AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Convoie, attaque [PV: Foa Requiem et Ayzami Lin]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Shippû Kurushimi
Shippû Kurushimi


Feuille de personnage
Dorikis: 3450
Popularité: -206
Intégrité: -176

Dim 24 Avr - 14:31

Je marchais tranquillement le long d’un chemin de terre, plutôt large, suffisament en tout cas pour laisser passer des convois de marchand en direction de la ville situé à plusieurs kilomètre de cette endroit. Tranquillement, je me dirigé vers un petit bois que j’apercevais déjà. La raison de se déplacement était simple. Plus tôt dans la mâtiné, j’avais entendue parler d’un convoi d’argent qui allait arriver par cette route. Un convoie d’une valeur d’environ 2 million de berry. Une somme plutôt grande et qui m’intéressais tout particulièrement puisque j’avais besoin d’argent. Qui n’a pas besoin d’argent en même temps dans la vie, ces billets et ces petites pièce dirige tout et permette tout ou que l’on soit. Il était à peine midi, le convoie devait arriver vers 16 heures à la ville, j’avais encore du temps mais je comptais bien préparer mon attaque. Tenant à cet argent, tout comme leurs propriétaires, je m’étais décidé à employer tout les moyens possibles afin de réussir mon coup. Même si les marines protégeant le convoi étaient plus nombreux ce qui était fort probable puisque j’étais seul.

Arrivant dans les bois, continuant de suivre le chemin, je cherchais un passage un peu plus étroit afin de préparer une embuscade, après plusieurs minutes, je finis par atteindre l’endroit voulu. Entouré d’arbre, le passage étant réduit d’un mètre ou deux ce qui n’était pas grand-chose, il me paraissait propice pour ce que je voulais faire. Pénétrant dans la forêt, je m’approché des arbres plus gros que les autres et dégainais mon katana. Tranquillement, je frapper dans le premier des troncs, utilisant toute mes force, je l’entaillais profondément de travers vers le bas. Le deuxième coup fût pareil mais vers le haut détachant un morceau important de bois. Poussant l’arbre qui devait avoir un diamètre de 50 cm, je le fît tomber sur le chemin comme si de rien était. Je fît la même chose avec 7 autres tronc d’arbre que j’entassais sur le chemin afin d’empêcher tout passage de chariot puis j’en entaillais trois autres prêt à les faire tomber lorsque le convoie serait la.

Soupirant je m’assis, cela m’avait prit un peu de temps mais, en attendant le convoi je n’avais malheureusement rien à faire. M’enfonçant un peu dans la forêt, je récupéré plusieurs branche morte avant de les entasser dans un coin, au bord de la route, puis je commençais à les tailler avec ma dague que j’avais essuyé juste avant. Faisant en sorte qu’il soit bien équilibré et pointue a l’avant, cela faisait des projectiles rudimentaire. Bien entendue, j’étais particulièrement nul en visé mais cela n’avait pas d’importance, l’unique but de cette manœuvre serait de semer la confusion chez l’adversaire. Que je perde ou que je gagne je sentais que j’allais bien m’amuser. Je passais donc mon temps à tailler des bout de bois en pointe, minutieusement, juste pour occuper le temps et attendre le convoi et ma fortune.
[mort] Foa Requiem
[mort] Foa Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: 391
Popularité: 0
Intégrité: 0

Lun 25 Avr - 18:04

Comme tout les matins Foa allait à la taverne du coin boire son verre de Rhum avant d'aller s'entrainer dans la forêt. Après avoir dégusté son verre, il se dirigea vers la sortie quand soudain il entendit troix hommes d'une quarantaine d'années parler d'un convoi de marchands. Intéressé, Foa s'assit à la table d'à côté. Deux millions de berrys. Foa avait les yeux écarquillés, il croyait avoir mal entendu mais un des hommes répéta :

- Un convoi d'une valeur de deux millions de berrys.

Foa était de plus en plus intéressé, alors il se pencha un peu plus pour écouter la conversation. Le convoi arrivait à seize heure. Foa heureux de se qu'il venait de découvrir, se leva et sortit de l'auberge. Le jeune Requiem voulait s'entrainer dans la forêt pour être prêt a affronter ceux qui protègeraient le convoi. Le soleil brillait, il n'y avait presque aucun nuage dans le ciel, le ciel était bleu et il n'y avait pas de vent. Le temps était parfait pour pouvoir s'entrainer.
Une fois qu'il avait pénétré dans la forêt, Foa dégaina son épée et commença à s'entrainer en donnant des coups dans le vide. Au bout d'un certain moment, il se plaça face à un arbre. Puis il inspira, et en même temps qu'il frappa le tronc, il expira. L'arbre se fendit en deux et s’écroula au sol. Au fur et à mesure qu'il avançait dans la forêt, il coupait les arbres. Lorsque qu'il était déjà loin dans la forêt, il vit que des arbres avaient été coupés. Et les troncs étaient tombés sur un chemin, comme pour bloquer le passage.
Quelqu'un était venu. Le jeune pirate resta sur ses gardes, et se remit a l'entrainement. Au moment ou il se prépara pour donner un coup d'épée sur le tronc d'arbre, un goutte coula le long de son front. Il transpirait. Alors il posa son arme sur le sol, s'assit, sortit sa gourde et but quelques gorgés d'eau. Il se releva, et se remit à l'entrainement. Il répéta dans le vide son attaque préférée :
Le Chant du Requiem.
Foa exécuta une série de mouvements avec harmonies, qui fait penser à la mélodie du Requiem. Après ça il s'assit contre un tronc d'arbre et ferma les yeux. Il écouta le faible vent qui souffle, le chant des cigales, les battements d'ailes des papillons...
Il commença à s'endormir quand une rafale de vent le secoua. Il se leva et avança dans la forêt pour trouver des arbres plus gros à abattre. Il baissa la tête et frappa dans une pierre. Lorsque qu'il releva les yeux, il aperçut un homme une dague à la main.


*Est-ce un marine ?*

Foa prit son arme et en restant sur la défensive il sortit de sa cachette. L'homme était en train de tailler des branches mortes à l'aide d'une dague. Foa abaissa son arme et dit :

-Bonjour, Qui est-tu ?




Dernière édition par Foa Requiem le Lun 6 Juin - 20:53, édité 3 fois
Ayzami Lin
Ayzami Lin
••• Commandante d'élite •••

♦ Équipage : Hound Crows

Feuille de personnage
Dorikis: 4932
Popularité: -444
Intégrité: 339

Lun 25 Avr - 18:57

Et nous retrouvons notre commandante bien aimée par cette belle journée, cette fois la rouquine avait reçue une mission où elle avait la possibilité de commander, chose rare étant donnée que la réputation de merde de la peste ne favoriser pas les boulot à responsabilités.
Mais putin quelle mission de merde..... accompagnée de 10 troufions et d'un semi-troufion là pour rappeler à l'ordre la commandante, elle devait escortée un convoi d'argent. Bon ok c'était 2 millions de Berry mais bon, c'était chiant quand même ! Encore ça aurait été des gens à protéger elle aurait pu les asticoter mais non même pas ! Bref, trêve de plainte, le convoi était entré dans un petit bois, entouré des troufion qui étaient postés tout autour de la charrette, fusils en mains, sabres de pacotilles à la taille, casquette à la con sur la tête.
L'adjudant était assis aux côté du conducteur, un vieux qui fait juste son boulot en conduisant la charrette, il ne nous intéresse pas ce bougre, étant donné qu'il ne répond même pas quand on veut lui parler.
Parlons en de cet adjudant, un homme moustachu, n'ayant pas l'air méchant, un sabre accroché dans le dos, l'air très formel, un peu trop pour notre commandante.
Et Lin ? Ben c'est évidant ! Elle était allongée à côté des sacs d'argents dans la charrette, d'une part pour glander et d'autre part pour dénouer sa longue corde qu'elle trimballe toujours avec ses marteaux.

