AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Le Lundi, c'est Rokushiki !

avatar
Björn Skullson
••• Agent en formation •••

♦ Localisation : Disparu ... ?
♦ Équipage : Self made man

Feuille de personnage
Dorikis: 3410
Popularité: 67
Intégrité: 69

Mar 10 Mar 2015 - 0:26

Ah ! Marie-Joa ! Pour beaucoup, c'était le symbole du pouvoir ! Le centre névralgique du monde !

Bon, pour moi aussi. C'était vrai. Mais depuis que j'avais intégré le Cipher Pol 8, c'était surtout mon coin fétiche pour la bouffe et la déconne. Pas le centre culinaire de tout le monde entier, non non. Je suis sur que le monde regorgeait de cordons bleus au moins aussi meilleur que notre cuisiner de la cantoche. Ce n'était pas non plus l'éclate la plus totale puisqu'il nous arrivait de bosser dur, mais la cafet', c'était juste le pied. Le bon gros panard des familles.

Parce que ouais, j'avais appris à me satisfaire de la cuisine et de la déconne populaire. Je sais, ça cassait un peu le mythe du jeune boréalin toujours chic. Mais bon, être considéré au même rang que les autres dans tout le flot des autres agents, ça vous replaçait un homme parmi les autres.

Et puis il fallait bien se l'avouer : les missions, c'était cool et tout le bordel, mais un peu de détente, ça faisait jamais de mal, surtout entre deux formations presque magistrales.

Bref, en venant à Marie-Joa, je pensais pouvoir déconner comme je le faisais d'habitude. Sauf que Ethan Delgaz, mon coordinateur bordélique et explosif était exceptionnellement là, avec une ... femme à la tête d'artichaut. Apparemment, ils m'attendaient dans la cantine. Avant que je puisse me servir.

Comme à mon habitude, j'étais accompagné de Zed et de Piétra, mes plus fidèles collègues. C'était à ce moment là qu'Ethan m'interpela. Je ne pus m'empêcher de regarder l'autre personne à côté tout aussi bizarrement qu'elle était.

- Ah ! Haha ! Ma fine équipe ! Namasté ! Je suis désolé, mais je vais devoir vous séparer pour quelques temps ! Eh ouais, je viens vous piquer Bjöbjörn !

La femme-artichaut lui donna un coup de coude dans les hanches.

- Faisons bien les choses !
- Hm, oui, pardon. Ahem. Agent Skullson, je vous présente Era Cles, formatrice du Cipher Pol 8. Suite à votre test qui consistait à empêcher ce fameux Rat des Goûts de parler, nous avons jugé bon de vous initier à l'art du Rokushiki. En effet, ceci est la dernière condition que vous devez réunir afin de devenir un agent de catégorie II à part entière.
- Hum. Seule une technique suffira.
- Wow ! Je ne sais pas quoi dire ...
- Alors ne dites rien. C'est mieux comme cela.
- Bien ...

Je tournai la tête vers Zed et Piétra. Même s'ils semblaient heureux pour moi, ils ne pouvaient pas s'empêcher de faire un peu la moue parce qu'ils m'enviaient terriblement.

- Allez Bjöbjörn ! C'est le moment de tout donner ! C'est bon pour le karma !

Il me prit par le bras et me tira avec eux. Direction, la salle de l'équipe ! Seuls le service administratif y avait accès ! Je n'y croyais pas ! Je ne pensais pas pouvoir un jour ne serait ce qu'y jeter un coup d'oeil !

Pourtant, à notre approche, rien. Le silence le plus complet. Ethan poussa la porte, toujours rien. Ils déjeunaient dans le calme plat ! Pas un bruit de couvert plus haut que l'autre ! Et quand enfin je passai le seuil de la porte, tous les regards se tournèrent vers moi. Et là, je sentis que je n'étais pas désiré.

Dès la première seconde, sachant de ces gratteux m'avait tué au moins une centaine de fois dans leur tête ! En même temps, leur corps semblaient très bien conservés, pas abimés du tout. J'avais la partie de mon front métallique défoncée, des artères métalliques et quelques vis à donnaient du relief à mon torse. J'étais l'homme de terrain. Le fameux. Celui qu'ils haïssaient !

