AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


[Fiche d'île] Myriapolis

Game Master
Game Master
Fondateur
Juge arbitre


Feuille de personnage
Dorikis: 0
Popularité: 0
Intégrité: 0

Lun 2 Mai 2011 - 14:15

Myriapolis
4eme voie de grand line


Population & Particularités


Myriapolis, l'île aux insectes. Myriapolis est une île de grande taille, au sol presque totalement désertique et rocheux et qui a la particularité de n’être peuplé que par d'étranges races d'insectes, de tailles et de formes aussi variées que la faune normale des îles les plus sauvages de Grand line. Préférant s'adapter à leur milieu que lutter pied à pied pour sa conquête, c'est tout naturellement que les premiers colons à s'établir dans le coin se mirent à singer et a reproduire les habitudes des bestioles locales. Et au fil du temps ce qui n’était qu'une tentative d'adaptation à des conditions de vie très dures devint un véritable mimétisme, puis une symbiose presque complète entre les sociétés insectes et humaines.

Sur l'île les insectes sont partout et plutôt belliqueux envers les étrangers. Le seul moyen d’y échapper est de s’abriter dans les villes, les zones désertes étant particulièrement dangereuses, même si elles regorgent de minerais et autres roches intéressantes pour les spécialistes.

La population humaine se divise principalement en trois clans répartis dans les trois zones de peuplement de l'île, chaque clan est dirigé par une reine qui forment le conseil Matriarcal, l'autorité suprême de l'île.


  • Des insectes et des hommes:
    Sur Myriapolis, les hommes ont fait plus qu'imiter les insectes, ils en sont presque devenus. Les insectes sont partout, fourmis géantes et abeilles qui servent de montures ou de soldats. Gros insectes creuseurs de galeries ou transporteurs, petits insectes porteurs de message, tisseurs, menuisiers, producteurs de nourritures. Les hommes d'ici savent communiquer avec eux et ont appris tous leurs secrets, devenant des experts en poisons, en drogues, en phéromones... Plus fort encore, ils ont appris a utiliser la faculté d'adaptation des insectes pour en faire des symbiotes adaptés a tous les besoins. Lucanes bouclier qui s'accrochent sur votre corps pour vous faire une armure vivant, scarabées lanceur de poison qui épousent la forme de votre bras, libellules dorsale qui vous permet de voler comme si vous aviez des ailes, les applications sont innombrables... Même s'il faut bien avouer que pour la plupart des étrangers cela contribue surtout à rendre les locaux absolument répugnant et hideux.

  • La Ruche et les abeilles:
    La Ruche est considéré par les étrangers comme la capitale de l'île. C'est en effet la plus accessible des cités, la seule qui ait un port et qui soit bati de façon visible en surface. La ruche est un énorme bloc de pierre juchés sur un territoire aride de canyon rocailleux et que les abeilles ont patiemment creusé et truffés de galeries. Ce qui leur permet de résister aux violentes tempêtes qui interdisent aux arbres de pousser dans le coin.
    Grâce au port, les abeilles se montrent bien plus sociables que les araignées ou les fourmis, leur reine encourage vivement les échanges avec les étrangers ; la ville grouille de commerçants et de marins, et se révèle moins dépaysante et nettement moins dangereuse pour les étrangers que le reste de l'île.

  • La Fourmilière et les fourmis:
    Les fourmis, qui, comme leur animal fétiche préfèrent vivre en sous-sol ont creusé l’île de véritables galeries souterraines où il y a toujours de l’activité. Il faut d’ailleurs savoir que la Fourmilière est un vaste marché noir où l’on trouve de tout pour peu qu’on ait la patience de chercher. Par contre, c’est un véritable coupe-gorge et il vaut mieux faire gaffe où on met les pieds.
    Les fourmis sont des gens extrêmement bizarre pour des étrangers, ils sont extrêmement soudés et abhorrent l'individualité et l’égoïsme qui mènent selon eux au pire excès. Ils sont aussi extrêmement travailleurs, efficaces, et d'une étrange indifférence envers tout ce qui touche aux sentiments humains.

