AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Un nouveau chantier : la construction du Jackdaw

avatar
Kiril Jeliev
Donneur de cailloux
☭ K ☭

♦ Localisation : Paumé sur Nebelreich
♦ Équipage : L’Équipage

Feuille de personnage
Dorikis: 7262
Popularité: -910
Intégrité: -430

Dim 22 Nov 2015 - 22:56

Alvel, nouveau chantier naval Karvel, Guindal et Bonbonnière.
Nouveaux employés, frais et remplis d’expériences dégotés par notre bon Florin en échange d’une vie tranquille sur l’île. Et remettons-nous bien dans le contexte : une vie tranquille sur Alvel, ça n’existe pas. Notables présents à cette première journée, celle de l’ouverture du chantier : Florin et son représentant G, Omy. Un mec avec un singe qui représente le K, Kiril, et l’Ingénieur B de Memson. Les notables absents ? Kiril Jeliev et Memson Non’ Faypher eux-mêmes. L’un, ayant entendu parler des cabinets Kamina ESTHETICS a entrepris d’enfin se refaire faire la tronche et l’autre pour une histoire de gonzesse que personne n’a bien compris.

Néanmoins, le chef de chantier, c’était Kiril. Et même à quelques eaux plus loin, il ne raterait pas l’ouverture du chantier qui ferait de lui le meilleur charpentier du monde. D’où ce Projecto Denden installé dans l’entrepôt où se bousculaient à peu près 300 personnes attendant de voir la tronche du monsieur. Dont Florin.

C’est bon, lancez-le.

L’escargot géant ouvrait les yeux et devant ceux de l’assemblée apparaissait un homme aux cheveux bruns dressés à l’aide d’un bandeau rouge sang, sa barbe naissante couverte de vieilles traces de mauvais rasage, les yeux marron foncés presque noirs, ouverts comme s’ils avaient vu un mort. Quand l’homme allait prendre la parole, il fut interrompu par Florin.

C’est qui lui ? T’es qui toi ?
BEN C’EST KIRIL, DEMI-CERVELLE!
Hein ? Putain, c’est à ça que tu ressembles avec des cheveux ? Recoupe.
MAIS QU’EST-CE QU’ELLE A BOUCLETTES D’OR ?
QUI EST-CE QUE TU TRAITES DE BOUCLETTES D’OR, MUTIN DE MES DEUX ?
TOI ESPECE DE

Après une dizaine de minute, l’homme que l’on connaissait désormais sous le nom de Mutin de… de Kiril reprenait son discours.


Dernière édition par Kiril Jeliev le Dim 14 Fév 2016 - 13:59, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t7044-kiril-jeliev#87541
avatar
Kiril Jeliev
Donneur de cailloux
☭ K ☭

♦ Localisation : Paumé sur Nebelreich
♦ Équipage : L’Équipage

Feuille de personnage
Dorikis: 7262
Popularité: -910
Intégrité: -430

Dim 22 Nov 2015 - 22:57

Charpentiers, Ingénieurs, enculés de Faypher : bienvenue au KGB. Un nouveau type de chantier naval, un nouveau genre, certainement parce qu’il est mené par celui qui deviendra le meilleur charpentier du monde. Soyez fiers, vous l’avez en face de vous. Enfin, théoriquement, en face de vous. Quand Florin a évoqué l’idée, j’ai su que ça allait être une affaire qui prendrait tellement d’importance que les pirates du monde entier délaisseraient les autres chantiers pour s’intéresser au notre. Cette idée d’équipement naval de destruction massive est sans doute celle qui nous démarque le plus des autres, derrière le fait, turellement, qu’il y ait mon nom dans les prospectus. Je sais ce que vous vous dites, hein, c’est de la parlotte, on ouvre un chantier naval sur un caillou de gens sanguins et sanguinaires, où le soleil se montre jamais, qui en entendrait parler ? Hé, moi je vous dis, à ceux qui pensent ça, c’est-à-dire tous sauf peut-être le type avec son singe, d’aller vous faire foutre parce que si vous pensiez que la journée serait remplie de parlotte pépère comme votre premier jour au collège, vous feriez mieux de vous foutre le doigt dans l’œil illico. Vous avez du boulot. On a reçu une commande de Mantle Shoma.

