AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


L'éveil des Hyènes - Partie 1

Mahach
Mahach

♦ Équipage : Les Blattards

Feuille de personnage
Dorikis: 6743
Popularité: -650
Intégrité: -390

Mar 4 Aoû 2015 - 22:27



La merde ...

Notre voyage depuis Armada a été putain de long et putain de rude. Sans vrai navigateur, on a pas su vraiment estimer sa durée. Et ça fait chier.
Ca fait chier parce que la bouffe commence à manquer. Ca fait chier parce que ça fait plusieurs jours qu'on bouffe que de la poiscaille, du fumet avec ce qu'il en reste, et un peu de riz quand on est chanceux. Et chanceux, on l'est pas vraiment. Le seul point positif, c'est qu'on a une putain de bonne cuisinière. Johanna, elle est pas commode. Personne ose s'approcher de la cuisine pour se faire un gueuleton crapuleux. On a jamais vraiment pété la dalle, on avait toujours à bouffer, mais on bouffait toujours la même putain de chose.

Et c'est pas ce que je voulais pour mon équipage. C'est vraiment la merde. J'espère qu'on va se péter le bide à coup de bidoche une fois le pied sur la terre ferme.

En plus, on a eu le droit à une petite tempête. Petite, mais presque imprévisible. Du coup, y'a bien quelques réparations à faire. Là encore, on a Paris. Mais ça vaut pas Kiril. Alors en bon capichef je file un coup de main, marteau en pogne, des clous dans le bec, je plaque des planches de bois par ci par là pour rafistoler, sous les ordres de la nénette à tonfas.

Plus ça va, plus la chaleur m'étouffe. J'enlève mon marcel rouge et m'essuie le front avec. Mais ça sert à rien, la sueur reperle aussitôt.

Le temps est bizarre : il fait chaud, mais l'air est moite. C'est irrespirable et je colle de partout. Je sens aussi gluant et poisseux qu'un homme-poisson. C'est dégueulasse.
Le pire, c'est Waxx, notre ingénieur. D'habitude, il est perdu au milieu de ses couches de vêtement et de ses écharpes, jusqu'à ce qu'on voie plus que ses yeux et quelques mèches blondinettes mais là, il est avachi par terre, presque à poil, à respirer comme un taureau à l'agonie, au milieu d'un cercle que forment ses vêtements qu'il a jeté pour se déshabiller d'urgence.

- Je veux ... quitter cette île ...

Avec lui, et pour une fois silencieux, Kishishi, notre boucher-chirurgien. Ses cheveux sont plaqués sur son crâne tellement il sue. Il sent même le chien mouillé.

- Je serai prêt à me dépeucer pour avoir moins chaud !
- Chaud ... Trop chaud ...
- Chochotte ! On en est même pas arrivés !


Nan, en fait, le pire, c'est Johanna, sa soeur aux cheveux blancs. Parce qu'elle a toujours son armure de plaque sur elle, fière et imperturbable. Déboule pas longtemps après Paris, en petite tenue, le strict nécessaire.

- Au boulot les deux tire-au-flanc ! C'est normal la moiteur étouffante, on arrive sur l'île aux éveillés ! C'est une île estivale, le climat est tropical ! Et c'est pas la seule particularité ...
- Et c'est quoi ?
- Tu vas vite t'en apercevoir, la nuit tombe, tu pourras pas la manquer !


*-*-*-*-*


Pendant ce temps, sur l'île des éveillés

Le village principal est sorti de sa torpeur habituelle par la Folle avec l'arbre qui pousse sur la tête qui sort ahurie de sa demeure et crie à qui veut bien l'entendre :

- Des pirates ! Des pirates vont arriver ! Dans mes visions ! Je les ai vus ! Et j'ai vu la forêt dévorée par les flammes !

Bien qu'il ne dispose pas de milice et qu'il ne croit pas souvent cette femme démente, le village se réveille en urgence. On va prévenir d'urgence Loie Volbas, le Lieutenant d'élite qui a élu domicile ici ainsi qu'Ano Natsu, la fervente défenseure de l'ile.

http://www.onepiece-requiem.net/t9050-mahachhttp://www.onepiece-requiem.net/t9150-sifflement-tiens-ma-fiche-
Daemon Wall
Daemon Wall

♦ Localisation : Whiskey Peak
♦ Équipage : N/A

Feuille de personnage
Dorikis: 5455
Popularité: -484
Intégrité: -458

Ven 7 Aoû 2015 - 14:03

J’ai chaud… affreusement chaud... cela fait déjà des heures… que dis-je des jours que j’erre sur cette île à la recherche d’un point d’eau et je n’en trouve absolument pas ! Rien nada ! Ma gorge se dessèche de plus en plus… je ne trouve plus de fruit pour me désaltérer je donnerai tout ce que je peux pour pouvoir survivre et trouver un putain de liquide potable à boire !

Ces derniers jours je n’étais que l’ombre de moi-même, il y avait de quoi j’étais seul dans une immense jungle, je tuais des animaux certains moments mais voilà tout ce que je trouvais. La folie me ronge petit à petit… si seulement je peux retrouver la civilisation… je n’aime pas la solitude… j’ai soif… je commence à avoir faim encore… je suis terriblement seul.

Cela fait encore des heures que je parcours cette forêt, je ne commence à plus avoir beaucoup de force… mon œil à la vue qui se trouble au fur et à mesure. Il y a quelque chose au loin là-bas… on dirait… on dirait un HUMAIN ! Un élan d’espoir surgit d’un coup et me redonna des forces. Je cours aussi vite que je peux en gueulant de toutes mes forces. Lors de ma course je finis non loin de la personne qui semble terrorisée, une fois arrivé à quelques mètres d’elle je finis par m’évanouir sur le sol.

J’entends des voix, je ne vois rien de ce qui se passe autour de moi… .


- Pourquoi as-tu ramené cet homme ici ?! Il doit sans doute avoir un lien avec le bateau pirate qui arrive ! Tu veux notre mort ?! Regarde son corps il est recouvert de blessure ! Et encore pire son oeil ! Regarde il porte la griffure d'un ours !

- Mais… il était tellement mal en point je ne pouvais pas le laisser dans la détresse… .

- Pfff tu vas nous faire courir à notre perte ! Aller, maintenant que tu l’as soigné va le déposer au milieu de la place, pendant ce temps j’avertirai les autres de se cacher et de ne rien faire.

Je n’entendis plus rien ensuite… sans doute que j’étais de nouveau dans un sommeil profond… en tout il est vrai que même en dormant je me sentais beaucoup mieux, j’arrêtais de faire des cauchemar, enfin j’arrive à percevoir la vie dans mes rêves.
http://www.onepiece-requiem.net/t12658-daemon-wall-le-borgnehttp://www.onepiece-requiem.net/t12699-daemon-wall-le-borgne
Mahach
Mahach

♦ Équipage : Les Blattards

Feuille de personnage
Dorikis: 6743
Popularité: -650
Intégrité: -390

Ven 7 Aoû 2015 - 16:09



Enfin on accoste à un minuscule port. Y'a personne, donc on se démerde tout seul comme des grands. Le port est directement relié à un petit village rural. Certaines maisons se mêlent aux quelques arbres qui habitent l'endroit sûrement depuis plus longtemps qu'eux. Y'a même du bois brut de partout, surtout des racines en fait. Des lumières vacillantes éclairent le village, le ciel est encombré par la forêt voisine. Elle aussi émet sa propre lumière. Donc un halo doux et un peu flou. Je comprends mieux pourquoi elle s'appelle l'Île aux Éveillés ...

