AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


La révolte ou l'entraînement au sabre.[Natsumette]

avatar
Izumi
L'Armure brisée

♦ Localisation : Second Peace Island
♦ Équipage : Capitaine de l'Iron Fleet

Feuille de personnage
Dorikis: 3540
Popularité: -280
Intégrité: -130

Dim 26 Juil 2015 - 23:17

Ils croupissaient depuis deux semaines, une trentaine d'esclaves dans les cales d'un navire pirate. Entassés comme des animaux, collés et cantonnés aux besaces bien basses ils vivaient comme des rats. L'humidités, la chaleur et l'odeur de transpiration rendait invivable toute activité en bas. Pourtant ils étaient là enchaînés vulgairement, l'acier coûtait cher et visiblement le capitaine en avait grandement besoin. Alors ils étaient liés les uns aux autres par de solides cordages vérifiés toutes les trois heures. Les pirates ne faisaient aucune pitié lorsqu'ils découvraient une tentative de fuite et la rangée de l'effronté prenait pour lui. La discipline de fer, seul remède contre les escapades dont rêvaient les esclaves.

Pourtant ce soir ils prenaient leurs destins en mains, menés par un duo d'entre eux avec une histoire propre et surtout avec des capacités hors de leur commun. La première était une ancienne marine, qui avait pour tout tort d'avoir observé son mari la tromper avec une fille de parrain local. Et hop la voilà enlevée par trois hommes et direction Las Camp et ensuite un post ici aux rames. Le second? Un gros bras, avec comme pour toc récurent la dépendance au jeu. Il pouvait parier tout ce qu'il avait, en mauvais perdant il faisait la peau à ceux qui gagnaient ses gains. Seulement voilà, parfois on doit des dettes à des gens qu'on ne peut zigouiller en claquant des doigts. Et à quatre heures d'un grand coup qui aurait pu lui octroyer une bonne petite retraite, son acolyte le dénonce et le voilà lui Danny sur un bateau pirate. Alors avec Terrance l'ancienne marine et malgré leurs différents ils tombent d'accord sur le point de la vengeance.

Et pour se venger il faut d'abord s'évader et ce n'est pas aussi facile que ça, les pirates sont nombreux et armés. Le plan? Prendre d'assaut le pont principal ensuite en bloquant les points d'accès et en dessous les canons prendre la fuite.

C'est l'heure maintenant.

La ronde est effectué et le trio de surveillants pirates passe dans les rangs, il s'arrête au niveau de celui en observant un de la cordée saignant sur son flanc droit. Si la santé de la marchandise n'est pas une priorité il faut quand même en prendre soin. Tandis que ses deux compères mettent en joue avec mousquet et pistolet les autres aux alentours le surveillant s'avance pour inspecter la blessure.

Le malandrin tandis qu'il est prit parmi les cordes est bousculer sur ses deux compères. Les esclaves de bout de rangs se déchaînent comme des animaux sauvages, tout est bon pour rendre aussi méconnaissables les anciens pirates dont le corps ressemble désormais à rien. Le visage n'en n'est plus un, certains sont sous le choc d'autre vomissent tuer n'est jamais facile et participer à une tuerie non plus. Mais Danny joue des bras en se détachant comme si c'était naturel, feignant presque l'effort alors qu'en réalité ce bon vieux Danny a faillit se faire dessus de trouille quand la patrouille s'est arrêté à son niveau.

Les esclaves se libèrent et récupèrent autant d'armes que possible sur les corps des gardes. Danny garde pour lui pistolet épée longue tandis que Terrance ne prend qu'un mousquet en guise d'arme. Et le groupe progresse, normalement la patrouille aurait du atteindre le bout du pont d'ici trois minutes. Ils ont donc trois minutes pour s'armer et pénétrer sur le pont supérieur.


***

Sur le pont supérieur Izumi donne des cours d'escrime à sa protégée à l'appétit contagieux. Elle tente de lui enseigner la base du maniement du sabre, pour le moment elle lui apprend plus à tenir sur ses deux pieds qu'autre chose. Chaque fois que les deux croisent le fer l'assaut avorte à cause de la précocité de la garde de Natsumi.

-Non pas comme ça Sena je te l'ai déjà dit. On arrive presque à la ration entière pour moi tandis que tu n'auras que des restes à ce rythme là.

Car elles jouaient pour un repas, chaque fois que Sena n'y mettait pas du sien dans l'exercice on descendait dans la nourriture et la quantité. L'armure sauvait au moins un peu de bouffe pour elle et l'équipage avant que la nouvelle recrue n'engloutisse toutes les provisions.

-Plus haut la garde, plus haut! Bien maintenant tu restes droite sur tes jambes et tu ne trembles pas à mon contact!

