AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


La piraterie, qu'est qu'on rit !

avatar
Adell "Golden" Dandy

♦ Localisation : A la première place !
♦ Équipage : L'équipage du Roi Rouge.

Feuille de personnage
Dorikis: 4100
Popularité: -223
Intégrité: -170

Ven 18 Sep 2015 - 13:33

Un temps splendide, un soleil brillant dans un ciel sans nuage, le Roi des mers avançait fièrement sur la mer de Grand Line. Ysolda à la barre, Brelyna sur le pont, donnant quelques ordres à l'équipage, les filles c'était vu déléguer la charge de tous s'beau monde. La mère et son enfant avaient des connaissances dans l'domaine, autant les utiliser. Luffy quand à lui, tenait compagnie à la rouquine, s'amusait et quelques fois, donnait un coup d'main. Tout l'équipage avait de quoi faire.
Vous vous demandez ce que fait l'capitaine ?! Question légitime. Bah j'vais vous l'dire.
Rien. Enfin si... Ou presque. Assis sur la proue du navire et tapotant en rythme dessus, je profite de l'air marin en chantant gaiement.

- Qu'il est beau mon bateau, quand il navigue sur les flots !
Rien à voir avec tout ces rafiots, qui errent sur ces eauuuux !
Le roi des mers c'est son nom, il brise les vagues comme un canon !
Si vous l'voyez à l'horizon, c'est qu'il vient récupérer vos foooonds !
Il enverra dans les tréfonds, sans aucun regret ni compassion !
Tous ceux qui sont assez con, pour v'nir chercher des marrooons !

L'avez vous vu ? Qui ? Mon cuuul !!
J'espère que l'votre sera bien joufflu, quand j'viendrai vider vos fûts !
A l'abordage, poing dans vos gueules, préparer donc vos p'tits cercueils !
Ils vous s'ront utiiiiles, pour voguer jusqu'à la prochaine îîîîle !
Tralilali lali lonlair, vous voilà dans une belle galère !
Cap'tain Golden viens vous faire changer d'aiiir !


- J'espère qu'il est meilleur en baston qu'en chanson.
- Fais gaffe garçon, toi aussi tu fais des rimes à la con.
- On est contaminé mes enfoirés !

Les hommes rient, la bonne humeur a prise le contrôle. Les filles sourient devant tant de bordel.
Faut savoir motiver les troupes avant d'passer à l'action et ça, y'a pas mieux que le grand Adell "Golden" Dandy pour y arriver ! J'aimerai pas être à la place de ceux sur qui on va tomber, j'espère juste qu'ils ont les cales pleines ! Et qu'ils ont des chaloupes assez grandes pour tous y rentrer... Parce que leurs navires, ils sont pour nous aussi. Bwah'ah'ah.
L'aventure, la piraterie, qu'est-ce qu'on s'éclate !
Bwah'ah'ah !
http://www.onepiece-requiem.net/t8284-royal-golden#103865http://www.onepiece-requiem.net/t8382-l-heritier-de-gold-golden#
avatar
Adell "Golden" Dandy

♦ Localisation : A la première place !
♦ Équipage : L'équipage du Roi Rouge.

Feuille de personnage
Dorikis: 4100
Popularité: -223
Intégrité: -170

Jeu 12 Mai 2016 - 0:19

Plus tôt dans la matinée.

" Mais t'es complètement cinglée !! C'est quoi cette façon de réveiller les gens putaiiiin !! "

Râlai-je, le cul écrasé sur le parquet boisé d'ma cabine et la moitié d'mon lit renversé.

" Fallait bien que je marque le coup ahahah. C'est peut être la dernière fois que j'ai le privilège de réveiller mon neveu. "

J'me sens soudainement con, me voilà à ronchonner alors que ma tante voulait kiffer cet instant, et cet aveux m'a fait l'effet d'un coup de tonnerre. Etna Pandora s'en va.

" On aurait été beau si j'avais fait sauter le navire par réflexe ! T'aurais été obligée de me supporter dans l'eau delà !

- Hmm. Dit comme ça, j'avoue que ça fait réfléchir. Je ferai attention à l'avenir ah'ah.

