AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Une enfant perdue

Luka
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3670
Popularité: -123
Intégrité: -93

Dim 3 Jan 2016 - 23:06

Lorsque l'esprit s'égare, juste assez pour oublier le monde qui vous entoure, mais que votre corps, lui, prit dans la monotonie de l'habitude, continue d'avancer, il arrive la situation suivante:
Vous descendez du bateau en pleine réflexion interne et suivez par réflexe une personne que vous connaissez bien. Toujours ailleurs que dans l'instant présent, lorsque celui-ci se précipite on ne sait où sans se soucier de vous, car apparemment vous êtes tellement discrète qu'il faisait à peine attention à vous, vous continuez de marcher, encore et toujours inlassablement au grès de vos réflexions. Vous continuez ainsi longtemps, si bien que vous êtes maintenant en plein désert. Oh! Pardon, suis-je bête, j'ai oublié de vous préciser que vous êtes aveugle et que même si en ville vous arriviez à vous repérer, maintenant ce n'est plus le cas. Autour de vous il n'y a que du noir, rien d'autre. Mais vous n'y faites pas attention, vous pensez. Et maintenant si je vous disais que, dans un éclair de lucidité, vous vous rendez compte de votre situation ? Que vous êtes seule, au milieu d'un désert et sans aucun moyen de vous repérer ? Vous êtes perdu. Et même si vous passiez à côté d'une ville vous ne la verriez pas ! La seule chance de vous en sortir serait de passer assez près pour entendre du bruit ou de croiser quelqu'un. Ça serait bête n'est-ce pas ? Une situation vraiment embêtante. Mais bien évidemment vous me direz que personne n'est assez bête pour atterrir dans une telle situation !
...non vraiment...personne sauf Luka.


Dernière édition par Luka le Mar 26 Jan 2016 - 11:38, édité 4 fois
Luka
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3670
Popularité: -123
Intégrité: -93

Lun 11 Jan 2016 - 23:17

L'enfant papillonna des yeux, où était-elle? Elle ne voyait rien. Luka pensa d'abord à une blague, Keel lui en avait fait souvent lorsqu'ils voyageaient ensemble mais bien vite elle déchanta. Elle avait chaud, ces pieds nus brûlaient sur le sable, la petite n'était aucunement préparée à une escapade dans le désert. Depuis quand marchait-elle ? Elle pouvait encore faire demi-tour ! En reprenant le chemin inverse Luka finirait par arriver quelque part ! Enfin, encore fallait-il savoir d'où l'on venait.

-Keel? Keel! Hey, Keel!

La fillette s'époumonait mais rien à faire, personne. Ce n'était vraiment pas une blague... Que faisait-il bon sang ?! Que faisait-elle là ?!

Depuis sa descente du bateau Luka était en période de trouble. Sa récente crise qui lui était revenue peu à peu avait occupé un bout de ses pensées. Mais le plus important avait été l'équipage, sa découverte sur la trahison de Mizu, ces agissements, qui avaient été d'ailleurs à la base de sa crise... Elle ne comprenait pas, elle avait soudain l'impression de se faire abandonner, utiliser. On ne lui laissait plus le choix, elle se retrouvait même embarquée dans des aventures dont elle ne savait rien. Rien qu'à voir maintenant elle était en plein désert sur une île dont elle ne connaissait que le nom. Alabasta...
Non vraiment que le nom ! Et maintenant qu'une partie de cette île était recouverte de sable.
Luka n'était peut être qu'une enfant jalouse qui ne supportait pas de ne plus faire le voyage en solo avec son capitaine... Elle ne savait même pas. Elle avait l'impression que ses nouveaux objectifs avaient changés quelque chose...mais quoi?

Bon, l'enfant médisait un peu, on lui avait laissé le choix. Mizu avait bien dit que ceux qui ne voulaient pas le suivre devaient le dire... mais ce n'était pas son cas ! Elle était juste dans le flou, en plein crise existentielle ! Et maintenant perdue. Dans tous les sens du terme en plus ! Émotionnellement, mentalement, physiquement... la gamine était sûre que même psychiquement elle était perdue. Un nouveau coup de déprime s'abattit sur ses petites épaules, bien vite balayé par la réalité. À partir de maintenant elle devait rester concentrée sur ce qui se passait. Voilà à quoi l'avait mené ses réflexions !

L'enfant devait ouvrir grand les oreilles, si jamais quelqu'un passait par ici ! On était dans le désert mais il devait bien y avoir un peu de passage...non...? Et puis elle ne pouvait pas passer inaperçue en plein désert.... Elle n'était pas invisible non plus...
...
...
...
Et merde.

Bien sûr que si elle était invisible ! Comme tout le reste de l'équipage ! Voilà pourquoi elle avait fini par se perdre ! Mais...

-Put...! Fait chier...

