AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Mauvais frère

avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Jeu 16 Avr - 11:32

Tu arrives et constate que Shinji n'est plus ici. Le ballon ayant vaciller dans tous les sens la jeter autre part. Ayant fait le déplacement pour Shinji, tu n'as plus rien à faire ici, mais tu peux voir que le familier du pirate et son robot sont dans une mauvaise situation.

Que vas-tu faire ? Les sauver ? Où laisser Shinji prendre la tête du tyran sans que puisse l'affronter ?

Ton oeil ne te trompe pas, tu peux facilement voir que l'homme contre qui Shinji à fait face en premier n'est rien de plus qu'un combattant faible qui n'à pas grand-chose pour lui. L'affronter serait une perte de temps pour toi, pas-même un divertissement.


"Tu es là pour sauver la vie de ces deux-là ? Il est trop tard, moi Manao je vais prendre leur vie et je m'occuperais de toi juste après."
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10189
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mer 22 Avr - 13:45

Shoma n'était pas la pour sauver la vie des compagnons de Shinji, mais il ne pouvait pas non plus tourner le dos et s'en aller trouver Shinji. La situation était simple, il mettrait un terme à la vie de son opposant assez rapidement, puis partirait comme si de rien n'était.

En voilà un plan astucieux, rapide et très efficace.


"Je ne suis pas venu pour toi, mais si tu veux la mort des compagnons de Shinji, je vais devoir prendre leur place et te terminer."

"Me terminer, laisse-moi rire."


Alors même qu'il pensait en terminer avec la machine, l'homme d'Auron se retrouva priver de tous mouvements. Shoma n'avait pas attendu de terminer sa phase pour passer à l'oeuvre. Il était évident pour lui depuis le début qu'il ne devait laisser aucun allié sur le carreau et encore moins en perdre.

Possesseur du fruit des ombres et maître en matière d'entrave physique, Shoma stoppa le pirate dans ses sombres dessins.


"Je t'ai pourtant dit que j'allais m'occuper de toi."

"Comment ?"

"Inutile de t'expliquer, tu ne vivras pas assez longtemps pour le répéter."


Lié au capitaine pirate, voilà que celui qui s'était présenter comme l'un des lieutenants du tyran se retrouvait contraint de faire les mêmes mouvements que Shoma.

S'ils étaient face à face, la limite de l'île ne jouait pas en la faveur du lieutenant, qui, à chaque pas en arrière du capitaine pirate le mettait de plus en plus aux portes du gouffre.


"Tu as déjà expérimenter une chute du haut de cette île ?"

Son arrogance venait de le conduire droit à sa propre défaite. Incapable de reconnaître qui était plus fort que lui, Manao c'était fourvoyé et maintenant il allait en payer le prix fort.

"Des comme toi j'en mange 100 au petit déjeuner."

En plus d'être faible, Manao avait déjà combattu Shinji plus tôt, pas de quoi lui permettre d'approcher ne serait-ce que d'un peu le niveau actuel du capitaine pirate.

L'affrontement entre les deux hommes n'avaient pas encore commencé qu'il prenait déjà fin.



http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mer 22 Avr - 14:06

Si ta victoire est certaine, il n'est pas dit que le combat est fini pour autant, ni même qu'il à véritablement commencer. Ton adversaire est au bord du gouffre, mais d'un coup venant de derrière toi, tu sens la présence d'une personne.

Tu tournes la tête et bingo, il y a bien une personne derrière toi.


Manao que tu entraves :"Aniki."

D'un coup cet Aniki présente un dial à ton visage et appuie sur le bouton. Tu relâches ton emprise pensant qu'il s'agit d'une attaque puissante, mais il s'agit d'une puissante odeur. Le nouvel arrivant vient d'activer un Aroma Dial.
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10189
Popularité: -688
Intégrité: -535

Lun 4 Mai - 11:30

Puissant c'est le moins que l'on puisse dire. Surpris par cette attaque, Shoma se pencha en tenant son ventre aussi fort qu'il pu. L'odeur était violente, étouffante. En plus de blesser ses narines, il en arriva même à vomir une bonne partie de ce qu'il avait mangé plus tôt. C'était bien la première fois qu'il faisait face à un adversaire qui n'utilisait pas la force contre lui, mais ses sens.