Deux personnes déboulent. Un petit brin de nana, genre un peu naïve mais têtue comme une mule. Enfin, c'est ce qu'elle me fait penser. Et ... un Marin d'élite. Fringué vite fait, barbe de trois jours ... Ouais, en gros, il fait parti du décor et il a arrêté de flemmarder quand il nous a vu arriver.

- Les visiteurs se font rares ...

Okay mon copain, on oublie les formalités et on rentre dans le lard directement. Ca me va.

- Bah normal, vu cette putain de chaleur ...

La nunuche s'avance un peu, joint ses deux mains et s'incline légèrement.

- Je suis désolé mais vous n'êtes pas les bienvenus ici.
- Hein ? Pourquoi ?


Je me retourne vers les miens, je les interroge du regard. Paris me montre notre nouvel étendard d'un signe de tête.

- Ah, ça ! Vrai qu'il est chouette. Mais faut pas y craindre, enfin, pas maintenant quoi. On veut juste se ravitailler et se barrer.
- Oui ! Barrons-nous ! Je me sens comme une motte de beurre sur une poêle !
- Ouais 'fin, faudra quand même attendre que le Log se recharge ...
- Eh merde ...
- Ahem.


Le Marin d'élite vient de se racler la gorge pour nous rappeler sa présence. Enfin, leur présence.

- Ano vient de vous dire que vous n'étiez pas les bienvenus sur l'île.

Je me permets un coup d'oeil par dessus leur épaule, vrai que le village est désert. Les cons, ils ont du se calfeutrer en nous voyant arriver. Mais où est ce qu'on a atterri ?

- Et moi je vous dis qu'on vient juste se ravitailler et recharger notre L... Putain, okay, vous avez de la merde dans la tête ou quoi ? D'habitude je suis pas aussi patient avec les cons dans votre genre, là, ça fait deux fois que vous me cassez les couilles, j'en viens à me demander si c'est pas de la gourmandise.

En voyant que je commençais à m'énerver, la Ano s'approche de moi et tombe à genou pour me supplier.

- D'accord, mais je vous en supplie, ne brûlez pas notre forêt !
- Mais bordel de merde ! Pourquoi je ferai ça ? On veut juste bouffer et se barrer, encore une fois !
- Je vous préviens, je vous ai à l'oeil.


Kishishi se tourne vers ses collègues.

- Ils sont cons ou quoi ? Kishishi !
- La ferme le débile, on est poli quand on est invité !
- Toi ! Enlève ta plaque et je te plante !
- Ah ! Essaie un peu pour voir !
- Vos gueules !


A ce moment même, Paris leur déglingue le crâne d'un coup de tonfa à chacun puis vient à ma hauteur.

- Excusez-les, ils ont plus de gueule que de couilles. Malheureusement.

Je lui jette un regard noir.

- Bon, vous nous faites visiter ?

La nunuche nous regarde bizarrement, et le Marin grogne un coup puis soupire.

- Je ne me suis pas présenté, Lieutenant d'élite Volbas.
- Mahach.
- Bien, suivez-nous, et de près.


A peine le premier pied posé sur la première pierre du village qu'une tarée avec des petites merdes d'arbres sur la tête bondit dans notre direction. Dommage, elle est plutôt bien gaulée dans son habit noir moulant mais on voit pas ses yeux qui sont cachés par son chapeau bizarre. Je me demande comment elle fait pour marcher.

- Ano ! Tu n'as pas fait ça ! Pourquoi ? Tu ne tiens plus à cette île ?

Elle baissa la tête, honteuse.

- Ne la blâme pas. Ils nous ont un peu forcé la main.
- Lieutenant !
- Ca va ! Ils viennent uniquement se ravitailler et recharger leur Log. De toute façon, je ne les lâcherai pas.


La déglinguée du bocal prend la mouche.

- Vous ne viendrez pas dire que je ne vous aurai pas prévenu. Pleurez votre île, elle est en sursis.
- Comment ça "prévenu" ? Ca veut dire que l'accueil de merde qu'on a eu, c'est de votre faute ?
- Non, c'est de la vôtre ! Vous, les pirates, n'êtes que des déchets dangereux pour tout ce que vous approchez ! Vous venez violer la liberté et la tranquillité de cette île !
- T'es pas bien hein ! C'est tes arbres au dessus du cragnon qui t'empêchent d'utiliser ton cerveau ?


Elle crache par terre pour toute réponse. Volbas soupire une nouvelle fois.

- Les habitants de cette île sont chamanistes. Et la ... la "Folle", comme on l'appelle, est victime de visions presque toujours justes. C'est aussi grâce à elle que l'île vit en paix : elle me prévient de sombres présages, et je fais tout mon possible pour ne pas qu'ils se passent.
- Je sais pas ce qu'elle prend comme produit, mais ça m'intéresse ...
- Arrêtez ça, et faites preuve d'un peu de respect.
- Vous en avez eu, vous, du res
pect ?

Il soupire. Encore.

- Allez, venez, je vais vous faire visiter.



Dernière édition par Mahach le Sam 8 Aoû 2015 - 9:49, édité 2 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t9050-mahachhttp://www.onepiece-requiem.net/t9150-sifflement-tiens-ma-fiche-
Daemon Wall
Daemon Wall

♦ Localisation : Whiskey Peak
♦ Équipage : N/A

Feuille de personnage
Dorikis: 5455
Popularité: -484
Intégrité: -458

Ven 7 Aoû 2015 - 17:41

Je me réveille, peinard. Je me situe au beau milieu d’une place, je suis appuyé contre un muret. Je lance un regard panoramique autour de moi, un tripoté d’habitant du quartier m’entourent. Ils semblent fascinés. J’ai mal au crâne… je pose ma main sur l’œil où j’avais mal, je sentis qu’un bandage a été fait et que mon cache-œil était posé dessus. Cette fois-ci je ne pouvais plus faire semblant, je suis maintenant bel et bien borgne.

J’appuie mon autre main sur le mur derrière moi et je tente de me relever doucement. Les habitants me voyant faire reculèrent, sur leurs visages se lit de la fascination et de la peur à la fois.

Une fois relevé je regarde derrière, j’étais tout ce temps appuyé contre un puit, combien de temps j’ai dormi ? Je ne sais pas du tout. J’ai la tête qui tourne encore légèrement.

Un de mes premiers réflexes une fois levé est essentiel pour moi, vous le savez ! Je sors lentement quelque chose de ma poche à l’intérieur de mon kimono noir. Les habitants apeurés que je sorte une arme vont se cacher. Je sortais tout bonnement mes cigarettes, j’en mis une dans mon bec.

