AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


 Les sables de la trahison Pt 2
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10109
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mar 9 Fév - 21:27

La situation était réglée à Nanohana. La sale besogne était accompli et Shoma retourna auprès de son groupe. Après ce qu'il venait de se passer à l'intérieur du palais des plaisirs, le guide avait très vite compris que trahir Shoma signerait son arrêt de mort, alors afin de ne pas rejoindre ses anciens compagnons de l'autre côté des rives du Styx il accepta de reprendre le convoi qui devait mener le groupe des Spectres jusqu'à Eramulu.

Ce n'est qu'une bonne heure et demi plus tard que le marchand quitta l'enceinte de la ville afin de rejoindre le campement où les Red Spectres s'étaient établis. Les montures étaient reposées, les vivres pleines, tous les feux étaient donc au vert afin que le convoi puisse partir.

En voyant qu'un  marchand du groupe étaient encore en vie, les hommes du pirate se demandait comment leur capitaine avait réussi à convaincre ces lâches à bravé leur peur afin de se présenter une nouvelle fois devant eux comme si rien ne s'était passé. Les pirates semblaient rire de la situation, mais sans la présence d'un homme qui connaissait le désert, leur quête aurait pris du plomb dans l'aile.

Au beau milieu de la nuit le convoi se mit en route, à dos de chameaux le marchand estimait qu'ils arriveraient au détroit au lever du soleil et à Eramulu dans le pire des cas à la tomber de la prochaine nuit. Se rendre à Eramulu allait prendre un jour encore, cela contrariait un peu Shoma pour qui le temps était très précieux.

Le jour le soleil brulait et la chaleur de ses rayons semblaient écraser la tête des gens qui osent marcher sur cette terre aride, alors que le soir était le froid et la lune prenaient le contrôle. En plein désert sous les rayons du soleil, c'est tout un éco-système qui fait son apparition. D'un coup le désert semble plus vivant et plus dangereux que jamais.

Alors qu'ils n'avaient croisé que vautour et serpent en journée, durant leur traversé nocturne, Shoma et les siens purent observer pas moins d'une vingtaine d'espèce animal. Vu que personne ne parlait, le marchand  en tête du convoi en profitait pour raconter les histoires et les légendes qui entourent son île natale. De la même manière qu'il contait les histoires, il en profita pour montrer quelques spécialités qu'ils ne trouveraient jamais ailleurs que dans le désert d'Alabasta.

C'est ainsi qu'après une bonne heure de trajet, le groupe du faire un grand détour sous les conseils de leur guide qui pensait que poursuivre dans la même direction allait conduire le convoi à sa perte. En se basant sur son instinct, le jeune homme décida de rallonger le trajet d'une bonne demi-heure. Devant les conseils du jeune homme Shoma montra son mécontentement, mais quand un lapin du désert sorti de nulle part décida d'emprunter la route qu'aurait dû prendre le convoi le capitaine pirate remercia le marchand.

Le sable sous les pieds du lapin se mit à bouger et alors qu'il tentait de fuir aussi vite que ses petites pattes lui permettaient, la mort faucha la créature. Des sables mouvants, un phénomène unique et extrêmement dangereux pour ceux qui se baladent dans le désert. Têtu comme une mule, si Shoma avait agi comme à son habitude et aurait décidé que seul ses décisions importent, alors il n'y aurait plus eu de convoi, plus de quête, plus de pirate.

http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Kiril Jeliev
Donneur de cailloux
☭ K ☭

♦ Localisation : Paumé sur Nebelreich
♦ Équipage : L’Équipage

Feuille de personnage
Dorikis: 7262
Popularité: -910
Intégrité: -430

Mar 23 Fév - 15:38

Une bonne nouvelle enfin. Le KGB avait achevé le bateau de l'inauguration du chantier. Et c'était celui de ...