Shoma affaibli, l'homme n'en profita pas pour accentuer son avantage et prendre une bonne fois pour tout le dessus sur le pirate, mais ordonna à son frère de partir le plus vite possible.

Devant le spectacle qui se donnait devant ses yeux le petit, celui qui était presque hors d'était de combattre il y a peu protesta, mais rentra très vite dans les rangs quand son Aniki commença à froncer le sourcil.

Shoma n'avait plus à se faire du souci pour les hommes de Shinji, leur bourreau venait d'être renvoyé chez lui. Maintenant, Shoma allait devoir se faire du souci pour sa propre vie, bien que celle-ci est continuellement remis en cause à chaque adversaire, à chaque escale.

Regardant autour de lui, Manoa, le vrai cette fois-ci, observa son territoire. Ses pièges n'étaient plus, il ne lui restait plus rien de son terrain de jeu. Lui qui n'était pas un grand spécialiste du combat avait expressément préparé son monde afin de répondre au mieux à ses besoins, mais visiblement son frère l'avait utilisé avant lui et pourquoi au final ? Un robot et un oiseau. C'était vraiment du gâchis.

Alors qu'il allait à son tour entrer en scène, un puissant flash monta dans le ciel. C'était le flash de Shibu, quelque chose venait de lui arriver. Réfléchi, Manao resta une bonne minute dial en main tête en direction de son adversaire avant de tourner le talon et s'en aller.

Den Den Mushi en main il contacta une personne.

Impuissant face au tour de l'adversaire, Shoma resta au sol paralysé par l'odeur et ne se releva que plusieurs minutes après le départ de son adversaire. Mise à part le coup du dial puant, il n'avait rien, à croire que l'on avait eu pitié de lui.

Une situation encore jamais vu. Le temps d'un instant Shoma se sentait petit, encore plus petit que durant son combat contre Sloth. Inamissible était cette situation. Shoma se devait de retrouver cet homme et de l'affronter, sans quoi il ne serait plus capable de se regarder en face.

C'est donc avec un mal de tête énorme et un odorat très fragilisé que Shoma quitta sa position en essayant de suivre les traces de Manao.
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mer 6 Mai - 17:04

Manao s'en va. Il ne souhaite pas profiter de ta position pour te faire tomber, non, il à d'autre dessin en tête. Même s'il est percher sur cette île depuis longtemps, trop longtemps même, il sait reconnaître la valeur d'un homme, mais son sens du devoir est plus important que celui du combat.

D'un coup de Den Den il entre en contact avec Auron et voilà qu'un moins d'une minute votre effet de surprise n'est plus. Auron et tout son bataillon savent que des étrangers sont sur leur île.

Le mot d'ordre est donné, il faut chasser ou éliminer ces étrangers.

Si les étrangers doivent être éradiqués, Manao lui reçu comme instruction de mettre en route les éoliennes automatiques de l'île afin qu'aucun autre rat ne puisse ni voir, ni grimper sur son île. En gros, l'escale sur Boyn venait de prendre fin.
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10189
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mar 26 Mai - 14:46

C'est avec un esprit de revanche que Shoma se releva. Les pas lent au départ devinrent de plus en plus fluide. S'il ne se sentait pas vraiment concerner par les pions d'Auron, Shoma comprit qu'il venait de commettre une erreur. Auron pouvait attendre, Manao non.

S'il accusait plusieurs minutes de retard, Shoma savait au moins dans quelle direction chercher son adversaire et sur une île volante, il ne pouvait pas y avoir 36.000 endroits où se cacher. D'ailleurs pourquoi aurait-il besoin de sa cacher, alors que c'était lui qui jouait à domicile et Shoma à l'extérieur.

Shoma ne savait pas exactement comment mettre la main sur ce Manao, mais le peu de choix qu'il avait lui facilitait la tâche, ainsi au bout de plusieurs minutes de marche, le capitaine pirate fini par arriver au pied d'un long escalier.

Rien ne lui indiquait qu'en se rendant au sommet de cet escalier il trouverait son homme, d'autant que d'autre choix s'offrait à lui, mais il décida quand même de tenter sa chance et de gravir les marches.

