AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Ne me laisse pas, jamais.

Invité
Invité


Sam 18 Juil 2015 - 14:30





A la base.


Nous étions de retour à la base G-6, quartier général de la Marine de North Blue. Je n’avais pas d’habitation dans la ville, c’est pourquoi je pris soin d’emmener la jeune femme directement dans l’une des couches de la base elle-même. En passant, nombre de regards étaient dirigés vers nous. La nouvelle de ce qui s’était passé était déjà répandue à travers la base. Beaucoup me félicitèrent, d’autres restèrent simplement indifférents. Le couloir semblait interminable, plus j’avançais et plus j’avais peur qu’elle ne tienne pas le coup. Il fallait l’avouer, elle était dans un bien mauvais état.

Une fois à destination, je l’allongeai dans le lit, la recouvrant d’une couverture chaude. Le médecin ne mit que quelques minutes à arriver, il était déjà muni de tout son matériel. Après quelques analyses, sil pu rendre son premier verdict. A mon soulagement, elle n’était pas en danger de mort. Elle ne l’était plus. En effet, le médecin ne savait pas expliquer comment avait-elle pu rester en vie si longtemps… elle aurait dû trépasser il y a de cela déjà plusieurs jours. Une fois les examens terminés, elle fut hydratée, pansée, recousue. Je le savais, son corps tout entier serait recouvert de tissu cicatriciel. Mais elle était en vie, l’important était là.

Après une heure de soins, le médecin ne pouvait plus rien faire d’autre. A présent, elle devait se reposer pour retrouver des forces. Il lui faudrait de toute façon plusieurs jours, voire plusieurs semaines pour avoir la chance de remettre les pieds dehors. Et quand bien même, serait-elle mentalement à la hauteur pour reprendre quoi que ce soit ? Pour simplement reprendre le cours de sa vie ? Ou même pour vivre… Je n’en savais rien. Mais mon travail était fait, ma promesse était tenue, alors cela ne me regardait plus vraiment. J’avais annulé ma mission pour celle-ci, il me fallait maintenant rédiger un communiquer à faire parvenir dans le journal de North Blue, afin de transmettre mon discours sur papier. Les gens devaient tout de même savoir, ils devaient tout de même m’aider, j’avais toujours besoin d’eux et ils avaient besoin de moi.

Je me levai, me dirigeant vers la sortie de la chambre…

-Non… ne pars pas… ne me laisse pas…

N’était-elle pas endormie ? Je pensais qu’elle ne se doutait même pas de ma présence. Ses yeux étaient fermés, et pourtant elle me parlait. Etait-ce son inconscient ? Ou avait-elle simplement peur de rester à nouveau seule ?

« … »

-Ne pars pas, je t’en supplie… ne pars pas… jamais. Ne me laisse pas… jamais.

Son discours était à la fois étrange et tout à fait normal. Après tant de temps passé en captivité, prisonnière, elle avait simplement peur. Je la sentais, cette peur en elle, cette peur qui ne s’envolera peut être jamais… Pour cette nuit, je resterais avec elle. Sans un mot, je pris place à côté d’elle, m’adossant contre le bord de son lit. Sa tête pris place sur mon épaule, je sentais quelques fines larmes couler sur celle-ci.

-Merci…

Je pris une feuille de papier, un stylo, et je profitai de cet instant pour non seulement rédiger mon rapport, mais également pour préparer le communiqué officiel de la Marine pour le journal quotidien. Après tout, je devais tout de même rester focalisé sur ma mission première.

Elle s’endormie, et la nuit toute entière passa.

Invité
Invité


Lun 20 Juil 2015 - 8:28





Gilgamesh - Marine de North Blue a écrit:
Base G-6
QG de la Marine de North Blue




Avis à la population de North Blue.



Depuis toujours, une différence de classe sociale est établie dans le monde. C’est un fait que l’on ne peut changer. Certains sont plus aisés que leurs compatriotes, d’autres le sont moins. C’est ainsi qu’il nous faut connaître des jours sombres avant de pouvoir entre apercevoir la lumière. Il nous faut travailler et persévérer avant de pouvoir toucher notre récompense. Il faut se battre, lutter pour ne serait-ce que pouvoir rester en vie et profiter de ce monde. Nous ne disons pas que les choses sont faciles, nous ne l’insinuons même pas. Chacun sait, vous tout comme nous, que rien ne sera jamais facile, que rien ne nous sera jamais servi sur un plateau. Nous le savons, vous le savez, tout est une question de survie !

Nous, Marins, représentants de l’ordre, voulons nous allier avec le peuple. Nous avons assez parlé, nous avons assez regardé, il nous faut maintenant agir. Nous ne voulons plus, nous le pouvons plus assister à la dégradation de ce monde. Ici, tout le monde est sur un pied d’égalité. Ici, tout le monde a le droit de vivre sans avoir à se sacrifier jour après jour. Nous voulons vous aider ! Chacun d’entre vous. Imaginez, une aide quotidienne, pour tous les plus démunis de North Blue. Une aide quotidienne et entièrement gratuite sur chaque île, dans chaque ville de notre mer ! C’est vous, peuple, qui permettez à ce monde de changer, d’évoluer. Il est donc temps que vous soyez remerciés en retour. Nous ferons tout notre possible pour améliorer votre condition de vie, nous ferons tout notre possible pour vous rendre heureux. Parce que nous sommes la Marine et que nous pensons au peuple.