Jusqu'à présent le voyage avait été sans encombre, aucun problème, aucun bandit à la con et même aucune plaintes des soldats !


*Allez, à ce rythme je toucherais bientôt mes petits berry pour être restée allonger à côté d'un paquet de pognon, elle est pas belle la vie ?*

Héhéhé mais malheureusement pour elle, RIEN ne se passe jamais sans encombre ! Et aussi devras elle levée son postérieur quand la charrette s'arrêtera soudainement. Elle se leva donc.


- Bon se passe quoi ? C'est déjà l'heure de votre pause déjeuner ?

- Non Commandante, il semblerait que des arbres nous barrent la route ?

- Tu te....


Alors que Lin se préparait à violer verbalement le soldat, pensant qu'il la prenait pour une connne, elle prit la peine de vérifiée en premier les dires du soldat, pour une fois. En effet, des arbres bloquaient la route, une récente intempérie ? La marine s'approcha, se grattant la tête, regardant les autres arbres autour d'elle.

- Hum....

Elle s'avança vers la base coupée de l'arbre à quelques pas, constata puis revint auprès de son équipe.

- Alors.... soit on se fou de notre gueule et c'est vraiment vraiment pas drôle.... soit...

Elle regarda une fois de plus autour d'elle, cherchant un coupable du regard.

- Soit on nous attends....

- Ces arbres ne sont ils pas tomber à cause d'une tempête ou je ne sait quoi ?

- Non, les autres arbres sont comme si de rien n'était et j'ai jamais vu une arbres coupé en deux comme ça par une tempête dit elle en pointant la base de l'arbre un peu plus loin.

Elle soupira, il fallait voir le bon côté des choses au moins ça mettait du piment ! ou pas.

- Bon aller on vas le virer de là, posez vos fusils et venez m'aider.

Lin aurait surement pu le faire seule, mais, n'ayant pas envie de recourir à son fruit pour un oui ou un non elle avait décider d'y aller à l'ancienne. Ainsi tous les marins déblayèrent le premier tronc sans trop d'encombre et là.....

- C'est moi où y'en à un autre à quelques mètres devant ?

Elle ne répondit pas, se passant simplement la main sur la figures, non franchement ce n'était pas drôle que ce soit calculé par des bandits ou pas. Ils se remirent à avancer jusqu'au second tronc, alors que les marins étaient en train de déblayer lentement le tronc, la rouquine vit derrière celui-ci......à quelques pas, un troisième tronc sur la route.

*Une mer bleu et calme......BLEU ET CALME !*

Et ils continuèrent, sur 6 troncs en tout ! Lin avait arrêtée d'aider au 4 ème, se massant les sinus, retenant son énervement quand elle vit..... le 7ème.

- MAIS PUTIN C'EST UNE BLAGUE OU QUOI ?!

Rouge de rage, elle se remit dans la charrette, sinon elle allait finir par frapper ses hommes, alors que le 7ème tronc étaient en train d'être déblayer, lentement, le convoi ne savait pas qu'un l'instigateur de cette blague carrambar préparait encore une surprise à nos marins plus loin. Notre héroïne était de nouveau hors de la charrette, aux côtés des troufions histoire de se dégourdir les jambe et surtout de se calmer en respirant l'air de ce petit bois.
http://www.onepiece-requiem.net/t483-ayzami-lin-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t523-fiche-de-ayzami-lin
Shippû Kurushimi
Shippû Kurushimi


Feuille de personnage
Dorikis: 3450
Popularité: -206
Intégrité: -176

Lun 25 Avr - 20:46

Des bruits, beaucoup de bruit, trop de bruit. Ce que j’entendais ressemblait étrangement à ce que je venais de faire pour barrer le passage sur le chemin. Des arbres s’écroulaient, et cela venait de la ville. Le même endroit d’où je venais. Celui qui s’amusait à faire n’importe quoi allait tout faire échouer. Soupirant, je fermais les yeux et attendit. Cette personne se dirigeait vers moi et j’allais bien finir par savoir de quoi il s’agissait. Je tailler tranquillement mes bout de bois en pointe, comme si de rien était, m’absorbant dans mon travail. Ce fût au bout d’un long moment, alors que plus rien autours ne me déranger, qu’une voix m’interpella. Je lever la tête lentement, posant mon morceau de bois à coté de moi. Un homme se tenait debout, sa lame baissé vers le sol. Il était poli, trop a mon goût mais cela n’avait pas d’importance. Il était presque l’heure.

-Shippû

Cela suffirait pour le moment, je regardais au loin, un chariot, il était l’heure, c’était celui que j’attendais. Je rengainais ma dague, saisit la dizaine de morceau de bois que j’avais taillé et fît signe à celui qui venait d’arriver de rester silencieux. Je regardais en souriant le groupe se fatiguer à enlever les troncs éparpillé sur le chemin. C’était tellement amusant que je faillis éclater de rire mais je parvînt à me retenir. Le chariot finît par passe devant moi, malheureusement pour eux, j’étais posé juste à l’endroit ou j’avais entamé trois troncs d’arbres que je poussais de toutes mes forces. Ceux-ci tombèrent juste devant le chariot, ne faisant aucun dommage parmi les marins. Je lançais rapidement mes bâton ne touchant presque jamais mes cible, l’une d’elle fût blessé à la jambe mais ce fût a peu prêt tout.

Après tout ce bazarre que je venais de mettre, je sortis des ombres, lentement, mes armes toujours dans leurs fourreau, un marin m’accosta l’épée au clair et me demanda de m’arrêter. J’étais juste devant lui, a portée de lame, un endroit parfait.

jin'soku
Mon katana sortie de son fourreau, extrêmement rapidement, l’homme n’eut pas le temps de parer et une entaille profonde apparue dans son ventre. Titubant, il recula de plusieurs pas avant de s’effondrer sur le sol, son sang s’écoulant rapidement sur ce dernier.
[mort] Foa Requiem
[mort] Foa Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: 391
Popularité: 0
Intégrité: 0

Mar 26 Avr - 21:47

Foa observait calmement la personne qui se tenait devant lui, puis il annonça son nom :

-Shippû

C'était jolie comme nom, Foa voulu poser d'autres questions à ce Shippû mais au moment ou il alla prononcer un son, l'homme lui fit signe de se taire. Foa s’exécuta puis fixa le sans bouger. Celui-ci était en train de jeter des morceaux de bois sur un chariot qui se dirigeait vers nous.

*Est-il fou ?*

Puis l'homme qui était visé par les morceaux de bois se montra.

*Mais alors, cet habit, cette casquette, sans aucun doute c'était un marine.*

Foa comprit que lui-même et l'homme avait le même but, empocher les deux millions de berrys. Le jeune Requiem ne resta plus sans bouger, mais au moment ou il voulu attaquer un marine, Shippû sauta sur l'un d'eux. Il dégaina son sabre, puis porta un coup au ventre du marine qui tomba à terre. Foa était impressionner. Foa dégaina son épée et couru sur un marine. Le marine sortit le sabre de son fourreau et bloqua l'attaque de Foa. Le jeune Requiem poussa sur ses jambes et se propulsa en arrière, puis il revint à la charge avec un coup plus rapide et plus puissant. Le marine mit sa rapière en travers afin de stopper une nouvelle fois le coup de Foa mais au lieu de sa, la lame de l'épée de pacotille que possédait le marine se cassa en deux.
Une fois le marine désarmé, Le jeune Requiem profita de l’occasion pour porter un coup sur le torse du marine. Il s’exécuta, le marine tomba sur le sol et le sang coula.
Foa couru vers un autre marine quand soudain une douleur atroce le fit chuter. Il venait de se prendre un coup d'épée dans le dos. Très énervé le jeune Requiem se leva et fixa le marine qui l'avait touché.

