AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


RP Bruce & Warren --> Une pomme pour un sou ou un coup tordu...

Warren Harstan
Warren Harstan

♦ Localisation : quelque part
♦ Équipage : Seul comme bien souvent !

Feuille de personnage
Dorikis: 500
Popularité: 0
Intégrité: 0

Sam 18 Avr 2015 - 19:10

Je me retrouvais encore dans une ville remplie d'habitant... Bon d'accord, je devais l'avouer que pour le coup je l'avais bien cherché. C'est moi qui avais décidé de débarquer ici, mais bon faut bien prendre le temps de se plaindre de temps en temps aussi sinon à quoi bon vivre dans ce bas monde triste et froid *bruis de violon* pour une fois que j'avais quelques choses de censé à dire plutôt que de roupiller. Toujours est-il que je ne savais toujours pas où trouver quelques choses à manger dans toutes ces rues, bon c'est vrai que je me trouvais en plein milieu de ce patelin, mais je n'avais pas très envie d'utiliser le peu d'argent que je possédais dans ma bourse...

Alors que je passais le coin d'une rue, un magnifique étalage de fruit étais apparu pile devant mes yeux et oui quand on a faim des fois on ne voit pas vraiment la réalité comme elle l'était vraiment. Ils avaient l'air un peu pourri ces fruits, mais bon j'en prendrais bien un pour le manger dans la foulée... Tout en pensant aux goûts que pouvaient avoir ces pommes, j'essayais de trouver une solution pour en chopper une sans payer. Oui, je savais bien que ce n'était pas bien de voler, mais bon tant qu'à faire je préférais autant garder mes pièces pour autre chose.

Juste en arrivant devant la caisse remplie fruit, j'étais tombé par terre d'un coup. Personne ne m'avait fait de croche-patte, c'est juste qu....

ZZzzzzzzZZzzZZZzzzz

Ma maladie m'avait pris de court comme si elle savait que j'allais prendre un fruit. Je m'étais endormi, dans le feu de l'action. J'avais essayé de me rattraper à quelques choses. Tout ce qui était passé à porter de main, c'était le cageot de pomme qui m'intéressait justement, mais au lieu de le rattraper comme il faut. Je l'avais fait basculer au même moment. Dès que j'avais touché le sol, le panier était tombé pile sur ma tête comme si j'avais une tête à avoir un chapeau tien.... Bien sûr, tous les passants avaient ri en voyant cette pitrerie qui n'était pas vraiment prévue au programme, mais bon... Enfin, j'ai dit tous les passants, mais le propriétaire n'avait pas eu l'air très content de ce que j'avais accompli grâce à ma maladresse.

Heureusement pour moi, le choque avec le sol ne m'avait fait aucun mal, bien a contraire il m'avait réveillé justement. Sans vraiment demander mon reste, j'avais choppé une pomme tout en me relevant avant de m'enfuir à toute jambe. Tout en courant vers la sortie de la ville, je m'étais appliqué à zigzaguer à travers les dédales de la ville pour semer tout éventuel poursuivant. Enfin, je disais éventuelle, mais j'avais beaucoup bien remarqué le gars qui me collait au train.

Pitié! On ne pouvait jamais avoir la paix ou quoi! J'avais ensuite tourné au coin d'une rue, au bout de quelques pas, je m'étais ensuite enfoncé dans un petit coin de la ruelle pour me cacher de mon poursuivant. Il passa alors juste devant ma cachette sans me voir apparemment....

Après mettre assurait que le passage était désert, je prenais de nouveau la fuite vers la sortie d'où je venais. Sauf que l'inconnu m'interpella avant que j'atteigne la sortie.
http://www.onepiece-requiem.net/t13904-warren-harstan-le-reveur
Bruce Wolfe
Bruce Wolfe
• Sergent d'élite •

♦ Localisation : East Blue.

Feuille de personnage
Dorikis: 725
Popularité: 0
Intégrité: 0

Lun 20 Avr 2015 - 20:40


Manshon, je crache littéralement sur cette ville pourrie jusqu'à son cœur. Ici, la mafia est tellement présente et exerce un si gros contrôle sur les gens que la marine en est devenue inutile. On passe pour des guignols dans le coin. Pas seulement parce que les familles mafieuses s'occupent de régler le moindre problème qui secoue la ville, mais surtout parce que la division en place vaut pas un clou. Du moins, je m'interroge sur ce qu'ils foutent réellement sur les lieux. J'veux dire, à la 257ème, on dépose ses roustons au moment d'intégrer la division ou ils sont tous aveugles ? Non parce que à ce niveau, c'est une énorme blague. Les types s'écrasement complètement face aux familles, c'est du délire. J'me demande même s'ils en arrivent pas à se servir leur part, des tous ces trafics qui prolifèrent depuis trop longtemps. Moi ce que j'en dis, c'est qu'on devrait y faire une descente, faire tomber quelques têtes de criminels, et botter quelques fesses de marines en charge de la 257ème.

