AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


[Fiche d'île] Tetsu

avatar
Game Master
Fondateur
Juge arbitre


Feuille de personnage
Dorikis: 0
Popularité: 0
Intégrité: 0

Dim 1 Nov 2015 - 10:52

Tetsu Island
Nouveau Monde


Population & Particularités


'Que l'étranger abandonne ses propres coutumes pour adopter celle de Tetsu'

Cette phrase on la retrouve un peu partout sur l'île. D'ailleurs elle est écrite en gros sur les bars, sur les hôtels et tout autre appât à touriste. La population tient à ses traditions au point de refuser d'évoluer, ici on vit encore de la terre et de la charrue. Le guerrier est respecté comme il se doit et on ne tue pas pour rien. Ici le temps ne semble avoir aucune importance sur les mœurs, l'époque féodale est installé sur Tetsu depuis bientôt deux cent ans et rien ne semble changer ces traditions. Néanmoins si vous acceptez ces conditions et les règles alors les gens s'ouvriront à vous, il n'est pas rare de voir des touristes décider de s'installer et tout quitter pour devenir habitant à part entière de Tetsu Island

Ah et ici on vénère Kiyori comme l'incarnation de la déesse Amoteraso, déesse du soleil. L’Impératrice a donc naturellement placé l'île sous sa protection. Et a rajouté la motion suivante sous la célèbre phrase de l'île

'Et que l'étranger ne soit pas trop proche de Ravrak l'invisible et de Teach le gros moche. Et de la marine aussi sous peine...de mort!'

Enfantin vous avez dit?

  • Temple de Kiyori la déesse réincarnée :

    Situé dans la capitale Shikoka le temple de Kiyori est visité régulièrement depuis son passage par des milliers de fidèles. Les guerriers de toute l'île viennent demander sa bénédiction tandis que les autres prient à sa gloire et à sa réussite. Les habitants de Tetsu prennent très à coeur le fait d'avoir eu la visite d'une déesse sur leurs humble contrée. Le temple s'est vite transformé en véritable village à l'intérieur de la cité de Shikoka. Il est gardé par une partie des pirates de Kiyori présent sur l'île. Quiconque viendrait dégrader ce symbole de puissance et de foi se retrouverait avec une île à sa poursuite.

    Et aurait commit un grief contre l'Impératrice.

  • La porte des héros:
    La porte est en vérité le seul porte externe de l'île, c'est le point d'entrée de tous les navires qui se rendent sur l'île et l'unique sortie. Les énormes portes sont actionnés chaque jour par des centaines de travailleurs se tuant littéralement à la tâche. Les deux statues de samouraï représentent les fondateurs ancestraux des principaux clans de Tetsu. La force de l'armée et des pirates de Kiyori est omniprésente, ces derniers vérifient l'identité de chaque navire avant de le laisser entrer. En cas de suspicion des véritables batteries de canons pilonnent le suspect. Il s'agit avant tout de montrer patte blanche et surtout de renoncer à ses anciennes coutumes.

  • Le temple des anciens:
    Lieu de villégiature important c'est ici que les anciens et les vétérans viennent chercher le repos. On tente de retaper ceux qui peuvent l'être et pour les autres on offre un endroit de retraite plus que paradisiaque. Situé dans le cœur d'une montagne et donnant directement sur un lac intérieur les derniers instants des patients sont en harmonie avec la nature et placé sous la protection des anciens dieux de l'île.

    Il est dit que Kiyori s'y rend régulièrement lors de ses visites pour profiter des vertus curatives de l'eau. Elle apaiserait n'importe quel maux et maladie, mais vous savez les rumeurs...

  • Shikoka:
    La capitale de Tetsu Island, au départ simple résidence de retraite d'un Shogun après des décennies de guerre interne elle est devenue une ville fortifiée capable de repousser des assauts et de survivre en complète autonomie. Une seule personne a parvenue à briser ses remparts et lorsqu'elle est repartie on avait bâtit un temple à sa gloire.

    C'est ici que toutes les marchandises des terres sont revendus, proche de la porte des héros la garnison en place est probablement la plus forte. Ses membres sont des guerriers aguerris et s'entraîne en permanence au cas ou Kiyori ressentirait l'envie de recruter dans leurs rangs. Vous trouverez à Shikoka tout le charme d'une société asiatique féodale, le monde extérieur n'a aucune emprise sur l'île et c'est ici que vous vous en rendez compte.

  • Arma'Lo-Town:
    Capitale des terres du Sud c'est également ici que les traditions sont respectés et sanctifiés par des fanatiques. C'est également ici que les seigneurs de guerres refusant le culte de Kiyori se réunissent régulièrement afin de décider des futurs actions. Après le triste sort réservé à la ville de Medelin ils n'ont guère envie d'être les prochains sur la liste. Alors à Arma'Lo vous croiserez beaucoup d'hommes en armes mais très peu d'action.