Kaji no Bakurai
Foa fit un coup horizontal et un verticale, le plus rapidement et le plus fort possible. La cible lâcha son épée qui s'écrasa contre le sol. Puis une croix rouge se forma petit à petit sur le torse du marine. Celui-ci s’écroula sur le sol puis Foa se retourna et dit :

-Au suivant !


Dernière édition par Foa Requiem le Lun 6 Juin - 20:56, édité 3 fois
Ayzami Lin
Ayzami Lin
••• Commandante d'élite •••

♦ Équipage : Hound Crows

Feuille de personnage
Dorikis: 4932
Popularité: -444
Intégrité: 339

Lun 2 Mai - 15:59

Faut croire que Lin était plus ou moins omnisciente, les troncs étaient bel et bien là pour barré la route du convoi et accessoirement faire chier les marins. Aussi à peine avaient ils repris la route que trois arbre tombèrent en même temps sur la route, manquant de blesser les deux soldat à l'avant du convoi. Heureusement ces arbres ne firent aucun blessés.
Avant même que la commandante puisse s'exclamer dans un élan de rage, des bouts de bois taillés en pointes sortirent de la pénombre du bois, visant bel et bien les marins.


- A TERRE !


Tous se poussèrent ou se couchèrent à terre, une fois de plus l'attaque ennemie avait échoué... ou pas, en effet un soldat était touché à la jambe, il se releva à l'aide du chariot difficilement. C'est alors que l'instigateur de toute cette sale blague se montra. Le jeune homme apparemment s'avança doucement, très vite l'un des troufions dans un élan d'héroïsme mal placé dégaina son sabre et vint s'interposer devant Shippu. Erreur fatal car l'instant d'après, il était au sol, en sang et son adversaire le coupeur d'arbre avait son katana dégainer. Il était fort cela ne faisait aucun doute, aussi Lin un peu en arrière avec l'adjudant moustachu observaient la scène, au moment où la commandante se décidait enfin d'intervenir arriva un autre élément perturbateur.

- Mais que ?!

Un nouvel homme fonça sur un des soldat qui se défendit comme il pu, mais très vite il tomba lui aussi à terre en sang. Un autre marin tentât alors une attaque par derrière sur le grand homme qui avait surgit sans crié gare ! Et une fois de plus cela se solda par un échec. Pire encore, ce misérable se la pétait à peine en demandant la suite. La rouquine, rouge de rage, craqua sa nuque en attachant sa corde a un de ses marteaux et s'avança, suivit de l'adjudant moustachu.

- Que les soldats encore debout essayent de sauvés les blessés, il n'est peut être pas trop tard !

Quel idiot cet adjudant, des combattants en plus même si ils sont faibles auraient pu être utiles ! Mais soit, la commandante était trop énervée pour contre-dire cet ordre. Elle s'avança face à Shippu, faisant signe à son second de s'occuper de Foa.

- D'abord vous nous faites chier avec des pièges à la con en coupants des arbres, ensuite vous tentez une attaque surprise avec des misérables bout de bois..

Elle dégaina ses deux marteaux et se mit progressivement en garde.

- Et maintenant, vous ME faites perdre du temps en me mettant mes soldat dans cet état ?!

Sans criée gare elle lança le marteau attaché à la corde, celui qui était plat sur les deux faces, en direction de Shippu de toute ses force à l'aide de son bras droit.
Le marteau ne toucha pas Shippu, passant non loin de sa tête, il partit faire un trou dans un arbre derrière.


- MISÉRABLES BRIGANDS JE VAIS VOUS EXPLOSER !


D'un coup sec, elle tira la corde, reculant son corps, faisant faire à son bras un mouvement en diagonal vers le sol, le marteau sorti brutalement, la cible étant, au mieux l'arrière du crâne du coupeur d'arbre, au pire tout autre partie du corps, voir rien car bon le but était simplement de récupérer le marteau en fait, mais si elle pouvait toucher son adversaire au retour, alors pourquoi pas !

Pendant ce temps, Foa faisait face à l'adjudant, le marin partait avec un avantage, il avait une belle moustache (oui oui c'est un avantage !). Il dégaina son épée, elle était simple, bien que semblant de meilleure facture que les sabres en pacotilles des soldat.

- Voilà un jeune homme bien présomptueux, je vais te faire tâter de ma lame, gamin.

Sans plus de cérémonie il fusa sur son adversaire, débutant par un simple coup horizontale, pour jauger son adversaire.



(((Pour rappel L'adjudant => 300 dorikis)))
http://www.onepiece-requiem.net/t483-ayzami-lin-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t523-fiche-de-ayzami-lin
Shippû Kurushimi
Shippû Kurushimi


Feuille de personnage
Dorikis: 3450
Popularité: -206
Intégrité: -176

Lun 2 Mai - 16:52

Je souriais, oui, le combat, il n’y a que sa de vraie dans une vie. S’amuser, faire mal, avoir mal, tuer ou être tuer. Tout ne ce jouait que pour ses choses la. C’était si amusant. Une jeune femme criait, oui, elle hurlait même. Sans aucun doute était-elle en colère que j’agresse ses compagnons. Je souris encore plus, sans bouger. Son discours était amusant mais à mon goût elle parler trop. A ma grande surprise, elle dégaina lentement deux marteaux. Armes étrange pour se battre en corps à corps. Elle était en position et semblait bien plus forte que tous les autres marins. Du coin de l’œil, je remarquais celui qui m’avait retrouvé dans la forêt. Je ne le connaissais pas mais il semblait poursuivre le même but que moi. Il blessa deux marins avant qu’un autre sans doute plus expérimenté ne l’attaque. Cela s'annonçais un peu difficile.

Un réflexe me sauva, je décaler ma tête de quelque centimètre et un marteau passa juste à côté, un crac énorme, celui d’un arbre qui venait de se faire défoncer. Un bruit de branche épouvantable. Je remarquais alors la présence d’une corde. Fixant à nouveau mon attention sur mon adversaire, je la vis tirer sur la corde ramenant ainsi le marteau. Je me décaler légèrement, calculant bien mon coup. Le marteau me frappa, a l’épaule droite, violemment, la déboitant presque. Au même moment, j’utilisé mon fruit du démon.

Kizu

La douleur s’amplifia, doublant de puissance pour ma part, je fît croire à la femme en face de moi qu’elle venait de recevoir le même coup que moi. Chose normalement impossible. Mon visage ne changea pas, toujours souriant, la douleur clarifiant mon cerveau. Je prenais plaisir à ce combat, un plaisir immense. Mon sourire s’agrandit, et du bras droit, bien que cela soit plus difficile à cause du choc, je saisis la corde et tirait dessus. Oui, le marteau était revenue rapidement mais pas assez pour m'handicapé gravement pour le combat. Je tirais, de toutes mes forces, tournoyant sur moi-même l’attirant vers moi. Me posant sur un seul pied, me déséquilibrant par la même occasion. Je levais mon pied droit avant d’utiliser à nouveau mon pouvoir.