Pulu pulu


Ici Kiril Jeliev. Ton bateau est prêt. Tu peux venir le chercher quand tu le souhaites. Celui de Phoenix est en cours de construction, il devrait être prêt lors de ton arrivée.
http://www.onepiece-requiem.net/t7044-kiril-jeliev#87541
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10109
Popularité: -688
Intégrité: -535

Jeu 25 Fév - 23:27

Devant ce qui venait de se passer, Shoma ne pouvait que remercier son guide. L'homme aurait très bien pu conduire les pirates au travers de cette étendue de sable mouvant et les laisser disparaître à tout jamais, mais au lieu de ça, il venait de leur sauver la vie, de quoi obtenir la gratitude du capitaine d'équipage. De pariât contrait à l'obéissance, le guide venait d'obtenir le statut d'homme de confiance. Une bonne nouvelle pour lui qui pouvait penser positivement à la suite des choses.

La mort venait de passer sous leur nez, ce qui est une bonne nouvelle, mais le groupe n'a que peu de temps pour s'attarder sur ce qui vient de se passer que le Den Den Mushi de Shoma coupe le silence du désert. Un appel, à cette heure là ? Qui cela pouvait bien être? Attrapant la petite créature, Shoma décroche et laisse son interlocuteur parler.

Devant la tête de l'escargophone, Shoma aurait espérer entendre la voix de Mizukawa souhaitant se rendre, regrettant ses erreurs et lui donnant un rendez-vous afin de recevoir sa punition. Cela aurait été le scénario idéal, mais ce n'était pas le cas, sans doute une pensée un peu trop utopique de la part du pirate. De l'autre côté de l'appareil se trouvait l'homme que Shoma avait missionner de lui construire son navire.

Kiril Jeliev était à l'appareil. Le charpentier des pirates, celui qui souhaite construire les meilleurs navires au monde, celui qui avait été choisi par Shoma. La réputation du bougre venait encore de frapper. Cela ne faisait que quelques mois que Shoma lui donna comme objectif de lui fabriquer un galion de guerre que voilà, il venait d'achever sa fabrication et attaquait un second navires.

Une bonne nouvelle pour Shoma, maintenant que son navire était fin prêt, il ne lui restait plus qu'à terminer ce qu'il venait de commencer ici à Alabasta avant d'aller chercher son nouveau bijoux qui devait remplacer la Lépreuse volé par ce traitre de Mizukawa.


"Excellent travail, je ne tarderais pas à venir !"

Tout semblait se mettre en marche pour Shoma, avec ce nouveau navire, les Spectres allaient pouvoir passer à autre chose, mais avant cela il fallait effacer au préalable le spectre de la trahison qui planait toujours au-dessus de la tête de leur capitaine et qui le hantait plus que tout.

Le reste de la nuit se passa sans trop d'encombre. Le groupe acheva sa traversée du désert et arriva au niveau du fleuve. Il faisait nuit noire et rien ne leur permettait de passer de l'autre côté du delta, alors ils durent se résoudre à passer la nuit à la belle étoile en attendant le lever du soleil.


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10109
Popularité: -688
Intégrité: -535

Jeu 25 Fév - 23:54

La nuit sur le sable d'Alabasta était pour le moins tranquille, rien d'important à signaler. Tout ce passait à merveille, le groupe dormi six heures et se réveilla. Il devait bien être au moins dix heures, le guide était toujours présent, les chameaux en forme et après un bon petit déjeuner, le groupe se leva prêt à franchir le delta et cette étendue d'eau qui entravait leur route jusqu'à la ville où devait se trouver avec un peu de chance le groupe de Mizukawa.

L'homme qui conduisait le convoi de pirate leur expliqua qu'ils allaient devoir attendre qu'un navire de transport spécialisé dans la traversée du delta arrive avant de pouvoir continuer leur route. Cela était indépendant à sa volonté, mais cela ne devait pas prendre plus de trois heures au maximum. Trois heures de plus quand on joue la montre, cela est énorme, voir déraisonnable, mais n'ayant pas de navire le groupe n'avait pas d'autre choix que d'attendre, sans compter que traversé à la nage était impossible.

