AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Quand le bon Samaritain croise la route du démon. [PV Alucard]

avatar
Kaetsuro D. Shinji

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : Vous le saurez ...

Feuille de personnage
Dorikis: 5637
Popularité: +545
Intégrité: -349

Lun 11 Avr 2011 - 14:33

Shinji était arrivé tard dans la nuit sur l'île désolée de Baterilla. Le jeune homme avait entendu des récits sur cette île qu'avait choisit le Seigneur des Pirates pour se reclure suite à la découverte de Rough Tell. Il parait qu'elle dégageait une chaleur et un calme qui avaient apaisés l'âme du grand homme déjà malade. C'était ici qu'était née son fils promit à un destin des plus tragiques. Kaetsuro s'en mordait les doigts. Il avait apprit par un appel sur un escargophone d'une patrouille de la marine qu'un pirate sanguinaire répondant au nom de Yukiji Alucard avait mis à feu et à sang l'ensemble de l'île pourtant vaste et parsemée de plusieurs grands villages. Les forces de la marine présentent n'avaient rien put faire et le furieux personnage s'en était donné à cœur joie.

En entendant le rapport d'un Commandant à la patrouille qui passait devant lui, Nigawarai s'était décidé de les poursuivre et avait décidé pour la première fois de sa vie d'infiltrer un blindé de la marine. Le voyage ne fut pas long, 2 jours suffirent à lui faire poser le pied sur sa destination. Il avait même été trop court puisque le pirate voulait prendre un maximum de renseignements sur le fonctionnement des bâtiments de la sois disant justice, voir comment s'organisait l'équipage et éventuellement trouver quelques points faibles à ces colosses de bois et de métaux. Il faillit plusieurs fois se faire repérer en allant voler à manger dans les cuisines, c'était eux les plus attentifs ... Il s'était finalement glissé dans une boite remplie de pomme qu'il vida en en avalant la moitié pour avoir assez de place pour s'y glisser. la boite aurait un poids que les porteurs ne pourraient soupçonner.

Il sortit donc en pleine nuit et se faufila hors de vue des marines qui s'attelaient au déchargement de leurs stocks. Ils étaient ici en mission pour secourir ceux qui pouvaient l'être et commencer à nettoyer l'île de se gravats et de ses corps. Le blond en marchant au hasard dans la nuit se sentit rapidement suel et perdue. Il avait demandé à son ami cyborg Starter de l'attendre ou de les rejoindre plus tard pour ne pas se faire repérer lors de son infiltration. Il s'endormit après s'être écarté du chemin sur lequel il avançait pour se camoufler dans la forêt.

Le lendemain, une heure de marche suffit au pirate pour tomber sur le premier village dévasté. Il était arrivé avant la marine et la mort était encore fraiche. Tout était saccagé mais le sanguinaire semblait davantage intéressé par la prise des vies que la destruction des bâtiments. L'astronome tenta de se emttre dans la tête de ce dérangé en regardant tous ces civils morts. Comment un homme pouvait en arriver là ? Il avait pitié pour ces gens qui n'avaient rien demandé en écoulant une vie simple et paisible dans ce cadre merveilleux, mais rapidement une pitié encore plus manifeste vint emplir ses pensées quand elles se tournaient vers cet Alucard qui était perdue au point de commettre de telles atrocités. Il avait put voir l'avis de recherche le concernant sur la navire de la marine. 70.000.000.

Ils n'y avaient pas étés de main morte. Il avait la prime d'un criminel ultra dangereux comme on en trouve sur Grand line; Un type qui fait tâche sur South blue, surement détenteur d'une force colossale pour asservir une île toute entière. Il fallait que quelqu'un l'arrête, ce serait soit la Marine soit Shinji. Il n'était pas un mauvais pirate comme les autres. Il était seul et ses actes semblaient aussi atroces que désespérés. Kaetsuro étudia la vie en se plaçant à l'opposée de ses principes, ce qu'elle devait être triste et pénible, ce Yukiji trouverait du repos et du réconfort dans le trépas.
http://www.onepiece-requiem.net/t439-termine-kaetsuro-shinjihttp://www.onepiece-requiem.net/t442-fiche-de-kaetsuro
avatar
Yukiji Alucard
PNJ
Pride
♠♠ Capitaine Corsaire ♠♠

♦ Localisation : Inconnue
♦ Équipage : Solo

Feuille de personnage
Dorikis: XxX
Popularité: -550
Intégrité: 150

Jeu 14 Avr 2011 - 21:19

Al' était encore sur l'île, l'île qu'il avait sauvagement détruite pour sa satisfaction personnelle et surtout pour assouvir sa soif de sang. Il était tard dans la nuit quand il resurgit des ombres et de la fumée. Il se trouvait au beau milieu d'un village en ruine. Des flammes ardentes rongeaient encore certain bâtiment. Il était heureux au milieu de toute cette horreur, de toute cette destruction. Destruction qui avait été engendrée par sa personne, une sensation qui lui faisait sourire grandement. L'odeur du sang enivrait encore ses sens et un voile rougeâtre masquait sa vue. Le son du grincement de l'épée à la sortie de son fourreau résonnait encore dans ses oreilles.

Plusieurs corps jaugeaient encore le sol; certains étaient démembrés d'autres étaient à moitié calcinés. Al' resta de longues heures à contempler son massacre, mais il ressentait tout de même un certain gêne dans son esprit. Il semblerait que cet acte n'est pas eut les conséquences qu'il souhaitait. Il voulait avoir plus de retomber et surtout il aurait voulut être l'ennemi numéro un de la marine. Il souhaitait devenir un grand pirate et être craint de tous. Son but était également de tuer de nombreux marines.

