AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Résistance sur Wathéria

avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Lun 13 Juil 2015 - 2:37

S'en était fini de Manao et de son emprise sur cette partie de l'île, mais Shoma savait qu'il restait beaucoup à faire. Avant de rendre l'âme de l'homme de main d'Auron tenta d'entrer en contact avec le reste de sa bande, manque de bol, personne n'avait couru à son secours. Maintenant débarrasser d'un des lieutenants du tyran, Shomacomprit que lui et ses hommes allaient avoir du pain sur la planche, mais si rien ne décourageait Shinji, alors rien ne décourageait le capitaine pirate.

Alors qu'il quittait la bibliothèque Shoma tomba sur une petite bande de curieux. Ils n'avaient rien des hommes du défunt et semblaient tous innoffensives, sans doute étaient-ils là afin de connaitre le dénouement de cette histoire et avec la sortie de l'inconnu avaient-ils compris que Shoma venait de prendre la vie de Manao.

N'ayant rien d'un héros, ni même d'un homme qui attendait des remerciements, Shoma tourna les talons et se dirigea en direction de la route emprunter par le frère de sa dernière victime. En remontant cette piste, Shoma espérait tomber sur une route direct qui le conduirait à leur chef.

C'est prêt à en découdre que Shoma s'en alla avant de tomber sur une petite fille qui lui bloqua la route. Le visage ferme et une petite massue qui ne pourrait faire de mal à aucun adulte l'enfant demanda au pirate s'il avait pris la vie de Manao et s'il comptait à présent combattre Auron.

plus courageuse que ceux qui restaient devant la bibliothèque, Shoma lança un petit sourire en coin avant de lasser à côté d'elle sans même prendre le temps de lui répondre. Devant le dédain du pirate, la jeune fille se lança sur lui en criant. Une attaque. Un nouvel adversaire ? Non, elle était tout aussi inoffensive et d'une simple main sur sa tête Shoma mit fin à l'offensive avant de lui demander  de rester tranquille.

Trop jeune pour être considéré comme un adversaire, Shoma décida de répondre à ses interrogations plutôt que d'agir avec violence.


"Tout va dépendre d'un ami à moi."

"Un ami à vous ?"

"Oui, je suis venu avec un homme, Shinji sur cette île et il semblerait qu'il ait quelque chose à régler sur cette île. Tant qu'il décide de rester sur cette île, alors je resterais et suivrait la suite des évènements. "

"Shinji, comme Kaetsuro D. Shinji le héros de Wathéria ?"

"Le héros ?"


Ce simple mot dans la bouche d'un enfant donna quelques indices à Shoma de l'acharnement dont le pirate avait fait preuve en voyant qu'il allait pouvoir se rendre sur l'île. De plus en entendant le nom de l'homme de la bouche du pirate provoqua un certain sentiment de joie palpable au sein des quelques civils qui s'étaient regroupés autour de la bibliothèque.

Comprenant qu'il avait une chance de savoir ce qu'il se passait ici ainsi que le lien qui unissait l'un des plus puissants et redoutables pirate à cette île, Shoma décida de repousser la poursuite du frère de Manao et questionna la jeune fille sur le fameux héros de Wathéria.

Après que le nom de Shinji circula, que la joie semblait prendre la foule, la petite fille se mit à lâcher son arme avant de pleurer. Se mettant accroupi, Shoma lui demanda pourquoi elle venait de changer si rapidement d'émotion. La petite fille remercia Shoma d'avoir amené sur leur île Shinji avant de tenter de lui dire qu'il leur avait promis à elle et les siens de revenir sur cette île afin de se débarrasser d'Auron.

Ce que la petite fille racontait était presque indéchiffrable. En tout et pour tout, le capitaine pirate dut comprendre trois mots et du se tourner vers un adulte afin qu'il transforme ce tas de mot incompréhensible en quelques phrases corrects et pleines de sens.

Shinji n'en était pas à son premier voyage sur Wathéria et avait une dette envers cette île. Il leur avait fait une promesse, voilà pourquoi il s'était éloigné du reste du groupe afin de se charger seul de cela. C'était une affaire personnelle. Une question de parole. C'était bien quelque chose digne d'un des plus grands pirates de Grandline, mais s'il devait s'y prendre à deux fois pour venir à bout d'une seul homme il devait y avoir une raison et au vu du niveau de ses hommes déjà hors d'état de combattre, Shoma comprit que sa cible principale devait lui aussi être un excellent combattant.