Cinq minutes plus tard, voilà un Mantle Shoma content de ne plus à gravir l'escalier. Devant lui un petit village de quelques maisons, deux imposantes éolienne ou du moins quelques choses qui s'y approchaient.

C'est donc sourire aux lèvres que le capitaine pirate poursuivi son avancé. Non content d'avoir trouvé de la vie, il trouva également des hommes armés qui se demandait quand leur boss Manao allait leur donner l'ordre d'aller à la chasse aux étranger.

Imaginé maintenant la joie d'un homme qui bouillonne de rage que de tomber nez-à-nez avec des ennemis. C'est donc un Shoma enclin laisser échapper cette rage qui approcha les hommes d'Auron.


"Où est Manao ?"

"T'es qui ?"

"Je suis celui qui va vous envoyer en enfer si je n'obtient pas des réponse et vite!"


En face la seule vue de l'arme que tenait le pirate entre ses mains remonta le moral des hommes du tyran. Ils souhaitaient de l'action depuis bien longtemps et voilà qu'un fou se présente sur leur île et les menacent avec un simple sabre.

Il est certain que leur vie sur cette île leur à fait oublier qu'en bas sur la mer bleue se trouvait des hommes bien plus forts qu'il n'y parait.


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mer 27 Mai - 12:59

Sous les ordres du grand chef, Manao activent les puissantes éoliennes. L'île commencent à bouger et avec ça la possibilité pour que d'autres intrus montent sur l'île est proche de 0. Maintenant il ne reste plus qu'une chose à faire, aller chasser les quelques passagers clandestins ayant réussi à monter abord.

Tu fais un tel grabuge que le lieutenant d'Auron sait où tu te trouves.

Les hommes de Manao sont certes faibles, mais armés jusqu'aux dents et n'hésite pas une seconde à se servir de la population comme bouclier et otage afin de te forcer à te rendre.
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10189
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mar 9 Juin - 14:19

Des souris contre un lion. Voilà comment ce résumait ce début de partie. Shoma prenait un malin plaisir à montrer sa supériorité. Pas besoin de tuer, rien qu'en frappant ses victimes, le capitaine pirate leur inspirait peur et crainte.

S'il ne prenait pas la vie, il n'était pas dit qu'un homme aussi brutal que Shoma ne privait pas ses assaillant d'un membre ou ne brisait une main, un nez au passage. La peur allait les rendre innocent et doux, la douleur allait délier leur langue.

Leur fierté devait disparaître. De corbeaux, ils devaient passer à mouton. De fiers larbins, ils devaient s'attacher à leur vie au point de lâcher tout ce qu'ils savaient. Ils devaient pouvoir dire des choses utiles sans même qu'on leur demande. La docilité et la servilité sont les meilleurs amis du maître en torture.

Les affaires de Shoma se portaient très bien, du moins avant qu'il du esquiver une grenade de gaz moutarde, car après une bonne minute à tenter d'échapper au gaz, le pirate retrouva des otages entre lui et ceux qu'il affrontait.

Les lâches utilisaient femmes et enfant comme bouclier.

Le message était clair, Shoma devait déposer les armes ou la population allait être les premiers à périr.


"Tsssss"

Pour une raison inconnue, Shoma décida de suivre les ordres des bandits. Le bretteur laissa son sabre tomber à terre et leva les bras en l'air.

La joie des hommes du tyran pouvaient se lire sur leur visage et semblaient heureux de pouvoir inverser les rôles.


"Tuons le maintenant!"

"Non, il vient de me péter le nez, je veux lui rendre la monnaie de sa pièce!"

"Moi aussi."

"Il vient de couper le bras de mon frère, il doit perdre le siens également."


Alors qu'ils avaient l'occasion parfaite pour se débarrasser une fois pour toute d'une adversaire qu'ils savaient plus fort qu'eux, ils optèrent pour une vengeance pur et simple.

Ils voulaient faire payer le pirate pour chaque membre qu'il avait coupé, pour chaque os brisé, pour chaque coup qu'il avait asséner, pour chaque bleue qu'il avait fait apparaître.


"Je commence!"

Entre mourir et se laisser frapper, Shoma prit sa décision. De son choix dépendait la d'une femme et de deux enfants totalement innocent.