- Bwah'ah. "

M'semble que c'est la première fois que j'vois cette expression sur son visage, vous savez, celle qui te dit: J'suis heureux, qu'est-ce que je donnerai pas pour rester plus longtemps.
Ce mélange de joie et de tristesse. Ce sourire mélancolique... Qu'elle est belle quand elle sourit, j'vois de qui ma sœur tient. Est-ce que maman leur ressemble ? Sûrement, même en mieux je suis sûr, c'est la mère du roi des pirates tout de même.
Et comme si elle lisait dans mes pensées, la rouquine plonge sa main dans une poche intérieur de sa veste, et me tend une photo.

" En fait, tiens. Je sais que mes parents n'ont pas garder de photo d'elle, trop douloureux qu'ils disaient... Enfin bref, je ne vais pas remettre leur éducation en doute...
Certainement que ça te plaira, sûrement que t'as attendu ça toute ta vie. Tout le monde devrait avoir le droit de savoir a quoi ressemble sa mère. Alors cadeau.
"

D'un geste hésitant, j'attrape délicatement ce présent du bout des doigts, je ferme les yeux et souffle un coup... J'vais enfin la voir !! Mettre un visage sur cette partie de moi qui manque, je... je... j'en perd ma langue...
Ouvrant à nouveau les yeux, ces derniers se posent sur la photo.

Spoiler:
 

Bordel...
On dirait trois jumelles... Etna, Amel...
Elles lui ressemblent comme deux gouttes d'eau. Nom d'une pomme véreuse ! Ma mère est la plus belle femme qui ai foulée cette terre, en toute objectivitité...
Enfin un truc comme ça... J'suis même pas sûr de ce que ça veut dire en fait...
Oh'oh, j'ai les mêmes yeux bleus ! Même les filles de la famille ont pas eu l'honneur d'avoir son splendide et profond regard.
J'sors de ma rêverie, détachant mon attention de la photo pour lever la tête vers ma tante, les pupilles pleines d'étoiles.

" ... Merci tata... Tu peux pas savoir comment ça me fait plaisir ! J'pouvais pas rêver mieux. "

Me laissant emporter par mes émotions, me voilà debout, à prendre Etna dans mes bras et à la serrer fortement contre moi. Je la surprend à renforcer son étreinte, nous sommes si loin de notre famille, on a que nous ici... Et dans quelques heures, on se retrouvera à nouveau séparé. J'aurai jamais pensé que ça m'emmerderai autant, que ça m'rendrai aussi triste et déprimé. On passe notre temps à ce balancer des fions mais c'est pour rire, parce qu'on sait pas se dire des trucs comme:

" Je t'aime Adell ... "

Wow ! Choc ! J'm'attendais à tout sauf à celle là. Etna Pandora, la grande bretteuse et détentrice du rarissime haki royal, s'est lâchée ! J'ai pas pu me retenir de sourire, ça venait du fond d'mon âme et de la sienne, et je lui répond que moi aussi... J'l'aime ma tante.
Tendrement, nous défaisons notre étreinte, calmement, je remet mon lit sur pied et m'assois dessus. La guerrière fait de même et ajoute d'une voix douce et incertaine:

" Promets moi de ne rien faire de stupide et de toujours écouter les conseils d'Ysolda. C'est une femme forte, intelligente et en qui j'ai toute confiance, tu as le meilleur second qu'on puisse espérer. Et inversement, protège les de toutes ton âme, ainsi soudé, le nouveau monde tremblera en entendant votre nom.

- Mais... On se reverra quand même nan ? J'veux dire, c'est pas des adieux hein ? Tu m'parles comme si t'allais crever demain.

- Non bien sûr ! Ne te fais pas de soucis. Mais si je reste avec toi, je ne te serai pas d'une grande utilité. Ma force, c'est ma capacité à glaner des informations partout sur ce foutu monde, chose que je ne peux pas faire en restant sur le Roi des mers.

- Héhé, finalement, tu vois que tu l'as appelé par son prénom !

- Blablabla, ça reste un nom snobinard, même si venant de toi, c'est logique ! On peut toujours se joindre par den den de toute façon, alors n'hésite pas, dès que tu en as besoin, appelles moi.
Bon, allez...
dit-elle en se relevant.
Faut que j'y aille, un bateau m'attend. Prends soin de toi mon coeur ! "

Etna me dépose un baiser sur le front et passe pour la dernière fois la porte de ma cabine.