Fallait que ça sorte. Sur ce coup-là, elle avait beau être intelligente, elle ne trouvait pas de solutions. Elle était totalement démunie... Elle commençait à avoir mal à la tête, le soleil tapait vraiment fort et son corps n'était absolument pas protégé. Luka n'était tout de même pas du genre à se laisser mourir sans rien tenter, elle commença à marcher, à l'aveuglette, c'est le cas de le dire. En même temps elle hurlait de toutes ses forces:

-Keeeeeeeeeeel! Hoy! Ya quelqu'un ?! Miiiiizuuuuuuu! Oniiiiii~

Malheureusement cela faisait déjà un bon moment qu'elle marchait, et en plein milieu du désert y a vraiment pas beaucoup de monde. Alors, personne n'entendait la petite fille crier.


Dernière édition par Luka le Mar 26 Jan 2016 - 11:39, édité 3 fois
Luka
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3670
Popularité: -123
Intégrité: -93

Dim 17 Jan 2016 - 1:00

Le soleil est haut dans le ciel, une journée chaude est bien entamée sur Alabasta.
Luka marchait depuis plusieurs heures dans le désert en criant, si bien que sa gorge ne faisait plus un son. La petite mourait de soif, ses épaules et ses bras brûlaient sous le soleil de plomb, son crâne était sur le point d'exploser à cause de la chaleur et elle ne sentait plus ses pieds, l'enfant commençait même à se demander si elle pourrait voir en les posant sur une surface autre que le sable tellement les grains brûlants avaient meurtri sa peau.

La gamine avançait maintenant plus à la manière d'un automate, sans vraiment réfléchir. Elle ne devait pas s'arrêter. C'était son seul mot d'ordre! La fillette n'était pas bête, elle savait très bien que si elle s'arrêtait, c'était la fin. Que faisait Keel? Mais surtout que faisait Mizu? Pourquoi aucun d'entre eux ne venaient l'aider? Pourquoi l'avaient-ils emmené sur cette île à risque ? C'était un danger plus que prévisible pour Luka ! Était-il possible qu'ils ne cherchaient en réalité qu’à se débarrasser d'elle...? Non, non, non. L'enfant devait rester positive, elle pouvait s'en sortir!

Cela faisait quelques minutes que la fillette sentait qu'elle montait. Si elle franchissait une dune, peut-être un village se trouverait-il derrière ?! Dans ce cas elle serait sauvée et son calvaire prendrait fin ! Une lueur d'espoir naquit dans son esprit. L'enfant gravit la montagne de sable le plus rapidement possible. Arrivée au sommet, l'hypothèse qu'elle avait émise plus tôt était devenue son seul carburant. La fillette entama la descente, mais celle-ci se révélait plus abrupte que prévu. La gamine, fatiguée, fit un mauvais mouvement dans sa précipitation. Elle tomba et commença à glisser. D'abord surprise, elle paniqua très vite en sentant qu'elle dévalait la pente de plus en plus vite. Luka fut prise d'une peur insoutenable lié à un très mauvais pressentiment. Elle se débâtit, essayant de se raccrocher à quelque chose mais il n’y avait rien de plus que du sable.

Son espoir c'était transformé en descente aux enfers, le sable brûlait sa peau et l'égratignait à cause des frottements dût à la vitesse. C'était comme des milliers de petites aiguilles qui vous rentrent dans la peau, vous déchirent les tissus, des aiguilles chauffées au fer blanc qui marquent votre peau avec souffrance. La petite avait beau se débattre elle tombait inexorablement vers ce lieu qu'elle ne voyait pas.

Après quelques secondes qui parurent des heures, elle chuta. Plus de sable, plus de contact terrestre elle tombait. Son cœur se souleva sous l'effet de la chute libre. Comment pouvait-elle tomber dans un endroit pareil ? La réponse était claire, elle aurait pu l'éviter si elle avait pu voir son environnement. En effet ce n'était pas une dune qu'elle avait franchi, mais un aven. Un puit qui s'était créé à cause d'un trou dans le sol, menant sous le désert. Alors que la petite se demandait si elle allait y passer, elle rencontra brutalement un monticule qui s'était surement formé à cause du sable de la surface qui tombait ici.

Sa malchance ne termina donc pas là, elle continua à dévaler ce tas de sable formé au fil du temps. Son dos avait pris un méchant coup, la gamine protégeait sa tête avec ses bras, elle attendait la fin. Cela ne servait à rien de se débattre, elle était impuissante face au sable. Luka sentit enfin de la pierre l'espace de quelques secondes avant d'être projetée dans le vide. Elle termina sa course plusieurs mètres plus bas

Ces retrouvailles avec le sol ne se passèrent pas aussi bien que Luka ne l'aurait voulu. La fillette avait été réceptionnée par sa cheville droite qui se tordit dans un angle inquiétant avec fracas. Tout le poids de la demoiselle avait pris appuis sur cet os, sans oublier la vitesse qui avait grandement augmenté celui-ci. L'enfant avait mal ! Elle souffrait, elle avait peur...la petite était peut être un monstre qui pouvait ôter la vie sans broncher, elle n'en restait pas moins une gamine! Une gamine seule, abandonnée, perdue et blessée.

