AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Naufragé ! [Partie 1]

Daemon Wall
Daemon Wall

♦ Localisation : Whiskey Peak
♦ Équipage : N/A

Feuille de personnage
Dorikis: 5455
Popularité: -484
Intégrité: -458

Ven 26 Juin 2015 - 20:57

Hm… East Blue c’était bien beau… mais trop calme, il ne s’y passait rien puis la Marine allait pas tarder à me faire chier, il fallait que j’aille sur Grand Line mais sans trop provision ça allait être difficile à tenir. Il fallait qu’on trouve une île, un archipel, un îlot n’importe quoi qui pourrait nous réapprovisionner !

J’étais posé pépère dans ma cabine, je réfléchissais à une solution. Je m’allumai une clope pour m’aider à réfléchir. Ma cabine était éclairée grâce aux hublots de part et d’autre de la pièce. Moi ? J’étais assis sur ma chaise en face de mon bureau. J’écoutai le bois du navire craquelé à chaque petite secousse dû aux vagues,  au navire coupant en deux l’eau sur son passage. J’écoutai les hommes se donner des ordres entre eux, jouer, voir qui était le plus fort bref la vie en mer quoi. Quand on n’a rien à faire on trouve bien des trucs à faire entre nous. A priori ils avaient l’air de faire un bras de fer. Lorsqu’un gagnait je le savais, d’un coup ils se mettaient à gueuler et à féliciter le vainqueur. La prochaine île était dans deux jours, il s’agissait de Logue Town… nous étions proche de Red Line ainsi. Comme ça on s’approvisionne là-bas et on déguerpie. Pour moi c’était la seule solution même si j’aurai préféré de mettre le cap sur Reverse Mountain dès maintenant.

Je me servis l’un de mes plus forts alcools, du Whisky, oui, il était une de mes dernières acquisitions. Un fabuleux Whisky ! J’avais remplis seulement le fond du verre, après tout c’était déjà un gros verre de base. Une fois servit je le bus en plusieurs fois, je prenais le temps de le déguster, pas comme ma clope sur laquelle je n’arrêtai pas de tirer plusieurs fois d’affilées.

Ce jour-là tout était paisible… enfin comme on dit, le calme avant la tempête. Pouah d’t’façon que la tempête vienne, je l’attendais les bras ouverts, justement c’était ce qui me manquait, de l’action !
Une fois le verre fini, je décidai de prendre l’air et de voir si nous suivions toujours le bon cap, car après tout ce n’était pas moi qui étais à la barre. Je tirais la porte, je sortis de ma pièce qui était je trouvais plutôt mal éclairée, que ce soit avec ou sans volet fermés. Je tirais de nouveau la porte derrière moi, une fois sortis je pris une grande inspiration.


- SNNNNUUURFFF ! Aaaaahhh… l’air frais… !

Je regardais la hauteur du soleil dans le ciel hm… il semblait que c’était 14h, il était assez haut et penchait déjà sur l’Ouest. Je regardais le pont occupé de mes frères d’armes. Comme je le pensais, ils faisaient bien un bras de fer pour une partie d’entre eux. Un léger sourire s’afficha sur mon visage. N’ayant moi aussi pas grand-chose à faire je voulais participer à leur jeu. Je m’approchais d’un pas leste, je fis résonner ma voix.

- Hoy l’gars ! J’peux jouer moi aussi ?

Tous ne m’ayant pas entendu et ni vu venir sursautèrent et faisaient comme si rien ne c’était passé. Certains sifflaient, d’autres regardaient ailleurs et d’autres encore se sentirent démasqués. Les participants posaient leurs coudes sur le tonneau et eux-mêmes étaient assis sur des tonnelets. Je m’approchais de nouveau. J’en virais un d’un tonnelet.

- Laisse-moi jouer voyons !

Tous me regardèrent avec des gros yeux, ils semblaient surpris qu’un Capitaine se détende de temps en temps. Je mis mon coude sur le tonnelet, j’attendais mon adversaire. Ils avaient peur que c’était une de mes mauvaises farces, à croire que je les maltraitais sur ce rafiot. J’pensais plutôt que c’était peut-être dû à leurs anciennes vies.