" Tu vas me manquer... Fais attention à toi tati ! "

J'reste là, pendant quelques minutes, à fixer le bois verni de ma porte puis je regarde à nouveau la photo d'ma mère. Je la serre bêtement contre moi un instant et je finis par l'accrocher sur mon bureau.
C'est pas le tout, mais on a du boulot. Judas a besoin d'un peu de matoss pour mettre en oeuvre la route royale, reliant Armada aux Blues, et rien de mieux que des navires perdus en mer pour remplir les stocks bwah'ah'ah.


Dernière édition par Adell "Golden" Dandy le Sam 28 Mai 2016 - 1:23, édité 2 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t8284-royal-golden#103865http://www.onepiece-requiem.net/t8382-l-heritier-de-gold-golden#
avatar
Adell "Golden" Dandy

♦ Localisation : A la première place !
♦ Équipage : L'équipage du Roi Rouge.

Feuille de personnage
Dorikis: 4100
Popularité: -223
Intégrité: -170

Ven 13 Mai 2016 - 20:51

Trônant fièrement sur la proue de mon navire, je scrute l'horizon, cherchant une cible avant que ce vieux Roger, la vigie, n'en trouve une. Ouais, on est comme ça ici, on essaye tous de battre l'autre à quelque chose. Bizarrement, personne cherche à savoir si quelqu'un est plus fort que moi, sûrement l'idée de finir au fond des abysses qui les calme. Puis toute façon, Ysolda a interdit les bagarres sur le navire, pour la sécurité de tous. J'ai pas compris pourquoi tout le monde m'a fixé quand elle l'a dit.
Enfin tout ça pour dire, que ces connards de marchands et autres navigateurs, bah ils sont bien planqués. C'est jour de congé aujourd'hui ?

" P'taiiiiiiiiiin.... Mais y'a personne !

- NAVIRE EN VU !!!!!

- QWUAH ?? MAIS TA GUEULE TU MENS !!

- A BABORD CHEF !!!! "

J'regarde à droite. Rien.

" GENRE T'AS PICOLER ?!

- L'AUTRE BABORD CHEF ! "

Ah le con... J'regarde dans la bonne direction cette fois ci et en effet, y'a un navire. Mwé.

" CA COMPTE PAS IL EST VENU DANS MON DOS J'POUVAIS PAS L'VOIR !!

- FALLAIT TE RETOURNER CHEF !

- NON MAIS J'VAIS DE L'AVANT MOI !! J'ME RETOURNE JAMAIS !!

- Tu sais que c'est une expression qui veut pas forcément dire que tu t'retournes pas, hein ?

- Hein ?! Qwuah ? Allez tous vous faire foutre !!

- Laissez le capitaine tranquille !

- Ouais, merci Brelyna, foutez moi la paix bande d'arnaqueur !

- Ahan, humm.... euuh... De rien ca... capitaine.

- Ah l'amour !

- MAIS VOUS ALLEZ VOUS LA FERMER OUAIS ! JE VOUS DÉFONCE TOUS A COUP DE HACHE ! "

Putain... Elle fait flipper la blonde... Comment elle te les a tous refroidie... C'était tellement badass que j'ai entendu le soleil lui même se chier dessus. Même le criquet, qui fait son bruitage dans les moments de silence, il a pas osé la ramener.
J'lui tapote l'épaule, parce que moi j'suis un malade, et lui dit d'pas s'occuper de cette équipage de gamin !
Tss. On est des pirates, des vrais, on s'en tape de l'amour ! Brelyna c'est une guerrière une vraie, elle a pas d'sentiment !
Si Etna était là, elle dirait un truc du genre: "On dit que l'amour rend aveugle mais c'est toi qu'est devenu bigleux. " Bwah'ah'ah, elle aurait sacrément pas tord. Pis franchement tu crois que j'suis un expert du love ? Vous oubliez tous que j'sais pas compter...

" Bon les branleurs. On s'met au boulot ou on se la tape contre le mat ? Allez, on se sort les doigts du cul et on s'prépare à mettre une branlée à ces glandus assez con pour nous croiser.

- Tu comptes aborder l'navire toi même ?

- Bah ouais pourquoi ?

- On préfère rester sur le Roi des mers alors chef !