  • La Forêt des toiles et les araignées:
    Les araignées occupent la seule partie de l'ile qui ne soit pas un désert. Une forêt toxique aux arbres géants assez coriaces pour résister aux vents et permettre a d'autres plantes de se développer dans leur ombre. Les araignées possèdent des habitations étranges s’apparentant plus à des toiles et sont comme leur animal de véritables expertes en drogues et en poison.
    Encore plus que les deux autres tribus, les araignées vivent selon un modèle matriarcal très évolué. Là-bas seules les femmes ont droit à des responsabilités, les hommes ne servant qu'aux taches les plus manuelles et à la reproduction. Les araignées n'aimant pas du tout les étrangers, il est fortement déconseillé aux touristes d'aller visiter leur forêt. Là-bas, il n'y a pas que la faune et la flore qui sont mortels.

  • La plage de sable noir :
       
    À quelques lieux de la cité ruche de Myriapolis, là où il est le plus facile de débarquer pour tous les navires qui ne veulent pas accoster au port, il y a une grande plage de sable noir. Et sur cette plage il y a des tombes qui s'étendent en longues rangés identiques face à la mer. Et sur chaque tombe est marqué le nom d'un pirate mort ici en tentant d'attaquer Myriapolis. Et sous chaque nom, répété un millier de fois il y a une simple phrase. Tué par le Capitaine Red.
       Ajouté par Red


Forces de l'ordre et respect de la loi


Myriapolis est un état indépendant et il n'y a pas de marines ici. Mais ça ne veut pas dire qu'il n'y a pas de lois, au contraire, chaque clan a les siennes.

Chez les abeilles, la loi est globalement la même que sur n'importe quel territoire du GM. À l'exception près que les abeilles n'ont rien contre les pirates primés et ne feront rien pour les attraper tant qu'ils se comportent bien. Les crimes ne concernant que les étrangers ne sont pas non plus particulièrement punis. S'en prendre a une abeille par contre amènera une riposte rapide et pas forcément proportionnée. Les gardes-abeilles sont efficaces et abusent de poisons paralysants ce qui rend un affrontement avec eux assez difficile.

Chez les fourmis c'est plutôt la destruction de biens appartenant à la communauté qui provoque les plus vives réactions. Les gardes-fourmis n'ont pas de poisons mais leurs fourmis géantes sont terriblement coriaces.

Chez les araignées la justice est extrêmement simple. Si vous êtes un homme ou un étranger et qu'une femme araignée décide que vous avez commis une faute, alors vous êtes coupables... On ne fait pas plus expéditif... Et entre leurs poisons et leurs crache-toiles, les gardes locaux sont les plus dangereux de tous.

Historique & Évènements récents


 ► [1624] Chasse au gros :
De passage sur l'île, les Sea Wolfs s'offrent une petite séance de récréation en chassant l'un des prédateurs marins les plus redoutables du coin. La Murénasse Opaline. Un monstre des mers serpentiforme de la taille d'un bateau. Et dont la peau fait un revêtement absolument parfait pour les navires cherchant a privilégier la vitesse.
Événement joué ici par les Sea Wolfs

 ► [1624] Les Okamas pirates :
Rencontre accidentelle entre les Sea Wolfs et les Okamas pirates, un équipage de déserteurs de la marine d'élite. Confusion, discussion, combat. Les Okamas sont rapidement matés par les loups et enchainés à fond de cale.
Événement joué ici par les Sea Wolfs

 ► [1624] Diner Royal :
Vexé d'avoir été ignoré par le gouvernement local, Toji s'invite tout seul à un dîner au chateau. Les Sea Wolfs y rencontreront les trois reines, seront attaqués par un pingouista, accusés de complot et de crime de lèse-majesté, avant d’être excusés et priés de quitter l'île sans y revenir s'il vous plait.
Événement joué ici par les Sea Wolfs

 ► [1626] Raid sur Myriapolis :
Persuadé de trouver sur l'île des richesses dépassant leurs rêves les plus fous, une forte coalition pirate dirigée par le capitaine Leonem, dit le Lion bleu, débarque sur Myriapolis pour passer par les armes la population locale avant de s'adonner aux joies du pillage. Un projet qui se heurte hélas au capitaine Red, allié des reines de Miryapolis et fermement décidé à protéger cette île. Il n'y aura que peu de survivants.
Événement joué ici par Red

Personnalités importantes


Le Matriarcat de Myriapolis
[Lien cliquable]
[Fiche d'île] Myriapolis Six-logos_imagesia-com_lxwy_large

Temps de recharge du Log
2 Jours


   
Page 1 sur 1