Il n'allait certainement pas se laisser briser des membres, perdre un bras, un oeil pour des inconnus, c'était hors de question, même un doigt il ne l'aurait pas fait, mais se laisser frapper suffisamment afin de faire laisser la garde des pirates afin d'obtenir une ouverture, il en était tout à fait capable.






http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mer 10 Juin - 11:02

Ils ont beau être ressemblé à des idiots, tous tes adversaires ne sont pas nées de la dernière pluie, ainsi si quelques-uns lâchent les otages afin de te refaire le portrait, certains restent en retrait et gardent leur étreinte.

Le temps te semble long sous les coups de temps adversaires. Leur manque de force fait que tu arrives sans grand mal à ne pas succomber, mais ils s'acharnent et même toi tu dois plier petit à petit devant eux.

Le moment est arrivé, l'un d'eux sort son couteau ton nez y passera.
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10189
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mer 10 Juin - 13:02

Recevoir des coups gratuitement, sans même pouvoir riposter, ce n'était pas une chose courante pour le capitaine pirate. D'ordinaire pour un coup qu'il recevait, il en plaçait au moins trois par la suite. S'ils n'avaient pas sa force, ils étaient nombreux et assez enragé pour lui flanquer une dérouillé qui pouvait durer de longues minutes et le conduire proche du gouffre de l'enfer, mais il fallait tenir bon. Il fallait résister, ne pas céder, ne pas tous les tuer.

Shoma se faisait violence en acceptant pareil traitement. D'un battement de cil il pouvait faire en sorte que son ombre mette un terme à la mascarade, mais s'il le faisait, alors la petite fille qui pleurait en face de lui perdrait aussitôt la vie.

Elle n'avait rien fait, elle se trouvait juste au mauvais endroit au mauvais moment. Son père était sans doute au travail, sa mère occuper ailleurs et elle profitant d'un moment d'inattention était sortie jouer avec ses amies, mais voilà l'intervention du pirate poussa sa curiosité à sa limite et la voilà couteau à la gorge.

Sous le regard des habitants qui observent par leur fenêtre et des otages, Shoma restait impassible et se laissait frapper. Même s'il avait mal, il se devait de tenir, d'attendre qu'une opportunité s'ouvre à lui, mais la sortie du poignard modifia ses projets.

La cloche de la patience disparue et s'il ne montrait aucun signe de peur, il ne comptait pas rester les bras croisés qu'on utilise une lame afin de l'amputer à son tour.

Au moment ou le pirate approcha, la mère de la petite fille fit son apparition. Elle venait enfin de comprendre que sa fille n'était plus chez elle. Les larmes coulaient de son visage et elle n'arrêtait pas de supplier les hommes du tyran de lui rendre sa fille.

L'intervention de la mère déclencha le début de la contre-attaque du capitaine. Distrait par la mère, les bandits relâchèrent leur attention suffisamment longtemps pour permettre à l'ombre du pirate de relier l'ensemble des protagonistes.

Bien que menaçant au départ, sous l'emprise du fruit des ombres, les hommes d'Auron n'étaient plus que des poussins. Leurs armes ne leur servaient plus à rien, ils n'avaient plus qu'à attendre le jugement dernier.

http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mer 10 Juin - 13:17

Au moment où tu te libères de l'oppression et que tu tentes de tuer un premier homme de main de Manao, un puissant flash aveugle toute la zone.

La lumière est si puissante que même ton ombre disparait. Une fois disparue ton contrôle sur les larbins n'existent plus. Tout est à refaire, sauf que cette fois Manao en personne est présent avec une paire de lunette, sans doute ce qui lui as permis d'avancer sans être aveuglé.

Je ne te laisserais pas tuer mes hommes. Relâcher ces otages vous autres.

Manao semble savoir ce qu'il fait et ne semble pas avoir peur de ta présence, mais consent à te retirer une épine du pied. Un acte courageux, mais qui semble appeler à ce que Shoma fasse de même.


"Allons nous battre ailleurs, cette zone est très sensible, si elle venait à être endommager, même toi n'en sortirait pas vivant."
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10189
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mer 17 Juin - 13:55

Shoma, comme toutes les autres personnes présentes se retrouva sous le puissant flash. Incapable de voir à un centimètre devant lui, malgré tout il comprit très vite qu'il n'avait plus aucune prise sur les hommes qu'il venait d'entraver.