Il avait une envie folle de mutiler encore et encore ses corps en décomposition. Pourtant soudainement une lourde fatigue vint le quérir. Il s'était beaucoup battu la journée passée et ses muscles étaient raides dut aux efforts qu'ils avaient subits. Il partit donc en chemin pour trouver un bon coin pour dormir. Il tourna pendant plusieurs heures jusqu'à trouver un petit coin. Il y avait encore un petit abris sur pied suite à ses exploits. Il y prit place et dormit durant plusieurs heures. A son réveil il faisait déjà grand jour. Le soleil l'ébloui durant plusieurs secondes.

Il décida par la suite de reprendre son chemin. Soudainement, il vit un grand homme aux cheveux blonds. S'était la première fois qu'il le voyait. Il dégageait un aura assez puissant et il semblerait qu'il soit plus fort que notre jeune héros. Al' resta de marbre devant lui, une main prête à dégainer son épée. Il ne désirait pas débuter une discussion avec cet homme. Il était sur ses gardes prêt à délivrer un nouveau combat aussi sanglant que les précédents.


hrp: désolé c'est cour, mais je suis prit par le temps.
http://www.onepiece-requiem.net/t118-yukiji-alucard-une-vie-un-but-un-hommeterminehttp://oprannexe.onepiece-forum.com/t773-yukiji-alucard-pride
avatar
Kaetsuro D. Shinji

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : Vous le saurez ...

Feuille de personnage
Dorikis: 5637
Popularité: +545
Intégrité: -349

Ven 15 Avr 2011 - 17:05

Shinji avait passé la soirée avec la première équipe de secours débarquée sur l'île. Des médecins de la marine étaient avec eux et du matériel du Gouvernement leur avait été donné. Ils étaient tous hyper actif et le blond avait eut du mal à poser ses questions. une femme comprit qu'il n'était pas juste un simple curieux et qu'il était lui aussi là pour aider. Elle lui parla du rapport que les groupes d'interventions avaient reçus avant de venir sur l'île.

Elle lui détailla le nombre de victimes, les dégats matériels, les plans de reconstruction, les prévision en terme de défenses à venir, les missions de repeuplement etc... Kaetsuro passa la nuit à regarder ces dossiers. Il marchait seul parmi les débris d'un village comme effondré sur lui même en se demandant pourquoi un type écervelé pouvait abattre toutes ces années de travail en si peu de temps. Il allait falloir compter des années avant que les choses redeviennent normales sur Baterilla, le bilan était réellement catastrophique.

Tandis qu'il songeait à tout cela, il entendit des bruits de pas derrière lui. Il se retourna et vit un homme brun qui cachait son visage en le gardant un peu baissé sous des lunettes. Il dégageait une noirceur presque palpable. Il avait l'odeur du meurtrier. Impossible que ce soit celui que l'on nommait le Black Bird, il ne pouvait pas avoir commis l'imprudence de rester sur l'île après l'avoir ravagée de toutes parts. Pourtant, bien que physiquement il ait changé, ce qui n'était pas surprenant pour un homme recherché, il ne pouvait s'agir que de lui.

-Hoy hoy toi là, tu es Yukiji ?
Shinji prit son sourire le plus inquiétant en gardant un regard vide. Tu sais, si c'est vraiment toi, je voulais te dire que je t'admire, ton style, ton rythme, tu as la grande classe, je suis l'un de tes fans depuis que tu as cette énorme prime sur ta tête tu ...

Sans autre forme de procès, il lui décocha un coup de pied des plus vif au niveau de son visage tout en terminant sa phrase :

-Tu me dégoutes. Son visage c'était fermé.
il avait prit la parole en avançant vers le sombre personnage avec une assurance et ouverture qui s'étaient transformées soudainement en une garde de combat et une fermeture vis à vis du criminel. Son coup de pied était rapide, trop rapide pour la plus part des malfrats des océans Blues. Mais pour le type le mieux primé des Blues, serait ce suffisant ?
http://www.onepiece-requiem.net/t439-termine-kaetsuro-shinjihttp://www.onepiece-requiem.net/t442-fiche-de-kaetsuro
avatar
Yukiji Alucard
PNJ
Pride
♠♠ Capitaine Corsaire ♠♠

♦ Localisation : Inconnue
♦ Équipage : Solo

Feuille de personnage
Dorikis: XxX
Popularité: -550
Intégrité: 150

Lun 18 Avr 2011 - 18:51

L'individu se trouvait devant lui. Ses cheveux blonds se balançaient au gré du vent. Le terrain était saccagé et dangereux. Il y avait des gravats partout ainsi que des corps inertes. Il n'y avait plus âme qui vive à par ses deux gaillards. Alucard semblait être troublé, il ne se sentait pas bien. Il semblerait même qu'il ai la nausée. Il ne se sentait pas à son aise, non pas à cause de l'étranger mais plus tôt à cause de la vision chaotique de ses actes. S'était peut être même la première fois qu'il pensait à ses actes. Enfaite s'était la première qu'il songeait à son existence. Quel est son but dans la vie ? Aucun, pour l'instant il n'avait que espéré tuer et tuer à tour de bras. Il n'avait qu'une seule passion dans la vie celle du combat et il ne vivait que pour cela. La mort était même monnaie courante pour notre jeune pirate, vu que s'était de sa main qu'il la livrait. Comment en est-il arrivé là ? Lui qui était vouer à un bel avenir en tant que l'élite de la Révolution. Oui, il se rappelle, cette nuit là ! Cette nuit où la chose qu'il chérissait le plus au monde lui fut sauvagement arracher des mains. Il se souvient de cette nuit de pleine lune, la pénombre avait conquise toute leur demeure. Il n'y avait plus de lumière, Al' avait cru à une panne mais s'était tout autre chose. S'était un sabotage et l'œuvre d'un groupuscule d'être inhumain. Al' n'a jamais de quel camp ces personnes étaient originaire, mais ce qu'il savait pertinemment c'est que leur acte avait engendré une bête assoiffé de sang. Lors de l'affrontement, vers les minuits, un cris aigu résonna dans tout le bâtiment. Lors de son retour sur le pallier de la maison, Al' vit sa bien aimée et tendre femme, allongée sur le sol, gisant dans son propre sang. Quatre hommes se trouvaient à proximité tous aussi terrifier les uns que les autres. Al' perdit alors la raison, car ce soir là il massacre sauvagement les meurtriers de sa femme ainsi que le village tout entier. Personne n'était au courant de se massacre, car la Révolution avait étouffée l'affaire. Il avait fait passé le génocide pour une maladie inconnue et très mortelle.

