AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Une blonde, une rousse et une brune.[NeverLand-1][Natsumette-Margouille]

avatar
Izumi
L'Armure brisée

♦ Localisation : Second Peace Island
♦ Équipage : Capitaine de l'Iron Fleet

Feuille de personnage
Dorikis: 3540
Popularité: -280
Intégrité: -130

Mar 25 Aoû 2015 - 1:05

Ainsi c'était la fin de l'armure et de ses palpitantes aventures sur les mers.

Palpitantes? Pathétique serait un meilleur adjectif, cueillis comme les pommes à la bonne saison dès l'arrivé sur Grand Line l'équipage rétrécis se démenait pour se rebeller mais lorsque vous faites facile quarante centimètres de moins que vos geôliers et que votre force est aussi importante que vos premiers boutons d'acné c'est pas gagné.

Et sur ce navire-garderie la petite capitaine s'enferme dans ce qui est sa chambre. Parce que oui les enfants n'ont pas vocation à être enfermés comme les adultes non au contraire les femmes, valkyries de Lance procèdent à un beau lavage de cerveau sur les plus faibles tandis que les plus endurants sont simplement ignorés ou déconsidérés afin d'éveiller l'envie et la jalousie chez eux. Mais pour certains et c'est le cas de la petite blonde dont la chevelure décoloré fait ressortir sa rousseur, rien ne marche. Ni les punitions, ni les encouragement. Simplement rien, carcasse vide de tout se laissant lentement dépérir, comme un vieux lion sentant la fin approcher.

La porte s'ouvre, sans même un regard la créature balafre dans l'ombre ne bouge pas de sa cachette. Dans un placard qui tangue alors que les vagues tentent de renverser la flotte de Lance. Et c'est justement Lance en personne qui rentre dans la pièce en fermant la porte derrière elle. Son visage est presque miné, comme fatigué par un mal invisible à tous. Ce mal c'est l'amour, l'amour maternelle qu'elle porte à chacun qui tombe sous sa coupe. Il suffit qu'un d'entre eux aille mal et c'est toute la marmaille qui prend. Et si elle s'attendait à une sorte de rebellions ce comportement l'intrigue, l'attriste et lui fait peur. Un suicide à petit feu c'est moche, immonde encore plus quand c'est un enfant qui le fait. Bien sur qu'elle s'avait que tous ne sauteraient pas de joie mais même dans le rejet des institutions et de ses règles ses prisonniers vivent, et là? Une capitaine qui s'enferme, qui reste de marbre depuis le début et qui ne va même pas prendre des nouvelles de ses anciens nakamas.

-C'est quoi le problème?

Dans un long soupir la supernova prononce la fatidique phrase. Mais la petite chose ne bouge même pas, continue de fixer le plancher et de rester dans une position recroquevillé comme une bête frappée et battue par ses maîtres.

-C'est l'armure le soucis? T'en veux une autre?

La petite rousse/blonde lève légèrement la tête cadavérique depuis une semaine qu'elle traîne et son regard vitreux semble traverser entièrement Lance. Hors de question que la brune fasse le premier pas, c'est inutile et des enfants elle en a vu pleins c'est son rayon et celle là. Elle n'arrive pas encore à la cerner à la définir, quelque chose cloche mais elle ne sait pas quoi.

-Je te tuerais.

Une réaction, pas celle escompté mais au moins c'est un signe de vie. C'est déjà ça, néanmoins les menaces ne marchent pas sur la capitaine et mère de famille nombreuse. Elle ne rigole même pas, reste impassible et la tension revient avant qu'en se grattant la tête Lance se lève.

-Change de discours 'Pitaine, pour me tuer faudrait avoir de l'énergie. Hors tu es plus proche de la mort que de la vie, et tu oses...

-JE TE TUERAIS

La gueulante est poussé, et à la place d'une gifle c'est le bruit d'un applaudissement qui se fait entendre. Pendant que la petite chose tousse jusqu'à cracher ses poumons comme si son tabagisme semblait faire effet maintenant aussi.

-Maintenant que t'as finit de crier et de te faire du mal tu remarqueras que dehors le soleil brille et qu'il faut en profiter avant de me tuer 'Pitaine. Va voir ton équipage d'ailleurs, profite en avant que je te prenne par les bras et que je te file deux trois corrections devant tout le monde. Ma patience à des limites pirate. Savoir être bon perdant c'une qualité aussi. On arrive bientôt chez moi, enfin chez toi maintenant.

Et la porte se referme, et rampant comme le cloporte qu'elle est dans des habits sale elle regarde par la fenêtre et le soleil la renvoie vers l'ombre d'ou elle vient. Elle se regarde dans un miroir, partager sa chambre avec le capitaine et bourreau à l'origine de vos problèmes n'est ce pas le pire supplice? Elle souffle, se met debout difficilement et s'habille avec ce qu'elle trouve. Des habits pour gosse tous mettant en valeur sa kawaiattitude. Elle râle un peu mais le toque-ment sur le bois de la porte la fait se raidir et elle se précipite dehors.

Elle a mal aux yeux mais elle sait que tous la regardent. Un silence de mort qui règne.

Parce qu'elle est la capitaine déchue et sans son armure elle étouffe, elle voudrait se cacher mais il n'y a personne.

Seul face au monde de nouveau
http://www.onepiece-requiem.net/t13445-izumihttp://www.onepiece-requiem.net/t13522-izumi
avatar
Margo Wimund

♦ Localisation : Grand Line a suivre des ordres de merde :D
♦ Équipage : L'Iron Fleet, avec un bateau qui en jette. Izumi la BGette

Feuille de personnage
Dorikis: 2232
Popularité: -80
Intégrité: -53

Jeu 10 Sep 2015 - 11:41

Il suffisait d'accepter son sort. D'être misérable, faible et sans défense. Une condition qu'elle accepta assez rapidement, rien que pour rester proche de ses deux protégés. Pro-quoi ? Depuis quand elle devait se taper des marmots ? Pour quelle raison stupide Margo Wimund avait accepté son état d'adolescente aux portes de sa vie d'adulte ? Pourquoi elle avait fait le choix de garder Izumi et Sena à coté d'elle ? Elle n'avait jamais été babysitter, elle ne s'était jamais occupée d'enfants et de couches. Un seul mot, l'improvisation.

Déjà pour donner l'impression à Lance, la connasse qui l'avait foutu dans cette nouvelle merde historique, d'être la petite adolescente presque parfaite. C'était un peu raté pour ce dernier point, vu qu'elle avait gueulé à peine avait-elle foutu un pied dans ce bateau. Mais vos gueules ! Un enfant qui lui déchirait les tympans, c'était une chose. Mais un million ! Aaaargh. À plusieurs reprises, Margo s'était retrouvée au bord du précipice, prête à se jeter à la mer pour que finalement, tout se termine. Adieu monde cruel !

Abandonner une deuxième fois, allez, ça n'allait pas démolir son égo. À ce train, elle s'en foutait carrément. Elle voulait juste plus voir la tronche de cette sale maman psychopathe qui n'arrêtait pas de zoner prêt d'elle et de Sena. Ouais, juste elles deux. D'ailleurs, Margo ne calculait même plus le nombre de fois où elle avait détourné la tête de la chevelure de feu pour ne plus la trouver à coté d'elle quelques secondes après. Cette gamine c'était déjà un cas adulte mais ! Izumi, elle voulait à tout prix l'échanger ! C'était pas possible de changer d'équipage ? Non ? D'ailleurs sa capitaine était tombée dans un mutisme dont même elle n'arrivait pas à l'en sortir.

Après avoir gueuler de tout son soûl, s'être fait engueuler par les têtes dures de Lance et Lance elle-même, elle eut le loisir de voir la blonde sortir de sa tanière. Un soulagement non dissimulé l'envahit même si elle fit mine de ne même pas la calculer. Ouais. Même si elle avait quatre ans à tout péter, elle n'était pas d'accord que l'armure (l'ancienne armure) la laisse tomber comme ça comme une merde. Margo était toute seule au commande, à détailler chaque membres de l'équipage, à comprendre et essayer de trouver les failles de Lance, et là, elle était juste dans le flou.

Déjà qu'elle avait pas envie de se faire tellement chié à trouver c'genre de connerie. Son cerveau était en train de fondre.

