AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


L'armure et son RIB

avatar
Izumi
L'Armure brisée

♦ Localisation : Second Peace Island
♦ Équipage : Capitaine de l'Iron Fleet

Feuille de personnage
Dorikis: 3540
Popularité: -280
Intégrité: -130

Ven 27 Nov 2015 - 23:41

J'ai mal à la tête. Je me lève encore endolorit par ce qui vient de se produire. Une bataille, une de plus. Moi contre le monde, moi et mes fidèles pionniers de la mer. D'ailleurs ou sont-ils ces visages qui composent mon équipage? Je les ai oublié au fur et à mesure, mettre une tête sur chaque péon qui compose votre équipage est sans doute le devoir de chaque capitaine mais j'échappe à cette règle. En tout cas une chose est certaine j'ai mal aux bras, à la tête et j'ai des fourmis dans la jambe gauche. Je suis seule et c'est pas forcément une bonne chose. Menteuse est encore sur moi, j'ai une arme. Si j'étais un homme je dirai que je suis avec ma bite et mon couteau contre un environnement hostile. Ma première pensée est à destination de Clore Azur et Arakna. Ces mômes c'est un peu ma vie en ce moment, pas que j'ai l'instinct maternel dans les veines mais ça va faire un moment qu'elles sont avec moi ces gosses. Ma seconde pensée c'pour l'autre Alia de mes deux qui depuis que je l'ai arrachée à sa vie de putain de Las Camp officie en tant que nounou des trois chipies précédemment énoncés. Je me sens un peu mal à l'aise de pas passer plus de temps avec elles. Mais le soucis c'est que des nouvelles têtes j'en côtoie tous les jours. C'est pas une excuse mais c'est tout comme, j'espère que ces têtes de pioches sont encore en bonne état.

Mais d'abord faut trouver l'endroit dans lequel j'ai créché, j'ai plus de souvenir depuis hier soir dans la tempête. Le navire avait frôlé une petite île pratiquement vierge d'après la vigie. Et puis les vagues ont submergés la proue et je suis tombée comme une fiotte dans l'eau. Ensuite plus rien. C'est étrange les seuls blackouts que je connaisse c'est après une murge trop sévère. Putain n'empêche j'ai vraiment mal, je suis encore en entier pourtant. Qu'est ce que ferait un mec livré à lui même sur une île déserte? Il se tuerait probablement, mais j'ai encore envie de vivre un bout de temps. Alors en traînant des pieds je décide d'explorer ce nouveau monde qui se découvre tandis que je coupe les branchages dans une petite foret sauvage. C'est quand même dingue dans ce monde, des îles vierges c'est censés pousser autant que des cheveux sur le crane d'un chauve et pourtant. Et pourtant il faut croire que non, en tout cas si il y a âme qui vive dans le coin elle se cache autant que la virginité dans un bordel de Las Camp ou que le respect sur Amerzone.

La faune se fait discrète et la flore tout autant. Difficile de décrire cette île sans utiliser les adjectifs, vide et banale. Et le destin m'a apprit que c'est les choses deviennent trop communes que l'originalité surgit vous prenant à la gorge avant que vous ne la chassiez à grand coups de pieds dans le derche à la mode de chez nous.

-Hé les filles z'êtes sur que vous avez vu quelqu'un sur la plage?  

-J'ai vu quelqu'un! Susane dit quelque chose!

-A partir du moment Aliénor ou tu crois te faire attaquer à chaque fois que tu dors j'ai le droit de douter et de rejoindre le point de vue de Amivia...

-Il est partit ou le poing?

-Ce que veux dire Susane cheffe c'est qu'elle est d'accord avec vous...

-Merci Luna t'es vraiment la meilleure!

C'est encore ces conneries? Des mioches et des plus âgées, je croyais être seule je me trompe. Tapis dans les fourrés j'observe le groupe qui se montre finalement. Suis je la panthère ou la biche dans cette histoire? Elles ratissent les environs, et aucune ne semble vouloir se séparer de ses camarades. Et j'ai encore mal bordel, faut que je me repose un petit peu. Juste un instant...

Je me lève, en transe, si je dors pas rapidement je vais caner et caner comme une conne c'est con. Très con. Je néglige le silence et la discrétion je m'en balance allègrement, elles me veulent? Je sais même pas qui c'est et j'espère que c'est réciproque. Je trouve un rocher. Sacré rocher avec du limon dessus, ça fera coussin.

Je n'entend que trop tard des bruits de pas.

Black out.
http://www.onepiece-requiem.net/t13445-izumihttp://www.onepiece-requiem.net/t13522-izumi
avatar
Izumi
L'Armure brisée

♦ Localisation : Second Peace Island
♦ Équipage : Capitaine de l'Iron Fleet

Feuille de personnage
Dorikis: 3540
Popularité: -280
Intégrité: -130

Sam 28 Nov 2015 - 18:29

-Vous voyez qu'il y avait quelqu'un! Excusez vous!