Par chance, si l'on pouvait dire cela ainsi, après une trentaine de minute au bord de l'eau à attendre, un crabe géant fit son apparition et attaqua le groupe. C'était la première fois que Shoma voyait un crabe de cette taille. La bête pouvait facilement égaler le plus grand des insectes que l'on pouvait trouver sur Boyn, de quoi facilement mettre à mal les chameaux et forcer le groupe au combat.

Si l'idée d'un bon crabe cuisiné enchantait les pirates, Shoma pensa autrement. Avec un crabe de cette taille, passer l'obstacle de l'eau n'était plus un problème. S'ils arrivaient à faire de ce crabe leur monture, ils pourraient très facilement atteindre leur destination en un rien de temps. Une idée assez loufoque, mais original, une idée qui pouvait fonctionner, une idée que le groupe allait tenter de mettre en pratique tout de suite.

S'il voulait manger l'équipage des Spectres, le crabe venait de se mettre la pince dans l'oeil, car devant lui se dressait un groupe qui ne tarda pas à lui sauter dessus de toute part. Chacun y allait de son attaque, bien sûr Shoma avait donné comme consigne de le soumettre sans le tuer. Le contraindre par la force, le forcer à agir comme ils le souhaitaient afin de pouvoir franchir la mer et très vite après quelques attaques répétés et plusieurs chutes, le crabe se rendit.

Les pinces en l'air, les yeux pointant vers le sol, l'animal venait de rendre les armes. Devant les monstres que représentaient les membre de l'équipage de Shoma, devant l'impossibilité de retourner à l'eau y trouver une solution de repli, le crabe accepta la présence des pirates comme supérieurs et se retrouva esclave ou plutôt familier du groupe.

Sage décision de la part du crustacé. Il est préférable d'être utilisé comme moyen de transport que de terminer dans le vendre d'humain qui ne seraient pas contre un bon repas exclusivement à base de sa personne et puis Shoma et les siens n'ayant pas pour but de rester vivre à Alabasta il pourrait très vite retourner à sa vie sauvage et attaquer d'autre convoi.

Le guide qui savait ce dont était capable Shoma pour avoir tué ses anciens compagnons n'en revenait toujours pas de voir des pirates prendre le dessus sur cette créature sauvage. De toutes les créatures vivantes sur son île, le crabe géant du désert faisait partie des plus redoutables et féroces et pourtant devant eux, il ne faisait que pale figure.

C'est donc à dos de crabe du désert que le groupe franchit l'étendue d'eau sans le moindre risque, d'ailleurs, alors que le groupe se trouvait en pleine traversé un navire fit son apparition. S'il avait attendue patiemment que le navire vienne à eux, il y avait de grandes chances que le crabe coule le navire et retarde encore plus leur attente.

Sur le ponton du navire, un grand nombre d'homme se tenait prêt à attaquer, sans doute pensaient-ils que le crabe s'était montré afin d'attaquer leur navire, mais tous tombèrent de haut en voyant que sur la tête de se crabe se trouvait un groupe de voyageur. Eux aussi n'en revenaient pas de voir qu'un groupe de personnes les saluaient depuis la tête de cette créature sauvage.




http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10109
Popularité: -688
Intégrité: -535

Sam 27 Fév - 16:07

L'obstacle de la mer franchie le groupe continuèrent leur route à  dos de crabe où plutôt sur la tête du crabe. C'est fou comment un crabe pouvait aller plus vite qu'un chameaux, les kilomètres étaient franchis en un rien de temps, les dunes de sables géantes ne prenait que quelques secondes à franchir, les sables mouvants n'étaient plus un problème et la soif ne forçait pas le groupe à faire des haltes afin de préserver la force du crustacé.

D'après leur guide avec le crabe qui franchissait le désert aussi rapidement, rejoindre Erumalu ne devrait prendre qu'une demi heure, alors qu'à dos de chameaux ils en avaient encore pour plusieurs heures. Une bonne nouvelle pour Shoma qui se rapprochait de l'endroit où devait loger Mizukawa. Maintenant qu'il touchait au bout de sa quête, Shoma était le plus impatient du monde, ses mains tremblaient d'excitation comme s'il allait recevoir son tout premier cadeau de Noël.

