AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Vers de nouveaux horizons.

avatar
Yamamoto Kogaku
••• Commandant d'élite •••

♦ Équipage : The Dawn Swift

Feuille de personnage
Dorikis: 7438
Popularité: +794
Intégrité: 798

Lun 8 Fév 2016 - 23:20

D'un geste relativement inutile, je tente d'essuyer la sueur sur mon front d'un mouvement du poignet. Exercice assez compliqué le poignet étant lui même loin d’être sec. Pour combler le manque de forme possible lié à l'attaque de Reyson, je m'étais appliqué à un entraînement légèrement plus strict qu'à l'ordinaire. Affrontement à main nue avec Rock et Cole, ils se débrouillaient bien les salopards... Pour ma défense, je n'ai jamais réellement appris à utiliser mes poings si ce n'est pour assener des mandales assez fortes pour sécher à peu près n'importe qui. Alors quand les coups ne portent pas, cela marche moins bien. J'avais donc déployé tout un éventail de technique liant soru ou geppou. Autant pour vérifier que tout fonctionnait normalement autant que pour leur porter quelques coups... Rien de bien méchant, juste assez pour qu'ils traversent la pièce.

Anna nous interromps alors que l'on s’apprêtait à entamer le 23eme round. C'est déjà l'heure de l’entraînement du groupe B ? Après avoir lancé un regard mauvais à Rock, ignoré Cole et fixé mon torse pendant 20 secondes, elle se décide à parler. Il semblerait que les renforts venu remplacer Nate et Jackson venaient de se présenter à la porte de notre baraquement. Déja ?
Habituellement, les renforts ne m'arrivent qu'après deux semaines et six appels de mon chef. Je fais signe à Cole de me suivre et me dirige à grand pas vers le « hall d'entrée ». Le hall en question ne mérite bien entendu pas un nom si prestigieux, il ne s'agit après tout qu'un couloir sobre.

Deux gars m'y attendait effectivement, l'air impatient et légèrement dubitatif. Le petit me rappelle vaguement quelque chose, mais impossible de mettre le doigt dessus. La vingtaine, cheveux sombres, teint pale et pupilles grisâtre. L'archétype même du gars ténébreux qui devrait passer moins de temps à l'ombre à vouloir faire peur aux écueils. L'autre, un gars qui doit friser la quarantaine avec un petit quelque chose dans le regard. Ses yeux laissaient deviner qu'il avait assez pris de la bouteille pour être sûr de lui. Un brin moqueur, comme amusé par la situation. Mais surtout un air franc et honnête, probablement un meilleur gars que le pas bien grand aux paupières tombantes. Cole me passe leur feuille de route,j'hausse un sourcil en remarquant qu'ils sont de la régulière. Je lâche, un léger sourire au lèvre.

-Ethan ! Daniel ! Bienvenue dans l'équipage les gars. Lui, c'est Cole, mon second en quelques sortes. Moi c'est Yama, votre nouveau capitaine. Pas la peine de défaire vos bagages on part puisque vous êtes la. Virez vos uniformes de marin si vous en avez marre de les porter, la tenue est libre à bord. Cole je te les laisse.


Je les salue et m'élance à grand pas vers la salle de séjour pour annoncer que l'on lève le camps. Leur arrivée était un soulagement en quelques sortes. Voila quelque jours que l'on s'était préparés pour le départ, rongeant notre frein. Il m'avait été transmis que je changeais d'affectation, J'avais pris la nouvelle assez bien, on avait pour ordre de rejoindre la flottille de Salem. Un bon gars qui avait été en quelques sortes mon mentor. Avec du recul... notre temps ensemble ne s'était pas si mal passé que ça...

*
* *

-Je vous présente le Peacemaker. Votre nouveau chez vous.


Je pointe du doigt notre navire avant d'embarquer aux cotés des deux nouveaux avec qui j'ai un peu causé sur le chemin. Je les délaisse rapidement pour vaquer à mes taches de capitaines. Bien que l'équipage soit assez rodé pour ne pas vraiment en avoir besoin. Nous prenons assez rapidement de la vitesse tandis que Shed, le marin à la natte manie d'une main de maitre le gouvernail.