A nouveau, Ethan me tira par le bras pour me faire assoir et me confia tout doucement alors que je le regardais, l'air bête :

- Malheureux ! Les affronte pas du regard ! Bon, voilà ton plateau.

Je détournai mon regard dessus, vide. Vide. Il n'y avait rien.

- Euh ?
- Vous ne pensiez pas vous goinfrez comme un cochon avant l'entrainement tout de même ?
- ... J'imagine que non ...

http://www.onepiece-requiem.net/t13245-agent-bjorn-skullsonhttp://www.onepiece-requiem.net/t13335-fichier-de-l-agent-skulls
avatar
Björn Skullson
••• Agent en formation •••

♦ Localisation : Disparu ... ?
♦ Équipage : Self made man

Feuille de personnage
Dorikis: 3410
Popularité: 67
Intégrité: 69

Mar 10 Mar 2015 - 1:06


Alors elle se leva d'un trait.

- Fort bien. Un peu de jeûne me fera le plus grand bien. Plus vite nous commencerons, plus vite nous finirons. Alors suivez moi.

Et elle quitta la pièce tout aussi soudainement. Pour une fois dans ma vie, je n'avais quitté la cantine pour gagner la cafétéria. Quel dommage, je rattraperais ce temps perdu, mais j'avais mieux à faire sur le moment à vrai dire.

Nous quittâmes donc le bâtiment. Sans Ethan. Qui était resté manger. Fidèle à lui même.
Nous nous dirigeâmes vers un petit carré d'herbe tranquille, loin de tout le monde, loin de la pollution sonore des brouhahas des foules.

Elle se tenait devant moi, debout, bien droite et s'inclina. Je fis de même en retour.

- Je vois à votre physique atypique que vous aimez l'action.
- Exact.
- Ce n'était pas une question. Alors j'imagine que le meilleur entrainement restera la mise en pratique, le vécu et l'échec. Attaquez-moi. Un coup de poing. Fort.

J'écarquillai les yeux, surpris de sa demande puis regardai bêtement mon poing. C'était ça qu'elle voulait en plein milieu de sa figure ?

- Allez ! Attaquez je vous dis ! C'est un ordre !

Je haussai des épaules intérieurement et acceptai sans plus réfléchir. Après tout, ce n'était pas moi la cible et elle était sensée savoir ce qu'elle faisait.

Je courus sur elle, poing à hauteur de mes oreilles. Quand je suis sur de faire mouche, je l'abattis.

- Tekkaï.

Juste avant qu'il ne heurte sa joue, elle se figea complètement. Sa peau était tellement dure qu'elle ne bougea pas du moindre millimètre ! C'était comme donner un banal coup de poing dans un mur ! Il s'était littéralement écrasé dessus !

- Comme vous avez pu le constater, le Tekkaï est une technique défensive qui consiste à rendre votre corps aussi résistant que du fer grâce au durcissement de vos muscles. Maintenant que vous l'avez vu et touché, que je vous l'ai expliqué, vous devriez être capable de le reproduire. Sinon, vous subirez.

Et sans même m'avertir, elle fonça sur moi, le poing brandi en avant.

Impact.

- Euh ... Tekkaï ?

Bordel ! La gauche répliquait aussitôt elle aussi ! Mais comme elle avait fait ? Ca voulait dire quoi "Durcir ses muscles" ? Les contracter ? J'essayai.

- Tekkaï !

Impact.

- Ce n'est pas parce que j'ai parlé de durcissement que j'ai parlé de contraction. Est ce que j'ai tiré une grimace atroce et me suis recroquevillée ? Non, imaginez vous plutôt fait de métal.

Impact. "Tekkaï !" Mais comment ?!
(Comment elle fait pour enchainer aussi vite ?!)
Impact. "Tekkaï !" Allez ! Je suis en métal !
(J'ai même pas le temps d'avoir mal !)
Impact. "Tekkaï !" Je peux le faire !
(Elle a dit "Tekkaï" avant !)
Impact. "Tekkaï !" Je dois m'y préparer avant !
(Je crois que je saigne du nez !)
Impact. "Tekkaï !" Je dois m'imaginer en train de bloquer le coup !
(Métal ! Métal ! Métal !)
Impact. "Tekkaï !" Mes fibres musculaires !
(Qu'est ce qu'il se passe ?)

