AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Comment ça je fais du surplace ?

Aller à la page : Précédent  1, 2
Anatara
Anatara

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 2270
Popularité: 27
Intégrité: 11

Dim 2 Aoû 2015 - 15:39

Rappel du premier message :

Gilgamesh:
 


Dernière édition par Anatara le Dim 29 Sep 2019 - 8:42, édité 11 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t14890-anatara"http://www.onepiece-requiem.net/t14992-les-civils-ont-du-mordant
Anatara
Anatara

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 2270
Popularité: 27
Intégrité: 11

Dim 4 Aoû 2019 - 21:09

Yeah, merci beaucoup pour ton attention et tes compliments, ça me fait chaud au cœur ! Je n'étais vraiment pas sûr de moi en soumettant ce RP : j'avais peur que les gens s'en ennuient vu qu'il ne se passe rien ^^
Du coup ça me fait super plaisir que tu aies apprécié !

Merci beaucoup \o/

YES, des dorikis Panda3

Tu es un ♥.
http://www.onepiece-requiem.net/t14890-anatara"http://www.onepiece-requiem.net/t14992-les-civils-ont-du-mordant
Tim Uzi
Tim Uzi

Modérateur
••• Agent de catégorie III •••

♦ Localisation : Quelque part sur les Blues
♦ Équipage : Chaque chose en son temps...

Feuille de personnage
Dorikis: 1510
Popularité: 20
Intégrité: 15

Mar 6 Aoû 2019 - 1:31

Coucou ! Comme prévu, je serais votre récompenseur adoré à toi et à Carabistouille pour votre quête épique du 29/07. Comment ça je fais du surplace ? - Page 2 3304659642
Commençons sans plus tarder.



- Point forme -

On démarre avec les petites fautes :

"l’aura mystérieux" -> Après vérification, "aura" est bien un nom féminin. L'aura mystérieuse, donc.
"avant qu’il ait le temps" -> avant qu'il n'ait (lis ça si tu veux, j'ai moi-même appris des choses)
"comme pour faire tomber les fruits mûr" -> mûrs
"je me demande s’il n’en fait pas exprès" -> Tu connais la réponse, plus une erreur d'inattention qu'autre chose.
"et du coup c’est moins qui trinque" -> Même chose.
"Sans doute que ce type trimbale" -> trimballe

Ça c'est pour le premier post. Je les relève pour le principe mais en vérité le lecteur peut facilement passer outre, je m'abstiens donc pour les quatre posts suivants.
Passons directement aux remarques plus fournies concernant la forme.

"Il porte un manteau beige noirci par les années ; ou plutôt un cuir foncé dont le marron avait passé."
-> Tiens, une confusion des temps. Et cela dit, c'est vrai que "dont le marron a passé", je ne sais pas toi, mais ça me fait bizarre à lire. Dans ce cas-là, peut-être "dont le marron a déteint" aurait-il été plus joli ?
Il y a d'autres usages inappropriés du plus-que-parfait dans le RP. Comme je sais que tu en as conscience (vu que tu m'as prévenu), ça ne sert à rien de tous les relever, mais simplement attention à ça. Comment ça je fais du surplace ? - Page 2 1874126253

"il y a des gestes vrais et des gestes faux, des mouvements consentis et des mouvements voulus"
-> Juste après avoir opposé deux idées grâce au connecteur "et", tu peux le réutiliser pour les deux idées suivantes. Mais seulement si c'est pour les opposer elles aussi ! J'ai cru pendant un bon moment que tu créais une antithèse entre "consentis" et "voulus", et que tu t'étais trompée d'adjectif dans le deuxième cas, exprimant l'exact opposé de ce que tu voulais dire.
Que celui-ci te récompense ou pas, ne perds pas ton lecteur ! Comment ça je fais du surplace ? - Page 2 131811953

"Sois forte, sois ferme et mets ta gentillesse de côté pour une fois. C’est vrai que ça m’est arrivé souvent de donner des fruits à des enfants, à des familles ou même à des mendiants."
-> Si tu veux qu'Anatara se parle à elle-même, je t'y encourage. Mais ne repasse pas à la première personne de manière aussi brutale. Un simple retour à la ligne ou un nouveau paragraphe suffit. Encore mieux, fais durer le dialogue entre Anatara et elle-même, ça aurait été formidable dans le cas présent !

"que de courageux aventuriers viennent la délivrer de ses ronces et mettre à jour les fabuleux trésors qui s’y trouvent"
-> Mettre à jour les trésors qui s'y trouvent ? Je suppose que tu voulais dire "mettre au jour", c'est-à-dire dévoiler, révéler, et effectivement dans ce cas ça ferait sens. Mais comme ça n'est pas une expression très commune, peut-être qu'il n'y a pas d'erreur et que le "mettre à jour" était bien volontaire. Auquel cas je n'ai aucune idée de ce que tu as voulu dire. scratch

Anatara a écrit:
— Il faut peut-être les superposer ?

.     Nous essayons mais peu importe comment nous tournons et retournons la carte de ma visiteuse, il n’y a rien qui correspond.

— Oh, regardez : cette partie-là, elle ressemble à cette partie-là.

-> À peu près tout le long de ce dialogue, je n'ai aucune idée de qui parle quand. Je suppose que c'est Caramélie la plupart du temps parce que je connais le naturel enthousiaste du personnage, mais finalement aucun indice ne va dans ce sens. Ça peut te sembler futile, surtout que cette situation n'est pas la plus importante du RP, mais c'est assez frustrant en vérité. Comment ça je fais du surplace ? - Page 2 1450164589
Si tu es de l'opinion de Kosmagique et que tu trouves que les couleurs sont un artifice utilisé par ceux qui ne savent pas écrire autrement, y a aucun souci et je peux même comprendre, dans un certain sens. Mais Kosmagique, lui, précise qui parle à chaque fois, ou, à défaut, le sous-entend assez fort dans la réplique pour que l'interlocuteur soit identifiable. Là, ça pique.

"que nous épluchons les connaissances cartographiques et maritimes de l’île aux mandarines"
-> Joli. incline

"Elle est haute placée ou quoi ?"
-> Perdu. On dira "haut-placée", seul le second mot s'accorde.

"et je peux dire que le den-den passe bien entre nous."
-> Den-den = courant ? J'aime bien ahah.

Allez, ça part en point fond, tu l'as bien mérité.