Dix minutes plus tard, Shoma se releva, se frotta les mains et se mit en route. Avec un peu de chance, il arriverait au sommet de l'île avant les autres et pourrait lui-même se frotter à cet homme. S'il le voulait à la fin peut-être laisserait-il Shinji ou n'importe qui porter le coup final, comme une sorte de présent, enfin pour l'instant rien n'était encore décidé et il ne fallait pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué.


Alors qu'il quittait le village, la petite fille attrapa sa main gauche et lui demanda de bien vouloir attendre avant d'aller à la rencontre du tyran. Shoma ne comprenait pas pourquoi et lui dit qu'il n'avait pas de temps à perdre, mais la jeune fille insista et lui dit qu'il serait sans doute content de rencontrer un autre grand combattant de cette île.

Que pouvait bien lui vouloir cette fille ? Voilà ce que se demandait Shoma. S'il voulait rencontrer Auron, c'était simplement pour le plaisir de combattre, lui n'avait aucune promesse à tenir, il n'avait aucun devoir à accomplir, ce qui signifiait qu'il n'était ni pour la justice, ni pour le mal, seul ses désirs personnel comptait.


Dernière édition par Mantle Shoma le Mar 21 Juil 2015 - 0:32, édité 2 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Lun 13 Juil 2015 - 15:23

Que faire, que faire, que faire. Un dilemme se posait. Shoma était friand de combat et devait choisir entre Auron et un autre combattant. L'un n'aurait aucun mal à l'affronter tant il tient à la gouvernance de l'île, l'autre était un inconnu, connue visiblement que de la petite fille. D'ailleurs si cet inconnu était si fort que ça, il n'y aurait pas eu de tyran à la tête de cette île.

Le choix était vite fait, Auron constituait une bien meilleur prise, mais Shoma décida d'aller à l'encontre de sa volonté et laissa à la gamine une chance. Il n'avait pas changé de fusil d'épaule, mais la détermination dont faisait preuve cette gamine semblait avoir eu raison des objectifs à court terme du pirate et puis, Shoma n'était pas contre un peu plus d'action.

C'est donc sur ses pas que Shoma retourna. Il traversa de nouveau le village, marcha dans une ruelle qu'il n'avait pas encore fréquenté, entra dans une petite épicerie de proximité et tomba sur ce qui semblait être le gérant. Devant l'homme qui n'avait rien d'un combattant, Shoma demanda à son guide s'il était le fameux combattant dont elle voulait qu'il fasse la connaissance.

L'homme recula d'un bon pas et demanda à la petite fille ce qu'elle était en train de faire. Shoma regarda la scène et demanda également à la petite fille si elle ne lui avait pas joué un mauvais tour. D'un ton énerver elle répondit à Shoma que non et qu'il devait attendre. L'homme gronda la petite et lui dit d'arrêter de faire n'importe quoi et de s'en aller, puis il pria le pirate de l'excuser de l'attitude de la gamine qui lui faisait perdre son temps.

L'homme était visiblement pressé de chasser les deux personnages de son établissement, mais la petite fille ne voulait rien écouter et se mit même à parler plus fort. Elle n'avait pas l'air d'une menteuse et cela ne ressemblait pas à un caprice, alors Shoma décida de prendre son partie.

Quoi de mieux qu'un sabre pointée entre deux yeux pour permettre à une langue de ce délier. Devant un tel spectacle, la jeune fille recula d'un pas avant de tomber sur ses fesses. Elle pensait Shoma dans le camps des gentils et non une brute méchante comme Auron et ses hommes. Trop jeune pour comprendre, elle ne savait pas que parfois un peu de violence permettait d'ouvrir bien des portes.

La porte que Shoma cherchait à ouvrir fini par entendre raison. L'homme dévisagea la petite fille et lui envoya en pleine figure qu'elle venait de trahir la résistance. En entendant ces douces paroles qui résonnaient comme une victoire, Shoma rangea son arme et releva la petite fille avant de lui dire qu'il n'avait jamais eu l'intention de blesser un innocent, mais que cela était nécessaire pour voir qui des deux mentaient.

