AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Les sables de la trahison

Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Lun 25 Jan 2016 - 3:09

Le mal était fait, les dés étaient lancé, les Red Spectres ne pouvaient plus rester sur Hungéria après ce qui venait de se produire. Inutile de dire que cette île n'allait plus voit Shoma et les siens comme les bienvenus. Ce qui est fait est fait et l'on ne peut pas revenir sur le passé. On peut en parler autant de fois que l'on souhaite, mais il ne peut plus être modifié.

Les esclaves d'hier n'étaient plus que des hommes libres et les pirates, toujours des pirates. Quoi qu'il en soit après cette courte pause d'un mois il fallait retourner au affaire courante et cela signifiait retourner à la vie de pirate, retourner vers nos moutons et les moutons de Shoma pointaient en direction du Royaume d'Alabasta. Se trouvait sur cette île les vestiges de son équipage et le reste de son groupe.

Mizukawa le traitre avait donné rendez-vous au commando des Spectres afin s'en doute d'enfoncer le poignard de la trahison encore plus dans la plaie. Sombre dessin de la part d'un homme que Shoma tenait en haute estime, mais ce qu'il ne savait pas, c'est qu'un Mantle retombe toujours sur ses pattes et Shoma n'en faisait pas exception, lui qui avait été laissé avec un simple commando se retrouvait à la tête d'un équipage presque au complet.

Grâce à un Eternal Pose obtenu sur Navarone, Shoma mit le cap vers son destin, si Mizu pensait l'avoir amoindrit, c'était mal connaître le pirate. Shoma à beau tomber dix fois, il se relèvera une onzième fois. La chose à ne pas oublier, c'est que cette fois-la il est préférable de se trouver loin de lui, car la vengeance est un plat que le capitaine adore déguster contrairement à ses adversaires.

Le voyage dura un peu moins d'un mois à cause d'une mer peu propice à la navigation, mais cela ne stoppa en rien la progression du groupe qui fini par entrevoir le rivage d'Alabasta. La terre était en vue, la chaleur commençait à pointer le bout de son nez, le soleil au zénith donnait le tempo, l'heure était bientôt au règlement de compte.

Les esclaves libérés allaient retrouver une seconde vie et celle-ci allait débuter sur Alabasta, loin de la cruauté des gens des Long-Bras, les pirates eux allaient se mettre en quête d'un moyen de retrouver leurs anciens compagnons. Comment trouver les survivants dans un royaume qui semblait aussi vaste qu'Alabasta ? Shoma n'avait pour le moment aucune idée, mais avant d'avertir l'homme qui venait de le trahir de sa localisation, il allait devoir mettre quelques cordes à son arc.

Les Spectres sur Alabasta, ça commence maintenant.

Plutôt que de débarquer en plein désert, ce qui serait à la fois suicidaire étant donné qu'Alabasta est une île désertique, mais à la fois sensé puisque Shoma et ses hommes sont activement recherché par la marine, Shoma opta pour le premier port qu'il croisa. La ville de Katoréa allait être leur point de départ dans la recherche de leur compagnon et surtout du traitre Mizukawa.

Le pavillon noir au plus bas, Shoma assista au débarquement des anciens esclaves avant de faire descendre la grande totalité de son groupe. Afin de ne pas se retrouver une nouvelle fois sans navire, il laissa dix hommes abords. Katoréa devait sans doute contenir des informations sur ce que souhaitait savoir Shoma et tous les moyens étaient bons pour les obtenir.


"Je veux que vous me ratissiez cette ville au peigne fin. Pour l'instant je ne veux aucun combat, aucun meurtre, obtenez les informations sur ce que nous cherchons, faites parler un maximum de gens tout en restant discret, je ne veux pas que l'on lance les hostilités avant que j'en donne l'ordre."

http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Ven 29 Jan 2016 - 21:21

L'ordre de Shoma était donné, les instructions étaient claires, dans un premier temps ils allaient devoir lui rapporter tout ce qui se rapprochait de près où de loin à Mizu et quelques pirates qui pourraient s'apparenter à leur ancien compagnon. Alabasta n'était une île très ouvert en matière d'accueil de pirate, alors il devait certainement y avoir quelques informations, ragots, bruit de couloir où histoires qui circulaient.

C'est ce genre d'histoire parfois sans queue ni tête qui intéressait Shoma. Dans le mélange de ces histoires se trouvaient parfois une part de vérité, une part d'information utilisable, des pistes qu'il pourrait utiliser afin de remonter jusqu'à son vis-à-vis et le prendre au dépourvu à son propre jeu.

S'il y allait avec des pincettes pour garder un semblant d'anonymat, Shoma savait qu'il n'allait pas être perçu comme un invité, voilà pourquoi il allait devoir faire vite. Déclarer la guerre à tout un royaume pour retrouver quelques traitres, n'était pas la meilleure des choses à faire. Très vite les regards des habitants de Katorea regardaient les pirates avec un air méfiant. Ils avaient raison d'avoir peur, un groupe de pirate venait de faire irruption dans leur ville, cela ne pouvait rien présager de bon pour eux.