- Point fond -

C'est un RP rondement bien mené dans l'ensemble. J'avoue qu'en lisant le "Difficile (on veut du challenge)" de Cara sur la demande de quête, je m'attendais à ce que le challenge, justement, commence dés l'acte I. Mais bon, c'est plutôt clair que l'affrontement final sera ce qui illustrera véritablement cette "difficulté" dont elle parle, et c'est parfaitement logique.
Peut-être même un peu trop logique ? J'ai l'impression que par un coup du destin, deux femmes qui ne se connaissent pas (dont une est une simple marchande) parviennent sans grande difficulté à reconstituer une carte Hakkin. D'ailleurs, on en a déjà discuté, mais la scène de l'imprimante improvisée est relativement confuse. Vous avez 'imprimé' grâce à deux planches de marbre et de l'encre une carte qui manquait déjà de précision, pour poser la copie sur un bureau qui était potentiellement "tâché d'encre". Naviguer dans ces conditions me semble risqué.  Comment ça je fais du surplace ? - Page 2 2983686574

Parlons du mystérieux personnage que tu décris dés tes premières lignes. Celui que ta collègue dénommera par la suite "Leprince D. Manchot" a été parfaitement bien exploité au début du RP. C'est que je trouve que tu as un vrai talent pour animer les PNJs, leur insuffler un peu de vie, et si ça se retrouve aussi dans le personnage du SDF, sur lequel je reviendrais plus tard, celui-ci ne fait pas exception. J'ai rarement autant eu l'impression de visualiser un personnage en lisant sa description. Pour le coup, tu as fait fort.
Et ce qui m'a pas mal déçu, c'est quand j'ai vu à quelle vitesse vous l'avez jeté aux oubliettes. Le client mystérieux sort de la boutique, et un autre PNJ a déjà pris le relais, alors que celui d'avant suscitait encore un très vif intérêt chez le lecteur. Cara l'a récupéré, sans doute pendant une promenade dans la grande décharge des PNJs délaissés, pour l'humilier plus encore et le coffrer définitivement. Ce personnage était bien trop intéressant pour être abandonné aussi vite.
Là où on peut me donner tort, c'est qu'à priori monsieur Manchot n'a pas à être le centre du RP. Je pars quand même du principe qu'il est possible qu'on le revoie, ou au moins que l'on reparle de lui, lors des actes suivants, et je prends donc mon mal en patience.

Passons rapidement à l'autre personnage, le mendiant. Sympathique, lui aussi. Pourquoi donne-t-il sa carte à Anatara, par ailleurs ? Il pourrait tout simplement s'enfuir, au lieu de gaspiller l'un des seuls objets de valeur qu'il lui reste contre une poignée de fruits. Dans le sens où cette petite incohérence ne dessert pas le RP dans son avancée diégétique, bien au contraire, je passe outre - mais avoue que la question se pose. Razz

Si l'on reste sur les personnages, un petit focus sur le patron n'aurait pas été de refus. Pas long, en une ou deux lignes seulement. Expliquer très brièvement comme il a rencontré Anatara, comment il l'a recrutée, le nommer, éventuellement le décrire un petit peu physiquement.

Anatara a écrit:
  — Tu t’en vas, Anatara ? Je peux augmenter ton salaire si c’est ça qui te pose problème. Ça fait deux semaines que tu travailles pour moi et tu as largement fait tes preuves. Je t’offre vingt pour cent si tu veux !
  — Non monsieur, je vous remercie mais je dois partir. Je voudrais toucher mon salaire s’il vous plait.
  — Ça va de soi ! Tiens, pour deux semaines ça te fait cent mille, ça te va ?
  — Bien sûr, je vous remercie d’avoir pris soin de moi, monsieur.
  — Adieu, et n’hésite pas à repasser par ici au besoin !
  — Prenez soin de vous, monsieur !

Perdre mon unique employée qui gère seule les ventes, les conseils, les démonstrations et la sécurité du magasin ? Avec plaisir !  Laughing
Je suis très tatillon, évidemment.

J'ai un peu de mal à comprendre pourquoi vous avez choisi Cocoyashi pour faire ce RP. Je voyais cette île comme un hameau paumé où, hormis la base de formation de la Marine, on ne trouvait que des petits pavillons et des agriculteurs/commerçants liés à l'art de la mandarine. La fiche de l'île ainsi que le manga et l'anime de l'histoire originale semblent plutôt aller dans mon sens. Mais bon, j'imagine qu'un ou deux commerces où poser une candidature, ça se trouve partout. Même chose pour la bibliothèque, mais je salue votre effort de l'avoir rendue rustique et un peu précaire ahah.

Anatara a écrit:
ce que ce magasin a de mieux à offrir : des figurines de marines à l’entraînement devenant des héros, de souris, des armes et uniformes en tout genre

Très bien ça. Le minuscule détail qui montre que ce RP est lié à son cadre spatial et qu'il ne pourrait pas juste être copié-collé sur n'importe quelle île, c'est un très bon point.

Tu as bien rebondi sur l'idée de Caramélie de parler de leur différence de classe sociale. On a une petite introspection sur Anatara et sur l'environnement d'où elle vient, qui ne nous fait regretter qu'une seule chose : qu'elle soit aussi courte !

Ce RP reste très qualitatif, très bien écrit et rempli d'ondes positives contagieuses pour celui qui le lit. Et c'est un très bon point, parce qu'à mon sens transmettre des émotions au lecteur par RP n'est pas aisé, encore moins quand il s'agit d'émotions positives. J'ai l'impression de lire une histoire écrite par Michel Gondry où une petite fille s'échappe de la maison avec une amie fraîchement rencontrée pour aller chercher un trésor. Et Roger sait que derrière mon avatar morbide, j'aime ces histoires.
Un autre avantage qui n'est pas des moindres... On a envie de lire la suite. C'est vrai quoi, cette petite marchande qui va soudainement se retrouver propulsée au sommet de l'action, accompagnée par une agente déjà un peu plus expérimentée... Ça fait vendeur ! Dans sa fonction d'introduction à une prochaine aventure, destinée à rassembler les lecteurs pour qu'ils suivent les trois épisodes de cette épopée, ce RP est réussi et particulièrement du côté de tes posts.



- Gains -

Anatara a écrit:
- Dans mon RP je reçois un salaire de 100 000 berries mais je précise aussi que j'ai dû payer des dédommagements à cause des vols... Me restera-t-il un petit quelques chose à la fin, ô divin récompenseur ?

Selon le topic "Berry & Co" du forum "Base de données", un repas frugal correspond à 300 berries. Si on considère que l'étage était vraiment rempli et que ça correspond à un repas normal, ça fait 1 000 berries (même si nutritivement je te dirais que ça manque cruellement de féculents, mais passons).
Il te reste donc 99 000 berries à empocher. Et comment qu'il te reste un petit quelque chose.  Razz

Anatara a écrit:
- Acquisition de la moitié de la carte, Cara possédant l'autre moitié.

Accordé, ça va de soi.

J'aurais adoré t'annoncer que je peux te le tarifer comme un RP normal, mais hormis le micro-combat entre Cara et Manchot, l'entièreté de l'intrigue se prête à un RP discussion. Désolé. Comment ça je fais du surplace ? - Page 2 2727841860 Le tarif normal n'est pas exclu pour les actes II et III cependant, surtout si vous avez un scénario plus fourni.
Tarif discussion donc, pas de malus Blues ni FB. Je te fais cadeau de ces magnifiques 126D, non pris en charge par le service après-vente.
PP & PI inchangés, cela te fait donc un total de 1825D.