Le groupe acquiesce, putain elles me réveillent pas en douceur. Un sceau d'eau dans le visage, c'est glacé et c'est salé surtout. Et alors que j'émerge d'un sommeil aussi dur que exaspérant je remarque que je suis entouré du dit groupe. Une gosse, une adolescente et deux jumelles. Je vois pas double au moins elles m'entourent et sont armés. Et moi d'ailleurs j'ai plus Menteuse ni mon armure d'ailleurs. Et quand j'ai pas d'armure je me sens pas bien, je m'énerve rapidement et c'est pas deux liens de marins d'eau douce qui vont m'empêcher de me lever et de foutre une mandale à ces groupies. La plus calme du groupe c'est une des deux jumelles, elle fait que me fixer et fait des aller retours entre moi et ses copines. C'est pas plus mal ça me laisse du temps pour observer ou que je suis. Sur un bateau vu comment ça tangue cette merde. Dans la cale visiblement. Elles causent comme des pies et ma tête tourne tandis que ces poupées de chiffons s'agitent. J'ai mal je me sens pas bien et je suis fatiguée. J'ai une envie de sang et le gout de mon propre sang dans la bouche.

-C'est une pirate? Elle semble pas très heureuse.

-En même temps vu comment elle est attachée...

Je cause pas, je fait mine de rien entendre et je teste la résistance de leurs cordes de misère. Quatre contre un c'est dangereux mais j'ai pas peur. Je suis juste en rogne, rarement aussi vénère que maintenant. Me faire avoir comme une débutante par un groupe de chasseurs du dimanche, et l'autre jumelle continue de me fixer étrangement.

-Vous avez testé la résistance des nœuds?

Première réflexion logique que j'entends depuis mon réveil. Et voilà qu'une aveugle vient se rapprocher de moi avec la seconde jumelle à ses côtés. Sauf que c'est trop tard, j'ai les mains libres et je lui envoie un coup de pied dans le ventre. Pied bouche pour la seconde, je suis libre et je dévisage à présent ces abruties avec un dédain évident. La plus jeune du groupe glapit de joie et sur son visage un sourire étrange se dessine. La seconde jumelle dégaine, et je vais faire de même. Ah bha non j'ai plus Menteuse. Les deux autres sont debout, l'une maîtrise un truc étrange qui la rend limite en feu. Putain c'est quoi encore ça? Les quatre fantastiques?

-C'est moins évident que tu le penses hein blondasse?

Comment qu'elle cause l'autre pouf? Je lui décoche instinctivement une droite qui l'envoie contre sa copine, je craque mes articulations et bombe le torse. Le sabre siffle et fend l'air avant que je me projette contre le côté et me cogne contre des caisses.

-Tu fuis le combat ?

-Donne moi mon arme et on va voir qui va fuir de toute part.

Derrière je reçois un coup perfide qui me force à tomber à genoux. J'avais pas vu la gamine qui malgré sa faiblesse apparente sait se rendre utile. Je vais toutes les tuer. Je vais pas crever et perdre contre une aveugle, deux jumelles et une enfant c'est juste pas possible.

-Ne sous-estime jamais tes adversaires femme.

-C'est moi que tu sous-estime la borgne.

Je me projette contre elle et la fait tomber à terre. Je ramasse le sabre par réflexe et tandis que les trois autres m'entourent et que le métal se pose contre mes épaules, l'arme de la borgne est elle contre son cou.

-Je vais la tuer si vous approchez encore de moi.

Je ne rigole pas et elles le savent, elles reculent et leurs colère est perceptible. J'ordonne à la borgne de se relever et avec une clé de bras fait d'elle mon otage. On va voir qui contrôle la situation maintenant.

-Mes affaires avant que je lui retire un doigt.

Et elles obéissent. Gentilles filles.

Mais est-ce que c'est pas une partie de leurs stratégie? Faut que je retrouve mon équipage. Je récupère Menteuse et mon armure. Pas le temps d'équiper l'armure j'ordonne à l'albinos borgne de porter les composants de ce qui me caractérise. On monte sur le pont. C'est bien le bateau est pas loin de l'île. Il est même encore ancrée sur la plage. Derrière nous les trois membres d'équipages nous suivent à distance.

Je pourrais les forcer à sauter de ce navire, mais ça servirait à rien je pourrais pas naviguer toute seule et la patience va arriver à terme.

Que faire?
http://www.onepiece-requiem.net/t13445-izumihttp://www.onepiece-requiem.net/t13522-izumi
Page 1 sur 1