Depuis cette nuit, Al' n'était plus le même homme et surtout il n'était plus en mesure de lutter contre sa propre existence. Souvent, il désira que quelqu'un lui ôte la vie pour qu'il soit enfin stopper dans sa folie meurtrière. Une folie qui avait que trop durée et qui avait semé le trouble sur le monde entier. Alucard désirait profondément, dans son subconscient, mourir . . . Puis là, actuellement, un être pas comme les autres lui barre le chemin. Es-ce que son vœu serait enfin exaucer ? Non, loin de là car il serait trop simple de fuir la vérité. Le chemin de la rédemption était long et tortue. Les fautes se payent majoritairement le prix double, il devrait donc s'abstenir de telles pensées morbides. Mais comment pouvait-il bien contenir sa furie ? Il lui fallait trouver quelqu'un qui serait capable de l'arrêter quand les choses tourne mal . . . Il lui fallait quelqu'un sur qui compter et que l'on pourrait qualifier comme sa "cage". Mais il n'avait pour l'instant jamais rencontrer un tel être. Surtout que Al' n'était aucunement considérer comme fou. Pourtant une double personnalité risquerait fort de surgir de son organisme. D'un côté l'ange et de l'autre le démon ! mais pour ce faire, il lui faudrait trouver un équilibre parfait entre les deux entités.

Hélas s'était bien plus simple à dire qu'à faire, pourtant il s'en sentait capable. Il devait juste trouver quelqu'un qui pourrait le retenir durant ses longues séances de méditation ou de lutte contre son mauvais côté. Mais actuellement quel côté domine ? C'est très évident, ce n'est d'autres que le démon qui parle et agis avec le corps de notre jeune homme. Soudainement l'inconnu se mit à parler, Al' ne fit aucunement attention à ses dires bien au contraire, car ceux-ci faisaient l'éloge de ses misérables actions qu'il combattait tant bien que mal. Soudainement il vit le coup venir ! Pourtant il resta de marbre. Son bras droit se mit à s'articuler, afin de couper net le pied de l'individu qui venait de le provoquer. Mais Al' était en pleine lutte spirituelle ! Son bras gauche vint saisir son poignet droit et stoppa directement la progression du katana. Cette fois-ci, Alucard était bien déterminé à changer. La destruction de cette ville s'était la goutte d'eau qui avait fait déborder le vase.

Le coup de pied de l'individu fut fulgurant et extrêmement puissant. Sa mâchoire se crispa sous l'impacte du coup. Puis il sentit le sol se dérober sous ses pieds et son corps partir vers les cieux. A cet instant, Al' était enfin libérer de son lourd fardeau, mais cela ne dura pas très longtemps. Son corps finit sa course dans le pan d'un mur encore sur pied. Plusieurs de ses côtes craquèrent sous la pression du choc et son dos lui faisait atrocement souffrir. Du sang monta dans sa bouche et il ne put le contenir. Il cracha durant plusieurs secondes, mais ne put se relever. Ses lunettes étaient au sol et l'on pouvait contempler des yeux aussi rouges que le sang. Ils rougeoyaient de haine et de colère face à l'atteinte que venait de lui infliger cet inconnu et adversaire du jour. Al' était à genoux sur un tas de gravats, sa tête tournait follement et son dos le faisait souffrir. Il avait du mal à respirer du au faite de ses quelques côtes brisées. Mais il n'avait pas le choix, s'était le prix à payer pour quitter se monde et finir ses jours en enfer. Puis son regard se posa sur l'inconnu aux cheveux blonds. Soudainement les yeux de notre jeune pirate devinrent bleu. Ils étaient bleu comme le ciel et aussi resplendissant que la mer. On aurait put se perdre dans se regard merveilleux, bercer par l'écume d'un cyan contre nature. L'ange venait de prendre place, il ne pourrait contenir le démon qui est en lui que peu de secondes. Des secondes qui lui permirent de prononcer un souhait à cet étranger.


Tues moi par pitié étranger ! TUES MOI !!!!

Puis le regard divin laissa place à celui de l'horreur et du chaos. Le corps de notre jeune pirate avait été bien mutilé pourtant le démon tentait tant bien que ma l de se relever.
http://www.onepiece-requiem.net/t118-yukiji-alucard-une-vie-un-but-un-hommeterminehttp://oprannexe.onepiece-forum.com/t773-yukiji-alucard-pride
avatar
Kaetsuro D. Shinji

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : Vous le saurez ...