En tête des recherches, Shoma commença ses recherches en jetant son corps dans la première taverne qu'il trouva. L'établissement n'était guerre remplie et à en juger par la tête de ses occupants, tous étaient des habitants du coin. La peur pouvait facilement se lire sur le visage de toutes ces personnes. Ils étaient habitués à vivre sur une île difficile et à croiser la fureur des pirates, mais jamais la fureur d'un homme avec une prime aussi élevée sur sa tête.

Une bouteille de rhum, une bouteille de jus, une carafe d'eau et trois verres. Voilà ce que commanda le capitaine avant de se poser sur une table vide. Un silence de mort venait de figer la taverne et ses occupants. Tous se demandaient comment se comporter afin de ne pas devenir la prochaine victime d'un tel homme. La réputation des Red Spectres n'aidait en rien la cause de Shoma dans cet exercice où il devait obtenir quelques informations fiables de la part de ces gens.

Devant le silence qui devenait de plus en plus pesant, Shoma décida de prendre la parole en premier.


"Je ne suis pas ici pour attaquer votre ville, je ne suis que de passage, alors continuer comme si je n'étais pas là, aucun mal ne vous sera fais."

En plus de sa parole qu'aucun sang ne sera versé dans la taverne, Shoma indiqua au tavernier de poser du rhum et de la bière sur toutes les tables. La tournée était pour lui et comme un bon client, il allait évidemment régler l'addition quand il partira.

La parole d'un homme tel que Shoma à-t-il encore une valeur ? Pas certain, mais il est préférable de faire semblant de le croire que de lui dire en face que ce qu'il venait de dire n'avait aucune valeur et qu'ils préféraient qu'ils se trouvent loin, très loin de leur ville.


De son côté l'acte du capitaine d'offrir la boisson n'était pas une preuve de sympathie, mais une méthode très simple pour détendre l'atmosphère et délier les langues. C'est bien connue avec quelques verres dans le nez on se livre plus facilement aux autres quand bien même les autres sont de cruels pirates. Bien sûr cela allait prendre du temps, mais avec à la clé quelques informations pouvant mener à l'exécution du traitre.


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Sam 30 Jan 2016 - 19:07

Le temps passait et Shoma observait hommes et femmes s'enivrer avec les boissons qu'il offrait. Il faut du temps pour délier les langues et en attendant que le breuvge agit et commence à monter au cerveau des personnes Shoma et son groupe composé de Maria et Opacho se mirent à jouer au carte. Les parties s'enchaînaient et Shoma pouvait observer toutes ces personnes.

Dans la taverne il y avait de tous. Certaine personne n'était que d'honnête citoyen, d'autre devait être des bandits à cause des armes qu'ils tentaient de dissimuler, il y avait aussi quelques chasseurs de prime qui feintait d'accepter l'alcool du pirate. Les chasseurs de prime dans la taverne étaient les seuls à faire semblant de boire, sans doute attendant la meilleure occasion avant de passer à l'attaque, mais aucune occasion ne leur serait faite.

Attendre pour attaquer Shoma et tenter de prendre la prime offerte pour sa capture ou sa mort, cela semble un peu surréaliste pour des hommes inconnus et n'ayant sans doute jamais combattu d'homme très dangereux, mais soit l'espoir fait vivre et tant qu'ils restaient loin de lui, alors tout le monde pourrait profiter de son hospitalité.

L'ambiance tendus du départ se transforma peu à peu grâce au pouvoir de l'alcool. La musique jouait de nouveau, l'alcool coulait, les gens se mirent de nouveau à parler  et à ignorer peu à peu la présence de Shoma et son groupe. C'était le moment tant attendu par le capitaine pirate pour commencer sa collecte d'information. L'oreille tendue, le petit groupe feintait l'ignorance, mais se tenaient à l'écoute sur tout ce qui pouvait se dire.

Rien d'intéressant ne sortait des écoutes. Rien qui ne concernait ce pourquoi le groupe se trouvait à Alabasta un peu comme si Mizukawa avait fait profil bas tout ce temps. Il y avait certainement une raison qui poussa le pirate à choisir cette destination plutôt qu'une autre. Shoma était convaincu qu'il y avait quelque chose de spécial, quelque chose qui liait Mizu à cette île, il devait simplement trouver et cela même si sa patience commençait à en prendre un coup.

Alors qu'il commençait à penser qu'il perdait son temps quelques pirates de son équipage arrivèrent dans la taverne. Approchant Shoma l'un des hommes se mit à parler à l'oreille de son capitaine. L'homme avait réussi à entendre quelques soldats en poste parler d'un certain groupe ayant pris d'assaut une ville du royaume. L'identité du responsable n'était pas très clair, mais d'après les dires des soldats cela pouvait avoir un lien avec quelques pirates.

L'information était à prendre avec des pincettes, mais cela pouvait très bien être une information utile, une première pierre qui permettrait au Red Spectres de remonter jusqu'à Mizukawa et son groupe. Devant l'information qu'il venait de recevoir, Shoma remercia ses hommes et leur demanda de demander autour d'eux s'ils trouvaient d'autre information allant dans ce sens. Ils devaient savoir quand avait eu lieu cette attaque et où d'après les rumeurs auraient pu se diriger ces hommes.

Les maigres informations que détenait Shoma devait être minutieusement traité, car la personne qu'il poursuivait possédait la capacité de devenir complètement invisible, ce qui était très utile pour disparaître et couvrir ses traces. Avec le fruit de l'invisibilité, Mizu rendait sa traque difficile, voir presque impossible, mais ce n'était pas assez pour que Shoma laisser couler ce pourquoi il s'était rendu coupable.