Cette fois-ci plus le temps d'observer la nature et le paysage aride d'Alabasta, tout allait vite et il fallait s'accrocher afin de pouvoir tenir debout au-dessus du crabe renommer "Flash" pour l'occasion par le groupe au bout d'un long processus de vote afin de lui donner un nom correct plutôt que "crabe". Ce fut Opacho qui gagna à la courte paille et qui choisi le nom du crustacé, d'ailleurs il lui fit même une marque sur le dessus de la tête pour en faire un membre à part entière de l'équipage. Flash allait être le premier crabe pirate de l'histoire des crabes.

Au beau milieu du désert un autre groupe de bandit fit son apparition. Cette fois le groupe était bien plus nombreux et semblait plus armé que leur compagnon éliminé la veille par Shoma et les siens, mais devant l'imposante monture, le groupe se fit écraser sans même que les pirates eurent besoins de s'en occuper. La vitesse de Flash repoussa sans aucun problème le groupe qui pensait faire une bonne affaire en se dressant contre le convoi. One Shot, voilà comment Flash s'occupa des bandits sous le regard amusé des pirates.

Pauvre bandits du désert, les pauvres n'avaient jamais réussi un coup d'éclat face au groupe des Spectres depuis leur venu sur Alabasta. Il y avait vraiment de quoi avoir de la peine pour eux qui ne vivent que de leur attaque et pillage sur les convois de marchand et voyageur égarer dans le désert. Quoi qu'il en soit Shoma était content de ne pas avoir à faire une halte supplémentaire avant son arrivée à destination où il allait avoir besoin de toutes ses forces pour s'occuper de Mizu.

Le voyage touchait à sa fin et la ville d'Eramulu était visible. Shoma en tête de cortège observait cette ville au loin avant la ferme intention de débusquer le traitre et le faire payer son odieuse trahison et le vol de son navire de guerre. La guerre était sur le point d'éclater et si les rumeurs disaient que cette ville venait d'être prise pour cible par les pirates, il n'est rien comparé à ce qui allait se passer une fois que le fléau Mantle Shoma des Red Spectres allait s'abattre sur la ville. Il y à fort à parier que si l'homme invisible se trouve encore à l'intérieur de cette ville qu'à la fin il n'en resterait plus rien.

Devant les portes de la ville où du moins ce qu'il en restait Shoma et son groupe abandonna Flash et lui redonna sa liberté. Que l'on se le dise, Flash avait apprécié son court séjour avec le groupe et des larmes coulaient le long de ses petits yeux quand Opacho lui dit qu'il était de nouveau libre et qu'il pouvait s'en aller. Hé oui, le crabe avait déjà donné son amour au groupe, preuve que même les créatures sauvages avaient un coeur et pouvait s'attacher aux hommes.

Les rumeurs concernant une attaque de pirate semblaient véridiques, la ville montrait de nombreux signes de destruction. De nombreuses maisons ne tenaient presque plus debout, d'autres n'étaient plus que des ruines. Les habitants d'Eramulu s'activaient à retirer les débris, à réparer ce qui pouvait l'être, à reconstruire cette ville. L'armée était également présente comme pour rassurer la population et apporter leur protection au cas où quelques groupes tenteraient de profiter de cette situation afin d'y faire régler le chaos.

http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10109
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mar 1 Mar - 3:12

Ce qui était maintenant le plus chiant ce n'était pas de retrouver la trace de ce traitre de Mizu, mais bien d'arriver à se frayer un chemin sans se faire attraper par les soldats d'Alabasta. Avec ce qui venait de se passer ici, la sécurité en ville venait d'être renforcé au point de trouver un paquet de soldat un peu partout et encore qualifier le nombre de soldat d'un paquet n'est qu'une image qui représente très mal le nombre de soldat présent.