- Gnié ?! Vous êtes entrain de vous chier dessus où quoi ?

- Pas du tout ! On a juste pas envie de couler avec.

- Ah bah voilà ! On recommence ! Quand est-ce que vous allez me faire confiance, putain ! On risque rien je vous dis !

- .....

- .....

- Bon, si j'promet d'pas utiliser mes pouvoirs, ça le fait ? Vous m'suivez ?

- On peut pas rappeler Red et qu'il repose une tache noire sur toi ?

- Mais allez vous faire foutre sérieusement ! P'tain d'merde ! Vous m'soulez ! Ysolda, dirige toi vers le navire ennemi ! Et.... démerdez vous ! "

Aucune confiance, aucun respect, j'me demande déjà qu'est-ce que j'fous avec cette équipe de bras cassé, sans couille et sans honneur. Préfèrent écouter leur second, une femme, plutôt que d'suivre leur charismatique capitaine ! Qu'ils aillent tous crever !

" Moi, j'en ai dans l'froc et j'vous fais confiance capitaiiiiine~ "

Lança guillerette Brelyna, qui se dirigeait vers moi en sautillant, alors que je m’apprêtai à me propulser dans les airs. Sans demander son reste, elle s'accroche à mon cou et grimpe sur mon dos. Bien déterminée à partir avec moi à l'attaque, enfin, surtout à rester seule avec moi, sans ces lourdingues qui la charrie sur ses sentiments.

" Hm, ok, alors accroche toi bien, ça va décoiffer !

- Mais ! Brelyna, redescend de là ! C'est du grand n'importe quoi !

- Ouais, ouais maman... Allez capitaine, tayoooooo ! "

Ouais, tayo !

" Prenez en de la graine bande de révolutionnaire !

- Ouuuuuuuuh méchaaaaaaaannnnnt ! "

J'pose le pied sur le bastingage et j'me jette dans le vide, la blonde sur le dos. Mes pieds lâchent une petite explosion, histoire de m'éloigner du navire et éviter d'arracher la moitié de sa façade, puis j'balance la gomme.

" AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH

- Bwah'ah'ah'ah'ah ! "

Vu comment qu'elle a resserrée son étreinte, la guerrière s'est pas attendue à ça. Qu'est-ce que j'ris bwah'ah'ah.

" Les cheveux dans le veeeennt~ Yiiihaaaa ! "

L'air se brise sur notre passage, les oiseaux fuient et même les cris de Brelyna sont loin derrière nous.
Je remet ça, une bonne explosion pédestre pour redonner de l'élan et éviter de chuter dans la flotte... Le problème, comme d'hab, c'est que j'y suis allé un peu fort... On va largement dépasser le navire ennemi.

" Vas y ! Lâches moi sur le pont capitaine !

- Hein ?

- C'est pas haut ! J'peux les atteindre !

- Bon bah vas y ! J'me débrouille pour te rejoindre. "

Bre' lâche sa prise et pendant sa descente, sort ses haches... Bordel, elle est trop badass !!
Pis j'ai l'impression d'être un dirigeable bombardier bwah'ah'ah, j'vous envoie des colis enragés d'la mort !
La guerrière de Drum atterrit brutalement, sur ces pieds, au milieu de l'équipage complètement paniqué et dans la confusion totale. Elle leur laisse pas le temps de respirer qu'elle, du plat d'une de ses haches, envoie un mec par dessus bord. Puis d'un revers, fait de même sur un autre malheureux.
Pendant ce temps là, moi, j'étais déjà loin. Obligé de me repropulser dans l'autre sens...
J'en perd limite mes repères et je m'éclate lamentablement la gueule contre le mat, qui se décroche sous le choc... J'y reste accroché un moment, jusqu'à ce que j'remarque qu'on file droit dans la flotte ! Plusieurs choix s'offrent à moi:
Si j'lâche maintenant, le risque de tomber en mer est assez élevé. Si je reste accroché comme un con, pareil. J'décide donc d'attendre que l'mat soit plus horizontal pour me dresser dessus, à peine l'équilibre trouvé qu'un "plouf" se fait entendre. Le mat commence à glisser en diagonal dans l'eau, m'attirant doucement mais surement vers mon prédateur naturel. La mort au cul, j'entame de remonter en direction du pont, en courant le long du tronc.

