AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Sur les chemins de la Gloire

avatar
Jakku Kattar
♦♦♦ Colonel d'élite ♦♦♦

♦ Localisation : Marijoa
♦ Équipage : 102ème d'élite

Feuille de personnage
Dorikis: 7141
Popularité: 750
Intégrité: 850

Lun 29 Juin 2015 - 21:10


Hauts de Marijoa, restaurant la Grande Cascade.

Haut lieu de la gastronomie Marijoenne, La Grande Cascade est un de ses restaurants ou le prix de la mise en bouche est suffisant pour endetter sur un an le prolétaire lambda, ce qui a notamment le mérite de garantir que le bas peuple ne vienne pas dîner à la table des maîtres. Néanmoins il a su conserver une cuisine plus nourrissante et plus simple que la plupart de établissements gastronomique de la capitale, ce qui lui assure une clientèle nombreuse parmi ceux des élites qui estiment avoir gardé un contact étroit avec la vie réelle. Comme de nombreux haut fonctionnaires du gouvernement par exemple.


Monsieur ? Monsieur Genji Nakamura vient d'arriver.
Parfait, portez lui donc ce message de ma part. Et préparez nous une des salle annexe, nous nous y retrouverons probablement après le repas.
Entendu monsieur, je m'en occupe immédiatement.

Servile et diligent, la marque du vrai petit personnel.

La bas, Genji rentre dans la salle. Seul. Savoir qu'il vient dîner régulièrement ici en solitaire n'a pas été facile. Le vieux n'a pas gardé que de vagues souvenirs de son passé d'agent puis de chef du CP Zéro. Et quand il veut il peut se montrer plus rusé et fuyant qu'un vieux serpent.

Il me voit, s'arréte une seconde, me montrant en un instant fugace son vrai visage, celui de l'agent vétéran, du fin politicien, de l'homme qui est l'une des pierres angulaires de la stabilité du gouvernement mondial. Mais ça ne dure pas, c'est si bref qu'on se dit ensuite que c'est une erreur, qu'on ne l'a pas vu. Qu'il n'y avait que la sympathie bonhomme habituel de celui que personne n'appelle autrement que tonton Genji.

Un signe de tête que je rends. Genji gagne sa table, et le mot que le serveur y a glissé. Il le trouve. Le lit lentement avant de le faire disparaître. Patiente quelques secondes, réfléchissant, cherchant a deviner pourquoi je souhaite lui parler, pourquoi ici ? Pourquoi maintenant ?

Mais Genji est curieux, joueur, et il s'ennuie...

Un hochement de tête encore, fugace, discret.

Il accepte de me voir. Parfait.


Dernière édition par Jakku Kattar le Lun 21 Sep 2015 - 18:08, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t14339-jakku-kattarhttp://www.onepiece-requiem.net/t14450-dossier-de-jakku-kattar
avatar
Jakku Kattar
♦♦♦ Colonel d'élite ♦♦♦

♦ Localisation : Marijoa
♦ Équipage : 102ème d'élite

Feuille de personnage
Dorikis: 7141
Popularité: 750
Intégrité: 850

Lun 21 Sep 2015 - 16:00



Colonel... Voila une demande plutôt incongrue.
Oh non, pas encore, mais elle va le devenir. Avez vous un moment a me consacrer ?
Comme le dit le dicton, la guerre est la poursuite de la diplomatie par d'autres moyens. Comment un diplomate comme moi pourrait'il refuser d'accorder un moment au commandant de notre meilleur unité ? Car c'est bien ce qu'est la 102eme n'est ce pas ?
Sans aucun doute.
Ah ! ça peut être pas. Du moins, s'il faut en croire les interlignes de la presse. Il se murmure dans les ombres que depuis peu le doute est permis.
Je n'aime pas les journalistes.
Ne soyez pas bougon colonel. La presse c'est comme les frites, c'est bon quand c'est salé, mais ça salit les doigts. Vous n’êtes pas du genre à vous laisser influencer par les persiflages non ?
Pas vraiment. La plupart meurent quand j'apparais.
Coincés net dans les gorges de vos détracteurs, je n'en doute pas. Je vous envie souvent cette aura savez vous ? Parfois je regrette de ne pouvoir faire fuir d'un regard certains de mes interlocuteurs les plus assommants.
Si c'était si facile, les diplomates n'auraient plus besoin de la marine.
Effectivement. Voila qui nous embêterait autant l'un que l'autre...


Le serveur nous rejoint, prenant soin de faire sonner doucement la cloche qui annonce son approche. Les discussions a huis clos sont nombreuses ici, et les gens qui discutent souvent assez puissant pour causer de grands torts à un serveur à l'oreille trop longue, et nul ici ne l'ignore.