Pas un coin de rue n'était surveillé et inutile de dire que les soldats étaient sur le pied de guerre. S'ils venaient à trouver d'autre pirate, nul doute que la situation allait très vite s'envenimer et dans le cas des Red Spectres, pirate hautement recherché, nul doute que cela partirait très vite en conflit ouvert avec cette armée. Pour une fois Shoma se disait qu'il aurait mieux fallu avoir Mizukawa et son pouvoir de l'invisibilité dans son camps, ainsi ils pourraient facilement passer inaperçu.

Ce serait bien d'avoir le fruit de l'invisibilité, mais si ce dernier était encore avec eux, ils n'auraient pas eu besoin de venir ici. Bref, cela semblait contradictoire, mais maintenant qu'ils se trouvaient là, ils allaient devoir trouver un moyen d'obtenir des informations et la localisation des Spectres déserteurs et utiliser la même méthode qu'à Katoréa semblait impossible tant il y avait de soldat en ville.

Par chance un grand nombre de ses lieutenants n'avaient pas d'affiche de prime sur leur tête, ce qui leur permettaient de pouvoir se balader librement en ville sans avoir à regarder au-dessus de leur épaule si personne ne tentait de les faire captif. Pour Shoma et Phoenix, la tâche s'annonçaient compliquer, ce qu'ils avaient fait à jusqu'à présent n'était pas passer inaperçu et leur prime toujours plus élever leur posaient maintenant problème.

Pour optimiser leurs recherches les non "wanted" allaient feinter d'être des marchands, tandis que Shoma et Phoenix, eux allaient en profiter pour jouer profil bas. Shoma n'aimait pas être hors jeu, mais la situation l'y contraint, alors pour cela il entra dans la première boutique à sa portée, une boutique de navigation et y passa un bon moment. Si jamais le vendeur commençait à avoir des soupçons, alors il ferait en sorte de vite s'éclipser et trouver un autre endroit où jouer les acheteurs anonymes.

Ce qu'il y a de bien avec les boutiques de navigation, c'est qu'il y a toujours quelque chose d'intéressant à se mettre sous la dent quand on est un homme de la mer. La boutique en question ne semblait pas avoir d'objet pouvant réellement intéresser le capitaine pirate, néanmoins, il y avait quelques belles pièces, quelques objets qui pouvaient faire sortir son argent et le dépenser intelligemment. Quelques choses comme des Eternal Pose.

Des Eternal Poses, des objets rares et de grandes valeurs. S'il n'y avait pas autant de soldat en ville, Shoma très bien pu obtenir ces objets à petits prix avec quelques manoeuvres d'intimidations, mais dans l'état actuel des choses, cela ne lui rapporterait que des problèmes, voilà pourquoi il décida d'y aller normalement et de mettre l'argent sur la table. Niveau choix, la boutique ne proposait pas beaucoup de destination, mais Shoma y trouva son compte.

Un Eternal pose pour Alvel qui lui servirait à rejoindre Kiril et son chantier naval où l'attendait au chaud son tout nouveau navire prêt à prendre la mer. Un Eternal Pose pour Les Allonds d'Akeem, idéal pour rejoindre son ami d'enfance actuellement en prise avec la marine, d'ailleurs s'il arrivait à temps Shoma lui porterait volontiers son soutien. Enfin dernière pièce qui allait compléter la collection du capitaine pirate, un Eternal Pose pour rejoindre l'Archipel de Shabondy. Le dernier Eternal que venait de choisir Shoma était vraiment une belle pièce, dire qu'une simple boutique possédait ce genre d'objet en stock.

Bien sûr, toutes ces destinations arrangeaient L'étoile du Sud, car il s'agit de destination où il souhaite se rendre, mais s'il y avait eu plus de choix, s'il y avait toutes les destinations où il souhaiterait se rendre, alors Shoma aurait également choisi des Eternal Pose pour les destinations suivantes : L'île des Hommes-poissons, Kikai No Shima, Strong World, Little Garden et enfin la destination utopique d'Amazon Lily.