Ça faisait déjà quelques heures qu'ils étaient à flot et qu'elle avait perdu tout espoir de fuite. La liberté, c'était de la merde chez Lance. Elle vous donnait une boîte joliment décoré avec juste du vide. Du VIDE. Les exclamations de certains des enfants et leurs doigts pointés en direction de la terre, Margo suivit machinalement le mouvement en se détournant de la dite capitaine qu'elle foudroyait du regard. Quoi ? Fallait pas parce qu'elle était devenue une gamine extrêmement sensible et suicidaire ? Putain, mais elle pouvait pas s'en empêcher ! Et elle avait aussi sérieusement envie d'la bouder pour la lâcher en cours de route ! Okay. Margo était devenue l'unique cerveau adulte adolescent de la bande, mais c'était pas une excuse !

Parce qu'elle avait besoin d'un petit harem pour la soutenir ! Vous voyez le genre ? Avec son nom scandé sur tous les toits ! Là pour l'instant, les enfants étaient plus en train de scander " Terre, terre, terre " La loose ! Sur terre, elle aurait peut être plus le loisir d'oeuvré et de travailler sur du métal mais... Pour une raison inconnue, un mal être profond l'avait envahi.

D'un coup, elle attrapa la petite rousse par le col là trainant presque derrière elle, s'approchant de la blonde. Margo avait été brusque et rapide (mais on ne connaissait pas l'émeraude pour sa délicatesse) puis lâcha avec une voix lourde :

« Oublie Lance un temps, ok ? Merde, on a d'autres priorités maintenant ! »
Pas besoin d'entrer dans les détails même si Izumi enragée venait à sortir de ses gonds.

« Puis j'vais t'en reconstruire une, d'armure. La Mama m'a dit qu'elle m'donnerait du putain d'matos, si c'pas génial ! »

Margo sautillait pas tellement de joie en faites. Elle sentait déjà les poubelles de Lance collé à son cul. Mais l'idée d'avoir du fer en ébullition entre ses mains cireuses, ça, ça l'enchantait un max ! Pas d'raison de déprimer pour elle, même si elle allait changer les couches de ses deux copines. Puis d'une voix railleuse alors qu'elle calait la tête blonde près de sa jambe en se redressant elle clama :

« Soit plus positive, c'toi qui lâche pas l'morceau d'habitude. T'me déçois, capitaine. » Parce que c'était un fait, elle l'était toujours.
http://www.onepiece-requiem.net/t13565-margo-wimund-les-contes-dans-la-bouehttp://www.onepiece-requiem.net/t13784-margo-wimund-la-fiche-tec
avatar
Sena Natsumi

♦ Localisation : Grand Line
♦ Équipage : Iron Fleet

Feuille de personnage
Dorikis: 2110
Popularité: -86
Intégrité: -69

Jeu 17 Sep 2015 - 12:46


Après leur entrée fort mouvementée sur Grand Line, comprenant dans le lot une altercation avec un autre équipage, des monstres à ne plus finir et cerise sur le gâteau, l'arrivée d'une dingue qui semblait munie d'un besoin maladif de jouer à la maman, voilà que le petit groupe s'était retrouvé capturé et voguait vers une localisation inconnue. S'il n'y avait que ça, passerait encore mais voilà... Pour ajouter une pointe de drama en plus, voilà qu'elles avaient toutes les trois rajeunie de quatorze ans, les transformant en pirates de poches à l'exception de la doyenne, Margo.

Pour Sena, ça ne changeait pas grand-chose directement si ce n'est qu'elle pouvait à nouveau voir ses pieds, nettement moins équipée qu'en temps normal. Quant à sa mentalité, celle-ci était restée inchangée. Insouciante comme toujours, la rouquine n'avait de cesse de faire des bêtises sur le pont du navire, se fondant parfois avec d'autres « enfants » comme si l'endroit n'était rien de plus qu'une coure de récréation flottante.

La capitaine restait introuvable mais la gamine ne semblait pas s'en soucier plus que ça, contrairement à Margo d'après la mine qu'elle avait par moment, se disant qu'elle devait faire un joli dessin tout secret et viendrait le montrer une fois terminé ! D'abord aux côtés de la forgeronne, Sena ne tarda pas à lui fausser compagnie, courant après une mouette en riant et piétinant les membres de l'équipage qui piquaient un roupillon avant d'accoster. Ce fut amusant, un moment, jusqu'à ce qu'elle aperçoive un gars -ou plutôt une femme trèèès masculine et baraquée- en train d'examiner le seul objet auquel tient vraiment la charpentière.

« Hey ! Où t'as trouvé ça, toi ?! C't'à moi alors pas touche sinon j'vais l'dire à Sencho !! »

Ce qu'elle tenait en main n'était autre que la poignée brisée que trimballait toujours la rouquine avec elle, ses joues gonflées et sourcils froncés ne semblant pas l'impressionner plus que ça.

« -Ich ? Mouuh qu'est-ce qu'elle va faire la petite ? Elle est pas contente-ich ! Faut sourire, gouzi gouzi ~ »

Mauvaise idée de se moquer d'elle de cette façon car à la traiter comme un bébé, elle va se défendre de la même manière. On n'entendit ensuite un cri de douleur suivi d'une agitation démesurée juste après cela, provenant ddu mastodonte femelle en question.

« AAAAAAIIIEUH ! ELLE M'A MORDU ! CETTE ***** M'A MORDU ! LACHE ! LACHE !! »

Pour toute réponse, Sena ne poussa qu'un grognement pendant qu'elle serrait ses dents autour d'une partie de la main de la pirate. Un vrai piège à souris qui venait de se refermer et refusait de lâcher sa prise, tel le coquillage venant de mordre la queue du Ramoloss (Comparaison à utiliser durant les dîners de famille, effet garanti !).

Ce n'est que lorsque Margo agrippa la rouquine par le col que celle-ci lâcha sa prise, trainée derrière comme un sac de patate sans que cela l'empêche de jurer à l'encontre de l'homme à qui elle devait avoir laissé un souvenir plutôt marquant.

« C't'elle qu'a commencée ! Elle joue avec mes affaires, j'vais l'dire et... ! Et... » Son regard se tourna vers l'Izumi absente mentalement, la tapotant du bout du doigt « Conserve-Chan ? Moshi moshiiiii ? ♪ »

Aucune réaction... Même pour Sena, il était facile de voir que quelque chose n'allait pas avec la Capitaine.

« Né Margo-chan, pourquoi Sencho boude ? J'me suis déjà excusée pour son repas, j'savais pas que c'était le sien quand je l'ai mangé, d'abord ! »

Une situation qui en apprend des choses... Pourtant même après cela et les incessants tapotements du doigt de Sena sur sa capitaine, celle-ci ne réagissait pas plus. Elle laissa le soin à sa nakama de tenter une nouvelle façon de réconforter l'armure, en vain, pendant que la rouquine était allée d'abord jouer les funambules sur la rambarde derrière sa chaperonne, montant finalement sur les épaules de cette dernière et pouvoir lui parler.

« Si on s'tire pas au moment de débarquer, on risque de finir coincées ici ! J'sais pas toi, Margo-Obachan, mais j'veux pas finir comme ça ! C'trop la lose ! »

Était-ce possible ? La charpentière idiote qui venait de sortir quelque chose d'intelligent à l'encontre de la seule à peu près adulte, comme pour lui montrer qu'elles devaient trouver un moyen de s'en sortir et que, pour l'heure, l'état de l'Armure les forçait à se débrouiller seules...
http://www.onepiece-requiem.net/t13435-sena-natsumi-on-rentre-du-boulothttp://www.onepiece-requiem.net/t13605-fiche-technique-de-sena-n
avatar
Izumi
L'Armure brisée

♦ Localisation : Second Peace Island
♦ Équipage : Capitaine de l'Iron Fleet

Feuille de personnage
Dorikis: 3540
Popularité: -280
Intégrité: -130

Jeu 17 Sep 2015 - 14:48

Elle ferme ses petits poings, ignore les remarques de ses deux nakamas, elle a plus de tabac, plus de cigarettes plus rien pour se calmer. Elle marche, observe depuis la rambarde la terre qui s'approche. Et déjà des odeurs nouvelles, la sucrerie le parfum des enfants et surtout des cries, comme si tout ceci n'était qu'un immense brouhaha.

-Sena arrête de me toucher comme si j'étais absente.