Feuille de personnage
Dorikis: 5637
Popularité: +545
Intégrité: -349

Lun 18 Avr 2011 - 19:44

Alors que Shinji était sur le point de porter son fulgurant assaut, il ressentit une hésitation chez son adversaire. bien sur il l'avait prit par surprise et sa vitesse de déplacement était anormalement élevée mais il ressentit le fait que le brun aurait eut la vivacité d'opposer une forme de résistance mais qu'il s'était contenu. preuve en était que sa main gauche retenait la droite prête à dégainer sa lame. Il ne fallut pas plus longtemps au pirate pour comprendre que c'était un deux contre 1. Ce Yukiji se battait lui aussi contre lui même. Cette surprenante vision ramollit le coup lancé par le blond qui restait incrédule face à cette posture inattendue mais il ne l'arrêta pas pour autant si bien que son pied vint s'écraser contre le visage du démon personnifié. Il partit s'écraser beaucoup plus loin dans un fracas remarquable et alors que Kaetsuro reposait le pied à terre, il l'observait et se surprit avoir pitié de lui. Il souffrait physiquement mais ce n'était rien comparé à sa souffrance interne. Ses yeux avaient changés. Il les leva vers l'astronome et lui dit ces mots surprenants :

Tues moi par pitié étranger ! TUES MOI !!!!

Cela cloua littéralement Nigawarai sur place. Il n'en revenait pas. Telle était la détresse de ce sanguinaire qu'il avait essayé de comprendre en analysant ses massacres. Il avait orgueilleusement imaginé pourvoir se mettre un instant à sa place mais sa torture mentale était telle que personne ne pouvait imaginer sa situation psychique et encore moins se mettre à sa place. Il n'avait pas de places, il n'était rien, un errant sans volonté précise, sans buts affirmés, sans moralité convaincue, sans exemples, sans repères, sans fierté ... Il devait avoir quelque chose. Non il n'avait plus rien. Il devait avoir eut quelque chose autre fois. Ce qui semblait certain c'est qu'il l'avait perdue avec tout le reste. Son âme criait au secours, elle cherchait la pureté comme toutes les âmes humaines mais un cerveau mécaniquement sanglant la souillait. Son cas intéressait réellement Shinji qui en le regardant découvrait des parcelles humaines improbables. Lui aussi était un homme, pourquoi y avait il tant de différence entre eux ?

Il voulait mourir, Kaetsuro était d'accord. Combien de personnes avait il tué ? Combien de familles avait il plongé dans le chaos et le chagrin ? Combien d'espoirs avait il brisé au cours de sa vie de parasite inutile ? Il fallait y mettre un terme. Nigawarai allait bondir sur lui pour l'emplâtrer cette fois ci de toute sa force mais encore une fois il se bloqua. Lui aussi luttait en quelques sortes contre lui même. Qui était il pour décider du sort de cet homme ? Alors lui aussi allait faire comme tous ceux qui détruisent le monde à petit feu ? Déclarer à son tour que lui et lui seul détient la justice absolue ? Non il ne pouvait même dans cette situation déroger à sa moralité. C'est tout ce qui le séparait de celui qu'il s'était permit de juger à l'instant.

Comment pouvait il réagir sainement face à ce type et surtout cette demande ? Le tuer ... Le tuer ? Mais bien sur ! Il allait tenter de le transformer en un humain en injectant dans son cerveau torturé des idées réellement humaines. il venait de courageusement demander la mort en reconnaissant l'atrocité de ses faits et de son existence. Shinji avait les moyens physique d'accéder à sa requête. il allait le mettre en face de ses ambitions et faire ressortir sa réalité profonde. Immédiatement, le pirate disparut usant de son mouvement le plus rapide pour réapparaitre juste au dessus du bretteur souffrant un pied en évidence, prêt à l'écraser. Il exécuta son attaque de toutes ses forces et sans ménagement après avoir déployé toute sa vitesse. L'impact de son pied souleva de nombreux débris du sol et une nuage de poussière épais se forma rapidement.

-Si tu es réellement prêt à mourir accepte mes coups comme un homme de coeur, tu auras fait face une fois à tes responsabilités !

Shinji n'était pas tombé dans le raisonnement naif et enfantin de s'imaginer que le tuer serait trop simple pour ce criminel car il ne paierait pas pour ses actes. Il voulait lui permettre de quitter ce monde dans un ultime instant de rédemption et en lui permettant de faire réellement preuve de courage.
http://www.onepiece-requiem.net/t439-termine-kaetsuro-shinjihttp://www.onepiece-requiem.net/t442-fiche-de-kaetsuro
avatar
Yukiji Alucard
PNJ
Pride
♠♠ Capitaine Corsaire ♠♠

♦ Localisation : Inconnue
♦ Équipage : Solo

Feuille de personnage
Dorikis: XxX
Popularité: -550
Intégrité: 150

Mer 20 Avr 2011 - 17:57

L'odeur du sang était présente sur tout le champ de bataille, mais celle qui subsistait dans sa bouche était différente des autres. Cette odeur semblait être riche en tristesse et déception. Elle était chargée de remords et de compassion. Des sentiments qui furent longtemps enfouit dans l'esprit de notre jeune pirate. Sa renommée était grande, mais tâchée de sang et des mauvaises actions. Al' ne pouvait plus supporter le poids de sa culpabilité et surtout il n'avait plus la force pour combattre le démon qui sommeillait en lui. Pourtant une lueur d'espoir subsistait dans son subconscient. Non ! Cette lueur d'espoir se trouvait devant lui à l'heure actuelle, s'était cet individu. Ce jeune homme blond pourrait-il lui faire recouvrir la raison ? Cet étranger serait-il en mesure de devenir sa prison et de l'arrêter en cas de nécessité ? Et surtout serait-il capable de subvenir à sa rage et laisser vivre l'homme qu'il haït le plus au monde ? Ces options étaient nécessaire pour la reconversion de notre jeune héros. Mais sa seule volonté ne serait surement pas suffisante pour prouver ses futures actions. Il lui fallait faire ses preuves et surtout montrer à cet homme qu'il était digne que l'on lui accorde une seconde chance. Mais à quoi bon ? Une deuxième chance serait parfais pour notre pirate, mais était-elle souhaitable ? Était-elle souhaitable étant donné qu'il y avait un facteur de chance pour qu'il retourne à son état de bête. Un état où il perdrait le contrôle de ses actes et laisseraient le démon qui est en lui se déchainer comme une tornade balaye une ville. Non, la mort était préférable à cette option si risquée ! Il fallait mieux pour qu'il décède ce jour, cette heure, plus tôt qu'il ne survive et ne redevienne un monstre.