"Tekkaï.". Impact ?

Et elle s'arrêta avant que je ne comprenne que j'avais réussi !

- Félicitations, vous avez compris. Bien entendu, cela demandera de la pratique pour retrouver ce qui a fait durcir vos muscles mais je dois avouer que vous êtes un de mes plus rapides élèves. D'autres n'ont pas eu la même chance et je dus les transporter au cabinet médical avant qu'ils ne saisissent le concept du Tekkaï.

S-Sérieusement ? Elle me faisait peur cette étrange femme !
http://www.onepiece-requiem.net/t13245-agent-bjorn-skullsonhttp://www.onepiece-requiem.net/t13335-fichier-de-l-agent-skulls
avatar
Björn Skullson
••• Agent en formation •••

♦ Localisation : Disparu ... ?
♦ Équipage : Self made man

Feuille de personnage
Dorikis: 3410
Popularité: 67
Intégrité: 69

Sam 30 Mai 2015 - 22:00


- Bien, maintenant que vous avez à peu près compris comment fonctionne le Tekkaï, j'imagine que vous comprendrez aisément le Kami-E. C'est l'exact opposé, c'est à dire une décontraction totale des muscles afin de devenir une feuille de papier flottante au vent pour esquiver les attaques. Bien entendu, si vous ratez, la douleur sera plus intense que celle que je vous ai infligé lors du Tekkaï puisque je vais vous molester énormément de petites fois avec ce bâton. A vous de l'esquiver.

En disant cela froidement, elle me désigne une petite branche non loin qu'elle s'empresse de ramasser.

- Vous êtes prêt ?

Pourquoi demander quand on commence avant même de poser la question. Je me ramasse quelques touchers du sommet du bâton.

Allez, pense fluide, pense souplesse ! Je commence à sentir une brise me parcourir le corps alors je décide de la suivre.


Craaac


Craaac ? Craaac ? Ouch !

- Évidement, avec cette technique, ce ne sont pas vos muscles le souci, ce sont vos os. Et visiblement, ils n'ont pas suivi.

Mais quelle horreur cette femme-artichaut ! Impitoyable ! Heureusement pour moi, plus de peur de que mal. Sauf qu'elle n'a pas arrêté de me toucher avec son bâton. Des petits coups. Pleins ! Trop ! Même quand j'essayais de me remettre sur pied !

Alors j'essaie. Vraiment ! J'essaie de me sentir comme une feuille au vent. Cependant, les os ne suivent pas ! Et encore des coups ! J'ai beau visualiser mon squelette comme du caoutchouc très tendre, je n'y arrive pas !

A cause de tous ces coups ! Ca m'énerve ! Ca me gonfle ! Alors je craque une pilule ! Mais intérieurement, il s'agit de ma supérieure, je ne peux pas copieusement l'insulter, je suis trop lâche pour ça ! Alors ça m'énerve encore plus de pas pouvoir extérioriser ! Alors je m'excite tout seul dans mon coin ! Dans ma tête !
Quoi tu veux que je bouge ? Je vais bouger ! Je vais tellement bouger que je vais te refiler la maladie de Parkinson juste en me voyant ! Alors je commence à bouger dans tous les sens, comme si j'étais pris de violentes convulsions. Je fais vraiment n'importe quoi. Et puis je m'agace encore plus parce que je sens ENCORE CES PUTAINS DE COUPS DE BÂTON ! DU COUP JE BOUGE ENCORE PLUS VITE ! MAIS CA NE SUFFIT PAS ! ALORS JE ME DONNE A FOND ! TELLEMENT A FOND QUE LE SANG DANS MA TÊTE RESSENT L'EFFET CENTRIF...

- Dites "Kami-E".

Le ton froid qu'elle utilise m'arrête comme si elle avait utilisée une batte de baseball.

- Hein ?
- Dites "Kami-E". "Kami-E".
- Ka ... mi-E ?
- Voilà, félicitations.

Tout le sang secoué de mon corps se pose et se repose pour reprendre une circulation habituelle.