Et elle charge de nouveau l'armure inconsciente de ce qui se passe sur son propre navire juste en dessous d'elle.

C'est risible comment le destin se joue de chacun.
http://www.onepiece-requiem.net/t13445-izumihttp://www.onepiece-requiem.net/t13522-izumi
avatar
Sena Natsumi

♦ Localisation : Grand Line
♦ Équipage : Iron Fleet

Feuille de personnage
Dorikis: 2110
Popularité: -86
Intégrité: -69

Mar 28 Juil 2015 - 18:22


Bien qu'elle ait entamée son voyage seule, Sena était maintenant à bord d'un navire pirate qui, pour une fois, n'était pas une navette ou transport de fortune entre deux îles pour les besoins de ses déplacements. Non. Non. Non. Celui-ci était sa nouvelle maison, appartement à la boite de conserve qu'elle avait acceptée de suivre en mer suite à leur rencontre et… « discussion » légèrement déconcertante en termes de déroulement.

Certes elle aurait pu refuser et poursuivre sa route, tenté tant bien que mal d'atteindre sa destination en ayant toutes les chances de se perdre encore plusieurs fois. Mais pourquoi faire ? Après tout, autant profiter de la vie comme elle vient et accepter quand une proposition peut vous faire parcourir le monde.

La petite rouquine n'était pas passée inaperçue depuis son arrivée sur le navire et sa tenue atypique n'y était pour rien. C'était surtout son appétit qui menaçait dangereusement les réserves bien que la capitaine en armure ait eu droit à un avant-goût de ce qui lui faudrait gérer lors de leur petit repas au restaurant de Las Camp. Si au début la charpentière était au chômage technique et devait s'occuper de tâches plus bancales… Bien souvent sous le regard d'Izumi qui craignait sans doute de la voir casser quelque chose… La nouvelle recrue se retrouva à s'entrainer régulièrement au maniement de sabre avec sa capitaine.

- Meuuh !♪ J’vais crever de faim avant le prochain arrêt s’tu continues de diminuer ma part !

Sans jamais avoir eu le moindre entraînement sérieux à cette discipline -sans compter les ébauches d'entrainements avec son grand-père - Sena n'était pas une élève très brillante, même si ça s'améliorait progressivement. Il fallait la voir au début à lâcher son sabre en bois au moindre petit mouvement brusque. Ridicule !

Ses légers progrès l'avaient quand même laissée passer de l'objet en bois à une vraie arme, bien plus pratique pour s'entrainer lorsqu'on s'habitue le plus tôt possible au poids. Néanmoins, c'était presque comme si tout était à refaire, mettant parfois la patience de l'armure à dure épreuve même si le plus à plaindre était le ventre de la rouquine, la diminution de nourriture n'étant pas qu'une simple motivation !

Même si la charpentière n'était pas une lumière au quotidien, elle avait au moins pour elle le fait de ne pas ménager ses efforts et parvenir ainsi à progresser malgré ses gaffes et gamelles répétées. Comme demandé, elle leva sa garde mais… sans doute un peu trop car ses bras encadraient son visage et tenait la lame dirige en biais vers le sol. Une garde trop haute pour son niveau qui ne résista pas à l'attaque et envoya la demoiselle au sol.

- C'était trop haut ! Sencho m'a induite en erreur pour garder plus de bouffe !

S'exclama la jeune femme en croisant les bras et gonflant les joues comme une enfant qui boudait. Elle n'allait pas rester comme ça longtemps et se releva pour se remettre en garde, prenant les devants cette fois en lançant un enchainement basique d'attaques d'abord verticales et d'une dernière horizontale.

- Né, Sencho ! J’savais pas qu’on bossait dans l’transport public… Depuis quand ?! Y bouffent pas ma part au moins tout ceux d’en bas ?!

Qui pourrait trouver meilleur moment pour sortir une connerie pareille en dehors de Sena ? Elle était là depuis un petit temps mais ne semblait toujours pas avoir compris qu'elle était un pirate désormais et qu'il fallait bien de la main-d'œuvre pour faire aller le navire, de gré ou de force…

Bizarrement, c'est en semblant le plus dissipée qu'elle ne perdit pas de temps pour se remettre en position avant de déployer de nouveaux efforts et ainsi tenir le petit duel de lames se croisant à nouveau.


