AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-57%
Le deal à ne pas rater :
Friteuse à air chaud (sans huile)
64.99 € 149.99 €
Voir le deal

Le Roi est là !

Adell
Adell "Golden" Dandy

♦ Localisation : A la première place !
♦ Équipage : L'équipage du Roi Rouge.

Feuille de personnage
Dorikis: 4320
Popularité: -223
Intégrité: -193

Jeu 27 Aoû 2015 - 14:40

Ah, le royaume de l'Absurde. Que c'était con comme étape. Heureusement qu'on avait la vive carte de Red, on avait les moyens de pas s'éterniser sur cette île du malin. J'dis heureusement parce qu'à peine on avait déposé Gallena et foulé le sol, j'avais déjà enfreint une bonne dizaine de lois toutes plus débiles que les autres. Interdiction de porter une cravate sur les quais, obligation d'avoir la moustache, manger des pommes était proscrit, se promener avec une femme plus vieille nous valait la prison, avoir un nombre pair de canon: interdit... Vous voyez le délire quoi ?! Du coup, j'me suis permis de frapper la milice, ce qui faisait un autre délit. Nan franchement, j'ai bien rigoler un moment, ma tante moins, mais fallait vite qu'on se tire avant que j'batte le record.
Pour le coup, Etna avait profité de ces règles géniales pour récupérer gratuitement de la main d'oeuvre pour naviguer, un bon groupe d'une dizaine de personne tous en infraction. Ils étaient motivés à quitter l'île par tout les moyens. Ce qu'on les a bien eu. Aucun d'eux n'étaient au courant de la destination mais bon, c'est de braves gaillards et ils verraient surement Armada comme un salut suite à leur déboire à Absurde.
Et puis après la tempête d'hier, n'importe quelle terre leur irait bwah'ah'ah. Qu'est-ce qu'on s'marre en mer, même si la tata chope des cheveux blancs à me voir sur la proue pendant l'déluge. Elle répète qu'elle va vieillir avant l'heure par ma faute, ça me ferait tellement kiffer bwah'ah'ah.
Enfin, tout ça pour dire, aujourd'hui, c'est le grand jour.

- Armada en vu matelooooots !
- Quoi ?! Armada ?! C'est là qu'on allait ?
- Bwah'ah, c'était la surprise. Alors heureux ?
- Euh...
- Bordel...
- Z'inquiétez pas les gars. On y est V.I.P. !

Alors qu'on approchait de plus en plus de la cité navire, on pouvait apercevoir un petit bateau se diriger vers le notre. La guilde des phacochères m'avait expliqué Reyson, avant qu'on se sépare. Des mecs sensés aider les nouveaux à arrimer sur cette île sortant de l'ordinaire.
Ils arrivèrent finalement à notre bord. Un grand gaillard torse nu, borgne et chauve s'approcha de nous, l'air hostile mais pas trop, au cas où.

- Ami, ennemi ?
- Ton roi ô grand phacochère !
- Quoi ?! Comment tu oses ?!
- Veuillez l'excuser, il a mal comprit encore une fois. Nous sommes avec vous, votre capitaine Red nous a donné cette vive carte, quand le gamin que vous voyez là, l'a sortit de Logue Town avec monsieur Anstis.
- Oh'oh, la fameuse pomme dorée !
- Classe ! C'est claaassee ! Tu peux m'appeler Golden aussi poto ! Pas de chichi entre nous.
- Un sacré phénomène d'après les on dit. J'vais bien t'aimer !

On se serre la pogne comme de vrai mec devant le regard désolé de ma tante, je jette ensuite un oeil par dessus bord et observe leur navire. Il paille pas de mine:

- Vous allez nous tirer avec ça ? Mais il est carrément plus petit que le notre !
- Ah'ah ! Nan, nan ! Un de nos navigoss va prendre le gouvernail pour vous amener à la Dépouille.
- Aaaah, ok ! C'est déjà plus crédible comme ça. Alors roulez jeunesse !

L'équipage de fortune avait hâte de poser pied à terre, hors de question que je les fasse poireauter plus longtemps. Ils le méritaient bien les gros.
Trente minutes plus tard environs, nous accostions. Le mec des phacochères avait bien géré, on voyait bien qu'il avait l'habitude, en moins de temps qu'il fallait pour le dire, le Roi des mers s'arrimait au quai nommé la Dépouille. La rampe fut placée et déjà, mes yeux s'ébahirent devant toutes ces personnes qui grouillaient à droite à gauche. On se serait cru dans une fourmilière.


Dernière édition par Adell "Golden" Dandy le Mar 1 Sep 2015 - 1:45, édité 5 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t8284-royal-golden#103865http://www.onepiece-requiem.net/t8382-l-heritier-de-gold-golden#
Adell
Adell "Golden" Dandy

♦ Localisation : A la première place !
♦ Équipage : L'équipage du Roi Rouge.

Feuille de personnage
Dorikis: 4320
Popularité: -223
Intégrité: -193

Dim 30 Aoû 2015 - 1:36

- Comme vous voudrez les gars. Mais évitez de tout crader ! J'aime quand mon navire est propre !
- On le sait, c'est nous qui le nettoyons !!
- Bwah'ah'ah.
- Y'a rien de drôle Cap'tain !
- Sérieusement, c'est nous qui passons l'balai !
- Nan mais je sais, c'est le fait que vous vous attendiez à se que j'le passe qui ma
fait rire. Bwah'ah !

- Clair qu'il est sur-occupé comme chef.
- Entre la sieste, la bouffe et les ordres importants du genre "Suivez ce poisson chelou, j'le veux !" il a un emploi du temps de ministre. On parle du grand Golden quand même !
- Bwah'ah'ah ! Je suis totalement d'accord avec vous ! Vous aviez qu'à prendre ma place !
- Pas faux ! Pourquoi on l'a pas déjà fait en fait ?
- Sûrement parce qu'il nous défonce avec une main dans l'dos ?
- Wow ! T'es ambitieux toi. Même sans les mains il te fait manger tes dents.
- Techniquement, c'est pas dur, elles sont déjà dans votre bouche.

