AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment : -44%
Trottinette électrique Mi Electric Scooter ...
Voir le deal
250 €

Martine refait du Karaté

Mr Paquebot
Mr Paquebot

♦ Localisation : Drum

Feuille de personnage
Dorikis: 1800
Popularité: 70
Intégrité: -22

Mar 6 Oct 2015 - 20:46

Martine refait du Karaté E674c110

Il reste un morceau là, à droite.

Pululu Pululu Pululu

Magne toi, j'ai pas toute la soirée.

Pululu Pululu Pululu

Paquebot j'écoute !
Je vous dérange ?
Oui et puis quand on est poli, on s'annonce tête d'enclume.
Lancewood à l'appareil.
T'es vraiment une grosse merde, j'aurai du cogner plus fort.
Hein ?
Nan c'est pas pour vous, je vous écoute, vous m'voulez quoi ?
Vous savez qui je suis ?
Oui
Parfait, faudrait que vous me rendiez un service, c'est dans vos cordes ?
Crache ta pastille mec, j'ai une affaire en cours là.
Hum... J'ai pensé à vous pour une négociation.
Vous êtes sur vous, de savoir qui je suis ?
Heu, oui, Mr Paquebot, l'un des rares humains à avoir appris le Karaté de mon peuple.
Dans le mile Emile, alors tu devrais savoir que la négociation c'pas mon fort, sauf si tu veux que ça se termine mal.
Non mais justement, j'aimerai que vous nous serviez de passerelle pour implanter un Dojo de Karaté Aquatique sur une île humaine.
...
Plus nous partagerons, plus nos différents s'évanouiront.
J'suis d'accord avec vous mais le partage dans le Karaté Aquatique, s'arrête quand même très vite à coller son poing dans la tronche des autres, y a mieux comme échange culturel.
Détrompez-vous. J'ai embauché un mercenaire initié qui viendra vous épauler dans les premiers temps puis je vous amènerai un Senseï.
Lequel ?
Peu importe, sachez juste que ce Dojo sera la démonstration aux humains de toutes nos valeurs.
Mway, et donc, j'dois aller où ?
Sur l'île du Karaté
Hinhin, la blague, c'est mort, trouvez un autre gars.
Allons allons, pourquoi réagir de la sorte ? Vous avez une ex là-bas ?
Non mais un sérieux contentieux.
A ce point ? J'ai besoin d'en savoir plus.
J'ai décalqué quelques mecs il y plusieurs mois là-bas avant d'me faire rétamer par un Senseï de l'île. Puis j'ai fini à laver les slips de la marine comme TIG, heureux ?
Vous vous êtes battu en utilisant le Karaté Aquatique ?
Oui
On ne peut mieux, c'est formidable, rendez-vous là-bas dans les meilleurs délais.
J'viens d'vous dire que c'est mort, j'veux pas y retourner.
Mr Paquebot, vous êtes notre allié, vous savez vous battre, vous pouvez aider nos peuples à fraterniser grâce à votre lien quasi unique. Mettez de côté vos appréciations personnelles et agissez pour la cause, j'ai besoin de vous.
Rhaa, ça va ça va, j'accepte. Qui finance ?
Nous verrons les détails sur place. Bonne nuit.
Ouais c'est ça, tchou...

Biip Biip Biip

Bon, revenons à nos moutons, t'as fini de ramasser ?

Oui oui, ne me frappez plus ! Pitié ! J'aurai pas du vous cogner, promis je le ferai plus !

La prochaine fois que tu vides tes poubelles depuis la fenêtre de ton immeuble car t'as la flemme de descendre, j'te défonce la boîte crânienne jusqu'à ce qu'on puisse faire un repose plat avec. Compris ?

Ouiiii Ouuiiiiiii

Tiens, un dernier pour la forme, enfoiré.

SBAAM
http://www.onepiece-requiem.net/t10856-hms-paquebothttp://www.onepiece-requiem.net/t19552-mr-paquebot
Kurn
Kurn
Groot

♦ Équipage : Et les garçons

Feuille de personnage
Dorikis: 5260
Popularité: -391
Intégrité: -317

Jeu 8 Oct 2015 - 21:05




Kurn descendit du bateau en adressant un dernier signe de la main au capitaine qui avait bien voulu le prendre, moyennant finances évidemment. Puis il contempla la jetée sommaire à disposition, et la ville plus loin. Il était évidemment déjà venu. Pour un artiste martial tel que lui, il semblait indispensable de venir sur l'Île du Karaté, ne serait-ce que pour admirer les exhibitions des meilleurs combattants des blues. Et, également, pour y combattre, à l'occasion.