J'ai pas les moyens pour, j'suis qu'un pauvre Sergent de l'élite, autant dire que c'est pas avec les quelques hommes qu'on accepterait de me confier, que je vais faire tomber un réseau aussi colossal que celui qui s'est implanté ici. Par contre, j'oublie pas facilement. Oh non. Et quand les moyens, ils seront avec moi, j'ai bien l'intention de me frotter à l'empire des Tempiesta. 'Fin, j'ai beaucoup de choses en tête pour quand j'aurais assez de poids. Pour l'heure, j'ai que ma gueule et mes poings, soit rien. Y'a l'idée de descendre les familles une par une qui me botterait bien, mais j'ai peur qu'on finisse par tomber sur un os si le reste s'allie contre moi et les gars sous mon commandement. J'ai beau être un sale con solitaire qui aime pas la compagnie des gens, je suis pas spécialement friand d'un massacre gratuit par ma faute. Être gourmand c'est sympa, mais 'faut pas en abuser. Alors je grogne dans mon coin, râle dans ma barbe, tente de passer ma mauvaise humeur comme je peux.

C'est juste mort, j'suis un éternel grognard. Non, pas ces grognards-là. Pas l'équipage pirate qui a rapidement fait parler de lui sur la mer de South. Ces types, j'te jure, des vieux loups de mer prêts à tout pour poser leur miches sur la jeune génération de la piraterie. De sacrés numéros, dommage qu'ils ont filé sur Grand Line aussi rapidement, j'ai pas eu l'occasion de les croiser. D'autant que d'après ce qu'on raconte, ils ont pas eu un destin très glorieux sur la Route de Tous les Périls. C'est que c'est une sacrée garce, c'tte mer. Il faut en avoir une sacrée paire pour y aller. Et un grand bol de chance au moment de passer Reverse, aussi. C'est toujours mieux. Ce que j'suis venu faire sur Manshon ? Oh, du simple tourisme, comme tous les gars en uniformes de mouettes qui sont ici. J'erre dans les rues, je mire autour de moi, je constate, je frappe quand un petit gars déconne. Je regarde pas tellement d'où il vient, ni qui le protège. Je préfère jouer la carte du ''J'étais pas au courant les gars.'', aux clampins de la 257ème qui viendront me faire chier.

Devant moi, un jeune qui traîne près des étalages de fruits et de légumes. Le gamin, il a la dégaine de celui qui s'apprête un mauvais cou, du genre un vol. Il veut des pommes, le petit. Va, que je pense. Je l'observe, un brin curieux de savoir comment il va s'y prendre.

Mais t'es pas sérieux...

Ok. On en tient un bon là, de voleur en carton. Rien de plus simple que de prendre une foutue pomme sur un stand. Lui, il trouve le moyen non seulement de trébucher devant son but, mais en plus d'entraîner dans sa chute la caisse de fruits. C'est un dix pour la technique minable, et un autre dix pour la mise en scène digne d'un très grand scénario. Et le titre de vaurien le plus lamentable de toute l'histoire des Blues est attribué à... ce mioche. Pour un peu, il m'aurait faire rire le con. Sacré lui.

AU VOLEUR ! ARRÊTEZ-LE ! AU VOLEUR ! REVIENS IC SALETE DE GAMIN !

Mais... c'est une sacrée blague qu'on me fait. Comment il a pu réussir à chopper c'tte foutue pomme alors que tout le monde avait les yeux rivés sur lui après sa cascade pitoyable ? Le vendeur de pommes, il est trop feignant pour contourner son stand et dissuader un bambin pas plus épais qu'une fleur de toucher à sa marchandise ?