Maintenant je vais chercher mes allumettes, je regarde dans toutes mes poches mais aucune n’a la trace de mes allumettes… merde comment je vais faire pour fumer ?!

Les habitants sortirent prudemment de leurs cachettes, ils ont vu que je n’ai pas sorti d’arme mais autre chose. Poliment je décide de demander du feu.


- S’cusez-moi, vous n’auriez pas du feu ?

Ils se regardent entre eux tout à coup un gars arrivant en courant sur la place se mit à gueuler.

- Attention les pirates arrivent avec le lieutenant !

Dans les secondes qui suivent la place se retrouva désertée. Des pirates ? C’est ma chance de me tirer de cette île de malheur et aussi d’avoir un putain de feu pour allumer mes clopes. Je me dirige dans la direction que venait le mec avec ma clope en bec non allumée. Etait-ce de ces pirates qu’ils parlaient durant mon évanouissement ? Je ne sais pas... quel genre de pirate est-ce ? M’en fou du moment qu’ils me permettent de me tirer de cette île, oui je compte bien ne pas rester indéfiniment sur l’île sinon je risque de vraiment devenir fou.

C’est les mains dans les poches de mon kimono noir je m’en vais à leurs rencontres, j’ai aussi entendu un lieutenant, j’espère juste que ce lieutenant et ces pirates ne sont pas alliés sinon je serai peut-être dans la merde… . Arf qui vivra, verra !
http://www.onepiece-requiem.net/t12658-daemon-wall-le-borgnehttp://www.onepiece-requiem.net/t12699-daemon-wall-le-borgne
Mahach
Mahach

♦ Équipage : Les Blattards

Feuille de personnage
Dorikis: 6743
Popularité: -650
Intégrité: -390

Sam 8 Aoû 2015 - 10:20



Nous avons arpenté tout le village avec les explications du Lieutenant d'élite. Ouais, à moi aussi ça me la coupe. Je cause à un Lieutenant d'élite la vache ! Je devrais avoir la rage après ce qu'il s'est passé sur l'île maléfique ... Mais ... nan. Je vois bien qu'il porte son uniforme pour la forme ...

Bref. Ils nous a tous expliqué : les poissons-laterne, les Luminous, le bois, les autels, leur culture et tout le merdier. Je comprends aussi pourquoi l'île est aussi paisible : elle a rien pour attirer le monde. C'est triste, mais y'a rien à faire ici à part crever de chaud. Et bouffer de la poiscaille. Oh bordel ouais.

- Ce qui craint vraiment, c'est qu'on arrête pas de bouffer de la poiscaille. Encore un repas du genre, et je crois que je vais avoir des branchies. Haha, comme un de ces connards de cette sous-race !

En Marin d'élite modèle, Volbas se crispe à ma remarque.

- Nan mais sans déconner, vous avez bien des animaux dans votre jungle bizarre, nan ? Je peux pas en buter comme ça, discrétos ?
- La barbe mon vieux ! Vous n'écoutez pas ce que je vous dis ? Ce serait un outrage à leur culture chamanique !
- Oh hé, c'est bon hein ! Ils pêchent bien et ça les dérange pas plus que ça ...
- Ils prennent juste ce dont ils ont besoin. La pêche leur suffit, alors pourquoi aller chasser, pour gaspiller une viande pour laquelle vous aurez mis votre vie en danger ?
- Île de merde ...
- Bon, écoutez, vous commencez à être insultant maintenant ! Si vous n'êtes pas content, vous pouvez partir et crever de faim en pleine mer !
- Ouais, ou alors je peux vous péter le museau et vraiment cramez votre forêt si vous y tenez tant que ça !
- Ah, je vois enfin votre vrai vis...
- Qui êtes vous ? Que faites vous là ?


La Ano Nunuche a coupé court à notre petite prise de bec. Elle est surprise de voir un mec blanc en kimono noir, clope au bec arriver sur nous. Volbas la rejoint aussitôt et les deux vont également à sa rencontre.

- Comment êtes vous arrivé ici ? Ah ... Je vois ... Le naufrage hein ?

Voilà ce que c'est de rester crécher sur sa petite île comme des cons.
Comme la venue d'un type que je connais pas me dérange pas, j'ai pas besoin de ces questions cons. Et je vois même qu'il est dans la galère alors je lui enlève sa clope du bec, je l'écrase, et je lui tends un des barreaux de chaise qui étaient dans le navire quand je l'ai pris à ce qui est devenue notre charpentière.
Je m'en prends un aussi, de cigare, et propose ma flamme de zippo à l'inconnu avant de la reprendre pour moi.

- Vous ... vous vous connaissez ?

Je juge le mec en kimono du regard.

- Hein ? Ah, nan. Rien à foutre.

http://www.onepiece-requiem.net/t9050-mahachhttp://www.onepiece-requiem.net/t9150-sifflement-tiens-ma-fiche-
Daemon Wall
Daemon Wall

♦ Localisation : Whiskey Peak
♦ Équipage : N/A

Feuille de personnage
Dorikis: 5455
Popularité: -484
Intégrité: -458

Sam 8 Aoû 2015 - 13:49

Alors que je viens d’arriver, un pirate à la crête me prit ma clope et me coince entre les deux bouches un cigare, il me l’allume avec son zippo, à peine allumé je crapote plusieurs fois dessus et oh mon dieu… en face de moi c’était le dieu du tabac ! Ses cigares sont excellents ! Je le remercie d’un signe de tête et je les écoute, non aucun des pirates ne me disait quelque chose. Alors je décide de répondre déjà à ce bon vieux Marine qui plus tôt m’a demandé si j’étais naufragé. Je fume le cigare tranquillement en commençant par remercier cet homme à la crête.

- Merci beaucoup pour ce cigare, j’avoue que c’est un tout autre niveau comparé à mes vieilles clopes. Je suis Daemon Wall, pour vous répondre soldat, yep j’suis naufragé. Avant d’être naufragé j’étais un capitaine en piraterie… et j’pense que n’aimeriez pas savoir ce que je faisais. Surtout lors de mon arrivée sur cette île à l’autre bout de cette maudite jungle !

J’esquisse un petit sourire mesquin envers le Marine.

- Je vous passe mon passé sur East Blue… j’ai beaucoup malmené la Marine sur cette mer et là comme tout bon navigateur qui se respecte prenne un log pose pour aller sur Grand Line la route de tous périls… du à mon départ précipité à cause de cette saloperie de Marine me voilà lancé sur cette mer sans aucun moyen de m’orienter ! Maintenant je me retrouve sans équipage sans rien ! Pour ça !

Je me retourne vers les pirates en demandant et espérant qu’ils allaient accepter mon offre. Je m’adresse à celui qui a un regard jugeur.

- S’il vous plaît monsieur, prenez moi sur votre, je suis utile en quoi étant borgne ? J’suis un très bon navigateur, si vous avez le matériel nécessaire que je pense bien je peux m’avérer très utiles malgré que je pense que vous en avez déjà un… sinon je suis un très bon combattant aussi expertisé dans le bottage de cul des soldats ! Puis récemment sur cette île j’ai acquis un pouvoir que je voudrai vous faire  découvrir qui pourra je pense vous convaincre !

