AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


[Fiche d'île] L'île aux Treize Ors

avatar
Game Master
Fondateur
Juge arbitre


Feuille de personnage
Dorikis: 0
Popularité: 0
Intégrité: 0

Dim 1 Nov 2015 - 10:24

L'île aux Treize Ors
Nouveau Monde


Population & Particularités

Coincée au milieu des intempéries, des tornades, des cataclysmes, il y a une éclaircie. Ce n'est qu'une timide trouée, de loin, mais elle rayonne d'une splendeur sans égale : l'île. Elle n'est pas très grande, elle n'a pas une forme bizarre et tout porte à croire qu'elle n'a rien de spécial. Et pourtant. Il s'agit de l'île au Treize Ors. Elle ressemble à un petit coin de paradis apaisant au premier abord, quand on accoste, avec ses rivages azuréens, ses plages de sable fin, ses palmiers immenses. Et puis quand on s'aventure plus profondément, on ressent le danger. On découvre une jungle dense, sauvage, inquiétante derrière les couleurs uniques dont elle se drape avec ses habitants originels. C'est la Nature, la vraie, celle qui sait se montrer hostile et que l'homme n'a jamais su maîtriser; elle cercle le cœur de l'île qui lui, est formé d'une ville et d'une multitude de champs aux allures d'exploitations agricoles.

La ville est tout ce qu'il y a de plus normale, à un détail près. Elle est petite, quelques milliers d'habitants tout au plus, mais rassemble pourtant tous les traits d'une grande métropole. Elle est surplombée d'une Citadelle Blanche qu'occupent les personnes les plus importantes de l'île. À ses pieds, on retrouve au plus loin de l'épicentre une agglomération peu reluisante, puis un complexe résidentiel et un quartier dédié aux demeures plus nobles à mesure qu'on en approche; on trouve aussi un quartier des affaires et, également, une zone portuaire. Car oui, partant d'ici et remontant en sinuant paresseusement à travers le manteau vert ou brun d'une nature indomptée, il y a un large fleuve au courant paisible. Il a permis la mise en place d'un système d'irrigation pointu, il offre un panorama unique ; on l'apprécie beaucoup, ici. À ceci près que certaines des créatures qui y reposent sont friandes du bois des embarcations. Pourquoi alors la voie maritime est-elle favorisée pour les transports ? C'est bien simple. Devant l'impossibilité – incompréhensible – de se frayer un passage clair à travers la végétation qui semble repousser inexplicablement dès que quiconque tente de s'y attaquer, les hommes d'ici ont dû se résoudre à employer la voie des mers pour remonter les marchandises qu'ils extraient du noyau de l'île vers le monde extérieur qu'ils alimentent. Et c'est là tout ce qui compte.

Car l'île au Treize Ors est la principale fournisseuse du monde ; sa terre féconde recèle de tout ce dont un homme peut avoir envie. Il y a des plantations de fin tabac et de coton à perte de vue, on trouve des perles ou des pépites d'or dans le lit des ruisseaux en telle quantité que les pirates perdent le sommeil en y pensant; il y a des filons de cuivre et d'argent intarissables que les contrebandiers convoitent et la terre fertile regorge de mets uniques que se disputent les grands restaurants du monde... Un véritable pays de Cocagne qui laisse rêveur, jalousé farouchement par ses habitants. Forcément, un Eden pareil attire les convoitises, mais la communauté ici a appris à déjouer les menaces extérieures, notamment en tissant des alliances commerciales avec de nombreux clients qui ne voudraient pour rien au monde voir leurs livraisons de marchandises se tarir. Mais surtout, la raison de cet imperturbable succès, c'est le code en vigueur. Le Code des Anciens. Chaque habitant, au lieu de réclamer son indépendance, se met au service de tous, en s'investissant à remplir la tâche qui lui a été confiée dès son plus jeune âge. Chaque personne ici a un destin tout tracé. Et tout le monde s'applique à respecter la règle immuable que les Anciens dictent et à jouer son rôle. On sera agriculteur, mineur, contremaître, instructeur, ambassadeur de telle ou telle firme, directeur d'affaire... parce qu'il en a été décidé ainsi. Et on s'y tient. De la sorte, l'équilibre de la vie sur l'île aux Treize Ors n'est jamais mis en péril, le commerce florissant avec l'extérieur peut perdurer et tout le monde peut vivre en toute quiétude. Conformément à ce qui est prévu.