- Allez les gars ! J’vais pas vous attendre ! Go ! Que que’qu’un vienne m’affronter !

Ils avaient compris que j’étais sérieux, ils se détendirent enfin. C’est vrai vu la tronche qu’ils tiraient avant ils avaient l’air tendus comme des strings !

Le premier des gars était vrai pirate eheh ! Il était torse nu, quelques dents lui manquait. Il portait un foulard rouge sur son crâne lisse. De plus il avait l’air d’avoir un peu de muscle. Il portait une cicatrice à l’œil droit. Comme j’ai dit, un vrai pirate ! YAR !

Il se positionna en face moi. Il posa lui aussi son coude sur le tonneau. Nous nous saisissions nos mains. Nous les serrâmes légèrement. On attendait plus que l’arbitre nous donne le signal.


- Que le meilleur gagne ! Beugla l’arbitre.

Il se mit à forcer d’un coup, je retenais sa force avec seulement peu de la mienne. Il devenait rouge. Il forçait un peu trop. On dirait que ses veines allaient exploser ! J’avais une grande envie d’exploser de rire en regardant les grimaces qu’il nous tirait en forçant. Il se fatiguait peu à peu. Il fallait que j’en finisse. Sans trop de difficulté je rabattis son bras sur le tonneau. Les gars crièrent mon nom pour signifier que j’étais le gagnant. Je souriais légèrement, de son côté il semblait être déçu. Je voulais en affronter un autre, sans perdre une seule seconde avec enthousiaste je criais.

- Au suivant !

Il eut à peine le temps de s’installer que la vigie hurla.

- Navire de la Marine en vue !

Cela m’interpella directement, c’était le moyen de s’approvisionner et d’aller directement à Mountain Reverse ! Avec empressement je demandais à la vigie :

- Vient-il en notre direction ?!

Il mit plusieurs secondes avant de répondre :

- Oui ! Il semble nous poursuivre !

Eheh ! C’était le moment ou jamais ! Nous allions le piller et enfin partir sur Grand Line !
http://www.onepiece-requiem.net/t12658-daemon-wall-le-borgnehttp://www.onepiece-requiem.net/t12699-daemon-wall-le-borgne
Daemon Wall
Daemon Wall

♦ Localisation : Whiskey Peak
♦ Équipage : N/A

Feuille de personnage
Dorikis: 5455
Popularité: -484
Intégrité: -458

Ven 26 Juin 2015 - 22:39

Je me relevais brusquement, mon visage n’affichait plus une expression détendue mais sérieuse. Je donnais les ordres à tout le monde.

- Préparez-les canons ! J’veux qui il y est du mouvement ! Demi-tour !  Relevez-la voile ! J’veux trois gars sur un canon ! Un pour mettre le boulet et deux pour le recharger, viser et tirer ! Plus vite que ça ! On s’active ! Du nerf !

Ma voix était très portante, elle les ébranlait. Ils se mirent tous en action et au plus vite qu’ils pouvaient. La journée s’annonçait parfaite, nous allions pouvoir aller sur Grand Line ! Eheh ! Je décidai de partager ça avec eux pour les booster.

- Les gars ! Aujourd’hui c’est simple ! Tuer les Marines ! Piller le navire ! Et on va à Grand Line !

J’observais une nette augmentation de motivation. De plus que tous en chœur se mirent à crier de joie.

On sentait clairement que le navire faisait demi-tour. Il penchait légèrement sur le côté droit.

- Accrochez-vous ! Ca va swinguer ! Nous allons danser avec la mort ce soir !

Moi-même je sentais une excitation profonde,  j’adorais être un pirate ! Et ce que j’adorais encore plus c’était le combat ! Les vagues grossissaient, de l’eau des moments arrivait à éclabousser le pont. Le ciel s’assombrissait petit à petit. Une tempête s’annonçait. Cette journée s’annonçait vraiment divertissante.