C'était un mensonge gros comme une montagne, mais sur cette île où il n'était pas connu, il pouvait aisément jouer sur les mots pour duper et tromper ceux peuple cette île. S'il devait tuer un innocent, il est clair qu'il n'hésiterait pas une seule seconde.

La mort vallait-elle de risquer sa vie pour la résistance ? Visiblement oui, car même s'il avait littéralement avoué être de la résistance, l'homme ne semblait pas décider à agir. Les yeux fermer il indiqua à Shoma qu'il était désolé, mais que malgré tout il ne pouvait rien dire. Tous sur cette île dépendait des braves hommes et femmes qui gardent le secret sur ces hommes qui bravent leur avenir personnel pour vaincre Auron.

Visiblement dans une impasse, Shoma compris qu'il devait jouer sur la corde sensible pour avancer. Shinji était la clé du problème. Il était le héros de cette île, un symbole fort de la résistance, un homme qui avait la confidence du peuple selon les dires des habitants qu'il avait rencontrés, alors il allait utiliser son nom pour accéder aux informations qu'il lui fallait.

Sans scrupule, Shoma expliqua à son vis-à-vis qu'il était pirate. Le simple énoncer de ce mot fit reculer le bonhomme, mais très vite il ne tarda pas à aller plus loin dans son explication. Il venait de la mer bleue, enfin de la mer qui se trouvait sous les nuages et qu'il était venu avec Shinji sur cette île. Que leur héros était l'un de ses compagnons et qu'ils avaient comme objectif commun de débarrasser Wathéria de la présence du tyran.

Après cinq minutes à parler seul, l'homme se mit à pleurer et tomba également à terre avant de beugler que le jour qu'ils avaient tant attendu était enfin arrivé et que Shinji allait enfin sauver Wathéria des griffes d'Auron. Shoma marqua des points, mais n'avait pas le temps et la patience d'attendre de gagner encore plus la confiance du type pour aller de l'avant, alors il joua la comédie et lui expliqua que s'il ne pouvait obtenir de l'aide, alors il ne pourrait aller rapidement à la rencontre de l'ennemi final.

Essuyant ses larmes et se remettant debout, l'homme attrapa un Den Den cacher et à l'abri des regards indiscret afin d'entrer en contact avec une personne. Après plusieurs minutes celui qui se trouvait à l'autre bout du combiné, lui raconta qu'il se trouvait avec Shinji et que Shoma était bien l'un des leurs. Quelques minutes plus tard, l'homme termina et avec plus de conviction qu'avant s'adressa au pirate.


"Je suis désolé d'avoir douté de vous."

Il attrapa ensuite un morceau de papier et le donna à Shoma.

rendez-vous ici, vous y rencontrerez  notre chef, il vous sera d'une grande aide pour votre quête.


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mar 21 Juil 2015 - 14:02

Tu arrives sur le lieu indiqué et tu n'y trouves personne. L'homme t'aurait-il menti en fin de compte ? Sans doute te poses tu la question? Malgré tout tu préfères rester confiant. Cet endroit à été très difficile d'accès et peux bien être une planque. Tu attends, tu attends, tu attends tellement que tu arrives même à te convaincre qu'en effet il s'agissait d'une farce et là tu es décidé à aller prendre la vie du bonhomme de tout à l'heure.

"Oh vous voilà. Pardonnez mon retard, je n'ai plus la force de ma jeunesse."

Voici qu'un vieil homme arrive. Il est à l'image de ceux que tu as sauvé en bas des griffes d'Auron.

"Vous êtes donc le pirate qui est venu ici avec Shinji ?"
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mar 21 Juil 2015 - 14:45

En possession d'une information devant le conduire au chef du mouvement rebelle, Shoma laissa la petite fille pour rejoindre le lieu indiqué. Il était préférable pour le pirate de n'avoir personne dans les pattes au cas où la situation tournait mal où si le rendez-vous prenez une tournure indésirable. Nul n'est à l'abri d'une mort accidentelle après tout.

Shoma ne connaissait pas trop les lieux, pour ne pas dire qu'il ne connaissait rien de Wathéria, mais au vue de la topographie, il réussi tant bien que mal à trouver des repères, quelques conseils en demandant à des gens qui se demandaient que pouvaient bien faire un inconnu sur l'île etc.

