brook', n'étant utilisé que pour expliquer ses connaissances étrangement précises sur certains secrets du GM.


Arrivant au bout du trajet, il revint alors sur Grand Line, attaquant la base militaire d’Hobber avec son équipage dans une mission suicide, mais sur le point de réussir si ce n'était grâce à l'intervention in extremis du colonel (désormais contre-amiral) Danforth Nelson. Il réussit à négocier la fuite de ses Nakamas, mais quant à lui, il fut enfermé (à défaut d’être exécuté dans la crainte que ses nakamas compromettent le Gouvernement Mondial par quelque horrible secret découvert durant leur périple).

Les gens se demandent encore pourquoi Monkey D. Salud avait tenté d'attaqué une base militaire aussi protégée que l'était autrefois Hobber (qui rivalisait alors presque avec Marineford). Certains font le parallèle avec Gol D. Roger et Luffy, tout deux s'étant rendus à leur mort certaine à la suite d'évènements historiques.

Mais d'autres personnes un peu plus soupçonneuses pensent que la bataille d'Hobber faisait partie d'un plan en deux temps, et dont la deuxième partie était sensée se faire bien plus tard, par les nakamas de Salud.


Les hautes huiles du Cipher Police tend à penserque ses anciens nakamas d’avoir été introduits à des rôles clés dans le monde d’aujourd’hui, mais seuls les plus hauts gradés des services de renseignements du Cipher Pol ont accès à ces informations : Ravrak l’immortel serait soupçonné d’avoir été le nom de code ‘Zorro’ de l’équipage du Chapeau de Paille. Le nom de code ‘Nami’ à l’agent révo du nom de Raven. ‘Sanji’, et ‘Usopp’ ne sont pas encore identifié. Une étrange directive fut d'ailleurs récemment communiquée à certains agents, signée du CP9 : toute supposition orale ou écrite sur l’appartenance du nom de code ‘Nico Robin’ est passible d’exécution immédiate.

'Nico Robin' et 'Nami' n'ont aucune affiliation avec la révolution. Au contraire, c'est une diversion pour cacher et protéger les véritables porteurs du nom, partis prendre une retraite relativement paisible, avec l'intention de les protéger en reidirigeant leurs ennemis vers d'autres personnages comme Raven, parfaitement capables de se défendre seules.



Niveau évalué :
Dorikis : 10 000 dorikis.
PP : -1000
PI :1000
PRIME : 1 500 000 000 (Avant d’être capturé)
Localisation : Inconnue (non définie, Trou, marijoie je serais contre parce que ça serait autodestructif...)
Créateur du PNJ : Shalyne Nelson

Habiletés/Pouvoirs :
Les trois Hakis.



Dernière édition par Shalyne Nelson le Sam 7 Mar 2015 - 17:32, édité 7 fois
Invité
Invité


Jeu 5 Mar 2015 - 1:24


Terminus Scope
’Usopp’




Je viens de l’île des Snipers, je suis un tireur d’élite...♪



Une veste noire, une arme à feu longue de deux mètres et une précision à 2 kilomètres, un regard de fer et des dreadlocks amerzoniennes, voilà ce qui pourrait se rapprocher le plus du portrait robot de Scope Terminus, Froid et dangereux, l'assassin a toujours pris des précautions minutieuses pour ne jamais se faire prendre, assassinant ses ennemis d'un coin éloignée jusqu'à plusieurs kilomètres. Pirate de l'ancien temps, il dispose de relations et de connaissances avec nombres de gens peu honnêtes.

Ses compétences avec un fusil sniper ne font plus aucun doute, son haki de l’empathie lui permettant de supplanter le rôle du spotter. Les utilisateurs de Logia craignent fortement sa présence, car il est réputé pour sa technique « Angelic Salvo », qui aurait, d’après la légende, éclaté la cervelle de l’utilisateur du Pika Pika no Mi de l'époque, il y a 20 ans de cela.

Ayant visité une grande partie du monde connu avec son premier équipage, il pratiquait à un moment le bateau stoppage sur les Blues, aidant les nouveaux à partir sur de bonnes bases. Beaucoup de pirates expérimentés du nouveau monde ou primés à plus de 100M de Berrys affirment avoir reçus quelques conseils de cet homme pour bien commencer leurs aventures, et que ces conseils les ont sauvés un nombre incalculable de fois.

De nos jours, il ne se consacre plus qu'à son métier de mercenaire seulement, et vient d'annoncer publiquement qu'il apporterait la tête de Shalyne Nelson à l'Empereur Ravrak... Après lui avoir donné une leçon de vie.





Niveau évalué :
Dorikis : XxX Dorikis.
PP : -300
PI : -200
PRIME : 300 000 000
Localisation : Blues ou Grand Line
Créateur du PNJ : Shalyne Nelson

Habiletés/Pouvoirs :
Haki de l’empathie et de l’armement.



Dernière édition par Shalyne Nelson le Ven 8 Mai 2015 - 18:03, édité 3 fois
Invité
Invité


Jeu 5 Mar 2015 - 2:41


Pacifista 0.5
’Franky’




Être humain detecté. Désignation : Monkey D. Salud. Pirate... Ami.