Une fois le flash amoindri, Shoma trouva l'homme qu'il cherchait devant lui. Marchant dans la rue avec une paire de lunette, Manao avait rejoint son ancien adversaire. Rien n'avait changé, c'était bien celui qui avait vaincu avec une grande facilitée Shoma.

Maintenant que l'homme qu'il poursuivait c'était présenté de lui-même, Shoma n'avait plus besoin de perdre du temps avec des sous-fifre, il pouvait aller droit au but et si jamais ils décidaient de s'en mêler, alors il ferait d'une pierre deux coups.

Quel ne fut pas la surprise du capitaine que d'entendre l'homme qu'il allait tuer lui demander de changer de zone, car celle-ci était trop dangereuse. Qu'importe. Shoma accepta. S'il voulait mourir ailleurs, ce n'était point un problème.

Malgré tout, si sa décision était en premier lieu axer sur son envie de revanche, il ne fallait pas oublier qu'il y avait des innocents qui habitaient cette zone et qu'ils ne devaient pas se retrouver coincé entre un combat qui ne les concernent pas.

C'est en sage homme que Shoma suivi Manao. Terminant la file, le capitaine pirate se laissa conduire jusqu'à un terrain vague ou seul quelques bulles géante étaient installés. S'il avait choisi cette zone, c'est qu'il ne devait pas y avoir de grands dangers et que tous deux allaient pouvoir se donner à fond.


"Terminons ce que nous avons commencé plus tôt."

Si Shoma était serin quant à ses capacités, Manao l'était encore plus. En plus du choix du terrain, il était accompagné de ses hommes qui le moment venu, allaient être utilisé comme des pions afin de s'assurer la victoire.

"Détrompe..."

Les combattant à peine placer, que Shoma lança les hostilités. Sans tarder, c'est une vague d'air tranchante qui fendit le sol et s'en alla couper l'un des bras du maître des lieux.

"J'ai du mal à me contenir tant l'humiliation est grande."



http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Dim 12 Juil - 19:34

Ton attaque surprend tout le monde et arrive même à décrocher le bras de ton vis-à-vis. De la confiance à la crainte, voilà ce que tu peux lire sur le visage de Manao. Avec son dernier bras valide il tient l'emplacement où se trouvait autrefois son bras gauche. Il hurle de douleur, te traite de tous les noms, injure même ses hommes avant de leur ordonner de te mettre à mort.

Comprenant qu'il était dans l'erreur depuis le début, il commence à se lever avec difficulté et tente de retourner vers la zone que vous avez quitté, lieu où il trouverait de quoi faire pression sur toi, de quoi avertir son capitaine.

Bien que sa survie compte plus qu'autre chose, Manao se tourne et appuie sur un objet qui ressemble à un détonateur. S'il t'a conduit ici, c'est qu'il pensait prendre l'avantage sur toi et ceci devait être le clou du spectacle.
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10189
Popularité: -688
Intégrité: -535

Dim 12 Juil - 19:59

Comme il l'avait pensé bien plus tôt, Manao n'était pas un homme à sa mesure. Il avait réussi à le mettre à terre, mais cette chance n'allait pas se reproduire une seconde fois. Cette fois, Shoma était si aigri contre lui-même qu'il voulait donner une leçon à son adversaire, si l'on pouvait définir un homme inférieur qui n'hésite pas à tourner le dos à l'affrontement afin de sauver sa vie comme un adversaire.

Après l'attaque du capitaine pirate, Manao jeta ses hommes sur Shoma. C'était un remake de ce qui s'était passé dans le village, sauf que cette fois-ci, il n'y avait aucun civil afin de servir de bouclier, personne pour s'interposer entre leur frêle vie et la puissance incisive de Shoma.

S'ils savaient qu'ils n'avaient aucune chance de gagner, les hommes de Manao se jetèrent dans l'affrontement avec bien plus de courage que leur chef. La peur pouvait se lire sur leur tête, mais ce n'était pas ça qui allait décourager le pirate de faire tomber toute leur tête une à une. Ce n'est que justice, Shoma appliquait la sentence de mort à tous ces hommes.