Au final, le capitaine pirate se retrouva à presque à l'extrême Nord Ouest de l'île, mais toujours au même niveau. Il n'avait rencontré que peu d'adversaire et pour ceux qu'il croisa, il se contenta de les éviter sans se faire voir. Au vue de la sécurité qu'il rencontra il se dit que cette partie de l'île ne devait sans doute pas être importante contrairement à la zone où il s'était battu contre Manao.

Arriver sur le lieu de rendez-vous, Shoma attendit, attendit encore. Devant le temps qui défilait, il fallait prendre son mal en patience. Encore et encore. Minute après minutes, Shoma patientait. Plus le temps passait et plus il s'énervait, mais ne devait pas révéler sa présence, si la sécurité était minime dans les environs, ce n'était pas une raison pour les ameuter ici.

Une multitude d'idée traversa la tête du pirate comme laisser tomber le rendez-vous et repartir à la recherche d'Auron, aller chercher Shinji, aller tuer l'homme qui l'envoya perdre son temps ici, mais Shoma opta pour toujours plus de patience. En restant ici, il espérait tomber sur un homme fort.

Entre un homme fort et l'homme qui fit son apparition, Shoma venait de tomber de haut. Un grand-père pas plus fort que ceux qu'il avait sauvé sur Boyn fit son apparition, à moins de bien cacher sa force, il n'avait pas l'air d'être un combattant. Non, aucune chance que ce type soit l'homme fort de la résistance, celui qui combat Auron dans l'ombre.

S'il n'était pas l'homme que Shoma recherchait, il était bien celui qu'il devait rencontrer. Au courant de sa venue sur l'île avec Shinji le vieil homme semblait bien être au courant de l'affaire et par conséquent était le chef de la rébellion de Wathéria.

Devant l'homme qui se présentait devant lui, Shoma n'hésita pas à lui dire qu'il était dessus, qu'il attendait un combattant fort et non une vieille branche incapable de manier le sabre ou le pistolet.

Devant les affirmations du pirate, le scientifique se mit à rire avant de donner raison au capitaine. Il lui avoua par la même occasion qu'il n'avait jamais eu le besoin de se battre et que sa seule arme consistait en la foie envers son fils, fils qui était sans doute l'homme qu'il espérait voir à sa place ici-même.

Si le combattant en question était le fils du vieux, Shoma espérait le voir, mais la suite des explications de l'ancien maire de l'île lui fit comprendre qu'il ne viendrait sans doute jamais. Kalije son fils unique se trouvait à l'autre bout de l'île avec Shinji et comme ils avaient beaucoup de choses à se dire c'est lui qui s'était déplacé.

Poli et courtois, deux qualités rares en temps d'occupation, Haredios à bien vouloir le suivre. Après avoir fait tout ce chemin et avoir attendu autant de temps, Shoma n'était plus vraiment à quelques minutes où kilomètres près. C'est donc en fermant la marche que le capitaine pirate suivi son guide.


"On peut dire que vous êtes actifs depuis votre arrivée"

"Que voulez-vous dire ?"

"Bien que ne me montre que rarement, je sais ce qu'il se passe sur mon île Mr le pirate."

"Vous avez des nouvelles de mes hommes ?"


Les deux hommes continuèrent de marcher tout en discutant. Au cours de cet échange qui l'éloignait de son objectif principal, Shoma engrangea d'importantes informations. Le genre d'information très utile et qui pourrait s'avérer capitale en cas de besoin. Quinze minutes de marche plus loin, Shoma qui fermait la route marchait côte à côte avec l'ancien maître de l'île.

Pour le moment Haredios ne lui avait pas encore demandé son aide, mais quand il parlait, il indiquait implicitement que l'aide de Shoma et des siens sont la bienvenue.

Le bougre était sans doute vieux et incapable de mener un combat contre Auron, mais il n'était pas sénile et savait ce qu'il faisait, du moins c'est ce qu'il montrait. Il savait qu'il avait plus d'une carte à jouer et qu'il devait continuer la lutte quoi qu'il arrive.




Dernière édition par Mantle Shoma le Jeu 23 Juil 2015 - 15:33, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mer 22 Juil 2015 - 2:36

Vous marchez, marcher, marcher et finissez par descendre de niveau avant d'atteindre la fin de l'île. Devant vous, le vide, les nuages, un passage direct qui ne mène qu'à un seul en droit, la mer située à plusieurs kilomètres plus bas. Héradios te regarde et t'informe que votre destination est encore plus bas.