Kossetsu

Cheville droite brisé, ce fût l’impression que j’eus et celle de la jeune femme, douleurs fulgurante et si amusante. Je grimaçais légèrement tout de même gardant mon pied droit lever, je voulais qu’elle tombe, qu’elle s’écrase comme une mouche qui vient de perdre ses ailes. Oui, j’allais la massacrer et emporter l’argent avec moi, cette argent qui allait sans aucun doute me servir pour plus tard.
[mort] Foa Requiem
[mort] Foa Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: 391
Popularité: 0
Intégrité: 0

Sam 7 Mai - 19:21

Au moment où Foa se dirigea sur sa prochaine cible, une rouquine se montra.
Elle était rouge de rage. Puis elle demanda à un marin de s'occuper de Foa. Se marine n'était pas comme les autres, il ne portait pas les mêmes vêtements. Il était grand, musclé et était armé d'une épée. La rouquine d'à côté qui grognait, se mit face à Shippû. Puis dégaina deux grands marteaux. Foa observa le combat. Puis il entendit une voix :


- Voilà un jeune homme bien présomptueux, je vais te faire tâter de ma lame, gamin.


Puis au moment où il tourna se tourna, l'ennemi était déjà devant Foa et lui donna un coup d'épée à l'horizontal. Le jeune Requiem essaya d'esquiver mais la lame la toucha au bras. Malgré sa blessure, Foa était content d'avoir réussi à reculer rapidement car sinon à l'heure qu'il est, il n'aurait probablement plus de bras. Le sang coula le long de son bras alors, il déchira un morceau de son T-shirt et fit un nœuds autour de la plaie, puis il remit en garde.
Il courut sur son adversaire, puis il donna un coup puissant vers l'épaule, droite de l'ennemi. Mais le coup fut dévier et le marine ne se fit guerre toucher.
Foa réfléchit à une technique qui pourrait toucher son adversaire. Mais son ennemi ne lui laissa pas le temps de mettre au point une technique et fonça sur Foa épée vers l’avant. Foa dévia le coup et enchaina une série de coup pour ne laisser aucun répit au marine.
Soudain Foa aperçut une faille au niveau des côtes de son adversaire. Le jeune Requiem porta un coup à cet endroit qui ne fut pas bloqué et qui fit chuter l’ennemi. Le marine se mit la main sur sa côte qui venait d’être sévèrement toucher puis il lâcha son épée, et poussa un cri :


-AHHHHHHH !

La haine du marine grandissait, il lâcha sa rapière, Foa couru vers son adversaire puis lorsque qu’il était à quelque mètre de celui-ci, il bondit, puis en tenant son épée avec deux mains, il l’arma au-dessus de sa tête et donna un coup de toutes ses forces de façon à fendre la tête du grand homme musclé qui se tenait devant lui.
La tête ne fut pas couper.
Mais le bras oui.
Le marine ne pouvait pas éviter le coup, il tendit le bras et la lame de l'épée de Foa transperça le bras du marine, la chair était totalement couper, on pouvait apercevoir un os tellement la plaie était profonde.Le marine était en train d’agoniser pendant que Foa le regardait sans bouger. Il hésita à l’achever. Il mit son épée sur son épaule, il se retourna une fraction de seconde, et la…


Crraacckkkk !

Le marine venait de mettre un gros coup de poing dans le dos de Foa, au niveau des omoplates. Foa fut propulsé contre un arbre contre lequel il se fracassa. Foa cria de toute ses forces tellement il souffrait. Il se tortilla sur le sol, et attendait que la douleur passe.
Mais le marine ne perdit pas de temps, il ramassa son épée, puis se dirigea vers Foa. Une fois près de lui, il prit son arme à deux mains, la souleva et la lame de l’épée vers le sol, il dirigea sa rapière vers le bas de sorte à transpercer Foa. Celui-ci ne pouvait plus se relever alors il esquiva la lame en roulant sur le côté. Puis il fit le même mouvement vers l’arrière, et une fois face à son ennemi, il colla ses pieds et les jeta sur la tête du marine qui les ressue de plein fouet.
Maintenant, il avait la semelle des chaussures de Foa imprimé sur sa face. Foa s’appuya sur l’arbre contre lequel il s’était écrasé, mais il n’arriva pas à se relever complètement. Au bout de quelque seconde, il arriva à se lever, en serrant les dents tellement la douleur le rongeait. L’épée de Foa était sur le sol, il se pencha lentement, et la ramassa. Foa colla son dos contre le tronc de l’arbre qui l’aida à rester debout. Puis le marine encore plus énerver après le coup qu’il venait de se prendre, fonça sur Foa. Celui-ci mais son épée en travers de son corps prêt à contrer l’attaque.



Dernière édition par Foa Requiem le Mer 1 Juin - 15:36, édité 3 fois
Ayzami Lin
Ayzami Lin
••• Commandante d'élite •••

♦ Équipage : Hound Crows

Feuille de personnage
Dorikis: 4932
Popularité: -444
Intégrité: 339

Dim 8 Mai - 18:57

Du côté de Lin sa partait mal, le retour du marteau ne défonça pas le crâne de son opposant, pas de chance mais bon au moins il frappa violemment son épaule, alors qu'elle commençait à esquisser un sourire elle sentie une vive douleurs dans l'épaule droite, sous la douleurs elle ne pu que posé genou à terre, passant sa mains gauche sur son épaule, d'où sa sortait ?! Une attaque en traitre ? Non impossible, elle n'avait rien fait et l'autre mec était occupé avec l'adjudant moustachu mais bon sang qu'est-ce qu'il venait de se passer ?! Alors qu'elle se relevait doucement, sur ses garde et d'un coup son adversaire saisit la corde, la tirant vers lui, attirant la commandante.

*Tu vas voir ce qui t'att... ?! *

Alors qu'elle se préparait à attaquer une fois à portée, elle sentie une douleurs vive à nouveau dans la cheville droite.

- ARGH !


Elle tomba à terre, se faisant tracter comme du gibier vers Shippu, quel état lamentable. Elle était maintenant au sol, devant Shippu qui souriait allègrement, la rouquine avait mal, très mal comme elle s'était brisé la cheville bon sang ?! Etait-ce son oeuvre ? Elle ne pouvait pas s'avancer et ne devait se préoccuper du pourquoi pour l'instant. Elle serra les dents et ferma les yeux. Comme si elle était sans défense au sol.
Alors Shippu avait gagné ? Lin était vaincu ? Oui ! Mais non... Subitement son bras gauche se tendit, attrapant la cheville de Shippu, alors on fait son malin ?! On reste sur une jambe face à un adversaire au sol ?!


- Dit bonjours !

Elle tira d'un coup sur la jambe de Shippu, utilisant son fruit dans le même temps, mi femme, mi tigre, elle allait faire regretter tout ça à son adversaire. Ok elle ne pouvait pas se tenir sur ses deux jambes, sa cheville étant apparemment brisé, mais elle pouvait encore se mouvoir assez pour tenir au corps à corps cet enfoiré de brigand ! Maintenant que ses capacités était accrues et qu'elle faisait tomber son adversaire au sol elle se préparait déjà à frappée de son autre poing son adversaire, ne lâchant toujours pas la cheville de Shippu, enfonçant par ailleurs ses griffes dedans, pour être sûre de ne pas lâchée sa prise.


Pendant ce temps du côté du moustachu ça se gâtait, il avait un bras presque hors service, son adversaire était pas un débutant.
Il était de nouveau en garde, guettant une attaque du marin. De son bras non blessé il reprit son sabre et fonça sur Foa. Les deux lames s'entrechoquèrent, l'adjudant força un coup pour que Foa reste en position défensive. Le moustachu lâcha alors son sabre, se décala sur le flanc du pirate rapidement pour lui porté un coup dans les côtes de son bras valide.