Si tu as une quelconque question ou remarque, MP-moi ou dis-le moi si l'on se croise sur la CB. En te souhaitant une agréable soirée !
Comment ça je fais du surplace ? - Page 2 1203687700

_________________

Comment ça je fais du surplace ? - Page 2 Uzimay10
-
C'est difficile de gagner ma confiance, vous savez ?
Moi-même, j'y travaille encore.

-
Ink Skin.

-
Pathomètre:
 


Dernière édition par Tim Uzi le Ven 23 Aoû 2019 - 19:00, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t21315-tim-uzihttp://www.onepiece-requiem.net/t21326-uzi
Anatara
Anatara

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 2270
Popularité: 27
Intégrité: 11

Mar 6 Aoû 2019 - 3:32

Merci beaucoup Timouzi tu es un Comment ça je fais du surplace ? - Page 2 4142746930 !!
Tes remarques sont très pertinentes et m'apportent des pistes de progression pour l'avenir. Ce n'est pas quelque chose que je peux intégrer en un jour mais c'est
frankysuper

Merci pour m'avoir consacré tant de temps, que ce soit dans la rédaction de cette récompense que dans la discussion qui a suivi sur la CB, tu es le meilleur !! ♥

Que la bénédiction du caramel guide tes pas !
http://www.onepiece-requiem.net/t14890-anatara"http://www.onepiece-requiem.net/t14992-les-civils-ont-du-mordant
Anatara
Anatara

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 2270
Popularité: 27
Intégrité: 11

Lun 12 Aoû 2019 - 3:11

Farros a marqué son passage:
 
http://www.onepiece-requiem.net/t14890-anatara"http://www.onepiece-requiem.net/t14992-les-civils-ont-du-mordant
Farros
Farros
Modérateur

♦ Localisation : Au placard (et sur East Blue, accessoirement)
♦ Équipage : Aucun (pour l'instant)

Feuille de personnage
Dorikis: 3245
Popularité: +60
Intégrité: 24

Sam 7 Sep 2019 - 23:22

Hello Ana ! J'espère que tu vas bien. Une fois de plus, c'est moi qui vais m'occuper de ton RP ! J'espère que l'attente ne t'a pas paru trop longue.  Very Happy
Je viens pour ton RP Les chroniques du B.A.G., partie 1 du 12/08.

Attaquons sans attendre :



LA FORME



Les fautes :


Franchement, Ana, chapeau, je me dois de te féliciter. Y'a encore moins de fautes que la dernière fois que je t'ai corrigé et, franchement, ça fait plaisir. Alors bien sûr, je suis loin d'être un maître en la matière et j'en loupe certainement, mais tout de même. J'en ai quand même relevé quelques unes pour la forme, mais il s'agit visiblement pour la plupart d'erreurs d'inattention.

« Pourvues de nombreuses fenêtres, elle était isolée » : Pourvue de nombreuses fenêtres, elle était isolée.
« Non, il a été soigné et on est resté ami comme si de rien n’était. » : Non, il a été soigné et on est restés amis comme si de rien n’était.
« Vis ta vie avec de l’argent gagnée honnêtement » : Vis ta vie avec de l’argent gagné honnêtement.
« alors je longue mes rangées de fleurs : alors je longe mes rangées de fleurs.



Autres remarques :



Comme j’ai déjà pu te le dire précédemment, c’est agréable à lire, tu as un vocabulaire varié et de belles tournures de phrases qui ne tombent jamais dans le piège du « ridiculement trop compliqué ».
Ajoutons à ça de belles descriptions soignées qui accompagnent le lecteur dans sa volonté de se représenter la scène.

Petite remarque cependant, concernant les dialogues de la page 6. J’ai bien compris que tu les avais fait se suivre comme ça pour symboliser les jours qui passent, mais je ne peux pas m’empêcher de penser que tu aurais pu rendre ça plus évident en en travaillant la forme. Rien qu’un phrase bateau précédent le tout du style « Les jours s’enchaînaient... » (oui enfin, bon, c’est un exemple) aurait permis de rendre le tout plus clair.
Bon, on le comprend de toute façon après coup grâce à cette phrase : « Pourquoi est-ce que je pense à toutes ces conversations, tout d’un coup ? », mais je peux pas m’empêcher de penser que ça aurait pas fait de mal qu’on le comprenne immédiatement.
Mais c’est un détail.

Rien de plus à signaler.



LE FOND



Déjà, tu poses bien l’ambiance du bar. C’est déjà un très bon point. On comprend tout de suite qu’on se retrouve dans un repère de lourdauds, et le premier dialogue va dans ce sens.

Ensuite, après la Anatara maladroite que je connaissais déjà, j’ai eu le plaisir de découvrir une autre facette de ton personnage. La Anatara malchanceuse. J’ai apprécié le deuxième post puisque tu parviens en quelques paragraphes à retranscrire la désillusion qu’elle peut ressentir entre son arrivée dans l’île paradisiaque qu’est Pétales et le contexte bien moins sympathique auquel elle sera confrontée. J’ai bien aimé la description de la prison, ça m’a rappelé Candide.


Citation :
Je me suis relevée, j’ai dégainé mon épée et j’ai bien failli l’avoir…


→ Donc Anatara se ballade au beau milieu d’une ville sous le joug d’un empire dictatorial avec une arme sur elle ? Alors, peut-être qu’elle était cachée, hein, je dis pas. Mais si c’est le cas ça aurait été bien de le préciser ! Parce que bon, elle s’est faite fouiller un peu plus tôt mais le bonhomme avait l’air plus inquiété par la feuille jaune que par l’épée.

J’ai bien aimé les combats, tu as bien décrit l’action. J’avoue cependant ne pas avoir totalement compris cette soudaine baisse de volonté de Anatara qui décide soudainement de se rendre.  scratch


Citation :
Avec leurs grosses mains pleines de doigts, leurs mains innombrables qui me touchaient et qui me tâtonnaient, ils ont arraché des morceaux entiers de ma robe. Celui qui semblait être leur chef, un vieux monsieur bien détestable avec une barbe grise en pointe, une large cicatrice qui lui barre l’œil droit et une oreille en moins, m’a fixée bien intensément avec sur ses lèvres vicelardes la satisfaction perverse de voir ses rêves inavoués sur le point de se réaliser. Mais, Dieu soit loué, il ne laissa pas ses hommes m’humilier plus longtemps. « Pour cela, rentrons. », avait-il ajouté avec la même lueur satisfaite dans le regard. Je me suis détestée, je me suis dit que je n’aurais pas dû me rendre, et que je l’avais bien mérité. Mais surtout, je les ai détestés tous. L’humiliation d’avoir été traitée comme une bête, une marchandise, je ne l’oublierai jamais. Une partie de moi s’est envolée, ce jour-là, et avec elle mon candide amour de tout un chacun. Non, je n’ai pas décidé de haïr le monde entier parce que je sais que tout le monde n’est pas pareil et non, je n’ai pas juré vengeance contre le genre humain mais je me méfie des hommes, maintenant. Parce que je n’oublierai pas ce qu’ils m’ont fait, jamais.