Fou rire général.

- Bon plus sérieusement. Faites comme chez vous, gardez un oeil sur le Roi des mers. Je tiendrai parole. Une fois qu'on en a terminé ici et si l'un de vous veut nous quitter à la prochaine île pas de soucis. J'suis pas un tyran. Vous m'dépannez, j'vous dépanne. C'est normal.
- Merci gamin ! T'inquiètes pas, personne mettra les pieds sur notre vaisseaux !
- Ah, par contre. Pas touche aux pommes dans ma cabine ! Question de vie où de mort ! Et n'entrez pas dans la cabine de ma tante, si elle l'apprend, ce sera surtout une question de mort...
- Là dessus, t'as pas de soucis à te faire.
- Ouais, personne veut s'attirer les foudres d'Etna !
- Bwah'ah, sage décision. Allez à plus tard les gars !
- A plus cap'tain !

Décidément, de sacrés gaillard ces mecs. Vu qu'on les a sortit d'un sacré pétrin à Absurde et qu'ils m'avaient bien aidé en m'amenant ici, on était tombés d'accord. Ils me serviraient d'équipage jusqu'au jour où ils trouveraient une île sympa pour refaire leur vie. Ces mecs n'avaient plus rien et je leur offrais la chance de tout recommencer, ailleurs, là où leur coeur décidera. Parce que c'est ça aussi, être roi des pirates, raviver la flamme dans les coeurs éteints. D'abord eux, ensuite le monde entier !

Un signe de la main destiné à ma p'tite troupe et j'pars retrouver la tata, conversant avec son mini escargophone, après avoir remercier les gars d'la guilde des phacochères. C'est qu'ils en ont du travail à accomplir ces cochons. Bwah'ah'ah. Phacochère, cochon, vous avez compris ? Bwah'ah'ah ! Hmm.
Arrivant près d'elle avec mes gros sabots, les poings sur les hanches, complètement désintéressé par ce qu'elle faisait, je lui lâche:

- Bon, on s'casse ? Y'a plein de truc que j'aimerai faire et voir. Parler du beau temps en fait pas parti !
- Tu permets que je suis en communica...
- Ouais, ouais, tu lui diras ça ce soir !

Dis-je en reprenant ma marche en direction des autres cadrans d'Armada. Vous remarquez que j'le fais souvent, partir sans vraiment attendre de voir si on me suit, c'est parce que logiquement, j'vous laisse pas l'choix. La belle rouquine lâche un soupire puis sourit. J'lui rappelle souvent ma mère, c'était son genre de brailler des ordres et de faire comme si tout l'monde était déjà entrain de le faire. Du genre finir avant qu'elle te demande de l'faire ! On est des gens spontanés nous ! D'ailleurs pour ça que je suis toujours en première ligne, je fonce avant de penser... D'ailleurs...

- Bordel, c'est par où qu'on va ?
- Hé'hé, tu veux allez où ? Dit elle en raccrochant son denden, l'air amusée.
- Bah tiens, moi aussi j'en veux un de denden ! Mais pas un riquiqui comme le
tiens.

- Hmm. Red a justement une boutique par ici. Si j'ai bonne mémoire.
- Décidément, il a pensé à tout. Il me donne de la tune, une vive card pour Armada, où y'a un magasin d'escargophone !
- C'est peut être juste le hasard tu sais.
- Nan, les mecs comme nous laissent rien au hasard ! Tout est calculé ! A la limite c'est le destin !

Expliquai-je en levant un doigt en l'air.
Elle souriait de plus en plus la Etna. Ma joie d'vivre est sûrement contagieuse. C'est même certain.
Mon esprit ne penserait pas une seconde que la seule et unique raison, c'était parce qu'on se retrouvait ensemble après toutes ces années.
Nous partîmes donc en direction de la Pulu Pulu Corp.

- Je t'ai déjà raconté la blague du nain unijambiste ?!
- Jamais tu t'arrêtes hein ?!
http://www.onepiece-requiem.net/t8284-royal-golden#103865http://www.onepiece-requiem.net/t8382-l-heritier-de-gold-golden#
Adell
Adell "Golden" Dandy

♦ Localisation : A la première place !
♦ Équipage : L'équipage du Roi Rouge.

Feuille de personnage
Dorikis: 4320
Popularité: -223
Intégrité: -193

Mar 1 Sep 2015 - 1:41

On a quasiment traversé Armada jusqu'à son centre. Enfin son centre, jusqu'au Kraken du moins, le bord du centre quoi. Le cadran des usuriers m'explique ma tante. D'ailleurs, pendant notre balade, elle me fit un petit topo de la situation ici. C'était un sacré bordel, heureusement Red a calmé et recadré tout le bordel aidé par du beau monde. Malgré tout, j'me dis que pas mal des "patrons" de cadran seront mieux au fond de l'océan plutôt qu'ici, à flotter dessus. Pour une île-navire qui se dit l'endroit où les pirates sont solidaires, le nombre d'enfoiré qui cherche à entuber son prochain est horriblement élevé. Comme cet enculé de Malatesta, un sale type en qui personne a confiance et qui a retourné sa veste on ne sait plus combien de fois, pourtant il est toujours là, à gérer le fric... Faut que j'en touche un mot à Red, ça peut pas continuer ! Si même sur l'île des pirates on est pas tranquille, où le sera t-on ?
En revanche, j'apprend que Reyson a son cadran à lui ! Il me surprendra toujours ce mec, dire que je pensais que c'était un clodo la première fois que j'l'ai vu bwah'ah'ah !
Enfin bon, on changera Armada un autre jour, là j'ai d'autre chat à fouetter. Ou plutôt des dendens.