Dernière édition par Sena Natsumi le Sam 3 Oct 2015 - 0:29, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t13435-sena-natsumi-on-rentre-du-boulothttp://www.onepiece-requiem.net/t13605-fiche-technique-de-sena-n
avatar
Izumi
L'Armure brisée

♦ Localisation : Second Peace Island
♦ Équipage : Capitaine de l'Iron Fleet

Feuille de personnage
Dorikis: 3540
Popularité: -280
Intégrité: -130

Jeu 1 Oct 2015 - 23:20

Ils envahissent rapidement le pont en dessous de la capitaine et de sa nakama. Avec autant de discrétion que possible, récupérant au passage des armes de fortunes et tuant encore deux membres d'équipage. Maintenant il faudrait voir à se décider, à faire quelque chose et c'est  Danny les gros bras qui sous les conseilles avisés de Terrance décide de bloquer l'accès qu'ont le dernier pont et les extrémités à l'étage supérieur. Une dizaine d'entre eux se dévouent pour retarder autant que possible l'arrivée du reste de l'équipage, ils sont salués comme des valeureux et le reste du groupe assure que le succès de l'opération est pratiquement fait. Le sacrifice de certains pour la vie des autres, ils sont fières de leurs camarades d'infortunes ceux qui déjà se voient libre et de retour chez eux. Terrance calme néanmoins l'ambiance joviale collective en montrant la trappe menant droit sur l'extérieur. Elle connait bien le navire la Terrance elle assure que la capitaine de ces méprisables pirates a bien faillit la violer à plusieurs reprises et que sous son armure se cache en vérité une créature immonde ayant un gout prononcé pour le sang mais que elle Terrance ancienne marine réussira à la vaincre!

Danny tâche de convaincre ceux encore récalcitrants en gueulant que de toute manière 'l'est trop tard pour faire marche arrière' une rébellion d'esclaves n'est pas toléré sur pareil navire, la liberté est proche qu'attendent ils pour la saisir? Enhardis par leurs deux meneurs ils s'élancent, vingt hommes et femmes cherchant à reconquérir leurs liberté et ils s'attendent à tomber sur d'éventuels gardes, mais c'est une toute autre réalité qui les attends. Le premier d'entre eux ouvre la porte en beuglant pour se rendre compte que le seul comité d'accueil est une armure fumant une clope à travers le trou de son heaume et une jeune femme en sous-vêtements.

-Tient Sena voilà donc ceux voulant piquer ta bouffe. Je suis au regret de t'annoncer que je pense qu'ils ont tout dévorés les bougre.

Qu'est ce qu'elle racontait l'armure encore? La question ne resta pas longtemps en suspens, le groupe se déversa et en cercle ils entourèrent les deux femmes. En tout cas si surprise il y avait elle était bien dissimulé, mais la fausse blonde savait cacher ses sentiments. C'est sur qu'elle ne s'attendait certainement pas à une révolte et encore moins à la quasi totalité de sa main d'oeuvre mais force était de constater que la rébellion était arrivé au dernier palier. Il ne restait donc que sa carcasse d'acier et la débilité de Sena pour arrêter ses biens de devenir propriétaires de son navire. Elle ne doutait néanmoins pas que ses propres hommes ne tarderaient pas à faire irruption. Il fallait donc gagner du temps, c'était simple comme ça mais quand certains maniaient des mousquetons il était plus compliqué de faire preuve de diplomatie.

-Je crois que la leçon va prendre une toute autre tournure Sena, tu voulais manger n'est ce pas? Chaque mort c'est une ration en plus pour toi. Je te laisse calculer combien ça fait en tout. Je suppose que le tas de muscles est le meneur?

-Tout juste pirate, et je vais te faire bouffer ton insolence.

-Mais voyez vous ça. Je sais à qui je couperais la langue en premier. Vous êtes MON ARGENT! Et je ne tolère pas que mes sous tentent de me couper la gorge. Alors je vais pas passer par quatre chemin, avec deux jambes ou sans vous continuerez de ramer jusqu'à ce que la mort vienne vous prendre mais pas avant. Vous croyez braquer la banque et son gardien avec? Vous êtes sur mon domicile idiots.

Un tir qui part siffle pour finalement faire une jolie rayure sur son casque. Izumi renifle l'odeur de la poudre avant de sourire légèrement derrière son masque presque mortuaire. En face le malheureux à l'origine de ce tir s'en mord déjà les doigts tandis que tous les regards se portent sur lui.

-Voilà l'état de tes troupes. Ils ont peur et ils ont bien raison.

Et voilà la capitaine dégainant Menteuse et affichant prestance et sérieux, laissant le soin à Sena de s'occuper de récupérer ses propres objectifs. Elle sait que l'impact de ses futurs mots sur le mentale de ses adversaires. Il faut savoir être rude mais pas trop offrir une chance aux plus faibles de se ranger, tant qu'ils croiront avoir l'avantage ils ne cesseront pas. Puis au prix misérable pour lequel elle a acquit ses esclaves elle se doute bien que c'est pas sans raison. La plus chère pièce? Une ancienne marine. En parlant du loup.

-CREEEEEEEEEVEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE

Trop tard pour l'armure pour parer sans ne rien prendre. Soit elle réagit soit elle encaisse, hors de question de rien faire et d'être passive. La lâcheté ne l'étonne pas, les coups dans le dos non plus et tandis que ripe la lame et que celle ci fait littéralement voler en éclats l'épaulière droite la pirate riposte saisissant sa proie à la gorge avant de projeter son corps sur ses camarades.

-Trop tard pour la pitié.

La contre attaque se veut sanglante, elle s'élance décapite le premier bougre tremblant lui tenant tête, la tête du macchabée tombe dans l'océan dans un plof peu enviable. Comme le félin, comme le tueur chaque coup se veut incisif. Bientôt la voilà retirant un bras à une femme trop proche de Menteuse.

Espérons que Sena fasse de même.
http://www.onepiece-requiem.net/t13445-izumihttp://www.onepiece-requiem.net/t13522-izumi
avatar
Sena Natsumi

♦ Localisation : Grand Line
♦ Équipage : Iron Fleet

Feuille de personnage
Dorikis: 2110
Popularité: -86
Intégrité: -69

Dim 4 Oct 2015 - 16:22


Ben tiens, voilà autre chose maintenant… Comme si son entrainement ne ressemblait pas déjà à un numéro de cirque, voilà que des hurluberlus sortis tout droit des cales ou dont-ne-sais-quel-coin-puant du navire faisaient irruption sur le pont. Si au départ elle ne s'en était pas inquiété, repartie à l'assaut de sa capitaine, le coup d'œil suivant où elle les trouva rassemblés autour d'elles lui mit néanmoins la puce à l'oreille, se doutant que quelque chose se préparait en voyant leur comportement.

« Are ? Senchoooo ? J'crois qu'ils veulent te dire quelque chose… T'être que c'pour demander le tarif. ♥ »

Pour la rouquine qui, à la base, était là juste pour s'entraîner à manier le sabre, la situation semblait de plus en plus tendue et même son esprit tordu semblait s'être vidé de toutes conneries à balancer, comme si l'instinct s'était rendu seul maître à bords.

Les choses auraient pu s'arrêter là pour Sena, à vrai dire, la laissant retourner vaquer à ses occupations et laisser le Capitaine discuter des modalités du transport tranquillement sur le point si l'armure en question n'avait pas abordée un sujet qui fâche…

« HEEEIIIIIIIIIN ???!!!! C'leur faute si j'crève la dalle depuis plusieurs jours car « y a pas assez » ?! Sérieusement ??!! »

Comme toujours, son ventre prenait le pas sur ses quelques neurones quand il était question de sa ration de nourriture déjà trop juste à son goût. Sena avait beau n'avoir mangé aucun Fruit du Démon, on aurait pu croire qu'elle possédait le Mera Mera tant l'idée de flammes dignes de l'enfer derrière elle semblait réelle (façon de parler) d'après le regard meurtrier, terrifiant en fait, qu'elle promenait sur les péons placés en cercle autour d'elle et de l'armure.

Avec un bête hochement de tête montrant clairement qu'elle n'avait pas écoutée Izumi plus que cela, malgré la tentative de motivation. Empoignant son arme à deux mains, la charpentière ne tarda pas à se ruer en beuglant vers l'un des larbins qui formaient le cercle et lui écrasa sa lame en plein milieu du crâne. Lui ne survit pas et heureusement car il ne se retrouva pas confronté au ridicule de la voir galérer à retirer la lame du crâne où elle était plantée, n'y parvenant qu'après avoir agitée le bras si fort qu'on aurait pu la voir s'envoler…

Sena n'eut pas le temps de réaliser ce qu'elle venait de faire, ayant retrouvée son air bête, bien vite attaquée par deux autres larbins armés et prêts à en découdre. La surprise avalée par l'instinct de survie, la rousse effectua sans attendre un pas vers l'arrière et sauva ainsi son haut de la lame adverse. Fermant les yeux comme pour prier, elle se contenta d'enchainer en levant son katana au-dessus de sa tête, ne les rouvrant qu'après le son de collisions métalliques.

« Hu ? Nééé, Sencho ! C'est comme ça qu'faut faire, hein ? T'as vu j'ai réussi ! Merci les gars, vous pouvez y aller. ♥ »

Avec la tronche qu'ils tiraient, ils devaient être aussi perdus que la jeune femme qui baladait le regard de gauche à droite avant de visiblement avoir la petite lampe qui s'alluma dans sa caboche.