Après sa chute vertigineuse, qui avait été pas mal amortie par le sable, Luka restait dans la position où elle était tombée, son corps était paralysé par le contre coup de sa descente. Elle ne voulait pas pleurer, elle ne devait...pas...pleurer...Trop tard. Elle ne servait vraiment à rien. D'abord elle se perdait et maintenant elle pleurait, un vrai bébé ! Mizu devait juste s’être rendu compte de son inutilitée.
La petite serrait les dents en sanglotant, que faisait elle là? Pourquoi était-elle dans cette situation...? Que quelqu'un vienne...Keel...Mizu...son capitaine allait venir...hein?
Elle avait peur.
Elle avait mal.
Elle était seule.


Dernière édition par Luka le Mar 26 Jan 2016 - 11:40, édité 1 fois
Luka
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3670
Popularité: -123
Intégrité: -93

Dim 24 Jan 2016 - 23:01

Il fallut plusieurs longues minutes de solitude à Luka pour pouvoir recommencer à bouger. Elle se redressa doucement en position assise. Encore légèrement sonnée, la petite voulut prendre appui sur le sol mais avant de toucher la pierre, sa main frôla autre chose. Surprise l'enfant retira vivement ses doigts et observa l'endroit dans lequel elle était tombée. La fillette eut un mouvement de recul quand elle découvrit qu'elle était assise au milieu d'ossements...quelques crânes, des os.... Elle souffla un coup, rien de bien effrayant, ce ne sont pas quelques vieux squelettes qui allaient essayer de la tuer!

Luka voulut se relever mais au moment de prendre appui sur sa jambe droite celle-ci la laissa totalement tomber. L'enfant eut un petit rire, plus désespéré qu'autre chose, même son propre corps commençait à l'abandonner ! Sa cheville n'avait en aucun cas un angle normal. La jeune fille ne pourrait pas marcher en restant comme ça... Elle réfléchit quelques secondes avant que son attention de revienne sur un os à côté d'elle. Elle avait une idée ! Cela allait piquer un peu, mais la petite pourrait au moins marcher après. Après tout, pourquoi aurait-elle besoin de ces abrutis? Elle avait toujours réussi à s'en sortir seule.... Son comportement de tout à l'heure lui faisait honte. La gamine n'avait besoin de l'aide de personne, encore moins de gens qui voulaient se débarrasser d'elle. Elle se sortirait de cette situation coûte que coûte.

L'enfant déchira un généreux morceaux de sa jupe, laissant une large ouverture découvrant sa jambe meurtrie et son short. Elle se saisit de l'os à côté d'elle. Avant toute chose elle devait remettre sa cheville un minimum en place, ça, c'était la partie un peu délicate qui piquait un peu... Luka prit sa cheville à deux mains, souffla un coup avant de forcer d'un coup sec. L'os se déplaça dans un bruit ignoble, la petite serra les dents en mordant sa lèvre , un fin filet rouge commença à couler. Le plus dur était fait ! Elle plaça l'os qu'elle avait trouvé contre sa cheville, l'entoura du tissu qu'elle avait déchiré et serra le plus fort qu'elle put. Avec ça, elle put se relever, difficilement, mais elle se releva ! Comme quoi pas besoin de médecin, la médecine "Luka" fonctionnait très bien ! Bon, c'était de la médecine un peu barbare et peu efficace sur le long terme...mais ça suffisait.

La fillette, équipée de sa nouvelle attelle maison, commença à boitiller pour voir les alentours. Effectivement avec ces dernières péripéties, son champs de vision avait pas mal diminué... L'endroit était plutôt petit, une espèce de petite ouverture menait plus loin, les murs semblaient trop mauvais pour être escaladés... Ce qui inquiétait l'enfant c'était ces squelettes, s'ils étaient là, c'est qu'ils n'avaient pas survécu à la chute ou qu'ils n'avaient pas pu sortir... Son esprit se voila quelques instants. Et si elle ne pouvait pas sortir...? Non. Elle pouvait sortir. Elle ne se laisserait pas mourir ici. Elle s'engagea sur le chemin de roche en boitant.

Après quelques minutes elle arriva dans une grotte bien plus grande. Un plateau semblait s'étendre à sa gauche, devant elle le chemin s'arrêtait brusquement sur du vide. Elle eut le réflexe d'attraper un petit cailloux et de le laisser tomber. Après quelques secondes un bruit lointain lui parvint. Non, la gamine ne ferait pas la bêtise de sauter. Luka se dirigea donc vers la gauche longeant le petit précipice. Mais elle se retrouva bloquée par un mur cette fois-ci.