"Avez-vous entendu parler de ce qui s'était passé à Eramulu"

La question de Shoma posa un nouveau malaise dans la taverne. Personne ne souhaitait répondre à la question du pirate. Pourquoi voullait-il savoir cela ? Fait-il partie des responsable de cette attaque ? Les interrogations étaient nombreuses, mais les bouches restaient fermer.

Devant le visage de certain qui ne souhaitaient pas être impliqué de près où de loin avec un homme tel que Shoma et ses humeurs changeant, le capitaine pirate décida de nouveau de mettre en avant son argent afin de délier un peu plus les langues. Avec une récompense pour ceux qui parlaient, inutile de dire que les discutions s'axèrent sur les évènements passés à Eramulu.


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Sam 30 Jan 2016 - 21:41

En échange de quelques centaines de berry Shoma écouta les histoires de ceux ayant eu vent de ce qui s'était passé à Eramulu. Ce n'était que ragots, bruit de couloir et spéculations, car peu d'information avait filtré de la part du gouvernement en place, mais cela semblait être bien l'oeuvre d'un groupe de pirate très puissant. Tout cela semblait rapprocher Shoma de Mizu, mais rien de concret sur ce qu'il cherchait, sur ce qui l'avait conduit à une tel attaque où sa localisation actuelle.

Ayant fait le tour des informations qu'il pouvait récolter, Shoma quitta son siège et parti régler l'addition. Rester dans cette taverne n'avait plus aucune raison. Maintenant qu'il avait un début de piste, Shoma allait attendre que ses hommes se regroupent avant de prendre la direction de la ville d'Eramulu.

La journée était bien entamée et les Red Spectres avaient maintenant un point de départ, une piste qui pourrait les mener jusqu'à Mizukawa, mais alors qu'ils avançaient un autre obstacle se dressaient devant eux et cet obstacle était de taille. Pour se rendre à Eramulu ils fallait traverser tout le royaume d'Alabasta. Passer par la mer serait la meilleure des options, mais avec la marine à leur poursuite ils risqueraient de se retrouver au beau milieu de complication qui entraverait leur quête.

La seconde option, elle consistait à traverser le désert par voie terrestre. Cette méthode prendrais bien plus de temps, mais assurait au Red Spectres bien plus de discrétion vis-à-vis des forces hostiles que représente la marine et l'armée royale d'Alabasta. Privilégié la discrétion à la rapidité, voilà le choix du capitaine pirate. Un groupe d'une dizaine de membre se dirigera à Eramulu, tandis que le gros de l'équipage occupera la ville jusqu'à leur retour.

Ce sera donc accompagné de ses meilleurs hommes et compagnon qu'il traverserait le désert à la poursuite du fantôme de Mizu. Voilà donc un pirate troquant son navire et la puissance de ses voiles pour le manque de confort d'un convoi de chameaux. Vêtu comme un nomade et avec suffisamment d'eau et de vivre pour un tel exercice le convoi se mit en route. Tout avait bien été pris en compte pour ne pas se perdre, trois guides, des porteurs de bagages pour les vivres des membres du groupe et les animaux. Le départ pour le désert était imminent.

Le climat d'Alabasta ne rigolait pas, la chaleur était écrasante, le sable du désert brulant et forçait le convoi à faire de nombreuses haltes. Même s'il souhaitait arriver au plus vite Shoma savait qu'il ne pouvait pas pousser l'endurance des chameaux à bout. La patience était leur meilleure arme dans se désert. Tout comme les chameaux, les guides du groupe conseilla à leur passager de s'hydrater très régulièrement, car s'il venait à manquer d'eau arriver à Eramulu deviendrait leur dernier souci.

Profitant d'une pause au milieu du désert les guides expliquèrent à leur passager que la chaleur du désert n'était pas le seul problème. Le désert n'était pas une zone libre où les caravanes pouvaient circuler librement, apparemment de nombreux groupes de pillards et bandits attaquaient régulièrement les marchands.

Des pillards et des assassins, ce n'étaient pas assez pour effrayer le groupe des Red Spectres. En mer le danger pouvait survenir à tout instant, que ce soit des pirates, la marine, les monstres marins où encore le temps changeant, alors quelques brigands n'allaient en rien ébranler la détermination de Shoma et puis une aventure sans action n'était pas digne d'être vécu.


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Lun 1 Fév 2016 - 16:32

Depuis leur départ de Katoréa plusieurs heures s'étaient écoulées et le convoi fini par arriver à Nahohana. La seconde ville du royaume était devant eux et pourtant Shoma et les Spectres décidèrent de ne pas entrer dans la ville sous les conseils de leurs guides. Si Katoréa était assez ouvert en matière de pirate par l'absence de force militaire actuellement en mouvement, à Nahahana c'était une toute autre histoire.

La discrétion était de mise, alors plutôt que de pénétrer à l'intérieur de cette ville qui semblait magnifique de l'extérieur, Shoma et les siens contourneraient tout bonnement la ville et allaient attendre leurs guide à l'autre bout de la ville. Un rendez-vous était convenu, les marchands iraient vendre quelques marchandises et retrouveraient les Spectres une fois la nuit tombée.