- Quoi ? J'ai réussi ?
- Non, bien sur que non. J'en ai eu marre de vous molester timidement. Je me dis que sur le terrain, vous seriez déjà mort alors à quoi bon continuer.
- Ah ... Je me disais aussi ...
- Sombre crétin ...
http://www.onepiece-requiem.net/t13245-agent-bjorn-skullsonhttp://www.onepiece-requiem.net/t13335-fichier-de-l-agent-skulls
avatar
Björn Skullson
••• Agent en formation •••

♦ Localisation : Disparu ... ?
♦ Équipage : Self made man

Feuille de personnage
Dorikis: 3410
Popularité: 67
Intégrité: 69

Sam 30 Mai 2015 - 22:40



Elle me stresse à souffler le chaud et le froid ! Elle joue avec mes nerfs !

Mais calme Björn, reste calme. C'est pour ton bien, pour ton avenir.

- Bien. Maintenant vous avez à priori appris à dompter l'air avec le Kami-E, je vais vous apprendre trois autres dernières techniques qui embrassent toutes les capacités et propriétés de l'air. Elles sont vraiment plus complexes et rassurez vous, je ne me battrais plus contre vous. La première -le Soru- va de paire avec la seconde -le Geppou- qui servira à grande maitrise avec la dernière -le Rankyaku.

Commençons par le Soru qui est un moyen de déplacement extrêmement rapide. Tellement qu'il ressemble à de la téléportation. Remercions la persistance rétinienne et prenons à court nos ennemis. Vous devez le savoir, mais dès lors qu'il y a mouvement, il y a muscle et donc énergie. Habituellement, pour nous déplacer, nous utilisons l'énergie que notre corps produit mais ces déplacements sont lents comparés au Soru. Là, je vous propose de brûler cette énergie pour la stocker, tout en profitant de celle naturelle du vent. Pour cela, appliquez un Kami-E très rapide sur votre pied porteur et frappez neuf fois le sol consécutivement et très très rapidement. La réserve d'énergie créée est plus grande et ne demande qu'à être libérée, il ne vous reste plus qu'à cibler un endroit et de s'y projeter avec un dixième appui. Comme cela.


Alors que je bois ses paroles, je la vois disparaitre et aussi réapparaitre quelques mètres plus loin.

- Rejoignez moi.

Allez Björn, c'est le moment. Kami-E sur le pied. Imagine plein de bâton prêt à te toucher à la cheville. Plein ! Il faut que tu les esquives tous. Tous !

Je touche une fois le sol.
Deux fois.
Trois fois. Je commence à sentir une résistance.
Quatre fois. Elle n'est pas très forte.
Cinq fois. Elle ne demande qu'à être libérée !
Six fois ! Encore un peu !
Sept fois !Allez !
Huit fois ! Non ! Mon pied décolle !
Neuf fois ... J'étais déjà parti ... J'ai pas su retenir l'énergie, j'ai vu le décor filer devant mes yeux, j'ai entendu la terre crisser sous mon pied sur quelques mètres, je me suis senti basculer et je dérappe vautré sur le sol pendant quelques secondes, non loin de cette maudite formatrice, Era Cles.

- Irrécupérable ...

Je dois me relever ! Je dois le faire ! Alors je me relève et la fixe droit dans les yeux.

- Laissez moi une chance.

Je ne lui laisse aucune chance de réponse.

Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf. Dix : je regarde et décolle. Le décor file devant mes yeux, je suis encore instable mais j'arrive à mon point de départ en titubant, grisé par la vitesse et brutalement stoppé par mon arrêt.

- Médiocre.

Encore !

Je frappe. Vite. Dix, je regarde. En un éclair j'arrive devant Miss Artichaut.