→ Alors. Tu m’as fait (très) peur, mais heureusement je n’ai pas lu à lire ce que je craignais. Je suis sûr que tu connais déjà les règles en vigueur concernant ce genre de scènes, mais si j’avais un conseil pour quiconque me lit : évitez à tout prix les scènes qui se rapprochent d’un tel acte, d’autant plus quand elles sont dispensables. Du coup, tu t’es vraiiiiment arrêtée à temps mais je ne peux que te conseiller de ne pas prendre de risques inutiles. Les scènes du genre, mieux vaut les éviter pour empêcher tout débordement. Pareil pour les lignes qui suivent d’ailleurs. Ne te sors pas de la tête qu’il s’agit d’un forum tout public.
(Ça n’aura cependant aucun impact sur ta notation bien sûr)

Bref. Continuons.

Pour ce qui est de la suite, j’ai trouvé le comportement des brigands plutôt cohérent, tu as bien expliqué ce qui les avait poussé à te poursuivre sans prévenir personne, sans pour autant insister trop lourdement dessus.


Citation :
Mais plus je perdais du temps, plus je prenais le risque que les autres s’aperçussent de quelque chose. Et avoir des gens en sus, je ne le voulais pas.


→ J’ai l’impression de voir un fil conducteur entre ces deux phrases… Joliment joué, si c'est volontaire. Razz


Citation :
un homme blond, à la frange bien marquée qui arborait un sourire cruel et triomphant


→ Triomphant ? Il a quand même quelques uns de ses potes qui viennent de crever sous ses yeux, pourtant.  Laughing


Citation :
Papillon de nuit qui prend feu.


→ Hein ?  confused


Citation :
Je pris donc la fuite, avec à ma trousse une dizaine de poursuivants qui n’avaient pas tous pris la peine d’aller chercher une arme. Décidément, ils m’auraient sous-estimée jusqu’au dernier moment


→ D’ailleurs, ça commencerait presque à faire gros. Ils auraient dû finir par comprendre qu’ils devaient s’appliquer un peu plus vu le nombre de fois où Anatara leur a résisté. Mais honnêtement je chipote. Comme je l'ai dit, leur comportement est plutôt sensé et je trouve que c’est un aspect que tu as bien géré.


Citation :
c’est ce qu’il se passe quand un supérieur passe ses nerfs sur celui qui lui annonce les mauvaises nouvelles : ses subordonnés font alors tout pour gérer les imprévus d’eux-mêmes et la chaîne de l’information s’en retrouve brisée


→ On l’avait compris implicitement, mais ça ne fait pas de mal et c’est bien écrit. Bon point, donc.

Ensuite, on apprend que l’attaque qu’a subi Anatara n’était pas un hasard. C’est bien, ça ajoute de la crédibilité à ton histoire et on comprend tout de suite mieux ses mésaventures.


Citation :
Tim est un ancien vendeur de fausses brosses à chats


→ C’est ultra précis  Laughing


Citation :
Tim, c’est un modeste gredin qui commence à se faire vieux mais qui s’est bien conservé. Vraie force de la nature, il sait se montrer dur et sec quand les autres se moquent ouvertement de ses crises de larmes qui lui viennent de temps en temps, lorsqu’il regrette ce qu’il a perdu et les enfants qu’il n’a pas vus grandir.


Citation :
Contrairement à Émile, il n’a jamais regretté ses actions et a même manigancé sa vengeance à plusieurs reprises.


→ J’ai l’impression que tout ça est un chouïa contradictoire.

Au-delà de ça, j’ai apprécié ce retour en arrière pour remettre les choses dans leur contexte. On se sent plus impliqués dans l’histoire et ça donne envie d’en connaître le dénouement.


Citation :
Aussitôt, trois personnes se lèvent, puis deux autres, à l’imitation. Ça me fait chaud au cœur.


→ Pas certain d’avoir compris pourquoi ça te fait chaud au cœur, même si c'est de l'ironie, j'ai trouvé la phrase assez maladroite étant donné l'état de panique dans lequel se trouve ton personnage.


Citation :
L’homme fait apparaître un couteau d’un tour de poignet et la fille sort… une cravache ? Oui, c’est bien une cravache.


→  Shocked Comment ça je fais du surplace ? - Page 2 2631001280


Citation :
Par l’opération du saint esprit, sa ceinture se desserre et, d’un coup de hanche, elle la déroule et l’envoie gifler la joue de son assaillant qui pousse un cri de surprise.


→ Ingénieux, mais j’aimerais quand même savoir comment ça fonctionne exactement.  Suspect Laughing

Le combat de la chasseuse de prime est assez drôle, et le côté surréaliste poussé à l’extrême passe relativement bien, même si j’ai été perturbé sur le coup. Au final c’est un bordel sans nom mais c’est pas étonnant vu la scène à laquelle on fait face, et on arrive tout de même à suivre tant bien que mal. Je dois quand même dire que ça finit par perdre son effet de surprise quand elle sort une arme de nulle-part pour la énième fois.


Citation :
Il me faut reprendre la mer, bouger. Bouger pour ne pas faner, pour ne pas prendre racine ou m’impliquer dans des embrouilles qui me dépassent et qui ne me regardent pas.


→ Je ne sais pas si tu as volontairement utilisé des mots qui évoquent le paysage pétaliscain, mais si c’est le cas, j’apprécie la petite attention apportée au détail.  flower

En résumé, c’est bien narré, j’ai été plutôt pris par l’action et ai été curieux d’en connaître le dénouement. C’est le plus important finalement ! Dommage qu’on en sache pas plus sur la conclusion de cette affaire d’ailleurs. Mais je suppose que tu comptes revenir dessus plus tard dans un autre RP.
Et puis, c’est qu’on serait presque pris d’affection pour ces ignobles criminels ! C’était d’ailleurs assez intéressant de te voir créer des sentiments contradictoires concernant ces individus. Un coup ils nous dégoûtent, un coup on est presque pris de compassion pour les bougres.



LES GAINS



Et z'est parti pour les gaaaaaaiiiiiiiiins !  panda8

- Tarif normal.
- Malus Flash-back : Non (moins de 2000 dorikis).
- Malus Blues : Non.
==>  jusqu'à 420 dorikis de gain.

40 % pour le scénario : 30%.
25 % pour l’action : 20%.
15 % pour le récompenseur : 10%.
20 % pour la forme : 18%.

328 dorikis.

Total :  1825 + 328  = 2153D.

Concernant les PP & PI :
- Renseignements importants sur un criminel : Désolé, mais non. Anatara l’a clairement fait sous la contrainte pour éviter la prison.
- Tuer seul 10 hommes armés : Alors, certes comme tu dis, tu n’en a pas vraiment tué dix, mais tu t’es bien battue et j’estime que ça vaut une récompense. +1 PP/PI.
- Duel défaite : +3 PP.
- Avoir été la barmaid sexy et canon d'un bar trèèèèès fréquenté pendant un mois : Alors, tu rigoles, mais c’est loin d’être déconnant. +1 PP.

