AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Redevenir sbire.

avatar
Matthew Tennant


Feuille de personnage
Dorikis: 1200
Popularité: - 15
Intégrité: -15

Lun 3 Aoû 2015 - 20:31




Le voilà qui traîne. De la même manière depuis des jours et des jours. Oh, il avait un boulot de rêve. Peut-être pas pour tout le monde, et il est vrai qu'il était loin d'être extraordinaire, mais pour lui, c'était assurément un boulot de rêve. Pas d'horaire, on lui demande faire quelque chose, on lui fout la paix pendait qu'il le fait. Enfin, maintenant, il faut plutôt en parler à l’imparfait. Un concurrent de son patron pas fair-play, un petit piège tendu, et un Matthew qui ne réfléchi pas et pouf, une situation pénarde qui vole en éclat.

Et le voilà qui traîne, avec pour seul capital sa redingote noire et sale, une lame, un pistolet sans balles et un escargophone devenu inutile ; il ne recevra plus d'appel lui donnant des instructions. On aurait dit une version de lui six ans auparavant, quand il passait de petit boulot en petit boulot. C'était sympa, sur le coup. Mais maintenant, ça lui semble être une plaie. Enfin, si on met de côté le facteur « fric ». Parce que là, c'est justement ce qui lui manquait.

Un petit sourire se dessine sur son visage. Il quitte la plage, cessant ainsi d'observer la mer par laquelle il était venu, à bord d'un navire marchand ayant gentiment accepté de le déposer sur cette petite île de South Blue. Une île sans grandes histoires, avec sa ville, son dirigeant –inconnu pour Matthew– et ses habitants, eux aussi sans histoires. Il marche un moment avant de se retrouver face à un bâtiment un peu plus imposant que les autres. Et un petit sourire se dessine sur son visage. Après avoir pendant plusieurs années empêché les voyous de s'emparer des possessions de son patron, le voilà qui aujourd'hui se retrouve à leur place.


Dernière édition par Matthew Tennant le Mer 5 Aoû 2015 - 2:18, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t14342-matthew-tennanthttp://www.onepiece-requiem.net/t14594-matthew-tennant
avatar
Matthew Tennant


Feuille de personnage
Dorikis: 1200
Popularité: - 15
Intégrité: -15

Mar 4 Aoû 2015 - 0:06


Il fait le tour, prends quelques repères avant de s'éloigner. Faudrait quand même pas paraître suspect avant même de commencer. Il se pose dans un coin à l'ombre, non loin de sa cible. Et il attends, jusqu'à ce que le soleil commence à descendre vers l'horizon. Il est suffisamment tard pour qu'une bonne partie des habitants soient entrain de rentrer chez eux, mais suffisamment tôt avant l'arrivé et la mise en place de la sécurité de nuit au sein du fameux bâtiment.

Il réajuste sa ceinture, vérifie sa lame, ainsi que son pistolet, bien que ça ne lui soit d'aucune utilité, vu que le nombre de balle qu'il possède se trouve entre zéro et zéro. Mais pour pouvoir menacer avec, il faut qu'il ai l'air de pouvoir tuer.

Il s'avance. Réussir à rentrer dans l'entrepôt est loin d'être le plus dur. Les employés qui travaillent encore sont entrain de rentrer les dernières cargaisons ou de finir de faire l'inventaire, tandis que le peu de garde posté aux entrées se détendent ; la relève de nuit ne va pas tarder à arriver. Et puis, il faut dire que cette île n'a pas un taux de criminalité très élevé, et on peut sans aucuns doutes affirmer que la plupart des gardes en faction n'ont encore jamais eu à faire face au danger ici.

L'une des portes sur le côté est ouverte ; les derniers tonneaux en provenance du petit port sont entrain d'y passer. Pas beaucoup d'homme. Avant de se lancer, Matthew enserre autour de son visage un morceau de tissu gris. Le dernier fût est à l'intérieur, les deux seuls hommes présents soufflent et s'étirent. L'un d'eux sort une grosse clef et informe le deuxième, qui commence déjà à s'éloigner qu'il « le rejoint dans deux secondes ». Au final, il le rejoindra un peu plus tard que prévu. Le coup fut rapide et sec, il s'écroula directement sur le sol. D'après le voleur, il ne lui faudra que quelques minutes pour revenir à lui ; ce n'était qu'un coup de crosse retenu. Il tourne la poignée de la porte, s'approprie la clef et s'engouffre avec le corps inerte de l'employé dans l'entrepôt, sans un bruit.
http://www.onepiece-requiem.net/t14342-matthew-tennanthttp://www.onepiece-requiem.net/t14594-matthew-tennant
avatar
Matthew Tennant