Shoma n'avait pas d'autre choix que d'accorder sa confiance aux marchands. Ils étaient les seuls à avoir accepté leur argent pour les conduire à l'autre bout du royaume. Ce n'était pas évident pour le groupe de pirate que d'accorder une telle confiance à des étrangers, mais pied et poing liés, il s'agissait de leur seule option. Les chances de trahison étaient assez importantes, mais comment faire autrement quand aucun membre du groupe ne connaisait le désert, ses routes commerciales et ses pièges.

Une fois de l'autre côté de la ville Shoma et les siens établirent un petit campement non loin des portes de la ville. Bien sûr ils avaient choisi un endroit d'où ils pourraient surveiller les alentours en prenant soin de ne pas se retrouver sous le coup d'un assaut des troupes royalistes, mais également afin de pouvoir surveiller le va et viens des caravanes de marchands. Ainsi établie, ils allaient pouvoir attendre le retour de leurs guides dans les meilleures conditions.

La nuit commençait à tomber sur le royaume et aucun signe des marchands. De nombreuses caravanes étaient passés par Nanohana, mais aucune ne semblait correspondre à celle qui les conduisit jusque ici. Le doute semblait prendre les membres de l'unité de recherche et Shoma pensa déjà aux représailles à l'encontre des marchands, mais une lueur d'espoir permis au capitaine pirate de ne plus douter de son investissement.

Au loin une caravane de marchand arrivaient dans leur direction. L'homme de tête était vêtu de la même manière que l'homme qui dirigeait leur convoi. L'homme ne l'avait pas trahi et comptait honorer son marché. Le semblant d'espoir placer par le pirate sur le marchand disparu quand la caravane arriva près de leur position. Un signal fut donner par les hommes qui composaient le convoi. Shoma venait d'être trahi.

Mis à part le marchand de tête, le reste du convoi était composé de soldat d'Alabasta déguisé en marchand pour mieux tromper les pirates. Ils étaient une trentaine d'homme en arme. Tous quittèrent leur planque pour entourer le groupe et au loin on pouvait voir un autre groupe de cavalier arriver dans leur direction à vive allure, sans doute des renforts afin de s'assurer de la capture du groupe.

Avec la poussière qui se soulevaient sous le poids des sabots des chevaux, il était très difficile de deviner combien de soldat composaient cette seconde vague d'adversaire, mais avec les troupes qui se trouvaient devant eux, les Spectres avaient déjà bien à faire. Les marchands avaient vendus l'équipage contre une partie de la prime pour la capture de Shoma. Un acte plein d'ambition, mais pas forcément sensé.

Visiblement Shoma allait de trahison en trahison. La cupidité des marchands venaient de pousser le capitaine pirate à montrer le côté le plus sombre de sa personnalité. La trahison et les traitres, voilà ce qu'avait en horreur l'étoile du Sud. S'ils avaient honoré la mission que leur avait donnée Shoma ils auraient eu la vie sauf et un bon paquet d'argent, mais maintenant ils allaient récolter le fruit de leur péché.

Le marchand présent et ses complices restés à l'intérieur de la cité allaient recevoir ce qu'ils méritaient au centuples. La mort, voilà le sort que Shoma réservait aux traites et parias. Il allait tellement s'amuser avec eux qu'ils lui demanderont de les achevés. Les soldats d'Alabasta n'allaient pas être épargné non plus, à l'annonce de la présence du pirate, il aurait été bien mieux pour eux ne fermer les yeux et laisser Shoma et son groupe continuer leur voyage.


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Mar 2 Fév 2016 - 19:39

Nous y sommes hin ? Au moment où Shoma, ses cinq lieutenants et quelques hommes de mains allaient être arrêté et traduit devant la justice. Nous sommes au moment où la justice mondiale allait pouvoir retirer l'affiche wanted de ce terrifiant groupe. Au moment où un homme réussirait à gagner plus de 200 millions de berry grâce à la capture d'un redoutable criminel. S'ils pensaient être dans le vrai, alors il est du devoir de l'homme que l'on nomme l'étoile du Sud de leur démontrer pourquoi il était aussi craint à travers le monde.

Devant la trentaine de soldat qui criaient et ordonnaient aux pirates de jeter leurs armes au sol, Shoma restait impassible. Voyant que leur capitaine ne bougeait pas d'un iota, les pirates firent de même. Baisser les armes ne pouvaient se faire qu'une fois l'ordre donné par le capitaine et personne d'autre. Ils le savaient tous, Shoma n'allait jamais accepter de se rendre, ce n'était qu'une question de temps avant qu'il ne décide d'utiliser la manière forte et foncer dans le tas. L'affrontement était inévitable et seul les soldats pensaient que leur surnombre forcerait leur chef à abdiquer.

Les soldats nerveux espéraient faire plier le capitaine pirate, mais rien n'y fait, il restait debout ses sabres en main. Malgré tout ils semblaient confiant, les compagnons étaient sur le point d'arriver et une fois au complet, ils représenteraient une force d'intervention non négligeable qui écraserait toute résistance sans nul doute. Les forces royalistes avaient déjà fait leur preuve et aujourd'hui encore ils allaient frapper un grand coup.