- On y est Ad'
- C'est sobre.
- C'est Red.
- C'est sombre.
- C'est Red.
- C'est...
- Bon on rentre ou tu vas décrire la devanture toute la journée ?
- Rooh ! Tu casses le délire, t'as tes ragnagnas ou qu..

Une bonne claque derrière les oreilles m'empêcha de terminer ma phrase. Du coup, j'suis persuadé qu'elle les a ! Tu t'es grillée toute seule tati ! Le sourire en coin qui apparaît sur mon visage me vaut une autre claque... Bordel ! Que de violence.
J'pousse la porte et entre, Etna sur mes talons. Le comptoir, à quelque mètre du seuil, couvrait presque toute la largeur de la pièce, laissant tout d'même l'équivalant d'une table entre lui et le mur de gauche. J'devine que c'est par là qu'on va au labo, un mec sur une chaise a l'air d'y monter la garde et de superviser le taf du vendeur. En revanche, pas un signe de Den Den, à part celui trônant sur le comptoir.

- Bonjour à vous !
- Salut l'ami !
- Bonjour.
- Que puis-je pour vous monsieur, madame ?
- On a réservé une table pour dîner.
- ... Ad...
- Nan mais si vous avez pas de table de libre, c'est pas grave, on se contentera d'un den den.
- Bordel, t'es pas sortable ! Veuillez l'excuser.

Au fond, j'entend l'vigile qui s'marre. Enfin quelqu'un qu'a de l'humour bordel.

- Ne vous inquiétez pas, j'ai l'habitude héhé. Dit-il un rictus nerveux aux lèvres.
- C'était trop tentant désolé. Cette question aussi, bwah'ah'ah.
- Bon, on va pas y passer la journée. Tu as déjà une idée ?
- Une idée pour quoi ?
- Ce que tu veux manger pardi !
- Hein ?! Mais on est pas dans une boutique de... Aaah bordel ! Comme un bleu !
- Ha'ha'ha. C'était trop facile. Hi'hi.
- Je retiens ! Je retiens ! Bon sérieusement. Qu'est-ce que vous avez ?
- Et bien on a plusieurs modèles de différentes tailles et de diff...
- Non mais à bouffer !
- Hein ?! Mais c'est que...
- Bwah'ah'ah, j'te fais marcher gros ! Allez, j'arrête c'est plus drôle.

L'garde tousse, s'étouffant d'rire, lâchant un "Oh les cons. Ils ont fait ma journée.".

- J'en veux un à la hauteur de mes ambitions ! Un énorme ! Un balèze !
- Hmm.. Veuillez me suivre, on va aller voir dans le cheptel si quelque chose vous intéresse.

Timmy, l'vendeur, se glisse hors du comptoir et nous fait signe de venir par là, passant par l'ouverture surveillée par Sacha. Une bonne tête de vainqueur avec ces p'tites lunettes rondes ah'ah, heureusement il a la carrure pour ravaler la face de ceux qui s'moqueraient de lui.
On arrive dans une pièce ressemblant fortement au écurie que j'pouvais voir à Fushia, sauf que dans les box, y'a plein d'escargophone, enfin autant que la taille des spécimens le permettent.

- Là vous avez les mini...
- Carrément pas ! Pas assez badass, en plus à tout les coups je vais le paumer.
- C'est même certain. Hihi.
- Ce serait ennuyeux en effet. Vous voulez partir sur du Giga ? C'est ce qu'on a de plus gros.
- Ouais ça c'est digne du roi des pirates !
- Roi des pirates hein ?!
- Bah ouais, t'as cru qu'j'étais n'importe qui ?
- Aucunement, j'vois bien que j'ai à faire à quelqu'un d'unique ! Mais avec ce détail, j'ai le Den den parfait pour vous grand roi. Dit-il avec le sourire.

Tim' nous emmène plus loin dans l'cheptel, dans un coin bien isolé d'où des ronflements se font entendre. C'est un ours ce Den Den ! Comment on peut faire autant de boucan juste en dormant ?Arrivé devant son box, mes yeux se remplirent d'étoiles.
Un de mes nombreux rêve se réalise. Je me trouve nez à nez avec le grand Luffy ! Enfin, sa version gastéropodique ! Ouais, ouais, gastéropodique, ça te pose un problème ?
J'en croyais pas mes yeux. Bordel ! Luffy ! Mon idole après le divin Gol.D.Roger !

Spoiler:
 

J'en bave.
L'agitation réveil la cible de mon adoration, qui dormait sur le dos. Assez bizarre pour un escargophone mais on parle pas d'un den den normal bordel, rien à voir avec les p'tits joueurs des autres box ! Il se redresse sur le ventre et nous regarde d'un air interrogateur.

- Oi ! C'est enfin l'heure de manger ? Je commençais à avoir la dalle !
- J'ai même une meilleure nouvelle Mushiwara.
- Viande à volonté ?! GE-NI-AL !!
- Mais non !
- Nul.
- Bordel, on dirait Adell !
- Trop coolment énorme mec !! Non d'une putain d'pomme en bois ! Ça troue l'cul !
- Gnié ?! Vous êtes qui vous ?!
- La bonne nouvelle justement.
- Tu viens avec moi !
- Et pourquoi je ferai ça ?
- Pour trouver le One Piece bordel !
- Ah ! Enfin ! J'ai cru que tout l'monde l'avait oublié !
- Je deviendrai roi des pirates ! Viens avec moi !
- Je ! Je serai le roi des pirates.
- Foutaise, t'as laissé passé ta chance. JE serai le roi !
- Moi !
- Moi !
- Que d'al ! C'est moi !
- Rêve pas c'est moi !

Au bout d'une trentaine de minute, durant lesquelles Etna et Timmy commençaient à s'endormir, on tombe enfin d'accord.