Le nombre de combattant diminuait à vitesse grand V, quand de grandes tiges se mirent à quitter le sol. Hautes de plusieurs mètres, les tiges de métal s'activèrent et ce qui semblait être de petits éclairs se mirent à apparaître un peu partout sur la zone de combat.


"Toi ! chien."

Devant le piège qui se refermait sur eux, les derniers hommes du poltron tentèrent de quitter la zone avant qu'il ne soit trop tard, mais très vite une arène constituée d'électricité stoppèrent quiconque tentait de fuir.

Si ce n'était qu'une simple barrière qui produisait de l'électricité, il n'y avait aucun problème et aucun piment, mais Manao était bien plus malin que cela. L'homme avait conduit Shoma et ses hommes au beau milieu d'une zone de test météorologique et ce qui était étudié ici était le tonnerre.

Entre des mains de scientifique, sans doute que cette machine était une véritable source d'information et d'avancer scientifique, mais entre les mains d'un salopard maléfique, il s'agissait d'une magnifique machine de mort.


"Manaoo-sama libérer nous."

"Vous avez une minute avant que la barrière ne se referme complètement et ne vous tue. Tuez-le ou mourrez ici avec lui."

Manao ne mentait pas, l'arène devenait de plus en plus petit, ce qui laissait présager qu'à la fin tous les poins de contact se rassemblerait en un seul et même point, ne laissant que la poussière des cadavres des hommes pris au piège, Shoma y compris. Malgré tout, Shoma n'allait pas et ne comptait pas partager le destin funeste de ces quelques malchanceux tomber sur un supérieur qui n'a que faire de leur survie.

L'ombre du pirate se glissa tout naturellement de l'autre côté de la barrière. Rien de plus simple pour changer de place et se retrouver parmi les vivants et laisser les condamné à mort attendre la faucheuse électrique.


"Inutile de vous tuer !"

Shoma allait se faire la mâle à son tour et partir à la poursuite de Manao et terminer l'exécution, mais visiblement le peu d'hommes qui restaient en vie croyaient dur comme fer les dernières paroles de leur commandant. Comment pouvait-on être aussi stupide. S'il n'était pas présent pour annuler son piège, comment voullaient-ils échapper à la mort, quoi qu'il arrive, il n'y avait aucune échappatoire pour eux.

Ils étaient sans doute désespérés, mais Shoma pouvait les comprendre, s'il savait que la fin était inéluctable, il ferai quand même le nécessaire afin de mourir de la main d'un guerrier que d'un simple piège et mourir comme un rat. Une fin bien indigne  d'un combattant et plus inutilement douloureuse. Une fin parfaite qui convient parfaitement pour des ordures comme eux.

En moins d'une seconde, Shoma se retrouva de l'autre côté de la barrière et laissa ses adversaires comprendre que personne ne viendrait à leur secours.


"Vous allez souffrir et après il ne restera plus rien de vous, mais ne vous inquiéter pas, votre commandant ne tardera pas à vous rejoindre."

Sur ces dernières paroles qui résonnaient comme un adieu, Shoma se mit en route. Pour suivre Manao, il n'avait plus besoin de se presser, il n'avait qu'à suivre le chemin de sang que laissait l'homme d'Auron. Sa blessure était grave et il avait besoin de soins au plus vite, manque de chance, même s'il arrivait à trouver un médecin pour l'opérer et stopper la mort qui le gagne de plus en plus, Shoma était sur ses talons et le lui accorderait aucun répit.

C'est sans se brusqué que Shoma remonta le chemin de sang. Le chemin conduit le pirate jusqu'au village où il avait combattu les défunts et remontait jusqu'à une grande bibliothèque. Passant devant tous les villageois qui se demandaient avec peur si l'homme qui passait devant eux allait être leur héros où si ce qu'il comptait faire allait avoir des répercussions direct sur eux.

Qu'ils soient soumis ou rebelle, nul ne pouvaient deviner ce qu'il allait advenir d'eux. Jamais Auron n'avait laisser un de ses hommes tomber sans aucune répercussion. Si tel est le cas que faut-il faire ? Aider Manao et le tyran, mais cela ne changerait rien à leur condition, tant qu'Auron restait sur leur île, ils n'étaient voués qu'à rester soumis à ses ordres et à son régime de terreur. Dans ce cas, laisser faire et espérer que l'homme qui marchait dans les rues du village avec le bras manquant de Manao irai jusqu'au bout et pourrait arracher la tête de l'araignée afin de la tuer pour de bon.