« HAN ! Faut j'fasse comme Sencho m'a montrée sinon elle va encore me gronder et pas me donner à manger… ~ »

Une raison comme une autre de contre-attaquer, voyons-le comme ça… Heureusement qu'elle était confrontée à des bonshommes sans doute aussi simplets qu'elle pour avoir le temps de « réfléchir » et surtout profiter de leur faiblesse pour avoir réussi à parer une attaque double.

C'était à son tour et, contrairement à eux, la charpentière n'était pas épuisée, rendant ainsi le mouvement de tranche dirigé vers le bas plus dangereux que ces deux gars. On aurait dit une étudiante en train de réciter un cours en la voyant faire…

« Gauche ! ♪ Droite ! ♪ Milieu ! ♫ Ayé Sencho, j’y arriveuh ! ♥ »

Son enchainement basique digne d'une débutante avant néanmoins fait mouche, mettant les deux gars à terre sans chercher à les achever, se fiant à leur aspect inerte pour considérer qu'ils étaient hors-combat.

Tandis qu'elle s'essuyait le front d'un revers du bras, les oreilles de Sena ne purent s'empêcher de réagir à l'échange verbale qui se déroulait avec Izumi, finissant d'ailleurs par se tourner vers elle avec une moue presque choquée.

« C'est méchant ça Sencho ! En plus comment y feront pour débarquer sans leurs jambes, c'pas facile… Drôle de banque quand même si l'argent essaye de t'tuer. ~ »

Attaquée à nouveau par le fameux argent du capitaine avec qui elle laissa sa lame s'entrechoquer, la rouquine ruminait encore les paroles prononcées un peu plus tôt par l'armure. Non pas celles sur les rations de bouffe… Celles sous-entendant une forme d'esclavage qui n'était pas au goût de Sena, enfin disons plutôt qui ne le « sera » pas, le temps qu'elle comprenne…
http://www.onepiece-requiem.net/t13435-sena-natsumi-on-rentre-du-boulothttp://www.onepiece-requiem.net/t13605-fiche-technique-de-sena-n
avatar
Izumi
L'Armure brisée

♦ Localisation : Second Peace Island
♦ Équipage : Capitaine de l'Iron Fleet

Feuille de personnage
Dorikis: 3540
Popularité: -280
Intégrité: -130

Sam 10 Oct 2015 - 19:35

-Ils ne débarqueront pas.

La sentence était tombé et sonnait tout à fait justement, lorsqu'on fomentait un coup d'état il fallait s'attendre à recevoir la monnaie de sa pièce en cas d'échec. Et tandis qu'un gueux l'attaquait avec une fourche elle laissa le bois s'écraser contre son armure avant de tourner légèrement la tête. A travers le heaume se devinait un regard haineux et colérique. Elle positionna sa lame sous son menton et le força à reculer.

-Il faut savoir parfois être rude Sena. Ce sont des esclaves et ils doivent comprendre que rien de mieux n'arrivera si ils se rebellent. Il faut savoir inspirer la peur pour se faire respecter il y a que ça de vrai dans ce monde. En plus c'est toi qui voulait manger plus non? Et regarde tu y arrives vachement mieux!

Elle fit une balayette à son adversaire du moment et son crochet l'envoie dans les vapes. Pourquoi ne l'avait-elle pas tuer celui là? Elle haussa les épaules et recula un instant observant ce cercle d'humains qui tanguait presque autant que le navire durant des tempêtes. Ils étaient mués par différents sentiments mais la victoire leur semblait toujours aussi accessible et c'était pourtant impossible. Mais n'avait-elle pas mérité cela? Elle avait acheté non pas des animaux mais des êtres humains.

Bah et alors? Elle n'était pas la seule et c'était la faute de ces êtres si ils n'étaient pas assez forts pour se débrouiller d'eux même. Elle n'allait pas les plaindre, à sa place aucun d'eux ne l'aurait fait. L'être humain était pour s'apitoyer sur ses camarades dans les moments inopportuns. Que faire donc devant ce qui semblait être une sorte de refus de la part de Sena?

-Si tu as une meilleure idée Sena je t'écoute mais fait vite.

Car en bas l'équipage de l'armure commençait à casser les portes barricadés. Ce n'était qu'une question de temps, tout allait bientôt faire qu'un et ce n'était pas dit que tout ceci ne se finisse pas en drame sanguinaire.

-Ils n'arrêteront pas et tu le sais.

Elle brisa l'attaque d'un attaquant et laissa échapper un gémissement de douleur lorsqu'on lui planta dans le dos un poignard.

-Je...vais pas me retenir longtemps.