Kiril ne mentait pas, était parvenu déjà une partie de l’argent du navire que Shoma souhaitait réaliser, ainsi que descriptions détaillées et croquis soignés, certainement effectués par des Grooms à lui. Mantle Shoma ! L’Etoile du Sud ! Comme premier client, ça envoyait. Les charpentiers du KGB frissonnaient d’impatience.

Parce qu’après tout, la charpenterie, c’était une passion. Pour accepter un job à Alvel, il fallait en avoir envie, au fond. Surtout quand on connait le maître des lieux. Ils ne voulaient pas être piolliers de bars, ni musiciens itinérants. L’un ne risquait pas de viriliser les mains, hein, et l’autre était un autre nom pour mendiant. Construire rien qu’un seul bateau, c’était difficile. Il fallait travailler en totale harmonie avec celui d’à côté, et celui d’à côté devait faire la même chose avec son voisin, et ainsi de suite. Travailler, parfois des mois, parfois plus d’une année pour réussir à voir se lever devant quelque chose qui appartient à chacun, parce qu’ils auront passé leurs journées à se lever pour ce jour.

Et ensuite il, le navire, partait. Mais il ne s’effaçait pas des mémoires, au contraire, on entendait parler de ses exploits, souvent tueries, partout. On apprenait s’il s’était blessé, s’il avait coulé un autre, s’il avait combattu contre les bleus. Et on se marrait s’il avait réussi à foutre quelques canons au cul des Mouettes. Mieux que le tiercé où le cheval n’appartient pas au parieur, le navire était la propriété de ceux qui l’avaient construit. Ils y tenaient certainement plus que le capitaine y tenait.

Héhé. Je sais que certains auraient préféré finir la journée un peu plus tôt. Mais levez la tête, vous êtes pas de simples employés les mecs, vous êtes les types qui vont réaliser les meilleurs navires du monde. Selon ma technique si vous l’acceptez. Vous l’acceptez ?

Un criait dans la foule « C’est quoi ta technique ? »

Simple, tout est question de cœur, de passion, et chtet aussi d’efficacité des mains. D’après Florin, vous êtes tous des hommes d’expérience, mais entre nous, bouclettes d’or n’est pas digne de confiance, hein, pas pour un sou.
Crève en enfer.
Il me faut des équipes solides, qui, si elles sont en désaccord sachent discuter entre elles pour trouver la meilleure solution. Ça n’a rien à voir avec le commanditaire, mais c’est comme ça que vous travaillerez à partir de maintenant.


Dernière édition par Kiril Jeliev le Dim 22 Nov 2015 - 22:59, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t7044-kiril-jeliev#87541
avatar
Kiril Jeliev
Donneur de cailloux
☭ K ☭

♦ Localisation : Paumé sur Nebelreich
♦ Équipage : L’Équipage

Feuille de personnage
Dorikis: 7262
Popularité: -910
Intégrité: -430

Dim 22 Nov 2015 - 22:57


On distribuait une sorte de test aux charpentiers et ingénieurs, test que l’on avait déjà fait parvenir aux trois nommés chefs de chantiers du KGB. A savoir, l’homme et son singe, Omy et l’Ingé. Voici le test :

Citation :
NOM : ………… PRENOM : …………

Êtes-vous père de famille ? OUI / NON
……………………………………………………………………………………………………
Vous êtes dans le métier depuis : MOINS DE 1 AN / 1 – 3 ANS / 3 – 5 ANS / 5 – 10 ANS / PLUS DE 10 ANS
……………………………………………………………………………………………………
Ressentez-vous des frissons au touché du bois ? OUI / NON
……………………………………………………………………………………………………
Pour vous, la partie d’un bateau la plus belle est ?
……………………………………………………………………………………………………
Un bateau mythique ? THRILLER BARK / THOUSAND SUNNY / ORO JACKSON / MOBY DICK / RADEAU DE BARBE NOIRE
……………………………………………………………………………………………………
Et de nos jours ? CHEESE-TRAY / BRISE-RÊVE / KULTUUR / USAGE MODERE DE LA FORCE / SANBI / GARUDA
……………………………………………………………………………………………………
Pourquoi le KGB et pas un autre chantier ?
……………………………………………………………………………………………………
http://www.onepiece-requiem.net/t7044-kiril-jeliev#87541
avatar
Kiril Jeliev
Donneur de cailloux
☭ K ☭