" Aaaaaaaaaaaaaaah ! Couchez l'eau ! Couchez !!! Aaaaaaaaaah !

- Mais qu'est-ce que c'est que ce bordel !

- Un abordage chef !! On est attaqué ! AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !

- Arrêtez de tous beugler et contre-attaquez !

- On a déjà perdu la moitié de l'équipage chef !

- Qwuah ?! "

PAF !
Le mec se prend un rouquin à pleine vitesse dans la tronche et tombe raid dans les pommes... miam.

" CHEF !!

- Ca lui apprendra à pas être dans sa cabine, sérieux, qu'elle capitaine scouate au pied d'un mat qui tombe ?

- Euh... Qui... Qui êtes vous ? Qu'est-ce que... Que vous faites là ?

- J'me présente, Golden, roi des pirates. Et ceci est un abordage !

- Merde, merde, merde !! Rézouss ! Fais ce pour quoi t'es payé !! "

Un bon uppercut explosif sous l'menton et le second, je crois, du navire s'envole vers d'autre cieux. Je souffle sur mon poing, pour faire genre, et j'me retourne vers l'équipage marchand. Tous étaient figés, ne sachant quoi faire. S'en prendre à un détenteur de fruit du démon, eux des simples marchands ? L'idée n'est pas très bandante, je les comprend. Encore moins quand il faut passer par une guerrière blonde avec deux énormes... haches !
Soudainement, le regard de tout l'monde se fixe sur quelque chose derrière moi. Le capitaine s'est réveillé ? Pourtant je lui ai limite décroché la mâchoire en le percutant de plein fouet, bwah'ah un coup de tête monumental ! J'me retourne tout de même, on va régler le problème rapidement.

" Oi ! J'peux aider ? "

Un géant de deux mètres se dressait là, une masse de la taille d'un banc dans la main, sans m'donner de réponse il écrasa cette dernière dans ma direction. Un pas d'côté, aisément esquivé, un trou dans l'plancher en seul résultat. Ce con va détruire mon butin !

" Arrêtes ça tout d'suite ! C'est quoi ton objectif ? Nous envoyer tous dans l'trou du cul d'la mer ? "

En guise d'explication le mec redresse son arme et la balance circulairement au niveau de mes côtes, heureusement que j'ai levé ma jambe pour y faire barrage. Pas de dégât mais assez de puissance pour me repousser de plusieurs mètres, il me soûle un peu ce gars... Je me met alors en position d'boxeur, décidé à lui botter le cul façon Golden, j'fais craquer ma nuque et j'observe ma prochaine victime.
Ces cheveux longs, bruns, que t'as du mal à différencier de sa barbe mal peignée et sale. Il me fixe lui aussi, avec des yeux vides d'expressions... J'combat un putain de hippie déchiré à j'sais pas quoi, une chose est sûr, c'est qu'il prône pas la non violence. J'sais pas combien il est payé mais j'sais où qu'il devrait la dépenser, sa paye... Dans de nouveaux fringues putain ! Sans déconner, qui se balade en soutane !
Je m'égare un peu.
L'Rézouss approche d'un pas lent dans ma direction, il a une meilleure allonge que moi, faut que j'prenne ça en compte... Mais son manque flagrant de vitesse joue en ma faveur. Le plus important, faut pas que j'm'enflamme, j'dois éviter de tout faire péter !
Hm... T'es assez proche comme ça l'barbue, j'vais te montrer que la taille et les armes ne suffisent pas. J'fonce sur lui, prêt à lui décrocher un bon direct dans l'estomac, j'balance mon poing... Il l'attrape de sa main libre... Je l'avais pas vu venir celle là, et toi ? Tu l'as vu celle ci ? Profitant de sa prise pour prendre appui, ma jambe opposée lui percute le bassin. Surpris, il lâche mon bras et part s'écraser contre la porte menant aux appartements, la traversant même.
Je m'étire un coup, le sourire au lèvre. A quoi il pensait lui. J'suis Golden ! Roi des pirates ! L'homme qui peut raser une ville en éternuant !