- Passable. Mais ça ira. Vous comprendrez quand vous apprendrez le Geppou et que vous chuterez de plusieurs mètres. Après quelques fractures, vous devriez éviter de faire des erreurs de peur de vous faire mal à nouveau et de finir en bouillie d'os pour un simple entrainement.
http://www.onepiece-requiem.net/t13245-agent-bjorn-skullsonhttp://www.onepiece-requiem.net/t13335-fichier-de-l-agent-skulls
avatar
Björn Skullson
••• Agent en formation •••

♦ Localisation : Disparu ... ?
♦ Équipage : Self made man

Feuille de personnage
Dorikis: 3410
Popularité: 67
Intégrité: 69

Sam 30 Mai 2015 - 23:15



- Si vous écoutez ce que je vous dis, vous savez que le Geppou est une techniquement sensiblement identique Sauf qu'elle vous permet de vous élever dans les airs. La tâche se montre plus ardue puisque vous ne pouvez pas compter sur la solidité du sol. Pourtant, il vous faudra bien prendre appui quand vous élèverez dans les airs. Or vous avez senti lors des coups de pied frappés que l'air offre une résistance de plus en plus grande. C'est parce que vous augmentez sa densité.

Il vous faudra donc brûler moins d'énergie gaspillée pour votre vitesse pour vous assurer que l'air sous votre pied est assez dense pour y prendre appui. Sauf que cet appui est très bref, et que donc, il vous faudra répéter l'opération presque immédiatement avec l'autre pied. Vous perdez en vitesse pour gagner en densité, densité qui est cruciale pour vous déplacer dans les airs. Mais la vitesse compte également. Si vous allez trop vite, votre appui aérien ne vous servira à rien étant donné que vous serez plus haut. Si vous allez trop lentement, votre appui se désagrégera avant que vous ne réussissiez à en créer un second avec votre autre pied.

Aussi, je vous conseille de peaufiner votre Soru avec vos deux pieds, puis d'essayer un premier Geppou comme si vous montiez sur un tabouret ou un banc pareillement, et enfin, vous pourrez essayer de les enchainer pour vous envoler. Retenez bien que si vous vous arrêtez, vous tombez.


Même si je bois encore ses paroles, je me doute bien que cet exercice est vraiment plus difficile. Maitriser le Soru avec les deux pieds, savoir quelle vitesse donner pour augmenter la densité, répéter ça avec l'autre pied sans compter sur la densité permanente du sol.
Tout un programme.

Alors pendant dix minutes, je m'entraine à maitriser le Soru de mon pied fort sous l'oeil attention du démon à tête d'artichaut. Elle ne bronche pas. Elle regarde juste. Je tente de corriger mes erreurs du mieux que je peux.

Et mes erreurs, je les sens mieux avec mon autre pied. Ca me permet de les corriger plus convenablement.

Quand mon geste parait adapté à la maitrise du Geppou, elle m'invite sèchement à essayer. Ce que je fais. C'est là que je m'aperçois de la vraie difficulté de l'exercice. Le sol apportait un vrai confort que je n'avais pas. Mais je suis tellement investi dans mon travail, j'ai tellement envie de réussir, je ne veux tellement pas décevoir le Cipher Pol que j'y mets toute mon âme. J'essaie. Encore. Encore et encore. Et encore plus.

Je crois que même la Formatrice Cles a eu pitié de moi quand elle m'a dit "Prenez une pause, vous recommencerez après.". Ce à quoi j'ai répondu "La pause, je la prendrai sur le toit.". Je crois qu'elle a souri à ce moment là.

C'est quand j'ai commencé à croire que plus je m'acharne, moins je réussissais que j'ai réussi à m'élever dans les airs comme si j'étais debout sur une chaise. Une chaise qui se déroberait sous mon poids un instant plus tard.

Et je recommence le calvaire avec l'autre pied. Mais cette fois ci, c'est plus rapide vu que je sais comment appréhender l'air et augmenter sa densité.

L'artichaut démoniaque m'ordonne d'enchainer deux Geppou l'un après l'autre pour ajuster la vitesse des intervalles. Alors je tombe. Beaucoup. Trop lent, trop rapide, et inversement. Pendant au moins une heure. Une bonne heure. Une bonne heure de Geppous de quelques secondes avec quelques autres secondes entre chaque échec. Et puis je comprends.
Je peux commencer à faire mon second Geppou quand bien même je termine le premier. Mon autre pied se déplace, mais la réserve d'énergie également. Donc je dois taper les derniers coups plus vite pour densifier encore plus l'air.