♦ Localisation : Paumé sur Nebelreich
♦ Équipage : L’Équipage

Feuille de personnage
Dorikis: 7262
Popularité: -910
Intégrité: -430

Dim 22 Nov 2015 - 22:58

Voici leur réponse :

Citation :
NOM : SINGE PRENOM : HOMME

Êtes-vous père de famille ? [OUI] / NON
J’élève un singe depuis mes six ans.
Vous êtes dans le métier depuis : MOINS DE 1 AN / 1 – 3 ANS / [3 – 5 ANS] / 5 – 10 ANS / PLUS DE 10 ANS
Officiellement quatre ans, je construis des choses funky depuis mes six ans, sinon.
Ressentez-vous des frissons au touché du bois ? OUI / [NON]
Nope, mais ça me donne envie de construire un truc funky.
Pour vous, la partie d’un bateau la plus belle est ?
La figure de proue. Si elle est bien recherchée.
Un bateau mythique ? THRILLER BARK / THOUSAND SUNNY / ORO JACKSON / MOBY DICK / [RADEAU DE BARBE NOIRE]
Parce que l’idée du radeau géant, ça c’était funky. Aucun sens, mais funk.
Et de nos jours ? [CHEESE-TRAY] / BRISE-RÊVE / KULTUUR / USAGE MODERE DE LA FORCE / [SANBI] / GARUDA
Sans grosse hésitation, les autres sont tristes. Le singe a choisi Sanbi, si tu veux tout savoir.
Pourquoi le KGB et pas un autre chantier ?
Je me suis fait virer partout, ils disaient que ma conception des choses était un peu trop irréelle. Peut-être qu’après lecture du questionnaire, la même chose arrivera. Sachez que si oui, je vous emmerde profondément. Le singe aussi.


Citation :
NOM : TAMAMAN PRENOM : OMY

Êtes-vous père de famille ? OUI / NON
Mais mon flingue est toujours chargé. Parce que je recharge très vite.
Vous êtes dans le métier depuis : MOINS DE 1 AN / 1 – 3 ANS / 3 – 5 ANS / 5 – 10 ANS / PLUS DE 10 ANS
Je suis pas là pour construire quoi que ce soit mais je suis un bon chef d’équipe. Parce que je fais peur à ta mère.
Ressentez-vous des frissons au touché du bois ? OUI / NON
Ressens-tu des frissons au touché de ma *censuré* ?
Pour vous, la partie d’un bateau la plus belle est ?
Les canons.
Un bateau mythique ? THRILLER BARK / THOUSAND SUNNY / ORO JACKSON / MOBY DICK / RADEAU DE BARBE NOIRE
Les canons, mec.
Et de nos jours ? CHEESE-TRAY / BRISE-RÊVE / KULTUUR / USAGE MODERE DE LA FORCE / SANBI / GARUDA
Gros canon (moi) respecte gros canons, comme on dit dans la rue. Et puis, vue la puissance de feu mec, Red devrait le renommer l’Usage Immodéré de la Force.
Pourquoi le KGB et pas un autre chantier ?
Parce que Florin a demandé, puis il m’a dit que j’allais voir un peu plus de bateaux comme l’usage immodéré.

Citation :
NOM : L’INGENIEUR PRENOM : …………

Êtes-vous père de famille ? [OUI] / NON
J’vois pas trop pourquoi c’est demandé.
Vous êtes dans le métier depuis : MOINS DE 1 AN / 1 – 3 ANS / 3 – 5 ANS / 5 – 10 ANS / [PLUS DE 10 ANS]
Dans l’ingénierie navale du moins.
Ressentez-vous des frissons au touché du bois ? OUI / [NON]
Non, j’en touche pas. Alors, il peut bien aller se faire foutre.
Pour vous, la partie d’un bateau la plus belle est ?
Pas de partie préférée, non, la structure est importante, ça oui. Je répondrais la colonne vertébrale du navire, voilà.
Un bateau mythique ? THRILLER BARK / [THOUSAND SUNNY] / [ORO JACKSON] / MOBY DICK / RADEAU DE BARBE NOIRE
Pas des bateaux, mais des inventions surprenantes. Difficile de ne pas les choisir. L’utilisation du bois d’Adam prouvant son indestructibilité m’agace plus qu’elle ne me fascine. En dix-sept ans de carrière, je sais qu’aucune structure métallique n’a pu vaincre les propriétés (inconnues mais constatables) de ce bois.
Et de nos jours ? CHEESE-TRAY / BRISE-RÊVE / [KULTUUR] / [USAGE MODERE DE LA FORCE] / SANBI / GARUDA
Le Kultuur, seul bateau en bois sur lequel j’aurais du mal à cracher, bien que je pourrais le critiquer sur plusieurs points mais au vu de la conception, ça a été le travail d’un ingénieur, pour sûr. L’usage modéré de la force est sans conteste le bateau le plus puissant de la liste, n’empêche. On parle d’un cuirassé ancestral de la marine, modèle conçu pour de véritables guerres navales. Pas des batailles. Des guerres.
Pourquoi le KGB et pas un autre chantier ?
Kiril Jeliev. Ses méthodes m’intéressent, il ne travaille que la charpente mais a réussi à construire le Kultuur. Je donne à ce navire la puissance d’un cuirassé de la marine. Je ne comprends toujours pas pourquoi le nom, certes, je suppose qu’être un génie dans une matière ne suppose pas l’être dans une autre…
http://www.onepiece-requiem.net/t7044-kiril-jeliev#87541
avatar
Kiril Jeliev
Donneur de cailloux
☭ K ☭