- Ahah !

Il se recula d'un coup en arrière, récupérant son sabre et affichant un sourire satisfait sur sa face.

- Ce n'est que le début, on ne me blesse pas impunément.
http://www.onepiece-requiem.net/t483-ayzami-lin-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t523-fiche-de-ayzami-lin
Shippû Kurushimi
Shippû Kurushimi


Feuille de personnage
Dorikis: 3450
Popularité: -206
Intégrité: -176

Dim 8 Mai - 20:36

Je souris tout en tirant mon adversaire qui c’était effondré au sol, comme si de rien était, mon pied droit toujours légèrement en l’air de façon à ne pas être handicapé. Oui, cela avait beau être une illusion, la souffrance était belle est bien la. Elle ferma les yeux, vaincue, du moins c’est ce que je croyais. D’un seul coup elle tendit un bras et me saisit la jambe encore au sol avant de la tirer. Je la rejoignis, m’effondrement lourdement sur l’épaule qui avait déjà reçus un choc. A ma grande surprise, cette rouquine possédait les pouvoir d’un fruit du démon. J’en avais rarement croisé, tous était puissant et était un réel danger. Sans que je n’ai le temps de réagir, elle arma son poing et l’envoya dans mon ventre. En même temps, quelque chose s’enfonça dans ma cheville m’immobilisant.

Le coup était puissant, je toussais, lâchant un micro gémissement, à peine perceptible et une goutte de sang coula au coin de ma lèvre. Oui, sur ce coup la je m’étais fait avoir mais, résolu à profiter de toute souffrance disponible, je n’allais pas abandonner. Annulant les deux technique de mon fruit du démon, en souriant me permettant ainsi de bouger plus facilement, tout comme elle d’ailleurs, je saisi ma dague de ma main libre et tentais brusquement de la lui enfonçais dans le bras qui m’avais frappé. Recouverte de soude, j’allais lui offrir une souffrance inimaginable, quelque chose dont elle ne se doutait même pas.

Dans le même temps que se coup, j’utilisais à nouveau mon fruit du démon.

shin'kei

La migraine, oui, une bonne vieille migraine, contrairement aux autres, je ne réfléchissais presque jamais, désavantage pour la plupart des moments, avantage dans ce genre de combat. A moins bien sur qu’elle soit comme moi a ne jamais réfléchir et a envoyer ses coup au hasard. Un brin de folie passa dans mon regard, toujours le même effet de la souffrance, si magnifique, cela me rendait fou. De bonheur.
[mort] Foa Requiem
[mort] Foa Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: 391
Popularité: 0
Intégrité: 0

Mar 10 Mai - 12:03

Toujours sur la défensive, Foa était prêt à parer l’attaque malgré sa blessure. Le marine prit son épée de la main qui n’avait pas reçu de dégâts important, et fonça sur Foa. Les deux lames s’entrechoquèrent mais Foa n’arrivait pas à passer à l’offensive car son ennemi augmentait la force de ses couts et leurs vitesses pour ne laisser aucun répit au jeune Requiem. Soudain, le marine lâcha son arme. Foa fut très surpris est baissa sa défense durant un seconde. Puis il voulut profiter de cette opportunité pour attaquer son ennemi, mais l’homme qui était désarmé, donna un violent coup de poing dans le flanc de Foa qui était dégagé.
Foa fut propulser à quelques mètres, et resta paralyser. Celui qui venait d’infliger cette attaque à Foa s’avança et dit d’un air de supériorité :


- Ce n'est que le début, on ne me blesse pas impunément.

Puis l’homme ramassa son épée, la tint de la main qui avait percuté le flanc de Foa, et se dirigea vers celui-ci. Le jeune Requiem rampa afin de s’approcher de son épée. Lorsque qu’il l’avait en main, il tenta de se relever, mais la douleur atroce l’en empêcha. Il devrait trouver une solution au plus vite sinon il risquerait de mourir. Une fois que le marine était prêt de Foa, il lui donna un gros coup de pied dans les côtes. Foa poussa un cri de douleur, puis tout en serrant les dents pour surmonter la douleur, il roula afin de s’éloigner de son ennemi. Le Jeune Requiem réfléchissait à un plan pendant que son ennemi marchait dans sa direction.
Il mit le bout de la lame de son épée sur le sol, et s’appuya dessus afin de se relever. Il eut beaucoup de mal mais il finit par réussir. Une fois debout, il tourna son regard en direction de son adversaire…
Il était juste devant lui.

Le marine porta un coup à l’horizontal, Foa bloqua se coup, et passa sur l’offensive. Il enchaina des coups sans s’arrêter, et il réussit à percer la défense de son ennemi. Foa porta un coup horizontal sur la jambe de son adversaire qui reçut l’attaque de plein fouet. Malgré la douleur, le marine n’avait pas le temps de se soucier de sa blessure car le jeune Requiem continua de l’attaquer. Le marine sauta en arrière afin d’être distancer de Foa. Mais il avait oublié qu’il avait reçu un coup violent sur sa jambe droite, alors lorsqu’il retomba sur le sol, il tomba en arrière.

Foa couru sur son ennemi pendant qu’il était au sol, mais soudain les coups que lui avait infligés le marine, lui fit à nouveau mal, ce qui ralenti sa course. Foa couru quand même en direction de son adversaire, mais celui-ci se releva et bloqua l’attaque de Foa à l’aide de son épée. Tous deux se donnèrent des coups d’épée, mais aucun coup n’arriva à percer la défense de chacun. Puis ils reculèrent en même temps. Ils se fixèrent du regard. Un rayon de soleil éclaira les deux combattants.

Puis ils foncèrent l’un vers l’autre, en sachant que cette dernière attaque sera surement décisive.


Dernière édition par Foa Requiem le Lun 6 Juin - 20:54, édité 2 fois
Ayzami Lin
Ayzami Lin
••• Commandante d'élite •••

♦ Équipage : Hound Crows

Feuille de personnage
Dorikis: 4932
Popularité: -444
Intégrité: 339

Sam 21 Mai - 20:59

C'était la cata, que ce soit pour Lin et l'adjudant Moustachu !

Lin était au sol avec son adversaire quand d'un coup, Lin sentie la douleur à sa cheville disparaitre étrangement subitement. Mais son adversaire saisit une dague et la planta dans le bras dont Lin s'était servie pour frapper Shippu. La dague sans que la rouquine le sache était recouverte de soude et en plus Shippu utilisa de nouveau son fruit du démon. Elle eu alors instantanément une double douleur incroyable, c'est comme si la douleur de son bras se déplaçait directement dans sa tête. C'était atroce et la jeune femme réagit au quart de tour.


-ARGH !

Comme si c'était un réflexe elle se leva, tout en soulevant Shippu par la cheville qu'elle n'avait pas lâchée et elle décrit un arc de cercle au dessus d'elle, soulevant de tout son poids le brigand et l'écrasant bêtement devant elle. Tous le temps du vol, elle serra sa main et ses griffes du plus possible autour de la cheville de l'ennemi, laissant derrière une douleur au pire ou lui brisant la cheville au mieux, peu importe, l'important était de faire du dégât !
Une fois cette attaque éclaire causée par cette douleur immédiate exécutée. Lin se recula, elle avait lâchée la cheville de Shippu une fois ce dernier écrasé au sol. Un bras blessé et sa tête qui la faisait souffrir, cela la perturbée trop. En plus la douleur à la cheville venait de disparaitre. Ce brigand en était surement la cause, un fruit du démon ? Rien de sûr il fallait rester sur ses gardes.