Pour cela, nous avons besoin de vous, nous avons besoin des personnes qui croient en vous, et qui croient en nous. A toutes les personnes les plus fortunées des îles de North Blue, je lance un appel d’aide. Aidez-nous, aidez-nous à rendre la vie meilleure. Aidez-nous à rendre ce monde meilleur, et vous serez récompensé en retour. Aidez-nous à mettre ce commerce sur pied pour que le vôtre n’en soit que plus valorisé et grandi. Envoyez-nous ou faites nous parvenir un don permettant de mettre en place ce projet, parce que l’avenir de vos voisins est tout aussi important que le vôtre. Pour mettre un tel projet en place, il nous faut réunir 50 millions de Berries, c’est pourquoi votre aide est des plus importantes.

D’ici quelques semaines, la Marine de North Blue ouvrira un centre d’aide pour les personnes les plus démunies au QG de la base G-6. Nous mettrons en place un commerce visant à faciliter les transactions à travers tout North Blue. Ce commerce sera basé sur l’entraide et le volontariat, et fera des échanges quotidiens entre les différentes îles des environs. Nourriture, vêtements, matériaux, nous transporterons d’îles en îles tout le nécessaire dont vous aurez besoin. Et ce, entièrement gratuitement.

Je crois en vous, je crois en le peuple, j’espère que vous l’aiderez également.



Lieutenant Gilgamesh, QG de de Marine de North Blue, Base G-6.


Invité
Invité


Lun 20 Juil 2015 - 11:34





Un nouveau jour.


La lettre avait fait le tour de North Blue, le message était passé. Une bonne chose de faite, même si dans l’idée il aurait été plus convenable de me déplacer moi-même. Les circonstances en voulurent autrement. J’étais retourné à mes tâches quotidiennes à la base ; entraîner les jeunes recrues, quelques rapports… une routine que l’on pourrait qualifier d’agréable et de supportable. J’étais toujours à la base, n’ayant pas vraiment les moyens d’acheter une maison en ville ni même de me payer quelque chose de plus confortable. Et je n’en avais guère besoin, les choses étaient très bien comme cela.

Je passais la voir chaque jour. Je ne disais rien et je n’en avais pas besoin, puisqu’elle passait le plus clair de son temps à dormir. Elle avait visiblement repris des couleurs, ses blessures commençaient à bien cicatriser. On me rapportait souvent qu’elle me demandait, souvent en pleine nuit. Elle faisait des cauchemars, et cela n’arrêtait pas, jour après jour, nuit après nuit. Le médecin allait la voir quotidiennement, l’aidant ainsi à se remettre sur pieds, même si cela était chose plutôt difficile.

Après un temps, elle avait l’air d’aller mieux, je l’apercevais marcher dans les couloirs, faire des aller retours pour se dégourdir les jambes. Enfin, c’est ce que je supposais. Passant devant sa chambre, je fis halte pour m’assurer de son bien-être. Ses yeux étaient ouverts, dans ma direction.


-Vous ! C’est vous… je sais que c’est vous. Votre visage, c’est ce visage qui… C’est vous.

« … »

-Vous...vous m’êtes sauvé la vie. Sans vous, je ne sais pas ce que…

Détournant le regard un instant, elle reprit très vite le contact visuelle, ne me lâchant pas des yeux une seule seconde. Elle se mit assise sur son lit avant de se lever. Un mouvement encore un peu difficile, mais elle avait l’air d’avoir repris beaucoup de force, déjà.

-Je…c’est peut-être un peu direct mais… mais veut être affecté sous vos ordres, s’il vous plait ! Je…j’ai perdu cette sensation de vie. Je ne me sens en sécurité que lorsque je vous sais dans les parages, je ne sais pas pourquoi. C’est comme ça. Acceptez, s’il vous plait, acceptez de me prendre dans vos rangs, j’en ai déjà parlé avec vos supérieurs. Je crois que j’ai besoin de vous, pour aller mieux. Pour vivre. S’il vous plait.

« En ton ténébreux sommeil je suis confident
Par mes mains, érigé ce sombre monument.

A tes pieds je n’ai laissé que ces jours pluvieux
Depuis ce jour, je suis resté bien malheureux.

N’ai-je pas connu les pleurs de ton triste sort
Essuyer ainsi les larmes de mes remords. »


-Co…comment ?

« C’est d’accord. »

-Vraiment ? Je vous remercie… mais… comment vous appelez-vous ?

« Gilgamesh ».

-…

« Lieutenant ».

-Merci, mon Lieutenant, vous ne serez pas déçu ! Je vais me préparer et j’arrive tout de … aïe ! Je…j’ai encore besoin d’un peu de temps, vous savez…

D’un signe de la tête, j’acquiesçai avant de faire demi-tour dans le but de m’en aller. J’avais d’autres choses à faire, et je devais aussi réfléchir à cette drôle de situation. Pourquoi avais-je accepté ? Je n’avais pas les capacités pour la protéger éternellement… Et puis, que faire… ?

-Lieutenant… ? Merci.

Un très léger sourire, je quittai la pièce.

Un court moment plus tard, je fus convoqué dans le bureau de la hiérarchie. Le résultat du courrier et de l’appel au peuple que j’avais fait était arrivé, avec le total de ce que les habitants de North Blue étaient prêts à offrir pour leurs semblables.


Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1