S'il était au courant de l'existence de 90% de ces îles, Amazon Lily où le territoire des Amazones était une destination prisée des hommes, mais contrairement aux autres, Shoma aimerait y aller simplement pour confirmer qu'un tel pays existe. Nombreux sont les récit parlant d'un territoire uniquement peuplé de femmes, mais personne pour confirmer si oui ou non cette île existe belle et bien.


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10109
Popularité: -688
Intégrité: -535

Jeu 3 Mar - 14:22

Shoma passa une bonne trentaine de minutes à l'intérieur du magasin. Il ne faut pas croire qu'il tomba sur les Eternal Pose directement, non, il passa une bonne dizaine de minutes à convaincre le marchand de lui présenter ses meilleures pièces avant de pouvoir tomber sur ces objets rares, ensuite il passa une bonne dizaine de minutes supplémentaires à le convaincre qu'il était prêt à les lui acheter sans même tenter de négocier le prix, enfin il faut ajouter une autre dizaine de minutes au préalable à regarder et tester les objets sans valeurs qui étaient exposés.

Bref, Shoma était sortie de la boutique plus pauvre qu'il n'en était entré, mais avec quelques belles pièces. Maintenant qu'il avait écoulé assez de temps dans cette boutique notre marchand anonyme quitta la boutique de navigation pour une boutique qui se situait en face. Une boutique de vêtement, ce n'était pas ce qui intéressait le plus le capitaine pirate, mais les produits à l'intérieur avaient un certain charme et puis il pouvait très facilement se glisser à l'intérieur des rayons et gagner assez de temps pour laisser la patrouille de soldat poster non loin de faire leur chemin.

Trop basé sur la course du temps, le capitaine pirate éveilla sans doute la méfiance du marchand qui au bout d'une heure commençait à se poser des questions. Les questions le concernant était la dernière chose dont avait besoin un homme qui ne souhaitait pas éveiller les soupçons sur lui, alors il décida de mettre un terme à sa séance de lèche vitrine. Un bar, voilà ce que Shoma recherchait, dans un bar il pourrait facilement attendre dans le fond de l'établissement sans que personne ne vienne le déranger.

Le temps qu'il avait gagné à jouer au client difficile lui permit d'éviter la patrouille de soldat et de pouvoir s'engager dans l'artère principale sans être contrôlé ou soupçonné. Libre le temps de quelques mètres, Shoma s'empressa de trouver une taverne, un coin tranquille et il fini par trouver l'objet de ses désirs quatre ruelles plus loin. L'établissement avait été touché par l'attaque des pirates, mais tenais encore debout comparé à certains bâtiments. Une fois à l'intérieur Shoma s'installa au niveau de la table la plus reculée et commanda quelques bouteilles de bières.

L'établissement était fréquenté par toutes sortes de personnes, ce qui permit au pirate de n'éveiller aucun soupçon et de pouvoir rester tranquillement dans son coin. Avec une trentaine de clients à servir, personne ne s'occuperait d'un homme qui noie sa peine dans l'alcool et encore moins lorsque celui-ci reste tête baisser comme s'il sortait d'une liaison difficile qui venait de prendre fin. Noyer la peine d'un chagrin d'amour dans l'alcool est une très bonne couverture.

Tout ce passait à merveille jusqu'à présent, personne ne venait à lui, personne n'avait du temps à perdre pour venir écouter ce qui pouvait bien lui être tombé sur la tête. Dans son coin Shoma n'attendais qu'une chose, que ses hommes récoltent assez d'information pour localiser le traître. Quand tout semble aller pour le mieux, il faut que quelque chose trouble l'ordre établi, malheureusement pour lui, cette chose en question n'était nul autre que l'un de ses compagnons : Phoénix.

Le second des Spectres était sans doute entré pendant que Shoma avait la tête baissée et s'installa directement à une table où des clients jouaient au carte. Ce genre de table, n'est jamais bon pour la discrétion et encore moins quand Phoénix y est installé. Force est de constater que le bras-droit de Shoma était très bon au carte. Qu'il trichait ou pas n'était pas un problème, le problème arriva quand ceux qui jouaient avec lui estimaient qu'ils avaient perdu trop d'argent et qu'ils ne voulaient pas lui donner l'argent en question.