Elle était absente mais mentalement puis elle allait devoir répondre, soufflant comme si elle savait déjà à l'avance le chemin qu'elle allait devoir faire elle regarda une nouvelle fois par dessus bord en bloquant les petites mains de Sena afin d'arrêter les gestes enfantins qu'elle faisait. Et elle voulait s'enfuir? C'était à ne rien y comprendre, d'habitude des trois c'était elle la gamine. Mais tout once de logique avait disparu depuis leurs enlèvements.

Des rires, des pleurs et surtout des gosses. Une garderie géante elle n'avait pas mentit la Super-Nova. Mais que faire? S'enfuir elles étaient marrantes les deux, elles avaient eu la belle vie elles. Mais Izumi n'avait rien eu, mais au moins les trois filles étaient d'accord sur un point. Elles devaient quitter l'île au plus vite.

-Et on quitte l'île sous cette forme? Non parce que votre super-plan comporte aucun moyen de recouvrer notre âge.

Le ton était froid, glacial et la mâchoire enfantine crissait, et aucune des trois ne pouvait entreprendre quelque chose de noble ou un acte héroique. Leurs situations n'était déjà pas très reluisante mais en plus si elles devaient s'enfuir ça serait pire.

-On pourra pas y arriver à trois. Je suis sur qu'on est pas les seules à ne pas vouloir être ici.

Un sourire carnassier se forma sur le visage de l'enfant tandis que le bateau touchait la terre. La ville principal servait de port d'arrimage pour les quelques navires autorisés à circuler dans la crique, et aussi de centre de tri. C'était pas bien compliqué de trouver de nouvelles recrues pour un coup à faire, et Izumi avait déjà des idées en tête. Elle n'avait peur que d'une chose, que son armure, ses biens et son navire soient détruits heureusement cela ne fut pas le cas car elle entendit deux grandes parler entre elles.

-Maman veut qu'on retape le bateau, elle dit qu'en l'améliorant il y a moyen que celui-ci serve de nurserie flottante vu qu'on peut pas s'étendre au nord. Pis les affaires des mômes tu les fous avec les autres dans les objets confisqués.

C'était déjà une chose d'apprise, la suite des événements acheva d'effrayer la mini capitaine. Les enfants se ruaient tous sur la grande place, par envie ou par peur. Ils étaient tous impressionnés par les attractions, le paradis sur terre. Des magasins de bonbons ambulants gratuit, le décors était beau, trop beau pour être vrai. La mini blonde se retourna vers Margo, seule figure rassurante et qui avait un semblant d'autorité. Sena avait prit la meilleur place en se plaçant sur ses épaules, une partie d'Izumi la tiraillait entre le fait de demander les bras ou la main et l'autre refusa strictement ce manque de confiance ce comportement enfantin.

-On a besoin de trouver les deux abrutis du navire d'en face.

A moins que ce soit l'inverse, et que ce soit elles qui viennent voir le petit trio. Et Izumi devait se l'avouer, voir des anciens adversaires version minimoys avait un côté comique, enfin elle réprima aussi son rire lorsqu'elle se rappela sa propre condition du moment. La plus grande des deux tirait par la main une petite fille ne devant pas dépasser les deux ans et au contraire c'était la médecin des Avengers qui tirait une petite ancienne rebelle de la marine. Et la plus grande avait un ton paniqué et effrayé alors que le bébé sur pattes colèrait.

-Ex..excusez moi je sais pas si vous vous souvenez de moi mais heu...on était adversaires. On s'est dit qu'on pouvait se...rejoindre? Enfin je sais pas mais c'est que Stamina dit, on est désolé de vous dérangez mais on a pas vraiment de copains...


-Z'est pas du tout cha! Tu dis n'importe kwaaaaaa Rosa! Z'ai dit qu'on devait les trouver paske qu'ils avaient la plus grande de nous pis qu'on pouvait se faire la malle.

Izumi à ce moment aurait bien facepalm si elle le pouvait mais la proposition d'en face était sérieuse, quand elle pensait à des recrues c'était pas exactement à ça qu'elle pensait. Puis c'était un bébé...en parlant de bébé, les trois sales mômes et Anya était ou? Sans compter sur l'assassin, elle au moins devrait être utile. Voilà la liste des priorités! Trouver les anciennes copines et veiller sur les mômes qui devaient probablement faire une crise d'angoisse à l'heure actuel. C'était pas évident, elle devait tout gérer parce que si elle laissait Margo faire on en sortirait jamais et en même temps elle pouvait pas veiller sur tout le monde avec son physique de petite fille. Elle comprenait maintenant comment les gens craquaient si vite devant le moindre obstacle. Sauf qu'ici l'adversité en question était quasiment insurmontable. La voix nasillarde du bébé la sortit de ses rêveries.

-Ze suis pas folle hein, ze suis pas toute seule n'en plus! Ze m'appelle Stamina pis l'aut peureuse c'Rosa! On a trouvé deux potentiels alliés pour la bataille.

L'envie de dire 'La seule bataille que tu vas mener c'contre le fait de dormir à sept heures du soir ou non' frôla l'esprit de la capitaine rétrécie.

-Le...le soucis c'est qu'avec son âge Stamina pourra pas sortir d'ici...les grandes sont à fond sur la sécurité des tout petits...alors...heu je voudrais pas l'abandonner.


-Et donc? Finalement vous servez à rien?

Siffla d'un ton désinvolte la blonde.

-Hé oh tu vas mieux causer à Rosa la boit' de conserveuh! On est pas venu pour faire de la charité d'abord! Alarah ramène toi avec ta maîtresse.

Quoi encore... Et le groupe descendit avec les deux anciennes adversaires qui menait le pas, Izumi pendant ce temps cherchait du regard l'entrepôt ou l'endroit ou le navire reposait. Mais tout ceci ne servait à rien dans tous les cas, sans taille adulte pas de fuite. Elle faillit se perdre une ou deux fois mais finalement le groupe se retrouva à l'écart des bruits, des pleurs et surtout des adultes.

-On...on a trouver des résidentes d'ici qui ont étés enlevés depuis un moment...je sais pas si elles nous aideront...

-Laissez place les manants! Je suis une noble bande de gueux crasseux!

-Madame dois je vous rappeler l'état de votre...

-Tais toi donc espèce d'idiote pas devant la foule!

-Madame les instructions pour nous autres adolescentes sont clair...vous devez être changez toutes les...

-Mais vas tu donc te taire! On arrive regarde!

Et un autre spectacle hors du commun. Une adolescente femme poisson portant sur ses épaules une espèce de bébé à peine plus grand que Stamina dans des habits trop grand pour elle puisque que la robe descendait sur les épaules de sa monture du moment. C'était ça l'aide que proposait les deux pirates? Izumi jeta un regard à Margo...elle allait pas tarder à craquer. Et c'était quoi au juste ce relents horrible, comme un vent des égouts qui se déplaçait en suivant les nouveaux arrivants. Les hommes poissons puaient à ce point la marée?

-Je dois toujours pas lâcher le morceau Margo? Non parce que si tu trouves une once de bonne idée et le moyen de positivé pour du concret tu me le dis.
Spoiler:
 
http://www.onepiece-requiem.net/t13445-izumihttp://www.onepiece-requiem.net/t13522-izumi
avatar
Margo Wimund

♦ Localisation : Grand Line a suivre des ordres de merde :D
♦ Équipage : L'Iron Fleet, avec un bateau qui en jette. Izumi la BGette

Feuille de personnage
Dorikis: 2232
Popularité: -80
Intégrité: -53

Sam 19 Sep 2015 - 0:51


Comme si elle avait envi d'finir comme ça, à changer des couches à dix-huit ans à peine. Comme si sa vie de forgeron de choix allait se finir dans la merde de ces gosses. Comme si elle allait juste capituler devant ces énormissimes difficultés.

En réponse à la rousse envahissante et bruyante, elle soupira profondément en secouant nerveusement la tête. Margo avait levé les yeux vers le ciel sans nuage pour marquer son désarroi.

J'ai une idée : on verra ça sur terre. C'pas c'deux merdeux qui vont nous aider. Lâcha t-elle plus pour répondre à Izumi alors qu'elle voyait enfin c'que sa capitaine venait de voir apparaître. Elle tenait pas compte des propos des deux choses qui venaient de s'incruster dans leurs conversations de seconde zone. L'ennemi. Faire équipe ? Pouah ! Mais c'était du délire. Margo pourrait très bien s'débrouiller toute seule. Elle avait bien quelques idées de stratagèmes, de confections hors paire qu'elle manipulerait dans l'ombre.