Ultime avertissement
http://www.onepiece-requiem.net/t13445-izumihttp://www.onepiece-requiem.net/t13522-izumi
avatar
Sena Natsumi

♦ Localisation : Grand Line
♦ Équipage : Iron Fleet

Feuille de personnage
Dorikis: 2110
Popularité: -86
Intégrité: -69

Dim 11 Oct 2015 - 22:17


La réplique du capitaine Conserve avait été sèche et sans appel. Même Sena l'avait perçu de cette manière face à une réponse aussi brève malgré quelques marmonnements à ce sujet. Heureusement il ne s'agissait en rien de paroles intéressantes, composées de petites bêtises qu'elle n'osa même pas prononcer à haute voix histoire de ne pas se retrouver dans le même panier que les rebelles du moment.

« Moui mais y s'raient pas esclaves si on les laissait tranquilles ! Pourquoi on en trimballe d'ailleurs ?! J'suis pas une esclavagiste, moi ! »

Comme quoi la vie vous réserve souvent des surprises et il est rare que ça ne soit pas pour en tirer des leçons… Le souci étant que ce genre de leçons, Sena s'en passerait volontiers. L'esclavagisme n'était clairement pas son truc et si, à la base, elle avait déjà dû prendre pas mal sur elle pour accepter l'idée que ça se déroulait sur ce navire, l'idée de devoir affronter ces mêmes personnes alors que, d'un côté, elle ne pouvait leur donner tord… C'était lui en demander beaucoup. Trop, peut-être ?

« Y s’rebelleraient pas s’ils étaient pas forcés à travailler… »

Dit-elle entre ses dents, visiblement suffisamment touchée par cette question pour ne même pas répondre à côté de la plaque comme elle sait si bien le faire.

Son esprit était promené entre l'envie de ne rien faire, simplement lâcher son arme et s'écarter, opposé au fait qu'elle savait aussi pertinemment qu'en faisant cela elle ne tarderait pas à se retrouver matraquée de toute part avant ou même pendant que l'équipage, ayant enfin réussi à passer, ne fasse un vrai carnage sur le pont.

L'un des assaillants sembla vouloir l'aider à décider quoi faire puisqu'il se rua sur elle et tenta de lui écraser une rame bricolée avec quelques clous et débris en bois. Sans trop savoir pour quelle raison, le corps entier de Sena semblait se mouvoir de sa propre initiative, effectuant une petite rotation suivie d'un pas vers l'arrière pour éviter le coup, laissant la jeune femme complètement sidérée à sa nouvelle position.

« Are ?! Oh puis merde ! J’ferai avec… Pour cette fois ! »

Les longues heures d'entraînements avec son capitaine et surtout à se prendre les contre-attaques éclaires en pleine poire semblaient avoir porté un début de fruit en voyant une telle esquive de la part de la rouquine. Cette fois c'est elle qui s'était jetée vers son agresseur précédent, échangeant quelques coups de sabre avec ce dernier avant de… trébucher…

Misérablement, elle s'était vautrée vers l'avant mais, comme toujours, les ignorants semblent bénits car sa chute l'avait faite couper le lien d'un contrepoids qui laissa sa charge tomber et écraser violemment l'homme qui lui faisait face un peu plus tôt… Et qui n'était plus là.

« Mais… ? Hoooooooooooï !! Où tu es, tête-plate-kun ? Reviiiiiient ! On venait de commencer ! Comment j’peux m’entrainer si t’fais aucun effort ? Hoooooï !! ♪ »

S'il ne veut plus l'aider à s'entrainer, tant pis pour lui ! Reprenant son sabre à deux mains sans sembler le moins du monde gênée ou perturbée par sa chute -qui avait quand même causée la mort d'une personne-, la rousse retourna à l'assaut des adversaires restant suite à regain de motivation en voyant qu'ils n'hésitaient pas à poignarder de dos sa capitaine, ce qu'elle ne supporta pas des masses.

De son point de vue, tout semblait tellement plus facile face à eux que lorsqu'elle affrontait Izumi durant l'entrainement. C'était comme si elle assistait à son propre entrainement depuis l'extérieur et qu'elle jouait le rôle de la boite de conserve. Un coup d'estoc par ci esquivé d'une petite pirouette dans le feu de l'action et d'une tête qui tombe au sol… Un coup venant du haut qu'elle se devait de parer et auquel elle répliquait d'un coup de pieds dans les bijoux de famille avant d'enchainer sur une attaque en diagonale. Certains gestes lui donnaient cette impression très étrange de déjà vu alors que d'autres ne lui laissaient pas le temps de réfléchir, laissant  son corps agir et mettre en pratique les leçons d'épées retenues après avoir chaque fois été « punie » d'un petit coup pour lui dire « si tu fais ça, t'es morte ».