" P'tain, t'es plutôt costaud pour un clodo... "

Le garde du corps mercenaire se redresse, à deux à l'heure certes, et ramasse sa massue. Un putain de zombie ! Pas un mot, pas un gémissement, rien !! Bon, on va pas s'éterniser...
J'repars à la charge, Rézouss veut frapper avant moi mais j'explose littéralement son arme avant qu'elle me touche, on est au même niveau maintenant... Mais qu'est-ce que j'raconte ?! Personne est à mon niveau à mains nues ! Sans que mon adversaire ai le temps de réagir, mon poing droit s'écrase dans ses abdos, mon gauche dans les côtes. Le droit sans l'autre flanc, le gauche dans l'estomac... Et j'continue à le boxer dans les boyaux pendant une minute. De la bile sort de sa bouche... Trop tard pour reculer hippie ! Faut savoir jauger son adversaire avant de lui rentrer dedans.
Mains jointent, je lui écrase mes paumes dans l'plexus, l'géant se plie en deux. Parfait. Son visage maintenant assez bas, j'lève ma jambe droite et la maintien quelques secondes tendue...

" GOLDEN FINAL KIIICK CONNARD !! "

J'fais exploser mon talon, juste assez pour donner la puissance d'un boulet de canon à mon pied, et je viens lui percuter la tronche. J'crois avoir tout entendu craquer mais le coup est si violent, j'ai pas l'temps d'voir les dégâts, et l'mercenaire est projeté par dessus bord. Si il revient... J'y suis pour rien.

" Voilà comment on s'bat !

- CAPITAIIINE !!!! "

A peine le temps de me retourner pour voir ce que me veux Brelyna, le capitaine ennemi passe à côté de moi, une hache dans l'arrière du crâne. Bordel... La puissance de cette gonzesse ! Une mouche, un homme, le résultat aurait été le même. Je note pour plus tard, ne pas la mettre en colère.

Désormais, sur le pont, règne un calme à tout épreuve. Ysolda sera bientôt là avec le Roi des mers, aussi rapide qu'un escargophone, que dis-je ! Même Luffy est plus rapide qu'eux ! D'ailleurs, j'espère qu'il est réveillé, pas que j'aime pas la compagnie des autres mais on s'comprend lui et moi.

" Capitaine ! Le vieux demande à être épargné. Je le bute quand même ?

- Tout doux ma grande. Je pense qu'ils ont compris à qui ils ont à faire. Non ?

- Bien.. Bien sûr ! Ayez pitié je vous en prie ! La plus part d'entre nous on de la famille, une femme, des enfants !

- Tu vois, ils se sont assez chié dessus comme ça. Bwah'ah'ah.

- Pas d'problème Capitaine !

- Merci jeune homme ! Merci ! "

Quelques minutes plus tard, mon équipage aborde le navire marchand. J'fais signe à Ysolda de s'occuper des survivants, en rappelant que j'veux pas d'autres cadavres. Y'en a déjà eu assez.
D'un signe de tête, j'ordonne à la guerrière blonde et au papy d'me suivre dans la cale.


Dernière édition par Adell "Golden" Dandy le Jeu 26 Mai 2016 - 2:02, édité 2 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t8284-royal-golden#103865http://www.onepiece-requiem.net/t8382-l-heritier-de-gold-golden#
avatar
Adell "Golden" Dandy

♦ Localisation : A la première place !
♦ Équipage : L'équipage du Roi Rouge.

Feuille de personnage
Dorikis: 4100
Popularité: -223
Intégrité: -170

Mar 24 Mai 2016 - 15:25

Arrivé à la cale, on est un peu sur le cul, des tonneaux partout. Tous blindés d'armes ! J'aurai bien compter moi même mais... y'en a beaucoup plus que deux.

" Et bah mon salop !

- Vous partez à la guerre ou quoi ?!

- Non, non, on est que des simples marchands. On allait vendre ça à la marine...

- Bwah'ah, heureusement qu'on passait par là ! On t'a évité une belle connerie.

- ...

- On a surtout bien baisé la marine hi'hi.

- Ce rire trop chou, bwah'ah'ah !

- Hein ? Que ? Euuh... Me, merci capitaine !

- Déstresse un coup ! "

J'lui tapote l'épaule et Brelyna devint rouge comme une tomate. Elle a vraiment un truc qui déconne.
Le vieux nous regarde bizarrement, ce demandant comme leur navire a pu tomber entre les mains de tarés pareils.
En haut, on entend un sacré bordel. Nos hommes se marrent bien. Et dire que ces connards se chiaient dessus en pensant attaquer avec moi... J'vais te les laisser sur une île déserte ! On leur a montré qu'à deux on pèse plus que l'équipage réuni !

" Vous êtes en bas les enfants ?!

- Ouais la vieille !

- Les enfants... J'ai l'impression que le respect est partit pissé.

- Exécutes les ! On sera plus que les deux sur notre beau naviiiire~ !!

- Hein ?!

- Euh non ! Rien ! Désolé capitaine, c'est pas ce que je ... J'veux mourir !

- Mais bordel ! Faut consulter ma belle !

- Ma... B... Je vais voir ce qu'il font en haut ! "

Encore plus rouge que d'habitude, Brelyna disparue en un éclair vers les escaliers menant au pont.
Des fois, la vie va trop vite, comment voulez vous que j'comprenne son sens ? Allez, une taré s'en va, une autre arrive.

" Bon, bon. Vous avez la liste des marchandises monsieur ?!

- Oui, oui, tout de suite madame !

- Brave homme ! "

Le vioc lui tend un bout de papelard en tremblotant. Je stoppe mon inspection des barell (Lloyd.. Euh lol) et m'approche de lui. Ma main se pose sur son épaule, une poigne se voulant rassurante. J'lui balance avec le sourire.

" T'inquiètes pas, tu pourrais être mon grand père tu sais ? Et moi, j'tue pas gratuitement comme tout ces cons que tu croiseras dans le coin.

- Je...

- Détends toi papy ! Personne te fera de mal, parole du Roi des pirates ! Ni à toi, ni a ton équipage. Enfin, si un mec et assez con pour vouloir se rebeller contre Brelyna... J'pourrais rien faire pour son espérance de vie.

- Merci... Vous êtes si... Spécial !

- Wep ! Merci ! J'travaille dur pour ça.

- Bon alors... nous avons dix tonneaux d'une quinzaine de fusils. Soit cent-cinquante fusils. Ensuite, dix tonneaux d'une vingtaine de sabres de qualités, soit deux-cents sabres. On en a donc pour, si je me réfère au tarif actuel, environs trente millions pour les armes à feux et soixante millions et quelque d'épée. Du joli. On en tirerait dans les alentours de quatre-vingt, quatre-vingt dix millions auprès des usuriers. "

Danger ! Danger ! Surchauffe de mon cerveau ! Implosion dans quelques secondes... Overdose de chiffres ! Danger ! Danger !

" Y'en a pour beaucoup d'argent Adellou !

- Ah ! J'pige mieux là ! Pendant un instant j'ai cru mourir...

- C'est décidé, en rentrant, je t'apprend le calcul !

- Mais !

- Y'a pas de mais ! Enfin bref, monsieur, vous vous sentez de rester sur le navire pendant qu'on vous remorque jusqu'à Armada ? Ou vous préférez prendre les canots de sauvetages et quitter les lieux ? La question a déjà été posée à vos collègues. La moitié on décidé de nous rejoindre, un quart s'en va et l'autre quart nous quitteras à Armada.

- Putain !! Tu peux pas parler comme tout l'monde ? Tout est mathématique chez toi ?!

- Non, clairement pas, mais c'est la façon la plus facile d'expliquer les choses, au gens normaux...

- Tu sais, j'peux toujours t'abandonner en mer...

- Excuses moi Adellou, je blaguais.

- On blague un peu trop souvent sur ma gueule. Va falloir que ça change si vous voulez pas que ce vieux là, devienne mon second... Parce que lui, il me respect au moins !

- Roohh fais pas ta tête de mu...

- Nope, nope, nope, termines pas ta phrase ! Je commande, vous vous taisez... Alors papy. Viens, on va s'amuser ! Et puis au moins, tu risqueras pas de te faire aborder avec nous. Bwah'ah.

- Hm... Je sais pas, j'me fais vieux pour partir à l'aventure.

- Tu sais faire la bouffe ?

- Bien sûr jeune homme !

- Bah voilà, tu me rejoins en tant que cuistot, pas de première ligne et de risque pour toi pépé !