L'inconnu ce posta alors au dessus de lui et arma l'une de ses jambes. Al' était prêt à recevoir sa punition, il allait être envoyé dans les enfers afin de purgé une longue peine dans la pénombre des abysses. Le coup allait tomber, et l'on pouvait voir sur le visage de notre jeune homme un sourire très radieux. Il allait enfin être libéré de son fardeau. Son corps, son esprit, il se sentait léger, il se sentait pour une fois libre. L'impacte du choc sur son organisme eut l'effet escompté. Plusieurs de ses os craquèrent sous la pression du choc. Ses jambes devinrent flasques et immobiles. Du sang coulait abondamment de ses oreilles, de son nez et de sa bouche. Ses paupières étaient lourdes et pourtant il y avait encore de la vie en lui. L'individu n'était pas aller assez fort, ou non ! Son instinct avait exécuté une technique de défense qui lui avait permit de survivre à cette attaque. Il devrait être à l'état de cadavre en putréfaction et non respirer lourdement comme s'était le cas actuellement. Ce démon persistait dans sa survie, mais ce combat n'était plus le sien. Il avait perdu les raines de sa monture, Alucard ne lui laisserait plus jamais reprendre le contrôle même si pour cela il était prêt à mourir. Il était prêt à quitter se monde où il avait causé tant de malheurs et tant de peine. Il était enfin prêt à être jugé pour ses crimes.

Al' gisait au sol, du sang se trouvait à ses côtés. Il ne baignait pas dans son sang, mais plusieurs marques étaient visibles sur la terre et les gravats aux alentours. Pourtant il respirait encore, il lui fallait inciter à nouveau cet individu pour qu'il lui donne le coup de grâce. Il se leva tant bien que mal, et se mit sur les genoux. Il se trouvait à genoux devant l'individu, la tête baissée et les bras le long du corps. Puis il dégaina sa lame et la présenta à son bourreau. Elle était maculée de sang, son propre sang, mais qu'importe dans une telle situation l'apparence n'était pas de vigueur.



Tiens prends cette épée et finis ce que tu as commencé !


Les dires d'Alucard et remplit de tristesse et de dégouts de soi. Il ne pouvait plus vivre dans cette enveloppe charnelle qui n'était d'autre que son corps d'humain. Il ne voulait plus revoir se visage qui avait causé tant de troubles dans le monde. Il voulait juste fermer les yeux et ne plus jamais revoir la lumière du jour. L'étranger ne semblait pas ce décider, alors Al' reprit la parole une dernière fois.


Tues moi ! Ici et maintenant . . . Ou accorde une ultime chance à un être qui ne le mérite pas. Accorde lui une dernière chance tout en sachant que tu devras être dans la mesure de l'arrêter si jamais il venait à nouveau à sombrer. Soit prêt à lui ôter la vie qu'importe ses actions, qu'importe son attitude, qu'importe ses rêves, si jamais l'homme redeviendrait une bête.


Al' commençait à fléchir, il avait du mal à porter s propre épée. Sa tête tournait violemment et son corps le suppliait de s'allonger au sol pour lui permettre de reposer ses membres atrophiés. Le sang débordait de son orifice buccale et pourtant il était toujours conscient. Il devait surement souffrir de plusieurs hémorragies internes. Mais à quoi bon avoir peur, alors que la mort n'est qu'à quelques centimètres de vous. Al' ne tremblait point, il prenait son courage à deux mains et pour une fois il affronterait sa destinée. Il n'était plus question de fuir ou de combattre. Il était question de sa propre existence dans toute cette bassesse. Il pensa une dernière fois à ses actes et ferma les yeux. Maintenant il n'avait plus qu'à attendre que son bourreau est l'obligeance de lui trancher le cou.
http://www.onepiece-requiem.net/t118-yukiji-alucard-une-vie-un-but-un-hommeterminehttp://oprannexe.onepiece-forum.com/t773-yukiji-alucard-pride
avatar
Kaetsuro D. Shinji

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : Vous le saurez ...

Feuille de personnage
Dorikis: 5637
Popularité: +545
Intégrité: -349

Sam 23 Avr 2011 - 12:16

Shinji y avait été à fond cette fois. Bien que ce Yukiji était un être abjecte, le tuer d'un seul coup était suffisant. Le blond ne pouvait se résoudre à la faire souffrir dans une pénible agonie. Pourtant, il sentit que le corps du brun désespéré tenait bon sous la pression de son pied dévastateur. Il l'écrasa au sol mais un automatisme de résistance avait bloqué en partie son attaque. Le pirate bondit en arrière pour s'écarter de sa cible. Il estima qu'il mourrait dans les prochaines minutes si bien qu'il décida de se retourner et de s'en aller. Il y avait beaucoup à faire sur cette île. Il n'avait plus de temps à perdre. Un bruit derrière lui le fit s'arrêter.