« Senchoooo ! T'as vu ? J'ai retenue que si j'faisais mal ben tu me tapais alors ben… C'est eux que j'ai tapés ! Mais j'crois que c'était un peu trop fort… »

Au fur et à mesure, le nombre d'opposants sur le pont avait diminué de plus en plus au point qu'on en comptait désormais moins de cinq présents pour affronter les deux femmes.


Dernière édition par Sena Natsumi le Dim 20 Déc 2015 - 16:18, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t13435-sena-natsumi-on-rentre-du-boulothttp://www.onepiece-requiem.net/t13605-fiche-technique-de-sena-n
avatar
Izumi
L'Armure brisée

♦ Localisation : Second Peace Island
♦ Équipage : Capitaine de l'Iron Fleet

Feuille de personnage
Dorikis: 3540
Popularité: -280
Intégrité: -130

Mer 14 Oct 2015 - 17:44

Sur le pont de l'Iron Fleet les corps inconscients se mêlent aux cadavres et aux agonisants. Comme prévu ils ont été défaits, avec l'aide d'une Sena qui visiblement imprime bien les mouvements enseignés par l'armure. Et Izumi regarde les cinq rebelles restants, parmi eux Danny et une Terrance bien affaiblit. Que faire maintenant implorer la capitaine dont l'armure semble manquer de se fendre à chaque fois qu'elle fait en pas dans leurs direction? Tenter un assaut pour le dernier carré héroïque qu'ils font en cet instant? C'est sur qu'elle est pas ressortit de ses combats indemne mais le sang ayant recouvert une partie des plaques d'acier difficile de distinguer le sien de celui des autres. C'est Danny qui a le plus peur, il faut dire que les rumeurs au sujet de l'armure il ne les croyait pas. Mais c'est la réalité, aucun d'entre eux n'est au niveau de leur bourreau en chef. Terrance se sentait responsable de son côté, de l'échec de cette révolte. Pitoyable mais en même temps ils n'étaient pas tous des soldats, l'esclavage avait comme bon côté pour les acheteurs d'avoir en face d'eux la plupart du temps des coquilles vides et des gens sans réel envie de rébellion sinon des suicidaires qui pensaient s'échapper sans aucun risque.

Dans la cale les autres avaient été maîtrisés rapidement, presque trop pour que ce soit notable et les pirates envahissaient désormais le pont constatant leur inutilité. Et surtout un spectacle bien particulier avec la nouvelle recrue qui semblait aussi naïve que puissante et leur capitaine encore et toujours au cœur des problèmes.

-Rassemblez les blessés, soignez les. Jetez les cadavres par dessus bord et nettoyez moi ce pont. En bas combien sont encore vivant?

-Six capitaine quand ils ont vu combien on était ils se sont rendus sans faire d'histoire. Mais heu z'êtes sur qu'on doit les garder?

-Ce n'était pas une question. De plus maintenant qu'ils sont brisés et que j'ai bien identifier les meneurs il sera plus facile de pas refaire cette erreur. La femme dans mes quartiers je vais lui passer l'envie de refaire ça et surtout lui apprendre à réfléchir à deux fois avant de songer à mener une révolte. Et le garçon je crois savoir qu'il est musclé trouver lui un post ou il n'aura pas le temps de réfléchir.

-Oui...capitaine...

-Je les veux en bonne santé après tout je ne suis pas un monstre.

L'ironie était à peine dissimulé dans les paroles de l'armure, qui se tournait vers son acolyte rousse en soufflant. Elle saignait à de multiples endroits, de nouvelles cicatrices et ce n'était pourtant pas ce qui la préoccupait non ce qu'elle voulait savoir c'était d'avantage la raison du pourquoi Sena cachait son intelligence. Car maintenant elle le savait, elle n'avait pas simplement affaire à une simple d'esprit, une attardée n'aurait jamais pu ressortir les cours d'escrime de manière aussi brute en combat réel. Le phénomène Sena comme elle l'appelait désormais l'intriguait.

-Tu vois finalement je ne tue personne après coup. Tu es contente? Je suis ton initiative j'espère en retour que tu n'oublieras pas cette ultime leçon. Je suppose que tu as faim? Tu m'aiderais à marcher jusqu'aux victuailles? Je suis plus trop en état.

Bon elle avait surtout envie de voir la réaction de son bras gauche.
http://www.onepiece-requiem.net/t13445-izumihttp://www.onepiece-requiem.net/t13522-izumi
avatar
Sena Natsumi

♦ Localisation : Grand Line
♦ Équipage : Iron Fleet

Feuille de personnage
Dorikis: 2110
Popularité: -86
Intégrité: -69

Mer 27 Jan 2016 - 14:52


Avec l’avantage du nombre en faveur des mutins, c’était presque inattendu de voir leur petite révolter se faire contenir aussi vite mais il ne fallait pas se bercer d’illusions... Sans la force de la boite de conserve pour en maîtriser une bonne partie le navire aurait été conquis et la charpentière n’aurait clairement pas pu faire quoique ce soit pour l’empêcher. Ayant agis de concert, la femme en armure et celle en bikini avaient maîtrisés les morceaux les plus gros et belliqueux.