Tsss. Y avait bien le soucis d'l'âge de ses coéquipiers oui. Ses lèvres se pincèrent. C'était un vrai problème. Ouais, figure toi qu'j'y connais rien en fruit de mon cul, encore moins quand il s'agit d'inverser la balance. Tsss.

Puis d'abord, t'as rien à dire, Cap'taine, c'toi qui m'a foutu dans c'te merde là. Au lieu de la foudroyer du regard, parce que c'était inutile, un sourire large tira les lippes de l'émeraude. Un sourire goguenard qui voulait dire, va engueuler quelqu'un d'autre, merci. J'suis pas là pour supporter tes caprices. Puis des ondes négatives, j'en ai d'jà pleins la caboche. J'suis d'jà bien désespérée t'vois. S'tu pouvais en filer plutôt à la saute cervelle qui s'ballade sur ma tronche là. Ça m'arrang'rait.

La petite Sena qui avait élu domicile et qui l'empêchait de voir l'arrivée de ce qui puait les tréfonds de la mer qui se baladait avec un autre bébé. C'quoi ce monde. Accoster là ? C'était la merde. Elle avait bien des idées de plan d'armes en tête, avec les échappatoires, mais rien de concret. Puis l'odeur s'imposait à son esprit. Elle fronçait le nez. Mais la jeune adulte était totalement tournée vers ces idées qui jaillissaient pour s'éteindre aussi tôt. C'était encore mieux qu'un feu d'artifice, avec les odeurs en plus. C'était vraiment le poisson cette odeur ?

Attends qu'on mate c'qu'il y a sur l'île... J'sais pas encore c'que j'aurai sous la main tu sais... J'peux pas monter un plan sur c'bateau. Et... Dans la foule, elles étaient descendu, Margo jouait des coudes pour repousser les pleurnichards qui cherchaient déjà des bras protecteurs. Dans le style, trop tard, mes deux bras sont pris, le regard de l'émeraude voulait tout dire.

Quel genre de plan ? Ajouta une voix curieuse dans son dos. Une pression tomba lourdement sur les épaules de Margo. La voix de Lance venait de la refroidir totalement. Du genre elle avait eu l'impression de mourir. Qu'est-ce qu'elle avait entendu ? L'intégralité de la conversation ou juste... La fin ? Adieu plan d'attaque. Le dos tout à coup voûté, elle mit un temps fou avant de courir après la vie :

Meuh. Plan couche quoi. Va falloir s'ravitailler avec tout c'monde qui s'perche au portillons vous voyez. L'clonage de couche, ça doit pouvoir s'faire, nan ? La tronche bien convaincue de cette garce lui assura une surveillance rapprochée pour elle aussi. En espérant que c'était pas l'engin poisson qui allait s'en charger. Elle eut envie de vomir lorsqu'elle pinça légèrement Izumi pour lui siffler : Ouais, plus aucune chance.

Mais elle irait quand même repérer un peu ce qu'il y avait sur l'île.
C'était immense. Et ça voulait dire qu'il y aurait des plantes avec des propriétés plus ou moins intéressante. Cela voulait aussi dire qu'il n'y avait sûrement pas que ce petit bout de parc enfant. Il y aurait des planques. Entre ses dents, sans s'en rendre compte, elle siffla entre deux pensées : ... terrain... Moué... s'attends-le moins... C'était vague, mais dans sa tête ça prenait forme. La puissance de combat de Lance l'effrayait suffisamment pour avoir envie d'se barrer. C'était une trouillarde ouais, mais elle refusait catégoriquement d'veillir ici. Il était où l'transate ?

Par contre pour relancer la croissance de ces deux copines, elle séchait. Sur ces mots, elle grimaça, déformant affreusement son visage.

T'sais comment on inverse l'pouvoir d'ce genre d'fruit ? ... Hm ? Hormis de tuer son propriétaire ? Parce qu'elle était pas sûre d'y arriver pour ça. Elle manquait d'puissance.
http://www.onepiece-requiem.net/t13565-margo-wimund-les-contes-dans-la-bouehttp://www.onepiece-requiem.net/t13784-margo-wimund-la-fiche-tec
avatar
Sena Natsumi

♦ Localisation : Grand Line
♦ Équipage : Iron Fleet

Feuille de personnage
Dorikis: 2110
Popularité: -86
Intégrité: -69

Jeu 24 Sep 2015 - 16:12


Comme d'habitude, la rouquine ne semblait pas plus alarmée que ça quant à la situation dans laquelle se trouvait l'équipage. Une situation qu'on pouvait facilement qualifier de désespérée étant donné leur nouvelle apparence de mioche. Pourtant, si elle n'était pas déjà devenue hystérique c'était pour la simple et bonne raison que rien ne lui disait que ce serait définitif. Donc dans ce cas, pourquoi péter un câble ?

Elle laissa ses nakamas s'arranger entre elles l'espace d'un instant, profitant de l'absence de surveillance pour jouer les funambules le long de la rambarde en disposant, qui plus est, d'un équilibre franchement douteux. Quand elle revint sur son perchoir ce fût pour observer ses camarades avec des yeux ronds et vides. Ces derniers s'agrandirent encore quand elle entendit Margo juste avant de sautiller sur la tête de la pauvre femme.

« Mais c'dégeulasse ! Crache-les ! Vite ! Viiiiiteuh !! Faut arrêter d'manger n'importe quoi, Margo-Obachan ! ~ »

Et comme si ça ne suffisait pas, voilà que la tête rousse avait à moitié escaladée la forgeronne pour chercher à lui ouvrir la bouche en grand et vérifier la présence des ondes négatives… Qu'elle ne risque pas de trouver, hein. Une façon de parler prise trop au sérieux et qui donnait une scène assez particulière, aussi ridicule que presque « violente ».

« C’pas rentré par là ! Ufu ~ J’suis aussi douée qu’un toubib ! T’peux me remercier de t’avoir sauvée ! ~ ♥ »

Fière pour un rien, on ne s'étonne plus pour si peu maintenant avec elle. Qui sait, avec un peu de chance ce moment idiot aura réussis à faire oublier quelques instants à ses nakamas qu'elles sont dans une merde noire.

Une idée qui fit son retour lorsque le navire finit par accoster et que l'agitation gagna le pont afin de débarquer toute cette marmaille de pirates en modèle de poche. Perchée sur la tête de Margo, le chapeau-Sena pouvait regarder avec des yeux de gamine émerveillée l'environnement presque paradisiaque qui se dévoilait à elle. Des attractions à n'en plus finir et plus encore.

Tant de choses qui feraient le bonheur de véritables enfants, mais dans leur cas cette vision était plus inquiétante qu'autre chose. Pour l'instant, Sena n'avait pas la moindre intention de finir ses jours ici dans un corps d'enfants, voulant de plus récupérer son apparence normale et ses deux airbags auxquels elle s'est habituée depuis le temps !

« Néé, né, Conserve-Chan… T'fais plus de boudin ? J'te préviens que j'refuse de rester coincée ici ! C'pas ce que t'm'avais promis quand on a pris la mer… »

Lâcha la gamine haute-perchée en gonflant les joues, comme elle le fait toujours quand quelque chose la contrarie. Contrairement à Margo qui avait eu le malheur de se faire entendre de mauvaises personnes, la rouquine n'hurlait pas, se disant qu'au pire la forgeronne pourrait relayer le message à la mini-conserve au sol.

Si elle n'avait aucunement participé -de manière intelligente ou constructive- aux débats de ses deux partenaires quant à la manière de se sortir de cette misère, la charpentière changea la donne de manière inattendue, comme elle a la manie de le faire quand les choses vont mal.

« Y a pas qu'nous qui voulons nous casser d'ici. Z'en ai entendus se plaindre quand je jouais à chat avec leur équipage. ♥ » Commença-t-elle à raisonner à voix basse à l'encontre des deux autres femmes « Pis si ça merde on pourra réessayer après l'dessert ! ~ »

Elle était sur la bonne voie au début… Avant de virer droit dans le mur en pensant à son estomac. Comme si elle pouvait espérer en avoir après une tentative d'évasion ratée...

Sans attendre ni faire attention au fait que Margo devait marcher pour guider ses deux mioches, Sena vint se coller à l'envers devant le visage de la pauvre forgeronne en position d'écureuil volant.