EH VOUS LA ?! VOUS ATTENDEZ QUOI POUR LE RATTRAPER ?! QU'IL DÉCAMPE AVEC MA POMME HORS DE CETTE VILLE ?!
Qui, moi ?
BAH OUI VOUS GROS MALIN ! VOUS ETES DE LA MARINE, NON ?! S'AGIRAIT DE FAIRE VOTRE TRAVAIL POUR UNE FOIS, CA NOUS CHANGERAIT !
Mais j'vais lui faire fermer sa sale trogne de porc à ce con...
COMMENT ?!
AH PARCE QU'EN PLUS D'ÊTRE CON, IL EST SOURD LE TYPE !
Dites... je ne voudrais pas vous déranger, mais l'enfant, il prend de l'avance...
ET T'ES QUI TOI ?!
Oh, personne. Juste un personnage placé ici par le destin pour vous recentrer dans le scénario quand vous débordez, chez monsieur. Mon petit doigt me dit que vous risquez de me recroiser souvent...
ET TU SAIS C'QU'IL ME DIT, LE MIEN, DE P'TIT DOIGT?! IL T'EMM
MAIS BOUGEZ-VOUS NOM D'UN CHIEN !


Bon, ils ont raison. Mais j'leur donne pas raison. J'me contente de jurer un grand coup, et d'me tirer en sens inverse à la poursuite du mioche. J'suis entraîné à la poursuite de criminel, alors un petit gars avec des foulées de nains, je peux gérer. Et c'est pas avec son petit manège qu'il va réussir à me semer. Hum, c'est normal que j'me retrouve dans une impasse, seul. Sans lui. Chier. Retour en arrière, j'ai dû manquer une ruelle. Ah bah tiens, regardez qui tente de sortir de son trou genre incognito.

Arrête-toi, maintenant. Tseuh, c'que j'aime pas les gosses... Surtout ceux de ton genre ! Les petits chieurs incapables de rester à leur place, qui braillent et qui rate pas une occasion de faire un tour de con !

Je m'avance vers lui, dans un concert de grimace qui doit pas le mettre à l'aise. J'ai déjà pas la gueule du baby-sitter, mais alors celui du mec compatissant, encore moins.

Vous voudriez pas réfléchir de temps en temps ? Non seulement tu foires ton coup, mais tu persévère et m'oblige à te courir après pour une pomme ! UNE POMME ! J'te jure, j'en reviens pas... Et l'autre raclure de bidet qui m'a aboyé dessus pour que j'le fasse...

Vie de merde.



Dernière édition par Bruce Wolfe le Lun 4 Mai 2015 - 23:37, édité 2 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t13883-bruce-wolfe#164128http://www.onepiece-requiem.net/t14063-bruce-wolfe
Warren Harstan
Warren Harstan

♦ Localisation : quelque part
♦ Équipage : Seul comme bien souvent !

Feuille de personnage
Dorikis: 500
Popularité: 0
Intégrité: 0

Mar 21 Avr 2015 - 11:30

Spoiler:
 


Arrête-toi, maintenant. Tseuh, c'que j'aime pas les gosses... Surtout ceux de ton genre ! Les petits chieurs incapables de rester à leur place, qui braillent et qui rate pas une occasion de faire un tour de con !

Oula franchement, il n'avait pas l'air commode ce gars avec sa troche de Kamikaze. Non, mais sérieux vous l'avait vu sa tête! C'est clair qu'il n'avait pas l'air d'être un enfant de choeur et je n'avais pas vraiment envie de me frotter à lui dans l'immédiat. Surtout que mine de rien il avait l'air plutôt balèze avec son attirail de marine.

Alors qu'il s'avançait vers moi en faisant tout un tas de grimaces plus vilaines les unes que les autres, je cherchais un moyen de lui échappait autour de moi. La ruelle était plutôt déserte en fait, à part une charrette abandonnée dans un coin et quelques trucs qui traînaient par terre de-ci de-là, il n'y avait vraiment pas grand-chose.

J'avais beau chercher, je ne voyais aucune issue, surtout que si je commençais à courir de nouveau. Il allait surement me rattraper encore comme tout à l'heure. Je pensais qu'il avait fini sa tirade, mais il avait reprit de plus belle tout grognant.

Vous voudriez pas réfléchir de temps en temps ? Non seulement tu foires ton coup, mais tu persévère et m'oblige à te courir après pour une pomme ! UNE POMME ! J'te jure, j'en reviens pas... Et l'autre raclure de bidet qui m'a aboyé dessus pour que j'le fasse...

En voyant qu'il s'avançait, je reculais petit à petit vers la sortie la plus proche. Pour être franc, j'avoue qu'il avait une tête à faire fuir un bison ce type, mais j'essayais tout de même de garder mon calme et oui je peux paraitre craintif en apparence. Sauf que j'essayais de contrôler mes peurs dans toutes les situations possibles mêmes si je devais avouer que j'étais dans pétrin jusqu'au cou avec cet officier un peu grossier tout de même.