-Alors les gars, premier quart pour l'équipe B ! Dans une heure et à 18 heures, tournoi de billard en duo, je suis avec Cole !
http://www.onepiece-requiem.net/t2499-yamamoto-kogaku-dit-lame-fini-test-rp-finihttp://www.onepiece-requiem.net/t2619-fiche-de-yama
avatar
Ethan R. Levi
••• Commodore •••

♦ Localisation : Orange
♦ Équipage : /

Feuille de personnage
Dorikis: 5324
Popularité: +463
Intégrité: 429

Dim 14 Fév 2016 - 0:04


    « - C’est lui le type bizarre dont tu parlais, Ethan ?
    - À l’avenir, mon grand, tâche de ne pas répéter mes propos au sujet du capitaine quand il se trouve encore face à nous. »


    J’aurais tendance à dire que Daniel est un être vraiment stupide, mais quand je me pose pour y réfléchir, je finis finalement par me dire qu’il le fait exprès. Mais il ne serait tout de même pas judicieux de contrarier notre nouveau capitaine pour l’heure. Nous avons déjà visité l’ensemble du navire, le Peacemaker, qui semble plus que correct pour les voyages sur ces mers impitoyables. Le cuistot qui me sert de compagnon file vérifier l’état des lieux de la cuisine, tandis que je scrute du coin de l’oeil les armements. Tout me semble bon. J’appréhendais un peu l’intégration dans cet équipage, mais les normes sont respectées et ça me rassure. Cependant, ce n’est que l’aspect matériel, le plus important reste à venir.

    Daniel ressort de son exploration en passant devant moi, levant fièrement le pouce pour me signaler que la cuisine est en bonne état. Plus classe et bien plus sociable que moi, il s’en va mener une enquête auprès du personnel de bord. Il file naturellement vers le navigateur, seul et loin des regards indiscrets. D’après ce que j’ai pu comprendre, ce dernier se nommerait Shed. Je me rapproche discrètement, suffisamment pour pouvoir y entendre un minimum de choses. Le cuistot se trouve à présent dos au navigateur, qui visiblement, a déjà senti la présence de Daniel. Je dégaine ma lame et fait style de m’entraîner en effectuant certains mouvements circulaires, assez basiques, afin de me rapprocher davantage sans donner l’air d’espionner.

    « Daniel Matfield, n’est-ce pas ? »

    Danny reste abasourdi. Mon mouvement se freine mais je me force à continuer pour ne pas éveiller les soupçons. Ce navigateur est assez particulier. Il semble dégager une certaine intelligence, sagesse, le tout accompagné d'une grande bonté. Grand et svelte, un catogan tenant ses longs cheveux qui descendent jusqu'au niveau de ses reins, on peut aussi évoquer un certain charisme qu'il dégage. Ce côté stoïque dont il dispose doit-être typique aux navigateurs.

    « - Moi-même. Comment connais-tu mon nom ?
    - Au sein de cet équipage, camarade, pas un seul nom ne m’échappe.
    - Ça fait pas mal de noms à retenir…
    - Tu t’y feras. Regarde ton camarade en bas, Ethan R. Levi, qui s’imagine pouvoir me berner en faisant joujou avec sa petite lame. »

    Je m’arrête immédiatement en baissant la tête, déçu d’avoir été démasqué aussi rapidement. En même temps, s’il connaît nos noms, ma présence et celle de Daniel ne sont pas anodines. Je relève ma tête et je le vois en train de me fixer avec un calme indescriptible. Il sait que quelque chose se trame, mais pourtant, absolument rien apparaît sur son visage.

    «  Je suppose que vous désirez quelque chose ? »

    Aucun son émane de ma bouche. Je rengaine ma lame et pendant ce laps de temps, Daniel prend la parole.