♦ Localisation : Paumé sur Nebelreich
♦ Équipage : L’Équipage

Feuille de personnage
Dorikis: 7262
Popularité: -910
Intégrité: -430

Lun 28 Déc 2015 - 17:46

Les autres chefs de chantier avaient été désignés. On avait retenu pour le Jackdaw, Omy et l’Ingé. L’homme et le singe s’occuperaient des parties funky une fois le plus gros achevé. Le Rambois, lui, prenait un peu moins de la moitié de l’entrepôt en terme de place. La montagne de bois faisait déjà suer les hommes. Un gros chantier. Pas un énorme, mais pas un petit non plus.

Florin, comme un roi sur son trône, observait d’un œil de loup les débuts du projet, du sien. Honte à lui si ces incapables n’y parvenaient pas ! pensait-il. Mais, bien qu’il le détestait, il faisait quand même confiance au punk qui n’avait cessé de répéter à Memson que tout irait bien si on lui laissait de la liberté.

Alors voilà, on y était, Omy et l’Ingé communiquait les plans du Jackdaw, le matos requis, les dimensions, les différents bois pour les différentes parties, en bref, les infos générales. Le Projecto den den diffusait toujours la cabine où Kiril avait trouvé refuge après s'être tirer pour quelque chose de plus important que son chantier futuriste, comme il disait. Pas de doute à savoir du côté des messieurs, c'était une gonzesse.

Il sirotait son nectar psychédélique en regardant les bases encore une fois. Le premier chantier d'une longue série, il espérait.

LE JACKDAW (chantier n°1)


Commanditaire : Mantle Shoma, l’Etoile du Sud (Red Spectres)
Propriétés du bateau
50 METRES, TROIS MATS ,35 SABORDS PAR FLAN, TROIS PONTS (sabords 11-13-11),  DEUX PERCEES ARRIERE (pétrole)

C'était un bateau classique, d'autres s'en seraient occupé sans problème. La spécialité ici, c'était l'ENDM mais pour lui avoir parlé, Shoma ne semblait pas accorder plus d'intérêts que ça aux petits gros + du KGB, et ça chagrinait un peu le punk. Il aurait voulu donner à construire à ses gars une arme flottante de destruction massive dont l'océan se serait rappelé. Mais ce sera pour une prochaine fois. Pour l'instant, les charpentox s'occupaient de la base de tout : la coque.


Dernière édition par Kiril Jeliev le Dim 14 Fév 2016 - 13:58, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t7044-kiril-jeliev#87541
avatar
Kiril Jeliev
Donneur de cailloux
☭ K ☭