Total : + 5PP | +1PI.


Bilan :

2153 D ; 27PP ; 11PI

+95 000 Berries.
(Disons que les lascars qui t'ont volé ton sac ont certainement utilisé quelques-uns de tes billets en cours de route)


Et voilou ! J'espère que tu es satisfaite. N'hésites pas à me contacter si tu as des remarques/questions !

Ciao !
Comment ça je fais du surplace ? - Page 2 3017773895

_________________
Comment ça je fais du surplace ? - Page 2 Giphy

Thème Farros (Normal)

Thème Farros (Zoan)
http://www.onepiece-requiem.net/t20354-presentation-de-farroshttp://www.onepiece-requiem.net/t20401-fiche-technique-de-farros
Anatara
Anatara

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 2270
Popularité: 27
Intégrité: 11

Dim 8 Sep 2019 - 0:36

Aïyou, merci beaucoup pour la récompense !

C'est cool d'avoir un avis extérieur sur ce que l'on fait parce que franchement, il y a plein de trucs que je n'avais pas vus Very Happy.

La prochaine fois il n'y aura pas de fautes d'orthographe Comment ça je fais du surplace ? - Page 2 1124917508.

Farros a écrit:
Donc Anatara se ballade au beau milieu d’une ville sous le joug d’un empire dictatorial avec une arme sur elle ?
Ah, oui, je n'y avais pas pensé Razz.

Farros a écrit:
Alors. Tu m’as fait (très) peur
Oh ? Cette partie a été très délicate à écrire, c'était comme de marcher sur un fil et je m'y suis repris à trois fois. (D'une manière générale, le nombre d'éditions sur chaque message atteste de la quantité de travail qui a été demandé pour réaliser l'ensemble du projet, d'ailleurs ;p.) Mais du coup ce n'est pas si étonnant ! C'était assez important pour moi de jouer sur la limite entre l'affection et le dégoût, le comique et le sérieux, le direct et le décalé, et tout ce RP a été écrit pour poursuivre cette ambiance. C'était à la fois un exercice de style et une expérimentation, et je te rassure : je n'ai pas l'intention de refaire une scène similaire !

Farros a écrit:
J’ai l’impression de voir un fil conducteur entre ces deux phrases
Ouais t'as vu Comment ça je fais du surplace ? - Page 2 1852519390. En vrai j'ai bien rigolé en écrivant ces deux phrases !

Farros a écrit:
J’ai l’impression que tout ça est un chouïa contradictoire.
En fait Tim regrette la perte de sa femme et de ses enfants mais il ne considère pas que c'est la conséquence de ses propres actions. Il ne regrette donc pas ses actions et entreprend de détester le gouvernement plutôt que de se détester lui-même. Inversement, Emile admet que sa situation est la conséquence de ses propres actions qu'il regrette... dans une certaine mesure !
Voilà, pour moi ce n'est pas contradictoire et c'était assez clair comme ça. Pour quelque chose d'aussi peu important, je n'ai pas jugé nécessaire d'écrire noir sur blanc le paragraphe précédent Rolling Eyes. Parfois il faut aussi en laisser un peu à la déduction des lecteurs !

Farros a écrit:
Pas certain d’avoir compris pourquoi ça te fait chaud au cœur, même si c'est de l'ironie, j'ai trouvé la phrase assez maladroite étant donné l'état de panique dans lequel se trouve ton personnage.
J'admets que ça peut paraître un peu maladroit Very Happy

Comme tu l'as si bien compris, il est très impressionnant de se retrouver face à quelqu'un qui te dit "tu viens avec moi", surtout quand ce n'est pas ce qu'on a prévu. Cependant, Ana n'est pas pour autant dans une situation de panique car la personne est une inconnue qui ne possède pas d'autorité officielle. En gros si moi je viens face à toi et que je dis cette phrase, tu ne vas pas te mettre à paniquer : je ne suis ni amirale ni super célèbre. Elle est plus dans un état d'incompréhension et ne sait pas comment réagir.

Quand les gens se lèvent, elle a l'impression qu'ils se lèvent pour prendre sa défense et ça lui laisse le temps de réfléchir à comment elle va réagir. C'est donc un geste qui est le bienvenu. Donc ça lui fait chaud au cœur, d'autant plus qu'elle prend ça pour une marque d'affection alors que les mecs ne font que défendre leur territoire.

Voilà, j'espère que c'est plus clair comme ça mais je reconnais que c'était difficile pour le lecteur de deviner tout ça XD. Bon après dans mon style d'écriture je mets souvent des trucs incompréhensibles qui sortent tout droit de l'intériorité de mon personnage. Dans ces cas-là il ne faut pas chercher à comprendre : c'est comme ça et puis c'est tout.

L'exemple type, c'est...
Citation :
Papillon de nuit qui prend feu.
Comment ça je fais du surplace ? - Page 2 4257582545

Farros a écrit:
Je dois quand même dire que ça finit par perdre son effet de surprise quand elle sort une arme de nulle-part pour la énième fois.

Le but n'était pas de surprendre tout du long mais seulement au début. Par la suite c'est juste son style de combat, elle se bat comme ça et c'est tout. De même qu'un boxeur se bat avec ses poings, ce qui peut sembler répétitif, elle se bat en sortant des armes random de nulle part Shocked. Au début c'est surprenant voire comique mais ensuite il n'y a de comique que dans la répétition, et ce n'est plus du tout l'effet recherché. J'ai introduit un personnage et je l'ai présenté, ensuite le personnage évolue en suivant les règles que je lui ai dictées et ce n'est pas censé être surprenant Smile.

Farros a écrit:
des mots qui évoquent le paysage pétaliscain
Eh oui, n'est-ce pas, n'est-ce pas ? flower Tout cela me semblait très approprié pour dire mes adieux à l'île Comment ça je fais du surplace ? - Page 2 2983686574.

Farros a écrit:
Dommage qu’on en sache pas plus sur la conclusion de cette affaire d’ailleurs.
Oui, à vrai dire c'était le point qui me faisait le plus peur dans mon scénario : le dénouement n'est pas "complet". D'une part, j'ai pris la peine d'expliquer que ça ne me concerne pas et qu'il n'y a pas de raison qu'Ana vienne faire la spectatrice juste pour satisfaire la curiosité des lecteurs, et d'autres part ça fait aussi partie de mes prises de position en écriture.

Quand j'écris une histoire, je m'arrange souvent pour qu'elle ne soit pas entièrement terminée, je laisse des portes ouvertes et des questions sans réponses, je laisse des personnages vivants et aussi bien construits que possible derrière moi, et on ne sait pas ce qu'ils deviennent. Le but est d'inviter le lecteur dans un monde où tout est encore possible, de le faire rêver, d'exciter son imagination et de le pousser à s'interroger sur la suite.