Aussi anonyme que le décor, l'homme sert et disparaît.

Que me voulez vous Colonel ?
Je voulais vous parler de ceci...

De la poche de ma veste je sors un dossier privé de sa chemise et soigneusement plié. Un dossier qui porte en entête une de ses recommandations classiques dont la marine et le cipher pol abusent. Top secret, a brûler avant de lire, suivi en gros caractères gras de la longue liste de tous les trucs horribles qui arrivent à ceux qui lisent des dossiers de ce genre sans avoir d'habilitation.

J'ai eu beaucoup de chance de tomber sur celui la.

Je déplie le dossier. Laissant à Genji le temps de voir la date qu'il affiche et qui signale que ce truc la sort d'un placard ou il a moisi depuis au moins trente ans. Puis le nom du dossier, qui signale que le type qui l'a écrit est assis juste en face de moi, et était à l'époque l'agent le plus efficace du CP Zéro.

Le masque du vieil agent se fissure une seconde sous la surprise. Il doit avoir l'impression de croiser un revenant, ou un très très vieil ami disparu depuis longtemps. Ou de trouver soudain une bombe sous son siège, vu ce qui lui arriverait si la moitié des infos de ce dossier tombaient dans le domaine public.

Je suppose que vous connaissez ce dossier, agent Nakamura...
Ce genre d'objets peut vous détruire aussi bien que moi Colonel !
Brulant c'est sur. Mais je ne suis pas la pour vous menacer avec vos vieux dossiers.
Dans votre position ? Voila qui est étonnant.
Alors disons plutôt, je ne suis pas encore la pour vous menacer avec vos vieux dossiers. Avant d’arriver à ce genre d'extrémités regrettable, je comptais plutôt vous proposer un partenariat plus agréable pour nous deux qu'un vulgaire chantage.
Et vous m'en voyez fort aise. Alors je suppose que vous pouvez poursuivre...
Vous connaissez ma position, le conseil des cinq étoiles m'a lancé un ultimatum. La 102eme doit prouver qu'elle peut obtenir des résultats à la hauteur des attentes du conseil. Et elle doit les obtenir maintenant.  
Quel rapport avec ça ?
Vous n’êtes pas allé assez loin dans votre plan à l'époque. Probablement une déformation du CP zéro. Et je suppose qu'ensuite, vos fonctions vous ont éloignés du travail de terrain... Vos pouvoirs fonctionnent'ils toujours ?
Évidemment. Ce ne sont pas des choses qui disparaissent avec l'age.
Pourquoi n'avez vous traqué que des traîtres ?
C'est un peu technique. Essentiellement parce qu'il faut des conditions assez précises pour que mes pouvoirs agissent, connaitre le fruit que je cherche, et le nom de celui qui le possède. Ce qui évidemment était tout à fait simple avec d'anciens agents du bureau.
Je vois. Le service vous manque Genji ?  
Et à vous agent Kattar ?
Et si je vous offrais une occasion de rempiler une dernière fois en échange de votre aide pour redorer le blason de ma division ?  
Développez ?
J'ai besoin de cibles, pas des pirates que la marine traque trés bien sans moi, non, il me faut de vrais ennemis, des révolutionnaires, des hommes connus de l'armée de Freeman. Et vos pouvoirs peuvent me les offrir.  
Il vous faudra des noms, des noms et des pouvoirs.
Avec les résultats que nous pourrions obtenir avec vous, je suis sur que je peux convaincre Figura de faire pression sur le CP6 pour qu'il nous donne les infos dont vous aurez besoin.
Tentant je l'avoue. Mais le conseil ne me laissera jamais quitter Marijoa.
Et bien, ça dépend. Je suis sur que sous certains conditions. Que diriez vous de partir en voyage diplomatique ? J'ai lu les comptes rendus des dernières réunions du conseil des nations. Les souverains ne se déplacent plus. Certains grognent. L'ambiance se fait tendu. Quel meilleur moyen pour détendre l’ambiance qu'une grande tournée de tonton Genji ? Sourires, remerciements, accolades, emmenez en plus une liste de tous les traités que les mécontents se sont vu refuser ses dernières années et relancez les discussions. Et comme la carotte ne va jamais sans le bâton, laissez la 102eme d'élite vous servir de garde d'honneur...  
Brillant. Connaissant votre passif, j'aurais du me douter que vous étiez avant tout un animal politique.
Et au fil de vos voyages, nous aurons la part belle pour éliminer les révos que vous nous désignerez... 
Hum, mais cela me mettra dans une position risquée.
Oui. Si les révos comprennent tout le monde vous prendra pour cible. Ombre, l'Umbra... Vous deviendrez la cible a abattre. Mais vous serez libéré un temps de vos obligations au conseil...  
A nouveau en mission. Une perspective tentante.
Une chance à saisir. Pour vous comme pour moi.  
Hum...