"Nous allons rejoindre notre quartier général si l'on peut dire."

Voilà qu'il saute et t'invite a faire de même. En le voyant faire tu sais qu'il n'est pas fou, mais tu peux bien te poser cette question tant il faut du cran pour sauter.
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Jeu 23 Juil 2015 - 13:18

Shoma n'avait pas remarqué, mais à force de marcher ils avaient atteint l'extrémité de l'île. Plus loin, il n'y avait pas de plus loin. Le vide, les nuages, le ciel, l'ascenseur qui renvoi sur Grandline, il n'y avait que ça. Devant le manque de solution qui s'offrait à eux, Shoma regarda son guide, lui seul savait ce qu'il faisait, il devait donc avoir une explication sur la suite des évènements et surtout pourquoi ils se trouvaient ici.

Le quartier général de la rébellion ? Shoma n'était pas contre, mais si tel était bien le cas, ils devaient aller autre part, car à moins que ce quartier général se trouve au paradis il n'y avait rien et quand bien même ce dernier serait au paradis, Shoma déciderait de laisser sa place à un autre.

Mourir pour les autres, une bonne blague, quoi qu'il en soit Shoma ne comptait pas se laisser laver le cerveau et sauter dans le vide sans réel raison.

Qui aurait cru que des deux hommes Shoma soit le plus craintif. Le terrifiant capitaine pirate laisse un vieil homme sauter par-dessus l'île. Haredios sauta sans une once d'hésitation et invita Shoma à faire de même.

Alors que le son de sa voix devait être plus en plus éloigné, signe que son corps descend de plus en plus et se dirige vers la mer, la voix du sage restait toujours proche et continua d'inviter le pirate à le suivre. Le bougre semblait amusé de ce qu'il venait de faire et rigolait tel un enfant qu'il venait de sortir d'un parc d'attraction.

Méfiant, mais résolu à le faire, Shoma se laisse également tomber. Un saut de l'ange, non, pour lui c'était plutôt qu'il se laissa tomber la tête la première, bras écarté. Une vague imitation d'un saut de l'ange. Une chute d'une dizaine de mètre et op la fin du saut dans le vide. Un filet de sécurité attendit le pirate et le conduisit directement devant une sorte de planche de bois qui menait à un petit laboratoire.

Le quartier général de la rébellion de Wathéria c'était ça ? Un laboratoire relié à l'île par un simple fil. Un laboratoire bien moins quand qu'une taverne. Il ne fallait pas se fier aux apparences, Shoma en était bien conscient, mais comment faire face à un puissant tyran qui est entouré d'assez d'hommes pour soumettre une petite île avec si peu de moyen.


"Vous avez aimé ? Moi j'adore."

"Vous m'avez bien eu ?"

"Pourquoi ? Vous ai-je menti ?"

"C'est la place forte de la rébellion ?

"Il s'agit du quartier général de la rébellion."


Si cette seule planque représentait le coeur de la rébellion, celle-ci ne devait sans doute pas être importante et c'est sans doute pour cette même raison que le tyran est sur cette île comme s'il était chez lui.

Déjà sur place, Shoma suivi Harédios. Une fois à l'intérieur, il se posa volontiers sur un fauteuil et attendit que le chef "rebelle" arrive à son tour et se pose sur un fauteuil en face de lui.


"D'ordinaire c'est mon fils qui se trouve à votre place."

Le scientifique était pour le moins content de voir une autre personne dans ses lieux. Cela faisait longtemps qu'il vivait reçus ici loin de la vie sur l'île. Figure emblématique de la contestation du tyran, il est normal pour lui de se cacher afin de sauver sa peau. Malgré tout Shoma reconnait en lui son courage, bon nombre de personne aurait opté pour la fuite plutôt que de rester sur place à attendre un miracle ou le messie.

"Un thé ?"

"Pensez-vous que je suis là pour ça ?"

"Pensez-vous qu'au point où nous en sommes-nous n'avons pas quelques minutes en plus à perdre ?"

"Menthe, un thé à la menthe alors."

"Parfait, comme je les aime."