    «  Nous souhaitons simplement faire connaissance avec les membres de l’équipage. T’étais tout seul, on voulait simplement rentre ton voyage moins ennuyant. Pis Ethan ne sait vraiment pas si faire, d’un point de vu social, alors ne lui en veut pas. Et quoiqu’il en soit, j’ai retenu la leçon concernant l’éthique de l’équipage, Shed. »

    Waow. Je ne pensais pas que Daniel utiliserait ses talents de manipulateur aussi tôt dans l’aventure. J’ignorais même le nom du type, chose qui n’a pas échappée au cuistot, qui semble avoir surpris ce fameux Shed resté sans voix. Je les laisse discuter tous les deux et m’en vais me poser au bord du bastingage, observant ce magnifique coucher de soleil. J’ai encore du mal à réaliser que je suis de l’autre côté de Reverse Mountain, sur la mer de tous les périples, à bord d’un plutôt bon équipage et aux côtés d’un plutôt bon capitaine, il faut l’admettre.
http://www.onepiece-requiem.net/t14861-ethanhttp://www.onepiece-requiem.net/t14911-ethan
avatar
Yamamoto Kogaku
••• Commandant d'élite •••

♦ Équipage : The Dawn Swift

Feuille de personnage
Dorikis: 7438
Popularité: +794
Intégrité: 798

Dim 28 Fév 2016 - 10:26

Cole à mes cotés, j'observe d'un œil inattentif  l’entraînement mené par Rock sur le gaillard avant. Ils semblent ne pas avoir finis l'échauffement de 500 pompes. Ce qui est encore normal en soit, le premier quart avait tout juste commencé. Aujourd'hui, il enseignait l'un des arts-martiaux qu'il avait maîtrise, d'ailleurs, il alterne chaque semaines. Il possède aussi un second jour d’entraînement durant lequel il entraîne l'équipage pour qu'il se renforce musculairement. Son rêve est qu'un jour tout l'équipage pourra se présenter aux vilains d'un double drop-kick. Je dois avouer qu'il se débrouille très bien, je n'avais jamais vu notre petit groupe aussi agile et rapide sur ses appuis. Rajoutons à cela l'arme de prédilection forgée par mes soins que chacun possède et nous avons une équipe de valeur.

-Dis Cole, tu les as mis où les nouveaux ?
-Aw Shit... forgot... Ah ils sont la...

Je tourne la tête. Le pas grand mouline dans le vide comme un glandu sans mettre une once d'énergie dans le processus. Tandis que que le grand lui s'était glissé derrière Shed. On est tombé sur des touristes ou sur une bande de clowns ? J'ai pas pensé leur demandé d'où île venaient, c'est peut-être une tradition de bouseux qui sait. Ils font vraiment tâche la en fait. Entre les gars en tenues légères frappant le pont de leur pieds nus pour faire danser les voiles ou encore caracolant dans la mature. Ceux sur le gaillard avant enchaînant exercices sous l’œil avisé de Rock et les deux trois autres justes venus admirer l'horizon. L'équipage avait été découpé en quatre équipes de sept ou huit personnes qui alternaient entre les diverses taches à  bord. La manœuvre qui s'occupent de faire danser le navire sur la vague ou de son entretient quand la mer ne requière pas leur attention. L’entraînement ou l'équipe s’entraîne avec un entraîneurs attitrés. Moi même j'enseigne l'escrime un jour par semaine. Enfin le repos où l'équipage pouvait s'occuper à loisir ou dormir, mais en gardant en tête qu'en cas de pépin leur présence pouvait être appelé à la manœuvre. Deux équipes ont temps de repos ensemble, cela permet de renforcer leur lien et leur esprit d'équipe en plus du travail. Tout les mois, les équipes sont mélangées pour faire en sorte que l'équipage s'entende comme une vrai famille, je ne me fais pas de soucis à ce niveau la.

-Va rappeler au Dan' que le gaillard arrière est réservé au barreur, moi et les hauts-officiers. Et dis au Ethan de dégager de la pour pas faire chier ceux qui font la manœuvre...

-Aye.
-Et tapes les dans un quart différents, ça m'emmerderait que Laurel reste avec pôpa Hardy. Ils faut qu'ils apprennent à s'intégrer personnellement dans l'équipage, pas en duo.
-Aye !