Le dossier disparaît pendant que nous nous absorbons quelques secondes dans nos verres. L’appât est lancée. A la clé la meilleur opération que j'ai pu trouver avant le départ fixé par le conseil. Des résultats rapides, une publicité importante. Pour peu évidemment que Genji marche dans le coup.


Je vous suis Colonel. Trouvez vos noms, je m'occupe de vendre l'opération au conseil.
Parfait. Ravi d'avoir pu vous rencontrer enfin en privé agent Nakumara.
Et moi de même agent Kattar.




Dernière édition par Jakku Kattar le Dim 27 Sep 2015 - 10:58, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t14339-jakku-kattarhttp://www.onepiece-requiem.net/t14450-dossier-de-jakku-kattar
avatar
Jakku Kattar
♦♦♦ Colonel d'élite ♦♦♦

♦ Localisation : Marijoa
♦ Équipage : 102ème d'élite

Feuille de personnage
Dorikis: 7141
Popularité: 750
Intégrité: 850

Mar 22 Sep 2015 - 19:42


QG du Cipher Pol, Bureaux du Cp6.

Ohé ? Y'a quelqu'un?
Euh... Moi je suppose.
Et vous étes ?
Et vous ?
Je suis le colonel Jakku Kattar.
...
...
...
Vous ne me demandez pas pourquoi je suis la ?
Non.
Bon. Je viens voir votre supérieur hiérarchique.
Impossible. Il est occupé.
Il est occupé ? Il est la ?  
Bien sur, dans son bureau.
Vraiment ?
Oui oui. Comme tous les jours, il travaille.
Et je ne peux pas le voir ?
Non. Il a expressément demandé a ce qu'on ne le dérange pas.
Et si je décide d'entrer quand méme ?  
Non ! Enfin je veux dire, vous ne pouvez pas, c'est interdit !
Je prends le risque.
Vous allez avoir des ennuis ! C'est le bureau du chef du CP6 !
Je crois que vous avez loupé quelque chose au début. Qu'est ce que vous n'avez pas compris dans je suis le Colonel Jakku Kattar ?  
Oh... Ah oui... Je...
Bien...

Clap.

...
Ce bureau est vide.
Ah oui ?
Complètement vide.
Il est peut étre sorti sans que je le voie. C'est un agent secret non ?
Vu la poussière, vide depuis quelques années...
Le temps passe hein ?
C'est quoi votre boulot exactement ?  
Et bien, je suis assise la et, j’empêche les gens d'entrer.
Depuis combien de temps ?
Oh... ça va faire deux ans...
Et vous n'avez jamais vu personne travailler ici ?  
Euh... Non... Jamais
Et vous n'avez jamais vu Marcus Devett ?
Ben, une fois, je crois qu'il m'a appelé. Mais, je ne suis pas sur.
Hum. Merci. Je reviendrais
Bonne journée !

http://www.onepiece-requiem.net/t14339-jakku-kattarhttp://www.onepiece-requiem.net/t14450-dossier-de-jakku-kattar
avatar
Jakku Kattar
♦♦♦ Colonel d'élite ♦♦♦

♦ Localisation : Marijoa
♦ Équipage : 102ème d'élite

Feuille de personnage
Dorikis: 7141
Popularité: 750
Intégrité: 850

Mar 22 Sep 2015 - 19:42

Hauts de Marijoa, bureau privé du Vénérable Mint Figura.

Jakku.
Vénérable.
J'ai parcouru votre projet. Intéressant. Mais il doit vous manquer quelque chose pour qu'il soit viable. Sinon vous ne seriez pas la.
Un moyen de pression.
De pression ?
J'ai besoin d'informations que le CP6 rechigne à me fournir. Et en l'absence de tête à tête avec Marcus, impossible de les obtenir.
Et je suis le levier qui vous le permettrait ?
Marcus est tapi dans l'armée révolutionnaire depuis des lustres. Et pour quel résultat ? Il traque Freeman, mais en attendant nous perdons aux points. Je ne propose pas la frappe décisive qu'il a vendu au conseil, mais je propose de leur faire mal tout de suite.
Tentant bien sur.
Forcez la main de Marcus et je vous offrirai un plein panier de cranes révos à jeter sur la table du conseil.



Dans la tète du vieux dictateur un éventail des possibles se déroule. Une opération qu'il parraine couronnée de succès. L'occasion de damer le pion a ce môme trop envahissant de Basara et à ses pléthores de décisions. L'occasion de rappeler que la sécurité et la lutte contre la gangrène révolutionnaire est l'affaire de pros. Et qu'avec sa belle gueule, le môme ne sera jamais bon que pour jouer les annonceurs et les affiches publicitaires. Médias !