Je parlais avec beaucoup d’enthousiaste et d’espoir, putain j’espère que mon offre va passer ! Car j’suis pas dans la merde si je dois rester encore longtemps sur cette île de malheur !

Le Marine semblait irrité par mes propos mais je ne faisais aucunement attention à lui.
http://www.onepiece-requiem.net/t12658-daemon-wall-le-borgnehttp://www.onepiece-requiem.net/t12699-daemon-wall-le-borgne
Mahach
Mahach

♦ Équipage : Les Blattards

Feuille de personnage
Dorikis: 6743
Popularité: -650
Intégrité: -390

Sam 8 Aoû 2015 - 14:25



- Ouais ouais, si tu le dis. Mais avec cette putain de chaleur, je cherche pas un clébard qui me collerait aux basques. Même si c'est vrai que je cherche un navigateur. Sérieux mec, t'as de la merde dans la tête ou quoi ? Qu'est ce que t'as à flasher sur moi direct ? On se connait même pas !

Je lui crache un bon gros glaviot des familles juste à ses pieds.

- M'enfin. Je te comprends, hermano. Moi aussi je supplierai le premier connard venu pour me barrer de ce cagnard poisseux et bizarre. Et pis ça peut être utile un clebs, sûr que t'as une grande gueule, mais je veux voir si t'arrives à mordre méchamment.

Le Marin d'élite groge un coup et me lance un regard noir.

- C'est bon, ça va, on va faire ça tranquillement sur la plage ! Oh, attends, je peux au moins ? Y'a pas un dieu du sable ou une connerie comme ça ? Et je te rassure, je ferai rien cramer et lui ressemble plus à un karateka qu'à un pyromane !

Petit duel de regard. J'aime bien ça ! Ca m'excite !
Mais bon, c'est l'heure de donner les directives habituelles quand on déboule une île.

- Vous retournez tous au rafiot, sauf toi Kishishi. Tu vas me faire un tour du village pour voir comment ils se démerdent au niveau de la médecine. Et je te jure, je te jure, que si tu t'amuses à jouer au boucher, c'est toi qui deviendra ma pièce de viande.
- Kishishi ! Promis !
- Johanna, tu prends deux glands avec toi, et tu leur donnes la liste de ce qu'il nous faut en vivres jusqu'à la prochaine île, ils feront les courses et toi tu me suis. Tous les autres, vous aidez Paris à rafistoler le bateau.


Je regarde ce Daemon Wall, et un petit rictus fend ma tronche.

- Putain, on m'a jamais appelé "monsieur" ! Monsieur ! Hahaha ! T'as pas l'air bien, hermano. Je peux pas te demander de me foutre des torgnoles alors que ça va pas bien. Regardes toi ! T'es tout pâle ! Nan, sérieux. Ca te dirait de bouffer et treuiller un coup ? On n'a pas grand chose, mais ton pouvoir et tes talents m'intéressent. Reste à voir si t'as les couilles pour nous accompagner.

Je me tourne vers mes accueillants.

- Lieut', Machine. Merci pour la ballade. Quelque chose me dit qu'on se reverra bien vite, hin hin.

http://www.onepiece-requiem.net/t9050-mahachhttp://www.onepiece-requiem.net/t9150-sifflement-tiens-ma-fiche-
Daemon Wall
Daemon Wall

♦ Localisation : Whiskey Peak
♦ Équipage : N/A

Feuille de personnage
Dorikis: 5455
Popularité: -484
Intégrité: -458

Dim 9 Aoû 2015 - 8:54

Ce gars-là ! Il dégage un putain de charisme avec sa crête… il se fout à moitié de ma gueule et m’offre son hospitalité. Il croyait que j’ai flashé sur lui mais j’ai deux options à vraie dire qui ne me laisse pas le choix, rejoindre son équipage ou crever sur cette île… mon choix est fait vite !
Lorsqu’il se fichu de la gueule du Marine un sourire fendit mon visage… putain ce crêteux ne manque pas de couille ! Et bordel que j’aime ça ! Enfin un homme qui porte ses corones !
Lorsqu’il m’a demandé si je voulais bien boire et manger un coup j’étais obligé de répondre positivement tout en m’adaptant au langage du Capitaine.


- Bordel que oui ça m’dirait bien de graille un coup ! Merci l’ami ! Je n’ai pas touché un morceau de viande depuis des lustres ! Le dernier bout de viande que j’ai touché c’était un ours que sur lequel j’ai testé ce fameux pouvoir et ce CONNARD m’a rendu borgne. Après si j’avais su… j’lui aurai piqué un membre quoi. Ou sinon j’avais du choix entre la Marine et la Révolution que j’avais mise à terre j’pouvais prendre des bouts d’hommes !

Bien sûr je disais ça tout en regardant du coin de l’œil le Lieutenant en crapotant sur mon cigare et ironiquement.

Par la suite je me remets à l’équipage, je suis l’homme à la crête tout en lui posant quelques questions car il c’était la vérité je ne connais rien de lui et je lui saute comme ça dessus. Je le regarde et je lui demande directement, je ne vais pas non plus passer par quatre mille chemin.


- Dis-moi, tu t’appelles comment ?

Je continue de fumer le cigare, je fais tomber un peu de cendre au sol, même si ce n’était pas une cigarette, il faut tout même faire tomber une parte de la fraise.

Revenons sur notre ami, ce gars, en le voyant je me dis quand même qu’il doit être du coin et qu’il connaît bien Grand Line. Comment je peux juger ça ? A l’aura qu’il dégage et à son allure comme la cicatrice sur son crâne. Tout comme son équipage tous semblèrent connaître bien Grand Line et ses dangers que j’ai tant négligé.

J’observe la plage au loin en l’écoutant, c’était leur bateau là-bas ? Il semble plus gros que le mien… je détourne mon œil de nouveau sur l’homme. Je m’apprête à lui parler d’où vient mon pouvoir, peut-être qu’il en sait un peu plus sur les Fruits du Démon.


- Tu connais les Fruits du Démon ?

Je demande ceci avec un grand sourire, que c’est merveilleux ces fruits… si il en a plusieurs comme ça donnant des pouvoirs je veux bien en manger d’autres !
http://www.onepiece-requiem.net/t12658-daemon-wall-le-borgnehttp://www.onepiece-requiem.net/t12699-daemon-wall-le-borgne
Mahach
Mahach

♦ Équipage : Les Blattards

Feuille de personnage
Dorikis: 6743
Popularité: -650
Intégrité: -390

Dim 9 Aoû 2015 - 9:38



On arrive tranquille à notre bateau, l'équipage presque au complet. Il manque deux manoeuvres partis faire les courses.

- Je m'appelle Mahach. Juste Mahach, Capitaine depuis pas très longtemps. Et je te présente le Brise-Rêve ! C'est le bébé de notre charpentière, Paris Mac Aaron, une Miss Tonfa pas très commode.

Elle pose son index et son majeur au dessus de son arcade sourcilière droite et les retire aussitôt en guise de salut militaire.

