AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Quand on fait des rencontres

Helena
Helena
•• Lieutenant ••

♦ Localisation : North Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 600
Popularité: 0
Intégrité: 0

Jeu 28 Mai 2015 - 0:33

Manshon, 1626




Le soleil rayonnait d'un éclat rare pour la saison. Sa chaleur enveloppait délicatement la coque d'un petit navire arborant le drapeau blanc et bleu de la marine. C'était un petit vaisseau de type caraque à trois mâts. Contenant tout au plus six canons et abritant un maximum de cinquante hommes. Ce type d'embarcation n'était pas faîtes pour la guerre, mais avait pour vocation de patrouiller et de surveiller. Contrat que le bateau remplissait à merveille. Sur le pont se trouvait une jeune femme à la longue chevelure bleue, bras croisés et scrutant l'horizon. Chaque membre de l'équipage était affecté à une tâche bien précise et personne ne tirait au flanc, d'ailleurs le navire rayonnait de propreté. Une jeune recrue se présenta devant la jeune officier et lui tendit un Den Den Mushi avant de repartir en la gratifiant d'un « Lieutenant ! ». L'étrange escargot émettait un son très distinctif qui avait vite fait de taper sur le système du lieutenant. Elle décrocha rapidement.

« Lieutenant Sword.
-Lieutenant, vous avez autorisation d'amarrer et de visiter la ville tant que vous respectez les lois propres à Manshon. Effectuez votre ravitaillement et quittez les lieux, ce n'est pas un endroit pour vous. Vous connaissez la situation, à la moindre infraction vous serez seule. La marine vous destituera de vos fonctions et considérera que votre existence n'a jamais eu lieu d'être. C'est compris ?
-Oui commandant ! Sword, fin de transmission. »

La situation... oui, elle l'a connaissait. L'île de Barnanos faisait partie des absurdités de ce monde. Un endroit dirigé par la mafia. Un lieu où l'armée faisait office de gentil toutou veillant au bien-être du chef criminel qui payait le mieux. Si le navire de Helena n'avait pas besoin d'effectuer un ravitaillement, jamais elle n'aurait mis les pieds là-bas. Elle manquait clairement d'influence et de puissance pour purger cette ville du mal qui la rongeait. Lorsque les ordres changeront, elle se fera une joie d'éradiquer cet endroit. En attendant elle se devait d'obéir à ses supérieurs. La silhouette de l'île commençait à apparaître au loin. Le navire accosta quelques nœuds plus loin. Tous les hommes se mirent en rang, au garde à vous, lorsque l'officier se dirigea vers les quais. Le second du bâtiment prit le commandement et réassigna les matelots à leurs tâches respectives. Après avoir passé la commande du ravitaillement au port, la jeune lieutenant entreprit de parcourir la ville. Elle ne voulait pas venir ici, mais maintenant que c'était chose faites, autant en profiter. Manshon était dirigé par les plus puissantes familles criminelles, mais une seule intéressait réellement Helena : Les Tempiesta. Hormis tous les vices et pêchés caractérisant les membres de cette famille, un seul préoccupait la jeune femme. Timuthé N Tempiesta, ou TNT, responsable de l'attaque sur le QG de North Blue, et frère de Don Carbopizza. Peut-être trouverait-elle des informations sur les Guns, il lui fallait tout de même faire preuve de prudence.

Elle avançait comme un robot. Les bras le long du corps, le regard glacial, ses bottes résonnant sur les pavés à une cadence trop régulière pour être naturelle. Elle jurait avec les autres personnes et le décor. Il ne faisait aucun doute quant à son appartenance à la marine. La plupart des gens rigolait en la voyant déambuler. Surement une jeune recrue, pas tout à fait au courant des coutumes locales, se disaient-ils. Tout semblait riche autour d'elle et pourrait émerveillé plus d'un touriste. Mais pour Helena ce n'était que le symbole d'une hypocrisie constante dans laquelle les gens se réfugiaient. Comme si le luxe rachetait les crimes, comme si les sourires ramenaient les cadavres à la vie. Elle arriva devant un bar et entra. Pour réussir à obtenir des informations il fallait parler avec les gens, ce qui n'était réellement pas le point fort du jeune officier. Avec un peu de chance elle trouverait un marine complètement saoul qui connaîtrait une personne à qui s'adresser.