♦ Localisation : Paumé sur Nebelreich
♦ Équipage : L’Équipage

Feuille de personnage
Dorikis: 7262
Popularité: -910
Intégrité: -430

Mer 10 Fév 2016 - 22:33

Omy, l’homme qu’avait choisi Florin pour le représenter, pour représenter la Guindal, était le premier (mais aussi le dernier) esclave à qui il avait rendu sa liberté. Il disait qu’Omy n’était pas comme les autres, qu’il avait une allure de tyran même au sein d’une galère. On craignait Omy plus qu’on ne craignait l’esclavagiste, en fait, si Omy avait une prime semblable à celle de Teach dans cet autre marché, c’était parce qu’on ne le gardait jamais plus de sept jours. C’était comme s’il attendait le septième jour pour égorger ses geôliers avant d’être attrapé le mois suivant. Mais avec Florin, ça ne s’était pas passé comme ça. Au septième jour, il l’attendait devant sa cage, parce qu’il avait compris. Il cherchait un endroit où s’endurcir avant de vénérer son Seigneur. Oh il n’était pas celui qu’on pourrait croire. Omy vénérait le pouvoir, le sien. Mais Florin lui avait montré qu’il avait infiniment plus de pouvoir que lui. Alors, il a continué à vénérer le pouvoir, mais croyait en celui de Florin. De ce fait, celui qui était à la tête d’Alvel était sûr qu’il était parfait pour ce poste.

Gros canon respecte gros canons, radasse. Voyons ce qu’on a.
Oui Monsieur ! Le navire aura une puissance de feu…respectable, pour sûr. Comme vous l’avez demandé, l’Ingénieur a déjà placé le nombre de canons qu’il faut dans l’entrepôt. Soixante-dix, Monsieur !
J’vais passer voir ce G dans pas longtemps. Tiens-le au courant : faut qu’il bosse sur la jetée de pétrole que l’Etoile du Sud veut.
J’ai bien peur que l’Ingénieur soit déjà occupé, Monsieur…
Ah ?

L'Ingénieur, quant à lui, les rumeurs disaient qu'il avait bossé dans la Marine. Les rumeurs étaient fondées mais elles omettaient son temps passé chez les bleus : à peu près quatre mois avant qu'il ne se barre à Lynbrook rejoindre la Guilde de la Puissance de Feu. Les nouveaux à la Brigade Scientifique, ne pouvaient choisir le secteur dans quoi ils allaient bosser et pour beaucoup, ils se retrouvaient à nettoyer des boulons. L'Ingé lui aspirait à connaître les secrets de fabrication de Grands Bateaux de l'époque, les cuirassés ancestraux. A chaque fois qu'il en parlait, il se faisait moquer alors il a mis les voiles, les troisièmes doigts en l'air.

L'Ingé était occupé, oui. Il était en charge de l'équipe qui construisait la coque. Ses ordres étaient fermes et puissants, tellement qu'on n'entendait plus que lui.

On ragrée, et la quille, et les couples.

Les charpentox s’y attelaient avec attention. L’Ingé faisait peur. Ils devaient la rendre plate de sorte à ce qu’elle glisse sur l’eau comme leur cul sur un lac glacé. D’autres se chargeaient de mouler les couples, elles étaient si grandes (le bateau l’est) qu’il en faudrait plus d’un quand viendrait le temps de l’assemblage. Le plan était simple, on ne pensait pas directement à la peau du navire comme d’autres chantiers pourraient faire, mais déjà aux espaces pratiques. Les ponts. Une fois le squelette entièrement complété, on passerait aux muscles et à l’épiderme. Les ponts. Et les alèses.

Omy venait, d’ailleurs, pour annoncer ce temps. Il s’occupait de récupérer, avec son équipe, des outils d’assemblages un peu plus efficace que ce que Memson proposait. La sève et le phloème, qui une fois épuré des vers qu’ils recueillaient, fixeraient les couples déjà encastrées dans la quille pour qu’elle ne bouge plus.

Bien. Commencez donc ! il gueulait, Je pense qu’on s’occupera de la peau dans quelques jours.
Ce serait bien qu’on finisse la coque aujourd’hui, déjà, enfin… La coque sans le bordage. Et qu’on commence donc, au moins à s’occuper du premier plan. J’ai déjà une équipe sur le coup, et on a les mesures.
Bon, peut-être qu’on finira même aujourd’hui.

Omy tournait les talons pour aller motiver à sa façon les hommes, et vérifier qu’il n’y ait aucun fainéant dans le tas. C’était les ordres de Kiril, tout le monde devrait s’impliquer à 200% pour que le bateau soit le mieux de leur « carrière de fils à radasse » selon ses mots.
http://www.onepiece-requiem.net/t7044-kiril-jeliev#87541
avatar
Kiril Jeliev
Donneur de cailloux
☭ K ☭

♦ Localisation : Paumé sur Nebelreich
♦ Équipage : L’Équipage

Feuille de personnage
Dorikis: 7262
Popularité: -910
Intégrité: -430

Jeu 11 Fév 2016 - 14:09

Alvel était calme. Les esclavagistes étaient toujours au travail mais le nouveau chantier était un spectacle pour tout ce bon monde. Florin était content, il maîtrisait un nouvel axe de l’économie de l’île, et ses deux associés n’avaient toujours pas dénié foutre un pied sur celle-ci, alors il pouvait dire qu’il en était le patron.