Huhuhum *tousse en mangeant un bout de la pomme* Je suis désolé de vous avoir fait courir Monsieur, mais il faut que vous sachiez que je ne suis pas un pirate qui croule sous le poids de l'ozzzzzzzzzzz....

Et merde! Voilà que je me rendormais comme une merde. Mon corps s'écroulait alors en position assise pile contre la roue de la charrette juste derrière moi! Je crois bien que j'allais passer un sale quart d'heure avec ce gars...
http://www.onepiece-requiem.net/t13904-warren-harstan-le-reveur
Bruce Wolfe
Bruce Wolfe
• Sergent d'élite •

♦ Localisation : East Blue.

Feuille de personnage
Dorikis: 725
Popularité: 0
Intégrité: 0

Ven 24 Avr 2015 - 15:14

Spoiler:
 

Il cherche une issue, le petit. Quelque chose me dit qu'il est au courant d'avoir fait une connerie et qu'il risque de dérouiller si je l'attrape. Ce qui n'est pas forcément vrai. C'est surtout le fait d'avoir eu à le poursuivre qui me gonfle. En plus du ton que l'autre raclure de marchand s'est permis d'avoir. J'te jure, je sais pas ce qui m'a retenu de lui mettre mon poing sur la trogne. Et encore moins pourquoi j'ai obéis comme un bon vieux clébard. J'crois que c'est la formation au BAN qui laisse des traces, quand on me gueule des ordres, j'peux pas m'empêcher de m'exécuter. Je me demande ce qu'en penserait les autres, ou si ils ont le même problèmes. Toujours est-il que j'ai un mioche en fin de fuite, qui tente de... Non mais il se fout de moi ? Tu vois, c'est à cause de ça que j'aime pas les gosses. Il mange sa pomme devant moi le petit salopard ! Il en a rien à foutre de ce que je lui ai dis ! Et il s'excuse, me sort le petit discours attendrissant de l'orphelin contraint au larcin avant de...

Je crois que j'hallucine.

Il est mort ?

Hey gamin, déconne pas, t'es pas mort hein ?

Bah oui Bruce, malin, comme si il allait répondre s'il était vraiment crevé. Coup de pression, j'le mire un moment, cloué sur place, incapable de bouger. Je l'ai quand même pas tué. C'est juste pas possible. Panique. Transpiration, gouttes qui dégoulinent comme une pluie incessante sur mon visage balafré. Je penche la tête sur le côté, jette un œil autour de moi, personne m'a vu. Profite-en mon gars, tu peux encore te tirer de là, faire comme si de rien n'était. T'auras qu'à retourner voir le vendeur de fruits, lui dire qu'il t'a filé entre les doigts, que t'es désolé. Tu rentres chez toi, poses ton cul sur le canapé et bois une bière pour te détendre. Une sieste et t'essaies d'oublier cette mauvaise journée. Hm. Non, déconne pas, t'es pas comme ça. T'es pas une ordure qui laisserait la dépouille d'un enfant pourrir dans une ruelle alors que t'es responsable. Ce serait écrit sur ta gueule que t'as du sang sur les mains. Et t'en serai traumatisé le restant de ta vie. Tu dois rester. Fais déjà l'effort d'aller vérifier s'il est vraiment parti.

Oy, gamin... ?!

Je m'avance, de quelques pas. C'est con, parce que c'est comme si j'osais pas m'approcher, de peur de constater ce que je redoute. J'lui cause, en priant pour qu'il ouvre la bouche, même pour m'envoyer chier, ça me ferait plaisir pour une fois.

Gamin... déconne pas, arrête de jouer et relève-toi, j'te promets de te laisser filer avec ta pomme...

Je serai même prêt à te filer de quoi te faire une bouffe dans un restaurant, rien que pour te voir ouvrir l’œil. J'suis à ta hauteur maintenant, et je m'immobilise. Plus un bruit, pas un geste, pas même une parole ni une pensée. Tendre l'oreille, ouvrir grand les mirettes.  

Des ronflements.

Non mais tu te fous de moi ?!

Oh tu veux faire le malin ?

Alors on va jouer.

Eh merde ! Il est vraiment mort ! J'ai tué ce gosse ! J'suis un meurtrier ! Non... Non. Non non non ! Je dois l'amener à un toubib' pour en être certain !

Ni une, ni deux, j'le charge sur mon épaule, fait volte face et retourne sur mes pas. Retourner là où tout a commencé. J'compte bien le confronter à sa bêtise.
http://www.onepiece-requiem.net/t13883-bruce-wolfe#164128http://www.onepiece-requiem.net/t14063-bruce-wolfe
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1