L'enfant fut parcouru d'un frisson. Comment pouvait-il faire aussi froid ici avec la canicule qui régnait dehors ? La gamine rebroussa chemin en longeant le mur, elle laissa sa main parcourir la paroi. Le mur n'était pas praticable... Elle rebroussa chemin jusqu'à l'entrée puis continua un peu à droite de celle-ci. Le chemin longeant la paroi se rétrécissait mais qui sait, sa porte de sortie se trouvait peut-être plus loin ! Ce ne fut pas une porte mais un crevasse qu'elle trouva, juste assez grande pour la laisser passer ! Voilà pourquoi les autres n'avaient pas pu sortir, ils ne devaient surement pas pouvoir entrer par là!

La fillette fut tout de même prise d'un doute, la crevasse était vraiment petite et si elle se refermait plus loin, Luka risquait fort de rester coincée... Mais au point où elle en était, avec ses blessures elle n'irait pas bien loin, elle avait déjà fait le tour de l'endroit et elle n'avait guère d'autre choix. La gamine se faufila donc dans la crevasse.
Luka
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3670
Popularité: -123
Intégrité: -93

Mar 26 Jan 2016 - 23:44

Luka avait froid. S'il y a environ une heure elle était en train de mourir de chaud, maintenant c'était tout l'inverse ! Alabasta, ou l'île que Luka haïssait le plus...même l'île plante géante était plus accueillante ! Même l'île céleste toute plate ! Même les marines étaient plus accueillants bordel ! Cette île était juste un cauchemar... La petite avait perdu ses compagnons, elle se demandait même s'ils ne s'étaient pas débarrassés d'elle comme dans ce conte qu'on lui avait lu, avec le garçon et les petits cailloux...L'enfant était blessée, elle s'était brûlée, égratignée, surement brisée, mais au moins tordue, une cheville, elle devait être couverte de bleus et son dos lui faisait mal...Elle était de nouveau seule comme au début de ses aventures...Pourtant la solitude ne lui avait jamais paru aussi pesante. Dans un coin de sa tête, celui qui avait réussi à ne pas grandir trop vite, le tout petit coin qui faisait encore d'elle une enfant, elle espérait. Elle gardait l'espoir que Mizukawa débarque en la grondant pour s'être éloignée, qu'il la fasse sortir de cet endroit...Que Keel tombe du plafond, insouciant comme toujours et qu'il s'exclame : " Tien Lulu? Qu'est-ce tu fais là?". Mais rien. Personne ne venait l'aider, la petite fille continuait de marcher la boule au ventre, perdue, seule, blessée et frigorifiée.

La faille dans laquelle elle s'était engagée tout à l'heure semblait à chaque instant se rétrécir. Réalité ou simple illusion dût au fait que la fillette commençait à devenir claustro? Elle n'en savait rien, tout ce à quoi elle pensait été qu'elle se devait de survivre. Elle avait mis son cerveau sur pause, l'enfant devait avancer. La gamine essayait de s'appuyer un maximum sur la paroi pour laisser sa cheville se reposer, mais avancer devenait difficile. Après un temps indéterminé, Luka put constater qu'effectivement la crevasse se rétrécissait mais pas dans le sens de la largeur, plus au niveau de la hauteur. Il ne fallut que quelques minutes avant que la jeune fille soit obligée de se mettre difficilement à quatre pattes pour continuer.

La position était très inconfortable, les murs râpaient la peau de Luka tellement l'espace était restreint. Il n'aurait pas fallu qu'elle pèse un gramme de plus et dieu seul sait à quel point elle n'était pas grosse. La petite était quasiment en train de ramper sur le sol froid, elle s'aidait de ses bras et de son pied gauche pour avancer...Mais qu'avait-elle fait ?! La gamine était essoufflée, elle serrait les dents, son corps commençait à avoir du mal à bouger...Puis, comme une évidence, elle resta bloquée. Le destin quant à lui, aimait beaucoup remuer le couteau dans la plaie, alors il fit comprendre à l'enfant qu'elle s'arrêtait à un bras de la fin. Luka pouvait sentir l'ouverture avec sa paume, mais le tunnel se rétrécissait encore davantage...

La seule chose que le destin avait oublié, c'était que Luka n'était pas une simple gamine, sa volonté de survivre était hors du commun. La jeune fille était prête à tout, un vrai animal sauvage. Elle saisit le bout de la crevasse à deux mains, une de chaque côté, et se mit à tirer. La fatigue n'aidait pas et la petite ne bougea pas d'un pouce. Essoufflée après l'effort qu'elle venait de fournir, elle allait abandonner.