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Dim 12 Juil - 21:56

Manao est arriver tant bien que mal à gagner un Den Den Mushi. Il compose en urgence le numéro de son capitaine. Pas de retour. Rien. Silence radio.

Alors qu'il pense jouer de malchance, son petit frère fait son apparition et tente de lui venir en aide, mais celui-ci lui ordonne de fuir et de rejoindre le quartier général, là où se trouve Auron et de lui demander de venir au plus vite.

Déplacer Auron, voilà un affront que n'était pas prêt à faire le cadet, mais devant l'insistance de son frère, il quitte au plus vite la bibliothèque. Alors qu'il quitte les lieux, il tombe sur toi et plutôt que de t'affronter pour tenter de venger son frère, il détale. Que vas-tu faire ? S'il arrive à délivrer son message les chances que ce village reste intacte sont très minces et cela qu'importe si cette zone est sensible pour la sécurité de l'île.

Dans la bibliothèque, Manao attrape le Den Den et le sert fort en espérant trouver quelqu'un parmi les lieutenants qui pourraient lui venir en aide. Il le sait, son piège ne pouvait pas marcher sur un type tel que toi. Sa meilleure chance est que tu es ralenti, suffisamment pour que les renforts arrivent à lui.
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10189
Popularité: -688
Intégrité: -535

Dim 12 Juil - 22:27

Cette poursuite allait prendre fin avec la mort de Manao, mais alors qu'il allait entrer dans cette bibliothèque qui servait de tombeau au commandant, celui qui s'était fait passer pour Manao fit de nouveau son apparition. C'était lui qui avait mit à mal les compagnons de Shinji.

Devant le bougre, Shoma ne bougea pas le moindre membre, en avait-il réellement le temps, car à peine il l'avait remarqué qu'il tourna le talon et abandonna femme et enfant afin de sauver le peu qui lui servait de vie. L'usurpateur de nom détalait tel un rat qui quitte le navire avant de couler.

Shoma était mal lorsque Manao décida d'apparaitre, mais il n'avait pas mal entendu, les deux hommes étaient frères. Abandonner sa famille afin de rester en vie, quelle attitude de lâche et s'il n'avait pas quelque chose d'important à régler, jamais il ne l'aurait laissé partir.

Alors qu'il pénétrait à l'intérieur, Shoma entendit la requête du bougre. Conscient de son manque de force, le lieutenant d'Auron demandait de l'aide de la part des autres, ceux qui comme lui sont en haute estime du maître de l'île. En entendant cela, Shoma se demanda s'il allait devoir tous se les faire ou s'il n'y avait pas un moyen pus rapide de rencontrer directement celui qui est le plus fort de cette île.

Quoi qu'il se passe, quelques sois le nombre d'homme qui se mettait en travers de sa route, tant que ses hommes se trouvaient sur cette île, il n'allait pas se stopper et encore moins laisser un obstacle prolongé la vie de celui qui n'avait plus qu'un seul bras.


"Personne ne pourrait prolonger ta faible vie."

Il était trop tard pour espérer, trop tard pour l'espoir, trop tard.

Alors qu'il sentait la mort fondre sur lui, Manao se tourna et mit en opposition le dernier dial qu'il lui restait. Sa dernière cartouche, sa dernière carte, un impact dial ne fit que mettre en pièce son propre bas lors du retour de son attaque. Le sang qui obstrua ses yeux l'empêcha de voir qu'il allait lui-même détruire son membre.

Aveuglé et son attaque déjà lancer, ce fut au tour de Shoma de lancer son attaque et comme le lâche qu'il était, il lui réserva le sort d'un rat. Une lame tranchante coupa le corps du lieutenant en biais le sectionnant en trois. Le buste et le haut du corps, le bras et le reste du corps.

Manao n'était presque plus et pourtant dans son dernier souffle il appela encore son capitaine avant que plusieurs étagères de livre ne s'écroule et mette un terme à son existence.



http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1