- Ok ! On deviendra les seigneurs des pirates !
- Ouais rien nous arrêtera !
- One Piece, nous voilà !
- OUAIS !!
- OUAIS !!

Bras tendu en l'air, poing fermé, notre détermination venait d'augmenter d'un sacré level. Entrechoquant nos poings, mon nouvel ami et moi même scellons notre pacte ! Pendant s'temps, le vendeur et ma tante discutent à voix basse.

- Cela n'annonce rien de bon...
- Vous pensez ?
- C'est certain... Il a pas de fruit du démon au moins ?
- Heureusement que non ! En revanche il sait se battre.
- Mince...
- Je peux dire qu'il n'est plus en vente.
- Encore plus risqué, ils ont l'air d'être devenu copain comme cochon...
- Vous avez raison.

D'un ton sec, je les interrompt.

- Combien la caution ?!
- Hein ?!
- Combien pour qu'il sorte d'ici ?
- Sept millions de berrys !
- Comment ?!
- CONCLUS !
- Quoi ?!
- C'est mon fric ! Fais pas ta rappe !
- Soit...
- Allons en caisse.
- Allez, viens Luffy ! Dis-je en ouvrant la porte du box d'un coup de pied.
- L'aventure nous voici !
- Gare à ton cul !
- Ah'ah'ah'ah !
- Bwah'ah'ah !

Quelques minutes de plus et plusieurs berrys de moins, nous voilà enfin sorti de la boutique. Mushiwara aspira un grand bol d'air et hurla de joie. Je l'imite. A ce moment, ma tante aurait aimé être ailleurs.
Une fois prêt, on tenta de se mettre d'accord sur la marche à suivre. Etna devait retrouver des personnes à l'auberge et nous, Luffy et moi, avions la dalle, pour ce coup on tomba d'accord rapidement. La destination choisie, on reprend la route.

- Je boufferai un monstre marin !
- M'en parles parle pas mec !
- Du moment que vous ne retournez pas les lieux, faites ce que vous voulez.
- Noté !
- Pas d'problème.
- Non mais, c'est une façon de parler hein !

Trop tard, on n'écoute plus et on prend la tête du groupe en discutant de l'ordre des plats et leur contenu.
http://www.onepiece-requiem.net/t8284-royal-golden#103865http://www.onepiece-requiem.net/t8382-l-heritier-de-gold-golden#
Adell
Adell "Golden" Dandy

♦ Localisation : A la première place !
♦ Équipage : L'équipage du Roi Rouge.

Feuille de personnage
Dorikis: 4320
Popularité: -223
Intégrité: -193

Mar 8 Sep 2015 - 2:01

Après un petit moment de marche, une bonne dizaine de minute, on arrive sur la place nommée l'Atterrissage du Dragon situé juste à côté du cadran du Kraken. J'trouve, en plus du nom, les lieux bien sympas. On a l'impression qu'une ville est venue s'écraser en plein milieu, sur-élevant sa périphérie donnant l'impression d'avoir une petite muraille de navire tout autour. Ça donne un sentiment de sécurité, même si une flamme suffit et hop ! Plus rien ! Heureusement que j'peux plus rien faire exploser d'un simple postillon mais d'un côté, ça m'rend vachement triste... On était les meilleurs amis du monde, mon fruit et moi, rien ne nous résistait ! Au sens propre comme au figuré. Il me manque. Boum'kun t'es passé où ? J'regarde mes mains, la peine dans l'âme et la nostalgie dans mon esprit.
Sur le chemin, on passe devant un énorme bâtiment bourgeois, décidément les pirates c'est plus ce que c'était. Un hôtel de luxe ici.

- On va pas là quand même ?!
- Non, aucune chance.
- Ouf, tant mieux.
- Je peux pas dire le contraire. On a pas besoin de s'attirer les foudres d'Izya.
- Qui que c'est ça ?
- La patronne des lieux. Izya la dragonne !
- Un dragon ?
- Waaaaah ! Trop classe !
- Génial ! Viens Luffy ! On va foutre le bordel, histoire d'attirer le dragon !
- J'en ai jamais vu ! Ça va être trop cool !

Une main attrape mon col et m'empêche d'avancer. Mes pieds s'agitent dans le vide, tout effort est vain. J'ai compris, je soupire.

- C'est bon, tu peux m'lâcher. Vraiment aucun fun chez toi.
- Non, aucun. Tu me remercieras plus tard.
- Dommage, j'rêvais de voir un dragon.
- Dommage ouais. Un autre jour.
- VRAI ?! Qu'on balance en cœur.
- Non.
- Bordel !
- On va en face nous. C'est bien plus acceptable pour deux pirates gloutons.
- On a rendez vous avec des clodos ! J'en était sûr !
- Arrêtes de raconter des conneries. C'est pour toi que j'ai arrangé se rendez vous.
- J'ai rien demandé t'sais.
- Pas grave, t'auras besoin d'eux.
- Mwé. Bon, on verra après, là on veut manger.
- Carrément ! En plus il commence à faire nuit.

Etna se demandait vraiment se qu'elle foutait là. Tout ce que ma tante gagnait, c'était des maux de tête. Bon la rouquine doit bien avoir un plan, elle a toujours un plan, mais c'est pas son genre de me les expliquer. Sauf quand il s'agit de me refourguer des tâches merdiques, là, t'inquiètes pas qu'elle m'explique.
On traverse la place et on s'arrête devant la fameuse taverne des Griffes du Dragon. Au moins on sait où qu'on est et à qui tout ça appartient. Y'a du dragon partout bordel ! Même pas un petit "Roi" en mon honneur qui traîne dans l'coin. J'en parlerai à Red. Des choses vont changer ici.
Alors que Luffy et Etna allaient pousser la porte, j'observe au dessus de ma tête. Une terrasse extérieur s'trouve au premier étage. Quelques secondes plus tard, me voilà en train d'escalader la façade.