Luka décida alors de tenter le tout pour le tout, elle prit appui sur ses deux pieds, remit ses mains en place et recommença à forcer. Elle entendit son t-shirt se déchirer contre le haut de la crevasse. Elle avançait ! La fillette fit quelques centimètres, avant que la paroi ne commence à lui mordre le dos. Elle était presque sortie ! Elle ne pouvait pas s'arrêter là ! L'enfant força davantage tout en sentant les reliefs de la paroi lui toucher le dos de plus en plus violemment. Elle décida d'en finir et la gamine hurla quand la paroi arracha la peau de son dos comme si elle était dotée de griffes acérées, mais dans un ultime effort elle réussit à se sortir de là.

Enfin en dehors de cette crevasse, elle s'apprêtait à se réjouir quand le poids du monde s'abattit sur ses frêles épaules. Après tous les efforts fournis, elle était toujours bloquée. Pas de sable, pas de chaleur. Toujours de la pierre, du froid et l'humidité des grottes. Elle se sentait comme revenu au point de départ mais dans une nouvelle grotte...
Luka
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3670
Popularité: -123
Intégrité: -93

Dim 31 Jan 2016 - 2:03

Recroquevillée sur le sol, la gamine reprenait son souffle. Elle avait mal, très mal, elle souffrait. Luka voulait que tout s'arrête, qu'on la laisse tranquille et qu'elle puisse remonter et retrouver ses compagnons. Son dos lui brûlait, du sang coulait et se répandait petit à petit sur le sol. Sa cheville devait depuis le temps avoir doublé voir triplé de taille. Celle-ci n'avait d'ailleurs pas apprécié son dernier effort et le faisait payer à l'enfant. Le moral de la gamine venait d'être anéantit. À quoi bon se relever ? De toute façon, elle était coincée et au vu de sa forme physique et mentale, elle n'en avait pas pour très longtemps. Aller, quelques jours tout au plus! Mais seulement parce qu'on parle de Luka et qu'elle est habituée à devoir tenir le coup. Si sa raison lui dictait de rester à terre pour minimiser sa douleur avant de partir, son instinct l'obligea à se relever, encore une fois.

Luka se mise d'abord assise. Son tee-shirt avait été déchiré dans le dos. Elle l'enleva et le retourna avant de l'enfiler comme un gilet. Il valait mieux que ses blessures soient protégées par du tissus pour éviter toute sur-infection, déjà que la pierre ne devait pas être très propre. De plus, dans l'état où elle était, mettre sa cicatrice à nue ne l'ennuyait pas trop, c'était le cadet de ses soucis! Sa poitrine était quant à elle recouverte de bandages, comme à son habitude. La fillette dû faire un noeud pour qu'ils tiennent car ils avaient eux aussi étaient déchirés. Une fois sa tenue remise en ordre, chose plutôt compliquée au vu de l'état lamentable de ses habits et du sang encore frais, la petite essaya de se lever. Je dis bien essaya, car elle dût s'y prendre à plusieurs reprises avant de réussir l'exploit de tenir sur ses jambes.

La gamine traîna la loque qui lui servait de corps dans cette nouvelle grotte. Elle se déplaçait difficilement mais une fois lancée c'était moins pénible. La gamine passa plusieurs heures à chercher une véritable sortie, elle passait d'une grotte à l'autre, explorait sans relâche mais sans grande conviction non plus. La petite perdue allait de déception en déception et déjà plus rien ne lui donnait l'espoir de sortir. Elle ne savait même pas pourquoi elle continuait à chercher.

Après plusieurs longues heures une voix l'interpella.

-Besoin d'aide?

Luka fit volte face, surprise d'entendre la voix de quelqu'un, mais personne ne se trouvait derrière elle.

-Ma pauvre petite Luka...


Le temps de quelques secondes, la fillette vit une personne dans sa zone de "vue" mais presque immédiatement celle-ci en sortie. La petite accéléra le pas tant bien que mal pour rattraper cette voix familière. Sa mémoire lui jouait d'ailleurs des tours car impossible de mettre un visage sur cette voix. Après quelques minutes d'une course poursuite plutôt ridicule du fait de sa lenteur, l'enfant arriva dans une nouvelle grotte, une fois de plus.

-Je t'avais dit que tu ne pourrais pas te débrouiller seule. Regarde dans quel état tu es.

Ces quelques mots lui firent tilts, le papillon. Malgré ses blessures, la fillette se mise en garde. S'il y a bien une personne dont elle ne voulait pas d'aide c'était bien elle.

-Pars.

La jeune femme s'approcha de la gamine.

-Regarde moi ces vilaines blessures ! Il va falloir que je répare tout ça ! Tu te rends compte du boulot que tu me fais faire en plus ? Aller, maintenant finit de jouer au pirate ! Prends ma main et rentrons Luka.