Une fois préparée et servis, les deux hommes dégustèrent leur thé avec quelques biscuits sucrés comme accompagnement. En les regardants, jamais l'on aurait pensé qu'il se trouvait en pleine zone de combat et sans doute qu'à la fin de la journée un camps devrait être déclaré vainqueur.

"Pourquoi êtes-vous venus ?"

"Pardon ?"

"Je veux dire, Shinji à fait une promesse et à un compte à régler avec Auron, mais vous, pourquoi nous aidez vous ?"

"Humm"

"Je ne suis pas un combattant, mais je peux facilement dire que vous n'êtes pas un enfant de coeur non plus."


Ce n'était pas la peine de mentir devant le vieil homme, il n'avait pas les cartes en jeu et quand bien même il avaient, avec Auron à la tête de l'île il se retrouvait mains et pieds liés.

Au départ Shoma avait suivi Shinji dans le seul but de comprendre pourquoi il avait décidé de monter sur cette île avec autant d'énergie, puis il décida de combattre Auron pour le simple fait de combattre un adversaire qui avait mi à mal l'un des plus grands pirates de Grandline, mais maintenant cette histoire prenait une autre tournure, une tournure qui pouvait avantager Shoma et les siens.

Joindre l'utile à l'agréable était une possibilité, mais plus encore gagner une île volante loin du regard de la marine et par-dessus le marché une île qui vole et capable de se déplacer ou bon lui semble, c'était bien plus qu'une opportunité à saisir.


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Jeu 23 Juil 2015 - 21:12

Le thé s'écoulait de la tasse au gosier de l'ancien maire. Vous parlez, vous buvez, vous parler de nouveau. C'est un jeu d'échange entre vous. Habitué à descendre sur terre, Harédios connais l'avidité des hommes de la terre. Rien n'est gratuit, tout ce paye. Triste mentalité, quand on sait que Wathéria n'est qu'une île dédié à la science et à la découverte météorologique.

Malgré tout, il sait pertinemment que le temps joue contre lui et que seul ton aide peut permettre de délivrer son île et libérer ses habitants depuis trop longtemps opprimé.


"Puis-je acheter vos services ?"

Haredios entre dans le vif du sujet sans mettre de gant. Tu es comme Auron, tu as du sang sur les mains. Tu es capable de débarrasser l'île du tyran, mais quelque chose en toi fait que le maire doute. Un homme capable de vaincre Auron est un homme capable de prendre sa place.

"Acceptez-vous mon offre ?"

Si acheter le tyran était une chose que pouvait se permettre le vieil homme il l'aurait déjà fait, mais il ne peut en aucun cas se permettre de lui donner ce qu'il souhaite. Donner au tyran ce qu'il exige serait la pire chose, c'est d'ailleurs aussi pour cela qu'il est sur Wathéria depuis tant d'année.

Un homme venant de la mer bleue et n'ayant pas encore compris l'importance de cette île ne pourrait pas demander la même chose qu'Auron, à savoir la connaissance météorologique cumulé sur cette île depuis des siècles. Un savoir trop dangereux pour des gens imbus de pouvoirs.

Malgré tout il y avait sur cette île quelque chose qui avait de la valeur quelque chose qui pouvait acheter les services d'une personne telle que Shoma.
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Ven 7 Aoû 2015 - 22:04

Au fil de la conversation le maître des lieux décida de jouer une de ses cartes, une carte qui pourrait venir en aide aux siens. Avec Shoma il pensait pouvoir réussir à enfin aller de l'avant. Louer les services du capitaine pirate, pourquoi pas. S'il avait de quoi payer pourquoi faire la fine bouche. S'il avait de quoi rendre les négociations intéressantes, Shoma prendrait sa décision assez rapidement.

"Si rapide !"

L'homme n'avait pas encore  dit au pirate ce qu'il comptait lui donner en échange de ses services qu'il lui demandait s'il acceptait son offre. Devant une telle précipitation, le capitaine pirate déposa sa tasse de thé et le regarda le maire. Shoma attendait quelque chose de gros, quelque chose qui lui permettrait de s'en aller de cette île avec l'esprit serein, mais surtout les poches pleines. Oé, les poches pleines.

"Qu'avez-vous à me proposer."