- Mais qu'est-ce que tu fous encore putain ! Descends de là abruti !
- Non mais t'as cru quoi ? Y'a une terrasse juste là, tu crois franchement que j'vais passer par la porte, marcher jusqu'au escalier et les grimper pour finir juste là ? Faites vous chier avec votre raccourcis plus long, moi j'passe par là !
- Mais ...

Ma tante n'eu pas le temps de dire quoi que ce soit que j'disparais, enjambant la rambarde de la terrasse. Franchement. Pourquoi s'emmerder la vie alors que j'peux y être en deux secondes. Toujours à faire chier son monde.
Me voilà devant une dizaine de personnes buvant leur verre, je les salue énergiquement et me dirige vers la table vide dans l'coin, près du bord du balcon, pile en face du Repos des cieux. Quel nom à la con. Aucun goût ces bourges. Une minute plus tard, mon den-den et Etna me rejoignent.

- J'vous l'ai dit. Bwah'ah, bande de zgueg !

En guise de réponse, deux bonnes femmes leur emboîtent le pas et le quatuor débarquent et s'installent à ma table.

- Non mais non ! Tu te fous d'ma gueule c'est ça ?

Encore et toujours des gonzesses. J'regarde le ciel, me lève et pointe un doigt accusateur vers un potentiel être omniscient !

- TU TROUVES CA MARRANT FILS DE PUTE ?! TU PAIES RIEN POUR ATTENDRE !!

L'assemblé stoppa ses différentes occupations pour me dévisager, troublée et intriguée. J'les fixe tous. Un sourire se dessine sur mon visage. Me grattant la tête d'une main, l'autre posée sur ma taille, je leur lance:

- Désolé, désolé, moment d'emportement ! Vous pouvez continuer vos affaires. A la votre !

Ils m'écoutent et j'vois qu'un serveur aussi. J'le pointe du doigt en beuglant:

- Non toi là, le mec au plateau ! Apportes moi tout ce que t'as qui s'bouffe, merci !
- Et à boire !
- Ouais !
- Ouais, ramènes à boire pour tout l'monde ici ! C'est ma tournée !
- Mais tu t'es pris pour Satoshi ou quoi ? T'as pas de la tune illimitée.
- La meule ! Je m'occupe de satisfaire mes hommes ! Allez serveur, ils vont mourir de soif !

Le jeune homme s'empresse d'aller chercher ma commande et les pirates présents me remercient chaleureusement. Un bon capitaine, un bon roi, se doit de veiller au bien être de son équipage.
Etna me tire par le bras et fait poser mon cul sur ma chaise. J'comprend à son regard que sa patience arrive à sa limite.
J'm'accoude à la table et observe les deux donzelles. Une ravissante rousse, bien foutue, le teint pâle et les lèvres magnifiquement rouges. Assez grande, une taille de guêpe malgré sa corpulence athlétique. Une putain de belle plante si vous voulez mon avis ! Quand à l'autre, plus petite, possédait une chevelure dorée et une peau d'un ton plus foncée. En revanche, carrément plus naturel, aucun maquillage ou autres artifices. Ce qui n'enlevait rien à sa beauté. Moins fine que son aînée, elle était aussi plus musclée. Les deux énormes haches à ses côtés expliquaient facilement pourquoi. Toutes les deux étaient vêtues comme les nordiques, donc des vêtements recouverts de fourrure par endroit.
Toi là haut, si tu m'écoutes, je retire ce que j'ai dit. Merci pour se rinçage d'oeil !

Spoiler:
 
http://www.onepiece-requiem.net/t8284-royal-golden#103865http://www.onepiece-requiem.net/t8382-l-heritier-de-gold-golden#
Adell
Adell "Golden" Dandy

♦ Localisation : A la première place !
♦ Équipage : L'équipage du Roi Rouge.

Feuille de personnage
Dorikis: 4320
Popularité: -223
Intégrité: -193

Ven 11 Sep 2015 - 2:12

- Adell, j'te présente Ysolda et sa fille, Brelyna.
- Suuuu-per enchanté ! Répond-je, accoudé sur la table, le menton posé sur la main et des étoiles plein les yeux.
- De même jeune homme. C'est donc lui ton neveu ?
- Ouais. Hélas, ou pas, ça dépend des moments.
- Rooh, t'es dure ! Il est si mignon, hein Brelyna ?!
- Euuh... Quoi ?! Euh... C'est possible oui. Bafouille la p'tite blonde.
- Suuuu-per enchanté ! Que j'balance, toujours obnubilé par les deux donzelles.

A ce moment, rien ne pourrait me désenvoûter de ces magnifiques créatures, rien à part peut être...

- YEAH ENFIN DE LA BOUFFE !
- Quoi ?! Hein ?! Manger ?! Poses tout là mec !
- Ouais ! On a faim, dépêches !
- Vous étiez sérieux ?!

Bah ouais tata, quand on ne sait pas quoi manger, faut tout prendre pour goûter. Règle de base du glouton. On rigole pas avec ça.
Aidé par trois collègues, le serveur dépose une bonne dizaine de plats de viande et autant de plateaux de fruits et légumes, sans oublier une bonne vingtaine de dessert. Notre table se remplie tellement qu'on  doit scouater celle d'à côté, vide heureusement, pas question de partager la bouffe.
J'oublie alors toute personne présente à la tablé et pioche comme un sauvage dans la nourriture, Luffy m'imitant quasi immédiatement.

- Bo'del, ch'est bon cha ! T'as goûté ?
- Non, paches voi' ! Tiens, goûte moi che chauchiflard !
- Mon dieu, ch'est de la bombe ! P'ends voi' un ch'tit peu d'chambon !