Inutile de dire que la situation dérapa très vite. Phonénix était un fier pirate qui n'avait pas pour habitude de mettre des gants avant les gens qui cherchent la merde, alors très vite il montra son visage et enfonça la tête d'un de ses partenaires de jeu sur la table avant d'éclater une bouteille sur la tête d'un autre. Shoma ne pouvait pas en vouloir à son compagnon d'agir ainsi pour protéger son honneur, mais très vite l'information qu'un pirate très connu se trouvait en ville filtra et les soldats firent leur apparition à l'intérieur de l'établissement.

En moins d'une minute l'information était arrivée aux oreilles des soldats et voilà les deux hommes obligés de trouver une solution pour régler ce problème qui ne pourrait que prendre de plus en plus d'ampleur. Rester sur place et dire qu'ils ne sont pas ici pour combattre n'allait sans doute pas aider Phoénix et Shoma maintenant qu'il y avait deux blessés et avec ce qui c'était passer en ville, nulle doute que les Red Spectres allaient être désigné comme responsable.

Devant la dizaine de soldats qui se présentaient à eux, le duo de pirate se chargea de les envoyés très vite dans l'autre monde. Une bagarre de taverne, encore, et pourtant cette fois le combat opposait Shoma et Phoénix à l'armée d'Alabasta. Les bouteilles explosaient, le sang coulait et au final les soldats tombèrent sous les coups des pirates, mais voilà l'armée pouvait compter sur une supériorité numérique dont les pirates ne pouvaient s'occuper, alors la fuite devint très vite la meilleure option qui s'offraient à eux.
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10109
Popularité: -688
Intégrité: -535

Jeu 3 Mar - 23:13

Voilà bien cinq minutes que Phoenix et Shoma avaient quitté la taverne et quoi qu'ils fassent, il y avait toujours un soldat derrière eux. Le petit jeu du chat et de la souris s'éternisaient, le groupe n'arrivait pas à distancer leur poursuivant. Comment expliquer aux soldats qu'ils n'étaient pas les pirates qu'ils recherchaient, ils ne faisaient pas parti du groupe de Mizukawa, du moins plus maintenant, ils étaient à 200% innocents. Oui, Phoénix et Shoma étaient innocents dans cette affaire de razzia sur Eramulu, la seule chose qu'on pouvait leur reprocher c'était ce qui s'était passé dans cette taverne et rien d'autre.

Inutile de dire que quoi qu'ils gueulaient, quoi qu'ils tentaient, les soldats tentaient toujours de les capturer au point où Shoma dû prendre la décision de contre-attaquer. S'ils ne voulaient pas arrêter de leur courir après, il fallait faire en sorte de forcer le destin et d'entraver le cour de leur poursuite. Bien évidemment, il ne fallait pas tuer de soldat, il ne fallait pas en plus être accusé de meurtre.

Séparant en deux leur groupe, les pirates allaient ainsi diviser les troupes qui leur courraient au basque. Blesser, neutraliser, mais pas tuer, assez facile à faire, mais le but premier des deux hommes restaient de retrouver l'anonymat et non pas vaincre toute l'armée du pays. Shoma fut sans doute le premier à mettre en pratique ses ordres. Il s'enfonça dans une ruelle, visiblement une impasse, en s'y engouffrant il savait qu'il ne pourrait en sortir sans combattre, mais à l'aide de son fruit cette impasse ne serait pas une aubaine pour les soldats de le capturer, mais un très bon stratagème afin de leur fausser compagnie.

Quand il se retrouva au bout de cette ruelle, devant ce mur qui donnait sur l'enceinte de la ville, les soldats se mirent à rirent. Ils avaient rattrapé l'un des responsable de cette attaque contre leur royaume, ils allaient obtenir une promotion et j'en passe. Trop fier de leur prouesse et de leur endurance qui leur permit de coincer le capitaine pirate, ils ne se doutaient pas une seconde que Shoma avait plus d'une corde à son arc et que s'il se retrouvait dans cette position, c'est qu'avant tout il l'avait souhaité.