La dite Luka se saisit de la première pierre à sa porter pour la lancer sur son ennemie.

-Dégage ! Je préfère mourir que de partir avec toi sal-

C'est à ce moment-là que la petite prit conscience de sa fatigue mentale. Devant elle, rien. Seulement un amas de cailloux. Elle commençait à halluciner. Par réflexe elle porta ses mains à son front, elle le trouvait bouillant mais était elle en position de pouvoir émettre cette hypothèse ? Elle avait tellement froid...

La gamine fut attirée par un bruit. Plus loin un petit courant d'eau traversait la grotte. Luka alla s'asseoir à côté. Elle s'aspergea le visage pour reprendre ses esprits et prit quelques gorgées d'eau, elle avait tellement soif! La petite fille enleva son tee-shirt et ses bandages pour asperger son dos. Celui-ci se mit à la brûler encore plus fort, mais c'était signe que ça désinfectait un minimum... La fillette savait qu'elle devrait se déshabiller et entrer entièrement dans l'eau pour désinfecter la totalité de ses plaies, mais la fraicheur de l'eau eu raison d'elle et la petite ne le fit pas.

Luka remit ses vêtements, ou plutôt ses torchons, et s'appuya sur un rocher tout près pour se reposer...elle était tellement fatiguée...pourtant elle savait qu'elle ne devait pas dormir mais après tout qu'est ce qui la retenait d'en finir tout de suite? Personne n'était là pour l'en empêcher, tout comme personne n'était là pour l'aider...


Dernière édition par Luka le Dim 7 Fév 2016 - 18:48, édité 1 fois
Luka
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3670
Popularité: -123
Intégrité: -93

Lun 1 Fév 2016 - 0:22

Voilà maintenant plus d'une heure que la petite fille restait contre son rocher, perdue dans le vide, sans bouger. Depuis combien de temps était-elle entrée dans ces fichues grottes ? Est-ce que dehors on la cherchait ? Quelqu'un c'était-il au moins aperçu de sa disparition ? Des tonnes de questions lui traversaient l'esprit mais aucune ne la faisait vraiment réagir. Depuis quand était elle ainsi ? Depuis quand abandonnait-elle si facilement ? La Luka d'autrefois n'aurait jamais abandonné, même un bras en moins, même la jambe cassée, elle n'aurait reculé devant rien. Mais alors, pourquoi était-elle ainsi aujourd'hui ? La gamine avait du mal à l'admettre mais son moral en avait vraiment prit un coup depuis qu'elle c'était mise à douter de ses compagnons.

S’il y a un peu plus d'un an la fillette avait appris qu'avoir des compagnons pouvait être d'une aide précieuse, elle voyait aujourd'hui l'autre facette du miroir... Des compagnons pouvaient aussi devenir un fardeau, une faiblesse, le couteau qu'on plante dans le dos... Elle avait été naïve, dans ce monde on ne pouvait pas faire confiance aux autres et la trahison de Mizukawa aurait dû lui mettre la puce à l'oreille. Qui pouvait lui certifier qu'aux yeux de Mizukawa elle ne valait pas autant que Shoma ? L'enfant avait passé beaucoup plus de temps que lui auprès de Mizu et c'est cela qui l'avait poussé à fermer les yeux. Si à l'heure actuelle, son capitaine ne remuait pas ciel et terre pour la retrouver, c'est qu'elle avait subi le même sort que ce pauvre Shoma.

D'ailleurs en parlant de lui, Luka se demandait comment il avait pris la trahison de son capitaine ? Était-il au moins au courant ? Sûrement et avec le peu que la petite connaissait de lui, elle savait qu'il voudrait le lui faire payer. Il n'était pas le genre d'homme à laisser couler...Elle était même sûre que sa petite frimousse devait être recherchée. En tant qu'ombre du traitre, la gamine était censée être une source d'information de choix ! Raté pour cette fois ! Au moins ici elle était à l'abri des foudres du capitaine en colère. L'enfant aurait tout de même voulu clarifier les choses avec lui, elle s'était attachée à cet homme. Bien que leur début de relation avait été difficile, surtout à cause d'elle, l'homme s'était montré plus que patient devant l'aversion que Luka lui avait porté. Elle aurait tant aimé les revoir, lui, Opacho et même Maria ! Au moins pour leur expliquer qu'elle ne les avait pas trahis, qu'elle n'avait pas eu le choix et qu'à son réveil tout avait déjà été fait... Mais l'auraient-ils écouté ?

La petite se sentit soudain vide, après tout, elle allait peut-être finir par mourir ici, contre ce rocher, sans que personne ne s'en rende compte. D'ici quelques jours peut-être quelqu'un se dirait-il : Tient, mais il ne manque pas quelqu'un ? Peut-être que l'enfant à la longue chevelure blanche allait juste disparaître des mémoires, après tout ce n'était que la petite aveugle en retrait. Même les quelques massacres qu'elle avait commis seraient surement oubliés, attribués à un autre. Son absence de prime montrait bien à quel point elle pouvait disparaître sans laisser de traces...

La jeune fille se fit peur à elle-même. Comment pouvait-elle envisager de mourir ici comme ça? Après toutes ces années à se battre et à essayer de survivre, elle abandonnait juste à cause de quelques personnes? Depuis le temps, elle avait vu plus d'une armée de marines se dresser devant son chemin et elle n'avait jamais abandonné mais à cause d'une ou deux personnes, elle laissait sa quête de survie de côté ? Il n'en était pas question! Elle devait bouger, remonter et prouver au monde entier qu'elle existait encore ! Qu'elle avait beau être trahie par son propre capitaine et celui qu'elle considérait comme son propre frère, elle finissait par se relever. Mais elle avait beau se dire ça, son corps refusait de bouger.

Luka commença à paniquer. Combien de temps était-elle restée assise ici ? Tous ses muscles étaient engourdis, aucun ne voulaient lui répondre. La petite se forçait à bouger mais rien n’y faisait, son corps avait subis de nombreux traumatismes depuis sa chute et refusait complètement se déplacer. Elle devait se calmer et essayer de réfléchir. Après tout ce temps passé dans les méandres de son subconscient, l'aveugle dût rapidement se souvenir de ce qui l'entourait. Ce ne fut pas compliqué, le bruit de l'eau était omniprésent dans le silence de la grotte. La fillette était juste à côté de l'espèce de cour d'eau, une partie de ses cheveux trempaient même dedans... Peut-être qu'un petit rappel dans l'eau glacée serait suffisant comme décharge...

L'enfant n'avait pas le temps de peser le pour et le contre. Elle cessa de se forcer à se maintenir assise pour permettre à son corps de basculer. Lentement le dos de la gamine glissa le long du rocher, lui rappelant qu'il était meurtrit. Elle prit une grande inspiration puis bloqua l'air emmagasiné dans ses poumons avant de tomber entièrement. Si elle disait avoir froid tout à l'heure ce n'était rien face au millions d'aiguilles gelées qui venaient de la transpercer. L'eau la brûlait et lui faisait tellement mal que la petite aveugle ne sentit pas qu'elle se faisait emporter par le courant. Elle se battait pour garder un maximum d'air en elle mais quand elle put de nouveau bouger ses bras et ses jambes, il était déjà trop tard, le courant avait beaucoup trop augmenté. L'enfant essaya de se débattre pour en sortir, sa main s'agita quelques secondes dans l'air à la recherche d'une quelconque prise avant de venir cogner brutalement contre la paroi. Elle venait d'entrer dans un mur de roche. L'eau continuait son chemin infernal, emportant Luka qui paniquait à nouveau.

L'eau n'était, au même titre que le sable, pas du tout son élément. Elle était totalement perdue, elle prenait des coups de tous côtés. L'un fut si violent que tout l'air qu'elle avait réussi à emmagasiner et à garder sortit d'un coup. L'aveugle était en train de suffoquer... Elle cherchait juste à survivre, était-ce si compliqué? Elle sentait que la vitesse du courant augmentait, les chocs qu'elle recevait ne faisait qu'empirer ses blessures. Elle n'allait pas pouvoir tenir très longtemps... Luka sentait déjà son esprit s'embrumer...


Dernière édition par Luka le Dim 7 Fév 2016 - 18:48, édité 1 fois
Luka
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3670
Popularité: -123
Intégrité: -93

Mar 2 Fév 2016 - 1:13

Les deux mains plaquées sur la bouche et le nez, les poumons brûlants, Luka se faisait malmener par le courant, venant cogner violemment les parois à divers endroits. Elle prit d'ailleurs un coup au visage, juste sur l'arcade droite qui s'ouvrit en saignant abondamment. La petite n'en pouvait plus, elle étouffait, son corps était parcouru de spasmes tant il recherchait de l'air. Son thorax se soulevait par réflexe essayant d'obliger la gamine à respirer mais celle-ci tenait le coup. Les secondes s'écoulaient à une lenteur affolante... L 'aveugle prenait de plus en plus de coup, elle étouffait, son dos était douloureux, elle étouffait...Peut être la mort près du rocher aurait-elle été moins douloureuse ? Elle étouffait, elle étouffait encore, elle étouffait toujours. Bientôt, plus que la douleur des coups celle de ses poumons devint infernal. L'enfant ne pensait plus qu'à ça... Son esprit s'embrouillait, elle ne tenait plus.