« Z’ai une idée ! Margo-chaaaaaaaan ? ~ ♪ » Dit-elle près de son oreille, en toute innocence « Faut que tu cries, par contre. ~ Ufufu ♥ »

Quand elle est comme ça, autant dire que ça sent le plan foireux à plein nez et que, sur le coup, ça ne présage rien de bon pour leur chaperonne devant se demander quelle mouche a piqué la charpentière. Chose qu'elle n'allait pas tarder à savoir…

Sena qui était toujours à l'envers lâcha subitement prise pour se laisser glisser vers le sol et en profita pour agripper le bord de la robe de sa camarade, entrainé avec elle dans la descente qui se produit en un rien de temps. Elle ne savait pas si elle allait en effet crier mais tant que l'adolescente faisait suffisamment de bruits pour attirer l'attention avec cette robe à moitié baissé, cela suffirait à la rouquine.

« Arigatooooooo ~ C’pour la bonne cause ! »

Avec un petit rire mesquin, amusée de sa bêtise fraichement produite malgré elle, la tête rousse profita de l'agitation pour se faufiler dans la foule. De nombreux mômes étaient bousculés dans tous les sens par les responsables qui cherchaient à calmer l'agitation, certaines devant se frayer un passage jusqu'à la source de cette dernière.

Pour Sena, la difficulté était de ne pas se faire marcher dessus comme un vulgaire tapis, occupée de ramper entre les jambes des mini-prisonniers jusqu'à atteindre un groupe qu'elle reconnaissait et dont elle s'approcha furtivement avant d'émerger d'un coup en plis milieu comme une taupe. Une sortie remarquée en plus par un lancé de bonbons qu'elle avait réussi à chourer à bords du navire durant le voyage, faisant bien entendus réagir pas mal de mioches voulant chacun leur part et contribuant ainsi à l'agitation ambiante.

« C’toi l’chat !! »

PAF ! Un des pauvres bougre venait se manger un coup sur la tête sans aucune raison, le faisant même chanceler suite au choc inattendu. Izumi n'avait pas été la seule à chercher des alliés potentiels pour se barrer et pour une fois la tendance de Sena à courir partout et faire n'importe quoi lui avait permis de se faire quelques contacts. Au pire ça fera toujours de la chaire à canon, déjà ça…

« On nous att--- Grupf ! »

Interrompu de suite par la charpentière, celle-ci voulait éviter de perdre trop de temps.

« La ferme !! Vous vouliez vous barrer, non ?! C’le moment de… »

Elle n’eut pas le temps de finir que leur mini-capitaine l’interrompit à son tour.

« … Du dessert ? De la sieste ? Pas d'êtres changés, j'espère, j'aime pô ça… Elle a les mains comme des râpes à fromages celle qui le fait, regarde… »

Heureusement, Sena n'eut pas à voir de quoi il parlait, le gosse rappelé à l'ordre par un autre membre de son équipage, honteux de voir son capitaine se comporter ainsi. Malheureusement, elle n'eut pas le temps de discuter plus longtemps avec eux car l'agitation commençait à se calmer. Les plus censés se mirent, à leur tour, à courir dans tous les sens tandis que la rouquine se faufila au travers de divers outillage du port, aussi discrètement que possible.

De là, elle pouvait voir que sa petite manœuvre avait néanmoins mis un sacré bordel avec tous ces gosses qui s'étaient mis à courir partout. D'un côté, elle les plaignait presque en imaginant ce qu'ils allaient subir comme punition en retour. Espérons que ça ira pour ses deux camarades...

« Yosh ! Plan Ninja-Sena : Réussit ! » Sur un ton victorieux, elle voulut s'éloigner davantage avant de sentir… Quelque chose qui semblait la retenir par les cheveux « Are ? »

Croyant au début que ce n'était rien, la fillette voulut reprendre sa marche mais la chose se produit à nouveau, la tirant en arrière d'un coup sec après avoir tendu ses cheveux.

« Humm ? ~ Les enfants qui volent sont punis ~ »

La voix qui venait de résonner semblait être au-dessus de la gamine qui, une fois relevée, regarda par elle-même. Elle se figea d'un coup quand elle découvrit une personne, visiblement adolescente qui tenait à la main une sucette d'une taille plus que surréaliste, ronde et dont la couleur rouge semblait pouvoir vous faire savourer le goût rien qu'avec les yeux.

« J'ai rien volé ! C't'eux les voleurs ! Et t'qui toi, d'abord ? Margo-Chan m'a dit d'pas parler aux inconnus ! »

L'inconnue en question sembla sourire en entendant parler la fillette, à moins que ça ne soit une grimace en cherchant à manger sa sucette.

« Et ça, c’est quoi alors ?! »

Dit-elle en tirant sur la sucette qui avait attrapé une partie des cheveux de Sena, la forçant à résister pour ne pas tomber de nouveau.

« Aieuh !! Fou moi la paix, j’suis en pleine mission-super-spéciale-importanteuh ! »

Cette fois, la charpentière montra qu'elle savait aussi se défendre et tira, à son tour, d'un coup sec à l'opposé de l'inconnue. Visiblement avec trop de force, malgré la légère douleur sur le crâne car ce geste envoya voler la pirate vers l'avant, se vautrant tête la première sur le sol.

« HEY ! REND MOI CA TOUT DE SUITE, SINON… ! »

On aurait dit qu'elle venait de réveiller un monstre vu le changement radical de comportement, ce qui effraya tellement Sena qu'elle prit ses jambes à son cou pour éviter de se faire attraper, criant surement aussi fort que l'adolescente à ses trousses. Si seulement elle savait que la poursuite était due à cette sucette accrochée dans ses cheveux…

« LAISSE-MOI TRANQUILLEEEEEE !!! BOUIIIIINNNN SENCHOOOOOOOOOOOOOOOO !!! ~ »

La voilà poursuivie par une folle, sur une île de fou et sans savoir où aller ni même que celle qui lui courait après n'était ni une ennemie, ni une alliée…

PNJ intégré ce tour-ci:
 
http://www.onepiece-requiem.net/t13435-sena-natsumi-on-rentre-du-boulothttp://www.onepiece-requiem.net/t13605-fiche-technique-de-sena-n
avatar
Izumi
L'Armure brisée

♦ Localisation : Second Peace Island
♦ Équipage : Capitaine de l'Iron Fleet

Feuille de personnage
Dorikis: 3540
Popularité: -280
Intégrité: -130

Sam 26 Sep 2015 - 23:06



-DEAAAAAAAAAAAAALLLLLLLLLLL'EUUUUUUUUUUSEEEEEEEEEEEE

La voix tonitruante stoppa net l'adolescente dans sa course effrénée derrière la gamine rousse, et une moue boudeuse se dessina sur son visage. Si prêt du but elle était arrêter par une inconnue avec une paire au niveau du torse encore plus imposant que l'étaient ceux de Sena à l'époque. Chapeau de pirate et demi douzaine de gardes-chiourmes à ses côtés la nouvelle venue avait littéralement arrêter toute trace de brouhaha sur les quais. Pour la première fois depuis leurs arrivée et la rencontre avec tout et n'importe qui l'équipage pouvait observer une once de menace de la part de cette femme. L'armure elle observait en retrait sur un canasson blanc la Super-Nova et une partie de son escorte qui laissant maître de la situation la nouvelle venue se contentaient de rester en retrait.

-Combien de fois faudra-il te dire qu'on ne fait pas peur aux nouveaux venus. Surtout quand cette dernière est une petite fille tu lui aurais fait quoi si tu l'avais attrapé hein? Tout ça pour ta sucette, la pauvre s'en est même pas rendue compte. Pour la peine tu lui donneras la moitié de ta réserve de confiseries et si c'est pas fait d'ici ce soir tu iras voir Maman, tu sais très bien combien elle déteste ce genre de caprice.

Elle se rapproche et tous les gamins la fixent, faut dire qu'avec son foulard sur la bouche et son chapeau de pirate elle a un air mystérieux mais surtout elle semble déterminé. Personne ne chouine ni ne pipe mot, même la noble sur les épaules de sa femme poisson met son pouce en bouche pour faire bonne impression et Stamina monte dans les bras de sa compère, semblant presque terrorisée. Mais ce que la foule ne peut entendre c'est la discussion entre la cheftaine en second et l'adolescente.