Je le laisse allez avant de m'étirer et me diriger vers l'atelier. Quitte à se faire chier, autant faire quelque chose de constructif.

*
*   *

Le cow boy baille et se met en route. Il s’arrête aux cotés d'Ethan, lui fait signe de rengainer avant d'appeler Daniel. Une fois ce petit monde réunis, il lance son speech.

-Eeerh So, les gars. You Dan' t'es dans l'équipe A, You Ethan t'es dans la D. Four équipes quatre quarts. Dan' repos jusqu'à 1800 then 6 heures d'entraînement et repos jusqu'à 0600 et manœuvres.
Ethan manœuvre jusqu'à 1800, repos jusque 2400, six heures entraînement et repos jusqu'à 1200.
Pour l’entraînement, le monday c'est sword avec Yama.  Mardi it's gun avec moi. Today c'est martial art avec Rock, tomorow c'est psychology and stuff avec Mich'. Samedi renforcement musculaire avec Rock et sunday sparrings fights.
Pour les phases de repos, sleep or play, ce que vous voulez. Des questions ?


Après cette explication limpide du fonctionnement  de l'équipage et avoir présenté Ethan à Grim, le responsable des manœuvres. Cole reprit son activité favorite, à savoir : ronfler les santiags sur le bureau.

*
*    *

Je vais aider d'une dernière manière les ghosts. J'allais durant mon temps libre, à savoir quand je le désire, forger une lame pour Gharr. A l'époque, je lui avait forgé une lame avant que je ne la modifie pour Plud' redevenu jeune. Il l'avait appelé Salem si mes souvenirs étaient exact. Probablement que revoir celui de chaires et d'os faisaient remonter en moi ce souvenir. J'allais reprendre ma méthode habituelle, ou du moins presque. Les conditions à bord n'étaient pas les mêmes que sur la terre ferme. Bien que les risques d'incendies restent minimes, je forgerai avec un feu moins soutenu et tremperai l'acier hurlant directement dans la mer. Cette méthode bien que plus lente devrait offrir un résultat plus que satisfaisant. Si je fais un feuillage tout les jours, le résultat devrait être proche de ce que je produis dans l'une de mes nombreuses forge en dur.
En plus, cela me laissera le temps de faire une garde et un fourreau esthétique. J'opterais bien pour du chêne cette fois, c'est de toute façon le seul matériaux que je possède à bord. Pourquoi j'ai pas pensé à embarqué du cerisier...
Je partirai bien sur un fourreau en bois polis et huilé gravé d’arabesques. Une garde simple pareillement ornementée et la poignée simplement enserrée dans des bandes de soies grises. Si j'ai du temps à perdre je vais même faire des gravures connexes à celle du fourreau, tient.

Il me reste aussi matière à réfléchir. Le buster call, l'utilisation d'un tel procédé me répugne et je suis loin d'être le seul... Bien qu'en quelque sorte, cela me fasse grandement chier "d'aider" un pirate. Il faut avouer qu'il à autant tort que raison. Des nombreux ennemis potentiels peuvent cesser de se tenir tranquille sans la peur du buster call. Mais des opposants du régimes pourraient relacher la tension devant le GM qui abandonne sa plus abominable arme.
Il va falloir que je pense à contacter un amiral... juste pour le marché, je vais demander à Salem. Cela sera plus simple...