Tiens prends cette épée et finis ce que tu as commencé !

Il était à genoux, encore vivant. Ses facultés de résistances étaient hors normes. Il pouvait toujours parler malgré ses blessures internes et ses os brisés. Après tout, il n'était pas n'importe qui et s'il avait voulu se battre depuis le départ certainement que Kaetsuro aurait eut quelques difficultés notoires à lui faire définitivement mordre la poussière. Il s'approcha d'un pas pressé et déterminé, ce manège avait assez duré, il voulait la mort et la méritait, c'était simple, donc il l'aurait.

Tues moi ! Ici et maintenant . . . Ou accorde une ultime chance à un être qui ne le mérite pas. Accorde lui une dernière chance tout en sachant que tu devras être dans la mesure de l'arrêter si jamais il venait à nouveau à sombrer. Soit prêt à lui ôter la vie qu'importe ses actions, qu'importe son attitude, qu'importe ses rêves, si jamais l'homme redeviendrait une bête.

Nigawarai était arrivé devant lui. Il avait saisit chacune de ses paroles et plongeait maintenant son regard dans celui du désespéré qui lui tendait son katana pour définitivement l'achever. Au départ, le navigateur avait pensé à un piège puis en se rapprochant, il avait reconnu la sincérité de ses yeux. la profonde détresse de ses paroles et toute l'émotion dont était chargée sa voix devenue fébrile. Un instant l'astronome se sentit l'âme d'un justicier. il voulait l'aider lui qui semblait ne plus pouvoir être racheté. Lui qui trônait au seuil de la mort lui qui n'avait plus rien plus même sa fierté. Est ce que Shinji pouvait le sauver malgré tout ?

Il attrapa la garde de l'arme qui lui était tendue. Alucard vacilla et posa sa main à terre pour ne pas tomber. Kaetsuro observa la lame encore tâchée de sang. Il la brandit et l'enfonça dans le corps déjà un peu froid du sanguinaire dont les yeux s'écarquillèrent. Il lui avait planté sa propre épée comme il venait de lui demander mais pas comme il l'avait prévue. Sa main droite au sol y était clouée par sa lame. Nigawarai avait planté le sabre dans cette main ravageuse avant de se pencher au dessus de lui, son autre main sur son coutelas au niveau de sa jambe droite prêt à dégainer en cas de problème.

-Si tu veux réellement te racheter, la mort ne te sera d'aucun secours. Tu devras réparer tout le mal que tu as fait en devenant un homme libre d'agir justement et avec bonne conscience. Tu devras te sacrifier non pas égoïstement pour te libérer comme tu t'apprête à le faire mais pour préserver la vie d'une personne qui veut vivre. Tu es faible mais tu n'es pas tout à fait perdu. Le sang de tes dernière victimes se mélange au tiens dans cette main de souffrance. Ressent une parcelle de la douleur que tu as infligé à toutes ces personnes et choisit, de succomber sans te racheter et de mourir en assassin ou de te relever et de partir en direction de l'homme que tu dois devenir.

Shinji était sérieux c'était assez rare mais il avait rarement été autant touché par un individu. Sa différence et sa perte imminente l'avaient intéressées. Il n'avait pas décollé son regard du meurtrier et il poursuivait en se redressant.

-Désolé, je ne suis pas très bon juge, je commet certainement une erreur en te laissant la vie sauve. Je serais responsable de chaque personne que tu tueras de manière injuste. J'ai eut confiance en tes yeux et à l'approche de la mort, tout ce que je sais, c'est qu'un homme peut se révéler. Si tu vies, tu risque de garder cette cicatrice à la main, ce sera la trace de ton passé. Aussi je serais toi, je changerais d'arme. Celle ci a trop fait souffrir gratuitement tu ne trouves pas ...

Sur ces mots le pirate s'en alla. Après quelques pas il s'arrêta et cette fois ci ne se retourna pas.

-Si tu n'échoues pas dans ta quête de rédemption, tu recevras bientôt une lettre. Je suis en passe de créer mon équipage, les Nigawarais, si tu arpente un chemin de justice d'ici là et que tu deviens capable de récupérer un peu de fierté et d'amour propre, alors rejoint moi et traverse Grand Line à mes côtés. Si d'autres envies de meurtres te prennent, je pourrais t'aider à te contrôler jusqu'à ce que ton ancien toi disparaisse.

Shinji continua sa route au milieu du décor désolé. Il chuchota un "bonne chance" presque imperceptible.
http://www.onepiece-requiem.net/t439-termine-kaetsuro-shinjihttp://www.onepiece-requiem.net/t442-fiche-de-kaetsuro
avatar
Yukiji Alucard
PNJ
Pride
♠♠ Capitaine Corsaire ♠♠