Pour la première fois de mon aventure, j'frôle le One Piece mec ! Enfin façon de parler hein, j'sais bien que ça a rien à voir.
Le serveur revient nous apporter nos boissons, sans oublier de servir ma tournée aux pirates présents sur la terrasse. Ils auraient sûrement gueuler et j'pense qu'une émeute n'est pas dans ses projets.
Alors que j'enfile une énorme cuisse de poulet dans ma gueule, Etna tente de reprendre les rênes de la discussion.

- Hmm, je disais, Ysolda est une amie de longue date.
- Ch'est cool, ch'est cool. Enchanté, félichitachion tout cha, tout cha. Pache moi l'fromache !
- Tiens !
- Mechi.
- Ahem !! Une amie de longue date et elle recherche un équipage pour...
- Ch'est cool, ch'est cool. Bonne chanche !
- Il rechte du chauchichon au noichette ?
- Ouais, tiens !
- Cool !

Abandonnant l'idée de m'expliquer la situation, ma tante soupira et entama une conversation avec les autres gonzesses, nous laisser finir se trouve être la meilleure solution pour pouvoir en placer une... Et pour qu'on écoute surtout.

Une bonne heure est passée, toutes les denrées sur notre table ont trépassées. On s'est bien goinfré et on est bien blindé, assez pour enfin pouvoir écouter les flots de paroles qui, autour de nous, sont déversés. Mon ventre est bien gonflé, Luffy s'est effondré dans les bras d'Morphée, j'crois franchement que j'vais explosé.
Hm, excusez moi j'ai déraillé, retournons à un récit moins rimé.

J'rote bruyamment, l'assemblée pirate me félicite, restant ahurie devant cette performance gastronomique, à moi et à mon compère gastéropode. J'regarde les gonzesses à ma table et j'souris, bêtement. La plus jeune, la blonde, me regarde bizarrement et quand mon regard croise le sien, elle tourne la tête en rougissant... Louche tout ça. J'ai fait quelque chose de mal ? Sa mère, quand à elle, me fixe l'air amusée. Comme une bonne femme observant son fils faire ses premiers pas. J'commence à me demander dans quel merdier on essaye de m'fourrer. Ma tante donne l'impression d'attendre quelque chose.

- Qu'est-ce que vous avez à m'regarder comme ça ?! J'ai de la bouffe sur l'coin d'la gueule ?!
- Hein ?! Mais je... Je te regarde pas du tout !!! MAIS ALORS PAS DU TOUT !!! Me répond Brelyna toute paniquée.
- Woh ! Nan mais tranquille, c'est une simple question !
- J'attendais juste la fin de ton banquet pour avoir ton attention, t'es pas du genre accessible dans ces moments là.
- Moi j'trouve ça trognon !
- De pomme ?!
- Hein ?!
- Bah, trognon d'pomme quoi.
- Non mais elle voulait dire trognon, comme mignon quoi !
- Ouais mais quel est l'rapport avec les pommes ?
- Mais aucun abrutit ! C'est toi qui débloque !
- J'pige complètement rien à votre délire.
- Hi'hi'hi.

J'me ressert un verre de bière dans la carafe qu'on nous a laissé, le bois cul sec et repose le récipient.
C'est pas du niveau du cidre mais bon, c'est déjà bien. J'bois pas souvent de l'alcool mais faut avouer, une fois de temps en temps, ça fait un bien fou !
J'vais pour resservir Luffy mais au moment où j'm'approche de sa chope, j'me rappel qu'il fait la sieste. Sacré Den-den ! J'ai trouvé une pépite !

- Bon. J'expliquais donc. Ysolda est une amie de longue date et elle cherche un équipage. Comme toi, elle veut atteindre le nouveau monde.
- Non, moi j'veux le One Piece.
- Ouais mais pour ça, tu dois passer par le nouveau monde...
- Ah ouais, juste. Enfin bref. En quoi ça me concerne ?!
- Et bien réfléchis ! Même si c'est pas ton fort.
- Hmm. Ouais non, expliques, ça m'emmerde déjà. Après manger faut se ménager.
- Hi'hi'hi.
- Nan mais l'encourage pas Ysolda.
- Désolé, mais il me fait trop craquer !
- Maman !!
- Rooh, que vous êtes coincées vous deux.
- Voilà ! C'est exactement ça, je fais que d'lui dire !
- Mais ! J'vous permet pas !
- Tu vois ! J'vous permet pas nananana... Pètes un coup tata !
- Hi'hi'hi. Il a raison. Un peu de bonne humeur n'a jamais tué personne.

J'nous ressert à boire et trinque avec Ysolda tout en rigolant. Enfin quelqu'un de sensé ici ! Brelyna, en revanche, a du mal à sortir de sa coquille. On a l'impression que j'l'impressionne. Bwah'ah, normal tu m'diras, pas tout les jours qu'on est assis en face du roi des pirates !

- Bon, est qu'est-ce que j'viens faire dans cette histoire du coup ?
- Tu pourrais les engager non ? T'as besoin de bras et d'homme fort avec toi.
- Hmm... Ouais... Elle est où l'embrouille ?
- Y'en a pas. J'me disais qu'avant que j'parte, ça serait bien que tu sois pas seul sur Grand Line. Que t'ai des gens de confiance à tes côtés et, tu peux pas faire mieux qu'Ysolda et Brelyna. Sans parler de leur grande maîtrise de la hache, Yso' est une superbe navigatrice et meneuse d'homme. Bry' quand à elle, elle a la force d'une armée !
- Oula, tant de compliment venant de toi Etna, hihihi, je vais rougir.
- Ne fais pas genre Yso', tu sais très bien que je dis vrai.
- Elle va être louche comme ça tout l'long du voyage ?! Nan parce que y'a plus joyeux comme compagnie.
- Brelyna est un peu timide, pardonnes là, avec le temps tu verras, vous serez inséparable.
- En plus elle est célibataire.