S'il n'avait pas intercepter Shoma et lui avait demandé de le suivre peut-être, peut-être que Shoma aurait fait le sale boulot sans contre partie, mais ce n'était qu'une supposition. Maintenant, c'était maintenant et maintenant que l'homme avait mis l'eau à la bouche du pirate, il ne pouvait plus se contenter de lui faire une offre en dessous de la valeur de la liberté de son peuple.

D'ailleurs pendant que les deux hommes étaient en train de parler et de mettre sur la table de quoi débuter une collaboration, à l'autre bout de l'île Shinji et Mizu étaient déjà en conflit ouvert avec le tyran.


"Mettons carte sur table. Je vais commencer."

Shoma décida de lancer les négociations, il avait tout ce dont avait besoin cette île et plus encore. Il avait les hommes, la puissance et était le seul capable d'apporter l'assurance d'une vie nouvelle pour Wathéria.

"Je pense que pour une île telle que la votre, votre liberté peux se monayer au allentours des 500 millions de berry."

Règle d'or de la négociation, règle n°1, osez commencer par une exigence élevée. Voilà que Shoma commence avec une offre qu'il est certain que le météorologue ne pourra pas accepter. 500 millions, c'est une somme importante et Shoma depuis sa chaise sait pertinemment que son interlocuteur ne sera pas en mesure d'accepter une telle offre.

Comme prévu, Harédios n'était pas en mesure d'accepter l'offre du pirate. Embêter, gêner, l'homme ne tarda pas à tenter de négocier l'offre du pirate. 500 millions c'était beaucoup, beaucoup trop, trop pour un simple météorologue quand bien même il serait l'ancien maire de l'île.

Du coup au lieu de simplement refuser l'offre et voir la collaboration entre les deux tout simplement annuler, le scientifique tenta de tirer vers le bas l'offre initiale.

Pas mal, mais Shoma s'y connaissait en négociation et à chaque fois que son interlocuteur lui demandait un geste, le capitaine pirate lui donnait un argument en faveur de la libération de son île et donc qui allait dans le sens son offre initiale qui étouffe le scientifique.

Bien qu'il savait comment diriger une négociation, l'homme n'était pas non plus née de la dernière pluie. Il savait ce qu'il pouvait proposer et ce qu'il ne pouvait promettre. Diz minutes passèrent et les deux hommes avançaient à grands pas.

Shoma accepta de nombreuses concessions. En commençant avec une offre élevée, il savait qu'il allait devoir revenir sur son offre. C'était aussi cela le jeu, on ne pouvait pas avoir l'ensemble de ses exigences. Malgré tout Shoma avait réussi à obtenir des contreparties.


"Je peux vous proposer le trésor de notre île."

Le trésor de l'île. Cette simple phrase donna espoir au pirate de mettre la main sur quelque chose de gros. Avec un peu de chance le trésor de l'île approchait de son offre initiale, bien qu'il lui expliqua qu'il n'avait pas une telle somme à lui offrir pour ses services.

Devant la dernière phrase du scientifique, Shoma lui demanda quelques explications au sujet de ce trésor, car les hommes peuvent mentir, mais s'il arrivait à lui montrer une partie de ce trésor, peut-être allaient-ils pouvoir arrêter de parler et enfin passer à l'action.

L'homme lui dit qu'il lui était impossible de lui montrer une partie du trésor, car ce trésor n'est qu'une seule et même chose et tien dans un simple coffre.

Un tel trésor semblait bien en-dessous de ce qu'espérait le capitaine, mais plutôt que de cracher dans la soupe avant même d'y avoir goûté, Shoma lui demanda quand même de pouvoir le voir.

L'homme quitta son siège et disparu dans son monde plusieurs minutes avant de revenir coffre en main devant Shoma.



http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Sam 8 Aoû 2015 - 2:27

Peu de temps après son départ voilà le scientifique qui reviens vers toi. C'est avec fierté qu'il pose le coffre sur ses genoux et loue les bienfaits de son île, mais surtout de ce qu'il détient. Il n'hésite pas à te rappeler qu'il est sur le point de t'offrir ce que cette île possède de meilleur.

"Voilà ce que je suis prêt à donner en échange de votre collaboration."

Sortant la clé d'un pot de fleur situé à côté de son siège, il ouvre le coffre et dévoile le trésor de l'île.

"Un fruit du démon. Voilà ce que je vous propose en échange de la défaite du tyran."