*
**

L'air se réchauffe peu à peu, le soleil se fait de plus en plus insistant et le ciel vierge de nuages. J'étais sur le pont quand les premiers reflets du pays avaient apparus, un miroitement entre deux vagues. L'embarcation tranche les flots, mais il faudra bientôt réduire la mature pour préparer l'approche. Au fil des heures, l'île se fait plus présente. Les balades sur Gl ne sont pas de tout repos et la compagnie est rare. Il arrive parfois des semaines où l'on n'aperçoit pas même une voile ou une île à l'horizon. Mais ici, d'abord les navires marchands ou de gardes de côtes ensuite peu à peu de petites embarcations de pêcheurs font leur apparition. Enfin, les dunes de sables, fierté d'Alabasta se dessinent au large. Pour être honnêtes, j'ai toujours préféré atteindre une ville de nuit. Non d'un soucis de discrétion, simplement que voir une ville briller de ses milles chandelles, cela n'as pas de prix. La promesse de terre ferme et d'un plancher qui ne danse plus sauf si l'on boit trop.
La vie à bord s'était un peu améliorée grâce au Dan', Gankis avait fais chier les premiers jours prétextant que la cuisine était son royaume, mais il s'était vite calmer. Mais cela ne vaudra jamais le nourriture fraîche, cuisinée à terre et mangée bien assis sans devoir supporter un roulis constant.
J'ai beau avoir acquis le pied marin et l'habitude de voyager, je n'ai toujours pas pris goût à courir après mon auge les jours de tempêtes.

Peu à peu les effluves d'épices et de sable chaud chatouillent nos narines. Le monde devient plus vivant avec les bruits de la ville qui se répercutent. L'allure ralentit et on se traîne sur le dernier kilomètres avant de se glisser dans un embarcadère. Vu d'ici, la ville possède un vrai charme exotique. Une série de maisons colorées aux toits plat ou surmontés de coupoles brillantes s'étalent à perde de vue. Le tout sur le fond doré du sable du désert.

Nanohana, nous voila !


Dernière édition par Yamamoto Kogaku le Lun 29 Fév 2016 - 23:24, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t2499-yamamoto-kogaku-dit-lame-fini-test-rp-finihttp://www.onepiece-requiem.net/t2619-fiche-de-yama
avatar
Ethan R. Levi
••• Commodore •••

♦ Localisation : Orange
♦ Équipage : /

Feuille de personnage
Dorikis: 5324
Popularité: +463
Intégrité: 429

Lun 29 Fév 2016 - 16:44

    Daniel et moi sommes immédiatement séparés par le fameux Cole, si j’ai bien retenu son nom. Ils étaient déjà ensemble à Saint-Uréa. L’équipage fonctionne d’une manière assez particulière, un système de rotation que je n’aime pas particulièrement à cause de la routine qui s’installe. Cependant, vu l’effectif assez important, je pense qu’il est normal d’instaurer un certain ordre. Pour l’heure, je suis dans la manoeuvre, malgré le fait que je n’ai pas trop compris de quoi il s’agit, déduisant tout de même qu’on parle de la navigation et des tâches à effectuer. Je lève les yeux et j’aperçois que la vigie est vide, alors je m’y colle sans plus attendre. Je grimpe rapidement jusqu’en-haut avant que quelqu’un ne le fasse, sauf que personne ne semble vouloir prendre cette place.

    Je ne suis pas de nature fainéante alors travailler ne me dérange pas vraiment, j’aime juste la tranquillité par-dessus tout, d’où la vigie qui est l’endroit idéal pour ça. Cependant, c’est en regardant en bas que je comprends pourquoi personne n’a souhaité monter. Les types s’amusent, rigolent, discutent, s’entraident ensemble. Ils prennent un véritable plaisir à travailler les uns pour les autres. Pas trop mon dada personnellement, mais je comprends tout de même l’envie qui les anime constamment. Certes, peu sociable, j’adhère quand même aux comportements humains en groupe.

    Les heures, les journées passent et je ne vois rien pendant très longtemps. De nombreuses rotations ont été faites et toujours rien. C'est ainsi, au moment où je ne pensais ne plus voir, que la température changera subitement et que des récits aux couleurs peu communes apparaissent enfin. En se rapprochant, je constate un paysage assez exotiques avec une étendue de sables fins. Un bonheur pour l’ensemble de l’équipage qui n’attendait que ça. En ne s’en rend pas compte, mais la vie en mer est assez épuisante, mine de rien. Je signal notre arrivée à tous, puis nous ralentissons en direction d’un embarcadère. Pour être franc, je jubile également en me disant que l’aventure commence enfin sur ces mers.
http://www.onepiece-requiem.net/t14861-ethanhttp://www.onepiece-requiem.net/t14911-ethan
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1