Mais pas cette fois. Ou, en tout cas, pas totalement. Il avait été missionné par Lancewood, de l'Espérance des Hommes-Poissons, pour la mise en place d'un dojo d'arts martiaux aquatiques sur l'île. Le lopin de terre avait déjà été acheté, les locaux construits. Ne restait qu'à attirer le chaland. Pour ça, on lui avait associé un humain qui montrerait qu'il était possible d'apprendre le karaté des hommes-poissons sans en être un, justement.

Et ils devaient se retrouver devant le dojo.

La rascasse arriva en avance, comme à son habitude. Puis elle s'assit par terre à l'entrée du beau bâtiment, flambant neuf, à l'aura japonisante. Les Ambassadeurs n'y étaient pas allés de main-morte, et tout sentait la qualité, en tout cas de l'extérieur. L'intérieur restait une autre paire de manches. Il serait toujours temps d'inspecter plus tard.
Un homme approcha enfin du coin isolé dans lequel le dojo avait été construit. Plutôt balaise, pour un humain. Avec un sourire accueillant, Kurn se redressa, et, du haut de ses plus de trois mètres, tendit la main en geste de salut. L'inconnu la serra, et se présenta :
« Bonjour, Paquebot, enchanté.
- Kurn T'Erlhitan, fils de Vrarr, fils de Torl, de même.
- Et ça… C’est l’dojo ?
- Oui, le dojo du karaté aquatique.
- Ils ont mis les moyens, les salauds.
- Effectivement. Entrons. »

L’intérieur correspondait exactement à l’idée que l’on pouvait se faire d’un dojo classique. Tout sentait encore le neuf, et une odeur de cire imprégnait à la fois le bois et l’air. La porte coulissante résista un peu avant de s’ouvrir sur la salle principale, dont le parquet fraichement lustré luisait doucement à la lumière du jour. De beaux locaux, pas de doute.
« Les petits plats dans les grands, hein ? Bon, on fait quoi ?
- Je suppose qu’on doit faire la promotion du karaté aquatique.
- Déjà, tu vaux quoi ?
- On peut effectivement commencer par un petit échauffement.
- Bah voilà. »

Les deux hommes se mirent chacun d’un côté de la salle, et commencèrent leurs étirements. Pas la peine de prendre le risque de se blesser alors que la mission commence à peine. Surtout que cela entacherait irrémédiablement les chances de succès. Tirant sur sa jambe droite, puis sur ses adducteurs, Kurn descendit souplement son visage au niveau du sol. Il avait beau être massif et puissamment musclé, il n’en restait pas moins souple.
Après cinq bonnes minutes de préparation, ils se mirent en garde face à face. Paquebot fut celui qui passa le premier à l’attaque, avant un coup de point léger dans sa garde, afin de la tester. L’homme-poisson dévia du tranchant de la main et lança un direct rapide mais sans puissance, qui fut lui aussi intercepté.

Kurn inversa sa jambe d’appui et lança un coup de pied bas, dans le genou droit de Paquebot. Une semelle prit appui sur son tibia et se propulsa à la hauteur de son visage, qui ne risquait d’habitude pas grand-chose. Bonne créativité. Une poussée du coude écarta l’humain qui retomba facilement sur ses appuis, en garde basse.
Une série de coups bas visant l’articulation du pied le cibla. La rascasse recula à chaque fois pour se mettre hors de portée. Puis il avança brusquement d’un coup du tranchant de la main que son adversaire para de ses deux bras. Le coup de genou qui suivit fut esquivé d’un salto arrière. Pour le spectacle, probablement. Cela fera une bonne publicité.

Les attaques s’enchainèrent encore quelques minutes, puisant pour la plupart dans les katas et les techniques les plus courantes, avec toutefois quelques variations comme ces attaques circulaires de Kurn ou les enchainements de la paume des mains de Paquebot. Après un dernier échange plus vigoureux que les précédents qui s’acheva une fois de plus en égalité, ils laissèrent tomber leurs gardes et reprirent tranquillement leur souffle.

« Pas mal, tes dernières techniques, Kurn. C’était quoi ?
- Le quatrième kata général légèrement modifié par mon père.
- Ah, c’était ça, les formes que j’ai reconnues.
- Et toi, ce n’est pas le Jikken que tu as utilisé ?
- Passif ou actif ?
- Je ne sais pas, je n’ai jamais rien compris à cette technique.
- Moi non plus, de toute façon. Non, de l’impro, simplement.
- Pas mal.
- Bon, y’a une suite au programme ?
- Dans l’idée, on pourrait faire une exhibition dehors, par exemple sur la grande place.
- Histoire de montrer à ces bouseux comment on s’bat, nous, hein ?
- Oui.
- Et ensuite, on pourrait aller casser quelques dojos mineurs, p’tet.
- On pourrait. Par contre…
- Faudra gagner, ouais. »

Les deux hommes prirent quelques gorgées d’eau à la fontaine puis partirent directement vers le centre-ville.

http://www.onepiece-requiem.net/t13847-kurnhttp://www.onepiece-requiem.net/t14002-les-techniques-kurn
Mr Paquebot
Mr Paquebot

♦ Localisation : Drum

Feuille de personnage
Dorikis: 1800
Popularité: 70
Intégrité: -22

Ven 9 Oct 2015 - 0:37

Ce qui est bien, c'est qu'au moins on ne pas va passer inaperçu très longtemps.

Il n'y a qu'à voir la tête des gens. Par contre...

J'sais pas si c'est ta face bizarre ou moi, qu'ils reconnaissent


N'exagérons rien, c'était pas l'émeute non plus, juste des regards de curiosité. Faut dire que le collègue il passe pas inaperçu par sa taille et sa morphologie. Pour ma part, j'espère ne pas recroiser certains types. Même si fatalement, cela arrivera, d'où mon inquiétude à revenir.

Au temps te le dire de suite, j'suis déjà venu là y a quelques mois et ça a vite dégénéré. L'histoire est complexe mais...

Tu reviens laver nos slips ou t'engager Paquebot ?

Et merde, v'la l'autre andouille...


Darwin Mokbor
Colonel de la 132° Division de l'île du Karaté





Marchant à vive allure droit sur nous, l'homme serre les poings. Son visage est aussi dur qu'un pot de peinture non refermé. Son puissant torse forme un triangle impressionnant. Il est en uniforme et pourtant, on n'a pas trop de peine à imaginer la musculature phénoménal du type. J'sais pas si il veut m'en coller une ou plaisanter, dans l'doute.

J'suis pas venu chercher des embrouilles.

Parfait, je suis content que tu signes dans la Marine, ton petit copain aussi ?

C'est pas... Hey mais non, j'signe rien du tout. On vient pratiquer du Karaté Aquatique.

La dernière fois...

La dernière fois y a un connard qui vidait ses poubelles dans la mer et vous avez préférez prendre sa défense que de faire votre boulot.

Et tu l'as laissé à moitié mort.

Qu'à moitié et j'ai purgé ma peine dans votre buanderie. Aujourd'hui c'est tout autre chose qui me fait fouler à nouveau votre île.

J'écoute.

On s'fait face, j'bavarde avec lui, j'lui explique l'idée, la construction du Dojo. Peu à peu la montage se détend, le rendant plus aimable, plus taquin. Il nous met en garde quand même sur notre mission.

Les hommes poissons ne sont pas vraiment les bienvenue par chez nous.

Mais les pratiquants d'arts martiaux oui...

C'est exact, et vous comptez faire comment votre "introduction" dans le milieu ?

Nous pensions à une démonstration publique et ...

Non

D'accord... On comptait aussi rendre visite aux différentes écoles de l'île pour nous présenter et illustrer notre art martial.

Entendu, que ça ne sorte pas des Dojos, sinon ! BUANDERIE.

Compris compris...

J'passerai vous voir à votre dojo, voir ce que vous valez, en attendant, QUE LA FORCE PHYSIQUE SOIT AVEC VOUS !

Merci Colonel... Bon Kurn, par où on commence ?
http://www.onepiece-requiem.net/t10856-hms-paquebothttp://www.onepiece-requiem.net/t19552-mr-paquebot
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1