- Sinon on a une cuisinière qu'a connu la misère, Johanna Stevens, donc autant de dire que c'est pas sur ce bateau que tu pèteras la dalle parce qu'elle sait bien répartir la bouffe. Et ouais, elle cuisine toujours avec son armure en plaque, je l'ai jamais vue sans. Même ici, c'est dire ! Je crois qu'elle va finir par rouiller avec la sueur.

Elle lui tend la main pour qu'il se la serrent. Enfin, elle écrase la sienne, plutôt.

- Ca, c'est son frère Waxx, c'est notre canonnier et notre ingénieur. Il est plutôt futé, un peu faiblard mais redoutable à distance.

Il s'incline gracieusement devant notre invité.

- Ah, et y'a aussi Kishishi. Un autre blondinet. Je l'ai connu sur Armada, du temps de mon ancien équipage. J'étais un Saigneur ...

Je dirais pas que c'était le bon temps, mais ça l'était. Même si celui là n'a rien à lui envier.

- C'est plus un boucher sadique qu'un médecin compétent.

Johanna est partie dans les cuisines, ça nous laisse le temps de papoter un peu plus.

- Si je connais les fruits du démon ?

Je lui réponds pas, je lui montre.
Aussi sec, je me divise en baies et je tourbillonne gentiment autour de lui, lui qui voit plus que ma tête flotter dans les airs.
Et peu après, je me reforme.

- Le Beri Beri no Mi, le fruit des Baies. Si t'es des nôtres, t'en verras encore plus, héhé.
Je parie que ton pouvoir là, tu le tires d'un de ces maudits fruits ! Et je sais pas ce que c'est mais soit il te sert à rien en combat, soit tu le maitrises pas encore. Sinon l'ours t'aurais jamais rendu borgne. Mais c'est plutôt cool que t'es pu toucher un peu de Marine, même ici, sur cette putain d'île.


Johanna arrive avec un petit plateau avec un petit bol de riz, du poisson grillé, un petit pain et un grand verre d'eau.

- Désolé mec, mais c'est la fin des haricots. Pas de viande ni de tise.
- T'as quand même le droit à ma spécialité : le pain de guerre ! C'est un pain qui va bien te bourrer l'estomac. Quand y'a presque plus rien à bouffer, t'es bien content de le trouver. Et avec la dose de farine que je mets, crois moi, ça va te caler comme il faut !
- Allez, mange ! Que je vois ce que tu vaux !


http://www.onepiece-requiem.net/t9050-mahachhttp://www.onepiece-requiem.net/t9150-sifflement-tiens-ma-fiche-
Daemon Wall
Daemon Wall

♦ Localisation : Whiskey Peak
♦ Équipage : N/A

Feuille de personnage
Dorikis: 5455
Popularité: -484
Intégrité: -458

Dim 9 Aoû 2015 - 10:57

Le Brise-Rêve quel beau prénom pour un bateau… de plus que le navire va bien avec son nom, ce style un peu nordique inspirant la barbarie eheh.

Après la présentation du navire je fais la connaissance de l’équipage qui est déjà bien monté, il s’est déjà formé un bon petit équipage. Ils ont l’air d’être tous clean, ce que je veux dire par clean bien sûr je parle d’être loyal. J’adaptais ma forme de salut face à la leur.

Pour finir le Capitaine me dévoila que lui aussi a un pouvoir provenant d’un fruit comme moi et qu’ils portent des prénoms… le nom du mien je ne le sais guère mais en tout cas je suis sûr qu’il va lui plaire. De plus si je fais partie des leurs j’en verrai plus sur son fameux pouvoir j’étais dorénavant impatient d’en savoir plus ! Cet homme-là Mahach par son prénom qui d’ailleurs je trouve sonne bien lui aussi, m’intrigue !

J’avoue que pour l’instant je ne maîtrise pas encore hyper bien mon pouvoir mais j’ai les bases pour mettre mes ennemis en grande difficulté. Je souris pleinement et je lui dévoile un peu mon pouvoir.


- Imagine un pouvoir qui rend aveugle tes adversaires...

Je lui fis un clin d’œil avant d’être interrompu par la cuistot, le repas arrive ! Du riz, du poisson grillé, du pain et un grand verre d’eau servit par la chef. Je leur fais savoir qu’ils savent bien accueillir.

- Beh putain… vous savez comme accueillir les gens ! V’là un bon p’tit équipage que tu t’es fait l’ami ! Merci beaucoup pour ce repas ! La viande ce n’est pas grave ma foi ça m’a l’air d’être hyper bon !

Mahach m’a dit de manger, c’est ce que j’ai fait ! N’ayant pas mangé pendant plusieurs jours je me jette sur le bol de riz en choppant les baguettes. J’engouffrais le maximum de riz que je pouvais accompagner d’un peu de poisson. PUTAIN QUE C’EST BON !! Je pus m’empêcher une fois ma première bouchée de m’écrier.

- Oh mec ! Tu as une super cuisinière ! Ça fait du bien de manger !

Je continue de me goinfrer, c’est un festival pour mes papilles qui n’avait rien à goutter durant les derniers jours. Je finis mon repas assez vite et je suis totalement repu. Je me tapote le ventre, j’ai l’impression d’avoir repris les kilos que j’ai perdus ces jours. Je me sens revitalisé !

- Merci infiniment Mahach… j’croyais crever sur cette île de malheur ! Sa aurait été dommage… sur East et West Blue j’ai malmené la Marine alors de mourir maintenant se serait con !

Je m’étire un peu, j’attends la suite, sans doute que maintenant le Capitaine voudrait voir mes capacités.
http://www.onepiece-requiem.net/t12658-daemon-wall-le-borgnehttp://www.onepiece-requiem.net/t12699-daemon-wall-le-borgne
Mahach
Mahach

♦ Équipage : Les Blattards

Feuille de personnage
Dorikis: 6743
Popularité: -650
Intégrité: -390

Dim 9 Aoû 2015 - 13:09



Un rictus grinçant se dessine sur ma tronche et il grandit à mesure que les plats se vident.

- Tu es trop confiant envers les autres. J'aurais pu t'empoisonner que t'aurais rien vu tellement tu t'es jeté sur la bouffe.

Johanna, derrière moi, prend la mouche.

- Hmpf, comme si c'était le moment de gâcher de la nourriture !

Je laisse échapper un petit rire crispé.

- De toute façon, je suis pas un lâche. Et le poison, c'est une arme de lâche. Bon, okay, je suis peut être un opportuniste, un connard, une charogne, mais si j'avais voulu te tuer hermano, je t'aurais défoncé la tronchiole à mains nues. Alors pour ce qui est de rendre l'adversaire aveugle, ça m'emmerde. Après, chacun son truc. Perso, je préfère le voir me regarder dans les yeux, je veux sentir sa rage. Ca m'excite encore plus !

Et là, le rire se fait sadique.

- Remballe ton compliment, c'est normal qu'on soit soudé. On est un groupe de troufions que la vie aime malmener. Alors nous, ce qu'on veut, c'est malmener celle des autres. Forcément, y'a un moment où on se fera remarquer. Et alors ? J'emmerde ce monde pourri, je vais pas ruiner la santé de mon dos à courber l'échine devant lui. Et comme la vie est une pute, elle peut bien allez se faire foutre elle aussi. J'ai déjà signé mon arrêt de mort de toute façon. La Faucheuse est une pote à moi, je lui sacrifie des vies pour prolonger la mienne. On se fait tellement la nique qu'on finirait copains comme cochons. Y'aura bien un jour où j'en aurais marre de jouer ce jeu, et ce jour hermano, c'est le paradis qui m'attend. Nan nan, t'imagines pas le Paradis habituel, c'est de la merde. J'aurais mon paradis à moi, au creux de l'enfer, logé dans les bras de ma bien aimé pour l'éternité.

Je m'arrête. Je m'arrête parce que je vois bien qu'il me regarde comme un con, je lève d'un trait, balourde un coup de pied dans le tabouret qui frôle sa tête et vole en éclat contre le mât.

- Tu me prends pour un cinglé, hmm ? Je souffle le chaud, le froid ... Tu crois que je suis pas seul dans ma tête, tu crois que je suis fou ? D'ailleurs, je t'ai déjà donné la définition que j'ai du mot "folie" ? La folie c'est de croire qu'on peut s'en sortir. Tu peux te battre autant que tu veux, tout ce que tu feras c'est te cramer la vie. Regarde, je me suis battu pour ma famille, ma vraie hein. Ouais, ces putains d'êtres chers. Et tu les vois maintenant autour de moi ? Hmm ? Pourtant, la première fois que cette merde infâme qui m'a servi de mentor m'a dit ça, je lui ai mis un bourre-pif des familles. Mais après, je voyais plus que ça. Des connards qui donnent tout pour sauver les vieux restes qu'ils ont ! C'est putain d'hilarant quand on y pense ! Je veux dire, je suis pas si fou que ça, hmm ?

Je serre des poings et j'essaie de faire redescendre la pression.

- Okay, okay. Je me calme. Là. Là, je suis calme. Descends de là hermano, qu'on voit ce que t'as dans le bide ! Fissa !

http://www.onepiece-requiem.net/t9050-mahachhttp://www.onepiece-requiem.net/t9150-sifflement-tiens-ma-fiche-
Daemon Wall
Daemon Wall

♦ Localisation : Whiskey Peak
♦ Équipage : N/A

Feuille de personnage
Dorikis: 5455
Popularité: -484
Intégrité: -458

Mar 11 Aoû 2015 - 17:36

Cet homme est complétement fou… mais j’aime ça ! On va bien s’entendre si il me recrute ! Eheh ! Il veut dorénavant voir ce que j’ai dans les couilles je vais lui montrer ! Même si il n’aimera sans doute pas mon pouvoir autant lui montrer qu’il peut être utile, surtout que j’ai pensé à des techniques combiné, oui, lorsque quelqu’un me touche alors que mon pouvoir est activé il retrouve la vue alors imaginez un allié, je l’embarque dans la bulle et qu’il me touche… OUI ! On peut faire des attaques en combo ! Je vais lui montrer les quelques petits plaisirs que mon pouvoir a.

- Mahach, tu es barré mais putain que je t’adore ! Mais pas de mal entendu ! J’veux pas être gay avec toi. Dis-moi tu aimes voir la peur sur le visage de ton adversaire ? Car je KIFFE ça !!!! Tu sais moi aussi dans la vie j’ai voulu servir la famille que je n’ai plus mais j’ai compris que ça ne me mènerai nulle part alors je cherche une autre putain d’famille à qui me rallier pour ne pas être solo !

Je lui disais avec le grand sourire.

Je marche un peu plus loin avec le capitaine, je suis d’attaque, la nourriture m’a requinqué ! En avant Ginguamp ! Ne me demandez pas d’où je sors cette phrase, un jour un homme me l’a sortie depuis j’y repense. Puis mon pouvoir peut-être même bien pour s’entraîner, si des personnes veulent entraîner autre chose que leurs visions ça peut s’avérer utile ! Lui il ne veut pas aller au paradis… moins non plus puis je m’en fous complet de ce qu’il y a après la mort ce que je veux c’est vivre libre ! Comme je l’entends ! On a vraiment beaucoup de chose en commun… non mais je ne suis pas amoureux, juste que j’admire sa folie, ce gars-là me fait planer ! Un putain de barge ! Les bargeots sont souvent des personnes de confiance alors allons-y !

Une fois arrivé, je me mets en face de lui le grand sourire, dans la première partie du combat je prévois de ne pas utiliser mon pouvoir, je compte déjà lui montrer ce que j’ai dans les poings sans avantages. J’attends son accord pour que ce fameux combat commence, j’en suis tout émoustillé, je frissonne d’impatience ce mec m’a beaucoup inspiré !

Dans les airs, un oiseau nous surplombe, un rapace attendant qu'un de nous meurt ? Non, attendez, il porte une sacoche, il a lancé quelque chose !

Un journal atterrit entre nous deux, des papiers flottent dans les airs. Je regarde Mahach en haussant les épaules quand tout d'un coup ma visibilité fut masqué ! Un papier me gâche la vue ! Dans l'incapacité de respirer en plus je me dépêche de l'enlever. Je prends le temps de regarder ce qu'il y a dessus lorsque je l'ai entre les mains, c'est un avis de recherche, un nouveau primé, dis donc il a pour première prime 28 000 000 de berrys sur sa tête. Il est assez moche sur sa photo, la barbe de trois jours, un costard... attendez ! Je regarde le nom en commençant à comprendre, sur le nom est marqué Daemon Wall, c'est moi sur le WANTED ! YEAH !!!!!

Super heureux je regarde Mahach, je lui montre le papier au loin afin qu'il puisse comprendre ma réaction.


- Regarde, tu veux des preuves que je ne raconte pas de pipo ? Ma prime est là ! Eheheh !
http://www.onepiece-requiem.net/t12658-daemon-wall-le-borgnehttp://www.onepiece-requiem.net/t12699-daemon-wall-le-borgne
Mahach
Mahach

♦ Équipage : Les Blattards

Feuille de personnage
Dorikis: 6743
Popularité: -650
Intégrité: -390

Mar 22 Sep 2015 - 16:59



Je profite que l'affiche de sa prime lui tombe sur la tronche -je suis pas lâche, je suis opportuniste je te dis- pour lui décocher une Derecha. Simple, nature, ce qu'on fait de mieux. C'est fédérateur les bourres-pif : je t'en colle un, tu m'en colles un et on est copains comme cochons. Et claquer des pognes, je sais faire, j'adore ça même.
Mais je crois que je suis tombé sur un cochon un peu con. Parce que ça le fout pas plus en colère que ça. Bon, en même temps, je devrais m'estimer heureux qu'il parte pas en chialant comme une gamine qui s'est fait bobo au n'ongle. Non mais il est taré. Vraiment. Je veux dire, il sourit. Il sourit ! Il est tout content ! Content de valoir 28 millions de berries !

- T'es content de valoir si peu ? Tu te contentes de ça ? Tch ! Regarde, tu viens de te bouffer une mandale à 80 millions, et alors ?

Et alors rien. Aucune réaction. Son oeil rougit de sang et son contour violacé pétille toujours autant quand il se porte sur son affiche.
Attends mon petit père, je m'en vais te faire tomber de ton petit nuage.