Je m'étouffe, j'deviens rouge comme une tomate trop mûre, prêt à exploser. Visiblement, la blondinette a la même réaction que moi. Mais pas pour les mêmes raisons. J'apprendrai plus tard qu'elle en pince sévère pour moi.

- Ah'ah'ah'ah.
- Hi'hi'hi'hi.
- Mais, qu'est-ce que ça vient foutre là !
- Ouais ! C'est hors sujet Etna !
- Ah'ah, ces jeunes. Enfin bon. Tu es d'accord ?
- Je... D'un côté, j'vais pas cracher sur l'aide qu'on me propose... Bon, marché conclu.
- Merci Dellou !
- Dellou ?! Ouais non ! Capitaine s'il te plait !
- Hi'hi'hi...
- J'regrette déjà...
- BASTOOOOON !! Hurla Luffy, sortant de son sommeil.
- Tranquille poto ! Tu rêvais ! Fausse alerte !
- Wow ! Putain, c'était si réel ! Huu ? J'ai raté quelque chose ?!
- On a deux nouveaux membres d'équipage !
- Hey, c'est cool ça ! On sera encore plus balèze !

Il a pas tord le collègue. Mon équipe se reforme, lentement mais sûrement. On va pouvoir se relancer dans la piraterie, chopper des trésors à droite à gauche, consolider notre place au sein d'Armada. Je ne veux plus vivre des événements aussi terrible que la mort de mon équipage, nous deviendrons intouchables et aussi fort que Red. Je lui ai peut être sauvé la vie à Logue Town, peut être, mais lui il m'a apporté plus que ça. Grace aux ténèbres, je peux retenter ma chance, reprendre mon envol. Le capitaine d'Armada m'a ouvert une route, il ne tient qu'à moi de la suivre. Pour ça, je lui en suis éternellement reconnaissant et un jour, je deviendrai plus fort que lui et à mon tour, je lui ouvrirai la voie, à tous...
Alors que je vais pour remettre mes gants, enlevés pour manger sans les salir, Etna m'attrape le poignet. Une tache noire s'y trouve.

- Depuis quand as tu ça ?!

Elle avait l'air vachement sérieuse, enfin elle l'est toujours mais là, c'était encore plus que d'habitude. J'essaye de réfléchir... J'enlève mes gants seulement pour manger et me laver, j'ai jamais remarqué cette marque. Du moins j'y ai jamais porté attention, comme à une cicatrice, tu t'y habitues.

- Bah, j'sais pas. J'ai jamais fait gaffe à ça. A peine avant le Projet N j'pense. J'me suis toujours dis que j'avais toucher un truc qui fallait pas. Comme d'hab quoi.
- C'est la marque noire !
- Ouais, merci, j'ai pas remarqué.
- Non mais LA marque noire ! Celle que Red pose sur certaine personne, pour les retrouver etc...
- Bah, on a navigué de Logue Town jusqu'à North Blue ensemble, avant qu'il nous quitte en me laissant une vivre card et une lettre. Reyson est resté avec nous, c'était peut être un moyen de savoir où qu'on s'trouvait !
- Ou c'était pas voulu.
- Bof, on aura qu'à lui demander.
- Tu te rends pas compte de ce que ça signifie !
- Que Red sait où j'suis ?!
- Oui mais non ! Cette marque peut endormir les pouvoirs des fruits du démon !
- Nan ?! Tu veux dire...
- Que tu n'as pas perdu ton fruit ! Il est juste désactivé !
- NON D'UNE PUTAIN DE POMME VÉREUSE !

J'crois que j'vais avoir un arrêt cardiaque ! Boum'kun ne m'a pas abandonné ?! Il est resté tout ce temps avec moi, il dormait juste... C'est... C'est... Bordel, c'est magnifique ! De retour au navire, faut que j'appelle tout d'suite Red ! J'ai besoin d'explication et surtout, qu'il m'enlève cette foutue marque !
Bordel ! Décidément cette soirée est couverte de nouvelles aussi inattendues que géniales !
http://www.onepiece-requiem.net/t8284-royal-golden#103865http://www.onepiece-requiem.net/t8382-l-heritier-de-gold-golden#
Adell
Adell "Golden" Dandy

♦ Localisation : A la première place !
♦ Équipage : L'équipage du Roi Rouge.

Feuille de personnage
Dorikis: 4320
Popularité: -223
Intégrité: -193

Lun 14 Sep 2015 - 1:19

J'ai quand même du mal à y croire. Pendant tout ce temps, j'étais persuadé d'avoir tout perdu, plus d'équipage, plus de pouvoir. Comme un gros doigt que l'destin m'aurait fait. Tout me reprendre. Mon navire m'a été rendu et maintenant, c'est Boum'Kun qui revient ! C'est con d'parler d'un fruit comme d'une personne mais pour moi, c'est une entité à part entière. Un démon qui m'a prêté sa force pour arriver à mes fins et avec le temps, c'est devenu un ami, une partie de moi et sans elle, j'suis plus l'même. On dit que les rencontres changent les gens... Et bien ma rencontre avec Boum'Kun est sûrement celle qui m'a le plus changé. Vous pouvez pas imaginer ce que j'ressens en ce moment, le bonheur de s'dire que non, je l'ai pas perdu, il m'a pas abandonné. Comme moi, il dormait, tout ce temps. Et j'viens même à penser que, si Red n'avait pas désactivé mes pouvoirs, j'me serai sûrement noyé lors de ma chute au Projet N.
Tout est lié ! On ne m'a rien retiré, on m'a tout simplement sauvé, pour que j'puisse enfin changer les choses. Être un exemple pour la relève ouais !