*Putin...*

Mais voilà ce mal de crane l'empêchait de se concentrer, elle avait du mal à tenir sur ses jambes malgré sa constitution accrue lorsqu'elle était sous sa forme hybride.

- Je sait que c'est ta faute... Mais crois moi tu ne m'auras pas aussi facilement.

Bon ok là elle se la racontait un peu, mais c'était réellement sa volonté, elle comptais vraiment tout faire pour protéger cet argent.
Lin se mit en garde, on voyait sur son visage qu'elle essayait de garder son calme malgré la douleur encrée dessus. Elle comptais amorcer un enchainement dont elle avait le secret, "l'enchainement du tigre", un enchainement de coups de poings finissant par un coup de pied retourner.


*Ça passe ou ça casse !*

Elle avait mal au crâne, ses coups risquaient de rater mais tant pis, il fallait tenter le tout pour le tout, sans peur ni reproche, elle donnerait tout.
Elle ferma les yeux, souffla un grand coup puis les rouvrit contractant tous ses muscles elle chargea Shippu, pour amorçer son enchainement du tigre.


- CRÈÈÈÈÈÈÈÈVEEEEEEE

Du côté de notre magnifique adjudant moustachu ça se passait bien plus mal que de celui de Lin ! Après plusieurs enchainements les deux homme étaient au coude à coude, tous les deux blessés, tous les deux déterminés aucun ne voulait abandonner. Bien que le marin soit dans un plus mauvais état tout comme sa commandante il était décider à protéger cet or, même si cela devait lui couter la vie ! Il jeta un rapide coup d'oeil sur sa gauche, il voyait Lin face à Shippu mais pas le temps d'en voir plus, il se mit en garde, toisant Foa du regard, un rayon de soleil apparu entre les deux combattant qui s'opposaient face à face prêt à portée leurs ultimes attaques comme le feraient deux samurai dans un de ces "jidai gekki" (film de samurai à l'ancienne).
L'adjudant inspira armant son épée, concentré sur son adversaire qui faisait de même. D'un coup les deux foncèrent l'un sur l'autre, face à face, c'était l'assaut final !


- AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH

Dans un grand cri le moustachu avait chargé, ils se croisèrent et se portèrent l'attaque, le sabre devant eux, immobile dos à dos. Qui était victorieux ? On allait bien vite le savoir.

- Geuargh...

Le sang jaillit de la poitrine de l'homme, il avait prit le coup de plein fouet et il ne résistât pas assez longtemps pour se retourner et regarder si lui aussi avait fait mouche sur Foa. Il tomba au sol, lâchant son sabre.

- Il....faut...les arrêtés.......

Qu'il soit en train de mourir ou pas, l'adjudant malgré sa belle moustache était hors combat. Qu'en était il de Foa ? On allait bien vite le savoir, mais ça risquait de bien vite sentir le roussi pour Lin.
http://www.onepiece-requiem.net/t483-ayzami-lin-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t523-fiche-de-ayzami-lin
Shippû Kurushimi
Shippû Kurushimi


Feuille de personnage
Dorikis: 3450
Popularité: -206
Intégrité: -176

Mar 24 Mai - 20:35

La blessure n’eut pas l’effet escomptais, elle se leva brusquement en me soulevant, je lâchais ma dague. Elle me fît tournoyer et m’écrasa violemment sur le sol. Ma tête cogna brutalement sur le sol, j’amortis le reste du choc avec mes bras. Je tentais de me relever, étourdit, du sang coulant sur mon visage. Elle ne m’avait pas loupé et je sentais que j’étais bien mal parti pour la suite des évènements. Secouant la tête qui me faisait mal aussi bien a cause du choc qu’a cause du fruit du démon que j’utilisais, je regardais mon adversaire. Il avait reculé de quelque pas et s’apprêtait à revenir. Il était avantagé par rapport à moi, étant désarmé, je ne pouvais pas vraiment me défendre. Ma jambes blessé tremblait légèrement sous mon poids, je ne pouvais désormais plus me déplacer suffisamment vite à mon goût. Soupirant légèrement, je la regardais arrivé brutalement. Je reculais d’un pas évitant ainsi son premier coup. Le deuxième coup me cueilli au ventre. L’enchaînement me surpris, certain coup manquer de précision, notamment ceux venant du bras blessé mais j’encaissais une grande partis.

Elle termina par un magnifique coup de pied retourné qui me propulsa en arrière. Roulant péniblement sur le côté, je crachais du sang et toussait. J’étais très mal barré, l’amener au corps à corps avait était une erreur surtout que maintenant, je n’avais plus d’arme et que celle-ci était hors de portée. Me relevant lentement, je me remettais en garde, mon bras gauche abîmer par les multiple choc ne tenait pas correctement et une douleur sourde ne venant pas de mon fruit était présente au niveau de mes côtes. Grimaçant légèrement, je savais que j’étais plein d’ouverture mais je ne pouvais pas y faire grand-chose. Subir, et survivre, voilà ce dont j’étais capable dans la situation présente.


Dernière édition par Shippû Kurushimi le Mar 14 Juin - 14:02, édité 1 fois
[mort] Foa Requiem
[mort] Foa Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: 391
Popularité: 0
Intégrité: 0

Mer 1 Juin - 15:33

Foa commença à courir en direction de l’ennemi. Durant sa course, il jeta un coup d’œil du côté de Shippû.

Celui-ci avait engagé un lourd combat face à cette marine qui avait l’air très forte. Foa replaça son regard en direction de son adversaire, puis il poussa un cri et frappa.

AHHHHHHHHHHHH!!!!

Soudain il eu silence total. Dans la seconde qui suivit, les deux combattants tenait leur épée et était dos à dos. Immobile, chacun espérait entendre son adversaire s’écrouler. Soudain une grande entaille apparut sur le torse du marine, celui-ci serra les dents et tenta de résister. Mais la douleur était trop forte et il tomba au sol. Puis une coupure horizontale apparut sur la cuisse du jeune Requiem, puis à son tour il tomba sur le sol. Foa se tourna afin de voir son adversaire. Il était plus blesser que Foa.

Cela voulait-il dire que Foa était vainqueur ?

Il n’en était pas sûr.
Le jeune Requiem resta allongé un petit moment, afin de récupérer de l’énergie pour être prêt à repartir au combat. Il observa le combat d’à côté afin de chercher des failles sur l’ennemi. Shippû et la marine avait l’air d’être à peu près du même niveau. Puis il remarqua qu’à certain moment l’ennemi de Shippû avait mal à des endroits où elle n’avait pas été touchée. Cette découverte intéressa Foa. Soudain la marine se transforma. Elle était mi femme, mi tigre. Elle possédait donc un fruit du démon. Le combat s’annonçait de plus en plus dur. La marine était désormais plus forte et infligea de terribles souffrances à Shippû.
Celui-ci était en mauvaise posture et était pleine de faille à cause des blessures qui le rongeaient. La mi femme, mi tigre, courut à toute vitesse sur Shippû. Si celui-ci restait là sans bouger il allait probablement mourir. Le jeune Requiem se sentait obliger d’aller l’aider. Il se leva le plus vite possible et courut en direction de Shippû. Sa blessure à la cuisse le faisait souffrir mais il continua de courir.