-Tu viens officiellement d'intégrer l'équipage félicitations, Espa voulait t'envoyer chez les trois/quatre ans en stage d'un mois pour t'apprendre le gout du partage mais j'ai plaidé comme toujours en ta faveur et il semble que ton caprice tombe à pic. La gamine que tu viens de courser pour rien fait partie de l'équipage d'une forte tête. On te briefera les informations nécessaires pour l'heure tu as ordre de les approcher comme la plupart des rebelles elles vont vouloir quitter l'enceinte et partir en solo pour trouver un moyen de s'enfuir.

Elle sait que normalement un sermon ne prend pas autant de temps et accélère les choses.

-Maman est désormais au courant de ton petit marché noir, tu ne risques rien si tu fais ce qu'on te dit. Et ce que souhaite Maman c'est que tu aides ces mioches à déguerpir d'ici. Ils auront l'illusion d'avoir trouver une sortie. La manipulation tu connais non? Ah et ce soir comme d'habitude j'espère que tu as une nouvelle histoire à me raconter pour m'endormir sinon ça ira mal pour ton matricule me suis je bien fait comprendre?

Euse acquiesse en ravalant sa salive. Bha dit donc pour une nouvelle c'est une nouvelle bon première étape de faite survivre à Aru et à Maman. Seconde étape, obéir et donner ses bonbons...Elle en a presque plus! Bon d'accord elle a de quoi remplir un grenier mais quand même c'est pas juste c'est les siens. De sa poche elle sort une sucette couleur arc-en ciel et la met dans sa bouche avant de marmonner et de partir. Pendant ce temps là Aru en soupirant fait retourner chacun à ses occupations en envoyant systématiquement des nounous faire des groupes.

La discussion reprit alors son cours normal hormis le fait que Stamina était resté bloqué sur cet épisode, Rosa en profita pour enfin discuter sans avoir les hurlements incessants de ce bébé qui était plus vrai que nature.

-Bon heu du coup comme vous l'avez vu on peut pas vraiment vous aidez mais heu si vous partez surtout s'il vous plait pensez à nous! Enfin à moi Stamina est plus calme comme ça.

Et voilà que les anciennes alliées se tiraient dans les pieds. Izumi soupira, passant une main dans sa chevelure blonde d'ou émergeaient pourtant les racines rousse. La voilà condamné à subir le destin et ce qui en découlait? Malheur sur malheur. Et du côté de la noble et de sa femme poisson puante?

-Je refuse de risquer mes privilèges et ma vie pour des inconnus gueuses non mais et puis quoi encore bon maintenant partons...

-Non maîtresse.

-Que dis tu espèce de face de morue?

-...Je dit qu'au prochain gros mot je vous change en public devant des inconnus et que vous dormirez dans un dortoir public maîtresse dois je vous rappelez pourquoi vous avez des passes droits?

-Comment oses tu te....-regard froid de sa monture en sa direction-Bon...bon...mais alors quoi?

-Je vous retrouve dès ce soir, en attendant visiblement Deal'Euse doit s'excuser auprès de vous, soyez prêtes je ne pourrais pas rester longtemps. Je risque tout. En attendant je vais m'occuper de ma petite maîtresse.

-Et pourquoi je te croirais?

-Parce que tu n'as pas le choix pirate. Parce que sans moi vous serez bientôt dans le même état que ma maîtresse et la grande perche sera aussi docile que je le suis.

Cela n'avait pas de sens, aucun sens même et elle se refusait à obéir aux ordres de cette raclure de poiscaille. Quand à l'origine de l'odeur cela lui traversa l'esprit mais ne percuta rien, elle préférait directement passer à la trappe l'idée qu'un corps petit indiquait un contrôle de soi même moindre.

-Cela règle donc la question en même temps de notre fuite, des couches et quoi d'autre ah oui j'ai beau faire deux têtes de moins que toi Margo n'oublie pas qui est la capitaine. J'assume entièrement ce dans quoi on est mais en même temps si t'étais plus forte et pas apeuré par chaque affrontement on en serait pas là. Tu t'es fait dessus comme cette gosse voilà la réalité et...

-Hum hum, vous tolérez que cette petite vous parle comme çà? Je vois pas pourquoi je serais obligé de vous donnez mes bonbecs mais bon. Sinon je vous propose un Deal, c'est drôle c'mon nom. Oh ça va souriez ça pourrait être pire genre au lieux d'avoir une sucette dans les cheveux elle pourrait avoir je sais pas de la colle...Ouais bon z'êtes pas très expressifs. Moi c'est Deal'Euse et comme mon nom l'indique je peux vous avoir tout ce que vous voulez. Visiblement vous cherchez à vous faire la malle, j'ai de quoi vous aidez. Et surtout des informations z'en dites quoi, enfin je parle surtout à votre gérante j'ai besoin de son accord.

-Bon écoute moi face de tempura j'ai jusqu'à présent accepté la folie et le non sens de cette île de mort pour je ne sais quelle raison tu me manques encore une fois de respect et je te jure que...

-Que quoi, t'as pas été capable de pas finir ici alors maintenant tout ce que tu peux faire c'est accepter les conditions qu'on t'impose pour t'enfuir t'es pas contente je me tire. Les crises des gamines de votre groupe j'en ai marre et j'ai d'autre choses à faire. Mon offre se renouvelle une seule fois alors donc qu'en dites vous? Ah et en tant que responsable z'êtes responsable aussi de l'hygiène des gamins sous votre responsabilité. Et en l'occurrence il semblerait que la blondette est...mouillée?

Qu'est ce qu'elle disait encore l'autre folle avec ses cheveux de morts et sa tronche immonde. Comment ça elle était mouillée il pleuvait pas pourtant. Et pourtant et pourtant elle sentait que quelque chose n'allait pas. Elle osa regarder son entre jambe et ce qu'elle vit l'acheva. Ses joues tournèrent au pourpres et les larmes menacèrent de couler mais par, par ce qui lui restait d'orgueil elle refusa de chialer cela ne ferait que montrer qu'elle était devenue une enfant lambda et que Lance l'avait brisée. Cela ne ferait que la briser pour jamais et elle deviendrait une autre chieuse courte sur pattes. Mais ce n'était pas le cas. Son regard en direction de Margo implorait un semblant d'engueulade, de sermon enfin de quelque chose qui pouvait au moins permettre d'oublier la situation humiliante et quelque chose lui donnant de la maturité. Vite ou cela allait vite dégénérer et Euse attendait sa réponse. Tout, tout reposait sur Margo désormais bien plus capitaine que la vraie. Pitié Margo dit n'importe quoi mais rien sur...c'était un accident. Elle gémissait légèrement l'Izumi. Sur que sans armure c'moins pratique d'avoir une grande gueule pas vraie.

Margo allait devoir gérer une rousse en furie et une blonde dont la coloration des cheveux disparaissait tandis qu'elle craquait mentalement. C'était plus une torture c'était...

-Lance fait exprès de faire craquer les meneurs au début, comme ça après les autres rentrent dans le rang. On élimine les têtes et les corps tombent, tu remarqueras pirate que tous les capitaines sont ciblés. Soit ils deviennent garde chiourmes si ce sont des filles sinon ils sont à la charge de leurs anciens nakamas. Bienvenue à Neverland, un paradis pour certains un enfer pour d'autre. Mais il existe bien un moyen de se tirer d'ici, mais il me faut votre accord. Alors?! Le temps passe...
http://www.onepiece-requiem.net/t13445-izumihttp://www.onepiece-requiem.net/t13522-izumi
avatar
Margo Wimund

♦ Localisation : Grand Line a suivre des ordres de merde :D
♦ Équipage : L'Iron Fleet, avec un bateau qui en jette. Izumi la BGette

Feuille de personnage
Dorikis: 2232
Popularité: -80
Intégrité: -53

Mar 6 Oct 2015 - 22:33

La jupe en bas, le cul à l'air frais, elle aurait presque pu apprécier les caresses du vent sur... C'est ça que vous voulez lire ? Sérieusement ? Margo préférait largement gueuler, pestiférer contre cette chevelure de feu qu'elle allait prendre le soin d'arracher après avoir remonter son jupon. Car gueuler c'était bien mais ça ramenait l'attention sur ses gambettes et son visage écrevisse. La priorité revenait à ce tissu. Elle se sentit beaucoup plus à l'aise avec, rencontrant certains regards surpris avant qu'un bordel attire l'attention du peuple.