Je sais que beaucoup de gens ne sont pas d'accord avec ça et préfèrent quand tout est clair, expliqué, fermé, et que le point final est vraiment un point final mais ce n'est pas mon cas. Sauf que là, j'y ai été un peu fort car c'est carrément la conclusion de mon intrigue qui se retrouve passée sous silence ! Du coup j'ai un peu poussé ce principe à l'extrême, si l'on peut dire tongue.

Mais oui, j'ai choisi le nom "chroniques" parce que je compte refaire d'autres RP autour de ce bar, lieu fort attachant au final pirat. Et j'ai appelé ça la partie 1 parce qu'il y aura bien entendu une partie 2 ! Le dénouement de cette affaire vous sera révélé, cher public ! ... Un jour.

Farros a écrit:
N'hésites pas à me contacter si tu as des remarques
Ouiiii >>>>> Donne-moi pluuuuuuuus de dorikiiiiiis !!! Comment ça je fais du surplace ? - Page 2 2961522337

Bref, merci beaucoup d'avoir pris le temps de me lire et surtout de me commenter, merci pour les PP/PI et merci pour les dorikis (même s'il n'y en a jamais assez) ! ♥

Tu as l'air d'avoir apprécié le RP et ça me fait plaisir Comment ça je fais du surplace ? - Page 2 486782305

En tous cas je te fais des bisous et des crêpes et à la prochaine !
Comment ça je fais du surplace ? - Page 2 694796652
http://www.onepiece-requiem.net/t14890-anatara"http://www.onepiece-requiem.net/t14992-les-civils-ont-du-mordant
Anatara
Anatara

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 2270
Popularité: 27
Intégrité: 11

Jeu 19 Sep 2019 - 10:58

Ô puissant staff à la classe sans pareille, êtres divins et merveilleux qui veillez sur nous, pauvres mortels imparfaits ! J'invoque votre grâce : aidez-moi à m'approcher un peu plus de la perfection !

• Nom des personnes participant au RP : Anatara et Caramélie
• Lien du RP : >>>> ICI <<<<
• Ce RP est-il un Flash Back ? : Non !
• Nombre de posts de RP par personne : 10 !

• Ce RP est-t-il une quête/mission ? Si oui, donnez-nous le lien du sujet ou vous avez fait votre demande, sinon supprimez cette ligne : Oui : lien vers la demande

• Liste des actions effectuées dans le RP susceptibles d'apporter de l'intégrité ou de la popularité :

Les mêmes que Cara, sauf qu'Ana n'écrit pas dans son journal mais elle écrit directement à sa famille sur Sirup Very Happy :
Caramélie a écrit:
- Remporter une bataille : Niveau V (20-30 +/-PP&PI) Mener une bataille contre une horde de pirates bien fourbes pour sauver un navire de la Translinéenne et tous ses passagers, ça pose une femme !
- Sauver ledit navire, justement, ainsi que les passagers : Niveau IV (15 +/-PP) La compagnie de la Translinéenne est infiniment reconnaissante qu'on lui ait évité des pertes très dommageables ! Les passagers encore plus ! Je pense que ça peut compter comme "rendre un service d'envergure" ou bien "stopper un acte de barbarie" (niveau V), mais il faut être honnête Caramélie n'a pas agi seule donc j'ai baissé d'un niveau.
- Combat contre les jumeaux (victoire) : - PP < 400 ; < mes dorikis -¼ : Niveau III (8-10 +/-PP&PI) Même si ce n'est pas exactement un duel et que ça s'est déroulé en plusieurs actes, ça restait un affrontement au sommet ! Ou dans les tréfonds en l'occurrence.
- Emprunter la Translinéenne : Niveau I (1-2 +/-PP&PI)* Mine de rien quand on voyage on rencontre des gens, on fait connaissance, et puis ça fait de chouettes souvenirs à raconter pour épater les collègues au bureau...
- Traverser Reverse Mountain : Niveau IV (15 +/-PP)* ...d'ailleurs, les collègues et les amis de Caramélie n'ont pas fini de l'entendre raconter, encore et encore ! Quand à son pauvre journal il sature tellement qu'il manque d'imploser chaque fois que sa propriétaire écrit "Rev..." ou "Mount..." !

Récap' des Niveaux:
 

• Souhaitez-vous que votre récompense soit accompagnée d'un commentaire de votre RP par le récompenseur ? Si oui, sur quelle(s) partie(s) spécifique(s) de vos écrits souhaiteriez-vous avoir un commentaire plus précis ?

Oui, par moment j'ai eu l'impression que le RP devenait un peu confus à cause de la complexité du l'action... Qu'est-ce que vous en pensez ? Comment m'améliorer sur ce point ?
J'ai essayé de faire des efforts sur la gestion des PNJ et du personnage de Cara aussi, et j'aimerai avoir un retour sur ce point en particulier.
Sinon, comme d'habitude, tout commentaire destiné à me faire progresser est le bienvenu !
Merci d'avance !

• Les berries :
Caramélie a écrit:
> Capture de Zanko et Kuna, deux vauriens primés à 5 millions chacun qui seront livrés à la justice dès la prochaine escale du Passe sans Casse. Caramélie étant la seule représentante du GM à bord, elle s'arroge le droit de les livrer et d'en récupérer tous les bénéfices qu'elle partage ensuite avec Anatara.
Cela fait donc: 10M divisés par trois, divisés encore par deux, soit 1 666 666 Berrys.

De ce chiffre je retire 666 berrys pour m'acheter une délicieuse glace citron vert-cassis-mangue, parce que je préfère les chiffres ronds ! Il me reste donc 1 666 000 Berrys.

> Viennent ensuite les frais du voyage. Je considère que le voyage en cabine est payé par mon train de vie mais il reste le prix de mon billet, à savoir 200 000 berrys pour le trajet Logue Town-Reverse Montain, et encore 500 000 berrys pour le trajet Reverse Mountain-L'île des éveillés.

>> Cela fait donc un total de +566 000 berrys !!

Voilà voilà, j'espère que vous allez aimer la lecture et que ce ne sera pas trop long. Merci infiniment pour le temps consacré et rendez-vous ici même pour la partie III !!!

Je vous ♥.
http://www.onepiece-requiem.net/t14890-anatara"http://www.onepiece-requiem.net/t14992-les-civils-ont-du-mordant
Anatara
Anatara

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 2270
Popularité: 27
Intégrité: 11

Dim 22 Sep 2019 - 9:44

done:
 
http://www.onepiece-requiem.net/t14890-anatara"http://www.onepiece-requiem.net/t14992-les-civils-ont-du-mordant
Anatara
Anatara

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 2270
Popularité: 27
Intégrité: 11

Dim 29 Sep 2019 - 8:40

Salut salut, j'espère que vous n'êtes pas trop débordés avec tout ce qu'il se passe sur le forum en ce moment ! Dans le doute je vous envoie des fleurs  flower et des cœurs ♥ pour vous encourager dans votre mission. Me revoici donc avec une nouvelle demande de récompense : il s'agit d'un petit RP sans ambition fait avec Farros. Je me suis bien amusé et j'espère que vous allez l'apprécier !