Puis munit de son épée il se mit devant Shippû prêt à bloquer le coup qui allait arriver…
Ayzami Lin
Ayzami Lin
••• Commandante d'élite •••

♦ Équipage : Hound Crows

Feuille de personnage
Dorikis: 4932
Popularité: -444
Intégrité: 339

Dim 5 Juin - 19:00

L'enchainement était passer, son adversaire était mal en point, Lin voyait enfin une chance de vaincre. Elle sera le poing, regardant Shippu de ses yeux de prédateurs, il fallait maintenant en finir ! Alors que la rouquine fusait pour l'achever, au moment de frapper un homme s'interposa, son épée sortie pour paré le coup de la tigresse.
Son poing heurta le plat de l'épée, sous la douleurs subite elle bondi en arrière.


- Je suis entourée d'incompétents....

Il semblerait que l'adjudant moustachu avait perdu ! C'était Foa qui faisait maintenant face à Lin, rageuse, le mal de tête toujours présent n'arrangeais pas les choses.
Le combat risquait de finir en deux contre un, il fallait éviter ça mais malheureusement Shippu qui était bien amoché était protéger par l'autre épéiste. La rouquine l'observa brièvement, il était légèrement blessé une chance ! La commandante souffla un coup et se remit en garde, il ne fallait pas se déconcentré, faire abstraction le plus possible de la douleurs. C'était dur, très dur, la tigresse avait l'air de rien prit pas mal de dégâts en plus de l'illusion de ce mal de tête. La victoire n'était annoncée pour personne.
Elle ricana et prit la parole.


- Tu ferrais mieux de prendre ton copain et partir d'ici avant qu'il ne soit trop tard, je vous laisse une chance de partir ! Il serrait idiot pour vous de finir à terre, en prison ou pire pour un peu d'argent...

Il était évidant qu'ils n'abandonneraient pas leurs objectifs de voler cet argent mais en faisant ça elle faisait mine de montrer qu'elle était toujours d'attaque, se plaçant en supériorité par rapport à son adversaire, une sorte de bluff quoi.
Lin attendit en garde, prête à bondir pour ruer de coup son adversaire au moindre mouvement menaçant de sa part.


http://www.onepiece-requiem.net/t483-ayzami-lin-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t523-fiche-de-ayzami-lin
Shippû Kurushimi
Shippû Kurushimi


Feuille de personnage
Dorikis: 3450
Popularité: -206
Intégrité: -176

Mar 14 Juin - 16:59

J’étais désormais bien amoché, mal en point pour la suite du combat. Attendant la prochaine attaque qui m’achèverait sans aucun doute, je fît le point sur ma vie. Plutôt satisfaisante, je m’étais bien amusée et je ne regrettais rien. Je souris en voyant la jeune femme s’élancer vers moi. Je voyais tout au ralentit. La mort s’approchais de moi, je lui souris comme à une vieille amie. Oui, j’allais l’accueillir les bras ouvert, cette liberté que j’avais donnée à tant de gens, j’allais désormais la recevoir moi aussi.

C’est avec un certain étonnement que je vis l’homme qui m’avait surpris dans la forêt s’interposer et parer l’attaque. Je ne murmurais aucun remerciement, à la fois parce que je n’en avais pas vraiment la force, mais aussi parce que ce n’était pas du tout mon genre. Je regardais ce qui allait se passer, simple spectateur, incapable de me battre. Tout ce que je pouvais faire c’était utilisé mon fruit du démon et je doutais d’être capable de résister correctement à la douleur. Mon adversaire recula d’un bond et se remit en garde, sur d’elle, son sang couler lentement mais cela ne semblait pas la déranger.

Prenant une grande inspiration je me préparais à m’abandonner à la douleur. Cette chose que j’adorais par-dessus tout. Je n’allais pas fuir un combat et le faite d’être protéger par un inconnu me mettait hors de moi. Notre adversaire nous laisser une chance de partir, mon sourire s’élargis. Me détendant tranquillement, je pris une position de repos avant d’interrompre ma technique du mal de tête. Celle-ci était apparemment inutile et me dérangeais légèrement. Je n’aimais pas réfléchir mais je reconnaissais que parfois c’était utile. Je murmurais de façon à ce que seul mon protecteur m’entende.

- Quand je tombe, attaque-la.

C’était sans appel, pour gagner il faudrait profiter de l’ouverture que j’allais créer. Elle n’aurait aucune chance d’esquive, à moins bien sur que son esprit soit assez fort pour tenir une illusion a l’écart. Bien qu’elle ne sache pas que la douleur qu’elle ressentait était simplement une illusion.

kin'niku


J’appliquais la technique aux deux tendons d’Achille de notre adversaire. Comme si ceux-ci était déchiré. C’est avec un gémissement que je m’écroulais à genoux. Ma vue se troubla, la folie apparue dans ceux-ci montrant une trop grande présence de la souffrance. Je crachais du sang sur le sol avant d’éclater de rire, paralysé par la douleur. Oui, j’avais déjà trop subit pendant ce combat et je me retrouvais incapable de bouger. Chose embêtante puisque j’étais désormais en position de faiblaisse. Je glissais lentement sur le sol en riant, un rire froid à glacé le sang, tout reposer maintenant dans les acte de celui qui m’avait protégé.

[mort] Foa Requiem
[mort] Foa Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: 391
Popularité: 0
Intégrité: 0

Sam 18 Juin - 23:56

Foa était placé devant Shippû prêt à recevoir l’attaque de cette marine. Celle-ci couru vers Foa, puis son point frappa l’épée du jeune Requiem. La puissance su coup était tellement puissant, qu’au moment où l’épée et le point se sont entrechoqués, Foa a reculé d’un mètre et se retrouva juste devant la personne qu’il protégeait. Soudain, la marine dit fièrement et avec assurance :


- Tu ferais mieux de prendre ton copain et partir d'ici avant qu'il ne soit trop tard, je vous laisse une chance de partir ! Il serait idiot pour vous de finir à terre, en prison ou pire pour un peu d'argent…


Foa trouva étrange que la marine dise cela, car elle était en mauvaise posture à deux contre un. Puis il se retourna vers Shippû… Enfin un et demi contre un. Malgré c’est parole, Foa n’était pas décidé à renoncer. Deux millions de berrys ce n’est pas rien quand même. Puis le jeune Requiem se mit en garde prêt à bondir et d’engager un combat qui serait surement à mort. Mais juste avant qu’il n’attaque Shippû lui chuchota quelque chose :

- Quand je tombe, attaque-la.


Foa était surpris,il n'eut même pas le temps de dire un mot car il entendit que Shippû prononça quelque chose, puis soudain il s’effondra ainsi que la marine. Le jeune Requiem se tourna vers Shippû.

-Mais que...


Il avait l’air de souffrir, il se demandait ce qui avait bien put se passer. Un fruit du Démon ? Le mystère restait entier. Puis Foa se rappela de ce que lui avait dit l’homme, alors il bondit sur la marine afin de lui porter le coup fatal. Puis un cri brisa le silence. L’adjudant moustachu venait de se mettre en la lame et la marine. L’homme moustachu était maintenant immobile allongé sur la rouquine.
Foa était énervé d’avoir raté sa cible. Alors il déplaça le corps du moustachu, puis il vit que la marine était encore en train de souffrir, mais il remarqua que la douleur avait l’air semblable à celle de Shippû. Tous deux avait les deux mains sur les tendons d’Achille. Le mystère grandissait.


Puis Foa ne chercha pas plus loin, il se plaça puis sauta sur la marine afin de lui porter un coup, en espérant que cet fois il ne manquerai pas sa cible.