Ce que les soldats ne savaient pas, c'est que Shoma aussi attendait l'arriver des troupes. S'ils décidaient de charger maintenant, alors les autres utiliseraient leurs moyens de communications afin d'appeler encore plus de soldat et attaqueraient au loin à l'aide de fusil et autre, forçant ainsi les pirates à engager un combat à distance où à s'enfoncer dans le désert qu'ils ne connaissaient pas. Attendre que tous les ennemis se trouvent à porter était de loin la meilleure occasion d'en finir rapidement.

Ce n'est qu'une fois complètement encerclé et pris au piège que le vrai affrontement débuta. Les soldats pointaient les pirate de leurs armes et ne leur laissait plus aucune option. Joueur, Shoma demanda à ses hommes de jeter leurs armes au sol. Ils avaient été capturé dans les règles de l'art, lui aussi jeta son meitou au sol comme un signe de reddition.

Alors qu'ils quittaient leur monture afin de capturer le groupe, Shoma utilisa son ombre afin d'entourer tous son groupe. Un épais mur noir et opaque entoura les Spectres et c'est à ce moment précis que le combat débuta. Au moment où l'ombre du capitaine entoura ses hommes, tous ramassèrent leurs armes et les détonations retentirent. Plutôt mourir que de terminer en prison.

Shoma récupéra son meitou au sol, abaissa son ombre et lança une puissante vague d'air tranchante qui réduisit de moitié le nombre d'ennemis, puis fonça dans le tas tandis que ses hommes faisaient parler la poudre. Si les soldats du royaume avaient l'avantage du terrain au départ, en se rapprochant du groupe de pirate, ils tombèrent dans le piège tendus pas Shoma et les siens.

L'ombre du pirate au sol parti se connecter à bon nombre de soldat. Incapable de bouger comme ils le souhaitaient, ils se transformèrent en cible vivante pour les tirs adverses. Ce n'était plus un combat, mais un massacre. D'un côté les lieutenants de Shoma qui affrontaient ceux capable de bouger librement et qui surclassaient de loin de leur adversaire et de l'autre ceux qui profitaient de la technique de leur capitaine pour trouer la peau des soldats incapables de bouger.

Le sang coulait à profusion et privé de monture, les soldats n'avaient d'autre choix que d'accepter la mort qui leur tombait dessus. Ils étaient à peu près 70 quand tout commença et au fur et à mesure leur nombre déclinait à grande vitesse. Les spectres en infériorité numérique pouvait compter sur des combattant de grand niveaux, ce qui équilibrait parfaitement la balance.

http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Mar 2 Fév 2016 - 20:14

70 personnes c'était juste assez pour affronter un Shoma des petits jours, un Shoma déjà bien abimé, un Shoma à qui il ne reste que l'énergie du désespoir, mais ce n'était pas suffisant pour un Shoma des grands jours. Avec toute la rage qu'il avait en lui il aurait fallut le double, peut-être même le triple pour le forcer à se rendre. De plus Shoma n'était pas seul dans cette quête, avec lui il y avait ses lieutenants. Un groupe comme le siens était bien trop puissant pour un petit bataillon comme celui-ci.

Chaque membre que Shoma élevait au rang de lieutenant en avait dans le pantalon. Ils étaient tous doués, voir très doué pour le combat et les affrontements, ce n'était pas des compagnons ordinaires, ce n'était pas de simple larbin qui suivaient l'étoile du Sud en espérant toucher son rayonnement, non ils étaient tous assez forts pour marcher à ses côtés et prétendre à être des hommes au-dessus des autres.

Ce manque d'information concernant les compagnons du pirate précipita ces soldats dans leur cuisante défaite. Ce n'était pas parce qu'aucun lieutenant du pirate ne possédait de prime à l'heure actuelle qu'ils n'étaient pas de grands combattants, de grands pirates, bien au contraire, sous-estimer cette force de frappe équivaut à prendre un risque important et au abord de Nanohana, ce risque venait de conduire 70 soldats de l'armée d'Alabasta à tomber face au Red Spectres.

Quand le rideau tomba sur les dunes de sable, le sang avait recouvert une grande partie du champs de bataille. Les Spectres étaient debout, tandis que le corps des soldats jonchaient le sol. Ceux ayant survécu au massacre rampaient sur le sol en attendant que la faucheuse ne prennent leur âme. Chaque soldat allait recevoir le dernier sacrement avant de rejoindre l'autre monde. Aucune pitié, aucune grâce, aucune remise de peine.

Pour avoir attenté à sa vie, à celle de ses compagnons et pour avoir entraver sa quête, ils allaient tous mourir ici, sur ce sable pour lequel ils avaient quitté leur garnison. Le marchand, lui avait été épargné, contrairement aux autres, il allait recevoir un traitement particulier, le genre de traitement que Shoma réserve aux traitres. Inutile de dire que Shoma allait tirer un plaisir extrême de ce qui allait se passer.

Laissant les soldats au soin de ses hommes, Shoma approcha le marchand. Il allait lui soutirer quelques informations tout le lui faisant part de son art pour la torture. En bon médecin, Shoma savait comment y faire. Torturer ses victimes tous en les maintenant en vie. Comment consumer la vie à petit feu.