• Nom des personnes participant au RP : Anatara et Super-hero Corgi, alias Farros.
• Lien du RP : >>>ICI<<<
• Ce RP est-il un Flash Back ? : Oui
• Nombre de posts de RP par personne : 5 pour moi et 6 pour lui.


• Liste des actions effectuées dans le RP susceptibles d'apporter de l'intégrité ou de la popularité :
Euuuuuh... Passer un entretient d'embauche ? Devenir cuistot ? Faire du toboggan dans un parc pour enfants ? Non ? Bon, bon, bon... Ah, je sais ! Lancer une recette de crêpe révolutionnaire ! +250pp.

• Actions susceptibles de rapporter une lettre de marque/ objectif/ médaille/ honneur ? Si oui le/laquelle et grâce à quelle action ? Si vous n’en voyez aucune, supprimez cette ligne.
Sauver les desserts ? Non plus ??

• Souhaitez-vous que votre récompense soit accompagnée d'un commentaire de votre RP par le récompenseur ? Si oui, sur quelle(s) partie(s) spécifique(s) de vos écrits souhaiteriez-vous avoir un commentaire plus précis ?
Ici, il s'agit d'un petit RP alors je me contenterai d'une appréciation générale : avez-vous aimé, pas aimé, à faire, à éviter, toussa ! Et surtout mangez des crêpes !

• Si votre RP modifie la situation d'une île, un événement ou d'un PNJ au présent, veuillez rédiger la brève liée au RP avec le code suivant :
Dans mes rêves:
 

Si vous êtes friands de RP plus conséquents, ne ratez pas mon prochain solo, La voie du mendiant !
http://www.onepiece-requiem.net/t14890-anatara"http://www.onepiece-requiem.net/t14992-les-civils-ont-du-mordant
Judith Zola
Judith Zola
Donneur de Récompense


Feuille de personnage
Dorikis: 1755
Popularité: -10
Intégrité: -10

Sam 12 Oct 2019 - 1:12

Salut Anatara,

Je viens pour la récompense du 22/09, pour le topic suivant : La Quête de la Colère - Phase I

disclaimer - à lire:
 



En impression générale, c'est indéniable : Tu sais bien écrire. Tu sais décrire un endroit, tu sais décrire une situation et tu sais décrire des émotions; quand on lit, on arrive à s'imaginer ce qui se passe et mieux encore, on arrive à se l'imaginer. Tu n'es pas à un stade où il faut surveiller les fautes de syntaxe ou les formulations maladroites, mais plutôt à celui où il faut travailler son rythme d'écriture afin de proposer une lecture non seulement lisible mais agréable. Et sur ce point là, il y a quelque chose qui peut gêner.

Anatara a écrit:
— Quoi, qu’est-ce t’as à me regarder comme ça ? Non j’suis pas libre ce soir et non chuis pas une pute ! Va te faire espèce d’@#% !
— Oh, d’où tu me parles comme ça tu vas pas bien ou quoi ?
— Lâche-moi, tu crois qu’chuis une fille facile parce que chuis toute seule ?
— Eh, oh, laissez-la tranquille !
— Elle est bourrée patron !
— C’est pas une raison, tu crois que je suis né de la dernière pluie. Dehors !
— Excusez-les, mademoiselle, vous ne devriez pas rester toute seule dans cet état.
— Snif.
— Vous devriez rentrer chez vous.
— Mouais.

Les petits paquets de dialogue, c'est typiquement quelque chose à éviter. Alors toi, en tant qu'autrice de l'histoire, tu dois te dire que c'est assez clair de savoir qui est qui, que l'enchaînement rapide des dialogues permet d'obtenir un rythme rapide propre à une lecture rapide et aérée, mais en vrai, ça ne marche pas trop comme ça.  Alors forcément, on réfléchit un peu, et on sait tout de suite que le premier interlocuteur est bien entendu ton personnage, Mais les deux autres ? Est-ce le blond de tout à l'heure ? Les deux gars qui ont sagement raccompagné Anatara à la sortie ? Et quand bien même l'on saurait qui ils étaient, ce genre d'interrogation marque une rupture un peu gênante à la lecture avec tes descriptions développées quelques lignes plus haut.

La tactique des RPistes pour pallier à ce problème est assez simple, Tim l'emploie d'ailleurs également : mettre des couleurs aux différents interlocuteurs. Si tu ne veux pas mettre de couleurs, parce qu'après tout, c'est un peu "tricher", je te suggère de décrire qui est qui, par exemple :
exemple a écrit:

-Eh oh, laissez la tranquille ! S'exclama le patron, ayant observé la scène de loin.
-Elle est bourrée, patron ! Rétorqua l'une des brutes, apparemment bien décidée à profiter de moi.

Cela permet non seulement de facilement d'identifier qui est qui, chose très bienvenue par le lecteur qui peut continuer de lire sans être interrompu par des interrogations de basse priorité (qui est celui qui parle ? Dans quel ton ?) mais également de pouvoir rajouter des descriptions sur la nature des intentions, du ton et de la voix des différents partis, augmentant d'autant le réalisme de la scène. N'oublie pas non plus de le faire avec tes déclarations à l'encontre de tes personnages. Que ton personnage ait utilisé un certain ton plutôt qu'un autre donne un peu plus de marge de manœuvre à ton partenaire qui pourra ensuite jouer sur ça.

Si ce conseil là est applicable dans tous les récits, solo ou non, le suivant porte sur la pratique ou même "l'étiquette" RP. Concrètement, durant votre RP, j'ai remarqué que vous vous recouvriez. J'ai également développé ça du côté de la récomp de Tim -je te suggère d'aller y jeter un coup d'oeil. En gros, le post de Tim qui suit ton message terminant par  "Je m'appelle Ana, et toi ?", est long. Long parce qu'il contient des actions qui sont tiennes, sans doute pour un but de faire avancer le schmilblick. Sauf que derrière, tu reprends les paroles d'Ana-le-perso que Tim-le-joueur à mis sur son post. Et ça, ça ralentit l'action, ça l'embourbe, et à la fin vous vous retrouvez à taper des pavés métas ou l'un réfléchit sur ses propres actes reflétés par les pensées des autres, et à un moment ça peut retirer le plaisir derrière le fait d'écrire. Et ça pourrait expliquer que vos deux derniers posts se retrouvent bien plus courts que les autres, et que la fin du rp soit assez abrupte. Un exemple concret, c'est typiquement ton post qui suit celui de Tim qui déclare :
'timoisi a écrit:

"Ces bons à riens, comme tu dis, ont du se battre encore plus fort que les autres pour mériter d'être là où ils sont. Mais faire un effort pour obtenir quelque chose ça doit t'échapper, toi qui vis tranquillement sur ton île de xénophobes de merde."

Tu as concrètement passé un demi-post (ce qui fait quand même une taille respectable vu la taille du post total) à décrire ce qui s'est passé antérieurement à ça.