Et le reste du projet. Brillant lui aussi. Une main tendue du Gm vers le reste du monde, concordance parfaite avec les opérations célestes sur les Blues. Une main qui s'agite et que tout le monde fixe, de la poudre aux yeux, du temps, une vague de calme et d'apaisement dans les royaumes du monde. Tout cela au crédit de Figura...

Et en cas d'échec... La mort de Genji ? Tonton Genji assassiné par la révo. Une campagne de dénigrement en or massif que même un jeune arriviste comme Basara saurait transformer en brasier de haine anti révo. Pendant qu'évidemment, Figura en ferait un signal de ralliement des royaumes les plus tièdes...


Vous avez mon soutien Jakku. Je vais m'assurer que Marcus ne l'ignore pas.
Vénérable.
N'échouez pas.


http://www.onepiece-requiem.net/t14339-jakku-kattarhttp://www.onepiece-requiem.net/t14450-dossier-de-jakku-kattar
avatar
Jakku Kattar
♦♦♦ Colonel d'élite ♦♦♦

♦ Localisation : Marijoa
♦ Équipage : 102ème d'élite

Feuille de personnage
Dorikis: 7141
Popularité: 750
Intégrité: 850

Mar 22 Sep 2015 - 19:43


QG du Cipher Pol, Bureaux du Cp6.

Colonel ?
Je viens voir votre supérieur hiérarchique.
Impossible. Il est occupé.
Je sais, vous me l'avez dit ce matin. Mais cette fois, vous n'allez pas avoir besoin de vous déranger.
Ah ?
Oui, figurez vous qu'il va vous appeler.  
Alors ça, ça m'étonnerait. C'est pas arrivé en deux ans.
Attendons un peu...

Pulu pulu pulu !

Vous ne répondez pas ?
Euh...
Vous êtes chargés du secrétariat de votre patron non ? Donc si on l'appelle, c'est a vous de répondre.
Mais c'est complètement irrégulier, il ne m'appelle jamais ici...
Prenez l'appel.

Gotcha !

Euh... Allo ?
C'est moi.
Euh... Oui ? Je veux dire, vraiment ?
Combien de gens connaissent ce den den ? Sans importance de toute façon. Il y a quelqu'un avec vous c'est ça ?  
Euh... Oui.
Plutôt encombrant non ?  
Hum, plutôt oui.
Parfait, passez le moi.  
Tout de suite.
Je...
Stop ! Pas un mot ! Sur cette ligne je ne veux pas entendre le moindre nom, grade ou lieu. Vous avez suivi les cours de sécurité opérationnelle non ? C'est le moment de s'en souvenir.  
Hum. Nous allons avoir du mal à échanger des infos que nous sommes seuls à connaitre l'un sur l'autre pour vérifier nos identités respectives...
Oui, de toute façon ça aussi c'est trop dangereux, je ne le fais plus.
Bon. Je ne critiquerai pas les précautions, mais cela pose un problème. Car c'est précisément de noms dont j'ai besoin. On vous as mis au courant ?
On m'a forcé la main, et je n'aime pas ça du tout.
On doit tous rendre des comptes un jour... Tenté par la piraterie et son absence de hiérarchie ?
Ben voyons. Bon, j'ai peu de temps et je n'ai pas le choix, alors nous allons être bref. Vous voulez quoi exactement ?
Des noms liés à une main gagnante évidemment, de vrais noms, originaux, et surtout ce qu'ils ont mangés qui les empêchent de nager.
Je peux donner ça. Mais j'ai une condition.
Une condition ?
Oui, et si vous la refusez vous n'auriez rien. Je suis encore maître de ça. Et moi aussi je connais des gens.
D'accord. Quelle condition ?
Un homme de chez moi chez vous. Hors de question que quiconque que je n'ai pas choisi joue a devenir mon contact.
C'est acceptable.
Parfait.
Qui ?
Pas de nom ici vous vous souvenez ? Vous êtes avec quelqu'un oui ? Vous n'avez qu'a la prendre elle.
Elle ?!


Clap !


Pourquoi vous me regardez comme ça ?
Vous vous appelez comment ?
Myléna. Pourquoi ?
Vous changez de poste Myléna. Vous étes maintenant affilié à la 102eme division d'élite, en tant qu'agent de liaison.
Agent de liaison ? C'est un peu comme secrétaire c'est ça ?
J'espére que vous jouez trés bien la comédie Myléna. Je l'espére vraiment. Rassemblez vos affaires, je vous veux dans une heure dans les quartiers de la division.
Bien monsieur.

http://www.onepiece-requiem.net/t14339-jakku-kattarhttp://www.onepiece-requiem.net/t14450-dossier-de-jakku-kattar
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1