Je me recule un peu, histoire de pouvoir lui sauter à la gorge.

Red Hyena


Avec le Retour à la Vie, je gonfle le haut de mon corps. Mes bras et mon thorax doublent de volume. Je me fous à quatre pattes, je laisse transpirer l'Animal. Je deviens la Hyène.
Maintenant, je peux infuser ma mimine droite de Haki.

Black Pawing


Je ferme le poing et l'écrase de toute mes forces dans l'estomac du karatéka. Il s'enfonce facilement sur la chair et les textiles avant de le faire décoller et ripper sur le sol sur plusieurs mètres. Je le vois même cracher du sang.

- Bon, c'est bon ? Je peux voir de quel bois t'es fait ? J'aime bien me foutre des échardes plein les mains.

http://www.onepiece-requiem.net/t9050-mahachhttp://www.onepiece-requiem.net/t9150-sifflement-tiens-ma-fiche-
Daemon Wall
Daemon Wall

♦ Localisation : Whiskey Peak
♦ Équipage : N/A

Feuille de personnage
Dorikis: 5455
Popularité: -484
Intégrité: -458

Mar 22 Sep 2015 - 19:56

Je prends un poing dans la gueule,  mon œil où je pouvais voir est enflé, je n’y vois plus grand-chose et bordel qu’il me fait mal ! Je n’ai pas eu le temps de me rendre compte de ce qui se passait que j’ai vu un truc louche devant moi qui était quelques secondes avant, Mahach. C’est des trucs de barge ! Son poing et son avant-bras sont devenus noirs ! Mon cerveau ne comprend pas tout ! Boum ! Je reçois une nouvelle mandale au niveau de l’estomac. Niveau de douleur ? EXTRÊME ! Je voltige sur plusieurs mètres en crachant une gerbe de sang. Je me retrouve aplati sur le sol, mon ventre me fait atrocement mal, cette raclure à un sacré punch et ce qui m’imposa un immense respect envers sa pomme c’est qu’il m’a annoncé sa prime de 80 millions de berrys, je me relève, grand sourire. Mon ventre me fait mal, je reste un peu courbé.

J’enlève en frottant ma joue le sable qui s’était collé. Je craque mes doigts, je suis déterminé à lui montrer ce que je vaux.


- T’as un sacré punch, heureux de faire ta connaissance, laisse-moi te présenter le mien !

Vu qu’il n’y est pas allé de main morte, j’allais me faire une joie de lui présenter « Punch Three ». J’observe ce qui nous entoure, la plage, le rivage bleu clair. Je commence à foncer sur lui, en quelques enjambées il est déjà quasiment à ma portée. Durant le trajet je contracte les muscles de mon bras, ils gonflent. Je m’apprête à lui donner un coup qui d’habitude traverse et casse des murs entiers. Je serre les dents, je vise sa tronche d’iroquois !

- J’arriiiiiiiive !!! Punch Three !

Je crois que je lui ai cassé le nez, j’ai entendu un craquement, ce que je ne sais pas en revanche c’est si c’est lui ou plutôt quelque chose sur le sol qui se serait craqué. Ce qui est sûr c’est que je l’ai envoyé valser à son tour, légèrement essoufflé, je m’appui sur mes jambes, je souffle un peu tout en rigolant légèrement.

- Ça te convient ?!

J’étais heureux de rencontrer un gars comme lui, il dégage de la puissance surtout son coup de tout à l’heure, lorsque j’y repense il me fait frissonner. Cet  homme en tout cas à gagner mon total respect. Je l’observe. Ma blessure au niveau de mon œil borgne me relança tandis que celle causée par son poing commençait à peine à passer et à désenfler légèrement.
http://www.onepiece-requiem.net/t12658-daemon-wall-le-borgnehttp://www.onepiece-requiem.net/t12699-daemon-wall-le-borgne
Mahach
Mahach

♦ Équipage : Les Blattards

Feuille de personnage
Dorikis: 6743
Popularité: -650
Intégrité: -390

Mar 22 Sep 2015 - 22:54



Si ça me convient ? Un peu ouais ! Si je n'avais pas infusé mon nez, il aurait été complètement pété ! Pourtant, je m'étais préparé et il m'avait averti ! Mais mon arête nasale s'est repliée et l'os s'est fissuré. C'est plus un nez que j'ai, c'est une patate. Une patate ensanglantée et pisse du sang.

D'un revers de main je m'essuie le trop plein non sans grogner de douleur.

- Sacrée écharde ! T'as gagné ta permission de monter à bord. Surtout qu'on a besoin d'un navigateur. Pour savoir si t'es vraiment des nôtres, je dois voir ce que tu vaux sur le terrain. Si tu survis, bwahaha.

Ca coule encore. Revers du pouce.

- Oh putain ...

Rien de tel qu'une mandale pour réveiller un homme. Ca remet les idées au clair.
Comme j'avais promis, je veux pas faire de vague sur cette île moisie. Le peu que je me suis agité me rappelle où j'ai mis les pieds et la chaleur se fait étouffante et la moiteur écrasante. Alors je rassemble les pages du journal, j'en profite pour regarder la mienne, de prime. Rien n'a changé. En même temps, ça m'étonne pas trop, j'ai fait que vadrouiller à Innocent et à Armada. C'est évoqué vite fait.

Je me tourne vers ce qui va peut être devenir mon nouveau nakama.

- Allez, rejoignons les autres. Annonçons leur la bonne nouvelle.

On remonte à bord, Paris et Waxx tiquent de suite. Moi ce que je vois, c'est que le bateau est refait à neuf. Même s'il était plus que ça pour retaper.

- Qu'est ce qu'il fait là, lui ?
- Il s'appelle Daemon Wall, qu'il a dit.
- Ouais, je sais. Qu'est ce qu'il vient faire là ?
- C'est mon invité. Peut être un futur nôtre.
- T'as eu pitié, c'est ça ?


Je jette un regard noir à Waxx. J'apprécie moyennement son humour sur ce coup là, justement parce que Kimono-man m'a montré ce qu'il avait dans le ventre.

- Pour le moment, c'est que du bois vert avec un bon potentiel. Je compte le travailler au corps, je vais le vernir à ma façon.

Paris le sonde de la tête au pied avant de lui tendre la main.

- Salut, je m'appelle Paris Mac Aaron, je suis la charpentière de ce petit bijou flottant. Et lui c'est Waxx, un petit con de canonnier. D'ailleurs rhabille-toi, espèce d'obsédé ! Te voir encore en calbut ça devient gênant, limite malsain !

Vrai que le blondinet est toujours au milieu de son cercle de vêtement.

http://www.onepiece-requiem.net/t9050-mahachhttp://www.onepiece-requiem.net/t9150-sifflement-tiens-ma-fiche-
Daemon Wall
Daemon Wall

♦ Localisation : Whiskey Peak
♦ Équipage : N/A

Feuille de personnage
Dorikis: 5455
Popularité: -484
Intégrité: -458

Mar 22 Sep 2015 - 23:28

Le pif en sang, l’iroquois a accepté mon embauche. Je lui ai présenté mon Curriculum Vitae et il m’a fait passer l’entretien. Je suis plus qu’heureux, enfin je vais quitter cette île de malheur et avec un équipage qui s’avère déjà prometteur juste en voyant la bonne gueule du capitaine.

Mahach me propose de rejoindre les autres, je le suis de près. Je commence à voir de mieux en mieux, ma douleur au ventre s’est légèrement calmée. Durant le petit voyage je suis taciturne, j’étais plutôt en train de songer. Qu’est-ce que c’était que ce poing noir ? Je me souviens qu’il dégageait une forte puissance. Je n’avais pas trop eu le temps de penser à ça que nous étions arrivés vers le navire. Je laissais Mahach partir à l’avant, je le regardais parler avec une jeune femme fortement belle. Je les vois s’échanger quelques messes basses et par la suite j’observe cette demoiselle s’avancer vers moi. Elle finit en arrivant à proximité par me tendre la main. Je lui répondis en le la lui serrant, j’appris qu’elle s’appelait Paris MacAaron puis qu’elle était la charpentière et que son collègue encapuchonné qui se mettait en caleçon lui c’était Waxx le canonnier.

Comme une présentation basique j’adresse un sourire aux deux membres qui sont venus m’accueillir. Je m’approche du navire me penchant sur sa  forme, en tapotant avec ma main le bois, c’était de la qualité, rien à redire !


- Enchanté ! Je suis Daemon Wall ! Il est vrai que c’est un bijou ! Me connaissant très peu dans les chantiers navals en tant que navigateur je reconnais tout de même des navires de qualités !

Enfin je me retranchais sur Mahach en lui demandant une réponse à une question que je me pose depuis déjà plusieurs et longues minutes.

- Dis-moi Mahach, ton bras tout à l’heure est devenu noir, qu’est-ce que c’était ? J’ai senti une énorme puissance qui se dégageait, tu pourras m’apprendre à avoir le bras noir ?!

Je demandais ça avec beaucoup de conviction, si cela rend plus fort je veux l’apprendre ! Je me retourne vers mes deux nouveaux nakamas présents qui rigolaient légèrement. Je finis par monter sur le pont du navire accompagné de Paris et de Waxx qui avait pris le temps de se rhabiller. Sur le pont je pus voir tous ceux qui sont présent sur le navire. J’aperçois une autre demoiselle dans le lot entre deux trois psychopathes. En voyant cet équipage de malade un grand sourire se dresse sur mon visage, il s’annonce vraiment prometteur ! Allons à l’aventure !
http://www.onepiece-requiem.net/t12658-daemon-wall-le-borgnehttp://www.onepiece-requiem.net/t12699-daemon-wall-le-borgne
Mahach
Mahach

♦ Équipage : Les Blattards

Feuille de personnage
Dorikis: 6743
Popularité: -650
Intégrité: -390

Mer 23 Sep 2015 - 15:32



Je pars chercher dans la cale une bouteille de saké et des coupelles. Entre temps, Johanna arrive avec les larbins, alors on peut enfin fêter l'arrivée de Daemon au moins sur le bateau.

Kishishi revient aussi. Il me dit qu'il a plein de trucs à me dire à propos de l'île, et moi qu'il faudrait qu'il jette un oeil à mon nez. Il commence à me sortir un scalpel et jongle avec entre ses doigts, je le choppe à la gorge contre le mat, ses pieds pédalent dans le vide.

- Je crois pas que t'aies besoin de ça.
- Kishishi, tu sais que ce si tu n'étais pas mon boss, je t'aurais déjà planté, Boss ?
- Tu sais que si tu fermes pas tout de suite ton gouffre à merde, je peux te tabasser jusqu'à faire de toi de la bouillie pour nourrir les Roi des Mers.
- Shishishi ! Tu oserais lever la main sur ton plus fidèle nakama ?
- Tu oses me poser la question, nakama qui n'hésite pas à dire à boss qu'il a des envies de le planter mais qu'il a pas les couilles de le faire ?


Je l'assassine du regard avant de le relâcher non sans lui tapoter gentiment la joue.

- Viens donc trinquer.

Je casse les quelques tensions qu'on a installé en levant ma coupelle bien haut, le sourire aux lèvres.

- A Daemon Wall !

Tout le monde reprend en coeur, les tensions s'évanouissent et tout le monde est de bonne humeur. Je vide ma coupelle d'un trait en regarde Kimono-man droit dans les yeux et buvant à sa santé.
Juste après, je sors un vieux cigare et je m'appuie sur le garde-fou du pont. Je l'allume, je crapote, et je savoure l'instant.

Et faut dire qu'il a été court. Daemon vient me voir pour me poser une question.

- Ca ? C'est le haki. Si tu veux, c'est comme une armure naturelle, du coup, ça te permet de taper plus fort et de te protéger. C'est un truc que tu dois développer en t'entrainant. Si t'es vraiment des nôtres, je t'apprendrais par la suite.

Paris prend machinalement la gazette pour la feuilleter, pour s'occuper l'esprit quoi. Jusqu'à ce qu'elle tombe sur une page qui la fasse bondir.

- Mahach ! Les gars !
- Quoi ?
- On va à Orange.
- Quoi ?!
- On va à Orange !
- Qu'est ce que tu veux qu'on aille foutre là bas ? On est sur Grand Line, hors de question de retourner sur les Blues !
- Mon frère est au trou, hors de question de le laisser moisir là bas. En plus, l'espèce de garnison tombe en ruine, ce sera facile de le faire évader.
- C'est mort. On continue sur notre lancée.
- C'est mon bateau, je suis la plus à même de le réparer : on ne bougera pas de là tant qu'on ne lèvera pas les voiles pour Orange.
- Tu vas pas m'en chier une pendule, si ? Ton frangin, il est en taule avec les bracelets, c'est malheureux mais tant pis. C'est le jeu.
- Putain mais t'as bien un navigateur maintenant, nan ? Tu pourras le mettre à l'épreuve quand on devra traverser la Flaque !
- On traversera rien du tout.
- Kishishi ! Boss ? Tu m'avais pas dit qu'un jour tu voudrais revenir à Orange pour buter Nerfertari ?
- Ta gueule.
- Eh ben tu vois Capitaine, ça nous fait un point commun et une bonne raison d'aller à Orange !
- Peut être même que notre nouvelle recrue pourra retrouver ... euh ... je sais pas moi ... une amourette d'enfance là bas ?
- La route va être longue ... Mais ça permettrait de diversifier nos denrées ... Parce que là, à part du poisson ...


Je soupire un long moment.

- Que ça se reproduise plus. Vous êtes pas à la foire au boudin de chez Mémé mais sur un rafiot. Y'a un capitaine, vous respectez ses ordres.
- Ah mais on les respecte. On guide juste ses choix et on essaie de lui faire corriger les mauvais.


Elle me dit ça avec un sourire qui relativise les choses. Je crois que fallait bien ouais.

- Allez, cap sur la Flaque.

http://www.onepiece-requiem.net/t9050-mahachhttp://www.onepiece-requiem.net/t9150-sifflement-tiens-ma-fiche-
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1