Il y avait Kiril néanmoins, on pouvait le voir à l’aide du Projecto-Denden. Il ne quittait pas le chantier des yeux et repérait les moindres imperfections du bateau. Le premier pont, la première couverte avait été vite placée. Pendant que les charpentiers travaillaient sur de plus grosses pièces, les menuisiers fignolaient les détails des parties déjà construites. C’est là que l’homme et son singe étaient nécessaires, il avait une manière vraiment… funky de faire les choses. On entendait Kiril pouffer de rire aux exploits de son représentant K, c’en étaient vraiment, il travaillait le bois avec une batte. D’une main de maître. Et le singe aussi.

Funk ! Funk ! Funk !

Les poussières de bois qu’il provoquait étaient ramassées et jetées à l’eau directement par le singe. C’étaient le virus des charpentiers et des marins. Autrement, son travail était absolument splendide, il boisait à la manière d’un ébéniste les poutres sans vies du pont, on observait même une statue en bois à l’effigie de l’Etoile du Sud à côté d’escaliers qui seraient par la suite reliés au deuxième point.

Où est-ce qu’ils l’ont dégoté, cui-là ?
C’est l’mec pistonné par Kiril, un type bizarre. Pas Kiril, hein. Le mec. Quoique Kiril aussi, hein.

Et pour être bizarre, il l’était. Il tapait dans le bois pour lui donner forme, avec une batte en bois elle aussi, mais qui avait disait-on la particularité d’être celle de l’Arbre d’Adam. Ça expliquerait pourquoi les chocs ne lui faisaient rien.

Ouais… Tant que ça fonctionne. C’est pas un spectacle, au boulot !

Le chantier était tellement grand qu’on travaillait déjà à la réalisation des mâts, trois mâts qui se devraient d’être souples et résistants et les scieries Ramba le savait, à ça, elles répondaient : Epicea. Bois rare utilisé pour la mâture qu’on laissait plutôt au Pin ou au Sapin, normalement. L’Arbre d’Epicea était aussi grand qu’un géant mais il était souple à force, on suppose, de se faire pousser par le vent dans les régions où on le trouve.

Lors de tempêtes, déchainement imprévu des eaux, l’élasticité du mât pouvait sauver la vie d’un équipage. Le manque de, était fatale.

On va pas le regarder trente ans taper sur c’qu’est censé être des piliers importants pour le second pont ?
Relax. J’ai un bon pressentiment.
http://www.onepiece-requiem.net/t7044-kiril-jeliev#87541
avatar
Kiril Jeliev
Donneur de cailloux
☭ K ☭

♦ Localisation : Paumé sur Nebelreich
♦ Équipage : L’Équipage

Feuille de personnage
Dorikis: 7262
Popularité: -910
Intégrité: -430

Dim 14 Fév 2016 - 14:14

L’homme et le singe n’étaient pas que deux mongoles avec une batte, mais l’atout renforcement de Kiril. Il se trouvait, oui, qu’en donnant à certaines parties spécifiques du navire une certaine forme, on influençait la vitesse et la solidité. L’homme et le singe ajoutaient ordonnaient l’ajout d’alonges un peu partout, de couples, de porque, de gorgère, de courbe, de capucine… C’était un grand bateau, il serait fragile sans. Mais ce n’en était pas des normales, elles étaient remodelées par l’homme et son singe, et ils assuraient qu’elles changeraient du tout au tout les caractéristiques du navire.

Omy s’occupait de la batterie, quoi de plus normal ? C’était le pont sur tout le long du bateau qui disposait d’une double rangée de canon. Une rangée de canon est disposée de chaque bord. Il y avait quelques intellectuels qui découpaient les sabords, 11 et 13 sur chaque flanc. Le reste serait sur la couverte.

L’ingé regardait tout ce beau monde de l’endroit où les mâts étaient prêts et n’attendaient plus que le feu vert des deux autres représentants.