    Dans l'intérieur des terres rien de passionnant et c'est pour ça que la ville est baptisé 'cité du matin calme' le silence, la nature et l'impression d'être constamment en accord avec vous même vous incite à réfléchir à deux fois avant d'émettre un mauvais jugement sur ce que vous auriez appelés grossièrement auparavant ces 'trous duc'. C'est également la dernière destination autorisé pour les touristes.

  • Medelin :
    La cité interdite, à l'époque resplendissante elle était en bordure des territoires de l'Est. Juché dans le mont Fujo elle servait de base solide aux seigneurs de guerres désireux de faire des escarmouches contre les barbares de l'Ouest. Mais lorsque Kiyori débarqua sur l'île et que dans son passage tous s'inclinait Medelin refusa d'ouvrir ses portes, se barricada et prononça la phrase désormais tristement célèbre 'Le sabre ne reconnaît comme maître que le guerrier'. Kiyori reçus l'insulte comme Medelin l'avait prévu. En revanche ce qui était inconnu c'était sa force, elle ouvrit la ville et son équipage s'y déversa. Pas de pitié, les cadavres furent laissé dans le même état pendant des années imprégnant lentement les pierres du sang et de l'odeur horrible des corps en décomposition.

    Toute entrée dans Medelin fut donc interdite, et elle fut déclarée hantée. Néanmoins depuis quelque temps l'Ouest s'agite et la cité interdite semble de nouveau vivre. On dit que dans ses murs les morts reviennent à la vie et aide les barbares à repousser l’envahisseur.

    En réalité c'un véritable contingent de barbares qui ont investit la place forte et qui prépare des raids. A leur tête un gaijin le seul ayant réussit à passer le cordon de sécurité autour de la montagne. On le dit emplit d'un idéal de vengeance.



Forces de l'ordre et respect de la loi


  • Le Pic de Fer:

    La prison nationale, tous les criminels sont envoyés ici après avoir été jugé dans leurs villes respectives. Ici on ne sort jamais de la prison, les remises de peines n'existent pas et au mieux on s'engage dans l'armée pour y faire sommairement carrière avant d'être envoyé guerroyer contre les états de l'Ouest. La prison manque constamment de place, la corruption pourtant n'existe pas et chacun reste à sa place. Pourquoi? Parce qu'en face de la prison c'est le mont Fujo et derrière? Derrière ce sont les cités-barbares de l'Ouest. On dit que ceux qui s'échappent sont immédiatement rattrapés par les démons de l'Ouest et qu'on retrouve leurs cadavres au petit matin.La prison sert de couverture pour les pirates de Kiyori qui voient dans cette fourmilière un moyen de tester la détermination humaine à son paroxysme. Ici les plus braves disparaissent et ne reviennent jamais, ils sont emmenés par les Gaijins de la déesse pour devenir des braves. La rédemption est donc offerte à tous et c'est ce qui maintient l'ordre.Çà et les forces de sécurités et leurs immenses naginata. Les gardiens sont environs deux cents pour le triple de prisonniers. On y estime le nombre de résidents par cellule à trois pour un. Et avec le vent de changement qui gronde cela ne cesserait d'augmenter. Le pic de fer devrait donc voir ses effectifs de sécurité également augmenté au fils du temps.

  • Les Dragons de Kiyori:
    C'est le centre de formation de l'armée nationale, imposé par Kiyori en personne afin de fédérer l'île et d'avoir une armée auxiliaire capable d'aider son équipage en cas de pépin. L'île étant découpé en plusieurs cités-indépendantes et avec chacun leurs propres armées et avec l'expansion des barbares de l'Ouest la nécessité de créer une force de défense indépendante était plus qu'urgente. Elle était vitale pour la survie de l'île. Non contente donc d'avoir unis la plupart des clans autour d'elle le Dojo comme il est communément appelé concentre les recrues et sert également de base pour les pirates en place sur l'île. D'ici sont envoyés des régiments et sont décidés les futurs actions de l'armée Impériale. Les Dragons de Kiyori se sont rapidement taillés un nom et une réputation, soufflant avec eux un vent de nouveau que ne tolère pas certains seigneurs claniques. Car ils ne sont plus simplement armés de sabre mais également de fusils et de canons. Ils sont 20.000 et leurs nombre ne cesse de croître.


Historique & Évènements récents




Personnalités importantes


Les Héros de Tetsu :
Lien cliquable :


Temps de recharge du Log
2 mois


Page 1 sur 1