- T'rends compte Luffy ?! J'suis toujours l'homme explosif !!
- C'est-Trop-Cool !! Dit il en m'tapant dans la main.
- Fais moi penser à appeler Red de retour au bateau !!
- Comptes sur moi frangin !
- Evites de dire que t'es à Armada.
- Hein ?! Pourquoi ça ?!
- Il est pas assez con pour te refiler tes pouvoirs alors que t'es ici.
- Et pourquoi ça ?!
- Parce qu'il sait que t'es imprévisible et que tu peux tout faire sauter sans t'en rendre compte !
- Mensonge ! Je contrôle parfaitement Boum'Kun !
- Comme quand t'as éternué et manqué de raser une maison ?
- Sauf là ouais.
- Et comme quand...
- Ouais, ouais, c'est bon !! On a compris !

Elle a vraiment le don pour casser l'ambiance cette bonne femme. C'est dingue ! J'suis sûr qu'elle a bouffée le fruit du démon du rabat joie. J'passe pour une catastrophe ambulante devant mes nakamas en plus... Tiens d'ailleurs, elles ont des capacités spéciales ? A part manier des haches de bûcherons...
J'tourne la tête vers Ysolda... Bordel qu'elle est bonn... hmm.

- T'as un talent caché toi ?
- Wiwi ! Tu veux y jeter un oeil ? Qu'elle me répond, toujours avec cette voix douce et se p'tit sourire.

J'ai manqué de m'étouffer en buvant mon verre. Une pensé bien salace m'a traversé l'esprit, une pensé où les vêtements tombent tu vois... J'sors de ma rêverie, j'essuie un filet d'bave qui commence à sortir.

- Ouais, ouais ! Montres voir !
- Attendons que l'serveur arrive.

Et l'mec arrive avec un collègue, pour ramasser tout les plats qui traînent autour de nous mais surtout, pour qu'on paye tout l'bordel. L'un d'eux récupère la moitié des assiettes et plateaux, tandis que l'autre nous tend l'addition.

- Non d'une putain d'pomme pourrie !
- J't'avais prévenu, monsieur j'balance l'argent par les fenêtres.
- Oh la barbe ! J't'ai pas demandé ton avis !
- Laissez moi faire.

La rouquine à la hache sort une pièce de sa poche et utilise sa poitrine comme attrape oeil. Alors que l'serveur fixe les jumeaux d'Ysolda, celle ci lui fout la pièce sous les yeux et commence à la faire tourner entre ses doigts. Comme par magie, le mec entre dans une phase chelou, genre transe... Voir légume, sans pouvoir lâcher le berry des yeux. Elle lui dit calmement tout en articulant bien:

- Nous avons déjà payé tout ça mon cher monsieur et vous avez tout encaissé. Vous pouvez retourner travailler. D'ailleurs, vous avez très envie d'offrir une nouvelle tournée à tous ces hommes, présents sur la terrasse. Pour les remercier de leur fidélité. Bonne soirée.
- Bien ma dame.

Et là, tu m'crois ou pas mais, le mec repart... Persuadé qu'on a tout réglé. En un mot: énorme. Il retourne à l'intérieur de la taverne sans demander son reste.

- Voilà cap'tain d'amour~ Ajouta-t-elle en rangeant la pièce dans sa poche. Sourire au lèvre.
- Gé..
- Ni..
- Al..

J'en perd mes mots quoi. C'est sans doute le truc le plus cool que j'ai vu ! Ici en tout cas... Parce que des trucs cools, honnêtement, j'en vois tout les jours. Comme ce poisson avec une tête de vache qu'on a croisé, sur le chemin d'Armada. Puis j'regarde la Brelyna, qui a sensiblement le même âge que moi et, bien moins exhibitionniste que sa mère.

- Et toi ?
- Hein ?! Euh...

Et voilà, elle redevient toute rouge... Un jour, j'arriverai à lui faire faire une phrase complète !

- Elle fait rien de tel. En revanche, c'est une puissance de la nature ! Si un jour, tu n'arrives pas à bout d'un obstacle, Brelyna te le déplacera d'une main.
- Ah ouais quand même... Bon, après, j'suis un homme bombe. Y'a peu d'obstacle qui m'emmerde.
- Vous êtes fait l'un pour l'autre alors, hi'hi'hi.
- Ma...maman !
- Oh je te taquine ! Hi'hi. J'ai peut être un peu trop bu aussi.
- T'as vraiment pas changée Yso'.
- Toi non plus Etna-chou. Hey, et t'es toujours aussi plate ! Hihihihihi !
- Tu veux que je t'aplatisse pour voir qui est la plus plate !?

J'ai pas pu m'empêcher d'me marrer. Elle me le fera regretter mais ça valait l'coup. En les regardant toute les deux, j'pense forcément à Amel. Ma soeur. Elles me rappelaient nos éternels chamailleries. J'espère que tout va bien à Fushia. Faudrait que j'appelle.
D'un coup, ça m'prend comme ça, j'tape du poing sur la table.

- Bon allez, on s'casse d'ici !
- Ouais ! Allons foutre la merde ailleurs !

Comme à mon habitude, j'me lève et saute par dessus la rambarde de la terrasse, magnifique réception sur mes deux pieds. Pas d'perte d'équilibre, juste la classe quoi. Au moment où j'vais pour faire mon premier pas, j'me retrouve écraser sous un den-den géant...

- Bordel Luffy ! Regardes où tu sautes !
- Ah'ah'ah'ah ! Merci d'avoir amorti ma chute !
- Attends tu vas voir quand j'vais te choper !

Mushi s'barre rapidement, j'me redresse et part à sa poursuite dans les dédales des rues d'Armada.
Les trois filles sortirent peu de temps après, tranquillement, par la porte. Aucun courage. Elles suivirent nos pas. Quel contraste entre les deux groupes. Quel équipage !
http://www.onepiece-requiem.net/t8284-royal-golden#103865http://www.onepiece-requiem.net/t8382-l-heritier-de-gold-golden#
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1