La victoire des propriétaires du navire était indiscutable avec les meneurs pris au piège sur le pont, le reste des mutins maîtrisés. Sena était contente que sa petite boutade évite que des morts en plus ne s’ajoutent à la liste. Commençant à connaître sa capitaine, elle savait qu’avec ce genre d’événement Izumi ne laissait pas beaucoup de place au pardon et, bien qu’elle ait sans doute raison, la rouquine n’était pas une meurtrière de sang froid.

« Huuuum... C’pas déjà ce qu’ils faisaient avant, un truc où y faut pas réfléchir ? »

Une question qui n’avait pas beaucoup d’intérêt mais que la rouquine ne pouvait garder pour elle seule. En général, quand quelque chose l’intrigue elle ne tarde pas à le dire sans trop réfléchir plus loin. Pour sa première découverte sur la violence d’une révolte, la charpentière en herbe n’avait pas l’air trop atteinte. D’un côté, elle ne connaissait pas vraiment les responsables. Elle ne les avait jamais vu en faite et son tempérament simplette aidait surement aussi à accuser le coup à sa manière, à supposer qu’elle finisse bel et bien par l’accuser.

En faite si, elle l’accuserait sans doute d’ici peu mais Sena gère toutes ces choses d’une façon bien à elle. C’est au moment où elle allait se retrouver seule, sans rien pour occuper son esprit que le contrecoup se ferait sentir. En attendant, elle était déjà repartie sur autre chose et courait après une mouette en lui disant de venir jouer avec elle pendant qu’Izumi donnait ses instructions pour le reste des mutins et d’autres trucs de capitaine.

La jeune femme parvint à attraper la pauvre mouette et la garda contre elle comme une peluche malgré que le volatile se débattait pour s’enfuir, ou parce qu’il manquait d’air contre la poitrine de la simplette. Si sa liberté fut rendue, elle le devait à la boite de conserve venant de parler de manger, de quoi faire ouvrir à la rousse les bras en grands accompagnés d’un cris de joie.

« Aye, aye ! Manger ♪ Manger ♪ Mais... Faut aller où ? Dans les cuisines, ou la réserve ? »

En voilà une bonne question qu’Izumi ne lui avait pas précisée ! L’un ou l’autre n’empêcherait surement pas la recrue de s’en mettre plein la panse mais quand même... A choisir entre de la nourriture préparée et celle à l’état brut du stock, le choix était vite fait !

Avant de venir aider son capitaine, Sena regarda l’un des mutins encore là et en attente de connaître son sort. De manière curieuse, la voilà qui s’approcha de lui jusqu’à l’examiner sous toutes les coutures comme si elle cherchait quelque chose de bien précis. Ca aurait été surprenant, hein ? Au final, Sena se contenta d’attraper un bout de bois qui trainait et de taper plusieurs fois sur la tête du pauvre bougre. Les coups étaient rapides et légers, pas suffisant pour l’assommer... C’était plus du genre « petite punition à coups de règles » comme pourrait faire une enseignante qu’une véritable attaque.

« Pas bien ! Pas bien d’faire du mal à Sencho ! Maintenant elle peut plus aller manger toute seule ! Suffisait de demander gentiment s’tu voulais partir, baaaaka. »

Mouais... Elle ne devait pas avoir tout compris sur le contexte de cet événement à bords du navire mais ce n’était pas plus mal... On fera comme si sa manière particulière de voir les choses était du à son innocence. Chacun son rôle après tout, elle s’occupe du bateau et Izumi du reste. Mieux vaut ne pas tenter d’expliquer à Sena ce que ça implique d’être esclave au risque non pas de lancer un débat interminable mais de la perdre dès le début dès explications.

Elle vint tout de même faire ce qu’on lui avait demandée et passa sous l’un des bras de sa capitaine afin de l’aider à marcher, sans trop savoir où aller. Izumi aurait peut-être eu plus de chance seule car, dès qu’elles durent franchir la première porte, la rousse ne fit pas attention au manque de place et à l’espace assez petit qui dirigea le crâne de la femme en armure droit sur l’encadrement de la porte. Espérons qu’elle avait son casque !
http://www.onepiece-requiem.net/t13435-sena-natsumi-on-rentre-du-boulothttp://www.onepiece-requiem.net/t13605-fiche-technique-de-sena-n
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1