Ayzami Lin
Ayzami Lin
••• Commandante d'élite •••

♦ Équipage : Hound Crows

Feuille de personnage
Dorikis: 4932
Popularité: -444
Intégrité: 339

Dim 19 Juin - 0:20

Inutile de dire que le bluff de Lin n'avait aucunement marcher, ses adversaires semblaient toujours déterminer à prendre l'argent. Cette posture était vraiment inconfortable mais avant que Lin ne puisse tenter quoi que ce soit elle se sentie subitement vacillé.

*Mais que ?!...*

Alors qu'elle s'effondrais toute seule elle vit Shippu faire de même, ce ne fut que la confirmation de ce que Lin pensait, elle avait bien un pouvoir et la rouquine en faisait les frais depuis le début. Par réflexe elle baissa la tête, son bras blesser vint se poser sur son talon, alors que l'autre bras tenait celui qui avait subit des dégâts. La douleurs était immédiate, qu'elle le veuille ou non la rouquine ne pouvait pas se retenir de baisser sa garde.
Ni une ni deux, l'épéiste fonça sur la rouquine, elle ne s'en rendit compte que trop tard, mince, il fallait l'esquiver bordel ! se disait elle. Que faire ? Elle n'eu pas à se poser cette question bien longtemps, dans un élan d'ultime effort, le moustachu c'était relevé pour prendre le coup à la place de Lin. La tigresse assista aux première loges à la scène de la mort de son compagnon, elle n'avait à ce jours assisté qu'à peu de mort d'autres marins. Choquée, elle vit l'homme tombé sur elle, il venait surement de la sauvée... pour l'enterrer ensuite... En effet il venait de s'écrouler sur sa commandante, l'empêchant de se mouvoir. Foa dégagea le corps de l'adjudant, il regardait lin avait désintégrer, se préparant surement à achever cette pauvre bête blessée qu'était Lin. Elle avait les yeux fermés, elle souffrait encore semblait il ? Alors que Foa se positionnait, à quelques mètres, il prit de l'élan et sauta, sa lame sortie pour achever la marine.

Elle ouvrit alors les yeux d'un coup, rarement on avait vu regard si dur sur son visage, Foa avait fait l'erreur de vouloir en finir avec style grâce à ce saut, l'attaque devenait prévisible aussi Lin fit un effort et roula quelques centimètres plus loin, voyant son adversaire sauté au dessus d'elle.


-Tu est à moi !

Après le saut viens la faille, impossible de se lever, toute tentative se solderais actuellement par une rechute, la douleurs était encore trop grande pour ça mais Lin n'avait pas non plus rouler super loin, en utilisant ses genoux et son bassin elle se jeta du mieux qu'elle pu sur Foa qui était dos à elle, une griffe sur la cuisse du brigand, l'autre sur son flanc, elle serra de toute la force que lui procurait la douleurs comme si la peau du brigand était un anti stress. Le faire tomber, le blesser, peu importe, dans son état de rage actuelle elle ne voulait plus qu'une chose, la victoire ! Elle serra les dents, elle ne comptais apparemment pas le lâcher.

http://www.onepiece-requiem.net/t483-ayzami-lin-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t523-fiche-de-ayzami-lin
Shippû Kurushimi
Shippû Kurushimi


Feuille de personnage
Dorikis: 3450
Popularité: -206
Intégrité: -176

Dim 19 Juin - 15:00

Continuant de rire je regardais le combat, l’homme qui était apparemment mon allier fît ce que je lui avais demandé. Quelque chose de simple, elle ne pourrait pas esquiver. Elle c’était elle aussi effondré ce qui la mettait dans une position de vulnérabilité importante. Malheureusement l’attaque échoua, mon rire se stoppa net lorsque je vis un marin se jeter devant notre adversaire et prendre le coup à sa place. Il semblait déjà amoché et mourut sous cette dernière attaque. Il s’effondra sur celle qu’il avait protégée faisant d’elle une cible facile. Il aurait suffit à mon compagnon de transpercer le mort pour atteindre sa cible mais il ne le fît pas. C’est avec un certain mécontentement que je le vis enlever le corps puis sauter pour porter le coup final.

Une attaque stupide, il aurait pu tout simplement transpercer le corps du marin afin de toucher notre adversaire. Non, il avait fallu qu’il enlève le corps débloquant les mouvements de la rousse puis saute pour l’achever. Il se trouvait maintenant dans une grande position de vulnérabilité et la jeune femme en profita. Elle roula légèrement sur elle-même et parvînt à se projeter en l’air d’une façon que je ne compris pas. La colère me submergea, mes yeux s’emplir de folie et je perdis le contrôle de mon pouvoir. Du moins en partie. La douleur ne faisait toujours effet qu’uniquement sur ma cible mais je ne contrôler plus l’emplacement. Celui-ci changea rapidement il allait n’ importe où. Bras, jambe, muscle ou os. Tout était touché.

Un crie de douleur m’échappais tendit que le tout se propageais dans mon corps. J’avais dépassé mes limites et je le payais chère. Prit de convulsion je restais sur le sol sans défense. Quelqu’un aurait très bien pu me planter un sabre dans le cœur que je n’aurais pas pu l’en empêcher.
[mort] Foa Requiem
[mort] Foa Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: 391
Popularité: 0
Intégrité: 0

Lun 20 Juin - 19:36

Foa prit son élan, puis sauta en direction de sa cible. Mais à la surprise de Foa, celle-ci trouva la force de rouler sur le côté et d’esquiver le coup. Soudain la rouquine planta une griffe sur le flanc et l’autre sur la cuisse de Foa. Puis elle sera de toutes ses forces. Foa souffrait, elle serra tellement fort, que le sang commença à couler. Foa tira sur les mains de la rouquine, se débattit de toutes ses forces, puis les griffes glissèrent sur la peau de Foa, qui réussi à s'échapper. Foa ne préfera pas soulever son T-shirt pour voir les marques. Vue l’état dans lequel était la marine, il aurait été facile de l’achever maintenant.
Donc Foa savait que s’il ne la tuait pas tout de suite, elle ne pourrait pas s’enfuir. Alors il en profita pour s’occuper de celui qu’il avait protégé. Il avait l’air de souffrir, comme si la douleur venait de partout. Foa ne si connaissait pas du tout en médecine, donc il ne sera pas d’une très grande aide auprès de Shippû.
Il commença par regrouper un tas de feuille morte, puis les plaça sous la tête de Shippû afin de s’en servir comme coussin. Puis au pied de Foa il y avait une feuille. Le jeune Requiem la reconnu car il l’utilisait pour faire la cuisine. Puis il se rappela qu’avec cette feuille une fois, son maitre cuistot l’avait mis sous sa langue afin de guérir son mal de ventre. Alors Foa en récolta une, puis se rapprocha de Shippû.


-Tiens, sa te fera du bien.


Puis il attendit que sa face effet.

Il se leva et se dirigea vers la rouquine en réfléchissant à ce qu’il allait lui faire. Il prit son épée et se rapprocha lentement de son ennemi. Quelle sentence allait il lui infligé ? Il était à quelques centimètres de la rouquine. Il plaça son épée au-dessus de la tête de la marine.
Puis il frappa.
Mais juste avant que la lame ne touche le crâne de la marine, Foa fit un mouvement de poigner, puis au lieu que ce soit la lame, c’est le manche de l’épée qui percuta la tête de cette redoutable marine. Foa préféra l’assommé que de la tuer. Il se dirigea vers le camion qui devait sans doute transporter les deux millions de berrys.
Il avança près du camion. Puis lorsqu’il était près de celui-ci, il respira profondément, puis ouvrit le coffre.
La devant Foa, juste devant lui, à quelques centimètres, il y avait…

Contenu sponsorisé



Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant