AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Mer sans vague.

avatar
Ishii Môsh
Gentlefish


Feuille de personnage
Dorikis: 6235
Popularité: 392
Intégrité: -325

Dim 24 Jan 2016 - 14:29

George est un homme bien. Il a le regard calme de celui qui a tout vu et le sourire triste de celui qui ne voudrait plus avoir d'yeux que pour les belles choses de la vie. Oh  ses yeux, ils pourraient encore faire tomber de nombreuses femmes si une balafre ne déformait pas la moitié de son visage. Oh ses yeux, ils en ont vu des choses. Ils ont vu ses hommes tomber sur les balles, des pirates et puis des marines. Ils ont vu la misère et la tristesse dans tant de regards qu'on croirait qu'il en gardé des parcelles dans chacun de ses mouvements.

Assis au fond de sa chaise froide, mangé par l'humidité de la mer, il boit tranquillement son thé qui flotte au fond de sa tasse, bougé au gré des clapotis des vagues.

Voilà 3 semaines que le bateau n'avance plus, qu'aucun vent ne souffle. Alors ils attendent, là, comme des cons, au milieu de l'océan. Et les réserves en eau et en nourriture, et le moral des hommes baissent. Un marin n'aime pas s'ennuyer. Un marin n'aime pas tourner en rond à compter les heures plutôt qu'à faire naviguer sa coque. Et George le voit : Les hommes deviennent deviennent de plus en plus lourd avec sa fille. Les remarques désobligées font de plus en plus place à des mains déplacées, alors ce n'est pas seulement pour lui mais aussi pour elle que son esprit se met à la prière d'un temps plus venteux.

Sa fille, c'est Jule, ou Julietta. C'est une gosse qui ressemble déjà à une femme. Elle a une gueule d'ange qui fait tache en rapport à ses mots de chartiers. Elle a le poings facile et les mots qui cognent, la Jule. Parce qu'à force de n'être entouré que d'homme il faut apprendre à parler leur langage. Bouffer ou se faire bouffer. Comme toujours. Sa féminité, elle la garde enfouie sous de vieilles frusques de pirates, bien larges pour ne pas mettre en avant ses formes qui donneraient envie, pour cacher sa gueule trop belle pour être là.
Ishii la regarde, un instant.

-Je n'avais pas le choix, le Monstre. Crois moi bien que j'aurais aimé la laisser où elle était.
-Sa mère, Hmm ?
-Parti, depuis bien longtemps.
-Hmm.
-Et si je l'avais laissé, c'est elle qu'aurait payé ma désertion.
-Hmm. Des méthodes de pirates, ça. La  marine est tombé si bas ?
-Ahah. Pour sûr.
-Hmm.
-Tu veux savoir, hein ?
-Hmm.
-Pour sur que tu veux savoir. Et même si ce n'est pas le cas, bordel, ça fait du bien de le dire parfois.
-Hmm.
-20 piges à faire le beau. 20 piges à dire « oui chef », « entendu chef », « j'y vais chef ». 20 piges à agir sans réfléchir et me faire jeter comme la dernière des crasses, tout ça parce que j'ai pas voulu tuer un gamin de l'âge de ma fille. On m'a dit « tirez », j'ai baissé ma pétoire. 15 jours au trou et le tribunal après pour me dire que j'ai trahi le pays et aidé un ennemi de la marin à s'échapper. Un ennemi de la marine ? Mais bordel, il avait pas seize ans et qu'un pauvre baton pour se défendre.

Le Monstre sourit.

-Hmm. Les vies se ressemblent, l'ami.

Soudain, le second du navire entre par la port ouverte du bureau, son gros ventre arrondi par l'alcool et l'excès de nourriture empêchant toute vision vers l’extérieur. Il a le regard joyeux, le second, les joues toujours rosies comme si sa ration de rhum n'était pas la même que celle des autres, comme si les 3 dernières semaines de rationnement ne  l'avaient pas amoché.

-Salut Gentlefish, bonjour Capitaine.
-Hmm.
-Commence à faire faim par ce temps.
Le second touche son ventre de ses deux paluches pour accompagner les paroles du geste.
-J'ai une bonne nouvelle, capitaine. On va pouvoir occuper les hommes ahah.
-Hmm.
-Un navire se dirige vers nous. Je mets l’équipage en position de défense ?
-Un navire ennemi ? Avec ce vent ?!
-Sur la tête de la vigie, chef.
http://www.onepiece-requiem.net/t3356-ishii-moshhttp://www.onepiece-requiem.net/t3508-ishii-mosh
avatar
Ishii Môsh
Gentlefish


Feuille de personnage
Dorikis: 6235
Popularité: 392
Intégrité: -325

Dim 24 Jan 2016 - 15:35

La miss a une longue vue dans une main et des fiches de primes dans l'autre. Elle feuillette les papiers tout en continuant à mirer d un œil désabusé le navire se rapprocher de plus en plus prêt. Son père souffle un juron.

-On est de belles cibles, hein ?
-Hmm.
-Ils n'auront même pas besoin de sortir de leur coque... Juste à bien se placer, et BOOM, à nous détruire de loin...
-Hmm.
-Ils verront même pas la gueule de nos futurs morts...

Le second sort une mignonette qu'il englouti à grands bruits.

-Un navire à rame, bon Dieu, et faut que ce soit un jour sans vent que ça nous arrive...
-Hmm. Du genre défaitiste, hein ?

Le capitaine regarde le Monstre d'on œil de travers, comme si rire ne collait plus au moment.

-Hmm. Rire de la mort, c 'est le meilleur moyen d'y échapper.
Le Monstre sourit.
-Une amie ne pouvait pas s'empêcher de danser avant de combattre. Hmm. Ça  a toujours fonctionné. Moi je suis plutôt thé, vous auriez du thé ?
-Mais... Mais ils vont nous tirer dessus d'une minute à l'autre, en faisant bien attention à éviter nos lignées de canon.. Et Monsieur veut un thé .
-Hmm.Bon, donc, il reste du thé ?
-... Au fond du placard, dans le bureau... Que Monsieur aille se servir si ça l'amuse.

Le Monstre part un instant avant de revenir, une tasse de thé à la main. Le navire ennemi n'est plus qu'à quelques encablures, en pleine manœuvre pour mettre les voiles du capitaine dans la lignée de leurs canons.

-Jahnys Cold ! Je l'ai trouvé, c'est Jahnys Cold ! Une pirate de South Blue à 15 millions de primes !

C 'est la gamine du navire, qui sourit de sa trouvaille oubliant un instant dans quelle misère l’équipage se trouve. Pendant ce temps le Monstre continue à boire son thé, avalant lentement le liquide chaud venant brûler ses papilles. Il sourit au bonheur de cette sensation.

-Hmm. Des boulets de canons, ça s’arrête facilement.
-Tu sais faire ça, toi ?
-Hmm. Toi aussi, ne t’inquiète pas.

La Première salve de boulets de canon explose.

-Le dernier boulet va nous tomber dessus. Hmm.

Le cachalot regarde sa tasse.

-Et je n'ai pas fini mon thé.

Il regarde le capitaine.

-Hmm. Bonne chance.

-Sacré poiscaille.

Le capitaine sourit avant de se lancer dans les airs à la rencontre du dernier boulet de canon.
http://www.onepiece-requiem.net/t3356-ishii-moshhttp://www.onepiece-requiem.net/t3508-ishii-mosh
Page 1 sur 1