Ne pouvant visiblement pas faire confiance au pouvoir de l'argent pour acheter la confiance des gens, il allait obtenir du marchand quelques informations importantes. D'une part comment se rendre à Eramulu depuis leur position. Très vite Shoma compris qu'il allait devoir continuer à travers le désert avant de trouver un moyen de franchir la mer qui coupe le royaume en deux. Eramulu devrait se trouver à quelques kilomètres de l'autre côté du delta.

L'autre information était de savoir où se trouvait ses complices, ceux qui attendent au sein de la forteresse le retour triomphant des troupes royalistes. Comme lui, ils allaient également avoir droit à un jolie comité de réception. La mort devait être partagé entre tous ceux qui la cherchent. Sous la lame glaciale qui s'enfonçait dans sa chair le marchant donna l'emplacement de ses compagnons, ainsi qu'une manière simple et rapide de trouver leur tanière.

Enfin quand la langue du paria fut complètement dénoué et que Shoma n'avait plus rien à en tirer comme convenu il lui ôta la vie. D'un coup net il lui trancha la gorge afin que son sang s'y échappe et que la vie quitte son corps. Au même moment il ne restait plus aucun soldat en vie et le silence du désert repris ses droits.


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Jeu 4 Fév 2016 - 4:08

Nanohana était le dernier obstacle qui empêchait Shoma de rejoindre Eramulu. S'il n'avait pas été trahi par le groupe de marchand, les Red Spectres auraient déjà repris leur route et se trouverait non loin du point de passage permettant d'atteindre l'autre rive du royaume, mais avec cette nouvelle trahison, Shoma se donna comme mission de faire payer les responsables et pour cela il devait infiltrer l'enceinte de la ville et prendre la vie des traites.

Pour cette mission d'assassinat, Shoma allait infiltrer seul Nanohana et s'occuperait de faire le sale travail. Y aller seul plutôt qu'avec tout son groupe était un choix tactique du capitaine, avec le groupe de soldat qui ne donnait plus de nouvelle le reste des soldats postés à l'intérieur de la ville devaient être sur le pied de guerre ce qui ne faciliterait pas une telle mission qui nécessite une total discrétion.

C'est donc vêtu comme un soldat que Shoma se dirigea vers la ville. Comme il l'avait prévu à l'entrer de la ville les soldats avaient établie un nombre important de barrage afin d'éviter que les pirates ne décident de prendre la ville à la tomber de la nuit. Ils avaient raison, les Spectres tenteraient bien une action en pleine nuit, mais ce n'était qu'un seul assassin qui s'y infiltrerait et non tout leur groupe.

Foncer dans le tas ne servirait qu'à alerter les soldats de sa présence, voilà pourquoi Shoma glissa son ombre à l'intérieur de la ville. L'ombre bien établi à l'intérieur de la ville le capitaine pirate changea de place avec celle-ci trompant ainsi la vigilance des soldats. Une fois à l'intérieur de la ville Shoma savait que son temps était limité, si les soldats s'apercevaient que leurs compagnons prenaient trop de temps à revenir ils enverraient d'autre troupe afin de voir ce qu'il se passe.

S'il ne connaissait pas la ville, les informations qu'il avait réussies à obtenir grâce à la torture lui permit de ne pas être perdu dans les rues et avenus de l'immense ville. Marcher était impossible à cause des soldats qui arpentaient la ville à la recherche d'éventuel suspect, voilà pourquoi Shoma décida d'évoluer à travers la ville depuis les toits des bâtisses. En hauteur le risque de se faire remarquer était moindre et n'entravait en rien sa quête.

Le nombre de soldat qui patrouillaient en ville était de loin supérieur aux troupes qui avaient été envoyés à leur rencontre dans le désert. Pas une rue n'était couverte par des groupes de soldat. S'il venait à être trouvé les possibilités de fuites seraient presque nulles et au vu du nombre de soldat cette fois il y aurait très peu de chance que L'étoile du Sud puisse quitter la ville en vie où ne termine derrière les barreaux d'une prison avant d'être livré au gouvernement mondial.

Cette mission d'infiltration devenait une tâche bien plus compliqué et longue que Shoma l'avait prévu. Chaque saut, chaque déplacement devait être minutieux afin de ne pas alerter les soldats et tromper leur vigilance. Cela faisait bien longtemps que le capitaine pirate n'avait pas joué cavalier seul et agit comme un véritable assassin. Malgré tout pour un homme comme lui, ses talents en matière d'assassinat était encré en lui. Comme le vélo, il s'agissait d'acquis qui ne pouvait être oublié.

La bâtisse où plutôt le bordel où les marchands avaient décidé de passer la nuit à dépenser l'argent du pirate et éventuellement l'argent de la récompense était toute proche. De sa position Shoma pouvait voir les lumières rouges qui semblaient caractériser l'établissement. Si la zone où il se trouvait comptait quelques maisons de plaisir, celle-ci était de loin la plus chic, la plus tape à l'oeil.

Le quartier des plaisirs, appelons le ainsi n'était pas surveillé par les soldats, sans doute qu'une présence militaire est suffisamment dissuasive pour empêcher les hommes d'aller tromper leur femme, chose qui n'était pas bon pour le commerce. Dans ce genre d'endroit, on aime la discrétion, on aime entrer et sortir incognito. Un passage éclair et puis direction la maison pour ceux ayant l'anneau au doigt et une longue nuit de plaisir, de sexe, d'alcool et de produit interdit pour les plus riches.