Forces de l'ordre et respect de la loi


L'île est un berceau d'humanité, à ses dires. Sophistiquée, empirique, performante. C'est aussi le cas pour la Justice. Elle règne, implacable, parfaite. Les projets et textes de loi sont étudiés et ratifiés par les anciens – destinés dès leur jeune âge à remplir ce rôle un jour et qui ont en conséquent reçu une éducation conforme pour les préparer à leur future fonction – et la garde territoriale, composée de quelques deux cent hommes robustes et entrainés à repousser n'importe quelle invasion d'envergure, veille à leur application par tous. Il est extrêmement rare que quelqu'un enfreigne une loi. Chaque habitant a suivi un enseignement axé sur le patriotisme et le respect du code qui a fait ses preuves au fil des générations. Cependant, un écart de conduite peut subvenir. Dans ce cas, la sentence est presque systématiquement le bannissement. L'île ne peut se permettre de renfermer en son sein des éléments perturbateurs.

Ce manque d'humanité dans le jugement est régulièrement pointé du doigt par les frondeurs; principalement des jeunes gens qui refusent d'être emprisonnés par un destin dans lequel ils ne se retrouvent pas. Mais les heurts sont tout le temps écartés en coupant la tête du mouvement. Par ailleurs, la presse étant contrôlée, il n'est jamais fait état auprès de la population entière d'un mouvement séditieux majoritaire – ce que prétendent être les protestataires. Au final, il s'agit plus probablement d'une minorité importante.

La rumeur fait toutefois état de désertions – condamnées sur l'île – de plus en plus fréquentes. Mais le Cercle des Anciens le maintient : il est impossible de sortir vivant de la jungle, et l'accès maritime est méticuleusement contrôlé. Toutes ces tentatives sont vouées à l'échec.

Historique & Évènements récents


► [1427] L'An Un:
Création du premier Cercle des Anciens, composé de colons ayant décidé de s'installer sur ce bout de terre reculé. Ils étaient des pionniers, au nombre de sept, avides de découvertes pour la plupart. Ils comptaient fonder de nombreuses colonies, mais quand ils sont arrivés sur ce paradis perdu, aucun n'a voulu laissé aux autres le soin de diriger cette Communauté. Ne pouvant se résoudre à désigner un chef unique, ils ont opté pour la formation d'un Sénat, rebaptisé par la suite Cercle. Ce sont eux qui ont rédigé le Code de l'île auquel tous se réfèrent maintenant.

► [1517] L'indépendance:
La guerre d'indépendance au terme de laquelle l'île s'est affranchie de l'autorité du Gouvernement Mondial. Les locaux ont payé au prix fort le droit de vivre libres sur ce sol, puisque près des deux-tiers de la population périt dans la lutte. Les difficultés démographiques qui ont suivi, et la nécessité avancée de répartir rationnellement les forces vives entre les différentes branches de métier, pour éviter la chute de la Communauté ont mené au choix de la détermination en vigueur aujourd'hui du futur de chaque personne vivante sur l'île dès son sixième anniversaire. D'autre part, des accords financiers avantageux pour chaque parti ont été signés peu de temps après la fin du conflit, pour s'assurer de ne plus jamais connaître d'épisode aussi meurtrier.

► [1601] Le Coup d'Etat :
L'unique tentative de coup d'Etat dans l'histoire de l'île. Elle fut l'œuvre d'Edvorn, ancien général des troupes armées et chargé de la défense extérieure. La version officielle fait de lui un traitre, mais certains sympathisants continuent de parler de lui comme de celui qui aurait tenté d'en finir avec la dictature des Anciens et l'endoctrinement dont sont victimes les foules. L'opération entreprise par Edvorn et ses frères d'armes se solda par un échec, ceux qui ne périrent pas en combattant furent exécutés dans l'arène, sous les yeux de leurs concitoyens.


Personnalités importantes


Les Bienheureux de l'île aux Treize Ors
Lien cliquable :


Temps de recharge du Log
55 Jours


Page 1 sur 1