Feuille de personnage
Dorikis: 1200
Popularité: - 15
Intégrité: -15

Mar 4 Aoû 2015 - 0:33



Il débarque dans un couloir sombre et désert. À sa gauche, un large escalier descend vers la cave. Un carnet a été laissé sur la commode qui se trouve à sa droite. Enfin, en face de lui se trouve une petite porte menant à l'entrepôt même. Ici, on y stocke diverses choses ; de la nourriture principalement, mais également beaucoup d'alcool, et dans une moindre mesure d'autres produits du quotidien. Mais au final, ce qui intéresse Matthew, c'est le probable coffre se trouvant dans le probable bureau du dirigeant. Car ici, on ne fais pas que stocker ; on importe ce qu'il manque, et on exporte le surplus : tout ça, en créant bien évidemment quelques bénéfices. Bénéfices que compte bien s'approprier le voleur.

En plus des quelques employés restant, des petites patrouilles font le tour des rayons. Ils ne représentent pas un grand danger. Peu armés, probablement peu expérimentés, ils ne seront assurément pas un problème. D'autant plus qu'un tonneau semble s'être écrasé contre le sol ; les employés pestent et accourent. Avant de se lancer, Matthew ne pensait pas que ça serait aussi facile. Le bâtiment est haut, et il peut distinctement voir une cabine situé dans un des angles, en hauteur. Un escalier de fer permet d'y accéder. Il n'est gardé que par un seul gus qui s'étire, et fredonne une chanson de marin. Le pauvre doit bien s'ennuyer sur la terre ferme, à attendre. Mais dans sa grande bonté, le voleur s'apprête à casser son train train quotidien ennuyeux. D'un coup derrière la tête, certes, mais tout de même.

Alors il s'avance, confiant. Peut-être un peu trop.
http://www.onepiece-requiem.net/t14342-matthew-tennanthttp://www.onepiece-requiem.net/t14594-matthew-tennant
avatar
Matthew Tennant


Feuille de personnage
Dorikis: 1200
Popularité: - 15
Intégrité: -15

Mar 4 Aoû 2015 - 0:52


Mon ombre. Putain le con.

Le soleil est entrain de se coucher à la gauche du voleur. Son ombre porte donc à l'opposé, c'est-à-dire dans la direction que le garde est entrain de regarder. C'est un marin. Il s'est déjà battu, et ses réflexes sont encore là. Il se retourne directement, mais voyant de Matthew est trop proche, il ne dégaine pas son pistolet mais son sabre.

– Oh putain ! Enfin ! Merci, tu peux pas savoir à quel point ça me fait plaisir !

Il a l'air sincère.

– Bah. Pas de quoi.

Étonnement, Matthew aussi.

Sa lame est déjà sortie. Elle brille. Et a l'air tranchante, bien que le voleur n'ai aucune envie de tester cette propriété. Le marin est le premier a attaquer. Il porte un coup rapide à l'horizontal, que le pirate n'a aucun mal à paré. Celui-ci se déplace sur le côté de deux pas, part un second coup –à la verticale cette fois-ci– puis, profitant du fait que le marin soit déséquilibré, porte un coup à sa jambe. Un coup faible, peu profond et ne blessant son adversaire que légèrement, mais suffisamment pour permettre de le faire chavirer d'un coup de pied. Le voleur en profite pour dégainer son pistolet, sans balles.

– Désolé.
– Pfeuh. J'en étais sûr qu'il allait nous attirer des emmerdes ce vieux con.

Un coup de crosse, comme pour l'employé, toujours entrain de voir des étoiles dans le couloir d'à côté. Le marin s'effondre sur la première marche, et Matthew le fouille rapidement. Il déniche des balles, et une autre clef, sans doute celle du bureau.

Beaucoup trop facile. Matthew s’attend à tomber dans un piège. Une mine, un gros rocher qui lui tombe dessus, ou une armée de sbires.

Rien du tout. Il se trouve juste sur une île sans histoire, sans grandes richesses, mais dont un patron un peu trop sûr de lui à jugé bon de garder ses recettes dans un entrepôt qui, toujours à cause de cette assurance, est si peu protégé en journée.