Nos deux navires se rapprochaient. Les canons étaient prêts à les accueillir. Les gars attendaient juste mon ordre pour tirer. Je fis signe au navigateur de changer de cap. Nous nous étions assez rapprocher. Le navire se mit à l’horizontal, celui de la Marine s’approchait de nous à la verticale. J’avais pensé à la cache d’arme, le navire était exactement le même que celui-ci. Il suffisait juste de viser à l’avant gauche du navire pour toucher et faire péter une partie du pont du bateau.


- Les gars ! Visez la partie avant gauche du navire, ensuite FEU !! Faîtes pleuvoir l’enfer sur eux !

Seulement quelques secondes s’écoulèrent, les boulets fusèrent dans la direction du bâtiment adversaire. Un toucha juste la coque et l’autre éclaboussa nos ennemis en s’enfonçant droit dans l’eau. Je commençais à m’impatienter, faut qu’ils visent mieux sinon on aura jamais gagné l’avantage à l’avance ! Ma voix avait un piquant de colère.

- P’tain ! Vous foutez quoi là ?! Ce n’est pas le moment se tromper de trou bordel ! Pensez que c’est une femme ! Visez bien bordel de cul !

Le navire ennemi s’approchait de plus en plus, ils allaient nous abordé si ça continuait ainsi. Une seconde salve partie. BINGO ! Ca à fait mouche ! Avant qu’il nous atteigne, une violente explosion surgit à l’avant du navire, une épaisse et immense fumée noire accompagnée de flamme était visible. Des planches de bois du navire ainsi que quelques ustensiles intérieur volèrent dans les airs.  Des cris venant du navire faisaient écho dans l’air. On avait créé le chaos à bord. Je me retournais vers celui qui tenait la barre. Je lui fis signe de s’écarter. Je prenais les rennes.

- Préparez-vous à l’abordage ! On va prendre notre butin !

Tous élevèrent leurs sabres pistolets et fusils au ciel en criant encore de joie sous mes ordres. Je manipulais la barre avec férocité. On allait les défoncer ! Les canons avaient arrêté de tonner. Un bain de sang et de cri se préparait.

Nous arrivions à la hauteur de leur navire, on pouvait atteindre leur pont en effectuant un saut. C’était en se rapprochant qu’on put voir l’anarchie sur leur pont. Ils avaient beaucoup de blessés grave, peu était encore debout. Les valides aidaient les blessés mais pas de chance on arrivait ! Je lançais l’assaut.


- Jetez l’ancre et à l’abordage !

Le navire était stabilisé, tous se lançaient à l’assaut. Je sautais à mon tour aussi, j’avais dégainé mon flingue dans la main gauche et mon épée courte dans main droite. J’étais déterminé à en finir ! De la main gauche je tirais et de la main droite je tranchais tout sur mon passage à part mes hommes bien sûr. Il restait de toute façon peu de Marine debout. Seul encore le Lieutenant et son assistant tenaient debout… mais attendez ! Je le reconnais c’était le lieutenant Jacky Chan ! Celui à qui j’avais déjà piqué le navire auparavant. Je rengainai mon épée, je rangeai mon pistolet. Avec lui je lui réservais mes poings. Il savait déjà que c’était moi, il se lançait sur moi, fou de rage. Mes savaient que j’aimais affronter les plus forts d’un groupe. Ils me regardèrent combattre contre le lieutenant, ils s’étaient déjà occupés de son bras-droit, il n’était pas mort mais il était bien troué en tout cas. Le lieutenant hurlait mon nom.

- WALL !!!!! Je vais te buter sale chien ! Tu vas payer pour mes hommes !

Il était vraiment fou de rage contre moi. Il y avait de quoi en même temps. Cela faisait déjà deux équipages qu’il perdait par ma faute… ou du moins c’était la faute du destin !
http://www.onepiece-requiem.net/t12658-daemon-wall-le-borgnehttp://www.onepiece-requiem.net/t12699-daemon-wall-le-borgne
Page 1 sur 1