Qu’est-ce qu’il a demandé d’autres, Shoma ?
Une salle de « divertissement », une salle de « repos » et une calle-réservoir. Le mec et son singe ont dit qu’ils étaient sur le coup.
Quoi, le singe a vraiment parlé ?
Mystère.

Et ils étaient vraiment sur le coup, ils étaient des maîtres du design et du pratique. Tout le serait pour les Red Spectres. A commencer par un système d'appel à la bouffe avec des tuyaux (en bois) et une pression, reliant la salle de repos et la calle (c'était seulement pour la bibine, pas pour les ptits creux), pareil pour les cuisines qui elles, par contre, auraient accès à un réservoir plus important (et la bibine, et la bouffe).

Ça, c'est funky.

C'était le cas de le dire.
http://www.onepiece-requiem.net/t7044-kiril-jeliev#87541
avatar
Kiril Jeliev
Donneur de cailloux
☭ K ☭

♦ Localisation : Paumé sur Nebelreich
♦ Équipage : L’Équipage

Feuille de personnage
Dorikis: 7262
Popularité: -910
Intégrité: -430

Dim 14 Fév 2016 - 14:15

Kiril s’étonnait, au fond de son siège de bureau qu’il avait volé à Florin deux mois avant, comment, seulement après quelques semaines le chantier avait avancé et pris forme pour laisser place à un trois-mâts splendide, qui serait sans le vouloir, à partir de maintenant, symbole de sa montée constante au panthéon des charpentiers divins. Certes, ce serait mieux quand il serait sur Alvel, certes, ça aurait été mieux sans Florin (parce que Memson était utile, il fallait l’avouer) mais il ne pouvait retenir le sourire qui éclairait son visage, comme il le retenait souvent, et ça faisait peur à un peu tout le monde à bord (tout le monde) et aux types qui passaient près du Projecto-Denden.

Qu’est-ce que tu regardes ? qu’il disait pour qu’on ne lui réponde rien, puis il jetait un regard sur le Jackdaw, et il continuait, fier.

Bientôt, les trois représentants des têtes du KGB se présentèrent devant lui, et devant Memson et Florin qui était enfin revenu, sans gueule nouvelle, certainement que les cabinets Kamina ESTHETICS ne pouvaient rien pour la sienne. Il avait une ride au front.

Les trois représentants se tenaient debout, droits. L’ingénieur comme à son habitude, avait une clef à molette dans une main et un cigare collait ses lèvres. Son regard effrayant pour certain était la preuve qu’on pouvait lui faire confiance pour Florin et Kiril. Omy lui avait deux pistolets à silex chargés dans ses deux pognes. A quoi lui servait-il donc ? On lui avait posé plein de fois la question. Il répondait toujours « A tirer sur ceux qui ne suivent pas mes ordres. » Il avait l’air absolument sérieux. L’homme et le singe s’amusait avec la batte en fer qui avait réellement servi à réaliser la figure de proue, et toutes les courbes un peu spéciales du navire.

Kiril regardait ses trois hommes et y voyait son avenir, le rêve qu’il avait eu à Dead End quand la première fois il avait touché du bois, le rêve qu’il avait eu lors de la construction du Kultuur, le rêve qu’il continue à avoir, celui de devenir le meilleur charpentier du monde.

Vous êtes le futur des pirates et révolutionnaires sans capuches de ce monde. Nous allons créer un nouveau système de guerre naval, accessible à tous ceux qui ont le bon numéro de den den et ils seront beaucoup. Nous allons renverser la Marine avec l’ENDM, nous allons rivaliser contre leur cuirassé légendaire ! Nous allons combattre le gouvernement à coups de canons, non, de laser même ! et d’armes futuristes ! Nos bateaux seront rapides, puissants, destructeurs, à commencer par le Jackdaw. Grâce à vous tous, bande de fils de radasses, tous les charpentox avec vous, et l’île d’Alvel, on citera le chantier naval du KGB directement après une bataille sanglante sur les océans, une bataille où l’équipage du coin a littéralement pulvérisé les casquettes blanches. Merci beaucoup !

Les grands hommes n’applaudissent pas. Ils acquiescent d’un silence de plomb.

J’ai donc l’honneur de vous annoncer que nous avons six nouvelles commandes. Préparez-vous, allez picoler, payez une radasse, ou payez vos femmes, parce qu’à partir de demain vous allez tellement transpirer que le niveau de l’océan va s’élever.
http://www.onepiece-requiem.net/t7044-kiril-jeliev#87541
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1