Un fruit du démon, ce n'est pas un cadeau ordinaire, bien au contraire c'est un véritable trésor. Dire que sur une telle île se trouvait pareil découverte.

Bien qu'il ne puisse pas mettre de nom sur le type ou le nom du fruit il faut avouer que ce présent est bel et bien du niveau de la requête.

Maintenant tout est entre tes mains. Accepter le fruit et aller combattre le tyran où lui prendre de force et continuer comme un voleur et pilleur que tu es.


avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Sam 8 Aoû 2015 - 2:56

Devant lui le coffre s'ouvre et Shoma aperçoit un fruit du démon. Un vrai de vrai, un comme le sien. Un trésor à n'en pas douter. De tout ce qu'il pouvait espérer trouver dans cette boite, un fruit du démon était bien la dernière chose qu'il pouvait s'attendre à voir.

Shoma attrapa le fruit, le regarda dans tous les sens. C'était bien un authentique fruit. Maintenant il ne lui restait plus qu'à savoir quel genre de fruit était celui-la. Des fruits du démon, il en existait des centaines, peut-être même plus, mais ils étaient répertoriés en plusieurs catégories.

S'agissait-il d'un paramécia, donc d'un fruit comme le sien ou celui de Mizu. D'un Zoan, donc un fruit qui permet de se transformer en une espèce animal où d'un fruit de type logia qui permet de se transformer en un élément de la nature. Tel était la question, car en fonction de la catégorie de ce fruit sa valeur pouvait grimper en flèche.

Un type comme Shoma n'avait que faire d'un fruit du démon à garder au chaud, il en avait déjà mangé un et à moins de vouloir perdre la vie de manière complètement inutile, il ne pouvait tenter de le manger. Cela conduisait à un dilemme. Prendre le fruit dans le but de le vendre et ainsi obtenir l'argent qu'il espérait de ce marché où prendre le fruit et le donner à l'un de ses compagnons, un choix moins égoïste et qui ne pourrait qu'élever encore plus la puissance de ses hommes et donc de son équipage.

Sans même prendre le temps de réfléchir, Shoma se leva, contourna la table et ferma le coffre. Pour lui le marché était définitivement conclu. Il n'avait pas besoin de plus de temps de réflexion. Il allait combattre au nom des habitants libre de Wathéria et gagnerait ce fruit.

En acceptant le marché aussi rapidement, le capitaine pirate avait mis de côté l'aspect pratique du fruit, car si les fruits du démons sont rare, voir très rare, il n'est pas dit qu'il s'agit forcément d'un fruit aussi puissant que le sien, il pourrait s'agir d'un fruit dit ordinaire, mais cela ne semblait pas compter pour Shoma qui voyait en cette transaction un paiement idéal pour ses services.


"Je suis votre homme."

Le marché était conclu, Shoma allait combattre sans se poser de question et sans poser de question. Le fruit du démon de Wathéria allait être sien et Harédios allait retrouver son île. Les deux parties y trouvaient leur compte et pouvait enfin passer à autre chose.

Bien entendu, Shoma n'allait pas attendre de terminer le travail pour récolter son trésor. Non pas qu'il ne fais pas confiance au scientifique, mais qu'il sait que ce coffre est plus en sécurité avec lui qu'ailleurs. Question de principe des Spectres, avant d'accepter un travail se faire payer au préalable. On est un pirate où ne l'ai pas.

Devant la demande du pirate, le scientifique accepta sans la moindre objection de laisser le coffre et la clé au capitaine pirate. Il croyait en lui, il semblait fort et était l'ami de Shinji, de quoi facilement penser qu'il n'allait pas revenir sur sa parole.

Shoma avait accepter d'aller vaincre Auron, mais se demanda quand même si son vis-à-vis lui donna le fruit du démon comme moyen de paiement pour vaincre le tyran et que ce fruit était le trésor de l'île, qu'est-ce qui retenait cet homme sur cette île ? Il ne pouvait pas simplement rester ici sans raison. Il devait y avoir quelque chose qu'il désirait, quelque chose qu'il estimait supérieur à un fruit du démon.

Cette question ne devait pas être oublié, mais pour l'instant il devait partir au plus vite et aller se défouler un petit peu, car une population attend beaucoup de lui.


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1