Alors que les soldats fonçaient sur lui, Shoma leur lança un dernier sourire avant de changer de place avec son ombre. Posséder un tel fruit est bien pratique dans ce genre de moment. Il n'était plus dans l'impasse, il n'était plus à deux doigts de se retrouver derrière les barreaux, il n'était plus devant cette bande d'abruti sans matière grise. Bref, Shoma avait laissé son ombre aux soldats qui n'auraient d'autre option que de le laisser filer, car incapable de l'attraper et encore moins de le poursuivre et se retrouva à l'intérieur d'une maison.

L'ombre du pirate choisi une maison où se trouvait une personne âgée. La jeune femme regarda le pirate apparaître devant ses yeux, mais ne laissa échapper aucun mot. Elle ne fut d'ailleurs même pas surprise de le voir, à croire que l'on voit tous les jours des gens apparaître comme par magie chez soi. Si la mamie restait aussi calme, Shoma n'allait pas s'en plaindre, lui qui était à la recherche d'un endroit calme et discret pour faire passer le temps.

D'un coup la porte s'ouvre et une femme entre dans la maison. La jeune femme est accompagnée d'un enfant et pousse un grand "bonjour maman!" avant de voir que sa mère n'était pas seule chez elle. Toujours avec le visage masqué, Shoma ne savait pas quoi faire. Devait-il trouver un mensonge qui expliquerait sa présence, où simplement ligoter la petite famille avant de faire de leur maison une planque.

Très vite la mamie qui jusqu'à présent était resté immobile se mit à répondre et demanda à sa fille de bien vouloir entrer et présenta même Shoma comme étant le petit-fils d'un ami de longue date qui cherchait à reprendre contact avec elle. La situation semblait déraper pour Shoma, jamais cette histoire ne fonctionnerait, la jeune femme allait avoir des doutes c'est certain. Qui l'eut cru, cette histoire inventée de toute pièce par la grand-mère fonctionna.

La mamie était sans doute sénile au point de s'inventer des mensonges et penser qu'ils sont réel, quoi qu'il en soit cela allait parfaitement à Shoma qui s'installa sur le fauteuil, non sans craindre que les soldats décident de fouiller les maisons. Tout ce passa à merveille pour le capitaine pirate qui une fois que le soleil commençait à tomber décida de mettre un terme à sa visite. Comme un bon convive, il salua la famille, mais alors qu'il allait faire la bise à la grand-mère, cette dernière lui glissa un message très clair dans l'oreille.


"Toi le pirate, je t'ai fourni une couverture, maintenant il te faut me payer, c'est 300.000 Berry et avec les remerciements de la maison."

Sénile mon cul, la grand-mère était en pleine possession de ses moyens et venait même de soutirer de l'argent à un pirate comme s'il s'agissait d'un petit enfant. Franchement, sans nul doute que dans sa jeunesse, cette femme devait savoir y faire avec les hommes. Plus mécréant tu meurs.

Shoma quitta la famille avec un peu moins d'argent en poche, mais n'avait plus l'armée à ses trousses. S'il venait de perdre de l'argent, il ne pouvait pas dire qu'il venait de faire une bonne affaire et une rencontre pour le moins étonnant. Au moins, maintenant il savait que s'il avait besoin d'une planque il pouvait monnayer les services de cette femme. Pourquoi appeler l'armée et voir sa porte détruite, quand on peut fermer les yeux sur un homme et empocher beaucoup d'argent. Très bonne mentalité.

Une heure après son passage chez la jeune femme, Shoma retrouva son groupe. Le constat était amer, Mizukawa n'était plus ici, il n'y avait aucune chance qu'un homme activement recherché perde son temps ici, alors que les soldats quadrillent la ville et font des pieds et des mains pour attraper les responsables. Si le traitre était encore à Alabasta, il n'était plus à Eramulu.


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1