Et voilà qu'enfin je décolle. Quand j'ai assez d'assurance, je me permets une petite folie.
Je cours dans la direction de la Formatrice Hera Cles et au dernier moment, claque une série de Geppous pour m'élever au dessus d'elle, qui ne sourcille même pas.

Si je réussis, je l'impressionne. Si je rate, tant pis pour elle, ce sera ma petite vengeance personnelle de lâche. Et je serai mal vu.
Mais je l'impressionne.
http://www.onepiece-requiem.net/t13245-agent-bjorn-skullsonhttp://www.onepiece-requiem.net/t13335-fichier-de-l-agent-skulls
avatar
Björn Skullson
••• Agent en formation •••

♦ Localisation : Disparu ... ?
♦ Équipage : Self made man

Feuille de personnage
Dorikis: 3410
Popularité: 67
Intégrité: 69

Dim 31 Mai 2015 - 1:11



- Excellent. Je peux vous apprendre la dernière technique pour aujourd'hui. Il commence à se faire tard mais vous avez l'air de tenir le choc. Avec le Tekkaï, vous avez appris à vous raidir. Avec le Kami-E vous avez appris à vous assouplir. Par analogie, si avec le Soru ou le Geppou vous avez densifié l'air, avec le Ran Kyaku vous le ? Bien. Fluidifier.

Elle se fait les questions et les réponses toute seule maintenant ? Mais à peine le temps de penser ...

- Pour exécuter un Ran Kyaku, vous devez apprendre à fluidifier l'air afin de créer du bout de vos pieds une lame d'air qui glissera dans ... l'air. Sauf que ce n'est pas aussi facile. Il faut également qu'elle soit assez mince pour être affûtée. Vous pourrez constater son effet dévastateur en découpant à peu près tout et n'importe quoi selon le degré de maitrise. La meilleure utilisation -et la plus difficile- étant celle dans les airs, grâce à la combinaison avec un Geppou.
Bien sur, elle peut se décliner sous beaucoup de manières, mais nous n'en sommes pas encore là.

Bien. Plus des mots : une démonstration. Vous devrez faire face à cette attaque comme vous le souhaitez.


Elle s'écarte d'un Geppou en arrière, lève sa jambe et la rabat violemment. Aussitôt, une lame d'air jaillit et fonce droit sur moi. Réflexe : je croise les bras pour me protéger la tête et ...

Tekkaï

Une fois que la lame m'a heurté, je regarde l'étendu des dégâts. Enfin, j'ai pas vraiment eu le temps.

- Erreur ! Vous auriez du l'esquiver d'un Kami-E. Vous avez de la chance que mon Ran Kyaku n'était pas très puissant. Vous êtes partiellement fait de métal, vous n'aurez qu'une petit brèche à colmater.

C'est vrai. Il faudra que je me répare avant d'enfin pouvoir avoir un sommeil réparateur bien mérité.

- A vous. Visez moi.

Je lève ma jambe, je me concentre sur mon geste, je baisse ma jambe d'un coup.

- Je n'ai rien senti. Même pas un coup de vent.

C'est vrai que je n'ai pas pensé à accompagner l'air. Mais comment est ce que je fais ? Alors je lève la jambe, tente de densifier un peu l'air au bout de mon pied pour l'emmener avec mon geste et créer une lame d'air.

- C'était écrasant. Votre lame était trop épaisse.

Est ce que je l'ai trop densifié ? Je retente.

- Pire, je n'ai senti qu'une légère bise.

Alors il faut que je la densifie plus, comme avant, mais il faut que je rabatte plus sèchement ma jambe, afin d'étaler l'air densifié. Je m'accomplis.

La lame d'air part bien, mais elle met sa main en avant avant de crier Tekkaï. Elle parvient à la dissiper juste avec sa main.

- Mieux, quoi qu'un peu faiblard.

Alors je me concentre au maximum. J'essaie de visualiser l'air au bout de mes orteils.

- Ran Kyaku !

La lame d'air jaillit plus furieusement mais n'est pas très nette. Hera Cles l'esquive avec un Ran Kyaku.