♦ Localisation : Inconnue
♦ Équipage : Solo

Feuille de personnage
Dorikis: XxX
Popularité: -550
Intégrité: 150

Sam 23 Avr 2011 - 19:14

Al' offrait à l'inconnu le moyen de lui faire quitter cette Terre. Une Terre qu'il avait maculé de sang par ses mauvaises actions et ses nombreux meurtres. Il se trouvait à genoux les bras tendus vers l'avant. Le katana qu'il présentait à son bourreau était tâché de sang. Il n'était pas lourd habituellement, mais avec les nombreuses blessures dont souffrait Alucard, pour sa part il lui semblait qu'il pesait plus d'une tonne. Ses bras tremblaient, mais son esprit était plus puissant. Il lui fallait résister à la douleur, il n'avait pas le choix s'il voulait quitter ce monde. Du sang coulait des orifices de son visage, il souffrait le martyre. Et pourtant on pouvait distinguer un léger sourire sur ses lèvres. Plus que quelques secondes et il serait enfin libéré de son fardeau. Fardeau qu'il ne souhaitait à personne, car une telle situation n'enivrait guère. Chaque respiration était difficile pour notre jeune pirate. Ses côtes étaient soit cassées soit fêlées, mais la douleur était tout de même semblable. Comme si un serpent contractait tout son torse, chaque respiration était plus difficile que la précédente. La mort était proche, son âme commençait à être aspirée par les enfers. Le Dieu de la Mort l'accueillait à bras ouvert, l'un de ses enfants rentrait enfin à la maison. Mais Al' n'était pas encore tout à fait décidé. Le doute subsistait dans son esprit, car il se sentait capable de devenir meilleur. Il devrait débuter une nouvelle vie dont il n'avait aucunement connaissance. Et pourtant, en saisissant son courage à deux mains, il pensait profondément y réussir. L'étranger était au dessus de lui prêt à fondre sur lui. Tel une bête prêt à fondre sur sa proie, cet inconnu le regardait fixement. Son regard croisa légèrement le sien, puis disparut dans le néant. Al' baissa la tête ainsi que les yeux, il ne pouvait plus supporter son reflet dans quoi que ce soit. L'individu saisit la lame maudite et souillée. Al' tomba quasiment au sol, mais réussit à se rattraper avec sa main droite. Le choc de ce geste eut des répercutions sur tout son organisme.

Son abdomen le faisait atrocement souffrir. Du sang afflua directement dans sa bouche. Il serra les dents, mais à quoi bon ! Le sang passa à travers et coula de sa bouche. Des gouttelettes tombaient sur le sol en dessous de lui. Il vit rapidement qu'il baignait quasiment dans une petite flaque rougeâtre. Cela ne pouvait être que sa propre essence vitale. Il n'y avait aucun mort dans les parages, cette flaque émanait donc de son propre corps. Il fut soudainement prit de vertiges. Il était arrivé à sa limite, il avait trop perdu de sang pour que son cerveau soit encore parfaitement oxygéné. Il lui fallait être très prudent actuellement au risque de son sombrer dans un coma. Devenir un légume n'était guère son but, s'était soit la mort soit la vie mais nullement le juste milieu. Un frisson vint le sortir de ses rêveries. Tel un serpent parcourant le sol, le frisson débuta sa course dans le bas du dos pour finir dans sa nuque. S'était habituel pour le corps de frissonner, car cela signifiait qu'il souffrait du froid et qu'il essayait de se réchauffer. Hélas dans le cas présent cela n'était guère un bon présage. Oui, car on était en plein été et que la météo était agréable pour le corps humain. Ainsi cela signifiait qu'il se rapprochait peu à peu de la mort. Il ne lui restait donc plus beaucoup de temps à vivre, surtout sans soin. L'inconnu décida soudainement d'agir et plana littéralement la lame qu'il saisissait dans la main de notre jeune pirate. La douleur était secondaire face à l'intégralité de celle qu'il éprouvait de son organisme. Puis l'individu prit la parole.


-Si tu veux réellement te racheter, la mort ne te sera d'aucun secours. Tu devras réparer tout le mal que tu as fait en devenant un homme libre d'agir justement et avec bonne conscience. Tu devras te sacrifier non pas égoïstement pour te libérer comme tu t'apprête à le faire mais pour préserver la vie d'une personne qui veut vivre. Tu es faible mais tu n'es pas tout à fait perdu. Le sang de tes dernière victimes se mélange au tiens dans cette main de souffrance. Ressent une parcelle de la douleur que tu as infligé à toutes ces personnes et choisit, de succomber sans te racheter et de mourir en assassin ou de te relever et de partir en direction de l'homme que tu dois devenir.


Al' essayait tant bien que mal de rester éveiller, afin d'entendre son discours jusqu'à la fin.

-Désolé, je ne suis pas très bon juge, je commet certainement une erreur en te laissant la vie sauve. Je serais responsable de chaque personne que tu tueras de manière injuste. J'ai eut confiance en tes yeux et à l'approche de la mort, tout ce que je sais, c'est qu'un homme peut se révéler. Si tu vies, tu risque de garder cette cicatrice à la main, ce sera la trace de ton passé. Aussi je serais toi, je changerais d'arme. Celle ci a trop fait souffrir gratuitement tu ne trouves pas ...

Sa main lui faisait souffrir et pourtant il avait toujours le sourire aux lèvres. L'inconnu partit après ces dires. Al' pouvait enfin souffler, mais bon dans l'état où il était cela ne servait vraiment à rien. Il avait trouvé l'homme qui allait devenir sa prison. Il l'avait enfin trouvé ! Oui, ce soutien dont il manquait tant, cette chance qu'il attendait depuis des années. Il venait d'être prit sous l'aile d'un ange, il ne lui restait plus qu'à faire la part des choses. Enfin, cela ne lui serait certainement pas aisé, mais il fallait bien débuter par quelque chose. Au moins à l'heure actuelle, il avait un but et surtout un avenir.


-Si tu n'échoues pas dans ta quête de rédemption, tu recevras bientôt une lettre. Je suis en passe de créer mon équipage, les Nigawarais, si tu arpente un chemin de justice d'ici là et que tu deviens capable de récupérer un peu de fierté et d'amour propre, alors rejoint moi et traverse Grand Line à mes côtés. Si d'autres envies de meurtres te prennent, je pourrais t'aider à te contrôler jusqu'à ce que ton ancien toi disparaisse.