Pour éviter ce genre de situations à l'avenir, voici mon conseil : le premier, c'est que si l'histoire a été avancée, ne jamais dédier plus d'un paragraphe aux actions effectuées dans le post précédent. Tu peux décrire, au sein de ce court paragraphe, les réactions que tu as eu aux questions successives, le portrait que tu as pu dessiner de Tim en fonction de celles-ci, mais c'est tout. Passer à la suite de l'histoire rapidement permet de consacrer ton poste à l'avancement de la trame, de donner plus de pistes à ton partenaire pour jouer.  Un bon truc pour ça, c'est de ne pas répéter ce que l'interlocuteur a dit ou fait : ton post se déroule chronologiquement à la suite immédiate du post précédent.


Voilà, donc ça c'était la fin du point forme.

Pour le point fond, de ton côté, je me suis concentré sur cette idée de maturité, et je ne vois pas trop ce qui fait qu'Anatara-le-perso est plus mature. D'un point de vue extérieur, en prenant du recul sur l'histoire, c'est une jeune demoiselle qui a un coup de mou, qui se fait draguer à coup d'alcool par un beau blond et qui se laisse tenter mais qui refuse lorsqu'elle se rend compte que les intentions de ce dernier n'étaient pas aussi pures que prévues. Une jeune demoiselle qui, après avoir été acheté des bouteilles dans un bar (jamais une très bonne idée si on tient à son portefeuille, ce qui explique sans doute pourquoi Tim-le-joueur insistait sur ce fait dans son post), se retrouve à traîner dans la bourgade ivre de plein jour, jusqu'à rencontrer un autre ivrogne avec assez de bouteilles pour effondrer la moitié de notre civilisation. Donc, au fond, dans les actes, tu peux bien évidemment me reprendre mais Anatara n'a pas montré signe de maturité ou de responsabilité.

Dans la réflexion, un signe de maturité aurait été de prendre une recul sur l'ensemble de ses actes. De l'auto-critique, un jugement sur ses actes, responsables ou non, matures ou immatures. Un parfait parallèle serait comment Tim-le-perso traitait l'alcool qu'il buvait versus comment Ana-le-perso. Tim exprime clairement que la quantité d'alcool qu'il a acheté serait non seulement toxique pour lui, mais il justifie son acte en le rationalisant (référence aux tatouages, au fait que ça n'était que la deuxième fois).  Ana est diamétralement opposée à cela. Elle boit, accepte les verres, puis seulement après avoir bu qu'elle se rend compte que c'était une mauvaise idée et que boire ne faisait pas oublier. Pour ensuite récupérer les litres de boissons dans le dernier post, ce qui montre en réalité qu'il n'y a pas eu une évolution signe de maturité. Bien sûr, ça n'est qu'un aspect du RP. Mais je trouvais cet aspect éloquent.

Tu veux montrer qu'un personnage a gagné en maturité ? Il faut montrer que ton personnage a évolué. Non pas qu'il n'a fait que subir ce qui lui est arrivé, mais qu'il a décidé de faire quelque chose que le même personnage durant la situation initiale aurait été à des années lumières de faire. Et dans ce RP, y'a rien qui montre ça de ta part. Peut-être que tu aurais du insister sur les points qui ont fait d'elle une personne plus mature, tant par une description/réflexion que par des actes concrets? A voir peut-être pour un prochain rp. ;)


Voilà du coup. Passons donc à la partie KOOL.

Pour les PP&PI, si Anatara avait réussi à convaincre les deux rigolos qu'il ne valait mieux pas attaquer Tim, tu aurais pu les avoir, vu que les deux gars auraient ensuite raconté comment tu t'es interposée. En l'état, ils ne se rappelleront plutôt que d'une jeune fille qui a tenté un truc oubliable.

Pour les Dorikis, je propose 117 dorikis, Malus FB inclus. Je donne pas la note max parce que le scénario se basait sur du fortuit, des révolutionnaires qui vous cherchaient des noises jusqu'à votre rencontre, la fin abrupte, et bien sûr, tout ce qui a été mentionné plus haut. Mais le potentiel est absolument présent, c'est indiscutable, et ça donne envie de repasser lire Smile

En conclusion, les langoustes, comme qu'il disait :

On est à 2153 + 117, ce qui conduit à un magnifique chiffre rond de 2270 dorikis à mettre, PP/PI inchangés.

NOTE : Tu es désormais au dessus du seuil du malus blues.

Bonsoir et à bientôt. Smile

_________________
http://www.onepiece-requiem.net/t20016-judith-zolahttp://www.onepiece-requiem.net/t20085-judith-zola
Anatara
Anatara

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 2270
Popularité: 27
Intégrité: 11

Sam 12 Oct 2019 - 17:54

Hey, merci beaucoup pour tous les conseils et le temps que tu as mis pour nous lire et rédiger cette récompense Very Happy ! J'ai bien compris ce que tu m'as dit et il ne me reste plus qu'à mettre ça en application \o\_/.

J'essaie de faire des efforts sur les dialogues, sisi je t'assure ! En principe quand des gens parlent tu n'as pas un voyant lumineux qui t'indique qui parle donc pour moi c'est contre-productif de systématiquement le préciser. En plus la plupart du temps on s'en fout, faut quand même se l'avouer, et rajouter des précisions par-ci par-là romprait le rythme. En plus, je ne trouve pas ça très joli.

Pourtant, tu n'es pas la seule personne à me dire que le lecteur rompt le rythme tout seul à se demander qui parle alors que ce n'est pas la question... Il faut que je travaille sur ça et que je trouve un compromis mais je ne suis pas sûr d'y arriver tout de suite. Pour l'instant, j'essaie de faire en sorte qu'on puisse déduire qui parle du contexte ou des paroles des autres mais dans la scène que tu as citée, les personnes qui interviennent n'ont tout simplement pas d'identité ! Même avec le contexte on ne peut rien en déduire, et si j'avais mis des couleurs elles ne seraient intervenues qu'à ce moment-là et ça n'aurait pas plus avancé le lecteur, à mon avis. Enfin, je ne peux pas rajouter d'autre précision que "dit quelqu'un dans le bar", mais ça on le savait déjà donc je ne vois pas l'intérêt.

Ce genre de scène, je vois ça comme une scène de rue. Tu te balades dans la rue et tu écris ce que tu entends. Tu entends des brriii, des vroom, des allô chérie t'es où mais tu ne sais pas forcément d'où ça sort et de qui ça vient. Les sons, les sensations, c'est ce qui est important à ce moment et non leur interprétation. J'aimerais pouvoir écrire de telles scènes sans avoir à prévenir le lecteur et sans le bloquer non plus, et je ne sais pas trop comment faire en fait Sad.

Si tu as des conseils n'hésite pas !

En tous cas merci encore et au plaisir de se revoir en RP ou sur ce même sujet Very Happy.

Tendresse et caramel.
http://www.onepiece-requiem.net/t14890-anatara"http://www.onepiece-requiem.net/t14992-les-civils-ont-du-mordant
Contenu sponsorisé



Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2