- N'imaginez pas que vous maitrisez totalement ces techniques. Elles vont demanderont de l'entrainement. Ne vous relâchez pas, nous allons tester toutes les techniques vues aujourd'hui dans une mise en situation. En bref, vous allons combattre.

http://www.onepiece-requiem.net/t13245-agent-bjorn-skullsonhttp://www.onepiece-requiem.net/t13335-fichier-de-l-agent-skulls
avatar
Björn Skullson
••• Agent en formation •••

♦ Localisation : Disparu ... ?
♦ Équipage : Self made man

Feuille de personnage
Dorikis: 3410
Popularité: 67
Intégrité: 69

Dim 31 Mai 2015 - 1:44



Ni une ni deux, une fois qu'elle a fini sa phrase, elle se jette sur moi avec un Soru. Elle lève le poing.


Tekkaï


J'encaisse le coup sans séquelle, elle lève sa jambe.


Geppou


Je prends du recul avec un bond en arrière. Elle abat sa jambe et crée un Ran Kyaku.


Kami-E


Mon corps se contracte dans son épaisseur dans un arc de cercle, j'esquive la lame d'air, je reprends ma forme initiale, je me stabilise.


Soru


Je lui fonce dessus, elle contre mon coup droit avec un Tekkaï, je décide de contre-attaquer avec la gauche et j'enchaine jusqu'à ce que sa protection cède, elle recule, elle recule, mais je ne sais qu'elle essaie de trouver une ouverture pour me donner un coup de pied pour casser mon rythme. Ca lui laisse assez de temps pour qu'elle puisse tourner autour de moi en Soru. C'est comme si une dizaine de démons-artichaut m'entourent.


Geppou


La voix des airs était ma seule issue. Je m'élève assez haut, assez maladroitement sur la fin, et je tente un Ran Kyaku dans les airs. Sauf que je n'y arrive pas tellement, je perds de la vitesse et de la précision dans le coup de pied. Une lame d'air en sort quand même mais très irrégulière, elle la dévie d'ailleurs d'un balayage de la main. La partie coupante lacère le sol dans une petite entaille.

J'atterris sur le sol.


Soru


J'esquive son Ran Kyaku et j'en simule un et aussitôt un second. Avec ma jambe la plus faible. J'ai bien conscience que ça ne lui fera aucun mal et qu'elle saura les parer ou les éviter mais ça me permet de pivoter et ...


Ran Kyaku


... de lancer un bon Ran Kyaku avec la bonne jambe. Elle semble surprise, fait quelques Geppous en arrière et l'esquive d'un Kami-E qui lui arrondit l'entre-jambe. Elle retouche enfin le sol, on croise nos regards.


Soru


Elle aussi utilise un Soru pour se déplacer, on s'arrête vraiment à un poil de l'autre, on brandit nos poing et en même temps crie ...


Tekkaï


Pour la première fois de la journée, un sourire semble se dessiner sur ses lèvres, ce qui la rend nettement plus humain. Mais bien sur, ce n'était pas un bon présage pour moi, j'aurais du m'en douter.

- Fort bien ! Ce sera tout pour aujourd'hui. Vous êtes parés à partir en mission.
- Quoi ? Maintenant ? J'ai même pas eu le droit à un peu de repos ?!
- Vous plaisantez ? Vous venez tout juste de sortir de la cantine !
- Mais j'ai même pas mangé ! Maintenant, ça fait deux repas que je saute !

Elle me snobe complètement et jette un regard par dessus de mon épaule. Je la maudis !

- Ah, Coordinateur Delgaz, vous êtes de retour. J'imagine que vous avez les ordres de mission, hmm ?

Mon coordinateur me regarde avec un grand sourire et secoue des papiers.

- Bien. Agent Skullson, vous partez avec votre coordinateur, Ethan Delgaz.
- Ah bah apparemment, oui, maintenant ...
- Il vous informera de la mission et seulement ensuite vous pourrez vous reposer et vous sustenter durant le voyage. Bonne chance à vous, futur Agent de Catégorie II Björn Skullson. Revenez nous vivant, ce sera déjà une bonne chose.

Plus je la regarde, et plus je me dis que sa tête mi-artichaut mi-asperge me donne encore plus faim.

http://www.onepiece-requiem.net/t13245-agent-bjorn-skullsonhttp://www.onepiece-requiem.net/t13335-fichier-de-l-agent-skulls
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1