Pendant que le voleur grimpe les marche, il se rend compte qu'il n'entends plus les plaintes des employés. L'endroit semble être encore plus désert qu'il ne l'était.
http://www.onepiece-requiem.net/t14342-matthew-tennanthttp://www.onepiece-requiem.net/t14594-matthew-tennant
avatar
Matthew Tennant


Feuille de personnage
Dorikis: 1200
Popularité: - 15
Intégrité: -15

Mar 4 Aoû 2015 - 20:23


Le bureau est lui aussi désert. Tout est parfaitement rangé. D'ici, on a une vu imprenable sur l'entrepôt, sans se faire remarqué par les employés. Le voleur ouvre les différents tiroirs et y trouvent un livre de compte sans intérêt, une note de mécontentement de la part d'un des travailleurs, et d'autres babioles inutiles. Le patron semble avoir tenté de rendre l'endroit un peu moins austère en plaçant ici et là quelques tableaux, plus moches les uns des autres. Sans grande surprise, le coffre-fort se trouve derrière l'un d'eux. Derrière le plus laid, celui représentant un homme-chien-papillon particulièrement mal peint.

Une simple serrure à combinaison. Rien de bien compliqué. Enfin, quand on sait les forcer ; ce qui n'est pas le cas de Matthew. Il a juste lu quelques bouquins à propos de ça. Parait que faut un outil de médecin pour entendre le mécanisme, ou quelque chose du genre. Alors le voleur colle son oreille contre la paroi froide du coffre, et commence à tourner la molette. Il entends rien, ça le fatigue, alors il s'énerve un peu sur le coffre, mais ça le fatigue encore plus, alors il recommence, et s'énerve.

L'entrepôt est toujours aussi calme, tandis que le soleil a quasiment disparu. Matthew se met à chercher, en vain, un petit bout de papier, ou un quelconque indice qui aurait pu lui permettre de connaître la combinaison, mais passe à côté des tableaux sans y prêter attention. Il s'assoie sur la chaise de bureau. Très confortable. Il y reste à un moment, avant de se pencher en avant et jeter un regard par la vitre. Trop tard.
http://www.onepiece-requiem.net/t14342-matthew-tennanthttp://www.onepiece-requiem.net/t14594-matthew-tennant
avatar
Matthew Tennant


Feuille de personnage
Dorikis: 1200
Popularité: - 15
Intégrité: -15

Mer 5 Aoû 2015 - 1:44


Ce n'est pas des employés qui sont entrain de déplacer les tonneaux et les cages de marchandise. A moins que leurs nouvelles tenues de travail ne soient maintenant constituées de foulards, de sabre d'abordages et de pistolets. Et de crasses aussi. Un peu. Le plus gros est entrain de donner des ordres.

Le voleur n'entends pas le bruit provenant des escaliers de fer. Ou plutôt, il l'entends trop tard. La porte s'ouvre avec fracas. Il n'a que le temps de dégainer son pistolet, sans balles. Le type qui vient d'entrer fait de même. La première chose que remarque Matthew, c'est son poignet et son avant bras mutilés. Le reste est recouvert par une veste en cuir déchirée et sale. Le type à un regard de vipère et un sourire à vous faire glacer le sang. C'est lui qui prend la parole en premier.

– Tiens tiens.
– …
– …
– …
– T'as réussi à rentrer seul ?
– Oui.
– Bravo !
– Rien de compliqué là-dedans, vraiment.
– Hum. Dommage pour toi, mais on prends le relais.

La vipère siffle, le son résonne dans l'entrepôt. Rapidement, plusieurs pas se font entendre dans l'escalier de fer, et d'autres hommes rentrent dans le bureau. Le plus gros qui donnait des ordres est là lui aussi. Les autres ont plutôt l'air de sbires sans importance.

– Je l'ai trouvé là, fait la Vipère.

Le chef s'avance, sans tenir compte de l'arme pointée sur lui.

– Et bien. T'as réussi à rentrer seul ?
– Oui.
– Bien joué !
– Non mais arrêtez, y'avait rien de compliqué.
– Hum. Qu'est-ce qu'on va bien faire de toi. Pose cette arme déjà p'tit, on discute là.

Il est clairement en position de faiblesse. En même temps, il faudrait être sacrément stupide pour ne pas le voir, étant donné que sur les cinq personnes présentes dans le bureau, quatre peuvent provoquer sa mort. Face au silence lourd et quelque peu gênant, le voleur décide de prendre la parole ;

– Vous n'allez pas m'attaquer.
– Et pourquoi donc ? Siffle la Vipère, le regard perçant.
– Parce que vous savez que j'emporterai avec moi au moins l'un d'entre vous. Et aucun de vous quatre n'avez envie d'être celui-là.

Il avait lu ça dans un livre d'aventure épique mettant en scène un héros du nom d'Elric. Il a même réussi à sortir ça sans trembler, d'un ton naturel. Il se félicite intérieurement, sauf qu'il est quand même toujours dans la merde.

Le chef lui, ricane.