Première expérience de Vegapunk sur les processus de cyborgisation complète, ce premier robot n’a jamais pu se débarasser de toute son humanité, réagissant de manière peu contrôlable devant certains problèmes d’éthique (sauver un enfant ou le dragon céleste ?), ‘Franky’ fut conservé dans des circonstances inconnues, avant d’être récupéré par Monkey D. Salud durant ses péripéties. D’après l’histoire, fidèle jusqu’à la mort, il n’a seulement quitté Hobber qu’après que ‘Nico Robin’ dût le reprogrammer afin de le faire fuir de force.
Envoyé à Water Seven, fort de sa réputation de franky, il fut fort bien accueilli par la Galley Company, en tant qu’héritier d’un des plus grand charpentiers que la terre ait connu (après Kiril), même si son métier ne se limitait guère qu’à de la manutention lourde et à la surveillance nocturne.

Sans avoir d’enveloppe charnelle, son corps est constitué de la plupart des composants d’un Pacifista classique : canon photonique, et force surpuissante, il peut faire preuve parfois d’un reliquat de sentiment, en particulier lorsqu’on lui rappelle son passé de Chapeau de Paille. Par contre, toute mention du nom « Nelson » en sa présence le fait entrer dans une rage folle, attaquant quiconque ayant osé prononcé le nom du geôlier du seul homme qui l’ait vraiment considéré comme un ami.

Son existence et sa relation au pirate ne fait aucun doute chez les services de renseignement et les vieux briscards; on dit néanmoins que les gens de Galley Company veillent sur lui, ainsi que d’autres gens, bien plus puissants et plus dangereux, veillent à ce que personne n’accède aux données stockées dans son cerveau de cyborg.





Niveau évalué :
Dorikis : 5000 Dorikis.
PP : -150
PI : 0
PRIME : 30 000 000
Localisation : Grand Line
Créateur du PNJ : Shalyne Nelson

Habiletés/Pouvoirs : cyborg doté d'un canon pacifista.







Cook Vandire
’Brook’




“Rien de ce qui est produit par la force n’est destiné à perdurer.”



Une particularité chez ce membre de l’équipage, c’est qu’il est le seul à avoir véritablement vécu une vie similaire à celle d’un des membres originaux des Chapeaux de Paille, mais sans le vouloir (du moins au départ). Auteur de nombreux best-sellers sur des pirates de ce temps, il a décidé de poussé son art à l’apothéose en racontant l’histoire d’un équipage pirate quelconque des Blues de l’intérieur.

Suite à un Davy Back Fight, il se retrouva enrôlé de force à l’équipage de Salud... De force, c’est un bien grand mot. Le magnétisme et le mystère qui régnait autour de Salud l’inspira immédiatement à écrire l’un des ouvrages les plus tabous du gouvernement Mondial, racontant ses aventures sur Grand Line et le Nouveau Monde.  Pendant longtemps durant le règne de fer du Gouvernement Mondial, il fut l’une des seules ressources de navigation sur le nouveau Monde et sur les îles qui s’y trouvaient. Hélàs, le livre est depuis très longtemps interdit et a souffert des autodafés.

Il est dit qu’il existe peut-être quelques exemplaires encore intact à Tortuga, qui raconteraient l’histoire de Salud jusqu’à son arrivée à Erbaf, préférant s’arrêter là pour ne pas augmenter sa prime dans les proportions faramineuses qu’impliquerait la révélation du One Piece.

D’ailleurs, si jamais vous parviendriez à obtenir un exemplaire de ce livre, peut-être remarquerez vous que Salud part sur un style bien plus romancé sur Erbaf que sur les autres îles : Toute la partie sur Erbaf étant bien entendue forgée, l’équipage de Salud s’étant arrêté avant, pour faire demi-tour vers Hobber en prétendant avoir trouvé le One Piece.


Quant à l’homme en question, il vivrait incognito actuellement à Shabondy en compagnie de ‘Sanji’, racontant des sagas tandis que son vieil ami s’occuperait de faire la tambouille. Un code dans le livre est sensée révéler sa position à celui qui le mérite.






Niveau évalué :
Dorikis : 2000 Dorikis.
PP : -150
PI : 0
PRIME : 30 000 000
Localisation : Grand Line
Créateur du PNJ : Shalyne Nelson

Habiletés/Pouvoirs : c’est un sabreur.






Bon, j'ai baissé un peu les dorikis et modifié certaines des informations. Et viré le fruit de l'éclosion, my mistake, c'était quand même pas le fruit le plus pris du forum, et j'ai cru que personne s'y intéressait. Du coup, voilà, merci et bonne lecture.
Lilou B. Jacob
Lilou B. Jacob
Loutre Queen

♦ Localisation : Grand Line
♦ Équipage : Attrape-rêve

Feuille de personnage
Dorikis: 10079
Popularité: -855
Intégrité: -700

http://www.onepiece-requiem.net/t2202-http://www.onepiece-requiem.net/t3945-fiche-technique-de-lilou#4
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1