- Alors je marche gamin ! "

Une poignée de main pour sceller le deal et on part tout les deux sur le pont. J'oublie pas de lancer d'un ton autoritaire, ce qui n'est pas dans mon habitude, faut pas m'souler:

" Et bougez vous l'cul bande de branleurs. On va pas tous se taper le boulot à chaque fois Bre' et moi. Si vous m'servez à rien, vous vous tirez avec les autres sur leurs canots !

- Adell...

- Teut teut teut ! On obéit. J'vais vous apprendre la discipline moi. "

Wow, le soleil m'aveugle quelques secondes, j'me couvre les yeux d'une main et sort de la cale avec le papy. J'observe les âmes présentes sur le pont, ceux voulant nous quitter sont déjà loin. Brelyna est pas faite de patience bwah'ah'ah.
Alors que j'allais la rejoindre, faire le point et lancer quelques ordres pour les manœuvres à suivre, un couillon de mon équipage lance la vanne de trop...

" J'savais qu'on devait rester sur le navire ! Quelle idée de génie que de faire tomber le mat du navire, on va s'amuser à le remorq... "

Avant qu'il termine ça phrase, ma main droite se pose sur son torse, ses yeux sont remplis de surprise... Il pige trop tard. D'une petite explosion, je l'envoie voler loin au large, il retrouvera peut être le second du navire marchand. L'air sévère et énervé, surtout énervé, j'toise tout l'équipage.

" D'autre réclamation bande de connards ?! Oubliez pas qui commande ici, les blagues c'est bien, le manque de respect en revanche... "

J'désigne la direction prise par le malheureux éjecté.

" Non, capitaine ! On est prêt à obéir sur le champ capitaine !

- C'est malheureux, on peut pas être sympa avec ses hommes sans se faire chier dessus, si c'est ça que vous voulez, de la terreur, j'peux vous en donner ! Brelyna, fout moi ces cons au travail, on va remorquer le navire jusqu'à Armada. Trouvez de la corde. Papy, tes potes te font confiance, j'te laisse gérer tout ce qu'il y a à gérer sur ce navire. Brelyna restera avec toi pour te protéger d'éventuel rigolo.

- Merci gamin, tout se passera comme prévu !

- Voyez les bouseux ? C'est ça que j'attend de vous, ça fait cinq minutes et il a déjà fait plus que n'importe lequel d'entre vous ! ROGER ?! LA VOIE EST LIBRE ? RIEN A L'HORIZON ?

- NOP CAP'TAIN ! ON EST TRANQUILLE !! MAIS FAUT SE BOUGER, UNE TEMPÊTE ARRIVE DU SUD !!

- Voyez les bouseux ? Efficace et utile mon Roger. Il fait son travail, on blague, mais on s'respecte ! "

Sans demander mon reste, j'retourne sur le Roi des mers, sans oublier de gueuler sur Ysolda pour qu'elle arrête de jouer avec les chiffres et qu'elle accélère la cadence, un navire ça se bouge pas tout seul. Aujourd'hui, j'ai appris un truc, l'âge importe peu... Le vieux, Roger le quarantenaire et la jeune Brelyna me montrent de l'estime et voient autre chose en moi qu'un type marrant. Pour les autres, faut mettre les points sur les i et ça, ça me désole. C'est pas ce que je veux pour mon équipage... Mais si ils veulent des pieds au cul pour marcher droit... Ils en auront....

Préparatifs terminés, on rentre à la maison.

" Cap sur Armada ! Et avant la tombée de la nuit si vous voulez pas avoir d'ennui !

- OUI CAPITAINE !!

- Bande de couilles molles... tss..
LUFFY !! T'ES DEBOUT ??!! FAUT QUE J'TE RACONTE DES TRUCS !! SORS LA BOUFFE !!
"

J'entre et m'enferme dans ma cabine, j'ai vu assez de cons pour la journée.
Après l'effort, le réconfort ! On va s'goinfrer en racontant d'la merde ! P'tetre même appeler des gens au hasard bwah'ah'ah. Appeler ma tante aussi !! Faut que j'lui raconte, elle va être sur le cul ! Elle aura la conscience tranquille !
http://www.onepiece-requiem.net/t8284-royal-golden#103865http://www.onepiece-requiem.net/t8382-l-heritier-de-gold-golden#
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1