Ses réflexes de survie prirent le dessus et elle ouvrit la bouche pour respirer. De l'eau s'infiltra immédiatement dans sa gorge. La petite se noyait. La sensation de l'eau qui s'engouffrait en quantité à l'intérieur de son corps était douloureux, Luka voulait vomir mais plus rien n'était possible. Elle allait perdre connaissance. Mais c'était sans compter sur son seul moment de chance du jour ! A la limite de la noyade, le corps de la fillette quitta l'eau pour l'air, puis retrouva l'eau avant de sentir un rebord. Elle était sauvée ! La gamine s'accrocha comme elle put et se hissa le plus possible hors de l'eau. Elle toussa plusieurs minutes, évacuant l'eau mais aussi un peu de sang. Essoufflée, l'aveugle avala tout l'air qu'elle put. Elle ne se souvenait pas avoir été autant heureuse de respirer !

La petite fille finit par sortir entièrement hors de l'eau et s'allongea sur le dos malgré la douleur. Elle ne s'en tirait pas si mal que ça, un mal de crâne et quelques hématomes, surement quelques blessures ici et là en plus mais elle était en vie ! Luka s'accorda un moment de répis qui fut troublé par quelque chose qui lui tombait sur le visage. Elle voulut d'abord pester contre les éléments qui ne voulaient pas la laisser respirer, mais un éclair de lucidité la frappa alors. La petite se redressa précipitamment , arrachant un grognement de douleur. Elle se mit à quatre pattes et avança un peu et à peine quelques mètres plus loin, sa main frôla ce qu'elle recherchait : du sable. Il y avait du sable ! Ici ! Ce qui voulait dire que... La fillette releva -inutilement- la tête. La sortie se trouvait plus haut, juste là, à porter de main...


Dernière édition par Luka le Dim 7 Fév 2016 - 18:49, édité 1 fois
Luka
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3670
Popularité: -123
Intégrité: -93

Mar 2 Fév 2016 - 1:15

Une lueur d'espoir traversa la fillette qui se releva avec souffrance. Elle pouvait sortir; elle devait sortir ! Après tout ce qu'elle avait enduré, la gamine trouvait enfin le moyen de sortir. Mais un dernier détail venait obscurcir le tableau, encore fallait-il atteindre cette sortie... Luka n'en voyait pas la fin, son champ de vision n'était pas très élevé au vu de son état, mais il était sûr qu'elle allait devoir escalader si elle voulait sortir... Même après vérification des alentours, aucune autre échappatoire n'était possible.

La gamine se demanda si elle pouvait assumer physiquement la montée mais avait-elle réellement le choix ? Son attelle en os risquait de la gêner, cependant, sa cheville ne supporterait pas le trajet... Elle devait donc essayer de faire avec. La jeune fille s'approcha du mur et commença à grimper. C'était un exercice difficile, Luka ne voyait pas les prises alors elle devait chercher à tâtons, de plus elle avait du mal à hisser son corps.
Le début de la montée fut difficile mais l'aveugle s'en sortait bien. Luka grimpait doucement mais essayait d'assurer un maximum. Comme elle l'avait imaginé, l'attelle maison était très gênante, elle empêchait la gamine de faire certains mouvements si bien que son pied glissa. Surprise, le coeur de l'enfant rata un battement. Mais ce n'était encore rien, les jambes dans le vide la petite ne tenait plus qu'à une main, ce qui ne dura pas longtemps au vu de sa force du moment.

Luka dévala la dizaine de mètres qu'elle avait grimpé avant de retomber lourdement au sol. Elle resta sonnée quelques minutes. Elle devait recommencer. Elle ne pouvait pas abandonner là! La fillette n'avait aucun intérêt à se laisser mourir ici, alors mourir en essayant de sortir ! L'os maintenant sa cheville était quand même une vraie gêne. Elle décida de l'enlever et de serrer un peu plus les dents. Elle défit les nœuds et raccrocha le tout à son tee-shirt, arrivée en haut elle pourrait la remettre. L'enfant recommença tout depuis le début, elle souffrait, vraiment. Luka avait l'habitude de serrer les dents mais là, c'était dur.

Minutes après minutes la petite perdue se rapprochait de la sortie, sa cheville était en train de la lâcher, ses mains couvertes de sang et de blessures s'accrochaient à la paroi difficilement mais après une longue séance de torture, Luka atteignit enfin le haut, la sortie. Elle passa ses bras en dehors de la crevasse, puis une jambe et enfin le corps entier. L'aveugle venait de mettre un terme à toutes ces heures de cauchemars sous terre! Elle avait froid, elle avait mal, mais elle avait réussi ! Elle s'était débrouillée seule! Elle s'appuya sur le premier mur pour souffler, elle sentait la chaleur mais bizarrement à par lui filer un mâle de crâne plus intense, cela ne la réchauffait pas... Luka était peut-être sortie des sous-sol, mais elle était toujours perdue dans le désert, et encore plus mal en point qu'au début...À croire qu'Alabasta lui en voulait personnellement...
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1