Elle, elle avait des idées plus au moins bancales, mais celle-là ! Sena, c'était une bombe, il était où le minuteur ? Pitié !
Comme pour appuyer ses pensées secrètes, elle foudroya la petite capitaine du regard. Izumi avait beau supposer que ce n'était pas de sa faute, elle restait à camper sur sa position. Même lorsque les silhouettes inquiétantes des doyennes leurs faisaient de l'ombre et les obligeaient à pisser dans leurs culottes. Ces femmes étaient déstabilisante, et sa non-puissance ne faisait qu'accentuer sa propre peur. Izumi nota bien évidemment le besoin que Margo avait de se cacher lorsque la situation se compliquait. Elle était faible. Nulle. Ces mots raisonnaient dans sa tête et ça la blessait clairement d'être aussi misérable. Je ne suis pas une femme d'action. Je fournis point. Au lieu de sortir des propos simples et intelligibles, pour faire passer ses émotions à la gamine qui lui arrivait aux genoux elle murmura :

D'solé. Tout le monde n'est pas né avec une épée dans l'fion.

Une brune qui se prenait sûrement pour la classe incarnée avec son morceau de sucre dans la gueule ramena assez vite son visage. Margo fronça simplement les sourcils en voyant arriver Euse sur eux. Elle avait d'une certaine façon agressé l'une de ses protégés, du moins tenté d'attaquer. Négocier avec elle la rendait nerveuse. Margo avait envie d'être mauvaise, sarcastique. Lui balancer des fonds de chaussettes lui aurait fait le plus grand bien. Margo n'arrivait pas à faire confiance à des fonds de chiottes. C'était difficile en soit d'accepter de faire un marché avec, même si elle pouvait être d'une grande aide. Euse commenta l'état de sa voisine. Oups. Merde. Et la couche ? C'est qui qui avait pensé à lui en enfiler sur le bateau ? Comment ça c'était de sa faute à elle.

Les lèvres de Margo s'entrouvrirent alors qu'elle passait du regard amusé de l'hors la loi à sa capitaine. Mais j't'emmerde. Siffla la vipère dans son esprit. Était-il utile de laisser fuir l'unique possibilité d'avoir du matos interdit entre les mains ? Elle vient vite pour les affaires. Après un instant de réflexion, un moment de peine pour Izumi aussi, elle se cala devant sa capitaine, la dissimulant derrière son dos avant de dire :

Ayez l'extrême et suprême... obligeance, d'ferm... de ne pas ... d'épiloguer sur ce sujet. Il serait dommage qu'vous vous retrouvez mouillé aussi. Ou avoir l'envie de retourner cette culotte mouillée sur les doux cheveux corbeaux de la dame aux bonbons. Elle avait tenté d'être le plus poli possible. Et avant que la jeune femme s'offusque et s'en aille, elle enchaîna en jetant un coup d'oeil du coté de Sena : J'accepte le Deal. C'combien l'service ? C'EST COMBIEN LE SERVICE ESPÈCE DE PROFITEUSE ? Marchander ? Elle avait horreur de marchander pour des matériaux de survie contre des... bonbons ? C'était bien ça qu'elle venait de répondre presque immédiatement. Des bonbons ? Ne pas rire. Elle était sensée les chier les bonbons ? Parce qu'elle voyait pas comment elle aurait la possibilité de s'en fournir des tonnes sans donner l'impression de les voler sur les stands de l'île. Aaaah... Elle pouvait toujours demander à ces rejetons de lui en ramener régulièrement, souvent, tous les jours. Ok. Des bon-bons pour Ma-dame. J'v... Au fond de ses narines, un poil la chatouilla. Un courant d'air froid plus tard, elle éternua, bruyamment cela va de soi. Ah. Dégueulasse. Un sourire faussement amusée tira ses lèvres alors qu'elle s'essuyait rapidement les mains sur son jupon et qu'elle chopait la main tendue de Euse pour la serrer presque affectueusement. Un plaisir de marchander avec vous. Et d'étaler un peu de vert sur ta face. Ça allait être difficile de marchander avec la brune, elle l'aimait pas beaucoup c'était clair. Et ça serait sans doute réciproque... Mais l'émeraude s'arrangerait pour faire des bonnes affaires dans le règle de l'art, quitte à bouffer un peu de bonbec au passage.
http://www.onepiece-requiem.net/t13565-margo-wimund-les-contes-dans-la-bouehttp://www.onepiece-requiem.net/t13784-margo-wimund-la-fiche-tec
avatar
Sena Natsumi

♦ Localisation : Grand Line
♦ Équipage : Iron Fleet

Feuille de personnage
Dorikis: 2110
Popularité: -86
Intégrité: -69

Sam 10 Oct 2015 - 16:08


Pendant tout un temps, Sena courrait n'importe où en agitant ses petites jambes pour tenter de fuir à l'adolescente enragée sans savoir que tout ce qu'elle voulait en fait était la sucette coincée dans la chevelure flamboyante. L'âne et la carotte, voilà ce qui s'était involontairement mis en place, bien qu'il s'agisse cette fois d'un âne plutôt effrayant et impoli ! Ce que l'on voyait également durant cette course poursuite étaient les deux robinets ouverts qui lui servaient d'yeux pour pleurer, digne d'un cartoon à n'en pas douter.

Ne regardant pas où elle allait, Sena joua d'une chance abusive et profita de sa petite taille sans le savoir quand elle passa plusieurs fois de peu sous une branche ou poutre qui traînait sur le chemin, forçant d'ailleurs Dealeuse à de petites manœuvre pour ne pas perdre sa sucette fuyarde.

« J'te tiens saleté ! Tu pensais qu'une mioche pourrait m'échapper, sur MON territoire ?! Hé ! »

En voilà une qui n'avait pas compté sur le côté anguille de Sena qui parvint à littéralement lui glisser entre les doigts. La poursuite reprit jusqu'à ce que Dealeuse parvienne à agripper la sucette et s'y cramponne, ne parvenant pas à stopper la fillette dans sa course tout de suite, ce qui l'entraîna dans celle-ci.

« Gaaah ! Mais fou moi la paix bordel ! Ça fait maaaal !! »

Trop occupée à faire une grimace à la brune qui n'en démordait pas, la charpentière miniature vit au dernier moment la branche située à sa hauteur et parvint à l'éviter de justesse grâce à un bond hasardeux. Un bond qui n'arrangeait pas ses affaires car une autre branche, placée plus haut, pointa le bout de son écorce. Même si Sena était passée par-dessus, Deal'Euse avait continuée tout droit, par-dessous la branche.

Ce geste contrebalança la course de la gamine qui, malgré sa course poussa un râle de douleur suite à la sensation désagréable d'un nouveau tiraillement capillaire alors que son poids léger lança un tout autre effet. L'effet yoyo, ça vous parle ? Ben c'est ce qui se produisit et c'était bien sûr la rouquine qui jouait le rôle dudit yoyo.

Stoppée nette, Sena fut lancée dans la direction opposée où elle se dirigeait et avant même que sa poursuivante ne soit parvenue à récupérer sa sucette géante voilà qu'un missile à tête flamboyante lui emboutit l'estomac pour les faire s'écrouler au sol. Heureusement pour elle, le choc l'avait forcée à lâcher sa gourmandise et ainsi évitée de faire un tour de manège autour de la branche.

« Toiii… » Elle fulminait de rage « Je vais te tuer ! Te transformer en poudre pour la nourriture des mioches… Faire de tes os des bâtonnets pour les sucettes ! Comment t'ose me faire ça, à MOI !! »

Si elle était tentée de dire quelque chose, l'instinct de survie de Sena la poussa seulement à afficher une moue inquiète avant de prendre, une fois de plus, ses jambes à son cou et relancer une nouvelle course-poursuite pour échapper à ce qui pourrait bien être le terminus de son voyage.

Heureusement pour elle, une voix forte s'éleva à l'attention de Deal'Euse et la stoppa dans sa folie meurtrière. La maîtresse des lieux avait débarquée avec toute sa clique pour s'entretenir avec l'adolescente, sous l'écoute attentive de tous les prisonniers de poches qui conservaient un silence mortuaire. Personne ne bougea durant un temps à l'exception d'une simplette rousse. Cette dernière profitait que sa poursuivante soit occupée pour se débattre avec la sucette, l'ayant attrapée comme un koala autour d'une branche sans qu'on puisse vraiment différencier les moments où son but était de la décrocher de ses cheveux et ceux où elle ne voulait que la dévorer afin de se remplir le ventre. C'est que ça creuse de courir autant !