Al' était déjà impatient d'embarquer avec cet homme. Il lui inspirait déjà une grande confiance et surtout il avait une dette envers lui. Il lui devait actuellement la vie, même si son état physique actuel n'en était guère le tableau. Il lui voudrait cette dette éternellement, jusqu'à qu'il l'ai remboursé il ne quittera jamais cet individu ou son équipage. Al' décida par la suite de prendre son courage à deux mains et de puiser une dernière fois dans ses ressources. Il retira l'épée de sa main et d'un revers de rage et de haine, il détruisit la lame en deux avant de lâcher le tout. Sa main droite était très abimée, mais il savait déjà que cela n'allait guère lui faire lâcher prise. Il continuerait à manier l'épée tant qu'il sera encore en vie. Il n'avait pas d'autre choix, car il en avait fait son arme de prédilection depuis déjà sa tendre enfance. Enfin sa tendre, façon de parler quant on sait qu'il a été le sujet d'un programme de la Révolution. Un programme qui consistait à prendre des orphelins pour en faire des soldats d'élite et de les envoyer sur le front pour massacrer le régime actuel. Puis la réalité refit surface, Al' était au sol baignant dans son sang. Il avait mal, et pourtant son cœur resplendissait de joie. Il venait enfin de détruire l'être qui l'avait animé durant toutes ces années. La bête était morte pour laisser place à un humain voir à un ange. Il ne lui fallait plus que prouver son changement aux yeux du monde. Hélas cette tâche serait la plus compliquée, car un monstre reste un monstre. C'est bien connu l'humain est borné dans son raisonnement. De plus la majeur partie des êtres qui habitent ce monde, ne croient que ce qu'ils voient. Al' n'avait donc plus qu'à se mettre au travail, afin d'accomplir ses propres bonnes actions. Mais pour l'instant il devrait surtout survivre à ses blessures.

A bientôt étranger . . .

Voici les derniers dires de notre jeune héros avant qu'il ne sombre dans un profond sommeil. A son réveil, il était en vie et ses blessures avaient été soignées. Il était pour la première fois depuis de nombreuses années, heureux de respirer et d'entendre son cœur battre. L'air était soudainement doux et mystérieux. Il avait également envie de pleurer, mais ce ne serait pas larmes de tristesse. Bien au contraire ce serait des larmes de bonheur, d'un bonheur ultime. Depuis lors notre jeune pirate se mit en quête de faire quelques bonnes actions pour prouver sa loyauté et surtout son changement de vision.
http://www.onepiece-requiem.net/t118-yukiji-alucard-une-vie-un-but-un-hommeterminehttp://oprannexe.onepiece-forum.com/t773-yukiji-alucard-pride
avatar
Kaetsuro D. Shinji

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : Vous le saurez ...

Feuille de personnage
Dorikis: 5637
Popularité: +545
Intégrité: -349

Sam 23 Avr 2011 - 19:49

Shinji s'en était allé sans s'inquiéter du sort de celui plus connu sous le nom de "Black Bird". Un type comme lui, s'il décidait de vivre, parviendrait à se relever. Le blond partit en direction des quais. Le navire ou il était arrivé était là, tant mieux car son piaf y était enfermé ainsi que toutes ses affaires. Il monta à bord, salua ceux qu'il croisait et retourna dans sa cabine. Il sortit des clefs pour ouvrir une porte de placard ou se trouvait un sac assez lourd qu'il porta jusqu'à dehors. Là il se rendit dans les locaux en construction de la nouvelle direction de l'île. Plusieurs équipes étaient arrivé depuis ce matin.

Le pirate retrouva la jeune femme qui l'avait renseigné un peu plus tôt et qui donnait ses instructions à d'autres personnes. Elle s'arrêta en voyant Kaetsuro et vint le voir pour lui dire qu'il était fou de disparaitre alors que le meurtrier court toujours. Nigawarai répondit avec un sourire qu'elle n'avait pas à s'en faire pour lui. Elle se plaint après de l'arrivée d'escrocs venus racheter l'île au rabais. L'astronome lui répondit qu'il était l'un de ces escrocs justement. il tendit son sac plein d 'argent. 20 millions de berrys y étaient contenus. Il lui demanda d'en faire bon usage pour entamer la reconstruction de l'île rapidement. Un Commerce allait être installé ici sous peu pour relancer la croissance et avec l'argent de Shinji les travaux pourraient démarrer immédiatement. Il signa un contrat avec le futur maire de la nouvelle Baterilla. Seront construits avec son argent tous les bâtiments administratifs, l'école, la mairie et le port ainsi que les routes. Tout serait à son nom et sous son contrôle. Le budget de la mairie se concentrerait ainsi sur la construction d'habitations et l'aménagement de parcs.

Après une poignée de main prise en photo sous une tente de fortune, il fut décidé que le vagabond à la tignasse blonde serait le premier et principal investisseur dans la réhabilitation de l'île. Le pirate repartit en direction du navire qui l'avait amené et qui l'attendait maintenant pour reprendre la mer. Des remerciements vinrent le satisfaire avant qu'il ne prenne le large. Juste avant de monter sur le pont, il croisa la jeune femme qui orchestrait les travaux. Il lui souhaita bonne chance et lui signala qu'il y avait un survivant vers l'Est qui nécessitait qu'on lui apporte des secours immédiats. Elle s'empressa de constituer une équipe et partit en remerciant à nouveau Kaetsuro qui prit place à bord. Il venait de prendre la direction d'une île et d'une ville entière. Il ne savait pas s'il arriverait à la gérer correctement à distance mais il était le seul espoir de cette contrée de redevenir bientôt vivable.
http://www.onepiece-requiem.net/t439-termine-kaetsuro-shinjihttp://www.onepiece-requiem.net/t442-fiche-de-kaetsuro
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1