Dernière édition par Helena le Ven 29 Mai 2015 - 22:53, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t14247-helena-sword-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t14426-helena-sword-ft
Ragnar Etzmurt
Ragnar Etzmurt
♠ As de la révolution ♠

♦ Localisation : West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 7920
Popularité: +877
Intégrité: -481

Jeu 28 Mai 2015 - 3:11

    Nous voici un an après ma démission de la Marine. Il s’était passé bien des choses depuis le temps, en effet, je venais d’intégrer le mouvement révolutionnaire. Comment ? Je l’expliquerais dans un prochain volet. Mais qu’importait ce que j’étais, mon problème restait toujours le même, étant lié à mon manque d’acuité visuel. La navigation était impossible pour moi. Depuis le début de mon aventure, je n’avais atteint que des îles au hasard, aucune d’entre elles avaient été un choix. Très loin de moi l’idée d’intégrer ou de créer un équipage, mais qu’une personne m’accompagne ne serait pas plus mal, finalement.

    « - Monsieur, vous allez bien ?
    - Hm ? »


    Euh, oui, une tempête avait retournée ma barque, du coup, je m’étais noyé. Apparemment, on m’avait recueilli, qui plus est par une très belle femme. Ça semblait si irréaliste, que je me demandais si je n’étais pas en train de rêver, ou peut-être très haut dans les cieux. Mais apriori, j’avais lamentablement atterri sur l’île Barnanos, où se trouve l’unique ville de Manshon. Beh oui, ça ne serait pas drôle, sinon. La belle demoiselle semblait vivre seule, alors ça ne l’a dérangeait de m’héberger quelques temps, à croire que nous étions fait l’un pour l’autre. Eh ! Mais je ne savais même pas à quoi elle ressemblait, crétin ! Je ne faisais que l’imaginer au son de sa voix. Et puis merde, j’avais d’autres chats à fouetter, pas le temps de préoccuper de ça, pas maintenant. Les températures semblaient être au-dessus du normal de saison, alors j’en profitais pour prendre l’air avec la demoiselle. Celle-ci me racontait un peu la situation de la ville. Comme je n’y voyais rien, elle me décrivait un peu les lieux, les tenues des habitants… C’était une ville assez aisée, de belles architectures, vraiment une chouette. D’où venait tout cet argent ? D’endroits pas très nets, paraissait-il. La mafia. Tiens donc, j’étais surprit de l’apprendre, bien que pas tellement. Je n’ai rien contre quelques actions illégales, je serais mal placé de le reprocher, mais je n’adhérais pas au crime organisé. Elle m’expliquait de grandes familles se trouvaient ici, notamment la famille Tiempesta, qui dominait tous les débats. La situation était un peu compliqué pour eux, étant donné que les jumeaux se disputaient sauvagement le pouvoir, sale histoire de famille. Le plus remarquable, c’était que la Marine semblait quasiment inutile, ce qui les arrangeait certainement bien. La mafia faisait la loi et c’était comme ça.

    La demoiselle rentrait préparer le souper, alors elle me laissait en face d’un bar, dans lequel j’entrais sans me poser de question. Je m’installais convenablement avant de demander une bière. Pourquoi le bar ? Parce que j’espérais écouter des conversations intéressantes, il n’y avait que comme ça, que j’en savais plus sur les villes où je me retrouvais. Mais quelque chose me gênait, une odeur féminine, une odeur que je n’avais pas sentie depuis… Un an ? Qui est-ce ?
http://www.onepiece-requiem.net/t14066-ragnar-etzmurthttp://www.onepiece-requiem.net/t14120-ragnar
Page 1 sur 1