Shoma n'appartenait à aucune catégorie de personnage, il était présent uniquement pour son propre plaisir, tuer. Ayant remarqué un grand nombre de vigile qui fouillent quiconque essaye d'entrer à l'intérieur des établissements, le capitaine pirate laissa son sabre afin de pouvoir montrer patte blanche. Sans arme il ne devrait rencontrer aucune résistance et pourrait approcher au plus près de ses cibles.

Bienvenus au palais des plaisirs, ici vous trouverez tout ce que votre imagination souhaite assouvir comme fantasme. La jeune femme à l'entrer semblait connaître ce qui se faisait à l'intérieur et incita même le capitaine pirate à venir y faire un tour. Elle n'allait pas être déçu, car il était venu spécialement pour ça. Quelques milliers de berry entre les mains de la jeune femme et voilà Shoma qui entre muni d'une carte VIP.

Cette carte assez chère donne un accès illimité au pirate pour toute la nuit. La carte du véritable pervers avide de plaisir.

http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Ven 5 Fév 2016 - 16:28

Une fois à l'intérieur du palais des plaisirs, Shoma se retrouva seul. Pour choisir une femme il n'avait pas besoin d'être assisté et puis c'était un grand garçon, même s'il n'était pas très porté sur les femmes et le sexe, il savait comment cela marchait à l'intérieur d'une maison close. Seul et avec son attention portée sur les présences masculines présente à l'intérieur de l'établissement, le capitaine pirate se mit à le recherche de ses cibles.

S'il était le chasseur, il ne devait pas être repéré par ses proies. Il ne fallait pas trahir sa présence, provoquer un sentiment de panique et la fuite de ceux qu'il était venu chercher. Non, il devait faire les choses calmement, l'effet de surprise était ce qu'il y avait de mieux dans ce genre de situation, en surprenant ses victimes, il monterait l'angoisse et la peur à son paroxysme et ainsi il en tirerait un plaisir aussi grand qu'il n'aurait aucun regret à avoir été trahi.

L'avantage d'être un client avec la carte VIP consiste à pouvoir demander un masque. Un masque sur le visage pour profiter sans être reconnu, un masque pour préserver l'anonymat et le mystère, mais dans le cas du pirate le masque servait à pouvoir approcher ses victimes sans qu'elle ne sache où se trouve le danger, où se trouve l'homme qu'il avait vendu aux soldats d'Alabasta.

Accompagner de deux ravissantes jeunes femmes ténébreuses à la silhouette plantureuse, Shoma marchait dans la maison close et observait. Ses mains étaient peut-être sur les fesses des demoiselles, mais il n'avait d'intérêt que pour la vengeance. De nombreuses reprises les filles de joies tentèrent d'accéder aux désirs du pirate, mais celui-ci rétorquait à chaque fois qu'il préférait observer et jouer au petit voyeur.

Bien que cela semblait déplacer, il n'était pas interdit de regarder les autres. Passant sa salle en salle, Shoma observait tous les hommes dans le but de trouver les marchands et sa persévérance finie par porter ses fruits. Après cinq salles, le capitaine pirate trouva les trois marchands qu'il avait payés pour escorter son groupe jusqu'à Eramulu. De nombreuses femmes entouraient les hommes qui se laissaient aller aux différents plaisir qu'offrait le palais.

Si deux d'entre eux ne semblait pas avoir remord pour ce qu'ils avaient fait, l'un semblait mal en point. Libérant les deux femmes qui l'escortaient, Shoma trouva un point d'observation où il ne pouvait être vu et observa la scène qui se passait non loin de lui.


Marchand 1 : "Encore du rhum."

Marchand 2 : "Regardez, nous sommes riches, aujourd'hui nous n'aurons plus jamais à travaillez."

Marchand 1 : "Je te jure, ce pirate pensait vraiment que nous allions cracher sur autant d'argent."

Marchand 2 : "Quel idiot mouhahaha."

Marchand 3 : "Vous pensez vraiment que nous avons bien agit ? Nous avons été payés pour l'escorter, pourquoi le trahir ?"

Marchand 2 : "Tu es encore nouveau sur les routes, tu ne connais pas comment la vie de marchand est difficile."

Marchand3 : "Je maintiens ce que j'ai dit, nous aurions du terminé notre mission et nous satisfaire de l'argent qu'il nous a donné."

Marchand 1 : "Tu as trop crédule, une occasion comme celle-ci ne se représentera pas deux fois."

Marchand 2 : "Avec l'argent de sa prime tu pourras trouver une femme et arrêter de travailler, n'est-cepas la chance de ta vie ?"


L'un des marchands semblait être un homme honnête, mais à cause de la tentation des autres il allait se retrouver très vite dans une situation délicate. Pour Shoma ce qu'il venait d'entendre était la goutte d'eau qui venait de faire déborder le vase. Il était maintenant temps pour lui d'entrer en jeu et de laisser sa colère prendre le dessus.

Sous l'impulsion du capitaine, l'ombre parti  à l'intérieur de la salle et s'agrippa à tous ceux qui s'y trouvaient. Si le temps s'écoulait normalement, tous se retrouvaient entraver dans leurs mouvements et ne pouvait que bouger leur yeux. Impuissant ils se demandaient comment une telle chose pouvait survenir. Certes ils étaient alcoolisés, mais pas au point de ne plus bouger d'autant plus qu'un instant plus tôt ils étaient encore maître de leurs mouvements.