– Bwaha. C'est vrai. D'autant plus qu'on a aucune envie de verser l'sang. Mais c'est valable aussi pour toi mon p'tit, tu tireras pas tant qu'on t'attaquera pas. Alors on va t'laisser là tranquille, pendant qu'on va récupérer ce qui a dans ce p'tit coffre.
http://www.onepiece-requiem.net/t14342-matthew-tennanthttp://www.onepiece-requiem.net/t14594-matthew-tennant
avatar
Matthew Tennant


Feuille de personnage
Dorikis: 1200
Popularité: - 15
Intégrité: -15

Mer 5 Aoû 2015 - 1:57


Il siffle à son tour, et un cinquième homme rentre dans le bureau. Un homme plus âgé, sans armes, et qui n'a pas l'air d'être au plus haut de sa forme. Il regarde rapidement le coffre-fort situé derrière Matthew, puis jette un coup d’œil au reste de la pièce.

Il s'attarde particulièrement sur les tableaux.

Enfin, il se retourne, se mouche bruyamment, renifle, puis fini par indiquer qu'il a la combinaison. Matthew fixe le tableau qui auparavant cachait le coffre. A l'arrière-plan, au milieu d'arbres à la forme dantesque, on peut, si on se concentre bien et que l'ont sait quoi chercher, voir se dessiner trois chiffres.

La Vipère pousse le vieil homme et entre lui-même la combinaison, puis ouvre la porte dans un grincement perturbant. Le patron de l'endroit avait amassé un sacré pactole. En tout cas, pour un business de cette taille.

Les bras croisé, le chef s'exclame alors.

– Parfait ! Allez, on s'casse, la sécurité d'nuit va arriver, on peut pas rester plus longtemps. Les autres ont quasiment fini.

Il désigne, par la fenêtre, d'autres sbires lui faisant signe de les rejoindre. Matthew soupire et se laisse tomber sur la confortable chaise de bureau.

– Tu ferais mieux d'partir aussi p'tit.
– Foutez-moi la paix.
– C'est juste un peu d'fric. Moi et mes hommes ont se serait même pas attardé ici si tu l'avais pas découvert, on voulait juste piller la bouffe et l'alcool.
– Merci, je me sens vraiment mieux maintenant ! Ironise-t-il sans aucune subtilité.
– Humpf.

Le gros chef attends que les derniers sbires aient descendu les escaliers, puis se rapproche du voleur.

– T'as qu'à v'nir p'tit.
– Hum ?
http://www.onepiece-requiem.net/t14342-matthew-tennanthttp://www.onepiece-requiem.net/t14594-matthew-tennant
avatar
Matthew Tennant


Feuille de personnage
Dorikis: 1200
Popularité: - 15
Intégrité: -15

Mer 5 Aoû 2015 - 2:13


* * *


– Qu'est-ce qu'il fout là, lui ?

Pas de doute, c'est clairement un emmerdeur.

Face à Matthew se dresse la Vipère, qui se prénomme André, aussi étonnant cela puisse paraître. La plupart des sbires ont déjà accepté la présence du nouveau. Mais pas lui.

Non. Parce que c'est qu'un emmerdeur.

Mais le chef de la troupe ne prête pas attention à lui, et emmène Matthew vers une rivière situé un peu plus loin, à l'abri des regards des citadins. Derrière les arbres et les buissons, il commence à discerner un navire aux voiles noires. Les sbires, bien que transportant des fût de bière et de la nourriture fraîchement pillées, les suivent sans mal. La Vipère, elle, compte l'argent du coffre tout en marchant.

– Je te présente le Merigold, p'tit.

Le navire est grand, beau, et semble être en parfait état. A son bord, encore plus de sbires, et d'autres personnages se démarquant du lot. On laisse tomber une planche de bois et la petite troupe grimpe jusqu'au pont. Le vent souffle, et la Lune se dresse à l'horizon, en se reflétant dans l'eau, calme.

– Bordel Sigmund, lance la Vipère en direction du chef, encore une putain de bouche à nourrir en plus.
– On a largement de quoi tenir jusqu'à notre prochaine escale, alors ferme là, André.

Matthew ricane en entendant ce nom qui ne lui va pas du tout. Mais il ricane intérieurement. De l'extérieur, il a toujours une sale tronche.

– Bref, reprend Sigmund en regardant dans la direction du voleur, bienvenu.

Le vent souffle plus fort.

Sigmund se gratte la barbe en examinant une carte. Un peu plus loin, la Vipère toise du regard le nouveau venu. Les hommes s'activent.

On remonte l'ancre, et on hisse les voiles.
http://www.onepiece-requiem.net/t14342-matthew-tennanthttp://www.onepiece-requiem.net/t14594-matthew-tennant
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1