Sena se retrouva à rouler au sol comme un ballon, jusqu'à arriver contre les pieds de Lance à qui elle ne prêtait même pas attention au début, mâchouillant la sucette entre ses quatre petites membres jusqu'à se rendre compte qu'elle était subitement à l'ombre. En levant les yeux, la surprise de la rousse fut aussi grande que la paire d'airbags qui se tenait au-dessus d'elle, la faisant pousser un cri de surprise avant de bondir vers l'arrière et se retrouver en ce qu'on pourrait qualifier de « position du toutou », grognant et s'agitant comme pour bondir dessus.

« Mais t’es malade ou quoi ?! Pointe pas ça au-d’ssus d’moi, j’veux pas mourir écrasée !! C’pas trop dur pour regarder la route, Obachan ? ♥ »

C'était l'hôpital qui se fou de la charité quand on sait à quel point elle-même était fournie en temps normal. Cela devait d'ailleurs être une forme de jalousie de se retrouver sans aucune forme, de force, comparée à celle-là qui agitait ces deux montgolfières. Au moins elle n'avait pas de concurrence…

Durant quelques secondes, la petite charpentière s'était d'ailleurs remise debout pour, de loin, chercher à mimer la forme de cette poitrine avec ses mains -vive la perspective- avant de reporter ça sur elle et se tapoter, manquant de chialer quand elle fit à nouveau face à l'absence totale de matériel, chez elle. Sena ne manqua pas de filer rapidement se fondre dans la foule telle une taupe au cas où elle aurait énervée la dame.

Le pire ce fut que sa meilleure cachette ou échappatoire était la jambe de la brune qui s'éloignait de la supernova avec qui sa discussion semblait terminée. Si au début elle avait fait semblant de ne rien remarquer, sans doute pour garder la face, elle n'attendit pas longtemps pour agripper la rouquine par la ceinture de son pantalon-salopette improvisée et de la jeter sans aucune douceur devant elle.

Dans un petit « pouf » voilà que la charpentière était à nouveau face à ses nakamas qu'elle salua d'un grand geste de bras, un sourire digne du joker sur le visage comme si elle s'était amusée comme une folle.

« Hoooy ! Z’êtes là, Conserve-chan ! Margo-Obachan ! Alors, on s’tire d’ici ? J’suis tombée sur une vilaine femme qui voulait m’tuer… En plus elle m’a courue après et tirée par les cheveux sans raison ! »

Si elle savait… La femme en question était de nouveau proche d'elle mais heureusement pour Sena, Margo sembla se lancer dans une sorte de négociation avec elle, le prix en bonbon parvenant apparemment vite à faire oublier la charpentière et ses bêtises.

De nouveau aux prises avec la sucette collée à ses cheveux, cette fois Sena l'avait posée au sol, les pieds dessus et tirait par petits coups jusqu'à ce que l'éternuement de Margo ne la surprenne tellement qu'elle sursauta, emportant d'ailleurs la sucette avec elle tout en hurlant une succession de jurons suite à la douleur des quelques mèches parties durant le geste.

« J'suis sûre qu'elle dit d'la merde juste pour t'arnaquer, te laisse pas avoir Mamie ! Elle a qu'à aller les chercher elle-même ses trucs si c'est si facile de sortir d'ici… »

Boudeuse et n'aimant visiblement pas beaucoup leur « sauveuse » inopinée, ce qui est rare quand on connait la rouquine, celle-ci laissa ensuite Margo poursuivre sa petite discussion et se balada avec sa sucette qu'elle présenta à Izumi visiblement mal dans ses baskets. On aurait cru un mur quand elle lui agita la sucrerie devant le visage, avant de finalement s'en servir comme d'une batte pour aller lui tapoter les bords de la couche.

« Moshi moooooooooooshi ? Conserve-Chaaaaaaaaa ? "Conserve-chan est absente pour le moment"  faudrait laisser un message qu’elle sache nous retrouver après. ♥ »

Difficile à dire si elle était sérieuse et si son imitation de den den mushi répondeur était délibérée… Enfin ça ne changeait rien à l'idiotie de la chose. La laissant tranquille, Sena retourna vers Margo et l'autre peste quand elle les vit se serrer la main, n'entendant qu'un bout de la discussion mais ça ne l'empêcha pas de venir se placer entre les deux, face à Deal'Euse.

« J’ai un début d’paiement ! Coupines ? ♥ »

Avec une bouille d'ange toute innocente, la charpentière présenta la sucette à la brune comme en gage de paix et de premier versement pour leur accord. Un cadeau plus empoisonné qu'autre chose quand on sait où ça avait traîné.
http://www.onepiece-requiem.net/t13435-sena-natsumi-on-rentre-du-boulothttp://www.onepiece-requiem.net/t13605-fiche-technique-de-sena-n
avatar
Izumi
L'Armure brisée

♦ Localisation : Second Peace Island
♦ Équipage : Capitaine de l'Iron Fleet

Feuille de personnage
Dorikis: 3540
Popularité: -280
Intégrité: -130

Dim 11 Oct 2015 - 1:03

-Mon avis donc il compte pas?

La blonde trouvait quand même le moyen de la ramener. Comme gagné par un regain d'énergie alors qu'elle regardait sa seconde négocier avec une femme qu'elle aimait de moins en moins. C'était louche trop louche pour que ce soit vrai, qui viendrait faire copain copain avec un équipage de forte têtes et dont l'une d'entre elle avait volé un de vos biens? Mais elle n'avait plus son mot à dire et c'était déjà humiliant de se faire infantiliser par Sena en qui en rajoutait une couche justement. Elle espérait que Margo ne vienne pas trop rapidement à cette conclusion. Mais Deal'Euse la ramena comme à son habitude.

-Hum, t'es une marrante toi. Je crois savoir maintenant pourquoi elles...sont si gentilles avec vous. Vous avez de la chance que l'une d'entre vous soit en possession de ses moyens, normalement c'est stade nurserie pour toutes les rebelles. En parlant de rebelle on se voit demain matin, les bonbons j'ai déjà une idée de ou ils sont. Pas de problème ça devrait pas être compliqué. Enfin visiblement vous avez pleeeeeiiiiiiiiiiiiiiiiins de choses à vous dire et ah c'est cadeau de la maison pour éviter les fuites hihihihihi! Puis pour votre petite amie rousse je lui laisse la sucette elle l'a mérité. Bonne soirée, et bon courage Lança-elle en direction de l'adolescente du trio.

Elle lâcha un paquet qui manqua de provoquer un malaise chez la petite blonde/rousse, des...des...des...vous aurez comprit. Le corps de l'ancienne armure manqua de la lâcher tant la vu de ces choses la dérangeait fondamentalement. Elle était une pirate sanguinaire, la voilà réduite à une gosse et maintenant une pisseuse. Elle connaissait Margo, elle n'allait pas tolérer deux accidents...Mais elle en aura pas vrai? Ouais elle en aurait pas elle n'allait pas devenir un bébé comme les autres. Elle était Izumi elle avait vaincu un poisson géant.

-Senaaaaaa, ne me dit pas que tu es d'accord avec elle. Et toi Margo? Pourquoi vous me regardez comme ça? Vous approchez pas! JE SUIS VOTRE CAPITAINE! Vous entendez espèce de minables! Comment ça je la boucle je vais réveiller les alentours! Je m'en fous! Lâche moi espèce de brute! Tu vas me lâcher avant que je te coupe la tête Margo!

Elle aimait pas menacer mais là elle y allait pas de main morte!

-Pose moi par terre! Je suis ta chef et quoi qu'en dise l'autre face de citron je suis encore celle qui décide et je veuuuuuuuuuuux pas ! Comment ça on dirait Sena qui parle? Je te permets pas? Et on va ou comme ça.

Elle criait beaucoup pour une fille humiliée mais au moins elle évacuait la pression et sa colère et sa peur et tous les sentiments contraires qui affluaient en elle.

-Je te jure que si l'idée t'as traversée l'esprit que j'allais mettre...Tu viens de me mettre une fessée ou je rêve t'as cru que j'étais qui?!

Elles étaient pas sortis de Neverland. Pour le plus grand plaisir de Lance qui observait la scène depuis son palais. Tout se déroulait selon son plan. Mais ce que ne savait pas la SuperNova c'est que ce trio avait pour habitude de provoquer des catastrophes et que son île ne ferait pas exception à la règle.
http://www.onepiece-requiem.net/t13445-izumihttp://www.onepiece-requiem.net/t13522-izumi
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1