C'est à ce moment que l'homme masqué arriva. Poussant les rideaux de toiles, Shoma fit son apparition. Pour faire durer le suspens et tel un acteur, il fit le tour de la salle, toucha les cheveux des femmes, attrapa une coupe de vin, leva un peu son masque, y posa ses lèvres avant de déposer la coupe sur une table. Dans un silence totale, le capitaine pirate approcha du premier marchand à sa porté, celui-ci se trouvait allonger sur un lit avec deux femmes autour de son sexe.


"Ce sont de jolies jeunes" femmes, dommage que toute bonne chose à une fin.

Continuant de marcher à travers la salle, Shoma approcha du second marchand et tout en renversant sur lui sa coupe de rhum ajouta une dernière phrase qui tombait comme une épée mortel sur leur destin.

"Trahir un pirate est une chose à ne jamais faire. Je ne sais pas comment cette idée vous ai d'ailleurs passer par la tête, mais à cause de votre avidité, vous venez de sceller votre sort."

http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Sam 6 Fév 2016 - 2:08

N'ayant pas d'arme sur lui, Shoma attrapa un couteau à fromage qui se trouvait non loin du troisième marchand et tout en mangeant un raisin affichait un large sourire maléfique. Si le diable avait un visage, à cet instant il ressemblerait au capitaine pirate. Tout en contemplant la peur qui gagnait de plus en plus ses victimes, Shoma enfonça le couteau dans le ventre de sa première proie.

Spécialement conçu pour le fromage, le couteau n'était pas très aiguisé, ce qui rendit la tâche plus difficile pour Shoma et qui bien sûr accroissait considérablement la douleur perçue. C'était un peu comme si un rat se mettait à gratter le ventre d'un homme afin de tenter d'en trouver le bout, sauf que dans le cas présent il s'agissait de Shoma qui grattait encore et encore, qui piquait encore et encore, qui plantait encore et encore. Le sang s'écoulait sur toutes ces jeunes femmes innocentes, sans qu'elles puissent faire le moindre geste, sans pouvoir s'exprimer et appeler à l'aide, c'était un cauchemar éveillé.

La mort n'allait pas tarder à prendre le marchand, ce n'était qu'une question de temps avant qu'il ne ce vide de son sang tout en pouvant clairement observer la mort le prendre. Une mort affreuse que l'on ne souhaiterait pas même à son pire ennemi. Un de moins, il en restait encore deux en vie.

Les mains couvertes de sang, Shoma proposa un marché aux deux autres marchands. L'un allait avoir la grande chance de rester en vie, tandis que l'autre allait mourir. Bien sûr cela ne serait pas intéressant si ce n'était que ça. Non, pour punir ces hommes de leur trahison, c'était un des marchands qui allaient devoir tuer son compagnon. Prendre une vie pour rester en vie, vivre avec la mort de son compagnon sur la conscience voilà une tâche bien difficile.

Devant l'énoncer du marché que proposait le pirate aux deux hommes, l'un resta muet, incapable de dire le moindre mot, tandis que l'autre pointa son doigt dans la direction de son camarade. L'homme qui était prêt à voir son compagnon mourir afin de rester un peu plus longtemps sur cette terre était le marchand qui riait au éclat de sa trahison envers le pirate. Comme par hasard pouvait-on entendre de la bouche du capitaine.

Devant la rapidité d'action qui permit au marchand de désigner son compagnon en le vendant afin de rester en vie, Shoma n'était pas surpris. D'ailleurs, cette offre qu'il venait de faire était bidon, jamais il n'allait laisser ce gros porc en vie s'il acceptait de tuer son compagnon, non, s'il avait lancé une telle percher, c'était uniquement pour voir si le troisième hommes allaient montrer lui aussi un aspect répugnant de sa personnalité et ainsi trahir le dernier de ses complices, mais il resta de marbre.

Plutôt que de chercher à jeter la faute sur son camarade, à le désigner à son tour, l'homme baissa la tête comme s'il acceptait sa punition. Il l'avait dit plus tôt, ce n'était pas bien de trahir une personne et encore une fois il montra qu'il était plus digne que les autres. Cette situation énervait un peu plus Shoma qui espérait le prendre au dépourvu et ainsi lui donne le châtiment qu'il méritait.

La peine de mort qu'il avait l'intention de donner aux trois hommes se commua pour l'un deux. Shoma exécuta l'homme qui n'avait eu aucun scrupule à vendre son camarade, mais décida d'offrir une dernière chance au dernier. S'il était aussi droit qu'il le prétendait, alors il allait avoir une dernière carte à jouer. Shoma savait comment rejoindre Eramulu, mais avec un guide la tâche n'en serait que plus facile.

Shoma approcha le dernier marchand encore en vie et lui proposa une offre qu'il ne pouvait refuser. Contrairement aux autres, lui allait pouvoir vivre sans condition et craindre de représailles de sa part, mais pour cela il allait devoir conduire son groupe jusqu'à Eramulu comme prévu.

Après avoir retrouvé sa total liberté, l'homme se jeta au pied de Shoma, le remercia de ne pas avoir pris sa vie et jura de les amener jusqu'à Eramulu sur son honneur.
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1